Politique et société-école - Librairie Plume(s)

Plume(s) est une toute jeune petite librairie, qui a ouvert le 1er avril 2008 - non, ce n’était pas un poisson.

Nous voulons proposer des documents qu’on ne trouve habituellement pas à Millau, et proposer aussi un espace de convivialité.

Vous y trouverez des livres, des dvd, des revues sur les thèmes de l’écologie, de l’alter-mondialisme, de la non-violence,... mais aussi des livres maternité et jeunesse, jardinage, cuisine, construction écologique, ou d’autres qui nous ont plu,
ainsi que thé, café, chocolat et jus de fruits bio-équitables,
et aussi un accès internet,
le tout dans la bonne humeur ...

Régulièrement nous organisons des projections vidéo.

  rayons :  BD | Divers | International | Jeunesse | Littérature | Occasions | Par chez nous | Politique et société -école | Pratique

148 documents du sous-rayon : Politique et société-école



148 articles
148 pour ces critères tout ouvrir dans de nouveaux onglets par rayon par theme
0 | 20 | 40 | 60 | 80 | 100 | 120 | 140

larg.
?
haut.
?
pages
?
titre +
?
sous-titre
auteur
type
thème
parution +
?
ean
?
éditeur
?
collection
?
rayon
prix
?
IAD
disponibilité
?
x 13,5 19 4101 p. Coopérer pour apprendre
C’est à plusieurs qu’on apprend tout seul
T
Menahèze (le) François B pédagogie 2005 31/12/04 ICEM Politique et société -école 15,00 € 15.00 sur commande ?
AA AA

L’idée que l’enfant peut ne plus être seul face au savoir et au maître, mais qu’il s’inscrit dans un processus de construction avec d’autres a fait son chemin. La coopération est une étape essentielle de l’apprentissage.

Cet échange qui définit la coopération se joue à plusieurs niveaux : mise en commun des savoirs, organisation des groupes de travail qui fait que cette coopération prend sa pleine mesure éducative, échanges réflexifs entre les enfants permettant d’analyser le travail et les savoirs acquis.

Les mécanismes de la compréhension, comme le savoir lui-même, doivent être facilités : “Je t’aide à comprendre, tu m’aides à apprendre”. Apprendre est un acte individuel, à la condition de le replacer dans un contexte coopératif, de le penser dans une communauté d’apprenants qui s’épaulent, coopèrent, et construisent ensemble du sens.

Le document présent à travers le film montre un certain nombre de pratiques de classes de différents niveaux de l’école élémentaire. Elles n’ont pas valeur de modèle mais illustrent cette thématique qui est de donner à voir, de montrer que chaque enfant peut apprendre en coopérant, peut coopérer en apprenant. Ce film peut devenir un outil efficace d’information, de formation à un principe fondateur de la pédagogie Freinet.

x 15 21 540 p. L’école de la simplexité T Collot Bernard B essai pédagogie 9782954094304 TheBookEdition Politique et société -école 25,19 € 25.19 sur commande ?
AA AA

Depuis longtemps les pédagogies nouvelles ont démontré leur efficience quant à la construction des apprentissages. Bernard COLLOT a poussé leur logique à l’extrême dans sa classe unique, une école sans programmes, sans évaluation, sans leçons, sans cahiers, sans horaires, ouverte en permanence. Il l’a appelé « Une école du 3ème type » dans un premier ouvrage (éd. L’Harmattan).

Mais pourquoi, lorsque toutes les références habituelles disparaissent ainsi, « cela marche » ?

Bernard COLLOT décortique les fondements sur lesquels peut se construire une autre école en s’appuyant sur la systémique et sur une conception bien particulière des langages.

Le puzzle qu’il nous convie à reconstruire conduit dans un autre paradigme.

x 20 27 480 p. Un mythe à détruire ?
Origines et destin du Centre universitaire expérimental de Vincennes
T
Soulié Charles B doc, histoire éducation 2012 22/03/12 9782842923334 PU Vincennes »» Politique et société -école 29,00 € 29.00 épuisé
AA AA

Vincennes, cet enfant terrible de Mai 68, est sans doute une des universités françaises les plus connues, tant en France qu’à l’étranger.

Et c’est notamment à une histoire des premiers pas de cette institution hautement paradoxale, car foncièrement anti institutionnelle, que se livre cet ouvrage. C’est donc à une véritable exploration de l’inconscient académique qu’invite cet ouvrage qui, rompant avec la vision politique ordinairement de mise quand on pense l’histoire de l’université française d’après 68, dévoile quelques-uns des enjeux académiques, intellectuels et pédagogiques sous-jacents à cette formidable expérience collective.

x 12,5 19 476 p. Libres enfants de Summerhill T S.Neill Alexander B récit éducation 2004 29/02/04 9782707142160 la Découverte Politique et société -école 16,00 € 16.00 sur commande ?
AA AA

