Politique et société-école - Librairie Plume(s)

Plume(s) est une toute jeune petite librairie, qui a ouvert le 1er avril 2008 - non, ce n’était pas un poisson.

Nous voulons proposer des documents qu’on ne trouve habituellement pas à Millau, et proposer aussi un espace de convivialité.

Vous y trouverez des livres, des dvd, des revues sur les thèmes de l’écologie, de l’alter-mondialisme, de la non-violence,... mais aussi des livres maternité et jeunesse, jardinage, cuisine, construction écologique, ou d’autres qui nous ont plu,
ainsi que thé, café, chocolat et jus de fruits bio-équitables,
et aussi un accès internet,
le tout dans la bonne humeur ...

Régulièrement nous organisons des projections vidéo.

  rayons :  BD | Divers | International | Jeunesse | Littérature | Occasions | Par chez nous | Politique et société -école | Pratique

148 documents du sous-rayon : Politique et société-école



148 articles
148 pour ces critères tout ouvrir dans de nouveaux onglets par rayon par theme
0 | 20 | 40 | 60 | 80 | 100 | 120 | 140

larg.
?
haut.
?
pages
?
titre +
?
sous-titre
auteur
type
thème
parution +
?
ean
?
éditeur
?
collection
?
rayon
prix
?
IAD
disponibilité
?
x 11,6 17,6 126 p. Les violences à l’école T Carra Cécile B, Faggianelli Daniel B doc école, violence 2011 25/10/11 9782130588283 PUF Que sais-je ? Politique et société -école 10,00 € 10 sur commande ?
AA AA

Une enseignante bousculée par des parents dans une école d’un quartier " pourtant calme ", des élèves abattus dans un pays qui n’est " pourtant " pas les États-Unis.

Les réactions politiques se multiplient : discours de soutien aux victimes ou de dénonciation des auteurs de violence, lois, circulaires, plans de lutte. Des états généraux sont convoqués, des commissions créées, des recherches commanditées et de nouvelles lois votées. Faut-il plus de fermeté et plus de sanctions ? Faut-il construire des dispositifs particuliers pour les élèves violents ? Depuis le début des années 1990, s’est imposée dans le débat public une évidence de la violence.

Face à ce phénomène, ce livre cherche moins à imposer un discours de plus sur la violence à l’école qu’à proposer les outils permettant de mieux saisir les enjeux, de sa dénonciation et de son traitement, des manières de l’étudier et des conceptions sous-jacentes de l’individu et de la société qu’elles supposent. Il dresse ainsi un état actuel des recherches et évaluations existantes sur les formes de violences à l’école.

x 15 21 175 p. La violence éducative
un trou noir dans les sciences humaines
T
Maurel Olivier B essai éducation, école, violence 2012 01/07/12 9782916032252 L’Instant présent Politique et société -école 23,00 € 23.00 sur commande ?
AA AA

Père, grand-père, enseignant pendant près de 40 ans et militant pacifiste de longue date, Olivier Maurel fut parmi les premiers en France à attirer l’attention sur la nocivité des punitions corporelles, avec son livre précurseur, La fessée, questions sur la violence éducative (éditions La Plage, 2001).

Il nous propose aujourd’hui de poursuivre la réflexion sur ce sujet au cœur de l’actualité, en explorant la façon dont les chercheurs en sciences humaines considèrent la violence éducative. Olivier Maurel fait un constat étonnant et significatif : les travaux de recherche en sciences humaines occultent tout simplement cette forme de violence, ou en nient les conséquences. Grâce à l’analyse approfondie de nombreux exemples extraits d’ouvrages récents, Olivier Maurel met brillamment en évidence les raisons qui entraînent véritablement la violence éducative dans un « trou noir ». Il montre aussi les conséquences : une vision tronquée des causes profondes de la violence humaine, un pessimisme face à son développement et une impuissance à la réduire ou même à la limiter.

