Livres de l'éditeur Rue de l'échiquier - Librairie Plume(s)
masquer rechercher un article par :   ?  

présent :  dans texte :  titre seul :  exacte :
éditeur: tous
Contacts|Qui sommes-nous|Liens|Agenda|soldes
recherche avancée

Plume(s) est ouverte du mardi après-midi au samedi soir, de 10h à 12h et de 14h30 à 19h30 ; fermé dimanche, lundi et mardi matin.

Rue de l’échiquier


courriels
111 articles
tout ouvrir dans de nouveaux onglets par rayon par theme
0 | 20 | 40 | 60 | 80 | 100

larg.
?
haut.
?
pages
?
titre +
?
sous-titre
auteur
type
thème
parution +
?
ean
?
éditeur
?
collection
?
rayon
prix
?
disponibilité
?
x 22 28 32 p. Les légumes, quelle aventure ! T Téoulle Virginie et Eccli Michela jeunesse légumes 2017 05/10/17 9782374250830 Rue de l’échiquier Jeunesse -albums 16,50 € 16.50 prochainement à Plume(s) ?
AA AA

Conçu comme un imagier, ce grand album présente les légumes de façon ludique.

Ils s’animent, partent en vadrouille, se transforment en maison, en phare, en voiture de police pour former de magnifiques tableaux végétaux. Demoiselle Coccinelle accompagne le lecteur de page en page, collectant sur son chemin une joyeuse bande de musiciens. Mais où va donc tout ce petit monde ?

Partir d’un simple légume et arriver à un tableau merveilleux, voilà tout le travail d’artiste de Michela. Dans de grandes mises en scène, les légumes se transforment sous nos yeux étonnés en paysages fantastiques. Légumes verts, racines, choux, courges...

Un petit panorama du potager tout en images et en imagination, qui nous amène au bout du chemin jusque dans la cuisine où l’on découvrira la recette de la soupe.

x 16 26 320 p. Toute la vérité (ou presque) sur la malhonnêteté T Ariely Dan essai mensonge 2017 05/10/17 9782374250847 Rue de l’échiquier Diagonales Politique et société 20,00 € 20.00 présent à Plume(s)
AA AA
Avec l’élection de Donald Trump, le monde découvre avec stupéfaction le phénomène de post-vérité, ou « vérité alternative ». Or les « fake news » ne sont que l’arbre qui cache la forêt. On peut en effet parler de « routinisation de la malhonnêteté ». Car, ainsi que le prouve dans son livre le psychologue et économiste comportemental Dan Ariely, on ment à tout le monde, à commencer par soi-même. En s’appuyant sur des expériences convaincantes ayant impliqué 50 000 individus, il nous éclaire sur les mécanismes fondamentaux qui nous conduisent à nous arranger en permanence avec la réalité. La plupart d’entre nous se considèrent honnêtes, mais en réalité, nous trichons tous. Depuis la salle de classe jusqu’à son lieu de travail, dans le monde politique comme dans le champ économique, personne n’est indemne : du pieux mensonge pour s’éviter une discussion houleuse avec son conjoint aux notes de frais gonflées... Dan Ariely démontre qu’il est plus facile de mentir sur certains sujets que sur d’autres, que le fait d’être démasqué compte finalement assez peu face à la possibilité de tirer le meilleur parti d’une situation, que le fonctionnement des entreprises favorise les comportements non éthiques. Tout cela nous affecte, quel que soit le degré d’exigence éthique que l’on se fixe, car la malhonnêteté est contagieuse : En devenant insensibles aux petits mensonges et en les multipliant, nous contribuons tous à l’ère de post-vérité dans laquelle nous vivons.
x 18 25 192 p. Le nom du monde est jardin
Pratiques tranquilles et choses vues par deux jardiniers passionnés
T
Genty Patrick et Renouf Alain 2018 29/03/18 9782374250854 Rue de l’échiquier Pratique -nature 19,90 € 19.90 présent à Plume(s)
AA AA

Le nom du monde est jardin prend le jardin comme un lieu unique et original, un espace ouvert au reste du monde, propre à faciliter la réflexion globale sur son quotidien, ses actes et leur cohérence, sur le sens à donner à sa vie. Puisque le jardin et les plantes nous habitent et font partie de nous, le jardin ou ce qu’il évoque est une source d’inspiration et d’émerveillement.

