Livres de l'éditeur Desclée de Brouwer - Librairie Plume(s)
masquer rechercher un article par :   ?  

présent :  dans texte :  titre seul :  exacte :
éditeur: tous
Contacts|Qui sommes-nous|Liens|Agenda|soldes
recherche avancée

Quelques revues présentes à Plume(s) :

Desclée de Brouwer


20 articles
tout ouvrir dans de nouveaux onglets par rayon par theme
0 | 10

larg.
?
haut.
?
pages
?
titre +
?
sous-titre
auteur
type
thème
parution +
?
ean
?
éditeur
?
collection
?
rayon
prix
?
IAD
disponibilité
?
x 14 21 205 p. L’enfant Montessori Maria B essai être parent 2006 01/12/06 9782220057736 Desclée de Brouwer Pratique -parentalité 17,30 € 17.30 épuisé, réédité avec l'ean 20228
AA AA
x 14 21 306 p. Crise : la solution interdite T Larrouturou Pierre B essai économie 2009 07/05/09 9782220061085 Desclée de Brouwer Politique et société -économie 18,30 € 18.30 présent à Plume(s)
AA AA

C’est l’histoire d’un scandale.

C’est l’histoire d’une crise que l’on aurait pu éviter si nos dirigeants avaient écouté les économistes qui, comme Pierre Larrouturou, tiraient la sonnette d’alarme. C’est l’histoire d’un monde qui s’enfonce dans le chaos, parce que ses dirigeants semblent incapables de comprendre les causes profondes de la crise et sont donc incapables de s’attaquer aux racines du mal. De façon claire et argumentée, Pierre Larrouturou rend accessible à tous une analyse nouvelle des déséquilibres causés par trente ans de politiques néo-libérales.

Mais il ne se contente pas de dénoncer les erreurs passées : il explique de façon très concrète comment, en agissant avec force sur sept leviers, on peut sortir de la crise. On peut créer 2 millions d’emplois et on ne le fait pas. Voilà le scandale. En refermant le livre, chacun se dira qu’il est, à nouveau, possible d’espérer. Mais qu’il y a urgence à débattre. Urgence à agir.

x 15 20,5 334 p. Au bonheur des sages T Jerphagnon Lucien B essai philosophie 2004 01/09/04 9782220055268 Desclée de Brouwer Hors Collection Desclee De Brouwer Politique et société -philosophie 22,40 € 22.40 sur commande ?
AA AA

Comment comprendre aujourd’hui les sentiments, les pensées et les croyances des Latins et des Grecs ? Comment aimaient-ils, souffraient-ils ou pensaient-ils à la mort ? Les études regroupées dans ce livre invitent à mieux comprendre la mentalité complexe de l’Antiquité.

Car religion, philosophie et politique étaient alors liées d’une façon qui nous surprend ou nous déroute. Des guérisons miraculeuses au mythe de Narcisse, des fantasmes de Caligula aux rêves de Néron, en passant par les idiots selon Platon ou saint Augustin, ces approches à la fois drôles et érudites nous plongent au cœur du " bon sens " antique : subtil équilibre entre mythe et raison, bêtise et sagesse, damnation et salut.

x 15,2 23,5 480 p. L’économie sociale et solidaire aux prises avec la gestion T Laville Jean-Louis B, Glémain Pascal B essai économie sociale et solidaire 2010 21/01/10 9782220060309 Desclée de Brouwer Solidarité et société Politique et société -alternatives 28,40 € 28.40 sur commande ?
AA AA

L’économie sociale et solidaire représente plus de deux millions d’emplois en France et une création sur cinq dans la période récente.

A l’heure où le capitalisme est en crise, ce constat mérite l’attention. Certains pensent que cette importance nouvelle tient à une rationalisation managériale rendant l’économie sociale et solidaire plus performante et compétitive. D’autres affirment au contraire que la normalisation managériale atténue progressivement la spécificité de ce secteur ; la contrepartie de son essor quantitatif serait une banalisation et une perte d’identité.

C’est donc la gestion qui pose problème comme le montre ce travail mené avec l’appui du Laboratoire interdisciplinaire pour la sociologie économique (LISE), par l’Ecole supérieure des sciences commerciales d’Angers (ESSCA). Fruit de cette coopération originale entre un laboratoire de recherche (UMR CNRS-CNAM, numéro 5262) et une école de management, l’ouvrage ouvre un débat sur les trajectoires des entités de l’économie sociale et solidaire (associations, coopératives, mutuelles) selon leurs dispositifs de gestion.

Fondé sur de nombreuses études de cas qui en font une source documentaire pour les acteurs, il se veut aussi outil de réflexion pour les enseignants, chercheurs et étudiants.

