Livres de l'éditeur Yves Michel - Librairie Plume(s)
masquer rechercher un article par :   ?  

présent :  dans texte :  titre seul :  exacte :
éditeur: tous
Contacts|Qui sommes-nous|Liens|Agenda|soldes
recherche avancée

Plume(s) est une toute jeune petite librairie, qui a ouvert le 1er avril 2008 - non, ce n’était pas un poisson.

Nous voulons proposer des documents qu’on ne trouve habituellement pas à Millau, et proposer aussi un espace de convivialité.

Vous y trouverez des livres, des dvd, des revues sur les thèmes de l’écologie, de l’alter-mondialisme, de la non-violence,... mais aussi des livres maternité et jeunesse, jardinage, cuisine, construction écologique, ou d’autres qui nous ont plu,
ainsi que thé, café, chocolat et jus de fruits bio-équitables,
et aussi un accès internet,
le tout dans la bonne humeur ...

Régulièrement nous organisons des projections vidéo.

Yves Michel


courriels
81 articles
tout ouvrir dans de nouveaux onglets par rayon par theme
0 | 20 | 40 | 60 | 80

larg.
?
haut.
?
pages
?
titre +
?
sous-titre
auteur
type
thème
parution +
?
ean
?
éditeur
?
collection
?
rayon
prix
?
disponibilité
?
x 14 22 136 p. Menace sur la santé des femmes
Expositions aux perturbateurs endocriniens et dangers pour la santé reproductive féminine
T
WECF essai santé, femmes 2012 12/10/12 9782364290266 Yves Michel Santé Pratique -santé 11,00 € 11.00 présent à Plume(s)
AA AA

Les troubles du système reproducteur sont en augmentation constante depuis plusieurs décennies.

Les perturbateurs endocriniens (substances chimiques exogènes qui interfèrent avec le système hormonal, ici féminin) sont des facteurs contribuant à l’augmentation de ces maladies chroniques.Il est aujourd’hui nécessaire d’adapter les politiques de recherche, de santé publique et de consommation pour répondre à ce nouveau défi et mieux protéger la santé des femmes, mais aussi et surtout la capacité de l’espèce humaine à se reproduire.

Cet ouvrage donne à lire les résultats des débats et discussions qui ont eu lieu entre les chercheurs. Il compile les données scientifiques existantes sur le rôle perturbateur endocrinien dans un grand nombre de maladies féminines qui sont aujourd’hui en augmentation (cancer du sein, puberté précoce, infertilité, etc.).

Il propose également un éclairage sur les approches scientifiques nouvelles à adopter et à traduire en actions pour répondre aux nouveaux défis de santé publique auxquels nous devons faire face, en donnant notamment quelques recommandations politiques.

x 14 22 304 p. Economie fraternelle et finance éthique
L’expérience de la Nef
T
Calmé Nathalie enquête banques 2012 12/10/12 9782364290273 Yves Michel Economie Politique et société -alternatives 19,00 € 19.00 prochainement à Plume(s) ?
AA AA

La Nef, coopérative de finances solidaires, est largement atypique dans le paysage bancaire français, en raison de son exigence de transparence et de la finalité sociale, culturelle et écologique de son projet. Après 30 ans d’existence, le moment est venu de lire le passé de cette aventure humaine, sociale et culturelle qu’est celle de La Nef.

Mais le livre de Nathalie Calmé n’est pas seulement celui de l’histoire du mouvement de la Nef ; elle aborde aussi, avec les nombreuses personnalités qu’elle a interviewées, les perspectives d’avenir, en particulier le projet de création de la banque coopérative éthique européenne. Cet ouvrage met l’accent, au delà de la critique de la mondialisation néolibérale, sur les alternatives concrètes qui existent et se développent. La Nef, par les financements qu’elle accorde, grâce à l’épargne citoyenne qu’elle recueille, participe à ce mouvement d’ensemble, de protestation et de proposition.

