Livres de l'éditeur Yves Michel - Librairie Plume(s)
masquer rechercher un article par :   ?  

présent :  dans texte :  titre seul :  exacte :
éditeur: tous
Contacts|Qui sommes-nous|Liens|Agenda|soldes
recherche avancée

Plume(s) est une toute jeune petite librairie, qui a ouvert le 1er avril 2008 - non, ce n’était pas un poisson.

Nous voulons proposer des documents qu’on ne trouve habituellement pas à Millau, et proposer aussi un espace de convivialité.

Vous y trouverez des livres, des dvd, des revues sur les thèmes de l’écologie, de l’alter-mondialisme, de la non-violence,... mais aussi des livres maternité et jeunesse, jardinage, cuisine, construction écologique, ou d’autres qui nous ont plu,
ainsi que thé, café, chocolat et jus de fruits bio-équitables,
et aussi un accès internet,
le tout dans la bonne humeur ...

Régulièrement nous organisons des projections vidéo.

Yves Michel


courriels
81 articles
tout ouvrir dans de nouveaux onglets par rayon par theme
0 | 20 | 40 | 60 | 80

larg.
?
haut.
?
pages
?
titre +
?
sous-titre
auteur
type
thème
parution +
?
ean
?
éditeur
?
collection
?
rayon
prix
?
disponibilité
?
x 19 26 200 p. Contaminations radioactives : atlas France et Europe T CRIIRAD et Paris André doc nucléaire 2002 01/02/02 9782913492158 Yves Michel Politique et société -nucléaire 28,40 € 28.40 19,80 € épuisé, mais encore disponible à Plume(s)
AA AA

Contaminations radioactivesA-t-on menti ax populations françaises, en 1986, sur les dépôts de radioactivité consécutifs à la catastrophe de Tchernobyl ? La contamination des sols était-elle vraiment négligeable, les risques infimes et toute mesure de protection inutile ? Quelles sont les régions, les communes épargnées par les retombées de Tchernobyl ? Que reste-t-il, aujourd’hui, dans les sols ?

La CRIIRAD – Commission de Recherche et d’Information Indépendantes sur la Radioactivité – présente en première partie le dossier accablant qu’elle a constitué, tout au long des années, passant au crible les informations et les cartes publiées par les services officiels, étayant ses démonstrations sur le résultat des investigations et contre-expertises de son laboratoire.

Cet atlas de référence fournit des cartes et des informations inédites utiles à tous ceux qui veulent comprendre le débat sur les conséquences sanitaires de la catastrophe de Tchernobyl. C’est le résultat de plus de 3000 mesures réalisées de 1999 à 2001 par le géologue André PARIS dans toute la France, et jusqu’en Ukraine, au cœur de la zone interdite. Ces mesures ont été effectuées selon une méthodologie unique qui en garantit la reproductibilité.

Le travail réalisé, immense et incontournable, vient combler les carences des services officiels dans l’évaluation de l’impact de Tchernobyl.

x 12 22 140 p. Les AMAP : un nouveau pacte entre producteurs et consommateurs ? T Lamine Claire agriculture, consommation 2008 04/02/08 9782913492516 Yves Michel Politique et société -alternatives 14,20 € 14.20 épuisé
AA AA

Une AMAP, ou Association pour le Maintien d’une Agriculture Paysanne, regroupe des consommateurs autour d’un producteur local.

Sur la base d’un contrat d’engagement durable, le producteur s’engage à fournir à ces consommateurs un « panier » par semaine, généralement de légumes. De son côté, le consommateur accepte de payer par anticipation et de participer à la mise en vente de la production.

- Comment fonctionne ce système ? Quel est le rôle de chacun des intervenants ?
- Quels impacts peut avoir ce système sur les pratiques de consommation et de production ?
- Une AMAP doit-elle être bio ?
- Enfin, quelle est la puissance politique potentielle de ce mouvement ?

Basé sur un travail d’enquête mené par des chercheurs de l’INRA, cet ouvrage présente de façon claire et concise les principes de cette forme alternative de consommation et de production. Il explique en quoi elle peut avoir un effet de levier sur l’évolution du système agroalimentaire, et les possibilités d’extension de ces structures.

