Livres de l'éditeur Sulliver - Librairie Plume(s)
masquer rechercher un article par :   ?  

présent :  dans texte :  titre seul :  exacte :
éditeur: tous
Contacts|Qui sommes-nous|Liens|Agenda|soldes
recherche avancée

Quelques sites qui méritent le voyage ...

  • Petites perspectives illustrées : Bibliothèque collective de critique sociale, 1 rue Pasteur 12100 Millau ; ouvert le vendredi de 10h30 à 13h.
  • la boutique en ligne d’EnVies EnJeux
  • 36 rue des Lilas : chambres et tables d’hôtes à Millau, chez Eveline et Jean-Michel.
  • La libraithèque ’le droit à la paresse’, librairie et bibliothèque associative et militante, une adresse indispensable dans le Lot.
  • Le pas de côté une librairie - bistrot à Béziers a dû fermer, hélas ...
  • Naturellement Simples Produits naturels à base de plantes
  • Le Lieu-Dit à Saint Affrique, librairie-café-resto-..., lieu de rencontres incontournable, n’a pas (encore) de site internet : 5 rue de l’industrie / 05 65 99 38 42 ; voir aussi sur le site de Plume(s) : Le Lieu-Dit.
  • L’essentiel librairie — épicerie bio — tartinerie à Marciac (Gers)
  • Construire un monde solidaire
  • Radio-Larzac celle que vous entendez fréquemment à Plume(s) - à moins que ce ne soit :
  • Radio Saint-Affrique
  • Association E.V.E. : écomobilité et voyage écologique.
  • Plume(s) est affiliée au site Place des Libraires ,
  • et aussi au site lalibrairie.com (réseau de 2500 — début 2017 — points libraires sur le territoire français), sur lequel vous pouvez commander un livre et le régler en ligne, puis le récupérer à Plume(s).
  • EnVies EnJeux est la continuité d’Alter’Educ, dans son approche comme dans sa volonté de fonctionner collectivement. Cette équipe, constituée de bénévoles passionné-e-s, dispose depuis septembre 2012 de deux antennes : une à Millau et l’autre à Aubagne.
  • Enercoop, notre fournisseur d’électricité réellement écolo.

Sulliver


16 articles
tout ouvrir dans de nouveaux onglets par rayon par theme

larg.
?
haut.
?
pages
?
titre +
?
sous-titre
auteur
type
thème
parution +
?
ean
?
éditeur
?
collection
?
rayon
prix
?
IAD
disponibilité
?
x 13 20 172 p. Insurrection du verbe être T Bonmort André 2009 28/08/09 9782351220559 Sulliver Littératures actuelles Littérature 15,00 € 15.00 actuellement indisponible
AA AA

« Un jour, demain, nos voix raffermies ne seront plus balayées d’un revers de mémoire ; un jour la dignité ne sera plus assassinée par l’indifférence. »

Voix de l’enfant africain affamé, voix étouffée de l’irradiée de Nagasaki, voix de l’ouvrier exploité, puis licencié au nom de la sacro-sainte rentabilité, voix de l’éternelle putain, éternellement mortifiée… Voix qui affleurent un instant à la une de notre actualité, avant d’être aussitôt reléguées sous la chape de silence où les maintient implacablement notre monde assourdissant.

Voix du végétal inlassablement défriché, voix de la Terre, notre Terre épuisée, défigurée… Toutes ces voix enfouies, trop délibérément oubliées, frappent à notre conscience avec l’énergie désespérée de qui s’échine à reprendre possession de son identité. Et nous exhortent à renouer avec cette vérité primordiale : « L’autre n’est pas rupture, mais continuité ».

x 13 20 88 p. L’âge de cendre T Bonmort André 2008 13/02/08 9782351220153 Sulliver Littératures actuelles Littérature 11,00 € 11.00 actuellement indisponible
AA AA

L’humanité s’observe dans le miroir, et ne se reconnaît plus.