Si Nathalie Calmé accorde une grande attention aux trajets de vie de celles et de ceux qui font la Nef au quotidien, ses responsables et ses sociétaires, elle présente également le tissu relationnel dans lequel la Nef est insérée, avec ses partenaires provenant de la finance éthique, de l’agriculture biologique et biodynamique, de la vie culturelle, de la solidarité internationale, etc.

Ce livre rejoint le souhait de la Nef de disposer, pour ses sociétaires, d’un livre d’histoire et d’un livre d’avenir, afin qu’ils y puisent de l’énergie et une inspiration.

x 12 22 145 p. Court circuit
Un an avec quatre agriculteurs qui ont réinventé leur métier
T
Sarpaux Stéphane et Crubezy Nathalie enquête agriculture 2012 12/10/12 9782364290235 Yves Michel Société civile Politique et société -agriculture 14,00 € 14.00 présent à Plume(s)
AA AA

À quoi sert un agriculteur aujourd’hui ? A-t-il pour vocation d’assurer, par tous les moyens possibles, l’alimentation de la Nation ? Doit-il devenir un « aménageur paysager » comme le souhaiterait la Politique agricole commune édictée à Bruxelles ? Est-il un acteur économique qui doit se battre sur un marché mondialisé ?

Et s’il était une espèce en voie de disparition ?

Et si, plus modestement, sa vocation était de fournir des produits sains à des consommateurs qui se trouvent près de chez lui ? AMAP, marché paysan, épicerie participative, vente par Internet… Depuis dix ans, de nombreuses initiatives qui permettent de retrouver un lien direct entre celui qui produit à la campagne et celui qui consomme en ville ont vu le jour.

Pendant un an, les auteurs ont suivi quatre agriculteurs : un maraîcher, un apiculteur, un arboriculteur et un chevrier qui ont fait le choix des circuits courts. Une année de travail, de rebondissements, d’échecs et de joies, mais surtout une année pleine de sens. Car, en devenant des acteurs du mouvement « Locavore », ces agriculteurs ont pu donner du sens à leur métier.

x 14 22 248 p. Replanter les consciences
Une refondation de la relation Homme/Nature
T
Rabourdin Sabine essai 2012 10/09/12 9782364290198 Yves Michel Société civile Politique et société 19,90 € 19.90 présent à Plume(s)
AA AA
Un essai sur la question de la rupture de la relation homme/nature, et les solutions envisagées pour renouer ce dialogue. Ce livre analyse la rupture historique homme/nature et l’émergence d’une nouvelle relation homme/nature, qui allie, dans les sociétés modernes, les notions d’écologie, de spiritualité et de décroissance. Trouver les réponses à ces problématiques en "se connaissant soi-même".
x 14 22 416 p. Un nouveau monde en marche
ers une société non-violente, écologique et solidaire
T
Muratet Laurent et Godinot Etienne essai alternatives 2012 01/06/12 9782364290167 Yves Michel Société civile Politique et société -alternatives 22,00 € 22.00 épuisé
AA AA

L’agriculture et les menaces de crises alimentaires, la misère de centaines de millions d’êtres humains, l’empreinte écologique des sociétés industrielles, la perte de la biodiversité, le brevetage du vivant : voici des sujets gravissimes bien peu traités par la classe politique...

Cet ouvrage à plusieurs voix présente l’état du monde et les grands défis du troisième millénaire : l’écologie, la lutte contre la misère et le mal-développement, la nécessité d’un nouveau type de développement et d’une nouvelle civilisation.
Il met en valeur le concept de non-violence appliquée aux grands défis contemporains : les luttes sociales et politiques, l’économie, l’écologie, le changement individuel et collectif. Les questions du réapprentissage des valeurs de la vie, de la revalorisation du travail manuel, de l’altruisme, de la transformation personnelle indissociable du changement sociétal et des moyens de cette transformation personnelle (la vie dans l’instant présent, la méditation, le yoga, l’art, l’apport des traditions spirituelles, la spiritualité laïque) sont autant de thématiques abordées.

Un livre dense, à lire au fil des jours, en y piochant des inspirations et des idées pour se donner de l’énergie. Un livre fort qui parle à la raison, mais aussi au coeur avec des raisons d’espérer et de s’engager.