Ce qui s’y fait et s’y déroule est en connexion étroite avec d’autres sphères de notre quotidien.

C’est un miroir de nous. Si le jardin va bien, la nature ne pourrait-elle aller mieux, le monde également ? Ces gestes ronds, ces pratiques respectueuses, ces outils et ces objets façonnés localement font de nouveaux jardins, de nouveaux lieux de production plus humains, et la nature tout autour semble s’en satisfaire. L’ouvrage se décline en 10 chapitres, écrits sur un mode à la fois personnel, militant et pédagogique.

Chacun d’entre eux présente un ensemble de pratiques qui font sens, prétexte à une réflexion plus universelle. Quelques dessins au trait viennent illustrer certaines des pratiques décrites.

Un carnet pratique avec adresses et références bibliographiques conclut chaque chapitre.

x 19 24,5 176 p. Biomimétisme et architecture T Pawlyn Michael essai architecture octobre 2019 03/10/19 9782374251271 Rue de l’échiquier Politique et société 26,00 € 26 prochainement à Plume(s) ?
AA AA

Michael Pawlyn passe en revue les grandes problématiques architecturales vues sous l’angle du biomimétisme : la solidité des structures, les matériaux de construction, la gestion des déchets, la circulation de l’eau, la climatisation, l’énergie.

Il détaille les apports du biomimétisme sur le plan de l’innovation et constitue une sorte de recueil de solutions face aux enjeux du développement durable.

Rédigé dans un style agréable, non dénué d’humour, Biomimétisme et Architecture est un ouvrage à la fois technique et de vulgarisation, illustré par de nombreuses photos.

x 17 24 144 p. Ramshackle
Une histoire de Yellowknife
T
McCreesh Alison BD, roman graphique Canada 2018 27/09/18 9782374251257 Rue de l’échiquier Rue de l’Echiquier BD BD -roman graphique 17,90 € 17.90 présent à Plume(s)
AA AA

Un beau matin, à la fin de leurs études, Alison et son compagnon quittent le Québec et prennent la route à bord d’un vieux van pour s’offrir un grand voyage initiatique vers l’ouest. Direction Yellowknife, capitale de la province canadienne méconnue des Territoires du Nord-Ouest.

Ramshackle relate l’aventure de leur installation sur cette terre des confins, avec une ingénuité et une sincérité qui confèrent à ce récit un charme communicatif. Au quotidien, rien n’est simple ni facile sous ces latitudes exigeantes, mais les relations humaines y ont un indéniable parfum d’authenticité et la rudesse de l’environnement relativise bon nombre des petits problèmes du monde citadin ordinaire.

Journal de bord attachant et souvent drôle d’une aventure humaine singulière, cette bande dessinée brosse aussi le portrait d’une ville au bord du monde, Yellowknife, dont le caractère atypique préfigure peut-être une partie de notre avenir climatiquement chamboulé.

Le titre du livre, Ramshackle (en français « délabré », « branlant ») fait référence aux baraques (shacks) assemblées de bric et de broc, souvent précaires, dans lesquelles vivent une partie des habitants de Yellowknife.

x 17 24 144 p. Je préférerais ne pas T Wong Justin 2018 22/03/18 9782374251035 Rue de l’échiquier BD -roman graphique 19,90 € 19.90 prochainement à Plume(s) ?
AA AA
Teintée d’humour et d’autobiographie, la chronique du quotidien d’un trentenaire au chômage, entre tentation de la flemme et sentiment d’inutilité.

Licencié de son entreprise à Hong Kong, un trentenaire célibataire, Butt, s’abandonne à la flemme et à la procrastination. Pour occuper ses journées languides, il enchaîne les activités et lubies les plus saugrenues : faire semblant d’aller au bureau, s’orienter dans sa ville en fonction des réactions des badauds, créer un groupe « Moi je bosse pas » sur Facebook, redessiner les plans de la ville pour en faire sa cité idéale...

Comment utiliser au mieux un moment de pause dans une vie professionnelle ? Et au fond, est-il si important de travailler ? Voici le journal de bord d’un jeune homme d’aujourd’hui confronté à une situation de plus en plus commune, le non-emploi, mené avec un sens salutaire de l’autodérision.