Qu’ont fait d’elle les hommes, ses enfants ? À travers de brefs chapitres au rythme haletant, ce roman dérangeant dresse l’hallucinant inventaire des méfaits et misères d’une espèce engagée dans la spirale infernale de l’autodestruction. Tout en s’interrogeant : comment inverser ce mouvement qui ne cesse de s’accélérer ? Comment aider l’homme à retrouver en lui sa part d’humanité ?... Le cri de la conscience individuelle contre l’inconscience collective.

x 11 17 48 p. Le scarabée - Seuil nucléaire et dissolution
Seuil nucléaire et dissolution
T
Lastelle Irénée-D pamphlet nucléaire 1995 31/10/95 9782911199011 Sulliver Idées libres Politique et société -nucléaire 6,00 € 6.00 sur commande ?
AA AA

« La puissance qui avait été identifiée et reconnue à ce qu’elle ordonnait tant de violences destructrices, dans son sillage toujours plus rouge du sang versé, noir du pétrole répandu, livide de la stérilisation des terres, s’est pleinement maintenue par sa méthode inchangée ; son autonomie s’est simplement accrue, qui reconnaît pour sa seule tâche celle de réduire tout ce qui existe à son moyen. Ce qu’elle est contrainte à produire sera toujours plus nuisible, toxique, mortel et mensonger. »

Ce pamphlet nous rappelle que les grands moyens technologiques sont nés dans l’affrontement auquel sont inévitablement conduits les Etats sous la domination de l’économie, et comment ils sont ensuite réutilisés en réponse à des situations d’urgence toujours plus étendues.

x 13 20 240 p. Des nouvelles du monde T Guilcher Rozenn nouvelles 2010 16/10/10 9782351220726 Sulliver Litteratures Actuelles Littérature 19,00 € 19.00 sur commande ?
AA AA

« La vraie vie est ailleurs », « Les pères ne savent pas », « Belle au bois dormant »…

La voix si singulière de Rozenn Guilcher se fragmente en de multiples portraits intérieurs pour mieux nous atteindre. Car dans ces nouvelles, c’est nous, femmes et hommes de ce temps, qui sommes parfois férocement, souvent cocassement mais toujours tendrement mis en scène. Nous qui tentons maladroitement d’aimer et souffrons de ne pas l’être ; nous qui partons pour d’improbables ailleurs ou sommes englués dans une trop pesante réalité ; nous embringués dans de tristes fêtes ou contraints d’improviser les funérailles d’un être cher. Nous traversant la rue, nous traversant la vie. Nous vivants, tant bien que mal, engoncés dans cette humaine condition qui ne semble pas avoir été taillée à nos mesures et isolés dans une société où nous peinons à trouver notre place.

« Puisque nous sommes vivants et qu’il faut encore vivre.
Puisque mourir demain n’est pas encore prêt. »

x 15,1 22 301 p. La pensée noire et l’Occident
De la bibliothèque coloniale à Barack Obama
T
Mangeon Anthony essai culture, philosophie 2010 15/10/10 9782351220689 Sulliver Mouvements de pensée Politique et société -philosophie 22,00 € 22.00 sur commande ?
AA AA

L’Afrique des ténèbres face à l’Europe des Lumières, la raison grecque et l’émotion nègre, la science contre la magie : durant plusieurs siècles, le monde occidental s’est construit en s’opposant au monde noir.

Une bibliothèque coloniale s’est ainsi constituée qui, après avoir longtemps dénié toute pensée aux Noirs de l’Afrique et de sa diaspora, leur a finalement concédé une mentalité primitive et des usages spécifiques de la rationalité. Cet essai retrace l’histoire d’un singulier rapport à l’autre, en insistant sur ses effets réciproques. Car si la relation et la raison coloniales ont pu déterminer certaines idéologies africaines, telles que le panafricanisme, la négritude ou l’afrocentrisme, des Africains et leurs descendants des Antilles ou de l’Amérique ont, en retour, largement contribué à l’histoire intellectuelle et politique de l’Occident.

Cette constatation s’avère centrale pour dépasser les héritages de l’histoire coloniale et pour tenter de construire une universalité concrète, postraciale et postcoloniale. C’est à ce devenir que cet essai entend contribuer, en présentant aussi les grands courants et certaines figures majeures de la pensée noire contemporaine.

x 14 21 224 p. L’État et la langue T Lafont Robert essai histoire, langues, occitan 2008 31/08/08 9782351220474 Sulliver Politique et société 21,00 € 21.00 présent à Plume(s)
AA AA

Dès l’instant où les Grecs empruntent l’alphabet aux Phéniciens pour écrire leur langue, l’État pointe sous la forme de la Cité. Langue et écriture se prêtent désormais secours dans son service. Comme il y a pour la communication orale une fixation systémique dite phonologie, il y a pour fixer la langue en écrit un système phonématique, dont l’État établit les règles. D’après le codage grec se construit le codage latin, le nôtre, avec son contrôle maximal de la Lettre sous ses trois aspects de système de langue écrite, de système de ce qui sert à l’écrire, et de système de ce qu’on écrit avec elle sous l’autorité et quelquefois la censure de l’État.

