Livres de l'éditeur L’Atelier - Librairie Plume(s)
masquer rechercher un article par :   ?  

présent :  dans texte :  titre seul :  exacte :
éditeur: tous
Contacts|Qui sommes-nous|Liens|Agenda|soldes
recherche avancée

Quelques sites qui méritent le voyage ...

  • Petites perspectives illustrées : Bibliothèque collective de critique sociale, 1 rue Pasteur 12100 Millau ; ouvert le vendredi de 10h30 à 13h.
  • la boutique en ligne d’EnVies EnJeux
  • 36 rue des Lilas : chambres et tables d’hôtes à Millau, chez Eveline et Jean-Michel.
  • La libraithèque ’le droit à la paresse’, librairie et bibliothèque associative et militante, une adresse indispensable dans le Lot.
  • Le pas de côté une librairie - bistrot à Béziers a dû fermer, hélas ...
  • Naturellement Simples Produits naturels à base de plantes
  • Le Lieu-Dit à Saint Affrique, librairie-café-resto-..., lieu de rencontres incontournable, n’a pas (encore) de site internet : 5 rue de l’industrie / 05 65 99 38 42 ; voir aussi sur le site de Plume(s) : Le Lieu-Dit.
  • L’essentiel librairie — épicerie bio — tartinerie à Marciac (Gers)
  • Construire un monde solidaire
  • Radio-Larzac celle que vous entendez fréquemment à Plume(s) - à moins que ce ne soit :
  • Radio Saint-Affrique
  • Association E.V.E. : écomobilité et voyage écologique.
  • Plume(s) est affiliée au site Place des Libraires ,
  • et aussi au site lalibrairie.com (réseau de 2500 — début 2017 — points libraires sur le territoire français), sur lequel vous pouvez commander un livre et le régler en ligne, puis le récupérer à Plume(s).
  • EnVies EnJeux est la continuité d’Alter’Educ, dans son approche comme dans sa volonté de fonctionner collectivement. Cette équipe, constituée de bénévoles passionné-e-s, dispose depuis septembre 2012 de deux antennes : une à Millau et l’autre à Aubagne.
  • Enercoop, notre fournisseur d’électricité réellement écolo.

L’Atelier


44 articles
tout ouvrir dans de nouveaux onglets par rayon par theme
0 | 20 | 40

larg.
?
haut.
?
pages
?
titre +
?
sous-titre
auteur
type
thème
parution +
?
ean
?
éditeur
?
collection
?
rayon
prix
?
disponibilité
?
x 15,5 22 160 p. Les banlieues, le Proche-Orient et nous T Shahid Leïla, Warschawski Michel et Vidal Dominique essai Palestine, société 2006 02/03/06 9782708238558 L’Atelier International -Moyen Orient 17,25 € 17.25 présent à Plume(s)
AA AA
Depuis trois ans, le Proche-Orient s’enfonce dans le drame. En France, les quartiers dits « sensibles » s’embrasent. Pendant ce temps, Leila Shahid, Michel Warschawski et Dominique Vidal dialoguent avec plus de 18 000 personnes au cours d’une « tournée des villes et des banlieues ». Leur but : dépassionner afin de mieux comprendre… et mieux agir sur la situation, là-bas comme ici, pour que l’emporte le taayoush – ce terme arabe qui exprime le « vivre ensemble ». De grandes assemblées en rencontres plus intimes, tout a été mis en débat : les sociétés palestinienne et israélienne, l’occupation militaire, les attentats-suicides, la résistance populaire, la solidarité des pacifistes israéliens et internationaux… Le dialogue a aussi porté sur ces inégalités qui rongent le modèle républicain français – une crise sociale doublée d’une crise postcoloniale, symbolisée par les discriminations qui, dans tous les domaines, frappent les enfants de l’immigration. C’est ce débat que Leila Shahid, Michel Warschawski et Dominique Vidal poursuivent ici. Pour contribuer à faire tomber tous les murs, réels comme symboliques, qui nous empêchent de sortir de nos tribus et de vivre ensemble.
x 13 20 240 p. Les batailles de l’eau T Larbi Bouguerra Mohamed essai environnement 2003 25/09/03 9782708236929 L’Atelier Enjeux Planète Politique et société -écologie 15,25 € 15.25 présent à Plume(s)
AA AA
Mohamed Larbi Bouguerra est ancien professeur à la Faculté des Sciences de Tunis et ancien directeur de recherche associé au CNRS. Il est en charge du Programme mobilisateur eau de l’Alliance pour un monde responsable, pluriel et solidaire.
x 16,5 24 256 p. Comment Israël expulsa les palestiniens
Les révélations des nouveaux historiens
T
Vidal Dominique et Boussois Sébastien histoire Palestine 2007 22/11/07 9782708239661 L’Atelier International -Moyen Orient 21,30 € 21.30 épuisé
AA AA