Utilisant l’imagerie numérique de manière audacieuse et souvent drôle, Justin Wong pose avec acuité la question universelle de l’engagement au travail. Au-delà de l’évocation d’une certaine forme de solitude urbaine, il tient aussi la chronique de la modernité dans la grande ville internationale qu’est Hong Kong, avec ses excès comme ses côtés attachants.

x 17 24 304 p. Mémoires d’un frêne T Kun-Woong Park BD, doc Corée 2018 26/04/18 9782374251028 Rue de l’échiquier Ecritures Casterman BD -historique 21,90 € 21.90 prochainement à Plume(s) ?
AA AA

Adapté d’une nouvelle, inédite en français, de l’écrivain coréen Choi Yong-tak, Mémoires d’un frêne dépeint un moment dramatique et violent de l’histoire contemporaine de la Corée, connu comme « le massacre de la ligue Bodo ». Au cours de l’été 1950, tout au début de la guerre de Corée, les autorités organisent la liquidation physique de dizaines de milliers de civils, opposants politiques déclarés ou simples sympathisants, par crainte de la contagion communiste. Ce massacre de masse, mis en œuvre par l’armée et la police coréennes, a fait entre 100 000 et 200 000 morts, y compris des femmes et des enfants. Par la suite, il a été délibérément occulté par l’histoire officielle de la Corée du Sud. Ce n’est qu’à partir des années 1990 que des charniers ont été retrouvés et que certains exécutants de la tuerie ont été amenés à témoigner.

Auteur virtuose et engagé, Park Kun-Woong poursuit ici un travail de longue haleine visant à exorciser les errements des gouvernements coréens depuis l’indépendance de 1945. Dans ce récit, dont le narrateur est un arbre peuplant l’une des vallées où se sont déroulés les massacres, il mobilise des moyens graphiques exceptionnels, à travers un ensemble d’images d’une beauté sombre et saisissante.

x 17 24 120 p. Camel Joe T Duplan Claire BD, roman graphique féminisme 2018 06/09/18 9782374251240 Rue de l’échiquier Domaine bande dessinée BD -roman graphique 16,50 € 16.50 prochainement à Plume(s) ?
AA AA
Quand une jeune femme s’invente une alter ego justicière pour s’insurger contre le sexisme de notre société

Jeune illustratrice d’aujourd’hui, Constance se venge des mille et une agressions quotidiennement subies par les femmes dans une bande dessinée de son cru, intitulée Camel Joe, qui célèbre la vie trépidante d’une justicière anti-macho. Une forme de défoulement qui pourrait se concrétiser par une publication professionnelle… Mais encore faudrait-il que la jeune femme, parfois traversée par le doute, ose s’affirmer davantage. Heureusement, il y a sa bande de copines, son petit ami, les concerts de Worst Coast, son groupe préféré, sans oublier Camel Joe elle-même : qui sait si cette bombe de papier n’existe pas pour de vrai ?

Du bon usage des leggings, du camel toe, du sang menstruel et des emportements contre tous les relous… Gentiment provocatrice, allègrement féroce et limite punk, Claire Duplan possède un style et un ton qui n’appartiennent qu’à elle, débordant d’humour et d’énergie. Autant dire que le machisme patriarcal n’a qu’à bien se tenir : Claire Duplan est en ville… et ça va saigner !

x 17 24 288 p. Je suis née dans un village communautaire T Takada Kaya BD, témoignage, manga Japon 2019 03/01/19 9782374251356 Rue de l’échiquier Rue de l’Echiquier BD BD -doc 19,90 € 19.90 présent à Plume(s)
AA AA

Kaya Takada a vécu au Japon une aventure singulière : passer son enfance et son adolescence au sein d’un village communautaire inspiré par les idées libertaires et alternatives des années 1970. Mais l’utopie aux apparences généreuses - ni argent ni propriété privée, partage de tous les biens matériels -, mise en oeuvre avec une radicalité et un dogmatisme qui nous sidèrent aujourd’hui, a bientôt révélé ses dérives.

Deux repas par jour seulement, des lieux de résidence séparés pour parents et enfants et des punitions corporelles à foison, le tout dans un climat monacal et terrorisant... C’est cette expérience déroutante que relate Kaya Takada, à hauteur d’enfant, avec une fraîcheur et une franchise désarmantes. Son récit plein d’humour et d’entrain n’esquive rien, ni les bonheurs simples d’une vie rurale insouciante, ni la litanie sans fin des contraintes et des brimades.