Mais surtout, en s’appuyant sur quelques auteurs clairvoyants, sur les plus récentes découvertes de la biologie, de la neurophysiologie, de la psychologie cognitive, Olivier Maurel indique quelles voies de recherches prometteuses s’ouvrent aux scientifiques qui se saisiront du sujet. Plus largement, Olivier Maurel propose aux parents, éducateurs, étudiants et chercheurs en sciences humaines de renouveler leurs conceptions sur cette question, avec un espoir : que la prise de conscience de la violence éducative soit le chemin d’une société plus paisible.

x 13,5 22 153 p. La violence à l’école
édition revue et augmentée
T
Defrance Bernard B essai éducation, violence 2009 20/08/09 9782707158505 la Découverte Politique et société -école 13,20 € 13.2 épuisé
AA AA

La violence à l’école défraie tous les jours la chronique.

Elle est devenue une préoccupation majeure du ministère de l’Education nationale et de l’ensemble du corps social : des colloques sont organisés pour réfléchir à des solutions, et des mesures sont prises à tous les niveaux pour encadrer les " barbares " que seraient les nouveaux collégiens et lycéens, mais elles se révèlent trop souvent insuffisantes et inefficaces. Plusieurs fois réédité depuis sa première publication en 1988, ce livre a été le premier à mettre en cause le fonctionnement de l’institution elle-même : il montre que la violence à l’école trouve largement son origine dans la violence de l’école.

La thèse que Bernard Defrance défend depuis plus de vingt ans commence à être entendue : tant qu’on ne s’attaquera pas aux violences ordinaires, consubstantielles à notre système scolaire, qui s’exercent quotidiennement contre les élèves (brimades diverses, interrogatoires humiliants, notations empiriques, procédures de sélection, punitions illégales...), on ne résoudra rien. Et les établissements, en tout premier lieu ceux des quartiers défavorisés, continueront à être des marmites sous pression.

Cette nouvelle édition est entièrement actualisée : elle tient compte des dernières études et les propositions pour agir et prévenir s’appuient sur les évolutions récentes. Une lecture indispensable pour tous les professionnels concernés et pour les parents sensibles aux problèmes de l’école.

x 16 24 Les utopiques
numéros 2, 3, 4, 5
T
magazine Les Utopiques Politique et société -école 5,00 € 5.00 2,50 € présent à Plume(s)
AA AA

Sommaire du n° 5

- Édito
- Éclairer la politique antisociale du FN, pour mieux combattre l’extrême-droite
- Dossier « unité syndicale »
- Le sexe du cerveau : au-delà des préjugés
- La violence structurelle du travail et la violence contre l’autogestion des travailleurs
- Uber pour les enfants de prolos, les grandes écoles pour les mômes de la bourgeoisie
- L’interprofessionnelle à proximité : de l’histoire de la construction des unions interprofessionnelles locales (UIL) dans le Pas-de-Calais
- L’interprofessionnelle à proximité : développement et place des unions locales dans solidaires à partir de l’exemple de Saint-Denis
- Recourir aux tribunaux pour s’attaquer aux syndicats, c’est critiquable. utiliser n’importe quel argument, c’est dangereux !
- L’armée française en Afrique
- Sommaires des numéros 1, 2, 3 des cahiers Les utopiques et abonnement

x 12 18,5 300 p. L’Université en miettes
Servitude volontaire, lutte des places et sorcellerie
T
Dupont Yves B enquête université 2014 21/03/14 9782915830811 L’Echappée Pour en finir avec Politique et société -école 15,00 € 15.00 sur commande ?
AA AA
Les politiques de modernisation entreprises dans différents secteurs à partir du début des années 1960 ont été de puissants facteurs de déstabilisation et d’atomisation des individus. L’université a elle aussi été soumise, depuis trente ans, à des processus de modernisation qui ont subverti ses règles de fonctionnement jusqu’à en saper ses fondements même. Ce livre montre que ce que les « spécialistes » ont improprement qualifié de « crise de l’université » résulte d’une hybridation entre deux conceptions apparemment antithétiques : la tentation technocratique et bureaucratique d’un côté et l’adhésion à l’idéologie néolibérale et managériale de l’autre. Les deux n’ayant pu converger que grâce au développement d’un individualisme exacerbé et de ses avatars : religion du progrès associé aux avancées des technosciences, culte de l’innovation et de la performance, indifférence aux activités d’enseignement, suspicion à l’égard de toute pensée critique, narcissisme lié au désir de reconnaissance, mais aussi envie, haine ou ressentiment. Devenus incapables, à force de tracasseries, d’injonctions paradoxales, de frustrations et d’ambitions démesurées, de s’opposer aux mutations en cours, beaucoup d’universitaires sont devenus les serviteurs volontaires de dispositifs qui opèrent pourtant une véritable destruction des savoirs.
x 11 18 128 p. Trop classe ! - Enseigner dans le 9-3 T Decker Véronique B banlieues, école 2016 04/03/16 9782918059806 Libertalia n'autre école Politique et société -école 10,00 € 10.00 sur commande ?
AA AA

