Livres de l'éditeur des Équateurs - Librairie Plume(s)
masquer rechercher un article par :   ?  

présent :  dans texte :  titre seul :  exacte :
éditeur: tous
Contacts|Qui sommes-nous|Liens|Agenda|soldes
recherche avancée

Vous trouverez à Plume(s) un choix des produits de Timoun, fabricant Saint-Affricain de jouets en bois.

des Équateurs


17 articles
tout ouvrir dans de nouveaux onglets par rayon par theme

larg.
?
haut.
?
pages
?
titre +
?
sous-titre
auteur
type
thème
parution +
?
ean
?
éditeur
?
collection
?
rayon
prix
?
IAD
disponibilité
?
x La terre perd le nord T Gascard Jean-Claude essai écologie 2009 07/05/09 9782849901038 des Équateurs Politique et société -écologie 17,00 € 17.00 épuisé
AA AA
L’ouvrage veut éveiller la conscience des générations actuelles concernant le défi écologique, pour les générations futures qui risquent un jour de nous dire : vous saviez et vous n’avez pourtant rien fait. La pédagogie sera donc au cœur de la guerre la plus importante que l’homme aura à mener.
x 13,2 20,6 315 p. Comment j’ai liquidé le siècle T Vasseur Flore roman finance 2010 25/02/10 9782849901335 des Équateurs Littérature 19,00 € 19.00 manquant sans date
AA AA

" La planète est un Monopoly, les entreprises des sigles à la pelle, les cadres, les fantassins du grand capital.

Le monde bosse pour nous. Nous n’apparaissons jamais. Nous, les banquiers, vivons leveragés, hyperendettés. Nous n’avons jamais mis le pied dans une entreprise, ce repaire de besogneux [...]. Les pires truands de la planète sont comme moi. Ils financent la lutte contre le paludisme, créent des écoles en Afrique, investissent dans l’éolien. ils écoutent Bono comme le Messie, veulent serrer la main d’Angelina Jolie.

Ils cherchent une rédemption dans l’art, investissent dans n’importe quoi. Je suis un enfant du fascisme occidental. Je veux appuyer sur la touche ’échappe’. "

Fils de plombier à Clermont-Ferrand, Pierre s’est réfugié dans les mathématiques pour oublier une enfance désespérante. Devenu polytechnicien, trader richissime, roi du quant au Crédit Général, il conçoit des programmes de calcul systémique qui engrangent des milliards.

Mais sa vie est un désastre affectif. Ses rares sentiments sont pour une prostituée tendre et drôle. Parce qu’il frôle à la fois le génie, le néant et l’absurde, il est convoqué à New York par Mme Krudson qui dirige d’une main de fer le Bilderberg, un rassemblement transatlantique secret qui domine le monde. Incapable d’accepter la fin de la suprématie américaine au profit de la Chine, Mme Krudson décide de faire sauter le capitalisme pour mieux le sauver en infiltrant les systèmes informatiques et financiers mondiaux.

scénario terroriste redouté par le FBi. Pierre n’a pas le choix : liquider ce monde de chiffres n’est-il pas le moyen de recouvrer sa vie d’homme ? Avec Comment j’ai liquidé le siècle, Flore Vasseur autopsie l’oligarchie financière, prisonnière de sa sophistication, de ses dogmes morbides, qui va dévaster le monde. C’est la chronique d’une explosion définitive préfigurant la prochaine étape du capitalisme.

x 11,2 17,2 204 p. Pourquoi les oiseaux chantent T Delamain Jacques essai oiseau 2011 31/03/11 9782849901243 des Équateurs Parallèles Pratique -nature 12,00 € 12.00 sur commande ?
AA AA

Jacques Delamain, éleveur et récoltant de Cognac, a été le fondateur de la collection Livres de la nature et toute sa vie un passionné d’oiseau.