Il y a vingt ans, en 1987, paraissait "La Naissance du problème des réfugiés palestiniens", le premier livre de ce qu’on allait bientôt appeler la « nouvelle histoire » israélienne. Son auteur, Benny Morris, mais aussi Ilan Pappé, Avi Shlaïm, Tom Segev et d’autres ont, en quelques années, réécrit les conditions dans lesquelles l’État d’Israël a vu le jour, battant en brèche les mythes et les tabous chers à leurs prédécesseurs. Il est désormais impossible de nier la réalité de l’expulsion de quelque 800 000 Palestiniens dans les mois qui précèdent et suivent la création de l’État juif en mai 1948.

Que nous apprennent les travaux de ces chercheurs sur des événements fondateurs du conflit israélo-palestinien ? Quels débats ont-ils suscités parmi leurs pairs ? Quelle influence ont-ils exercée sur une société israélienne confrontée, entre deux Intifadas, aux accords de paix d’Oslo ? Autant de questions auxquelles répond ce livre de synthèse.

En portant à la connaissance d’un grand public les apports d’ouvrages dont la plupart n’ont pas été traduits en français, ce livre – complété par une enquête originale sur les polémiques actuelles autour de la « nouvelle histoire » en Israël – révèle l’importance du passé pour la résolution, au présent, d’un conflit vieux de soixante ans.

Préface d’Yehouda Lancry, ancien ambassadeur d’Israël en France et aux Nations Unies.

x 13 20 260 p. Le commerce de la faim T Madeley John essai international, faim 2002 17/09/02 9782708236325 L’Atelier Politique et société 15,25 € 15.25 présent à Plume(s)
AA AA

La nourriture n’est pas une marchandise comme les autres.

Il en va de la sécurité alimentaire de milliards d’êtres humains, que les tractations libre-échangistes internationales contribuent à dégrader de manière de plus en plus flagrante. Le commerce de la faim démontre comment des instances internationales, telles que l’Organisation mondiale du commerce (OMC), ont subordonné un besoin essentiel de l’humanité - se nourrir - aux froides règles du libre-échange.

Afin de se procurer des devises, les pays pauvres ont été sommés de favoriser des cultures d’exportation contrôlées par les firmes transnationales. Cette orientation est en train de générer un exode massif et laisse sur la touche 800 millions d’êtres humains qui souffrent de malnutrition et de famine. Abondamment documenté, cet ouvrage plaide pour une réduction de la toute puissance de l’OMC sur les politiques agricoles et alimentaires.

Il met en avant d’autres solutions déjà expérimentées pour réduire de moitié le nombre d’affamés d’ici 2015 comme s’y était engagée, en 1996, la communauté internationale.

x 13 20 220 p. Graines suspectes T Brac de la Perrière Robert Ali essai ogm 2002 30/11/01 9782708236332 L’Atelier Enjeux Planète Politique et société -écologie 15,25 € 15.25 présent à Plume(s)
AA AA

Quels sont pour les communautés paysannes des pays du Sud, les intérêts du développement de variétés végétales génétiquement modifiées ? Pour les auteurs, la réponse est évidente : il n’y en a pas. La commercialisation des OGM remet même en cause les principes fondamentaux du développement durable de ces communautés.

La culture des OGM n’a pas été conçue pour les contextes agraires des pays du Sud, elle leur est inadaptée. La taille réduite des parcelles, leur proximité, leur diversité, le manque d’accès à l’information des paysans sont autant de facteurs aggravant les risques sanitaires et environnementaux. Présenté comme une “Révolution verte bis“, ce modèle de développement appliqué depuis quarante ans a pourtant montré ses limites pour le développement durable des pays du Sud et leur souveraineté alimentaire.

x 13 20 241 p. Le mythe du développement T De Rivero Oswaldo essai décroissance 2003 30/11/02 9782708236707 L’Atelier Enjeux Planète Politique et société -décroissance 15,25 € 15.25 présent à Plume(s)
AA AA

Qu’arrive-t-il à la majorité des peuples du Tiers-Monde ? Soyons honnêtes : ces peuples n’ont pas profité et ne profiteront pas des apports des projets de développement promis depuis pus de cinquante ans. Les investissements nécessaires font défaut et les technologies modernes réduisent le besoin de main d’oeuvre au lieu de créer les emplois nécessaires aux multitudes des villes du Sud.

