Livres de l'éditeur Enfants rouges - Librairie Plume(s)
masquer rechercher un article par :   ?  

présent :  dans texte :  titre seul :  exacte :
éditeur: tous
Contacts|Qui sommes-nous|Liens|Agenda|soldes
recherche avancée

Quelques sites qui méritent le voyage ...

  • Petites perspectives illustrées : Bibliothèque collective de critique sociale, 1 rue Pasteur 12100 Millau ; ouvert le vendredi de 10h30 à 13h.
  • la boutique en ligne d’EnVies EnJeux
  • 36 rue des Lilas : chambres et tables d’hôtes à Millau, chez Eveline et Jean-Michel.
  • La libraithèque ’le droit à la paresse’, librairie et bibliothèque associative et militante, une adresse indispensable dans le Lot.
  • Le pas de côté une librairie - bistrot à Béziers a dû fermer, hélas ...
  • Naturellement Simples Produits naturels à base de plantes
  • Le Lieu-Dit à Saint Affrique, librairie-café-resto-..., lieu de rencontres incontournable, n’a pas (encore) de site internet : 5 rue de l’industrie / 05 65 99 38 42 ; voir aussi sur le site de Plume(s) : Le Lieu-Dit.
  • L’essentiel librairie — épicerie bio — tartinerie à Marciac (Gers)
  • Construire un monde solidaire
  • Radio-Larzac celle que vous entendez fréquemment à Plume(s) - à moins que ce ne soit :
  • Radio Saint-Affrique
  • Association E.V.E. : écomobilité et voyage écologique.
  • Plume(s) est affiliée au site Place des Libraires ,
  • et aussi au site lalibrairie.com (réseau de 2500 — début 2017 — points libraires sur le territoire français), sur lequel vous pouvez commander un livre et le régler en ligne, puis le récupérer à Plume(s).
  • EnVies EnJeux est la continuité d’Alter’Educ, dans son approche comme dans sa volonté de fonctionner collectivement. Cette équipe, constituée de bénévoles passionné-e-s, dispose depuis septembre 2012 de deux antennes : une à Millau et l’autre à Aubagne.
  • Enercoop, notre fournisseur d’électricité réellement écolo.

Enfants rouges


13 articles
tout ouvrir dans de nouveaux onglets par rayon par theme

larg.
?
haut.
?
pages
?
titre +
?
sous-titre
auteur
type
thème
parution +
?
ean
?
éditeur
?
collection
?
rayon
prix
?
IAD
disponibilité
?
x 17 24 230 p. Fausse route T Incardona Joseph et Gravé Vincent roman 2008 14/01/08 9782354190118 Enfants rouges BD -roman graphique 19,00 € 19.00 épuisé
AA AA

Antonio Bobino, dit « Bobo », s’est échappé de prison. Il est environ 22 heures, c’est l’hiver. L’histoire commence à ce moment là. Près d’un hameau, il aperçoit une Plymouth garée et une jeune femme dans un cabine téléphonique. Il décide de se cacher dans le coffre. Seulement voilà : à la lumière de l’ampoule, Bobo découvre le corps d’un homme d’une cinquantaine d’années ficelé et sans connaissance. L’hélicoptère lui donnant la chasse patrouillant à nouveau dans la zone, Bobo n’a plus le choix : il pousse le corps au fond du coffre et s’y engouffre à son tour.

« Fausse route », ce sont deux histoires qui vont se fondent en une seule. Deux parcours de vie qui se croisent soudain, deux tragédies qui vont se renforcer pour une lente descente aux enfers que l’un des protagonistes va payer cash. C’est l’histoire d’une malchance, de la mauvaise personne rencontrée au mauvais endroit.
- Un site est dédié à l’univers de Fausse route
- Joseph Incardona et Vincent Gravé préparent un second album pour la rentrée de janvier 2009. Ils abordent cette fois-ci dans « Petites Coupures », l’univers en huis-clos et oppressant de la boxe dans les années 1940.

x 15 20,5 78 p. Je suis très déçue par ton attitude T Snug David BD 2008 13/10/08 9782354190163 Enfants rouges BD -comics 11,00 € 11.00 présent à Plume(s)
AA AA

Je suis très déçue par ton attitude est un recueil de plusieurs histoires courtes, réalisées pour la plupart dans le train de banlieue qui m’emmène au travail.