Il leur a consacré de nombreux ouvrages qui mêlent rigueur de l’observation scientifique et lyrisme émerveillé. Découvreur et enchanteur, il est un écrivain poétique et convaincant baptisé l’Homère des oiseaux. Paru en 1928, ce livre est le premier ouvrage à révéler les secrets et les beautés de la nature à travers le chant des oiseaux. Des personnalités aussi variées que Jacques Lacarrière ou Olivier Messiaen, qui signe l’avant-propos, considéraient Pourquoi les oiseaux chantent comme un « maître-livre ».

A travers différents chapitres, Delamain étudie les migrations de printemps, les amitiés et les peines des oiseaux, leurs noces et leur façon de faire un nid. Mais aussi les grandes saisons de la nature. Ce récit est celui d’un ornithologue littéraire. Un livre de référence pour les amateurs de nature.

x 14,5 22,5 331 p. Journal d’un combattant
Sierra Maestra - Santa Clara 1956-1958
T
Guevara Ernesto Che témoignage Cuba, Amérique latine, révolution 2012 22/11/12 9782849902028 des Équateurs International -Amériques 23,00 € 23.00 manquant sans date
AA AA

Le 2 décembre 1956, avant de débarquer du Granma avec Fidel Castro et 81 autres révolutionnaires cubains sur la plage de Las Coloradas, le jeune Guevara a glissé dans son paquetage plusieurs cahiers vierges sous ses munitions et ses instruments de médecine. Son objectif personnel n’a pourtant rien de littéraire : venu à Cuba pour concilier Marx et Bolivar les armes à la main, il s’astreint à consigner au jour le jour la guérilla des Barbudos avec le recul critique qu’autorise sa double qualité d’étranger et d’intellectuel.

Dans ses notations, toujours prises au coeur de l’action, le Journal d’un combattant livre une version subjective, originale et crue des événements fondateurs du castrisme sans jamais céder aux sirènes de l’embellissement épique ou de l’autocélébration. Inédit dans sa totalité à ce jour, le Journal d’un combattant dévoile à rebours des idées reçues la vraie personnalité du Che, sa part d’ombre issue du magma révolutionnaire originel de la Sierra Maestra où les armes et le sang ont remplacé les rêves d’aventure.

x 14,5 20,5 208 p. Athènes ne donne rien T Vincent Léonard roman Grèce 2014 09/01/14 9782849902790 des Équateurs Littérature 18,00 € 18.00 épuisé
AA AA
Le 4 avril 2012, Dimitris Christoulas se suicide sur la place Syntagma d’Athènes. Sans travail, sans illusion, détaché de la « séduction et de la brutalité » de Paris, Max assiste à la scène et commence une exploration d’Athènes, de jour comme de nuit. Ce voyage radical est une quête. Que cherche Max ? La révolution ? La fraternité ? Le calme ? Une des réponses à l’énigme est là : « Ce qu’il abandonne, c’est cet homme coupable qui voulait ressembler aux autres. » Au chaos intérieur de Max fait écho le chaos de la Grèce, et nous voilà plongés dans un roman bien plus étrange qu’un roman réaliste, bien plus envoûtant. Athènes, haut-lieu d’apprentissage.
x 12 19 105 p. A La Jeunesse T Pape François 2016 12/08/16 9782849904817 des Équateurs Politique et société 7,50 € 7.50 sur commande ?
AA AA

« Chers jeunes, nous ne sommes pas venus au monde pour « végéter », pour vivre dans la facilité, pour faire de la vie un divan qui nous endorme ; au contraire, nous sommes venus pour autre chose, pour laisser une empreinte. il est très triste de passer dans la vie sans laisser une empreinte. Mais quand nous choisissons le confort, en confondant bonheur et consumérisme, alors le prix que nous payons est très mais très élevé : nous perdons la liberté. Nous ne sommes pas libres de laisser une empreinte. Nous perdons la liberté. C’est le prix. »

Le Pape François lance un appel. A la jeunesse du monde entier. Oser répondre à ses aspirations, apprendre à accueillir son prochain et à partager ses souffrances, sont les lignes de force de cette adresse. La fraternité, la miséricorde, la générosité, constituent plus qu’un idéal de rêveurs. Elles sont les réponses qu’une jeunesse courageuse doit apporter aux crises de notre temps. Avec un seul impératif : servir les plus faibles. Le royaume de Dieu est celui de la petitesse, de l’humilité. Dans un même élan, le pape concilie la prière et l’action, le recul et l’engagement.

