Livres de l'éditeur Rivages - Librairie Plume(s)
masquer rechercher un article par :   ?  

présent :  dans texte :  titre seul :  exacte :
éditeur: tous
Contacts|Qui sommes-nous|Liens|Agenda|soldes
recherche avancée

Plume(s) est une toute jeune petite librairie, qui a ouvert le 1er avril 2008 - non, ce n’était pas un poisson.

Nous voulons proposer des documents qu’on ne trouve habituellement pas à Millau, et proposer aussi un espace de convivialité.

Vous y trouverez des livres, des dvd, des revues sur les thèmes de l’écologie, de l’alter-mondialisme, de la non-violence,... mais aussi des livres maternité et jeunesse, jardinage, cuisine, construction écologique, ou d’autres qui nous ont plu,
ainsi que thé, café, chocolat et jus de fruits bio-équitables,
et aussi un accès internet,
le tout dans la bonne humeur ...

Régulièrement nous organisons des projections vidéo.

Rivages »» 


46 articles
tout ouvrir dans de nouveaux onglets par rayon par theme
0 | 20 | 40

larg.
?
haut.
?
pages
?
titre +
?
sous-titre
auteur
type
thème
parution +
?
ean
?
éditeur
?
collection
?
rayon
prix
?
IAD
disponibilité
?
x 11 18 312 p. Roseanna T Sjöwall Maj et Wahlöö Per polar Suède 2008 02/04/08 9782743618049 Rivages »» Littérature -polars 9,15 € 9.15 remplacé >>(2016)
AA AA

Le cadavre dénudé d’une jeune inconnue est retrouvé dans un canal proche de la petite ville de Motala. La victime semble avoir été violée. Martin Beck, de la criminelle de Stockholm, est envoyé en renfort auprès de l’équipe locale chargée de l’enquête. Longtemps, les investigations piétinent, mais si Beck est un bon flic, c’est parce qu’il possède « les trois qualités les plus importantes indispensables à un policier : il est têtu, il est logique et il est d’un calme absolu ». Sans oublier qu’il est patient, incroyablement patient…

Maj Sjöwall et Per Wahlöö, ont écrit, entre 1965 et 1975, une série de dix romans mettant en scène l’enquêteur Martin Beck et son équipe. Cette œuvre, influencée par Ed Mcbain, et qui a marqué de son empreinte la littérature policière occidentale, est republiée dans des traductions entièrement revues à partir de l’original suédois.

x 15,5 23,5 760 p. Un pays à l’aube T Lehane Dennis roman société américaine 2009 14/01/09 9782743619367 Rivages »» Littérature 23,49 € 23.49 épuisé
AA AA

L’Amérique se remet difficilement des soubresauts de la Première Guerre mondiale.

De retour d’Europe, les soldats entendent retrouver leurs emplois, souvent occupés par des Noirs en leur absence. L’économie est ébranlée, le pays s’est endetté et l’inflation fait des ravages. La vie devient de plus en plus difficile pour les classes pauvres, en particulier dans les villes. C’est sur ce terreau que fleurissent les luttes syndicales, que prospèrent les groupes anarchistes et bolcheviques, et aussi les premiers mouvements de défense de la cause noire.

En septembre 1918, Luther Laurence, jeune ouvrier noir de l’Ohio, est amené par un étonnant concours de circonstances à disputer une partie de base-ball face à Babe Ruth, étoile montante de ce sport. Une expérience amère qu’il n’oubliera jamais.

Au même moment, l’agent Danny Coughlin, issu d’une famille irlandaise et fils aîné d’un légendaire capitaine de la police de Boston, pratique la boxe avec talent. Il est également chargé d’une mission spéciale par son parrain, le retors lieutenant McKenna, qui l’infiltre dans les milieux syndicaux et anarchistes pour repérer les " fauteurs de troubles " puis les expulser du territoire américain.