Elle pose bien sûr avec acuité la question des alternatives au système familial et éducatif traditionnel, dont les plus extrêmes peuvent être synonymes de privations de liberté.

x 17 24 248 p. Intraitable - tome 1 T Choi Kyu-sok BD, roman graphique Corée, syndicalisme, luttes sociales octobre 2019 03/10/19 9782374251813 Rue de l’échiquier BD -roman graphique 20,00 € 20.00 prochainement à Plume(s) ?
AA AA

Au tournant des années 1990 et 2000 en Corée du Sud, dans un environnement social durement marqué par les retombées de la crise financière en Asie, Gu Go-shin est un étrange et charismatique combattant syndical. À la tête d’une petite agence-conseil de défense des travailleurs, il mène avec coeur et maestria diverses opérations-chocs pour promouvoir leurs droits, à la manière d’un chef de commando.

C’est dans ce contexte que son chemin croise celui de Lee Sooin, jeune cadre prometteur de la grande distribution, issu des rangs de l’armée. Humain, travailleur, courageux, Lee n’a qu’un défaut : ne pas supporter l’injustice lorsqu’il en est témoin. Les détestables pratiques sociales de son nouvel employeur, puissant groupe français récemment installé en Corée, vont réveiller ses instincts de justicier. Ensemble, Lee et Gu vont s’opposer aux manipulations et au harcèlement moral auxquels sont cyniquement soumis, avec la complicité d’une partie du management coréen, les petits employés de l’enseigne.

Intraitable transpose sous forme de fiction l’histoire de l’implantation – finalement ratée – de Carrefour dans ce pays d’Asie. Remarquable de maîtrise et de brio, Choi Kyu-sok dépeint avec finesse toutes les péripéties de ce choc de deux mondes, et du même coup propose un étonnant portrait d’une société coréenne complexe, traversée de tensions multiples. De quoi nourrir aussi le dossier chargé des multinationales, jamais en mal de maltraitance sociale.

x 17 24 217 p. Intraitable - tome 2 T Choi Kyu-sok BD, roman graphique Corée, syndicalisme, luttes sociales mars 2020 05/03/20 9782374251967 Rue de l’échiquier BD -roman graphique 20,00 € 20 prochainement à Plume(s) ?
AA AA

Corée du Sud, au tournant des années 2000. Dans un environnement économique et social durement marqué par les retombées de la crise financière en Asie, nous retrouvons Gu Go-shin, militant syndical fondateur d’une petite agence-conseil de défense des travailleurs, et Lee Soo-in, jeune cadre prometteur de la grande distribution, issu des rangs de l’armée. Depuis que leurs routes se sont croisées, les deux hommes ont appris à se connaître et à s’apprécier : les détestables pratiques sociales du nouvel employeur de Lee, puissant groupe français récemment installé en Corée, ont réveillé leurs instincts de justiciers.Avec le concours de Go-shin, Soo-in se bat désormais pour la création d’une section syndicale dans l’entreprise. Bien que les conditions de travail s’y détériorent jour après jour, les salariés se montrent d’abord réticents à cette idée. Mais le sort d’un employé, sauvé in extremis d’un licenciement abusif, fait tout basculer : traumatisant, l’épisode a l’effet d’un électrochoc sur les derniers indécis…

Ce deuxième tome poursuit la transposition en fiction de l’implantation conflictuelle – et finalement ratée – de Carrefour en Corée. Cet opus montre comment les salariés peuvent se fédérer face au pouvoir des multinationales, et notamment à quel point cette organisation collective peut se révéler difficile quand on est face à un patron passé maître dans la technique de « diviser pour mieux régner ».

Remarquable de maîtrise et de brio, Choi Kyu-sok continue de dépeindre avec finesse les rouages du système propre aux grandes entreprises et de brosser un portrait complexe et nuancé de la société coréenne contemporaine, en mettant en lumière, plus particulièrement dans ce volume, le rôle essentiel du syndicalisme coréen.

x 17 24 128 p. Comme une bête (ou comment je suis devenu végétarien) T Taling Cédric BD végétarisme 7 mai 2020 07/05/20 9782374252254 Rue de l’échiquier BD -doc 17,90 € 17.90 prochainement à Plume(s) ?
AA AA

Acteur quadra de la région parisienne, Richard entretient une relation filiale avec sa filleule Camille, 13 ans. Quand il découvre, lors d’un barbecue, qu’elle a décidé de devenir végétarienne, cela déclenche chez lui une profonde remise en question. En tant qu’adulte, il est ébranlé par les choix radicaux et cohérents de l’adolescente, d’autant plus que Camille est très au fait des enjeux climatiques liés à nos pratiques alimentaires et au sujet de la maltraitance des animaux. Au fil des pages, Richard va peu à peu s’intéresser et s’éveiller à l’antispécisme, au végétarisme et au vivant en général. En discutant avec Camille, son véritable guide, il sent poindre en lui le désir de devenir végétarien à son tour. Mais parviendra-t-il à changer son mode de vie et à se défaire de ses automatismes ?