x 14 20 106 p. Tout ce qui n’est pas donné est perdu ! T Ceyrac Pierre B essai 2000 31/05/00 9782220047201 Desclée de Brouwer Politique et société 12,20 € 12.20 présent à Plume(s)
AA AA
Le père Pierre Ceyrac raconte les hommes et les femmes qui ont illuminé sa vie. Depuis son arrivée en Inde comme missionnaire en 1936, son initiation de jeune jésuite avec la " vieille garde " de la mission de Maduré, la découverte de sa vocation profonde d’" inculturation " avec les pères Monchanin et Le Saux... Depuis sa découverte de l’Inde pour rassembler, des centaines de milliers d’étudiants catholiques... Depuis les blessures des deux cent mille réfugiés de la frontière cambodgienne et l’incroyable courage de jeunes bâtisseurs indiens pour une Inde sans discrimination de caste ou de richesse. Depuis le sourire de ses 25 000 enfants des rues dont il s’occupe aujourd’hui avec amour. Autant de situations de souffrance, de rencontres d’espérance, pour rendre hommage et témoigner sans cesse que chaque personne à part entière est un reflet de Dieu qui nous aime, que chacun - obscur ou grand - est, comme le dit Tagore, " une note dans le grand concert de l’univers ".
x 14 21 151 p. L’enfant dans la famille T Montessori Maria B essai être parent 2007 04/01/07 9782220057194 Desclée de Brouwer Pratique -parentalité 18,30 € 18.30 présent à Plume(s)
AA AA
Connue surtout pour sa méthode pédagogique touchant aux premières années de la scolarisation - à travers les " Maisons des enfants " dont on célèbre cette année le centenaire -, Maria Montessori (1870-1952) s’est également intéressée aux premières relations de l’enfant dans sa famille. Une réalité très sensible aujourd’hui où bon nombre de parents ne savent plus se situer dans une juste relation avec leurs enfants qui puisse concilier respect et autorité. Ce livre rassemble les textes ; inédits d’une série de conférences données en 1923 à Bruxelles sur ce thème. Maria Montessori propose à sa manière un guide à l’intention des parents ; et éducateurs pour éviter toute incompréhension ou tentation d’autoritarisme. L’essentiel des œuvres pédagogiques de Maria Montessori est publié en français chez Desclée de Brouwer.
x 14 21,5 240 p. L’esprit absorbant de l’enfant T Montessori Maria B essai être parent 2003 16/09/03 9782220053974 Desclée de Brouwer Education Pratique -parentalité 20,99 € 20.99 présent à Plume(s)
AA AA
" Le monde de l’éducation est une espèce d’île où les individus, déracinés du monde, se préparent à la vie en y restant étrangers. " Cette critique, radicale, que Maria Montessori adressait à l’école, l’a conduite à penser et à expérimenter une autre pédagogie. L’esprit absorbant de l’enfant est le dernier ouvrage écrit par Montessori. Elle le présente comme " un chaînon dans le développement de notre pensée et de notre œuvre pour la défense des forces de l’enfance... "
x 14 21,5 281 p. Dynamique De La Médiation T Six Jean-François 1997 12/09/97
occasion
9782220036465 Desclée de Brouwer Divers 20,90 € 20.90 manquant sans date
AA AA

Médiations, médiateurs..., des termes qui font tilt, qui sont sans cesse utilisés : ils expriment une recherche, un besoin réel de notre temps.

Cinq ans après Le Temps des médiateurs , Jean-François Six fait le point sur la médiation, les différents secteurs où elle s’exerce (famille, école, entreprise, justice, ville, services publics...). Il précise le statut et la fonction du médiateur, son identité, son éthique, et la formation nécessaire.

Et voici, dans cinq ans, le troisième millénaire, 3 , le chiffre, le signe de la médiation.

Après le deuxième millénaire, tellement binaire avec ses manichéismes, ses volontés de réduction, allons-nous connaître, non pas un âge d’or primaire, totalitaire et tout fusionnel, mais une ère où le tertiaire pourra exister, avec les brèches qu’il ne cesse de faire dans les simplismes et les murs séparateurs, avec les passerelles qu’il ne cesse de jeter entre les êtres, les groupes, les peuples ?

Si oui, la médiation aura un avenir. Et sera alors pleinement à l’oeuvre toute la dynamique de la médiation.

x 13 20 143 p. Les droits de l’homme contre le peuple T Harouel Jean-Louis B essai 2016 17/05/16 9782220081441 Desclée de Brouwer Politique et société 14,00 € 14.00 sur commande ?
AA AA

Lorsque les pays occidentaux font des droits de l’homme le centre de la politique, ils s’enferment dans une impuissance collective. Cet ouvrage n’est pas un livre contre les droits de l’homme bien évidemment, mais contre cette idéologie, cette nouvelle religion séculière centrée sur l’obsession de la non-discrimination, qui paralyse la politique de certains pays occidentaux et particulièrement de la France dans une période où l’équilibre sociétal du pays est menacé et où la conquête silencieuse de l’islam s’opère sous la protection des droits de l’homme.

C’est avec une logique implacable que l’ouvrage démonte les ressorts de ce mécanisme pervers. Nous ne sommes plus dans le cas de figure des droits d’un peuple face à son Etat, nous dit-il avec force, mais du droit d’un peuple d’être défendu par son Etat.

x 14 21 201 p. L’Écoute T Bellet Maurice B 2009 19/08/09 9782220060446 Desclée de Brouwer Divers 19,30 € 19.30 sur commande ?
AA AA

Il arrive que quelqu’un vienne à quelqu’un d’autre avec le désir d’être entendu.

Ce désir peut être confus, emmêlé, obscur à lui-même, travaillé, à contre-désir, de la peur. Mais, même à travers ces malheurs, il peut être puissant, vital.

Il arrive qu’il soit écouté.

Ecouter, c’est être là, l’oreille ouverte, et laisser se dire ce qui se dit.

Cette écoute nue est la relation nécessaire d’humanité, le ce-sans-quoi l’homme est pour l’homme le pur étranger, l’abîme d’absence. Mais il est vrai que c’est en même temps le plus rare et le plus difficile, le toujours déjà perdu.

Si je suis écouté, purement écouté, « j’ai tout l’espace pour moi, et pourtant il y a quelqu’un ». Je puis habiter la part de moi-même dont je craignais la folie, le chaos. M’est donné le lieu absolument sans danger, en sorte que le plus dangereux de moi-même, je puis enfin l’entendre.