A priori Luther et Danny n’ont rien en commun. Le destin va pourtant les réunir à Boston en 1919, l’année de tous les dangers. Tandis que Luther fuit son passé, Danny cherche désespérément le sens de sa vie présente, en rupture avec le clan familial.

Dans une ville marquée par une série de traumatismes, une ville où gronde la révolte, la grève des forces de police va mettre le feu aux poudres.

x 11 17 332 p. La voiture de pompiers disparue
Le roman d’un crime
T
Sjöwall Maj et Wahlöö Per polar 2009 11/02/09 9782743619565 Rivages »» Littérature -polars 9,15 € 9.15 sur commande ?
AA AA

Gunvald Larsson est en train de surveiller un immeuble déshérité lorsque le bâtiment explose.

Il se porte aussitôt au secours des résidents. A première vue, l’incendie paraît accidentel : il suffit d’un malheureux concours de circonstances, une substance inflammable, de l’essence. D’ailleurs l’un des habitants se serait suicidé au gaz, transformant son appartement en véritable bombe. Affaire classée. Sauf que Larsson ne l’entend pas de cette oreille ; le feu était trop violent, il s’est propagé trop vite.

C’est alors, qu’une révélation stupéfiante va rendre l’affaire totalement incompréhensible.

x 11 18 256 p. Eboueur sur échafaud T Benotman Abdel Hafed polar 2009 01/04/09 9782743619190 Rivages »» Littérature -polars 8,65 € 8.65 présent à Plume(s)
AA AA

Son père le lui avait prédit : "au pire, tu finiras éboueur. Au mieux, sur l’échafaud." Marqué par cet oracle, le jeune Fafa Bounoura n’est pas bien parti dans la vie. Entre la cruauté d’un père analphabète qui a quitté son Algérie natale pour la France au lendemain de la guerre, et la folie d’une mère à la fois victime et bourreau, les enfants Bounoura rêvent de mener une existence "normale". Mais ils vont s’égarer, loin de leurs aspirations.

Abdel Hafed Benotman n’a pas "fini éboueur". Il n’est pas non plus monté sur l’échafaud. Quelque part entre les deux, il a fait plusieurs séjours derrière les barreaux. Il a aussi beaucoup écrit. Des livres à l’humour décapant, pleins d’émotion et de révolte, dans lesquels il interroge notre société sur ses injustices et ses contradictions.

x 11 18 256 p. Marche de nuit sans lune T Benotman Abdel Hafed polar 2008 06/02/08 9782743617721 Rivages »» Littérature -polars 8,65 € 8.65 sur commande ?
AA AA

Dan est incarcéré à Fleury-Mérogis. Au cours d’un transfert au palais de justice, il fait une rencontre qui va changer sa vie. La rencontre, ce « miracle de la reconnaissance », c’est Nadine N’Goma, détenue à la maison d’arrêt des femmes.

Dan a eu le temps de noter sur sa main le numéro d’écrou de la jeune femme. Il lui écrira par le « courrier intérieur ».

Nadine était douée pour le chant et la danse, malheureusement elle a croisé un mauvais génie. à cause de lui, elle a été arrêtée, laissant derrière elle un petit Lou. Alors dan fait une promesse solennelle à Nadine : quand il sortira, il s’occupera d’elle et de son fils ; il fera des démarches pour qu’elle ne soit pas expulsée. Mais les choses ne vont pas tourner comme prévu...

Ecrit en prison, ce roman nous parle de ces lieux hors du monde, de cette « population carcérale », dont on oublie qu’elle est constituée d’êtres humains. Avec Marche de nuit sans lune, Hafed Benotman poursuit son oeuvre de romancier noir, de rebelle écorché devant l’injustice des systèmes, de satiriste grinçant et de poète au style fulgurant.

x 15,5 23,5 522 p. Le testament syriaque T Salamé Barouk polar islam 2009 04/03/09 9782743618964 Rivages »» Littérature 22,00 € 22.00 15,40 € épuisé, mais encore disponible à Plume(s)
AA AA

Paul Mesure, journaliste free lance à Paris, est rentré d’Afrique avec un manuscrit ancien qu’il compte revendre à bon prix.