Les modèles de développement fondés à la fois sur la régulation étatique et sur le libre marché ont failli. Il est erroné de qualifier de nombreux pays comme étant “en développement“ : il vaudrait mieux les décrire comme des “économies nationales non viables“. Que faire ? L’ordre du jour de la “richesse des nations“ doit être remplacé par celui de la “survie des nations“. Afin d’éviter l’accroissement de la misère humaine et du désordre politique, de nombreux pays doivent abandonner le rêve du développement et adopter des politiques de stabilisation de leur démographie et de survie nationale en assurant approvisionnement en eau, nourriture et énergie de base.

x 15,5 22 222 p. Le péché originel d’Israël T Gauche alternative histoire Palestine 2002 16/03/02 9782708236158 L’Atelier International -Moyen Orient 16,25 € 16.25 présent à Plume(s)
AA AA
Il y a cinquante ans, le 14 mai 1948, naissait l’Etat d’Israël. Mais l’autre Etat - arabe - prévu dans le plan de partage de la Palestine adopté, le 29 novembre 1947, par l’Assemblée générale des Nations Unies n’allait pas voir le jour. Après deux années d’hostilités judéo-palestiniennes, puis israélo-arabes, Israël, la Jordanie et l’Egypte se partageaient son territoire. Plusieurs centaines de milliers d’Arabes palestiniens prenaient le chemin de l’exil, entraînant le Proche-Orient dans une spirale de conflits dont il n’est pas toujours sorti... Pourquoi cet exode massif ? Les Palestiniens ont fui volontairement à l’appel des responsables arabes, assuraient les autorités israéliennes. Non, ils ont été expulsés, rétorquait-on du côté arabe. Avec l’ouverture des archives, le temps " des nouveaux historiens " est arrivé. Benny Morris, Avi Shlaïm, Ilan Pappé et encore d’autres chercheurs israéliens qui, à contre-courant, ont taillé en pièces la version traditionnelle et mis en lumière " ce péché originel d’Israël ". En Israël, cette révision radicale de l’histoire des origines est au cœur du débat sur le " post-sionisme ". En France, elle est presque inconnue : aucun des livres consacrés par ces chercheurs iconoclastes à la guerre de 1948-1949 n’a été traduit. C’est pourquoi, l’auteur, Dominique Vidal, a décidé d’en écrire une synthèse. Et, en guise de postface, joseph Algazy, journaliste au quotidien israélien Haaretz, a discuté avec les " nouveaux historiens " du bilan de leurs recherches, dix ans après. Cet ouvrage est un dossier historique capital, textes à l’appui mis enfin à la disposition du public francophone.
x 15,5 21,5 190 p. Police et discriminations raciales T Body-Gendrot Sophie et Wihtol de Wenden Catherine essai racisme, répression 2003 01/04/03 9782708236851 L’Atelier Politique et société -répression 19,30 € 19.30 épuisé
AA AA
La police est-elle facteur de discrimination raciale ? Des témoignages de victimes recueillis sur le numéro vert du 114 laissent à penser que les principes citoyens et les traitements d’égalité pour tous sont de moins en moins respectés. Plus grave encore, les plaintes des victimes de ces discriminations n’ont quasiment jamais de suites judiciaires et disciplinaires. L’ethnicisation des relations sociales et des territoires, la criminalisation des jeunes assimilés à des voyous, auxquelles s’ajoute un racisme acquis sur le tas, expliquent en partie ce constat alarmant. Les conditions de travail difficiles des policiers, l’ambiguïté et le flou de leurs missions sont aussi en cause. Comment lutter contre ces attitudes discriminantes indignes de la République ? Alors que des pays étrangers tels que le Royaume-Uni et les États-Unis ont choisi de former et de sensibiliser les policiers à ce problème, la France préfère le taire. En formulant des propositions pour mettre fin à ce tabou, ce livre lance le débat : comment la police peut-elle mettre fin aux discriminations à l’égard des usagers ?
x 15 22 286 p. Polluants chimiques enfants en danger T Zimmer Anne-Corinne essai santé 2007 13/09/07 9782708240162 L’Atelier Pratique -santé 19,30 € 19.30 sur commande ?
AA AA