Le premier livre sur le sujet, pour tous ceux qui s’intéressent à la qualité de leur alimentation, à la production agricole, et aux circuits locaux de commercialisation.

x 12 22 237 p. Au-delà du bio : la consom’action T Rimsky-Korsakoff Jean-Pierre essai consommation 2003 12/09/03 9782913492196 Yves Michel Société civile Politique et société -consommation 17,24 € 17.24 épuisé
AA AA

Et si le simple geste d’acheter tel ou tel aliment, dans tel ou tel magasin, était loin d’être anodin ? C’est ce que montre l’auteur, en mettant en lumière les nombreuses conséquences et enjeux qui se profilent derrière nos choix de consommation.

Il compare l’agriculture biologique et l’agriculture chimique moderne, avec leurs enjeux de santé publique, puis les filières de distribution : grandes et moyennes surfaces et coopératives de consommateurs Biocoop. Il indique tout ce qu’il faut savoir sur les garanties des produits biologiques et les coulisses de la production et de la distribution.

Il propose une nouvelle citoyenneté, la consom’action, qui englobe une éthique, des choix de consommation, et des mesures à prendre pour l’avenir des générations et de la planète - l’idéal étant de produire et de consommer localement.

Autant de pistes pour se positionner et s’engager en pratique, en tant que consommateur et citoyen : engagement citoyen et écologique dans des alternatives existantes au niveau local et mondial, commerce équitable, gestion citoyenne des déchets, etc.

Pour illustrer son propos et montrer ce qui peut être réalisé, il prend en exemple le mouvement des Biocoops : impulsion de départ, défis rencontrés, contexte historique, enjeux et objectifs actuels…

L’objet de ce livre est de montrer que nous pouvons, simplement par le choix de nos achats, influer sur le devenir du monde.

Jean-Pierre Rimsky-KorsakoffJean-Pierre Rimsky-Korsakoff, ancien trésorier de la fédération Biocoop Grand-Ouest, puis délégué au Conseil Confédéral national, est porteur d’un projet de démarche assurance-qualité au sein du mouvement Biocoop.

x 12 22 95 p. La filière nucléaire du plutonium
Menace sur le vivant
T
Morichaud Jean-Pierre essai nucléaire 2002 22/10/02 9782913492172 Yves Michel Ecologie Politique et société -nucléaire 9,63 € 9.63 présent à Plume(s)
AA AA

Jeté dans le débat sur l’avenir de l’industrie nucléaire, ce pamphlet a un objectif simple : éclairer le public sur la nocivité particulière du radio-élément qu’est le plutonium. Soyons clairs : le plutonium est tout simplement 200 000 fois plus nocif que l’uranium !

Le plutonium est un déchet créé par la combustion de l’uranium dans les réacteurs. Il n’existe pas naturellement. C’est donc toute la filière nucléaire qui est visée à travers la dénonciation de cet élément.

Présenté de façon dynamique, sous forme de questions-réponses entre un ingénieur et un citoyen, cet ouvrage apporte en outre des éléments chiffrés et représentatifs de l’activité nucléaire française, la force de frappe nucléaire, les données des rejets autorisés, le réseau de prolifération du nucléaire militaire, ainsi qu’un index et une bibliographie très complets sur le sujet.

Des nouveaux polluants éternels de l’ère atomique aux lobbies pro-nucléaire, des sols contaminés au combustible MOX, ce livre ouvre le débat en proposant des solutions concrètes immédiatement applicables pour un monde sans électronucléaire.

Le moment est venu d’arrêter de fabriquer de l’eau chaude et de l’électricité ménagère avec des réacteurs nucléaires, ces technologies obsolètes dont l’activité perturbe profondément et de façon irréversible le visage de notre pays, de notre planète et pour les générations à venir !

x 13,5 22 1251 p. L’insécurité nucléaire
bientôt un Tchernobyl en France ?
T
Lhomme Stéphane pamphlet nucléaire 2006 10/04/06 9782913492400 Yves Michel Ecologie Politique et société -nucléaire 15,22 € 15.22 présent à Plume(s)
AA AA

Vieillissant et soumis à d’importantes restrictions budgétaires, le parc nucléaire pourrait sous peu causer un véritable "Tchernobyl français".