Préface de Stéphane Hessel.

x 12 22 264 p. Les monnaies locales complémentaires
pourquoi, comment ?
T
Derudder Philippe étude économie, alternatives 2012 27/04/12 9782364290112 Yves Michel Economie Politique et société -alternatives 14,50 € 14.50 épuisé
AA AA

Nouvelle mode pour bobo branché ? Parade à la crise ? Monopoly éthique ? En fait, plus qu’un effet de mode ou qu’un outil anti-crise, nous parlons d’un mouvement mondial, signe d’une incroyable transformation de la pensée humaine et de la société au plan mondial. Une monnaie locale complémentaire (MLC) est une monnaie qui s’ajoute à la monnaie nationale, émise et gérée par les citoyens eux-mêmes pour dynamiser les échanges et redonner sur leur territoire proche l’humanité et le sens que les monnaies conventionnelles n’incarnent plus.

Après un éclairage sur les raisons profondes qui inspirent ce mouvement, Philippe Derudder retrace l’histoire d’une dizaine d’expériences pionnières au XXe siècle, il dresse ensuite le portrait d’expériences actuelles dans le monde. La dernière partie est consacrée à un guide pratique pour mettre en oeuvre une monnaie complémentaire locale. Ce sujet est très attendu dans le contexte actuel.

L’auteur est un visionnaire, demandé partout en France et à l’étranger pour s’exprimer sur les questions monétaires et de ce qu’il appelle la conscience d’abondance.

x 12 22 136 p. Argent, dettes et banques
Comment sortir de la crise ?
T
Holbecq André-Jacques essai dette, banques 2012 02/04/12 9782364290150 Yves Michel Politique et société -économie 8,00 € 8.00 présent à Plume(s)
AA AA

Voici un ouvrage d’explication et de vulgarisation stupéfiant. Au milieu du XVIIe siècle, les orfèvres découvrent qu’ils peuvent prêter plus que les valeurs dont ils ont la garde. Ils deviennent des banquiers et sont à l’origine de la monnaie moderne. Aujourd’hui, celle-ci est créée par les banques commerciales et non pas par l’Etat ou la Banque Centrale, comme certains le pensent encore. Certes, cette création monétaire, qui n’est guère plus qu’une simple ligne d’écriture, a permis le développement de notre économie.

Mais avec un important corollaire dont les effets négatifs sont souvent occultés : les intérêts, payés aussi bien par le secteur privé que par le secteur public. Et ces intérêts sont une des causes principales des problèmes actuels de nos sociétés, car ils facilitent le transfert du peu de richesse des pauvres et des classes moyennes vers ceux qui sont déjà les plus riches. Parce qu’il faut garder espoir, l’auteur propose des pistes de solutions à la question " comment se sortir de cette crise et des suivantes ? ".

Une nouvelle réglementation du secteur financier et bancaire ne serait qu’un emplâtre tout à fait insuffisant. Vu l’état catastrophique du système monétaire et financier dans lequel nous essayons de vivre en ce moment, il faut aller plus loin.

x 14 22 280 p. Créateurs d’utopies
 Démocratie, autogestion, économie sociale et solidaire
T
Thomé Pierre enquête alternatives, utopie 2012 31/03/12 9782364290136 Yves Michel Société Politique et société 22,00 € 22.00 épuisé
AA AA
Enquête collective historique sur les mouvements sociaux et expérimentations sociales articulées autour des thèmes de la démocratie locale, la libération des femmes, le nucléaire, le Larzac, Plogoff, LIP, l’urbanisme, l’école, les luttes dans l’entreprise capitaliste, les mouvements sociaux, l’économie sociale et solidaire…

Est-ce que l’autogestion est à ranger dans les oubliettes de l’histoire ? Pour répondre à cette question, un collectif de militants, coordonné par Pierre Thomé, est parti à la recherche d’acteurs de mouvements sociaux (LIP, Larzac, Plogoff, luttes des femmes, luttes dans les quartiers...) qui se sont inspirés peu ou prou de l’autogestion dans le sens défini par le philosophe Henri Lefebvre : « Quand un groupe, au sens large du terme, c’est-à-dire les travailleurs d’une entreprise, mais aussi les gens d’un quartier ou d’une ville, quand ces gens n’acceptent plus passivement les conditions d’existence, quand ils ne restent plus passifs devant ces conditions qu’on leur impose ; lorsqu’ils tentent de les dominer, de les maîtriser, il y a tentative d’autogestion ».