Si cet appel est porté par l’espérance, il se double aussi d’une mise en garde. Pour agir, la jeunesse, doit « quitter le confort », se détourner des illusions de bonheur imposées par les médias, la publicité, les réseaux sociaux. Le bonheur ne dépend pas des richesses mais du don.

Ce recueil plein de joie et d’énergie réunit les homélies et les discours dits par le pape François lors des Journées Mondiales de la Jeunesse en juillet 2016 à Cracovie, en Pologne. Il y bouscule les consciences et les conformismes, rappelle à chacun la nécessité de « construire des ponts et d’abattre les murs ».

x 12,5 19,5 152 p. Seule dans Raqqa T Kodmani Hala témoignage islamisme 2017 09/03/17 9782849904787 des Équateurs International -Moyen Orient 15,00 € 15.00 sur commande ?
AA AA

« Elle s’appelait Ruqia Hassan Mohammed. La photo placée sur sa page Facebook montre une jeune femme élégamment maquillée. Elle porte un foulard noir sur un serre-tête doré, bracelets et bagues aux deux mains, tunique longue cintrée à la taille. Le visage plein, pommettes hautes, sourire timide. Elle était syrienne et habitait Rakka, la "capitale" de l’Etat islamique. Sur Facebook, elle racontait sa vie de rakkaouie sous la botte des djihadistes. Ils n’ont pas apprécié. Début janvier (2016), ils ont annoncé qu’elle avait été "exécutée". Ruqia avait 30 ans. »
Alain Frachon (extrait d’un papier paru dans Le Monde le 4 février 2016).

Ils n’ont pas apprécié. Début janvier (2016), ils ont annoncé qu’elle avait été "exécutée". Ruqia avait 30 ans.
Alain Frachon (extrait d’un papier paru dans Le Monde le 4 février 2016) 

Ce livre est une enquête inédite et foudroyante sur une femme musulmane, croyante et résistante, dans une ville devenue la capitale du diable. Pourquoi s’est-on intéressé à Ruqia ? Parce que ses posts, mis bout à bout, racontent une partie de la tragédie syrienne.

Ruqia a lutté contre deux machines de mort : le régime de Bachar Al-Assad et l’Etat islamique. Née à Rakka en 1985 dans une famille aisée et conservatrice de la communauté kurde de la ville, Ruqia étudie la philosophie à l’université d’Alep. Ces 5 dernières années, sous le pseudonyme "Nissan Ibrahim", la jeune femme a livré sur Facebook une sorte de journal de bord : la vie au temps de l’EI et des bombardements aériens, la peur et les rêves de liberté.

C’est une histoire exemplaire. Un journal digne de celui d’Anne Franck exhumé et raconté par Hala Kodmani. Ruqia était une personnalité remarquable, engagée via Internet comme journaliste citoyenne, débordante d’humour et pleine d’espoir pour son pays et son peuple. A travers ce journal aux accents doux-amers, c’est l’histoire d’une femme mêlée à celle de la Syrie contemporaine qui nous est contée.

x 14,5 21 180 p. Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le blob sans jamais oser le demander T Dussutour Audrey doc 2017 27/04/17 9782849904985 des Équateurs Divers -sciences 18,00 € 18.00 manquant sans date
AA AA

Un jour aux Etats-Unis une dame trouve dans son jardin une énorme masse jaune de la texture d’une éponge. Les policiers sont appelés et, paniqués, lui tirent dessus, sans aucun effet, les pompiers le brûlent mais, le lendemain, la chose a doublé de taille. C’est un blob. Evidemment, cela a donné lieu à un film d’épouvante : " Beware of the Blob " avec Steve Mac Queen. A-delà de l’anecdote, le blob semble immortel.