Biberons en plastique (polycarbonate), jouets, bois agglomérés, produits de toilette, insecticides… Les bébés et les jeunes enfants sont les plus exposés aux substances chimiques omniprésentes dans notre environnement quotidien. Ils sont surtout les plus vulnérables à leurs effets toxiques. Depuis plus de dix ans, tous les travaux scientifiques raportés par des organisations internationales, telles que l’Organisation mondiale de la santé (OMS) ou l’IFCS (Forum inter-gouvernemental sur la sécurité chimique) démontrent que ces polluants s’attaquent aux organismes en développement. Ces autorités ne cessent d’alerter les Etats sur les dangers des expositions des femmes enceintes et des jeunes enfants à certaines substances toxiques. Dès le stade fœtal jusqu’aux premières années de la vie de l’enfant, ils altèrent profondément et définitivement le fonctionnement du système endocrinien dont les hormones régissent aussi bien le comportement, le système imminitaire et le système reproductif. Libéré à faible dose dans des organismes jeunes, leurs effets sont d’autant plus redoutables qu’ils ne sont pas immédiatement visibles : puberté précose, stérilité, troubles du comportement, etc.

Fruit d’une enquête minutieuse basée sur les travaux scientifiques les plus récents, cet ouvrage à une double ambition : mettre en perspective un ensemble de données scientifiques sur les risques liés à certaines substances chimiques pour le développement de l’enfant et permettre à chacun, autant que possible, de poser les gestes quotidiens qui préservent le mieux la santé des enfants et des proches. Quelques recommandations simples, des enseignes, marques, adresses ou modes d’utilisation sont ainsi donnés au fil des pages pour démontrer que des alternatives existent pour protéger l’environnement du bébé, de sa conception aux premières années de sa vie, à tout le moins chez soi, chez lui.

Préface de Philippe Grandjean. Professeur à l’École de Santé Publique de Harvard, Philippe Grandjean est l’un des meilleurs spécialistes mondiaux de l’étude des effets de la pollution chimique sur la santé de l’être humain et sur le développement de l’enfant.

Rien n’a été retranché de la première édition. Au contraire, les données scientifiques internationales les plus récentes viennent confirmer la rigueur des informations délivrées. Anne-Corinne Zimmer met en perspective les études scientifiques validées et les travaux des organisations sanitaires internationales qui rendent clairement compte de l’impact de ces polluants sur les plus jeunes. En s’appuyant sur les recommandations des organisations sanitaires internationales, elle permet à chacun de prendre connaissance et conscience des risques liés aux substances chimiques. Poursuivant son enquête au cœur de l’actualité scientifique, l’auteure livre les derniers résultats des recherches qui ont conduit, par exemple, le Canada à interdire le 18 octobre 2008 la vente et l’importation de biberons contenant du bisphénol A. Elle dévoile aussi l’ampleur de contaminations par certains toxiques qui, contre toute logique de santé publique, sont passées sous silence.

Cette seconde édition offre aux lecteurs la possibilité de s’informer sur les sources d’exposition, de les identifier et de poser les gestes qui préservent l’intégrité physique et mentale des générations présentes et futures. Elle invite chacun à garder les yeux grands ouverts et à agir sans plus attendre. Et si le principe de précaution a un sens, il n’est que temps de l’appliquer.

x 15,5 21,5 176 p. La santé n’est pas une marchandise T Alloux Patrick essai libéralisme, santé 2003 25/08/03 9782708236936 L’Atelier Politique et société 15,25 € 15.25 présent à Plume(s)
AA AA

À l’heure des remises en cause de la branche maladie de la Sécurité sociale, un ouvrage critique sur les politiques menées depuis les années 90. Cet essai remet en question de façon radicale les politiques néolibérales actuelles de santé. Pour comprendre la nature, l’ampleur et les effets désastreux de ces changements, cet ouvrage accorde une large part à l’histoire. En effet, l’instauration d’un système de solidarité face à la maladie et à la vieillesse est le fruit d’un long combat qui a donné naissance à la Sécurité sociale.La première partie de cet ouvrage reprend donc les principales étapes des cinquante ans de lutte qui ont précédé la création de la "Sécu". La seconde partie est consacrée à la critique de la marchandisation actuelle du système de santé. Les différents plans destinés à fragiliser le système français de soins sont décrits et analysés. S’appuyant sur de nombreuses études, ce livre démontre comment les objectifs de solidarité et de santé publique se sont progressivement transformés en politique de consommation du soin pour le plus grand bénéfice des laboratoires pharmaceutiques et des groupes hospitaliers privés.