Dans ce livre, on pourra voir que 1) je n’aime pas dessiner des bulles, parce que je ne sais jamais où les mettre ; 2) j’aime bien me faire suer à dessiner de la moquette et de la pelouse avec pleins de petits traits ; 3) je ne dessine pas très bien les voitures (et pourtant, j’adore dessiner des voitures !) ; 4) je dessine toujours dans des gaufriers simples de 6 ou 9 cases, parce que je n’aime pas les BD où les cases partent dans tous les sens ; 5) j’aime bien les histoires avec des ours, des chiens, des petites bonnes femmes et des petits bonhommes avec plein de dents ; et 6) j’aime le sexe et la violence, parce que c’est quand même ça qui fait vendre.

x 17 24 104 p. Sages comme une image T Rojzman Théa enfants battus 2010 05/01/10 9782354190316 Enfants rouges BD 10,00 € 10.00 sur commande ?
AA AA

« Et si on tuait tout le monde à la mitraillette ? » dit Jordan à son petit frère Dion. Deux enfants, blessés par la vie, se retrouvent placés en foyer parce que leur mère s’est pendue et que leur père « est parti avec une pute ». Cela pourrait être terrible, mais dans la tête des deux garçons naissent des histoires extraordinaires qui leur permettent de transformer un peu le monde. Ils inventent un langage imaginaire « la langue de K » pour se les raconter et rient un peu quand tout cela effraie les autres enfants ou les adultes qui les ont pris en charge. Auront-ils envie de s’enfuir jusqu’à mourir ? Vont-ils rencontrer des personnes leur donnant envie de revenir à la réalité ? Où les conduira leur amour fusionnel et leur capacité à transformer la vie ?

Entre imaginaire et réel, en tension entre la vie et la mort, l’amour et la haine des autres, « Sages comme une image » raconte la souffrance mais aussi la créativité qui fuit ou sublime un monde au premier degré. Il raconte aussi que même si les enfants ne sont pas épargnés par la folie des adultes, abîmés souvent, leur force et leur propre folie, encore innocente, peuvent trouver un sens et de l’amour sur une Terre parfois hostile. Un livre « tâché » de mondes graphiques, drôle parfois, tendre et dur à la fois.