Mais les riches amateurs de ce genre de relique forment une coterie internationale où tout se sait, surtout si la nature du document permet de penser qu’il y a beaucoup d’argent à gagner. C’est alors que les cadavres commencent à se multiplier autour de Paul, dont ceux de ses meilleurs amis. Qui sont les auteurs de ces meurtres sanglants ? Pourquoi ce codex indéchiffrable excite-t-il la convoitise d’agents secrets de différents pays et d’intégristes algériens ? Apparemment, la véritable valeur de ce document n’est pas d’ordre commercial. Que contient-il de si inestimable ? le testament de Mahomet ? un proto-Coran ? l’Evangile des Conquêtes ? Partagés entre l’inquiétude, la curiosité et le désir de vengeance, Paul et son amie Sonia louvoient entre des tueurs aux motivations contradictoires et une police française obligée de s’en remettre au commissaire Sarfaty. Ce " commissaire-philosophe ", étrange personnage un peu décalé, passionné de culture orientale, est sans doute le seul à pouvoir comprendre ce qui est en jeu.

Pour démêler l’écheveau des crimes provoqués par ce vieux texte, Sarfaty plonge dans l’univers fascinant des origines de l’islam, de sa tradition cryptée et de ses énigmes. Mais il ignore qu’une beauté pakistanaise, aussi brillante qu’implacable, n’hésitera pas à mettre la France à feu et à sang pour rapporter la précieuse relique dans son pays.

x 11 17 111 p. Hester Lilly T Taylor Elizabeth roman 2009 11/03/09 9782743619077 Rivages »» Littérature 6,10 € 6.10 sur commande ?
AA AA
Lorsque Hester Lilly s’installe chez son cousin Robert, eu égard à son récent statut d’orpheline, l’épouse de ce dernier, Muriel, n’apprécie guère. Certes Hester Lilly doit occuper des fonctions de secrétaire, certes la jeune fille a plutôt piètre allure, mais Muriel pressent que l’irruption d’un tiers dans son couple va le mettre en péril. Dans l’atmosphère éminemment british d’une bourgade provinciale, le trio va jouer une partition subtile et imprévue. Car derrière la comédie de moeurs brillante et d’une finesse de vue stupéfiante, Elizabeth Taylor inscrit en filigrane cette redoutable question : est-il plus facile de perdre les sentiments que l’on éprouvait ou de renoncer à ceux que l’on aurait pu éprouver ?
x 11 17 322 p. Visages noyés T Frame Janet roman 2004 02/04/04 9782743612399 Rivages »» Littérature 9,00 € 9.00 épuisé
AA AA

Visages noyés est un roman aussi vaste, profond et inattendu que la folie elle-même.

Janet Frame y décrit ce qu’elle a connu : l’enfermement dans les hôpitaux psychiatriques, la peur des " gens normaux " à l’égard des " fous ", et les chemins qu’emprunte cette frayeur pour punir ceux qui se rebellent. Damnés de la terre et du monde, les fous au visage ici caressé n’ont pour se défendre de la cruelle réalité du monde qu’une seule possibilité créer leur propre univers.