L’auteur fait un tour d’horizon complet et référencé des risques défaillances diverses, incendies, séismes, négligences, transports, terrorisme, prolifération. Les accidents nucléaires passés et de nombreux incidents récents sont décrits, à l’appui d’extraits de documents officiels dont certains sont classés confidentiels ou secret défense. Avant que le débat annoncé n’ait lieu, le gouvernement français a déjà pris ses décisions, tentant d’imposer ses choix, toujours par la force.

De nouveaux réacteurs sont annoncés alors que les déchets radioactifs restent sans solution. Une passionnante enquête montre comment le lobby atomique et celui de l’agriculture productiviste nous préparent à survivre en zones contaminées en cas de catastrophe nucléaire. Des "stratégies de survie" sont discrètement étudiées et déjà même expérimentées en France. Alors qu’elle impose un risque maximal, l’industrie nucléaire n’a en réalité sur la planète qu’une place marginale et déclinante : l’auteur montre qu’elle est de fait incapable de répondre à la crise énergétique et climatique, contrairement aux économies d’énergies et aux énergies renouvelables qui représentent Ici seule alternative d’avenir.

x 14 22 280 p. Nucléaire : la démocratie bafouée
La Hague au cœur du débat
T
Anger Didier pamphlet nucléaire 2002 07/09/02 9782913492165 Yves Michel Politique et société -nucléaire 5,00 € 5.00 présent à Plume(s)
AA AA

Le parc nucléaire français « vieillissant » pose la question de son renouvellement dès maintenant. L’État français va-t-il relancer un programme nucléaire ou opter pour des alternatives ? En démocratie, tout citoyen est en droit d’être convié au débat sur la politique énergétique.

Soyons vigilants ! Le dessous des cartes de la mise en place du programme nucléaire en France est mis en lumière dans cet ouvrage : Didier ANGER dénonce la collusion entre l’État et le lobby nucléaire, avec son cortège de mensonges et de choix imposés. L’histoire du centre de retraitement de déchets radioactifs de La Hague a valeur d’exemple. C’est ainsi que la douce France s’est dotée du parc nucléaire le plus dense d’Europe. C’est aussi le seul pays où tant de logements sont chauffés à l’électricité.

Les questions majeures générées par l’industrie nucléaire restent sans réponse depuis 30 ans : déchets radioactifs, retraitement des combustibles irradiés, dangers pour la santé publique et l’environnement, menace terroriste…. Quant au coût officiel du kilowatt/heure nucléaire, son calcul est une imposture !

En Europe, la plupart des pays ont ouvert le débat et ont tourné le dos au nucléaire. Sont-ils ignorants ? Non ! Ils intensifient l’utilisation des énergies renouvelables. Pourquoi pas la France ?

Didier Anger préconise le recours à des alternatives diversifiées et, surtout, décentralisées, qui constitueraient pour la France un gisement d’emplois à exploiter, une garantie d’indépendance et une pérennité énergétique. Beaucoup moins de lignes à haute-tension, aussi !

Ce livre nous implique, en tant que citoyens responsables, dans les choix énergétiques d’aujourd’hui et de demain, et dans un choix de vie pour bien sortir du nucléaire. Instruits du passé, exigeons un débat loyal !

x 12 22 318 p. Société civile contre OGM T Collectif essai ogm 2004 03/05/04 9782913492257 Yves Michel Politique et société -écologie 19,27 € 19.27 présent à Plume(s)
AA AA

Que sont les OGM ? Quels sont leurs multiples et indéniables impacts sur l’ensemble des espèces et sur les hommes ? Quelles alternatives ? Quels indispensables engagements aujourd’hui pour un avenir viable ? Cet essai appréhende la problématique des OGM sous ses dimensions scientifiques, agronomiques, écologiques, juridiques, économiques, éthiques.

Chaque thème fait l’objet d’une approche analytique approfondie avec références scientifiques, état des lieux du débat, enjeux et propositions. Le devenir humain exige une réflexion profonde et des choix démocratiques sur les technosciences dont les OGM font partie. Il s’agit dès maintenant d’enclencher un vrai débat public avec le gouvernement français afin que les citoyens expriment leurs avis et leurs propositions, AVANT toute décision politique.