x 22 29 88 p. Satori en province T Lemoine Christophe et Lu Bibeur BD 2010 28/02/10 9782354190354 Enfants rouges BD 14,50 € 14.50 présent à Plume(s)
AA AA
Bruno, la quarantaine, est prof de français dans une petite ville de province. Une femme, deux enfants, un petit pavillon dans un lotissement. Des beaux-parents un peu envahissants. La vie, quoi. La vie de tous les jours. Sauf qu’il ne va pas bien, d’un seul coup, Bruno. Mais pas bien du tout. Voilà qu’il tombe en dépression, Bruno. Ou bien qu’il tombe amoureux. En fait, il n’est pas réellement certain de savoir dans quoi il tombe, Bruno. Mais une chose est sûre : il tombe !
Chronique réaliste et humoristique d’une crise existentielle ordinaire, tranche de vie au ton ironique et désenchanté, le récit du parcours de Bruno vaut bien celui d’un héros, une descente aux enfers digne de Dante (par ailleurs guest star inattendue de cette histoire). Comme le dit un médecin généraliste, personnage de SATORI EN PROVINCE : "C’est très compliqué et très dangereux, la dépression, dans un trou comme le nôtre."
x 21 21 128 p. Le monde rose T Doumet Sylvie et Plottes Stéphane BD 2010 17/06/10 9782354190385 Enfants rouges Absinthe BD -roman graphique 16,00 € 16.00 épuisé
AA AA
Rose. Lily Rose Penrose. Teint brouillé, sale caractère, accro au silence. Pas capable de marcher droit. A quel point on peut ne pas me voir. A quel point on peut m’oublier, me mettre de côté. Pourquoi ? Parce que je fais tout pour, mais de temps en temps c’est comme le coup de poing que t’as pas vu venir, t’es tellement vexé qu’il te fait sacrément mal.
x 22 29 54 p. Matisse manga T Girard Christophe BD art 2010 31/07/10 9782354190439 Enfants rouges BD -art 13,70 € 13.70 sur commande ?
AA AA
Invité dans les murs du musée Matisse de Nice, Christophe Girard a dessiné l’album "MATISSE MANGA" comme le carnet d’un voyage immobile. Les 51 planches ont été produites en direct au stylo bille, en référence au dessinateur japonais Hokusaï et son album "Hokusaï Manga" (1814) traduit par : dessin en liberté ou dessin au fil du pinceau. Légères par l’approche, les planches possèdent toutes une même architecture : une œuvre de Henri Matisse est évoquée au centre de la page, des croquis sur le vif des visiteurs et du personnels sont disposés autour. Sur la bande du bas, une aquarelle reproduit des photos représentant Henri Matisse ou ses contemporains, en bulle des citations de ces mêmes intervenants relatent la pensée et la vie de l’immense artiste. Pour la première fois dans la bande dessinée, un musée et sa collection deviennent les héros principaux et ne sont plus cantonnés dans un rôle de décor ou de faire-valoir.
x 17 24 96 p. Ismahane tome 1 T Girard Christophe et Sasha BD guerre, Liban 2011 19/05/11 9782354190477 Enfants rouges BD -roman graphique 16,30 € 16.30 présent à Plume(s)
AA AA

1975 : la guerre civile vient d’éclater au Liban.

Ismahane a 5 ans. Seule fille d’une fratrie de 4, elle passe le plus clair de son temps à jouer avec ses frères et son cousin Malek, 9 ans. Elle est élevée par sa tante Amira. Son père, Abou Ali, n’est pas très présent et fait figure de chef de clan. La famille est musulmane, mais pas vraiment pratiquante. Le tome 1 suit le parcours d’Ismahane, depuis son adolescence jusqu’à son arrivée à Paris, où son idylle avec son cousin Malek se concrétisera, en violation totale avec les traditions du clan familial.

A Paris, la relation passionnelle entre les deux amants est ternie par un sentiment de culpabilité. Leur histoire démarre à peine, que le retour se profile déjà. Au pays, le père d’Ismahane meurt. Elle doit rentrer au Liban pour les funérailles, avec Malek.

x 17 24 144 p. Bello ciao
G8, Gênes 2001
T
Carli (de) Manuel et Barilli Francesco BD Italie 2013 14/02/13 9782354190606 Enfants rouges BD -doc 10,00 € 10.00 prochainement à Plume(s) ?
AA AA

Le 20 juillet 2001 à 17h27, pendant les journées du sommet du G 8 de Gênes, un manifestant est tué sur la place Alimonda. Les premiers témoignages sont confus : certains parlent d’un coup de revolver, d’autres d’une pierre, d’autres encore de bombes lacrymogènes. Peu de temps après, une photographie de l’agence Reuters ne laisse plus de place au doute. Elle révèle un jeune homme (on découvrira plus tard dans la soirée qu’il s’agit de Carlo Giuliani, un garçon de 23 ans) avec une cagoule et un extincteur qu’il soulève au dessus de sa tête tandis qu’une arme le vise depuis l’arrière d’une camionnette.