Coupé en morceaux, il cicatrise en deux minutes. Ses seuls ennemis sont la lumière et la sécheresse. Mais il peut " hiberner", en attendant des jours meilleurs. Le blob – ou physarum polycephalum – n’a pas de neurones, mais est capable d’apprendre et de résoudre des problèmes complexes comme les labyrinthes. Il est même doté d’une personnalité. En effet, Les souches se comportent différemment selon leur pays d’origine : L’Américain est plutôt agressif, l’Australien plus pacifique, le Japonais a une tendance à la procrastination...Il est dépourvu de membres mais il bouge, certes lentement.

En conditions de laboratoire, il se nourrit de flocons d’avoine et de flans. Bien que dépourvu de cerveau et d’estomac, il parvient à maintenir un apport optimal de nutriments essentiels à sa survie et à sa croissance. C’est un hasard qui l’a mis sur le chemin d’Audrey Dussutour spécialiste des fourmis. Depuis la jeune chercheuse toulousaine s’y consacre. Le blob révèle d’étonnantes capacités et les scientifiques vont de découvertes en découvertes.

Chacune d’elle ouvre une fenêtre sur notre propre espèce : mystère de nos origines, solutions pour améliorer notre longévité, pistes pour le traitement du cancer, nouvelle façon d’appréhender l’apprentissage...Nous n’avons pas fini d’entendre parler du blob !

x 14 20,5 230 p. Une très légère oscillation
Journal 2014-2017
T
Tesson Sylvain 2017 04/05/17 9782849904954 des Équateurs Littérature 19,00 € 19.00 sur commande ?
AA AA

La géographie de Sylvain Tesson est vaste. Elle couvre Paris, les toits de Notre-Dame, les calanques de Cassis, les montagnes de Chamonix, l’Irak, l’Ukraine, la Russie. Il y a les expéditions et les voyages intérieurs, les bivouacs d’un soir et les méditations d’un jour, mais aussi les escalades des parois et les descentes au fond des livres. Entre les mots se dessine l’écriture d’un destin. Alors que son dernier livre Sur les chemins noirs raconte son voyage du sud de la France au Cotentin, Une très légère oscillation est un miroir le long d’autres chemins.

Le journal de Sylvain Tesson oscille entre le Manuel d’Epictète et les pensées de Jules Renard. Il nous incite à jouir de l’instant, à ne rien attendre du lendemain et à s’extasier des manifestations du vivant : une branche dans le vent, le reflet de la lune. C’est la chose la plus difficile au monde que de reconnaître le bien-être dans ses expressions les plus humbles, de le nommer, le saisir, le chérir.

Savoir qu’on est en vie, que cela ne durera pas, car tout passe et tout s’écoule. Tout intéresse Sylvain Tesson. Sa panoplie littéraire enveloppe l’actualité la plus brûlante : Daech, les attentats, l’islam, le pape, la politique française mais aussi l’intemporel, la poésie, le spirituel. Humour et poésie sont les deux lignes de vie de Sylvain Tesson même quand il chute d’une toit et se retrouve hospitalisé pendant de longs mois à la Salpetrière : " Un fleuve bordé de saules pleureurs, est-ce une rivière de larmes ? "

x 14 20,5 370 p. Honoria T Housez Judith roman antiquité 2018 30/08/18 9782849905821 des Équateurs Littérature 20,00 € 20.00 prochainement à Plume(s) ?
AA AA

Honoria raconte le destin de deux femmes. L’une, notre contemporaine et narratrice, habite Londres et s’efforce d’oublier sa relation conjugale désastreuse en se plongeant, sur les conseils d’un producteur de films, dans des lectures sur la fin de l’Empire romain d’Occident. C’est ainsi qu’elle rencontre la seconde : Honoria, une princesse romaine du Vème siècle après Jésus-Christ. Un personnage légendaire pour les spécialistes de l’Antiquité tardive, dont on ne connaît la vie que par fragments, éclats.