Ainsi naquirent en Gaule romaine deux langues nouvelles : oc au Sud, oïl au Nord, dont l’auteur suit en parallèle émergence et développement dans un salubre réexamen de l’Histoire de France.

x 14 21 137 p. A mes amis qui ont élu Sarkozy
quand la gauche passe à droite
T
Rignault Gilbert essai politique 2008 04/03/08 9782351220405 Sulliver Politique et société 15,00 € 15.00 présent à Plume(s)
AA AA

« Je suis né hétérosexuel ! », « On naît pédophile », « On ne choisit pas son identité ». Ou encore : « La part de l’inné est immense ! »… Le Président de la République Française se permet aussi d’affirmer que dans l’imaginaire de « l’Homme africain », « il n’y a de place ni pour l’aventure humaine ni pour l’idée de progrès ».

« Le principe de l’inégalité fatale et irrémédiable, puisque naturelle, est donc affirmée d’entrée de jeu », relève Gilbert Rignault. « Ce point de vue sous-tend les formes variées du racisme et du fascisme ».

Une réflexion acérée sur les méfaits de cette « pensée unique », résolument droitière, qui a fait perdre leurs repères et oublier leurs valeurs à bien des leaders de gauche. Un salutaire traité de résistance au conditionnement des esprits.

x 13 20 333 p. La seconde chance T Vernet Anne roman société 2009 11/05/09 9782351220573 Sulliver Littérature 22,00 € 22.00 présent à Plume(s)
AA AA

Nous sommes en 2091.

La caste dominante jouit des " libertés ouvertes ", la masse de la population étant assujettie aux " libertés fermées ". Après un cataclysme écologique et deux guerres révolutionnaires avortées, la mondialisation est enfin achevée, les règles clairement affichées : " Toute communauté se partage entre l’élite et la multitude. La première se compose des créateurs de richesses et gens éclairés, la seconde de la masse du peuple."

Quand on sait que ce texte de Hamilton a effectivement servi. au XVIIIe siècle, à jeter les bases des États-Unis d’Amérique, on mesure combien le monde inventé par Anne Vernet plonge ses racines dans le nôtre, dont il constitue une satire décapante. Et quand on sait que ce monde de 2091, qui s’est brutalement effondré, est reconstitué à partir de fragments par un historien vivant en 2168, on peut imaginer dans quel tourbillon de l’espace-temps la virtuosité de l’auteur va nous entraîner.

Extraits :

Krop et Bakou dévoraient les pages. C’était la seule étude au monde qui chiffrât, du strict point de vue de ses référents mêmes, le coût du capitalisme. Au fil de l’histoire, ce coût augmentait régulièrement – pour une progression de plus en plus ridicule, en regard de l’accumulation. Celle-ci, à son tour, ne profitait qu’à une minorité de plus en plus étroite d’individus. À l’époque, c’est-à-dire vers 2040, après la Révolution Noire et l’effondrement de la Première Organisation Capitale par les ECV, le coût du système était vingt-cinq fois supérieur aux profits générés – alors que la plus modeste des plus grosses fortunes représentait soixante cinq mille fois le revenu minimal. Les deux courbes se séparaient nettement, celle des profits progressant de plus en plus péniblement (d’à peine un point par an) alors que l’autre s’envolait.

Les conclusions de Sankara étaient hallucinantes – mais ses chiffres étaient là : le modèle capitaliste était un mécanisme dévorant à lui seul l’évolution, à commencer par celle de la technologie elle-même. Selon elle, les sources archaïques du mode capitaliste remontaient aux sociétés dites du désespoir, au modèle chrono-ouranien de ce qu’on appelle aussi la « loi de la horde ». Ce modèle d’organisation sociale avait été généré, selon quelques archéohistoriens, par les traumas subis lors des désastres cataclysmiques survenus à l’aube des civilisations.

x 13 20 144 p. L’avenir est notre poubelle
L’alternative de la décroissance
T
Coudray Jean-Luc essai décroissance 2010 04/03/10 9782351220627 Sulliver Idées libres Politique et société -décroissance 14,00 € 14.00 présent à Plume(s)
AA AA

Avec humour et distance, Jean-Luc Coudray constate que nous marchons sur la tête et ne prenons pas le temps de nous poser les bonnes questions. Avant d’entreprendre une réflexion générale, ne faudrait-il pas que chacun d’entre nous se questionne sur son mode de vie ? Se demande s’il n’est pas en train de grever son avenir ?