De Zébulon à Zyed et Bouna, sans oublier Albertine et Mélisa, N’Gwouhouno ou Yvette... du syndicat à la pédagogie de la « gaufre », des Roms à la maman sur le toit, Véronique Decker, enseignante et directrice d’école Freinet à Bobigny (Seine-Saint-Denis), éclaire par petites touches le quotidien d’une école de « banlieue ».

Au fil de ses billets, il est question de pédagogie, de luttes syndicales, de travail en équipe, mais surtout des élèves, des familles, des petits riens, des grandes solidarités qui font de la pédagogie un sport de combat... social. Loin du déclinisme d’« intellectuels » pérorant sur l’école, des ségrégations institutionnelles ou du libéralisme et de sa fabrique de l’impuissance, c’est une autre école, en rires, en partages, en colères, en luttes qui se dessine, avec « des craies de toutes les couleurs, sur le tableau noir du malheur... » De l’autre côté du périph. Trop classe !

x 11 17,5 136 p. Tableau noir
Résister à la privatisation de l’enseignement
T
Hirtt Nico B, Selys (de) Gérard B essai école 2010 10/05/10 9782805900051 Aden EPO Politique et société -école 9,90 € 9.90 actuellement indisponible
AA AA
Des milliers d’écoles fermées. Des millions d’enseignants mis à pied. Des dizaines de millions d’enfants à peine alphabétisés. Les autres, obligés de payer, et cher, pour apprendre. Science fiction ? Non ! C’est la stratégie secrètement mise en œuvre aujourd’hui pour privatiser l’enseignement. Partout dans le monde. Une catastrophe culturelle, sociale et démocratique sans précédent si cette stratégie aboutit. Cet ouvrage salutaire la dévoile, preuves à l’appui. Le lire, c’est entrer en résistance.
x 14 20,5 336 p. Sur l’enseignement de l’histoire T De Cock Laurence B essai histoire, école 2018 15/03/18 9782377290338 Libertalia Ceux D’en Bas Politique et société -école 17,00 € 17.00 sur commande ?
AA AA
Débats, programmes et pratiques de la fin du XIXe siècle à nos jours

La réflexion politique sur l’école en général et l’enseignement de l’histoire en particulier aurait intérêt à délaisser quelque temps le domaine de la controverse stérile alimentée par quelques astrologues de la catastrophe pérorant dans Le Figaro, Marianne, ou Causeur.

En redonnant la parole au terrain, elle pourrait se targuer d’une forme d’intelligence des choses susceptible de formuler plus sereinement les questions urgentes que l’école pose aujourd’hui à la société.

C’est ce qu’ambitionne de faire cet ouvrage en proposant un retour historique sur l’enseignement de l’histoire du point de vue de ceux qui l’écrivent, l’enseignent ou l’apprennent. Il s’agit donc de donner la parole aux praticiens et usagers depuis le moment où l’histoire s’est constituée comme une discipline scolaire à la fin du XIXe siècle.

Nous y faisons ressortir la configuration des tensions et débats dont la plupart existent encore aujourd’hui sous des formes qui ne sont que recyclées ; nous y rappelons les expériences pédagogiques oubliées, les tentatives plus ou moins temporaires de bouleverser les paradigmes dominants de l’histoire scolaire ; mais nous y éclairons aussi les raisons des pesanteurs dans lesquelles s’englue souvent l’histoire scolaire, assignée à la délicate mission de garantir une identité nationale et un comportement politique codifié dans les coulisses feutrées de la République.