« Pour beaucoup la reconstitution de ce qui s’est passé place Alimonda s’arrête ici. En atteste la première agence qui, le 5 mai 2003, donne des nouvelles des archives du procès pour homicide à charge de Mario Placanica, le policier qui affirme avoir tiré : “Giuliani, comme cela s’est vu sur les images tournées par un vidéo amateur qui ont fait le tour du monde, tentait d’assaillir une Jeep des carabiniers armé d’un extincteur. Placanica tire avec un pistolet d’ordonnance et le jeune homme tombe mort”. La reconstitution hâtive reproduit la première version des faits, mais elle n’est valide que pour qui s’arrête à la photo de chez Reuters, retenue comme le point final d’une enquête tellement banale qu’elle semble déjà écrite : un manifestant est resté au sol, tué par un militaire lors d’une attaque des insurgés contre une camionnette de carabiniers. Un verdict de légitime défense prononcé non par un tribunal mais par des représentants politiques et les forces de l’ordre, aussitôt adopté par les principaux organes d’information. Mais quiconque au contraire est désireux d’approfondir les événements advenus Place Alimonda sait que cette photo n’a été qu’un point de départ : les événements de Gênes se sont enrichis de nombreux détails, que ce soit de la part des médias (davantage des alternatifs que des plus reconnus) ou des cours de justice, constituant ce qui fut selon Amnesty International “le plus grave manquement aux droits démocratiques dans un pays occidental depuis la seconde guerre mondiale”. Nous avons désiré isoler dans cette œuvre, le souvenir de Carlo en tant que personne. Nous avons voulu retracer non seulement sa dernière journée, mais aussi sa personnalité. Les interventions des proches de Carlo ont été précieuses (ses parents Haidi et Giuliano ainsi que sa sœur Elena) de même que les souvenirs de ses amis, ses poésies et ses notes, qui témoignent d’une personnalité riche et complexe, mais par dessus tout une sensibilité hors du commun, bien différente de l’image du “vandale” que les médias ont trop hâtivement donnée de la victime. Les entrevues sont présentées en mêlant le plan de l’évocation à celui des faits. Ni les intervieweurs ni leurs questions ne sont mis en avant, et les vignettes accompagnent le récit des proches de façon suggestive, en faisant interagir les narrateurs grâce aux éléments “symboliques/évocateurs” de l’histoire. C’est aussi une façon de démanteler l’image d’un jeune homme “fils de personne” que de nombreux médias ont bien voulu attribuer à Carlo. Que ce soit clair, cela ne rendra pas l’homicide moins tragique, mais nous avons voulu montrer comment Carlo faisait partie intégrante d’une famille qui l’aimait, jusqu’à introduire symboliquement, précisément dans ce livre, le choix ultime de s’approprier l’extincteur, la cagoule et le rouleau de scotch avec lesquels Haidi, Elena et Giuliano interviennent dans le cours du récit. »
Francesco Barilli

x 22 29 95 p. Le linceul du vieux monde Tome 1
La révolte des Canuts
T
Girard Christophe BD révolte 2013 05/01/13 9782354190590 Enfants rouges BD -historique 15,00 € 15.00 actuellement indisponible
AA AA

1831. Charles X, roi de France autoritaire et réactionnaire a été renversé.

Louis-Philippe soutenu par la haute bourgeoisie est sacré roi. A Lyon, l’industrie dominante est le tissage de la soie. Les ouvriers qu’on appelle canuts sont exploités et sous prétexte d’une concurrence chinoise émergente, le patronat décident de baisser les salaires. Le 21 novembre, les canuts cessent le travail et descendent dans la rue manifester pacifiquement. La garde nationale tire sur la foule. C’est le début de l’émeute et de la révolution. Après 3 jours de combats et plus de 600 morts, les canuts sont maîtres de la ville.

Une histoire pleine de peine, de haine et de sang, traitée heure par heure, à l’origine des mouvements ouvriers : syndicats, mutuelles, caisses de secours, anarchisme et communisme.

x 22 29 96 p. Le linceul du vieux monde 2
La déroute
T
Girard Christophe BD révolte 2013 22/08/13 9782354190613 Enfants rouges BD -historique 15,00 € 15.00 sur commande ?
AA AA

Le deuxième tome reprend le cours de l‘histoire à la première heure du 22 novembre 1831 (fin du tome 1).