x 11 18 308 p. Motus et bouche cousue T Westlake Donald polar humour 2009 18/03/09 9782743619053 Rivages »» Littérature -polars 8,65 € 8.65 sur commande ?
AA AA
Détenu au Manhattan correctional center, Francis Xavier Meehan goûte aux joies des prisons fédérales pour avoir braqué un camion. En découvrant son avocat, Meehan se dit que, décidément, la malchance le poursuit : avec son accoutrement de clown, le dénommé Jeffords ne peut être qu’un imposteur. pourtant, cet imposteur lui propose un marché alléchant. Meehan sera entièrement blanchi à condition qu’il dérobe une cassette vidéo si compromettante pour le président en exercice qu’elle pourrait lui coûter sa réélection. Francis est d’accord, mais veut profiter du cambriolage pour ... cambrioler, puisque c’est tout de même son métier. il réunit donc une équipe de professionnels (pas question d’embaucher des amateurs et de risquer un nouveau watergate) et commence à préparer son coup. petit cousin du célèbre Dortmunder. Meehan se montre bientôt à la hauteur de son illustre prédécesseur...
x 11 18 356 p. Bonne conduite T Westlake Donald polar humour 2009 18/03/09 9782743619046 Rivages »» Littérature -polars 9,15 € 9.15 sur commande ?
AA AA

Le couvent de Sainte Philomène est bien le dernier endroit où Dortmunder souhaiterait se retrouver.

Mais les faits sont là, terrifiants de réalité : il est suspendu à une poutre maîtresse de la chapelle sous les yeux écarquillés d’un essaim de nonnes, tout ça parce qu’il a la police aux trousses. L’apparition d’un être de sexe masculin est une chose totalement inédite pour les religieuses de cette congrégation mais, pleines de ressources, elles voient en Dortmunder un sauveur envoyé par le ciel. Celui qui pourra ramener au bercail s ?ur Marie de la Grâce, kidnappée par son propre père afin de la soustraire à l’influence pernicieuse de la religion.

La jeune novice est séquestrée en haut d’un gratte-ciel carrément inexpugnable, et comme le fait observer Andy Kelp, ça pose un problème. Si seulement ça n’en posait qu’un...

Rivages poursuit la réédition des romans de Westlake avec un chef-d’oeuvre de drôlerie. C’est l’occasion de réentendre l’extraordinaire voix comique du créateur de Dortmunder, récemment disparu : un bonheur dont on ne peut pas se priver.

x 11 17 388 p. Les sentiers du désastre T Westlake Donald polar humour 2008 01/10/08 9782743618698 Rivages »» Littérature -polars 9,65 € 9.65 sur commande ?
AA AA

Paria ! Voilà un mot que Monroe Hall, requin haï, malhonnête et milliardaire, voudrait voir rayé du vocabulaire.

Est-ce sa faute à lui s’il a si bien su empocher l’argent des autres, au nez et à la barbe de la justice ? Sa réussite justifie-t-elle qu’on le traite en paria, le privant de vie mondaine car aucun employé de maison ne veut travailler pour lui ? Jusqu’au jour où son agence lui envoie une merveilleuse équipe de serviteurs : un majordome, un chauffeur, un secrétaire, un garde du corps... Mais Monroe Hall ne sait pas que son majordome est en fait John Dortmunder, et que lui et ses amis ont l’intention de le dévaliser.

Malheureusement, Monroe Hall disparaît, et la police rapplique. Or, comme tout amateur de romans policiers le sait, dans ce genre d’histoire le principal suspect est toujours... le majordome.

Dortmunder est de retour, toujours prêt à tout, à la hauteur de toutes les situations et plus inénarrable que jamais.

Pour la presse américaine, Donald Westlake a, avec ce personnage, quasiment inventé un nouveau genre littéraire : la Dortmundermania.

x 15 24 840 p. Underworld USA T Ellroy James roman 2010 06/01/10 9782743620370 Rivages »» Littérature 24,95 € 24.95 sur commande ?
AA AA

24 février 1964, 7 h 16 du matin à Los Angeles.

Attaque d’un fourgon blindé de la Wells Fargo. Quatre convoyeurs abattus, trois braqueurs morts ; le quatrième a pris la fuite en emportant seize sacs de billets et quatorze mallettes remplies d’émeraudes. C’est sur ce braquage, disséqué avec une maestria éblouissante, que s’ouvre Underworld USA, dernier volet de la trilogie commencée avec American Tabloid. Le narrateur reste dans l’ombre ; il a " suivi des gens, posé des micros et mis des téléphones sur écoute ".