La grande diversité des spécialistes et des associations qui ont élaboré cet ouvrage en fait un événement majeur à la mesure des enjeux. Un combat pour que le vivant ne devienne pas l’exclusive production des intérêts économiques privés.

x 12 22 99 p. Menace sur le vivant
La filière nucléaire du plutonium
T
Morichaud Jean-Pierre essai nucléaire 2008 31/08/08 9782913492615 Yves Michel Ecologie Politique et société -nucléaire 8,62 € 8.62 présent à Plume(s)
AA AA

Jeté dans le débat sur l’avenir de l’industrie nucléaire, ce pamphlet a un objectif simple : éclairer le public sur la nocivité particulière du radio-élément qu’est le plutonium. Soyons clairs : le plutonium est tout simplement 200 000 fois plus nocif que l’uranium !

Le plutonium est un déchet créé par la combustion de l’uranium dans les réacteurs. Il n’existe pas naturellement. C’est donc toute la filière nucléaire qui est visée à travers la dénonciation de cet élément.

Présenté de façon dynamique, sous forme de questions-réponses entre un ingénieur et un citoyen, cet ouvrage apporte en outre des éléments chiffrés et représentatifs de l’activité nucléaire française, la force de frappe nucléaire, les données des rejets autorisés, le réseau de prolifération du nucléaire militaire, ainsi qu’un index et une bibliographie très complets sur le sujet.

Des nouveaux polluants éternels de l’ère atomique aux lobbies pro-nucléaire, des sols contaminés au combustible MOX, ce livre ouvre le débat en proposant des solutions concrètes immédiatement applicables pour un monde sans électronucléaire.


nouvelle édition de La filière nucléaire du plutonium

x 14 22 181 p. Le guide des jeux pour la planète
Le développement durable dans les mains de nos enfants
T
Carré Pascal guide développement durable 2008 30/04/08 9782913492592 Yves Michel Pratique -parentalité 14,20 € 14.20 épuisé
AA AA

Il est maintenant avéré que la planète est en danger et que les activités humaines en sont les principales responsables. Les enfants devront supporter cette planète malade et découvriront les conséquences réelles de nos choix et gestes passés et présents.

Or, quoi de mieux que le jeu pour les sensibiliser aux bons comportements ?

Pascal Carré nous offre ici une présentation complète et pédagogique des différents jeux pour la planète et nous guide dans la grande variété des jeux proposés.

Jeux écologiques, c’est-à-dire conçus avec des méthodes et des matériaux écologiques, jeux environnementaux, qui abordent des thèmes liées à la protection de l’environnement, et marginalement jeux éthiques, fabriqués selon les principes et traitant du commerce équitable, ils visent tous le même objectif : sensibiliser les enfants aux problématiques environnementales et induire un changement progressif des comportements.

Vous pourrez ainsi acquérir le jeu qui correspond à vos attentes. Découvrez et faites découvrir par le jeu les gestes écologiques !

x 14 22 297 p. Les pauvres remboursent toujours
Le microcrédit à la Grameen Bank
T
Dowla Asif et Barua Dipal reportage alternatives, économie sociale et solidaire 2008 20/10/08 9782913492608 Yves Michel Politique et société -alternatives 5,00 € 5.00 présent à Plume(s)
AA AA

Ce livre retrace l’histoire de la Grameen Bank de deuxième génération, version améliorée et plus souple du désormais célèbre modèle Grameen. A l’origine un prêt pour la création d’activité économique, le modèle s’ouvre désormais aux particuliers (achat de voiture par exemple).

Ce nouveau modèle économique de prêts aux pauvres est plus flexible que le système précédent, il offre ainsi des produits financiers plus adaptés.

Ce livre présente :
- le système de microcrédit traditionnel et ses conséquences
- le fonctionnement de la Grameen Bank II
- les produits financiers de la Grameen Bank II

x 12,5 22 157 p. La dette publique - une affaire rentable T Holbecq André-Jacques et Derudder Philippe essai économie, dette 2008 01/03/08 9782913492561 Yves Michel Politique et société -économie 12,17 € 12.17 remplacé >>(2015)
AA AA

" II faut réduire la dette ! ".