À travers des questions en apparence ludiques et superficielles – Pourquoi avons-nous des nains de jardin et des nounours ? – mais aussi plus sérieuses – De quoi libère le libéralisme ? Pourquoi sommes-nous condamnés au travail ? – l’auteur analyse nos comportements.

De questions en réponses, Jean-Luc Coudray dresse le portrait de notre civilisation marchande et consumériste. Il confronte ainsi la réflexion morale et écologique à nos actions quotidiennes, tant à l’échelle personnelle qu’à l’échelle nationale et mondiale.

Peu à peu, il nous conduit à admettre que la folie productiviste a contaminé notre façon de penser et s’est insinuée dans nos comportements les plus anodins.

x 13 20 128 p. Appel au possible T Bonmort André essai philosophie 2010 19/06/10 9782351220658 Sulliver Littératures actuelles Politique et société -philosophie 12,00 € 12.00 présent à Plume(s)
AA AA

« Tu es – tu étais – dans le tigre, et le tigre se meurt…
Tu es – tu étais – dans la baleine, et la baleine disparaît…
Restera-t-il assez de toi, si une partie est soustraite à chaque espèce qui périt ? Es-tu assez solide pour supporter ces amputations ?
 »

Ce questionnement inquiet pourrait s’adresser à la Nature, à la Vie, ou encore à Dieu : il en appelle à une entité plus vaste encore qui les engloberait tous. L’enjeu de la survie de l’humanité et de son environnement est ainsi abordé à travers un singulier dialogue à distance qui s’interroge sur un destin dangereusement emballé et introduit non sans ironie la réflexion morale et écologique dans le processus d’évolution des espèces.

x 13 20 173 p. La fille dévastée T Guilcher Rozenn roman abandon 2009 05/10/09 9782351220597 Sulliver Littératures actuelles Littérature 15,00 € 15.00 présent à Plume(s)
AA AA

" Plus l’autre vous jette plus vous vous agrippez. Plus vous hait plus l’aimez. Et la force se multiplie par deux : l’autre dans la rage vous dans l’adoration. Elle vous tue tous les jours mais vous ne mourez pas. Et vous lui pardonnez. Elle est votre mère tout au monde et plus. Vous craignez le reste. Le monde vous fait peur. Mais je vous expliquerai une autre fois. "

Une relation perverse mère-fille qui se nourrit de mal-être et aboutit à la destruction.

Rozenn Guilcher, par la justesse de sa voix en équilibre sur le fil de la langue, en rend tout le tragique et toute l’ambiguïté, amour et haine mêlés, lutte incessante entre fatalité de la déchéance et aspiration à la délivrance. Un livre au bord de la folie.

x 13 20 157 p. Quelque part dans la nuit des chiens T Bourguignon Sandrine roman psychiatrie 2012 13/10/12 9782351220894 Sulliver Littératures actuelles Littérature 14,00 € 14.00 prochainement à Plume(s) ?
AA AA

Claire est psychologue, elle vient de rencontrer un nouveau patient. Antony a dix-neuf ans, l’âge de l’enfant qu’elle n’a pas eu. Celui-là, Claire a décidé de le sauver, comme on ramasse les morceaux. Mais sur la route, les débris. Les siens. Les leurs. Les nôtres.
Autour d’Antony, Monsieur Zed, le Cyclope, Fatima et Papillon repeuplent ce désert asilaire de leur forêt mentale, labyrinthe de toutes ces vies qu’on fracasse contre les murs de la nuit sécuritaire.

Claire y abandonne peu à peu ses amours, son enfance et ses ratages, dans un récit tout en pudeur et en retenue, traversé de fulgurances qui viennent bousculer nos indifférences. Ce premier roman sait allier dans un équilibre rare la révolte politique et citoyenne avec la sensibilité des intimités blessées.

x 15 22 333 p. Le mépris du peuple
Critique de la raison d’Etat
T
Galibert Thierry essai histoire 2013 12/01/13 9782351220887 Sulliver Politique et société 22,00 € 22.00 prochainement à Plume(s) ?
AA AA

Le mépris du peuple est une grande constante de l’Occident et il s’est accru, depuis le siècle des Lumières, au travers de valeurs universalistes déconnectées du réel. La conception de la raison est à son origine, elle qui, dès l’Antiquité, a exclu les sauvages et les esclaves de la cité, pour finalement priver l’individu de la démocratie. La raison d’État est le pur produit d’un état intellectuel qui, estimant le peuple hors d’état de se gérer lui-même, lui propose une liberté qui vise à l’administrer sans qu’il lui soit possible de se retourner contre ses maîtres.

