Brochures de l'éditeur CULINA - Librairie Plume(s)
masquer rechercher un article par :   ?  

présent :  dans texte :  titre seul :  exacte :
éditeur: tous
Contacts|Qui sommes-nous|Liens|Agenda|soldes
recherche avancée

Plume(s) est ouverte du mardi après-midi au samedi soir, de 10h à 12h et de 14h30 à 19h30 ; fermé dimanche, lundi et mardi matin.

CULINA


2 articles
(1 présent) tout ouvrir dans de nouveaux onglets par rayon par theme

larg.
?
haut.
?
pages
?
titre +
?
sous-titre
auteur
type
thème
parution +
?
ean
?
éditeur
?
collection
?
rayon
prix
?
IAD
disponibilité
?
x 15 21 12 p. Pourquoi et comment féminiser le français ? T Maïa  B essai féminisme, langage 2010 30/04/10 CULINA Politique et société -femmes 0,70 € 0.70 présent à Plume(s)
AA AA

J’entends déjà certains hommes trembler à l’idée de féminiser le français, craindre d’être émasculé ou de porter des jupes... J’entends des résigné.e.s affirmer d’avance que c’est inutile. Mais déjà en quoi ça consiste ?

Comme vous avez pu le lire dans le paragraphe précédent, je parle des résigné.e.s, c’est-à-dire des résignés et des résignées. Je féminise ce nom pour qu’explicitement il désigne les individus de genre masculin ET féminin, car, voyez-vous, la règle grammaticale veut qu’on ne désigne pas les femmes et que le masculin l’emporte systématiquement. C’est une norme. (Notons que cette problématique est très dépendante du langage étudié, et qu’ici nous ne nous intéresserons essentiellement qu’à la langue française, la 4ème langue parlée dans le monde quand même !) Mais peut-on modifier la grammaire pour qu’elle tienne compte de tous les êtres humains plutôt que seulement la moitié ? Et pourquoi ?

Télécharger la brochure (à imprimer en A4 recto-verso) — elle est aussi disponible à Plume(s) au coût d’impression, soit 0,70 €.

Cette brochure existe également en version A5 pour lecture en ligne