avec la collaboration de Martine Masson, journaliste
Préface de José Bové

x 16,5 24 220 p. Sortir de l’économisme T Merlant Philippe, Passet René et Robin Jacques essai économie 2003 03/04/03 9782708236837 L’Atelier Politique et société -économie 21,30 € 21.30 prochainement à Plume(s) ?
AA AA
L’humanité entre dans une nouvelle ère. Depuis le néolithique, l’activité humaine s’est basée sur la domestication de l’énergie pour transformer la matière, donner naissance à l’agriculture puis l’industrie. Aujourd’hui, ce sont les immenses capacités de stockage et de circulation de l’information qui, par l’informatique, la robotique, le numérique, les biotechnologies et l’essor prodigieux des réseaux provoquent une mutation considérable. Ces transformations qui peuvent conduire à un développement inédit des relations humaines sont gâchées, retournées, perverties par un système néolibéral fondé sur la seule logique des intérêts financiers. Loin des rivalités médiocres dont le monde politique nous donne trop souvent le spectacle, cet ouvrage propose une alternative : sortir de l’économisme. Les contributions qui constituent ce livre s’organisent ainsi autour de quatre thèmes : celui de l’ère informationnelle dans laquelle entre l’humanité ; celui d’un nouveau regard que cette mutation nous invite à porter sur l’économie, la science, la culture, la façon de concevoir et de mesurer la richesse ; celui d’une économie plurielle organisée autour des fonctions essentielles que doit assumer toute société ; celui d’un monde solidaire car la logique de l’humain appelle coopération, remise en question du fonctionnement des institutions internationales, des rapports entre riches et pauvres, puissants et dominés afin de dessiner les contours d’une nouvelle gouvernance mondiale.
x 14 20 232 p. Téhéran-Paris. Résistant en Iran, innovateur social en France T Tabib Hibat témoignage société 2007 26/10/07 9782708239593 L’Atelier Politique et société -alternatives 18,30 € 18.30 présent à Plume(s)
AA AA

Un jour de printemps 1975, alors que pour son anniversaire le Shah d’Iran offre un gâteau à chaque prisonnier politique de ses geôles, un juriste refuse obstinément d’en manger. Ce geste vaudra à Hibat Tabib de connaître la torture et l’isolement le plus total. Libéré au bout de sept ans, il participe à la révolution de 1979 confisquée par Khomeiny, le stratège islamiste. Candidat des forces démocratiques aux élections législatives, il ne peut siéger au Parlement, s’enfonce dans la clandestinité et finit par quitter l’Iran en franchissant à pied les montagnes qui le séparent de la Turquie. Par moins vingt degrés, avec sa femme et son bébé. Au milieu des années 1980, Hibat Tabib est accueilli en France. Il aurait pu devenir un héros aigri, mais choisit de mettre en oeuvre ses idéaux en dirigeant un centre social et culturel dans une banlieue populaire de Seine-Saint-Denis. Riche de sa culture perse, fort de son expérience de résistant, il mobilise la « cité des poètes » de Pierrefitte autour d’une dynamique collective de lutte contre la violence qui fait école. Devenu un référent reconnu de la médiation sociale en France et en Europe, Hibat Tabib livre dans cet ouvrage le témoignage exceptionnel d’un artisan de la démocratie. Il porte un espoir tenace : voir un jour les fils fragiles de la justice et de la liberté relier Téhéran et Paris.