Auteur de Thoreau et moi (Rue de l’échiquier, 2019), adaptation en bande dessinée de la pensée du philosophe Henry David Thoreau, Cédric Taling explore ici la question de l’alimentation, avec l’originalité et l’humour qui lui sont propres.

Dans Comme une bête (ou comment je suis devenu végétarien), il fait la chronique des grandes étapes du passage à une alimentation végétarienne, en décrivant les relations passionnantes qu’ont d’autres cultures non européennes au monde animal et en rendant accessibles les toutes dernières découvertes scientifiques sur le règne végétal. Cette bande dessinée montre également comment l’alimentation, et plus généralement les enjeux écologiques, peuvent être le terrain de confrontations entre deux générations qui ne partagent pas la même vision du monde.

x 17 24 160 p. Permacomix
Nos vies en permaculture
T
Barnéoud Cécile et Guizou BD jardinage, permaculture 8 octobre 2020 08/10/20 9782374252506 Rue de l’échiquier BD -doc 19,90 € 19.90 à paraître
AA AA
La première bande dessinée qui explore le sujet de la permaculture, entre récit d’expérience et manuel pratique.

Déprimé par sa condition de salarié dans une grande entreprise, Gaëtan, trentenaire, a envie de tout plaquer. La découverte inespérée de la permaculture, qui depuis longtemps intrigue et attire sa compagne Izia, lui fournit l’occasion de lâcher prise. Ensemble, ils décident de prendre une année sabbatique pour s’initier à cette démarche de conception éthique visant à construire des habitats humains durables en s’inspirant de la nature. À bord d’une camionnette brinquebalante qui devient leur nouvelle maison, et en compagnie de leur chat, ils prennent la route, avec en poche une liste de contacts susceptibles de les aider dans cette aventure qui est aussi une quête de sens.

Cette bande dessinée retrace avec empathie le chemin, long, exigeant mais toujours passionnant, qu’ont parcouru ces néophytes profondément désireux d’apprendre. Au long d’un récit plein d’empathie, le lecteur est invité à s’interroger : est-il possible de « vivre en permaculture » ? Que recouvre au juste cet ensemble de concepts et de pratiques ? La permaculture serait-elle la clé d’accès à une vie plus épanouie, plus harmonieuse, plus juste ?

x 17 23,5 160 p. Instruire en famille T Dien Charlotte guide, témoignage éducation, famille 2013 16/03/13 9782917770535 Rue de l’échiquier Vivre au XXIe siècle Pratique -parentalité 15,00 € 15.00 présent à Plume(s)
AA AA

« Instruire en famille, quelle drôle d’idée ! Et d’abord, est-ce bien légal ? Et la socialisation de votre enfant, vous y avez pensé ? Et l’acquisition des compétences de base ? Et qui va donner les cours de langues étrangères ? Professeur, c’est un métier, tout de même ! » C’est pour répondre à toutes ces questions et à bien d’autres que Charlotte Dien a voulu écrire ce livre. Elle nous propose un récit sensible et personnel, qui retrace de façon lucide et honnête cette expérience « hors-norme ».

Mais elle propose aussi aux parents qui s’interrogent sur le fonctionnement de notre système éducatif une véritable alternative, en ne négligeant aucun des aspects du sujet. Après un premier chapitre sur la législation en vigueur, l’auteur balaye les différentes raisons qui peuvent entraîner les familles vers ce choix éducatif, puis elle aborde la question de la socialisation. Elle épingle au passage les idées toutes faites et rappelle que l’apprentissage est naturel.
Elle décrit les différentes possibilités d’organisation et évoque les associations qui regroupent les familles « non sco ». Et puisqu’il y a une vie après l’instruction en famille, elle évoque dans un dernier chapitre l’avenir professionnel et social de ces « enfants libres », dont quelques-uns sont célèbres…
Enfin, des pages pratiques en fin d’ouvrage, avec notamment des adresses et des sites Internet, offrent de nombreuses ressources à qui serait tenté par une telle démarche.