Il nous prévient que le livre est fondé sur " des documents publics détournés, des journaux intimes dérobés, la somme de mon expérience personnelle et quarante années d’études approfondies ". Le récit lui-même peut alors commencer, suite directe d’American Death Trip. Eté 1968 : Martin Luther King et Robert Kennedy ont été les victimes de conspirations meurtrières. La Convention démocrate de Chicago est sabotée par des spécialistes en coups fourrés.

Howard Hughes s’est fait escroquer dans le rachat des casinos de Las Vegas par la mafia. Les militants noirs se préparent à l’insurrection dans les quartiers sud de Los Angeles, et le FBI, toujours sous la houlette de J. Edgar Hoover, utilise tous les moyens pour les détruire. A la croisée de ces événements, le destin a placé trois hommes : Dwight Holly, l’exécuteur des basses oeuvres de Hoover, Wayne Tedrow, ancien flic et trafiquant d’héroïne, et Don Crutchfield, jeune détective obsédé par les femmes.

Dwight, Wayne, Don : leurs vies s’entrechoquent sur la piste de Joan Rosen Klein, la " Déesse rouge ", et chacun d’eux paiera " un tribut élevé et cruel à l’Histoire en marche ". En 131 chapitres et cinq parties au titre aussi évocateur que provocateur, ce roman noir et politique reconstruit les années les plus tourmentées de l’Amérique du XXe siècle, avec une largeur de vision et une profondeur stupéfiantes.

Underworld USA est la flamboyante conclusion de la trilogie qui a placé James Ellroy au rang des " plus grands écrivains américains d’aujourd’hui ", selon le Los Angeles Times Book Review.

x 11 17 501 p. Un jardin dans les Appalaches T Kingsolver Barbara récit 2009 09/09/09 9782743620042 Rivages »» Rivages poche Littérature 10,64 € 10.64 épuisé
AA AA

Conscients des périls que court la planète, convaincus qu’agir procure un bonheur inégalable, la romancière Barbara Kingsolver, Steven L Hopp, son époux, et leurs deux filles, Camille et Lily, se sont lancés dans une passionnante aventure.

Installés dans une ferme des Appalaches, ils ont décidé de se nourrir exclusivement de ce qu’ils élevaient ou de ce que produisaient les exploitants de la région. En un mot, de devenir des " locavores ". Avec un humour communicatif et une belle gourmandise Barbara Kingsolver relate, mois après mois, les péripéties de cette expérience en famille, faux-pas, fous rires, fiertés, qui aura pour toujours changé leur vie.

x 11 17 660 p. Les yeux dans les arbres T Kingsolver Barbara roman 2001 02/03/01 9782743607708 Rivages »» Rivages poche Littérature 10,64 € 10.64 épuisé
AA AA

Nathan Price, pasteur baptiste américain au fanatisme redoutable, part en mission au Congo belge en 1959 avec sa femme et ses quatre filles.

Ils arrivent de Géorgie dans un pays qui rêve d’autonomie et de libertés. Tour à tour, la mère et les quatre filles racontent la ruine tragique de leur famille qui, même avec sa bonne volonté et ses croyances de fer, ne résiste à rien, ni à la détresse, ni aux fourmis, ni aux orages... ni aux Saintes Ecritures. Après L’Arbre aux haricots et Les Cochons au paradis, Barbara Kingsolver a écrit son roman le plus ambitieux, un roman qui prend sa place dans la littérature postcoloniale.

x 11 17 124 p. L’esprit de conversation T Thomas Chantal étude littérature 2011 04/05/11 9782743621940 Rivages »» rivages poche Littérature 6,10 € 6.10 sur commande ?
AA AA