Nathalie Dollé, co-auteure de cet ouvrage, est journaliste. Elle a écrit, avec Hibat Tabib, La cité des poètes, comment créer une dynamique de quartier face à la violence ? (Le Temps des Cerises, 1998).

x 13 20 159 p. La vie n’est pas une marchandise T Shiva Vandana essai libéralisme 2004 30/11/03 9782708236912 L’Atelier Enjeux Planète Politique et société -libéralisme 15,25 € 15.25 manquant sans date
AA AA
Jusqu’aux années 1980, seuls les déposants et les examinateurs d’une demande de brevet, ainsi que leurs avocats, se préoccupaient de la propriété intellectuelle des inventions, alors essentiellement des machines et des produits chimiques. Deux événements ont transformé la question des brevets en un enjeu politique crucial. Le premier a été la décision de la Cour suprême des États-Unis de traiter la vie comme une invention et, par conséquent, de permettre à l’Office des brevets de ce pays d’accorder des brevets sur le vivant. Le second a été l’insertion par les États-Unis des droits de propriété intellectuelle (DPI) dans l’Accord général sur les tarifs douaniers et le commerce (GATT). Les brevets sur les formes de vie découlant de la biotechnologie ont engendré des conflits d’ordre moral, écologique, économique et politique. Très souvent, ce sont le savoir indigène et les innovations traditionnelles qui font l’objet de ces brevets détenus par des multinationales.
x 23 22 100 p. Jeanne de la zone T Davodeau Etienne et Jacquet Frédérique jeunesse 2008 16/10/08 9782708240186 L’Atelier Histoire sensible BD -roman graphique 18,30 € 18.30 épuisé
AA AA

COUP DE COEUR DU JURY DE LA PRESSE DES JEUNES AU SALON DU LIVRE ET DE LA PRESSE JEUNESSE 2008

Nous sommes en 1900, Jeanne habite avec ses parents une bicoque de la Zone derrière les fortifications de Paris. Elle mène la vie de toutes les filles pauvres de son temps. Mais elle existe par elle-même, se bat et met le monde en question. La tendresse et l’acuité de son regard nous emportent à la découverte d’une petite société fraternelle dans une banlieue naissante entre ville et campagne.

"Une histoire simple. Une histoire de la vie de tous les jours qui nous ouvre sur l’Histoire, la grande..." Frédérique JACQUET

"Il suffit d’un peu d’attention pour comprendre ce que le quotidien le plus banal peut receler d’histoires dignes d’être racontées." Etienne DAVODEAU La collection L’Histoire sensible s’attache à donner vie au quotidien oublié des générations passées. Elle se propose de faire renaître les mots, les rêves et la manière d’être au monde des gens d’avant. Les moments de vie racontés se déroulent en marge de la grande Histoire dans des lieux peu connus. En apparence, rien d’important ne se passe, et pourtant...

Trois temps distincts rythment chaque livre de la collection :
- une histoire qui raconte en mots et en dessins les aventures intérieures et le cheminement vers l’âge adulte d’un enfant d’hier ;
- un dictionnaire dynamique et poétique agrémenté de photographies, de petites questions et d’extraits littéraires pour apprendre, imaginer et rêver ;
- une partie dialoguée qui met en scène, dans la société d’aujourd’hui, les descendants du héros de l’histoire pour découvrir ce qu’il est devenu, ce qu’il a laissé de lui-même.

La collection L’Histoire sensible est dirigée par Frédérique Jacquet ; et "Jeanne de la Zone" en est son premier album.

x 14 20 221 p. Retour au Cambodge - Le chemin de liberté d’une survivante des Khmers rouges T Ly Claire récit 2007 18/01/07 9782708238961 L’Atelier International -Asie 17,25 € 17.25 présent à Plume(s)
AA AA
Elle avait juré ne jamais y revenir Après s’être échappée des camps khmers rouges, s’être installée en France et avoir demandé le baptême, Claire Ly pensait avoir définitivement quitté le Cambodge.
Comment retourner sur les lieux d’un tel enfer ? Voici le récit de trois voyages improbables. Vingt-cinq ans après l’avoir fui, une femme ose poser à nouveau le pied sur le sol de son pays natal. D’abord paralysée par le cauchemar du génocide, elle affronte sa peur et retrouve sa maison, ses compagnons de camp, les survivants de sa famille... On la conduit sur les lieux de l’assassinat de son mari et de son père.
Peu à peu, par-delà le fracas des deuils, une sérénité s’instaure : la chrétienne convertie qu’elle est devenue accorde l’hospitalité à la femme bouddhiste qu’elle était. Entre les deux identités, s’ouvre un espace de dialogue, le lieu d’une passionnante quête de soi. Document exceptionnel sur les suites du génocide khmer rouge, ce livre est aussi l’histoire d’une femme façonnée par deux cultures et deux religions, en recherche d’unité et de liberté.
Il nous place au c ?ur d’une des grandes questions de notre temps : la rencontre des cultures et des religions.
x 21 21 126 p. Carnet de voyage intergénérationnel - Grandir ensemble T Gadet Carole et Sorin Diane essai 2010 23/04/10 9782708241190 L’Atelier Pratique -développement personnel 19,30 € 19.30 manquant sans date
AA AA

Comment sortir du cloisonnement des générations qui isole les personnes âgées et les rend souvent invisibles dans le quotidien des enfants ? Comment partager des activités communes à deux âges de la vie que tout sépare en apparence ? Ce livre, véritable carnet de voyage, invite à la découverte d’une aventure incroyablement vivante : pendant une année, enfants et pensionnaires d’une maison de retraite se sont rencontrés régulièrement.