Ce concept d’autogestion, qui a fait fureur dans les années 1970, bien qu’il se soit sérieusement estompé depuis, nous amène cependant avec bonheur sur les chemins de Créateurs d’utopies, ces utopies qui proposent une rupture radicale avec un système existant. Et nous rencontrons alors avec grand plaisir de l’engagement, de la passion, des émotions et de l’humour !

Que peut-il y avoir de commun entre les moutons anglais ‘capitalistes’ de Thomas More et les moutons ardéchois ‘rebelles’ d’Ardelaine, alors que six siècles les séparent ? Eh bien, tout simplement l’économie sociale et solidaire ! Cette alternative au capitalisme financier a le vent en poupe mais les instances politiques ont-elles, en ce moment, vraiment conscience de ce qu’elle peut apporter, non seulement sur le plan de l’éthique mais aussi sur d’autres manières de concevoir la vie économique et sociale ?

Parmi les témoins figurent : Huguette Bouchardeau, Marylise Lebranchu, Michel Rocard, Robert Chapuis, Pierre Bourguignon, Daniel Delaveau, Gabriel Cohn-Bendit, Charles Piaget, Claude Neuschwander, Roland Vittot, Raymond Burgy, Fatima Demougeot, Marie-Paule et Agnès Lambert, Michel Marzin, Élie Gaborit, Pierre Mahey, Lucien Alluy... et quinze entrepreneurs de l’économie sociale et solidaire...

x 14 22,1 238 p. Temps de vivre, lien social et vie locale
Des alternatives pour une société à taille humaine
T
Médigue Alice essai alternatives, art de vivre 2012 16/03/12 9782364290105 Yves Michel Société civile Politique et société -alternatives 16,00 € 16.00 épuisé
AA AA

Nous vivons dans une société de la démesure qui a consacré le temps de l’urgence, de la course perpétuelle comme temps dominant notre espace social. La logique de la gestion efficace et de la rationalisation de toute chose a cloisonné et formaté nos espaces sociaux. Il s’agit d’un véritable processus de désappropriation. Nous ne sommes plus maîtres de nos vies, mais dépendants de la télévision, de la publicité, de l’urbanisation galopante.

  1. Un état des lieux de cette désappropriation sur plusieurs domaines : sociologie, écologie, anthropologie, urbanisme ;
  2. les malaises qui en découlent et le manque d’échange culturel commun (ce que Winnicott appelle l’espace potentiel) ;
  3. Des pistes et des solutions pratiques pour se réapproprier son espace : AMAP, écovillages, finances solidaires, jardins partagés >>>> pour ne plus être de simples consommateurs et spectateurs passifs du monde.
x 12 22 130 p. Les poules préfèrent les cages
Bien-être industriel et dictature technologique
T
Farrachi Armand essai philosophie, liberté 2012 23/02/12 9782364290099 Yves Michel Société civile Politique et société 10,00 € 10.00 prochainement à Plume(s) ?
AA AA

Il y a quelques années, une étude scientifique sur le comportement des poules élevées en batterie concluait qu’elles n’étaient pas gênées par leur cage, mais s’y trouvaient au contraire plus en sécurité qu’ailleurs.