C’est ce jeu de miroir entre une discipline tiraillée dans ses finalités, objet de multiples récupérations et confiscations politiques, et des enseignants en prise avec des réalités autrement plus concrètes qui nous intéresse ici. Sans basculer dans la mystique de l’âge d’or d’une résistance enseignante, il s’agit de montrer qu’entre la norme et le terrain, des bribes de ruses, de contournement, d’accommodements ont toujours existé, plus ou moins silencieuses ou ostensibles, et que dans ces interstices réside la possibilité d’une réflexion sur l’enseignement de l’histoire autre que le commentaire médiatique ou la confiscation politique.

Ce livre pose quelques jalons d’une histoire populaire de l’enseignement de l’histoire depuis le XIXe siècle jusqu’à aujourd’hui. Il donne aussi à voir différentes expériences, temporalités, géographies d’une pratique scolaire de l’histoire à l’école primaire comme dans l’enseignement secondaire.

x 11 18 119 p. Une société sans école T Illich Ivan B essai pédagogie, école 2015 05/03/15 9782757850084 Points Points Essais Politique et société -école 9,00 € 9 sur commande ?
AA AA

L’école obligatoire, la scolarité prolongée, la course aux diplômes, autant de faux progrès qui consistent à produire des élèves dociles, prêts à consommer des programmes préparés par les « autorités » et à obéir aux institutions. A cela il faut substituer des échanges entre « égaux » et une véritable éducation qui prépare à la vie dans la vie, qui donne le goût d’inventer et d’expérimenter.

L’auteur de Libérer l’avenir poursuit ici sa recherche, pour les nations riches ou pauvres, d’un autre mode de vie : l’école doit pouvoir devenir le principal lieu d’une rupture avec le conformisme.

x 11 18 220 p. Une société sans école T Illich Ivan B essai pédagogie, école 2003 15/03/03 9782020055512 Points points essais Politique et société -école 7,10 € 7.10 remplacé >>(2015)
AA AA

L’école obligatoire, la scolarité prolongée, la course aux diplômes, autant de faux progrès qui consistent à produire des élèves dociles, prêts à consommer des programmes tout à fait préparés par les " autorités " et à obéir aux institutions. A cela il faut substituer des échanges entre " égaux " et une véritable éducation qui prépare à la vie dans la vie, qui donne le goût d’inventer et d’expérimenter.

L’auteur de Libérer l’avenir poursuit ici sa recherche, pour les nations riches ou pauvres, d’un autre mode de vie : or l’école est le principal lieu d’une rupture avec le conformisme.

x 14,5 19 126 p. Le sens du problème
Problématiser à l’école ?
T
Fabre Michel B essai école 2016 12/09/16 9782804195250 de Boeck Supérieur Le Point Sur... Pedagogie Politique et société -école 17,50 € 17.5 épuisé
AA AA
Qu’est-ce que problématiser ? Comment peut-on faire problématiser les élèves ? A quelles conditions peut-on engager une véritable démarche de problématisation avec les élèves, de l’école maternelle au lycée ?
Si notre monde est devenu problématique, en perpétuel questionnement sur lui-même, il semble naturel de penser qu’un des enjeux de l’école est d’apprendre aux élèves à problématiser. Les textes officiels préconisent d’ailleurs de le faire et beaucoup d’enseignants s’y essaient. Mais force est de constater que les meilleures idées risquent de dénaturer devant les difficultés. Cet ouvrage ofournit un certain nombre d’exemples de problématisation à l’école dans différentes disciplines ainsi que pour le traitement des questions socialement vives. Il fournit un certain nombre de repères, d’ordre épistémologique, pour la construction de situations de problématisation en classe.
x 15 21,5 128 p. Savoirs, opinions, croyances
une réponse laïque et didactique aux contestations de la science en classe
T
Lecointre Guillaume B 2018 13/06/18 9782701197708 Belin Guide de l’enseignement Politique et société -école 9,90 € 9.90 sur commande ?
AA AA

Que dire à un élève affirmant à son professeur de sciences : « Je ne crois pas à l’évolution des espèces, c’est contraire à ma religion » ?

Ce livre propose aux enseignants des explications à mobiliser pour répondre, de manière laïque, à ces contestations qui gagnent du terrain en classe et touchent des thèmes variés : évolution, origines de l’Homme, vaccination...