Ils ont joué, chanté, sculpté, dessiné, peint, cuisiné et jardiné ensemble. Ils ont fait de la gymnastique douce. Les personnes âgées ont découvert le hip-hop et la tectonique, les enfants ont appris la valse et la recette du boeuf à la mode... Ils se sont écrit, ont parlé de la Résistance, des métiers du passé et ont fait la fête. Portés par d’étonnants élans d’affection réciproques, ils ont grandi ensemble.

Fruit de dix ans de rencontres intergénérationnelles menées par l’association "Ensemble demain", ce carnet de voyage offre un angle de vision autre que celui imposé par les critères dominants de notre société. Il suscite une envie contagieuse : donner la chance à chaque enfant et à chaque retraité de vivre sur une longue durée des moments communs inoubliables qui font aimer autrement l’existence.

L’association Ensemble demain propose de construire de nouveaux liens intergénérationnels en créant des projets et ateliers pédagogiques où enfants et retraités travaillent ensemble. Elle promeut, par des formations, la construction d’un véritable projet de société qui place la relation entre les âges au cœur de la vie de la cité.

x 11 18 351 p. Le mythe national
L’histoire de France revisitée
T
Citron Suzanne essai racisme 2008 20/03/08 9782708239920 L’Atelier L’Atelier en poche Politique et société 12,10 € 12.10 épuisé, réédité avec l'ean 9782940408146
AA AA

L’identité nationale fait l’objet de vives controverses.

Sur quelle vision de l’histoire doit-elle reposer ? Celle d’une France gauloise, continuée par les rois, accomplie définitivement avec la République ? Ou celle d’une France métissée, faite de diversités culturelles et ethniques, ouverte sur l’avenir ?. Pour repenser l’histoire de France, il faut d’abord décortiquer, à travers les anciens manuels scolaires, le schéma du " roman national " de la Troisième République.

Ce récit linéaire et continu d’une France pré-incarnée dans la Gaule légitime, en occultant victimes et vaincus, les pouvoirs et les conquêtes qui ont non seulement créé la France, mais encore la " plus grande France ", c’est-à-dire un empire colonial. Les recherches portant sur l’histoire de Vichy, de la colonisation, de l’immigration, de la guerre d’Algérie, tout comme les débats autour des lois mémorielles ont provoqué d’incontestables avancées.

Mais ont-ils vraiment révisé le mythe hérité de l’avant-dernier siècle, ou n’en ont-ils égratigné que quelques pans ?. Cette nouvelle édition du Mythe national s’attache, en s’appuyant sur la rigueur du travail historique, à revisiter le passé pour donner sens à une France aux multiples racines, membre de l’Union européenne, morceau de la planète et segment de l’histoire humaine

x 13,5 20 94 p. Extrême droite - Pourquoi les chrétiens ne peuvent pas se taire T Pinte Etienne et Turck Jacques essai extrême droite 2012 19/01/12 9782708241831 L’Atelier Social Eco. H.c. Politique et société 12,00 € 12.00 sur commande ?
AA AA

Les idées de l’extrême droite, incarnées aujourd’hui par Marine Le Pen, se sont implantées peu à peu dans l’opinion publique au point d’apparaître comme recevables dans le paysage politique français, malgré la radicalité de leurs propos et de leur projet.

Pourquoi trouvent-elles un tel écho dans l’électorat français ? Quelles seraient les conséquences de la mise en application de leur programme politique en France ? Étienne Pinte, responsable politique, Jacques Turck, responsable d’Église, et tous deux chrétiens, analysent au fil des pages la pertinence et les conséquences pour notre pays des thèses de l’extrême droite. A la lumière de la tradition biblique et des repères de la doctrine sociale de l’Église catholique, les auteurs expliquent les raisons pour lesquelles les chrétiens ne peuvent pas rester silencieux face à cette menace qui s’attaque au fondement de notre société.