On crie à la faillite ! Tel un père qui demande instamment à ses enfants d’aller ranger leur chambre, notre gouvernement nous dit : " Assez de cette gabegie ! Il est temps de devenir sérieux, remettez vos prétentions sociales au tiroir, l’heure est au travail et aux économies ". Ce qu’on ne nous dit pas, c’est qu’il y a une quarantaine d’années, l’État français n’était pas endetté, à l’instar de la plupart des autres nations, d’ailleurs.

En moins de quarante ans nous avons accumulé une dette colossale qui avoisine les 1200 milliards d’euros ! Pourquoi ? S’est-il produit quelque chose qui a fait que l’on ait soudain besoin de recourir à l’emprunt, alors qu’auparavant on se suffisait à nous-mêmes ? Et si tel est le cas, qui en bénéficie vraiment ? Qui émet la monnaie ? André-Jacques Holbecq et Philippe Derudder nous disent les vraies raisons de la dette et dénoncent les mécanismes destructeurs scrupuleusement occultés.

Vulgarisateurs de la "chose économique", leur but est de permettre aux citoyens de "savoir ", afin qu’ils ne se laissent pas impressionner par les épouvantails que l’on agite sous leur nez. Afin de comprendre surtout que nous avons tout pour relever l’immense défi humain et écologique de notre temps et que la dette et l’argent ne sont que " vrais-faux " problèmes.

Préface d’Etienne Chouard

x 12 22 259 p. La démocratie évolutive
Restituer la démocratie à la société civile
T
Laloux Michel essai économie, politique, démocratie 2007 02/05/07 9782913492455 Yves Michel Politique et société 9,63 € 9.63 6,70 € épuisé, mais encore disponible à Plume(s)
AA AA

La civilisation post-industrielle tarde à se manifester.

Michel Laloux met en lumière les causes de l’impasse actuelle. Nous sommes pris en tenailles entre un Etat basé sur des formes antiques et une économie dévastatrice parce que détournée de sa fonction première par la spéculation. L’auteur nous invite à nous libérer des modèles anciens de gouvernements qui usurpent le nom de démocratie et à oser penser des outils économiques au service de l’humain. Prenant l’exemple de l’éducation, il montre qu’un autre service public est possible, au sein d’établissements qu’il appelle les Ecoles de la Société Civile, lieux d’exercice d’une citoyenneté de terrain animée par les acteurs de l’éducation.

À travers cette métamorphose du service public, on voit se dessiner le passage d’un gouvernement unitaire à une gestion des affaires publiques par la société civile. Quant à l’économie, la spéculation la rend malade. On ne la guérira qu’en sortant du domaine des marchandises quatre éléments qui n’ont rien à y faire : le capital, la monnaie, le foncier et le travail. Pour y parvenir, Michel Laloux propose des outils concrets, dont une nouvelle forme de monnaie, qui amèneront une révolution de la conscience économique.

À découvrir sans tarder. Ce livre nous entraîne dans une vision globale et dynamique d’une société dans laquelle la citoyenneté devient créative. Une immense richesse pour la refonte de notre civilisation.

x 14 22 302 p. Ces gestes écologiques qui font faire des économies T Carré Pascal guide écologie au quotidien 2009 02/03/09 9782913492653 Yves Michel Pratique -habitat sain 17,14 € 17.14 présent à Plume(s)
AA AA

Et si sauver la planète pouvait également sauver son pouvoir d’achat ? Il est souvent dit que les citoyens réticents à agir pour l’environnement assimilaient les gestes écologiques à des gestes coûteux et contraignants.

L’auteur démontre au contraire que la plupart des gestes écologiques permettent d’économiser de l’argent tout en gardant un niveau de confort identique. A terme, l’objectif de cet ouvrage est bien d’inciter les personnes à renforcer leur implication quotidienne dans la préservation de l’environnement. Le livre évalue en euros pour une famille de 4 personnes les gains annuels engendrés par des comportements écologiques, de même que l’investissement initial nécessaire.