« A partir d’une évocation rapide de deux salons antérieurs, la chambre bleue de Mme de Rambouillet (XVIIe siècle) et le salon de Mme du Deffand (XVIIIe siècle), je voudrais, dans ce texte, issu d’une conférence, définir et faire sentir le rapport très singulier que Mme de Staël (XVIIIe et XIXe siècles) a entretenu toute son existence avec l’univers des salons et l’esprit de conversation.Une histoire qui pour elle commence à Paris dans le salon de sa mère et va se poursuivre, après son mariage avec M. de Staël, ambassadeur de Suède, dans son propre salon, rue du Bac ; un salon destiné d’abord à servir la gloire de son père Jacques Necker. Mais bientôt, sur l’ordre de Napoléon, elle devra s’exiler en Suisse. Et c’est au château de Coppet qu’elle va instaurer une vie de société originale, où, entre théâtre, musique, lecture, écriture, travail de traduction, la conversation tient un rôle majeur ... mais il s’agit d’une conversation habitée par la passion, et toujours prête à bousculer les rites.

Passion politique d’une part : Mme de Staël, insouciante des règles de la conversation, a une parole libre, spontanée. Le salon, à ses yeux, a une fonction subversive et de discussion politique. Passion amoureuse également : Sa relation tumultueuse avec Benjamin Constant inaugure un type d’union encore jamais expérimenté : Le couple entre deux intellectuels, deux partenaires égaux, deux écrivains « engagés ».Dans ses romans Delphine ou Corinne, Mme de Staël crée des personnages de femmes, qui s’illustrent par un art de la parole extraordinairement brillant, et même inspiré.

Elle introduit sur la scène de la littérature des femmes d’exception, qui seront, pour cela même, rejetées par la société et condamnées à la solitude. Son écriture, à l’opposé des analyses de Proust considérant la conversation comme l’ennemie du talent d’écrivain, puise son énergie et sa force de conviction dans le bonheur, l’intelligence, la rapidité inhérents à l’esprit de conversation.Madame de Staël et la conversation peut nous conduire, de manière directe ou indirecte, à nous interroger sur notre propre rapport à la conversation ... un art perdu ? une pratique toujours vivante mais qui ne cesse de se métamorphoser ? En tous cas un registre d’une importance vitale. »

Chantal Thomas

x 11 17 97 p. La haine T Anders Günther essai 2009 18/03/09 9782743619138 Rivages »» rivages poche Politique et société -philosophie 6,10 € 6.10 sur commande ?
AA AA
Cet essai devait à l’origine figurer dans le troisième volume de L’Obsolescence de l’homme, oeuvre maîtresse de Günther Anders, volume qui n’a jamais vu le jour. Ce texte à demi dialogué, on pourrait dire théâtral, se montre riche en aperçus de tous genres, sous-tendu par une dialectique toujours surprenante. Un essai magistral, pratiquant l’exagération et le paradoxe comme sources d’insurrection permanente contre une époque glaciaire. Un texte classique au sens fort : à lire en classe, pour l’instruction des générations qui viennent.
x 11 17 168 p. Nous, fils d’Eichmann T Anders Günther 2003 11/04/03 9782743611095 Rivages »» rivages poche Politique et société -philosophie 7,65 € 7.65 sur commande ?
AA AA

Les deux lettres ouvertes de Günther Anders adressées au fils d’Adolf Eichmann constituent un petit traité, avec mode d’emploi, sur la condition humaine aujourd’hui, considérée sous l’angle d’une catastrophe à répétition, qui entraîne l’obsolescence toujours croissante de l’humain lui-même.

L’homme apparaît ici, de nouveau, comme le détenteur d’une capacité de production infiniment supérieure à sa capacité de représentation, et tout aussi bien à sa capacité de sentir. Dans ce contexte, l’idée même de responsabilité se trouve profondément atteinte ou profondément pervertie, de sorte que nous sommes tous, d’une manière ou d’une autre, des enfants d’Eichmann. Plus exactement, nous sommes tous devant un choix comparable à celui auquel Günther Anders confronte le destinataire de ses deux lettres : le choix de la continuité ou de la rupture.