Comme le rappelle la voix d’un évêque : "Aucun chrétien n’a droit, sous peine de trahir sa foi, de soutenir des options qui acceptent, prônent, engendrent ou consolident ce que la Révélation, tout comme la conscience humaine, réprouve." Ce livre s’adresse aux chrétiens ou non, pour réfléchir et pour débattre des propositions de l’extrême droite.

x 15,5 22 174 p. Un autre Israël est possible
Vingt porteurs d’alternatives
T
Warschawski Michel et Vidal Dominique essai Israël 2012 15/03/12 9782708241916 L’Atelier Sc.humaines H.c. International -Moyen Orient 19,00 € 19.00 prochainement à Plume(s) ?
AA AA

Comment les citoyens israéliens vivent-ils la politique menée par leur gouvernement ? Cet ouvrage nous faire découvrir en vingt-deux portraits-interviews une partie de la société israélienne, pas forcément propalestinienne, qui proteste contre la politique néolibérale de Benyamin Netanyahou et souhaite la fin de la guerre.

Ces citoyens, qui pourraient être la force politique alternative de demain, permettent de penser un avenir pour cette région du globe. Six mois après le déclenchement des mouvements révolutionnaires arabes, en juillet 2011, les Israéliens descendent à leur tour dans les rues. En août, ils seront jusqu’à 400 000 - l’équivalent de 4 millions chez nous ! De 70 % à 80 % de leurs concitoyens, selon les sondages, appuient leurs revendications.

Mais le mouvement n’a pas encore trouvé son débouché politique. Dominique Vidal et Michel Warschawski proposent de découvrir cette alternative qui se cherche en 22 portraits interviews. Parmi les vingt-deux portraits-interviews figurent : Reuven Abargil, militant oriental ; Raanan Alexandrowicz, cinéaste ; Gadi Algazi, historien et animateur du mouvement Tarabut-Hithabrut ; David, lycéen, 15 ans ; Sara Beninja, porte-parole du Mouvement Solidarité Sheikh Jarrah ; Hillel Ben Sasson, dirigeant du Mouvement Solidarité Sheikh Jarrah ; Daniel Boyarin, professeur de culture talmudique à Berkeley ; Avraham Burg, ancien président de la Knesset ; Henriette Dayan et Yvonne Deutsch, militantes féministes ; Ilan Greilsammer, politologue, militant de La Paix maintenant ; Dov Hanin, député du Parti communiste israélien ; Hassan Jabareen, directeur général du Centre légal pour les droits de la minorité arabe en Israël ; Yoram Kaniouk, écrivain ; Daphnee Leef, porte-parole du " Mouvement des tentes ".

x 16,5 24 252 p. Comment Israël expulsa les Palestiniens - ( 1947-1949 )
Pour comprendre l’origine du conflit
T
Vidal Dominique et Boussois Sébastien histoire Palestine, Israël 2009 15/05/09 9782708240599 L’Atelier International -Moyen Orient 21,30 € 21.30 manquant sans date
AA AA

Il y a vingt ans, en 1987, paraissait "La Naissance du problème des réfugiés palestiniens", le premier livre de ce qu’on allait bientôt appeler la « nouvelle histoire » israélienne. Son auteur, Benny Morris, mais aussi Ilan Pappé, Avi Shlaïm, Tom Segev et d’autres ont, en quelques années, réécrit les conditions dans lesquelles l’État d’Israël a vu le jour, battant en brèche les mythes et les tabous chers à leurs prédécesseurs. Il est désormais impossible de nier la réalité de l’expulsion de quelque 800 000 Palestiniens dans les mois qui précèdent et suivent la création de l’État juif en mai 1948.

Que nous apprennent les travaux de ces chercheurs sur des événements fondateurs du conflit israélo-palestinien ? Quels débats ont-ils suscités parmi leurs pairs ? Quelle influence ont-ils exercée sur une société israélienne confrontée, entre deux Intifadas, aux accords de paix d’Oslo ? Autant de questions auxquelles répond ce livre de synthèse.

En portant à la connaissance d’un grand public les apports d’ouvrages dont la plupart n’ont pas été traduits en français, ce livre – complété par une enquête originale sur les polémiques actuelles autour de la « nouvelle histoire » en Israël – révèle l’importance du passé pour la résolution, au présent, d’un conflit vieux de soixante ans.