Au-delà de la démonstration des économies réalisées, cet ouvrage est un guide pratique : les gestes sont détaillés et complétés par des astuces, le degré de facilité de mise en ?uvre et des liens Internet. Vous aurez ainsi toutes les clés pour consommer écologique !

x 11,5 21,4 129 p. Les SEL, pour un vrai débat
Monnaies, lien social, travail, citoyenneté
T
Bayon Denis essai économie, alternatives 1999 01/02/99 9782913492028 Yves Michel Politique et société -alternatives 9,74 € 9.74 épuisé
AA AA

De nombreuses initiatives se présentent comme autant de points de suture sur la déchirure sociale de cette fin de siècle : accroissement des inégalités sociales, précarisation des existences, fragilisation des modes de solidarité.

Les S.E.L. constituent l’une de ces actions. Ils fournissent des règles, incluant une monnaie propre, qui permettent sur une base concrète, d’établir des liens d’entraide entre personnes d’un même quartier ou village. Où l’on découvre des aspects méconnus de la monnaie, tel le rôle indispensable de la dette pour échanger. Les S.E.L. mettent en avant, de façon extrêmement originale, les questions essentielles sur le "comment vivre ensemble".

Leur action ne peut satisfaire les militants des S.E.L. que si elle parvient à générer un débat démocratique sur les institutions économiques et sociales, les rapports sociaux qu’elle génère (droit du travail, régime fiscal, etc.). Ce livre pourra servir utilement les membres des S.E.L. pour ne pas s’en laisser conter par les discours savants, interpeller le modèle néo-libéral et ses catégories d’analyse courante, et éviter les récupérations, les caricatures et les interprétations erronées.

Il intéressera aussi tout un chacun, par son éclairage sur l’évolution de la notion de travail, d’emploi, de salariat, de valeur du temps. Ni panacée, ni avatar de l’ultra-libéralisme, ni forme réactionnaire de repli communautaire, les S.E.L. constituent une belle réponse aux défis de la déchirure sociale, une provocation à la rencontre et au débat. Ils sont l’ ?uvre de femmes et d’hommes qui n’ont renoncé ni à leur rôle ni à leur statut de citoyens.

x 12,5 19,5 274 p. La guérilla jardinière T Reynolds Richard essai écologie au quotidien 2010 01/03/10 9782913492745 Yves Michel Société civile Politique et société -alternatives 9,00 € 9.00 prochainement à Plume(s) ?
AA AA

Et si nous investissions les lieux incultes de nos villes pour les faire fleurir ? La guérilla jardinière (ou Guerrilla Gardening) est une forme d’action directe citoyenne et écologiste.

Ses activistes occupent des endroits délaissés, dont ils ne sont pas propriétaires, pour y faire pousser des fleurs, des légumes. Ils récupèrent les terres de la négligence ou du mauvais usage pour leur donner une nouvelle vie. La guérilla jardinière défend le droit à la terre et la réforme agraire. C’est une fronde qui remet en question le régime foncier et interpelle les pouvoirs publics sur l’utilisation de ces terres en friche.

Dans certains cas, c’est un pied de nez au " tout béton " de nos villes, dans d’autres une revendication pour des cultures vivrières, comme le Mouvement des sans-terre au Brésil. Parfois, cela débouche aussi sur des jardins partagés ou communautaires. Ce livre présente pour la première fois en français cette action non violente. Le mouvement Guerrilla Gardening existe à Londres, New York, Los Angeles, San Francisco, Miami, Vienne et Berlin.

Il est prêt à déferler sur la France à Rennes, Nantes, Lyon, Lille, Grenoble, Toulouse... Découvrez ce mouvement, ses aspirations, ses buts, ses moyens d’actions ! Des fois que ça vous tente...

x 12 22 141 p. Argent, dettes et banques T Holbecq André-Jacques essai économie 2010 01/03/10 9782913492776 Yves Michel Economie Politique et société -économie 7,61 € 7.61 remplacé >>(2012)
AA AA

Voici un ouvrage d’explication et de vulgarisation stupéfiant...

Au milieu du XVIIe siècle, les orfèvres découvrent qu’ils peuvent prêter plus que les valeurs dont ils ont la garde. Ils deviennent des banquiers et sont à l’origine de la monnaie moderne. Aujourd’hui, celle-ci est créée par les banques commerciales et non pas par l’Etat ou la Banque Centrale, comme certains le pensent encore. Certes, cette création monétaire, qui n’est guère plus qu’une simple ligne d’écriture, a permis le développement de notre économie.