Les combats sont acharnés et sans pitié. Les amis d’hier s’entretuent par idéologie ou malchance. Les tentatives de récupération par les républicains échouent dans la fureur des fusillades. Des femmes attaquent un fort à main nues, des enfants coupent les jarrets des soldats, des deux côtés des exécutions, des lynchages sommaires…- - Encerclée, démoralisée et exsangue, l’armée décide de se retirer de la ville dans la nuit du 22 au 23 novembre 1831. La retraite se transforme rapidement en déroute sanglante. Au matin, les canuts sont maîtres de la ville mais personne n’était préparé à cela...

x 22 29 80 p. La tristesse de l’éléphant T Antona Nicolas et Jacqmin Nina jeunesse amour, amitié, cirque, éléphant 2016 22/01/16 9782354190828 Enfants rouges Jeunesse -BD 17,00 € 17.00 présent à Plume(s)
AA AA

France, années 60. C’est l’histoire de Louis, jeune orphelin rondouillard, élevé par les frères jésuites. Souffre douleur, il grandira sans réels amis. Les seuls bons moments que connaît Louis, sont ceux qu’il passe au cirque Marcos. Tout s’illumine alors, il sourit et s’égaie. Il y rencontre Clara, jeune dompteuse d’éléphant. Magnifique Clara, qui au gré des retours du cirque dans la ville devient sa confidente, son amie, son amante... Elle s’éprend de Louis, quitte sa famille et son cirque pour vivre avec lui.

C’est une belle histoire d’amour que chacun de nous pourrait vivre, mais exacerbée par les embûches de la vie. C’est aussi une histoire d’amitié : entre un orphelin et son surveillant ; entre un jeune homme et Pégase, un éléphant, premier témoin de la passion entre Louis et Clara.

x 22 29 96 p. Le linceul du vieux monde Tome 3 T Girard Christophe BD, roman graphique 2014 20/11/14 9782354190668 Enfants rouges BD -roman graphique 15,00 € 15.00 sur commande ?
AA AA
Pour gouverner, il faut avoir
manteau et ruban en sautoir.
Nous en tissons pour vous grands de la Terre.
Et nous, pauvres canuts, sans draps on nous enterre.

Aristide Bruant (Le chant des canuts)
x 17 24 95 p. Ismahane Tome 2 T Girard Christophe et Sasha BD, roman graphique guerre, Liban 2012 16/05/12 9782354190552 Enfants rouges Isturiale BD -roman graphique 16,00 € 16.00 présent à Plume(s)
AA AA

Le 9 avril 1985 Sanaa Mhaidely, 18 ans, fait exploses sa voiture piégée près d’un convoi militaire israélien à Jézzine, dans le Sud du Liban, tuant 2 soldats. Membre du Parti Social- Nationaliste Syrien (PSNS), une formation politique laïque, c’est la première femme à commettre un attentat-suicide. Ces attaques étaient jusqu’alors le fait d’hommes. Que ce soit le PKK kurde, les LTTE tamouls, ou bien les groupes palestiniens des Brigades des martyrs Al-Agsa, du Ha-mas ou du Djihad Islamique, toutes ces formations ont compté des femmes kamikazes dans leur rang.

D’ordre politique, social, psychologique ou religieux (même si la majorité des revendications des attentats-suicides, au Proche Orient comme ailleurs, émane d’organisations laïques), les motivations de ces femmes sont multiples et complexes. Les attentats-suicides sont aussi parfois l’ouvre de femmes "coupables" d’avoir enfreint les traditions, qui voient dans ce geste une façon de se racheter.

Il n’y a pas un profil unique des "candidates au martyr". Il n’y a pas une motivation unique à leur passage à l’acte.