En cours de sciences, on enseigne des savoirs et non des croyances religieuses ou des opinions. Savoir, opinion, croyance : l’ouvrage propose des critères simples permettant de faire la différence. Il rappelle aussi les fondements épistémologiques et méthodologiques de la démarche scientifique.

Concis et facile à lire, ce livre attendu par les enseignants aborde une question présente dans les nouveaux programmes du collège. Écrit par un auteur qui a signé plusieurs ouvrages à succès chez Belin et intervient fréquemment dans les établissements scolaires, il s’adresse aux professeurs de sciences au collège et au lycée, aux professeurs des écoles et à tout public intéressé par la question des rapports savoirs/religion.

x 13,5 22 197 p. Sanctions et discipline à l’école T Defrance Bernard B essai éducation, répression 2009 20/08/09 9782707158499 la Découverte Politique et société -école 16,00 € 16.00 sur commande ?
AA AA

Entre ceux qui pensent que l’école est devenue incapable d’inculquer aux élèves les règles élémentaires de la vie en collectivité, ceux qui considèrent que les enseignants sont trop souvent dépassés par les déchaînements de jeunes sans repères, ceux qui réclament plus de discipline, ceux qui dénoncent l’incohérence de l’application de la règle ou les sanctions trop systématiques...

la polémique fait rage et s’enlise. Selon Bernard Defrance, on ne peut sortir de débat sans issue, entre répression et démission, qu’en articulant construction des savoirs et institution de la loi. L’enjeu est à la fois disciplinaire et pédagogique. S’appuyant sur de nombreux témoignages d’élèves, l’auteur montre pourquoi des situations de blocage ou des conflits violents peuvent survenir et comment il est possible d’en sortir, en permettant aux jeunes de trouver des repères et d’accepter règles, valables pour tous.

Cet ouvrage, publié pour la première fois en 1993 et qui a vu depuis la plupart de ses propositions reprises dans les textes officiels, fournit aux parents et aux éducateurs des clefs de compréhension de l’institution scolaire, et en particulier des repères juridiques clairs. Cette nouvelle édition, entièrement mise à jour, tient compte des réformes et des débats les plus récents concernant l’école : elle était d’autant plus nécessaire que les évolutions actuelles, côté des instances officielles, menacent gravement les acquis pédagogiques et les quelques progrès de la période antérieure.

x 12,5 19 95 p. Résister et enseigner de façon éthique et responsable T Refalo Alain B essai éducation 2011 01/03/11 9782354721206 Golias Politique et société -école 10,00 € 10.00 sur commande ?
AA AA

Les contre réformes appliquées à l’école publique depuis 2008 déconstruisent méthodiquement ses fondements, ses valeurs et ses objectifs. Face à cet immense défi, un mouvement de résistance d’une ampleur inégalée dans l’Éducation Nationale s’est développé chez les enseignants du primaire qui n’ont pas voulu devenir les complices de cette politique destructrice du service public d’éducation.

Cette résistance, ciblée sur le terrain pédagogique, est exposée ici avec rigueur et clarté par l’auteur de la lettre « En conscience, je refuse d’obéir » du 6 novembre 2008. Une résistance collective qui refuse l’idée d’une école élitiste. Une résistance éthique et responsable qui porte l’exigence d’une école du progrès pour tous au service d’une société plus juste, plus solidaire et plus humaine.

Préface de Philippe Meirieu.

x 21 30 66 p. Questions de classe(s) n°3
L’école : républicaine ou démocratique ?
T
Collectif magazine école 2016 14/04/16 9782918059790 Libertalia Revue N’autre Ecole Politique et société -école 5,00 € 5.00 2,50 € épuisé, mais encore disponible à Plume(s)
AA AA

Cette troisième livraison de la revue pose la question : l’école, républicaine ou démocratique ? Alors que l’état d’urgence met à mal les libertés démocratiques, ce numéro trois arrive à point nommé. Après « Charlie », faut remettre l’école, les élèves, les personnels, au pas ? Que se cache-t-il derrière la nostalgie de l’école des « républicains » ?

À travers son dossier et ses rubriques habituelles, il propose des analyses, des éclairages historiques, des décryptages des programmes (histoire, langue, éducation morale, etc.) mais surtout des exemples de pratiques professionnelles en France et à l’étranger.