Mais avec un important corollaire dont les effets négatifs sont souvent occultés : les intérêts, payés aussi bien par le secteur privé que par le secteur public. Et ces intérêts sont une des causes principales des problèmes actuels de nos sociétés, car ils facilitent le transfert du peu de richesse des pauvres et des classes moyennes vers ceux qui sont déjà les plus riches. Parce qu’il faut garder espoir, l’auteur propose des pistes de solutions à la question " comment se sortir de cette crise et des suivantes ? ".

Une nouvelle réglementation du secteur financier et bancaire ne serait qu’un emplâtre tout à fait insuffisant. Vu l’état catastrophique du système monétaire et financier dans lequel nous essayons de vivre en ce moment, il faut aller plus loin...

x 12 22 128 p. Grenelle de l’environnement
l’histoire d’un échec
T
Kerckhove Stéphen essai écologie, politique 2010 04/10/10 9782913492875 Yves Michel Politique et société -écologie 10,14 € 10.14 présent à Plume(s)
AA AA

Fin octobre 2007, l’Etat, les collectivités locales, les syndicats et certaines associations se réunissaient afin de sceller « les accords du Grenelle » : Deux cent soixante-huit engagements marquant une véritable rupture… en matière de radicalité et de positionnement associatif. Les non-dits, reculs et engagements virtuels ont fini de justifier les craintes de celles et ceux qui avaient émis des doutes sur l’objectif caché de ce Grenelle.

A l’issue de la procédure législative, il est nécessaire de tirer les enseignements de cette grand-messe écologique. Relance autoroutière, construction de réacteurs nucléaires, inscription de maïs transgéniques au catalogue des semences, homologation de certains insecticides tueurs d’abeilles, inauguration d’incinérateurs, report de la taxe carbone et de la taxe « poids lourds », déclaration d’utilité publique octroyée à un projet d’aéroport situé sur une zone humide… voilà quelques-unes des décisions prises parallèlement au Grenelle.

A la lecture de ces résultats contre-natures, comment expliquer l’engouement dont a fait l’objet ce Grenelle ? Ne faut-il pas, a contrario, ouvrir les yeux sur un processus hors-sol construit avant tout pour saturer l’agenda médiatique et verdir une politique éco-prédatrice ?

Stephen Kerckhove vous propose des réponses à ces questions, un bilan ainsi qu’une analyse du Grenelle de l’environnement, qui ne pourront que vous éclairer sur ces trois années de négociation.

x 14 22 528 p. Quand les multinationales gouvernent le monde T Korten David C essai politique 2006 02/10/06 9782913492370 Yves Michel Economie Politique et société 23,83 € 23.83 11,90 € épuisé, mais encore disponible à Plume(s)
AA AA
L’évolution de notre système économique a des répercussions de plus en plus visibles et dures sur notre vie quotidienne et le tissu social.
Pendant des décennies, les élites et les médias nous ont répété que " c’était inéluctable ". Mais à l’avantage de qui ? Aujourd’hui les citoyens prennent conscience de l’envers de ce discours : tout cela est minutieusement organisé ! David C. Korten décortique ici les mécanismes qui ont conduit à la mondialisation et qui, petit à petit mais inexorablement, grignotent la démocratie, la reconnaissance des droits de l’homme, l’environnement, et limitent la concurrence en favorisant les monopoles.
" Si nous voulons des sociétés qui accordent plus de valeur à la vie qu’à l’argent, nous devons recréer nos institutions dans ce sens ". David C. Korten nous propose des moyens très accessibles pour développer une société plus saine, basée sur le local, la durabilité, la biodiversité, la justice économique, le respect de l’être humain. Il propose beaucoup de solutions pour agir à plusieurs niveaux : personnel, local, éducatif, financier, agricole, politique.
Pour reprendre sa place, la société civile a besoin d’étayer sa démarche, de démasquer les agissements des multinationales : David C. Korten lui fournit par ce livre des arguments lumineux et des pistes d’action pour faire contrepoids !
x 12 22 200 p. Réapprendre à coopérer
Abécédaire
T
Gouil Hervé guide développement personnel 2010 04/10/10 9782913492851 Yves Michel Société civile Politique et société -alternatives 13,18 € 13.18 épuisé
AA AA

Dans un contexte où le travail est synonyme de mal-être et de désarroi, où les " marchés " et quelques grandes entreprise semblent plus influents que les Etats, la coopération apparaît comme une voie essentielle pour retrouver les bénéfices d’échanges économiques, sociaux et culturels plus satisfaisants.