x 15,5 23,5 640 p. Céréales
La plus grande saga que le monde ait vécue
T
Collaert Jean-Paul monographie céréales 2013 16/03/13 9782917770450 Rue de l’échiquier Divers -sciences 25,00 € 25.00 sur commande ?
AA AA
Les céréales font partie de notre quotidien, dès le petit déjeuner. Elles accompagnent aussi les sociétés humaines depuis plus de dix mille ans, sur tous les continents. En conjuguant curiosité et humour, Jean-Paul Collaert nous invite à découvrir maints aspects méconnus de ces plantes hors du commun, au cœur d’un grand nombre de questions très actuelles – du changement climatique à la crise énergétique, des OGM à l’alimentation de demain.
Cette saga aux multiples épisodes, fourmillant d’anecdotes, permet de rencontrer une foule de personnages savoureux, chercheurs passionnés ou capitaines d’industrie. C’est surtout un hommage rendu aux paysans qui ont nourri la planète et le feront encore, pour notre plus grand bien. 640 pages à travers champs et les céréales n’auront plus de secret pour vous !
x 17 23,5 103 p. Couture récup’
Coudre pour résister au grand gaspillage
T
Vibert Emmanuelle guide couture, récupération 2016 02/05/16 9782374250434 Rue de l’échiquier Vivre au XXIe siècle mode d’emploi Pratique -loisirs créatifs 9,95 € 9.95 présent à Plume(s)
AA AA

Vous ne voulez plus faire le jeu de la fast fashion, qui fait se succéder les modes sur un rythme effréné et génère un gaspillage sans précédent ? Adoptez la "couture récup" ! Vous ne savez pas coudre ? Peu importe. Ici, pas de patrons compliqués ni d’explications alambiquées. Les modèles proposés par Emmanuelle Vibert reposent presque tous sur des formes géométriques simples. On s’amuse à couper et assembler des carrés, des rectangles ou des triangles dans des vieux pulls, des chemises d’homme trouées, des tee-shirts déformés, des sweats avachis.

Et on obtient un kimono douillet, une jupe d’été légère, une blouse de soirée, un pull amazone... Lancez-vous, c’est facile ! Pour chaque modèle : un tableau des matières conseillées, des dessins pas-à-pas pour réussir à coup sûr, des variantes ou des conseils. Un cahier photos présente les modèles.

x 17 23,5 128 p. Thoreau et moi T Taling Cédric BD, roman graphique 2019 11/04/19 9782374251523 Rue de l’échiquier BD -roman graphique 17,90 € 17.90 présent à Plume(s)
AA AA

Nourri de lectures sur les risques écologiques et l’urgence d’une descente énergétique radicale, Cédric, artiste peintre quadragénaire parisien, est traversé par de profondes angoisses existentielles. Cette sensibilité particulière le met mystérieusement en contact avec l’esprit de Henry David Thoreau (1817-1862), figure fondatrice de la philosophie décroissante. Celui-ci apparaît régulièrement à Cédric, tel un Jiminy Cricket d’aujourd’hui, empruntant au fil de leurs rencontres diverses formes animales et végétales plus ou moins abouties - une sorte d’incarnation animiste de leur empathie commune pour la nature. Ils poursuivent ainsi une conversation philosophique intermittente qui leur permet de constater qu’à deux siècles d’écart, les problématiques issues de l’exacerbation du capitalisme et du consumérisme demeurent inchangées. Malgré les avancées scientifiques et technologiques, les humains persistent à succomber aux mêmes folies plutôt que de rechercher les plaisirs simples.

Temporairement séduit par les thèses des collapsologues puis des survivalistes, Cédric finit par trouver un terrain à la campagne, près d’un lac, pour y construire une maison hobbit autosuffisante.

Très librement inspirée de Walden, ou la vie dans les bois , le chef-d’œuvre de Henry David Thoreau, cette bande dessinée retrace la prise de conscience écologique d’un homme d’aujourd’hui et pose la question universelle du changement de vie : face aux impasses de notre modèle social, comment mener une existence qui a du sens ?

x 18 23 32 p. Monsieur Loup a lees crocs T Simon Sandrine-Marie et Chebret Sébastien jeunesse végétarisme 2017 05/10/17 9782374250816 Rue de l’échiquier Jeunesse -albums 12,90 € 12.90 prochainement à Plume(s) ?
AA AA

Monsieur Loup a très faim, il mangerait bien au moins trois petits cochons...