Honoria vient d’un siècle crépusculaire, qui est aussi l’avènement d’un nouveau monde : les invasions barbares et la diffusion du christianisme. Cette période de basculement demeure un mystère peu exploré, donc intrigant. Avec un humour vif et acidulé, la narratrice nous raconte les avancées de son enquête et soulève peu à peu les pans de cette face noire et dérobée de l’Histoire. Elle accède aux bribes du destin d’Honoria déposés par le temps. Cette princesse, soeur d’empereur, a été maltraitée par les chroniqueurs antiques qui la dépeignent comme une « créature diabolique, nymphomane, Messaline, fossoyeuse de l’Empire ». Il s’agit aujourd’hui d’arracher sa vie à l’oubli et de mener une contre-enquête.

On s’attache à l’irrésistible Honoria, celle dont même la mère dit : « Tu es douée pour l’amour. Un homme deviendrait ton jouet. Même nos eunuques sont tous sous ton charme ! » On tombe en effet sous les charmes de cette femme rebelle, flamboyante et débauchée qui, au milieu des invasions barbares et du christianisme devenu religion d’Etat, ose tout : aimer un Affranchi, et même demander Attila en mariage ! Tandis que son monde se disloque dans la cruauté, Honoria doit prendre la fuite : l’empereur veut sa mort. Elle a transgressé l’ordre établi.

Et si Honoria était la première femme moderne ?

Une chose est certaine : on ne rencontre pas Honoria sans se transformer et se libérer. Des affinités se tissent entre l’auteure et son modèle, passant outre les siècles. L’une et l’autre osent se raconter, semblent se révéler en miroir. De la grandeur tragique, on passe au ton de la confidence et de l’intime.

Judith Housez est une portraitiste hors pair, qui jongle avec brio entre le péplum et l’autofiction, entre l’Histoire et la comédie contemporaine, avec une écriture tout en finesse.

x 11 17 180 p. Un été avec Paul Valéry T Debray Régis essai 2019 24/04/19 9782849906125 des Équateurs Parallèles Littérature 14,00 € 14.00 sur commande ?
AA AA

« Il y a deux Paul Valéry : celui des petits classiques illustrés [...] et le sacripant drolatique, l’anar espiègle, le gamin salace aux mauvaises pensées, « l’esprit le plus méphistophélique de notre littérature », sans parler du coureur et du farceur. Oui, cela fait deux en un : le bienséant et le frondeur, l’homme d’institution et l’irréconcilié. » L’été sied à Paul Valéry (1871-1945), ce solaire impénitent qui nous enjoint de plonger dans la mer pour mieux renaître. Même en maillot de bain, ce grand amoureux des femmes, de la peinture et de la musique, reste un homme du trait, du brillant, de l’éclat, du paradoxe et du charnel. Son oeuvre dessine une rose des vents. L’auteur de l’universel Cimetière marin est aussi « un lanceur d’alerte » sur la fragilité de notre civilisation et de notre société mondialisée. Paul Valéry, notre contemporain brûlant, est un poète à lire de toute urgence par temps de détresse. Régis Debray est philosophe, essayiste et romancier.

Un été avec Paul Valéry est à l’origine une série d’émissions diffusées pendant l’été 2018 sur France Inter.

x 14 20,5 341 p. Ce qu’il reste de nos rêves T Vasseur Flore biographie 2019 09/01/19 9782849905227 des Équateurs Littérature 22,00 € 22.00 présent à Plume(s)
AA AA

Brillant programmeur à la vision politique acérée, pour les pionniers du web, Aaron Swartz est un génie, pour les progressistes un sauveur, pour les autorités américaines, l’homme à broyer. Internet, miroir aux alouettes dans lequel l’humanité se noiera, doit rester un outil de contrôle des populations. Il faut arrêter Aaron. Pris en tenaille sur Lee Street, il tombe de vélo, se retrouve couché sur le capot, mains dans le dos, ferré comme un criminel.