Un choix d’autant plus urgent que se réduit de jour en jour la marge de jeu dont dispose l’humain dans le monde tel qu’il devient.

x 11 17 449 p. Les cochons au paradis T Kingsolver Barbara roman 1998 24/03/98 9782743603441 Rivages »» bibliothèque étrangère Littérature -poches 9,65 € 9.65 épuisé
AA AA

Quand Turtle Greer, six ans, est témoin d’un accident insolite près d’un barrage, son insistance à raconter ce qu’elle a vu et la confiance que sa mère a en elle sauvent un homme et font d’elle... une vedette de télé. Cette célébrité va obliger Turtle et sa mère, Taylor, à fuir. Kentucky, Oklahoma, jusqu’à Las Vegas. Passé et futur s’entrecroisent pour la petite fille cherokee adoptée. La grand-mère, Alice, déjà présente dans L’Arbre aux haricots, aura là une place indispensable et chaleureuse, comme Jax, l’ami de Taylor, et Cash, l’Indien cherokee qui donnera la clef du mystère de la naissance de Turtle.

Le lecteur est entraîné dans un monde d’amour quelquefois douloureux où l’idée de famille est mise à mal. Où est le vrai, où est le faux dans les liens familiaux ? semble se demander l’auteur avec un humour implacable.

x 11 17 340 p. L’arbre aux haricots T Kingsolver Barbara roman 1997 06/05/97 9782743602291 Rivages »» bibliothèque étrangère Littérature -poches 9,15 € 9.15 épuisé
AA AA

Taylor Greer n’a pas l’intention de finir ses jours dans le Kentucky, où les filles commencent à faire des bébés avant d’apprendre leurs tables de multiplication.

Le jour où elle quitte le comté de Pittman au volant de sa vieille coccinelle Volkswagen, elle est bien décidée à rouler vers l’Ouest jusqu’à ce que sa voiture rende l’âme. C’est compter sans le désert de l’Oklahoma où. sur le parking d’un bar miteux, elle hérite d’un mystérieux balluchon : une petite Indienne.On est à Tucson dans I’Arizona , Taylor a les yeux grands ouverts, de l’énergie à revendre et une bonne dose d’humour.

Dans un garage un peu spécial, elle va rencontrer à la fois la générosité et l’inacceptable, et trouver l’espoir de garder celle qui est devenue son enfant, la petite Turtle.« L’Arbre aux haricots » est une histoire de rire et de peine, un magnifique début pour une nouvelle romancière contemporaine. La suite des aventures de Turtle et de sa mère a été publiée sous le titre « Les Cochons au paradis ».

x 11 17 88 p. En pure perte
Le renoncement et le gratuit
T
Ossola Carlo essai gratuité 2011 02/11/11 9782743622879 Rivages »» Petite Bibliothèque Politique et société 5,10 € 5.10 manquant sans date
AA AA

Notre époque, fascinée par les mythes d’Ulysse, par les emblèmes de la sagesse active, a un peu oublié les vertus "passives" : la patience, le renoncement, le détachement, la pure perte de soi.

Non pas la prise, mais la "déprise" de Roland Barthes, la Résistance et soumission de Dietrich Bonhoeffer, l’abandon, le détachement, l’Abgeschiedenheit silencieuse de Maître Eckhart, le fait de "se laisser aller en soi, au repos de soi", de faire le vide et le silence à l’intérieur et à l’entour. Le lieu en nous où cesse toute arrogance, où l’on accède sur la pointe des pieds, l’"existence minimale" accueillie avec une juste "retenue" : "le Neutre serait l’habitation généralisée de l’en deçà, de la réserve, de l’avance de l’esprit sur le corps (R Barthes, Retenue, in Le Neutre, cours au Collège de France, 1977-1978).

La "pure perte" est telle seulement si elle garde mémoire non de la perte mais de la pureté absolue de cet effacement sans traces.