Cette histoire vous dit quelque chose ? Eh bien, détrompez-vous ! Dans cette version, contre toute attente, les petits cochons vont ouvrir leur porte au loup affamé. Ils commencent par l’installer confortablement, l’équiper d’une grande serviette autour du cou, puis ils le régalent d’un festin de légumes fraîchement cuisinés.

Le loup, incrédule, ne peut que le constater : non seulement il est rassasié, mais en plus il a beaucoup aimé ce qu’il a dégusté...


À partir de 4 ans

x 15,5 22,5 184 p. 1%
Reprendre le pouvoir face à la toute-puissance des riches
T
Shiva Vandana essai août 2019 22/08/19 9782374251790 Rue de l’échiquier Diagonales Politique et société 19,00 € 19.00 présent à Plume(s)
AA AA

La pauvreté et la malnutrition généralisées, la crise migratoire, l’agitation sociale, la polarisation extrême de l’économie... sont devenues notre réalité quotidienne alors que 1 % des sept milliards d’habitants de la planète ont conduit la terre – et tous ses habitants – à la catastrophe sociale et écologique.

Dans cet essai, Vandana Shiva se confronte au club des milliardaires – Gates, Buffet, Zuckerberg et autres empereurs modernes – et dénonce l’impact destructeur de leur modèle de développement économique linéaire. Leur quête insatiable du profit a imposé de manière antidémocratique l’uniformité et les monocultures, la division et la séparation, les monopoles et le contrôle externe – sur la finance, l’alimentation, l’énergie, l’information, la santé et même les relations.

Se fondant sur des faits peu connus et explosifs, Vandana Shiva analyse comment, en particulier, la soi-disant « philanthropie » est le moyen pour ces milliardaires de contourner les structures démocratiques, d’empêcher la diversité et d’imposer des idées totalitaires, basées sur une vision unique de la science, de l’agriculture et de l’histoire. Elle appelle à la « résurgence du savoir réel, de l’intelligence réelle, de la richesse réelle, du travail réel, du bien-être réel », afin que les gens puissent revendiquer le droit à vivre, penser, respirer et manger librement.

x 15,5 22,5 255 p. Survivre au péril plastique
Des solutions à tous les niveaux
T
Combe Matthieu alternatives, plastique 2019 21/03/19 9782374251349 Rue de l’échiquier Les Petits Ruisseaux Politique et société -alternatives 20,00 € 20.00 prochainement à Plume(s) ?
AA AA

Lorsqu’il est question de la pollution au plastique, nous avons tous les mêmes images en tête : des montagnes de détritus, des continents de déchets dans nos océans, des poissons et des oiseaux aux estomacs intoxiqués, des bouteilles en plastique qui s’accumulent - sans compter la pollution invisible de l’air, des sols et de notre alimentation due aux microplastiques. À ces drames écologiques s’ajoute l’évidente omniprésence de ce matériau dans notre quotidien. Le plastique est partout et s’est rendu indispensable dans nos appartements, nos voitures, nos hôpitaux... L’immensité du problème donne le tournis : nous peinons à trouver des solutions pérennes pour le traitement du plastique alors que l’humanité en a produit 8,3 milliards de tonnes depuis son apparition. Après un rappel du miracle industriel qu’a été l’invention des plastiques, Matthieu Combe cherche à dépasser l’effet de sidération. Il est allé à la rencontre de navigateurs qui ont réellement observé cette pollution. Il s’est également entretenu avec les fabricants et transformateurs de plastiques, les professionnels du recyclage et des eaux usées. Mais surtout, il a découvert des projets de dépollution des océans et un nombre impressionnant d’entreprises, de start-up et d’initiatives citoyennes qui réinventent le recyclage et trouvent des alternatives pour renouveler l’économie et les usages du plastique : nouvelles méthodes de production, plastique pleinement recyclable ou compostable, bateaux nettoyeurs...

À rebours d’une inclinaison mortifère et défaitiste, Matthieu Combe nous montre les voies possibles pour que le plastique ne soit bientôt plus le pire ennemi de la planète.