Le gouvernement dégaine l’arme nucléaire : trente-cinq ans de prison, un million d’amende, l’interdiction de toucher à un ordinateur à vie. Aaron refuse toute négociation, veut un procès, laver son honneur et exposer l’injustice. Il est retrouvé pendu dans sa chambre à Brooklyn, à quelques semaines de l’ouverture de son procès, le 11 janvier 2013.

x 14 20,5 203 p. Mauvais juif T Smolar Piotr témoignage Israël 2019 04/09/19 9782849906514 des Équateurs Litterature International -Moyen Orient 18,00 € 18 présent à Plume(s)
AA AA
À vingt-six ans, j’ai découvert que mon grand-père était un héros en lisant son livre sur le ghetto de Minsk, où il avait fondé le principal réseau de résistance. Après être rentré en Pologne, une fois la guerre achevée, il finit par émigrer en Israël : il y est mort. La passion de sa vie était le communisme.
Mon père aussi a quitté la Pologne après les répressions contre les étudiants en mars 1968 et la vague d’antisémitisme. Il devint une figure majeure du mouvement démocratique à l’étranger. La passion de sa vie est son pays.
Je suis arrivé en Israël comme correspondant du journal Le Monde en 2014. J’ai assisté à la mise sous tension identitaire de la démocratie, à la montée de l’intolérance et à la polarisation du débat public. Au moment de quitter le pays, j’écris ce récit qui est un voyage au bout de la loyauté : à quoi devons-nous être fidèles ?
Ce livre croise nos trois parcours, marqués par l’effacement commun de nos origines. En ces temps d’assignation identitaire, nous sommes de mauvais Juifs.
x 17 23 102 p. La guerre des fourmis T Courchamp Franck et Ughetti Mathieu BD, doc fourmis 2019 10/04/19 9782849906026 des Équateurs BANDES-DESSINEE Divers -sciences 15,00 € 15 présent à Plume(s)
AA AA

Insectes insignifiants, animaux de compagnie de nos étés ou bêtes de guerre ?

Parmi les 12 000 espèces de fourmis recensées à ce jour, certaines intéressent tout particulièrement les chercheurs. Qualifiées d’« envahissantes », ces fourmis super-puissantes ont des capacités stupéfiantes. Au programme, des fourmis kamikazes, des stratégies militaires surprenantes comme celle de la fourmi électrique qui fait la morte pour tromper son ennemi, des espèces qui pratiquent l’esclavage, d’autres qui, telles des cow-boys avec leurs vaches, regroupent des pucerons en troupeaux et les protègent des prédateurs pour mieux se nourrir de leur suc.

Organisées en sociétés, agressives et compétitives, elles nous ont toujours fascinées. Mais peuvent aussi représenter une menace sérieuse pour la biodiversité, l’agriculture, les infrastructures ou la santé. Stimulées par le réchauffement climatique, ces espèces se déplacent pour coloniser de nouveaux milieux, déclenchant ainsi des invasions. Récemment une étude a estimé les dégâts liés aux invasions d’insectes à 69 milliards d’euros par an. En France, deux espèces de fourmis envahissantes ont déjà été repérées dans le sud du pays.

Préface Bernard Werber.

x 14 20,5 180 p. Anaïs s’en va-t-en guerre T Kerhoas Anaïs témoignage agriculture juin 2020 10/06/20 9782849907658 des Équateurs Litterature Politique et société -agriculture 16,00 € 16.00 prochainement à Plume(s) ?
AA AA

Anaïs est née dans une famille pas comme les autres : entre une mère s’occupant de la mécanique et un père préférant repasser le linge. De son enfance, elle a conservé l’odeur du troène au printemps, le divorce des parents, le potager de son "pépé" , le "chemin du blé en herbe" , la plage des Dunes du Port. A 18 ans, elle part en Inde, seule, puise en elle un courage qu’elle ne soupçonnait pas et découvre le caractère sacré de la nature.