De là à dire que les poules préfèrent les cages, il n’y qu’un pas. Pourquoi ne pas dire alors que les veaux préfèrent être dans l’obscurité, les otaries exhibées dans des cirques et les Indiens parqués dans des réserves ? Nous-mêmes, ne sommes-vous pas de plus en plus amenés à définir notre " bien être " en fonction d’une économie qui n’hésite plus à soumettre l’homme aux impératifs de l’industrie ?

x 12 22 210 p. L’emprise de l’image
De Guantanamo à Tarnac
T
Paye Jean-Claude essai image 2011 14/10/11 9782364290020 Yves Michel Société civile Politique et société -médias 14,20 € 14.20 épuisé
AA AA

Essai sur l’emprise de l’image au détriment de l’État de droit, étayé par la prison de Guantanamo (prison US sur le sol cubain hors de tout cadre légal) et "l’affaire de Tarnac", où des citoyens se sont vus accuser du sabotage d’une ligne TGV au seul motif de leur profil social.

Une mise en cause essentielle du "tout sécuritaire" et des lois et procès "terroristes". Il articule critique juridique, politique et concepts de la psychanalyse. Il porte sur l’annulation de la fonction du langage au profit du règne de l’image dans notre société.

x 12 22 80 p. Holp-up sur l’écologie
Les fossoyeurs de l’écologie au chevet de la planète
T
Kerckhove Stéphen essai écologie 2011 05/10/11 9782364290037 Yves Michel Ecologie Politique et société -écologie 7,61 € 7.61 épuisé
AA AA

L’écologie est à la mode.

Elle est sur toutes les lèvres, rythme les débats, alimente l’agenda médiatique et recouvre nombre de publicités d’une pellicule verdâtre. Par la magie des mots, les éco-prédateurs revêtent les habits vert-pâle de l’écologie hors-sol. Mais derrière les envolées lyriques se cache une réalité moins reluisante qu’annoncée. Le verdissement écologique offre la possibilité aux pires pollueurs de la planète de s’acheter une conscience à ban compte.

Avec une étonnante facilité, le nucléaire devient "décarboné", les pesticides biodégradables, les autoroutes écologiques... McDo, Areva, Monsanto, Total et bien d’autres se retrouvent unis pour survendre l’illusion d’une conversion écologique bien hypothétique. Stéphen Kerckhove dresse ici un état des lieux de ce greenwashing, explique comment il s’est imposé : cessons d’être dupes, apprenons à décrypter cette intox.

Il termine en proposant des solutions pour en finir avec cette écologie hors-sol. Un livre exigeant, documenté et utile. Stéphen Kerckhove est délégué général d’Agir pour l’Environnement (ONG). Activiste et militant écologiste, il mène des campagnes de mobilisation citoyenne ciblant les responsables politiques et décideurs économiques, alliant happening et lobbying plus institutionnel. Il a participé directement au Grenelle avant d’en claquer la porte au regard des piètres résultats.

Son association a coordonné deux manifestations, l’une durant le Grenelle de l’environnement en octobre 2007 et l’autre durant l’adoption par les députés du projet de loi dit Grenelle2 en mai 2010. Il est l’auteur de La dictature de l’immédiateté, et Grenelle de l’environnement : l’histoire d’un échec, tous deux parus aux Ed. Yves Michel.

x 14 22 320 p. Claude Neuschwander : une vie de militance(s) T Neuschwander Claude autobiographie 2011 16/09/11 9782364290044 Yves Michel Société civile Politique et société 22,31 € 22.31 épuisé
AA AA
Autoportrait d’un humaniste compétent, qui s’est mis toute sa vie au service de la collectivité, s’appuyant pendant soixante ans sur le slogan de l’action catholique des jeunes, qui l’a formé : voir, juger, agir. Claude Neuschwander a dirigé Publicis et la Fnac, présidé l’Unef et l’Adels, créée Ten, coopérative pionnière de consultants, conseillé Edgar Pisani et inventé les conseils de résidents, à Sarcelles ; mais il est surtout connu du grand public pour son rôle dans la reprise de Lip, cette usine symbole d’une autogestion ouvrière dans les années 70, mais encore présente dans les mythes politiques français, juste après mai 68.
Il en fut le patron durant cette période.
x 14 22 672 p. Au coeur de la monnaie
Systèmes monétaires, inconscient collectif, archétypes et tabous
T
Lietaer Bernard essai finance, monnaie 2011 22/08/11 9782913492981 Yves Michel Economie Politique et société -économie 19,27 € 19.27 remplacé >>(2013)
AA AA

Est-ce que l’argent moderne est en cohérence avec nos besoins et valeurs d’aujourd’hui ? Et si nos systèmes monétaires constituaient le dernier grand tabou de notre époque ? Et s’ils étaient en fait fondés plus sur des émotions collectives et inconscientes que sur une rationalité ? Expert de la chose financière, Bernard Lietaer nous convie à un passionnant voyage de vingt-huit mille ans jalonné par des archétypes, de la Préhistoire à Wall Street.