Et si l’on réapprenait à coopérer ? A travailler ensemble et lutter contre la violence, le stress et les effets les plus néfastes de la structuration sociale et économique actuelle... Cet abécédaire, synthèse de quinze années de travail sur la coopération, nous éclaire sur ses différentes dimensions économiques, sociales, psychologiques et philosophiques. Les personnes engagées en faveur d’échanges plus respectueux, comme celles qui cherchent d’autres voies pour un management de projets plus constructif et une gestion véritablement humaine, des ressources, y trouveront quelques pistes majeures de travail.

Les courtes chroniques présentées dans cet ouvrage permettront au lecteur d’approfondir sa réflexion sur la coopération et sa propre capacité à coopérer, en ouvrant successivement ou à son gré les différentes portes proposées.

x 12,5 19,5 83 p. Tchernobyl, 25 ans après
Situation démographique et problèmes de santé dans les territoires contaminés
T
Bandazhevsky Youri doc nucléaire 2011 26/04/11 9782364290006 Yves Michel Ecologie Politique et société -nucléaire 5,07 € 5.07 présent à Plume(s)
AA AA

A trente ans en 1987, Yury Bandajevski est le plus jeune professeur de médecine de toute l’Union Soviétique.

Après la catastrophe de Tchernobyl, il quitte Grodno et part fonder à Gomel, Biélorussie, au cœur des zones les plus contaminées, un institut de médecine. Dans cet institut, en moins de 10 ans, seront soignés des milliers de patients, formés des centaines de médecins, soutenues nombre de thèses d’état et conduits de nombreux. Yury Bandajevski et son équipe découvrent, décrivent et analysent les syndromes dus à l’incorporation chronique d’éléments radioactifs à durée de vie longue, découverte dont certains scientifiques pensent qu’elle vaudra au Pr Bandajevski le prix Nobel de médecine.

Dans un environnement scientifique international où les travaux sur les conséquences néfastes de l’exposition à la radioactivité sont difficiles, dans une République biélorusse prenant au cours des années 90 la figure d’une réelle dictature post soviétique, Yury Bandajevski s’exprime publiquement sur le devoir d’honnêteté d’information et de secours aux populations victimes de Tchernobyl, donne des informations précises sur le drame sanitaire en cours et à venir.

Il est recteur de l’Institut de médecine de Gomel pendant 9 ans jusqu’à son arrestation en 1999 qui a déclenché une mobilisation internationale. Il a été très rapidement adopté comme prisonnier d’opinion par Amnesty International et soutenu par l’Office of the United Nations High Commissioner for Human Rights. Son emprisonnement, dans des conditions propres à une dictature, déclenche une mobilisation internationale.

Son épouse et collègue, le Dr Galina Bandajevskaya reçoit pour lui le « passeport pour la liberté » n°25 délivré par le parlement européen. A la veille du XXe anniversaire de la catastrophe le 25 avril 2006 Yury Bandajevski, membre de plusieurs académies scientifiques dans le monde, citoyen d’honneur de nombreuses villes françaises, est libéré et interdit de séjour en Biélorussie. Il travaille en France 17 mois accueilli par la ville jumelée avec Gomel, Clermont-Ferrand, puis décide de retourner agir dans les zones contaminées par l’accident de Tchernobyl : les pays baltes, appelé par l’université de Vilnius puis en Ukraine, à Kiev, appelé par le grand syndicat des liquidateurs et de leurs familles.

A Kiev, sans financement institutionnel jusqu’à ce jour, il fonde le Centre de coordination et d’analyse Ecologie et Santé. Son charisme allié à son autorité morale et scientifique lui permet de mobiliser nombre d’acteurs à qui s’associent activement à la mise en œuvre du Modèle intégré de système de vie dans un territoire contaminé par la radioactivité. Des parlementaires européens lui manifestent leur soutien actif et travaillent actuellement à essayer de mettre en oeuvre d’un financement du Centre par l’Union Européenne.