Elle. De ce premier voyage initiatique et décisif, elle tire une force pour toujours et voit naître son rêve : "cultiver son jardin" . Comme si l’errance avait provoquée chez elle le besoin de s’enraciner pour continuer à avancer. Anaïs se met en quête d’un lopin de terre. En Bretagne évidemment ! La route est semée d’embûches, mais ni l’administration, ni la misogynie du milieu agricole, ni les caprices du ciel ne lui font peur.

En accord avec ses convictions profondes, elle réalise son rêve : elle sème, cultive et invente des tisanes, telle une sorcière des temps modernes ! Anaïs apprend le travail de la terre, la solitude, les noms enchanteurs des herbes ; l’aubépine, l’hysope, la guimauve, la marjolaine, la sauge, le souci, l’agastache, le serpolet et la reine-des-prés, elle lit Thoreau et s’interroge sur la valeur du travail, de l’argent, de la liberté, sur le lien de l’homme à la nature, sur la beauté des gouttes de rosée sur les feuilles le matin...

Ce livre est un hymne à rêver et à aller jusqu’au bout de ses rêves, un petit guide de survie alternatif et stimulant dans un monde qui va trop vite, une réflexion sur l’écoféminisme et une célébration de la nature.

x 19,5 24 238 p. Un été avec Homère
Voyage dans le sillage d’Ulysse
T
Tesson Sylvain juin 2020 17/06/20 9782849906637 des Équateurs Littérature 27,00 € 27.00 sur commande ?
AA AA

Nous devrions apprendre par cœur l’Iliade et l’Odyssée, comme des tubes de l’été, car les deux récits d’Homère constituent non seulement la musique de notre humanité mais recèlent aussi tout notre avenir. Après le succès d’Un été avec Homère, Sylvain Tesson est parti à bord d’un voilier sur les traces d’Ulysse. Pendant plusieurs semaines, il a sillonné la Méditerranée, plongé dans la mare nostrum, escaladé des volcans, rencontré des savants et des déesses de la culture, comme Andrea Marcolongo, l’auteure de La langue géniale : 9 bonnes raisons d’aimer le grec, qui ont éclairé son odyssée.

Ce livre est donc à la fois la version illustrée d’Un été avec Homère (200 000 exemplaire vendus), mais aussi le supplément à ce voyage homérique. Il contient des légendes inédites de Sylvain Tesson, véritables poèmes en prose et des tableaux de la peintre voyageuse, Laurence Bost. A cela s’ajoutent des photos en noir et blanc du photographe Frédéric Boissonnas qui dans les années 1920 accompagna Victor Bérard, le traducteur d’Homère, pour identifier les lieux de la géographie ulyssienne.

Un livre fabuleux de voyage, de culture et d’embruns.

x 12 19 92 p. La princesse et le pangolin T Lambron Marc conte novembre 2020 04/11/20 9782849908174 des Équateurs Litterature Littérature 10,00 € 10.00 présent à Plume(s)
AA AA

En plein désert, un géologue rencontre la princesse Greta qui débarque sur terre et lui dit d’un ton farouche et impérieux : "Dessine-moi une chauve-souris ! " La princesse Greta vit sur une minuscule planète, 100% bio où la ouche d’ozone est très pure. Mais des insectes menacent ses plants de quinoa et seule une chauve-souris peut les chasser de façon éco-responsable. Mais avant d’arriver sur terre, Greta a fait escale sur différents astéroïdes : l’astéroïde Charlie (Chaplin) l’astéroïde Ernesto (Guevara), l’astéroïde Frank (Sinatra), l’astéroïde, Karl (Marx), l’astéroïde Nelson(Mandela), l’astéroïde Janis (Joplin), l’astéroïde Albert (Einstein).

A chaque fois s’établit un échange piquant sur l’esprit d’enfance, le capitalisme, la révolution, la violence, le rock, la méchanceté des hommes, la nature. Jusqu’au jour où la princesse rencontre un pangolin, animal hautement philosophique, menacé par la race humaine, qui lui enseigne le langage du coeur et de l’amour.