Il aborde notamment ceux de la Grande Déesse, de la féminité, de l’argent Yin. La mise en lumière de la dimension émotionnelle de la monnaie nous renvoie aux tréfonds de notre psyché. Il s’agit de guérir nos blessures face à l’argent pour le remettre à sa place de serviteur, au lieu de maître. L’auteur tire de ce voyage des enseignements très actuels pour éclairer les choix monétaires du XXIe siècle.

Alors que la situation du système monétaire global de la planète semble devenir ingérable, ce travail de recherche, très bien documenté, ouvre des opportunités exceptionnelles pour trouver des réponses innovantes hors du cadre de la pensée unique.

x 12,5 19,5 83 p. Tchernobyl, 25 ans après
Situation démographique et problèmes de santé dans les territoires contaminés
T
Bandazhevsky Youri doc nucléaire 2011 26/04/11 9782364290006 Yves Michel Ecologie Politique et société -nucléaire 5,07 € 5.07 présent à Plume(s)
AA AA

A trente ans en 1987, Yury Bandajevski est le plus jeune professeur de médecine de toute l’Union Soviétique.

Après la catastrophe de Tchernobyl, il quitte Grodno et part fonder à Gomel, Biélorussie, au cœur des zones les plus contaminées, un institut de médecine. Dans cet institut, en moins de 10 ans, seront soignés des milliers de patients, formés des centaines de médecins, soutenues nombre de thèses d’état et conduits de nombreux. Yury Bandajevski et son équipe découvrent, décrivent et analysent les syndromes dus à l’incorporation chronique d’éléments radioactifs à durée de vie longue, découverte dont certains scientifiques pensent qu’elle vaudra au Pr Bandajevski le prix Nobel de médecine.

Dans un environnement scientifique international où les travaux sur les conséquences néfastes de l’exposition à la radioactivité sont difficiles, dans une République biélorusse prenant au cours des années 90 la figure d’une réelle dictature post soviétique, Yury Bandajevski s’exprime publiquement sur le devoir d’honnêteté d’information et de secours aux populations victimes de Tchernobyl, donne des informations précises sur le drame sanitaire en cours et à venir.

Il est recteur de l’Institut de médecine de Gomel pendant 9 ans jusqu’à son arrestation en 1999 qui a déclenché une mobilisation internationale. Il a été très rapidement adopté comme prisonnier d’opinion par Amnesty International et soutenu par l’Office of the United Nations High Commissioner for Human Rights. Son emprisonnement, dans des conditions propres à une dictature, déclenche une mobilisation internationale.

Son épouse et collègue, le Dr Galina Bandajevskaya reçoit pour lui le « passeport pour la liberté » n°25 délivré par le parlement européen. A la veille du XXe anniversaire de la catastrophe le 25 avril 2006 Yury Bandajevski, membre de plusieurs académies scientifiques dans le monde, citoyen d’honneur de nombreuses villes françaises, est libéré et interdit de séjour en Biélorussie. Il travaille en France 17 mois accueilli par la ville jumelée avec Gomel, Clermont-Ferrand, puis décide de retourner agir dans les zones contaminées par l’accident de Tchernobyl : les pays baltes, appelé par l’université de Vilnius puis en Ukraine, à Kiev, appelé par le grand syndicat des liquidateurs et de leurs familles.