Il illustre la vigilance nécessaire pour que les pratiques démocratiques soient effectives et émancipatrices.

Sommaire

Ouverture(s)
Dans les luttes
International
Pédagogie sociale
Entretien
En débats
Contenus de classe

Dossier : L’école : républicaine ou démocratique ?

Démocratie, un programme inachevé
L’école nationale
L’enseignement du fait colonial
L’imaginaire de la Commune
L’école comme si
L’école des réac-publicains
Après Charlie…
Aux valeurs !
Éducation morale et civique
C’est quoi, la laïcité ?
Allemagne, une autre histoire ?
République et altérité
Entretien avec Cécile Rousset
Des contenus démocratiques ?
La discussion à visée philosophique
Le conseil de classe
Vers l’autogestion ?
Une affaire de famille
Pour que les enfants « apprennent »

Pratiques de classe(s)
Pédagogie : pratiques en classe
Culture : pratiques de classe
Écologie
Philosophie
Angle Droit

L’école des barricades
Gros plan sur... Dire le travail
Entretien : Le Progrès Social
Lectures
Littérature jeunesse
Le billet de Bernard Collot

x 15 21 72 p. Que sont les lieux devenus ? Que vont les lieux devenir ?
Actes des Journées d’Échange et de Recherche des LVA
T
doc 2012 30/11/11 Gerpla Politique et société -école 0.00 présent à Plume(s)
AA AA

Le « Roucous » a vingt ans qui se sont partagés en deux périodes.
La première revêt une connotation humoristique :
la combinazione !

Le lieu, pour vivre, accepte, avec l’accord des services sociaux, une première forme de statut porté par la circulaire G. Dufoix, sous l’autorité bienveillante du département.

La seconde, se distingue, à partir de la loi 2002, par la reconnaissance tant convoitée.
Mais cette satisfaction est bien sûr assortie de son contraire :
les contraintes liées au cadre légal.

Nous avons voulu, autour de cet alibi, faire une rétrospective de cette mouvance, qui, partie de mouvements tels que l’anti-psychiatrie ou l’anti-institutionnel, n’a eu de cesse que de rentrer dans la norme.

Dans cette perspective, nous avons invité des intervenants,
issus du secteur psychiatrique et social,
dont les apports nous sont apparus complémentaires,
tant en termes de contenus que de temporalité.

Désormais, les LVA sont bien intégrés dans l’esprit des travailleurs sociaux.
Mais de quelle façon peuvent-ils se développer
dans « l’intérêt public » selon le Conseil d’État ?

Les actes de ces journées ont un objectif essentiel :
aider des êtres en souffrance à évoluer dans un monde
où les valeurs de tolérance et d’acceptation de l’autre ne vont pas de soi.
Ces journées ont allié technicité et vraies rencontres.

x 11 18 212 p. Qu’est-ce que l’école ? T Pena-Ruiz Henri essai éducation 2005 13/10/05 9782070318803 Gallimard »» Folio actuel Politique et société -école 6,60 € 6.60 sur commande ?
AA AA

Pourquoi exposer le sens de l’école et remonter aux principes fondateurs d’une telle institution ? À l’origine, il y a, bien au-delà du suffrage universel et du principe juridique de la souveraineté populaire, une certaine idée de l’homme-citoyen : il ne s’agit pas seulement de transmettre à tous les enfants les savoirs et les savoir-faire nécessaires à la production des biens requis pour vivre ; il faut aussi, en cultivant l’autonomie de jugement, faire de chaque citoyen le maître de ses pensées.