Alors que la participation politique est la réalité originelle du peuple, en fait de liberté l’oligarchie consolide avant tout la sienne. Textes à l’appui, cet essai trace le parcours historique de l’instrumentalisation du peuple jusqu’à la République moderne, il établit que la logique libérale, d’inspiration féodale et monarchiste, relayée par le socialisme d’État autant que par les libertaires, masque l’assujettissement du peuple sous les atours de son bonheur hédoniste.

x 13 20 160 p. Ils ont tué l’albatros T Bonmort André 2017 01/03/17 9782351221624 Sulliver Littératures actuelles Littérature 13,00 € 13.00 présent à Plume(s)
AA AA

Nous sommes en 2017. La « « littérature de consommation » envahit l’espace et le temps médiatiques. Amoindrissement du sens critique et appauvrissement de la sensibilité produisent la langue stéréotypée dont le Grand Consensus qui nous gouverne a besoin pour prospérer à marche forcée.

Pourtant, derrière cette parole soumise, une autre langue persiste en nous, elle attend son heure, et parfois affleure : une émeute émotionnelle alors bouscule le langage, y ouvre des chemins inexplorés, agrandit nos territoires sensoriels, émotionnels, intellectuels. Elle est poésie, au sens le plus authentique, s’étonne d’elle-même et fermente en son lecteur.

Deux aspirations contraires et complémentaires sont ainsi tour à tour à l’œuvre dans ce livre :
- aspiration à la rupture avec la dictature du vacarme organisé ;
- aspiration à la réconciliation avec notre part la plus sensible et la plus créative.

Ce texte peut aussi être lu comme un manifeste en faveur de la littérature telle que l’auteur la conçoit, celle qu’il défend comme éditeur à travers la collection Littératures actuelles. Cette collection qui s’est fixé comme objectif, contre toute raison, de ressusciter l’albatros.

x 15 22 481 p. La sauvagerie T Galibert Thierry essai 2018 18/10/18 9782351221723 Sulliver Mouvements de pensée Politique et société 22,00 € 22.00 prochainement à Plume(s) ?
AA AA
Après La Bestialité (2008) et Le Mépris du peuple (2012), l’auteur poursuit son analyse critique de l’élitisme occidental, montrant que la fracture historique entre sauvagerie et barbarie a conditionné le destin libéral de nos sociétés.

Si le sauvage sert de point d’appui à ce livre par opposition à un barbare de type féodal qui initie pour sa part le libéralisme c’est afin de trouver en lui le fondement commun des êtres humains et ainsi mieux justifier la nécessité d’un régime politique répondant à la logique du vivant. Notamment au travers de leur pratique de la coopération et du fédéralisme les sauvages promeuvent une organisation fondée sur la responsabilité individuelle et la participation commune.

Au croisement de plusieurs sciences humaines (histoire anthropologie littérature politique biologie...) qui permettent d’en cerner toutes les implications cet essai démontre que la fracture historique entre la sauvagerie et la barbarie conditionne le destin libéral des sociétés occidentales.

x 13 20 352 p. Danse avec l’hydre T Bonmort André 11 février 2021 11/02/21 9782351222751 Sulliver Littératures actuelles Littérature 20,00 € 20.00 présent à Plume(s)
AA AA

L’hydre, créature de mort qui happe et dépèce toute proie se hasardant à sa portée ; principe de vie dont chacune des sept têtes se régénère aussitôt tranchée.

Et la danse ? Séduction ou combat ? Étreinte amoureuse ou étreinte mortelle ? Portée par la cadence de l’écriture, elle défie les maux qui impactent notre temps et interpelle un monde en bascule qui voit contestés les drapeaux arrogants de la raison du plus fort et vaciller sur ses fondations la vieille vulgate mercantile.

Si le lyrisme s’allie à la satire et à la critique sociale, il ouvre aussi sur les plus claires perspectives, revendique les sens comme instruments de connaissance, et la poésie et la littérature pour forces de résistance.

En insistant contrepoint, court un questionnement sur la langue et ses usages : langue étatique, elle anesthésie, verrouille ; langue poétique, elle éveille, libère …