A Kiev, sans financement institutionnel jusqu’à ce jour, il fonde le Centre de coordination et d’analyse Ecologie et Santé. Son charisme allié à son autorité morale et scientifique lui permet de mobiliser nombre d’acteurs à qui s’associent activement à la mise en œuvre du Modèle intégré de système de vie dans un territoire contaminé par la radioactivité. Des parlementaires européens lui manifestent leur soutien actif et travaillent actuellement à essayer de mettre en oeuvre d’un financement du Centre par l’Union Européenne.

x 14 22 239 p. Autopromotion, habitat groupé, écologie et liens sociaux
Comment construire collectivement un immeuble en ville ?
T
Parasote Bruno guide habitat, construction 2011 23/02/11 9782913492929 Yves Michel Société civile Pratique -construction 24,34 € 24.34 épuisé
AA AA

L’autopromotion consiste en la construction collective en ville d’immeubles par des particuliers, et ce sans l’intermédiaire d’un promoteur immobilier. Il est le pendant urbain des habitats groupés que l’on retrouve en milieu rural sous la configuration d’un groupe de maisons rassemblées autour d’une cour commune.

Ce livre pratique a pour ambition de donner des outils pour comprendre l’autopromotion et l’appliquer concrètement. L’auteur définit précisément le concept d’autopromotion et en détaille l’intérêt pour l’individu et pour la collectivité. Car l’autopromotion n’est pas qu’un montage immobilier privé, elle peut aussi être un moyen d’action au service de la société. Il donne ensuite des outils méthodologiques pour se lancer : constituer un groupe en autopromotion (animation, statuts, etc.), piloter les études, gérer le chantier, superviser la ventilation des coûts entre les membres, respecter les obligations légales tout en maîtrisant les aspects architecturaux, techniques et environnementaux. L’ouvrage aborde également la vie d’un habitat groupé urbain après son achèvement : la vie entre voisins, l’engagement social, les retours d’expérience 30 ans après. De nombreux témoignages et photos rendent la lecture plus concrète. L’autopromotion, une solution originale et innovante pour répondre à des problématiques actuelles : conscience écologique, nécessité et volonté de créer du lien social en milieu urbain, évolution des ménages, économie des coûts de construction.

x 12 22 166 p. Les écovillages
Laboratoires de modes de vie éco-responsables
T
Dawson Jonathan enquête écologie 2010 18/10/10 9782913492844 Yves Michel Ecologie Politique et société -alternatives 9,00 € 9.00 présent à Plume(s)
AA AA
Ces dernières années, les écovillages - des communautés locales visant à réduire leur impact écologique tout en optimisant le bien-être et le bonheur des hommes-ont proliféré dans le monde entier. Ils intègrent une multitude d’idées et d’approches radicales qui remontent à Schumacher, Gandhi, l’éco-féminisme et le mouvement de l’éducation alternative. Découvrez l’histoire et le potentiel immense du mouvement des écovillages dont voici les grandes lignes : Tirer un apprentissage du meilleur des cultures traditionnelles et indigènes ; Economie alternative : banques et monnaies communautaires, simplicité volontaire ; Concevoir avec la nature : permaculture, éco-construction, production d’énergie à petite échelle, gestion des déchets, systèmes de transport à faible impact sur l’environnement, etc. ; Production et traitement de la nourriture biologique locale ; Renaissance de la gouvernance participative à petite échelle, facilitation des conflits, intégration sociale et communauté intergénérationnelle active ; Création d’une culture de la paix, et méthodes d’éducation alternatives. Alors que les réserves de pétrole s’épuisent, ce livre nous révèle une façon de vivre véritablement plus écologique et durable, et de recréer du lien social. Un livre essentiel, contenant les meilleures références, pour ceux qui souhaitent en savoir davantage sur le mouvement des écovillages
x 12 22 128 p. Grenelle de l’environnement
l’histoire d’un échec
T
Kerckhove Stéphen essai écologie, politique 2010 04/10/10 9782913492875 Yves Michel Politique et société -écologie 10,14 € 10.14 présent à Plume(s)
AA AA

Fin octobre 2007, l’Etat, les collectivités locales, les syndicats et certaines associations se réunissaient afin de sceller « les accords du Grenelle » : Deux cent soixante-huit engagements marquant une véritable rupture… en matière de radicalité et de positionnement associatif. Les non-dits, reculs et engagements virtuels ont fini de justifier les craintes de celles et ceux qui avaient émis des doutes sur l’objectif caché de ce Grenelle.