En raison de son exigence, cet idéal ne peut pas se réaliser aisément. Une société ne se met pas spontanément à distance d’elle-même, surtout lorsqu’elle est dominée par des puissances médiatiques, désireuses de " faire l’opinion ", et déchirée par un chômage structurel. Dans ce contexte, l’existence de l’institution scolaire n’est elle pas en péril ? Telle est la singularité du présent ouvrage : à la fois présentation raisonnée de l’idéal fondateur de l’école et mise à l’épreuve de cet idéal au regard d’une réalité qui en contrarie la réalisation, il donne des repères conceptuels propres à affranchir le jugement des malentendus polémiques.

x 14 22,5 240 p. Principal de collège ou imam de la république ? T Ravet Bernard B doc collège/lycée 2017 23/08/17 9782366583878 Kero Politique et société -école 16,90 € 16.90 sur commande ?
AA AA
Quinze années durant, Bernard Ravet s’est tu. Parce que son statut de principal de collège le lui imposait le devoir de réserve du fonctionnaire. Parce que, dans les collèges de ZEP classés "Violence" qu’il dirigeait, les journées étaient rythmées par une alternance du grave et de l’urgent qui ne laissaient pas une seconde à l’introspection. Mais aussi pour ne pas craquer. Aujourd’hui à la retraite, il s’est décidé à parler. A raconter sa vie, qui est celle de tout le personnel envoyé dans ces établissements ghetto. La violence. La montée du religieux. Les familles au mieux absentes, au pire fracassées. L’hypocrisie et le clientélisme des politiques. L’immense solitude des personnels de direction et des enseignants qui ressentent un profond sentiment d’abandon par leur hiérarchie. Une vie qui tient de celle du commissaire de police, du directeur d’ONG pédagogique et, de plus en plus, face à la montée du religieux, d’imam de la république. Avec, pourtant, chevillée au corps, la conviction qu’il est encore possible d’agir pour que des élèves otages de leur environnement échappent à cette fatalité.
x 15 22 144 p. Prévenir l’échec scolaire
Apprendre pour de vrai
T
Hubert Bruno B, Chartrain Xavier B essai 2000 22/03/00 9782850083778 Chronique sociale Pédagogie formation Politique et société -école 13,40 € 13.40 sur commande ?
AA AA
Comment apprendre dix pages de géographie ? Comment préparer le contrôle de maths ? Comment mémoriser le vocabulaire d’anglais, le lexique d’histoire ? Comment sortir des exemples particuliers pour construire les concepts ? Comment réinvestir des notions abordées dans les séances précédentes ? Comment distinguer l’essentiel de l’accessoire ? Comment agir sur ses mauvaises notes ? C’est parce qu’un grand nombre d’élèves dont pas de réponses à ces questions qu’ils sont peu à peu mais inexorablement happés par la spirale de l’échec. Les auteurs de ce livre n’acceptent pas cet échec car ils pensent qu’il ne faudrait pas grand-chose pour que ces élèves réussissent. Cela passe, pour les enseignants comme pour les élèves, par une autre représentation des apprentissages, un autre rapport au savoir. Cet ouvrage propose six axes de travail, six directions pour aider enseignants et élèves à adopter une autre posture, à accepter d’apprendre, de toujours apprendre. Écrit par des praticiens, ce livre s’adresse aux enseignants et à tous ceux que l’école questionne. De nombreux schémas et séquences provenant des pratiques des auteurs (comme professeurs et formateurs) illustrent la réflexion. L’ouvrage dessine une professionnalité de l’enseignant de la maternelle au lycée.
x 17 23 71 p. Pratiques Freinet et coopération
dans des classes de jeunes enfants
T
Dor Françoise B pédagogie 2019 10/01/19 9782367175935 Chronique sociale Pédagogie formation Politique et société -école 12,90 € 12.90 sur commande ?
AA AA

A l’origine du projet, il y a un groupe d’institutrices maternelles et le désir de mettre par écrit le fonctionnement de leurs classes organisées en ateliers libres, permanents et coopératifs. Détailler quelques ateliers en particulier, partager avec d’autres praticiens de la maternelle et du primaire ce qu’elles vivent quotidiennement dans leurs classes leur semblait nécessaire et utile. A travers ce livre, les auteurs souhaitent mettre à disposition des praticiens, non des recettes, mais une manière de vivre ensemble et d’apprendre naturellement, dans un esprit de coopération.

La réalisation de ce livre est le fruit d’un travail coopératif : témoignages d’expériences vécues, rédaction des textes, mise en pages... Ce livre se veut très accessible, utile et pratique pour les praticiens tout en les invitant à la réflexion et au questionnement.

Avec la collaboration de Henry Landroit et du Groupe liégeois des maternelles


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Nous écrire | Espace privé | SPIP | squelette |