A l’issue de la procédure législative, il est nécessaire de tirer les enseignements de cette grand-messe écologique. Relance autoroutière, construction de réacteurs nucléaires, inscription de maïs transgéniques au catalogue des semences, homologation de certains insecticides tueurs d’abeilles, inauguration d’incinérateurs, report de la taxe carbone et de la taxe « poids lourds », déclaration d’utilité publique octroyée à un projet d’aéroport situé sur une zone humide… voilà quelques-unes des décisions prises parallèlement au Grenelle.

A la lecture de ces résultats contre-natures, comment expliquer l’engouement dont a fait l’objet ce Grenelle ? Ne faut-il pas, a contrario, ouvrir les yeux sur un processus hors-sol construit avant tout pour saturer l’agenda médiatique et verdir une politique éco-prédatrice ?

Stephen Kerckhove vous propose des réponses à ces questions, un bilan ainsi qu’une analyse du Grenelle de l’environnement, qui ne pourront que vous éclairer sur ces trois années de négociation.

x 12 22 200 p. Réapprendre à coopérer
Abécédaire
T
Gouil Hervé guide développement personnel 2010 04/10/10 9782913492851 Yves Michel Société civile Politique et société -alternatives 13,18 € 13.18 épuisé
AA AA

Dans un contexte où le travail est synonyme de mal-être et de désarroi, où les " marchés " et quelques grandes entreprise semblent plus influents que les Etats, la coopération apparaît comme une voie essentielle pour retrouver les bénéfices d’échanges économiques, sociaux et culturels plus satisfaisants.

Et si l’on réapprenait à coopérer ? A travailler ensemble et lutter contre la violence, le stress et les effets les plus néfastes de la structuration sociale et économique actuelle... Cet abécédaire, synthèse de quinze années de travail sur la coopération, nous éclaire sur ses différentes dimensions économiques, sociales, psychologiques et philosophiques. Les personnes engagées en faveur d’échanges plus respectueux, comme celles qui cherchent d’autres voies pour un management de projets plus constructif et une gestion véritablement humaine, des ressources, y trouveront quelques pistes majeures de travail.

Les courtes chroniques présentées dans cet ouvrage permettront au lecteur d’approfondir sa réflexion sur la coopération et sa propre capacité à coopérer, en ouvrant successivement ou à son gré les différentes portes proposées.

x 12,5 19,5 274 p. La guérilla jardinière T Reynolds Richard essai écologie au quotidien 2010 01/03/10 9782913492745 Yves Michel Société civile Politique et société -alternatives 9,00 € 9.00 prochainement à Plume(s) ?
AA AA

Et si nous investissions les lieux incultes de nos villes pour les faire fleurir ? La guérilla jardinière (ou Guerrilla Gardening) est une forme d’action directe citoyenne et écologiste.

Ses activistes occupent des endroits délaissés, dont ils ne sont pas propriétaires, pour y faire pousser des fleurs, des légumes. Ils récupèrent les terres de la négligence ou du mauvais usage pour leur donner une nouvelle vie. La guérilla jardinière défend le droit à la terre et la réforme agraire. C’est une fronde qui remet en question le régime foncier et interpelle les pouvoirs publics sur l’utilisation de ces terres en friche.

Dans certains cas, c’est un pied de nez au " tout béton " de nos villes, dans d’autres une revendication pour des cultures vivrières, comme le Mouvement des sans-terre au Brésil. Parfois, cela débouche aussi sur des jardins partagés ou communautaires. Ce livre présente pour la première fois en français cette action non violente. Le mouvement Guerrilla Gardening existe à Londres, New York, Los Angeles, San Francisco, Miami, Vienne et Berlin.

Il est prêt à déferler sur la France à Rennes, Nantes, Lyon, Lille, Grenoble, Toulouse... Découvrez ce mouvement, ses aspirations, ses buts, ses moyens d’actions ! Des fois que ça vous tente...