« Summerhill, c’est l’aventure d’une école autogérée fondée en 1921 dans la région de Londres. Son fondateur, le psychanalyste A. S. Neill, a mis les découvertes psychanalytiques au service de l’éducation. Il s’est dressé contre l’école traditionnelle soucieuse d’instruire mais non pas d’éduquer. Il s’est dressé contre les parents hantés par le critère du succès (l’argent). Il s’est insurgé contre un système social qui forme, dit-il, des individus “manipulés” et dociles, nécessaires à l’ensemble bureaucratique hautement hiérarchisé de notre ère industrielle. » Maud Mannoni. Libres enfants de Summerhill, publié aux Éditions François Maspero en 1970, dix ans après sa première publication à New York et dans le bouillonnement de l’après-Mai 68, est devenu en quelques années un best-seller et s’est vendu à plus de 400 000 exemplaires. Depuis sa parution, l’expérience éducative originale décrite dans cet ouvrage a suscité de nombreux débats pédagogiques et a contribué à lancer la question des droits de l’enfant. L’école autogérée de Summerhill, malgré les controverses dont elle a pu et continue de faire l’objet, accueille toujours des pensionnaires.

Préface de Maud MANNONI
Traduit de l’anglais par Micheline LAGUILHOMIE

x 21,5 28 448 p. Camérer
A propos d’images
T
Deligny Fernand B essai image 2021 04/06/21 9782373670172 L’Arachnéen ARACHNEEN Politique et société -école 39,00 € 39.00 sur commande ?
AA AA

"Mais où sont donc les images ? ". Dans le cadre de ses tentatives pédagogiques, ou anti-pédagogiques, Fernand Deligny (1913-1996), éducateur, écrivain, a manifesté de tout temps un intérêt pour le cinéma. Dans les textes de ce recueil, il s’interroge d’abord sur ce qu’une certaine pratique cinématographique, qu’il appelle "camérer" (plutôt que filmer), peut bien signifier. Puis, dans un dialogue serré avec lui-même et avec l’énigme de la perception autistique (il a vécu pendant trente ans avec des enfants autistes), il aborde l’image, une et multiple, celle qui ne se voit pas, celle qu’ont en partage le poète et le cinéaste, celle qui fait "repère" , celle qui ne se laisse pas prendre.

La quasi-totalité des textes de Deligny et l’iconographie qui les accompagne sont inédits, de même que les essais critiques proposés par les meilleurs connaisseurs de son œuvre.

x 13 21,5 400 p. Apprendre au XXIe siècle T Taddéi François B guide pédagogie 2018 19/09/18 9782702163429 Calmann-Lévy Psy Bleue Politique et société -école 19,90 € 19.90 sur commande ?
AA AA
Un livre de sciences compréhensibles qui croise les grands débats contemporains

En 1997, le champion du monde d’échecs, Garry Kasparov, est battu par l’ordinateur Deep Blue d’IBM. Le lendemain, les journaux titraient : " Si votre métier ressemble aux échecs, préparez-vous à en changer. " Pourtant, vingt ans après, notre système éducatif est toujours basé sur la mémorisation et le calcul alors que n’importe quelle machine effectue ces tâches de manière plus performante que l’homme.

Nous sommes en train de vivre une transition majeure dans l’histoire de notre évolution : le développement des intelligences artificielles et les découvertes en génétique posent deux défis inégalés à l’espèce humaine. Comment expliquer, dans ce monde en pleine mutation, que l’éducation, la recherche, notre conception de l’apprentissage ne bouge pas d’un pouce ? Quelle est la place de l’humain dans un monde de machine ? Comment s’appuyer sur la technologie pour développer notre intelligence collective ? François Taddei plaide pour une approche révolutionnaire du savoir.

Il nous propose d’" apprendre à désapprendre " en nous entraînant dans les méandres du cerveau, meilleur ami et pire ennemi des apprentissages. Il se penche également sur comment apprendre avec les autres, en coopération, à l’image de ce que font tous les organismes vivants depuis le début de l’univers, et explore les meilleures manières de commencer à se poser, si ce n’est les bonnes questions, du moins de bonnes questions.

x 17 24 400 p. Critiques de l’école numérique T Biagini Cédric B, Cailleaux Christophe B, Jarrige Francois B essai école, numérique 2019 04/10/19 9782373090611 L’Echappée Frankenstein Politique et société -école 25,00 € 25 12,50 € présent à Plume(s)
AA AA
Enseignants, intellectuels, soignants, parents, syndicalistes... Développent une critique de la numérisation de l’éducation, de la petite enfance à l’université.

Plus l’école et l’éducation sont présentées comme étant en crise, plus l’utopie numérique y multiplie les promesses. Les injonctions permanentes à innover, à être optimistes, à individualiser les parcours, à se réinventer, à disrupter … imposent partout le numérique. Même s’il existe une grande variété de situations en matière d’équipements informatiques selon les niveaux et les établissements, l’idée que l’école telle qu’on la concevait jusqu’alors est obsolète et qu’elle doit, coûte que coûte, s’adapter à un monde contemporain ultraconnecté, a triomphé. Ainsi, dirigeants économiques, intellectuels et politiques ne cessent d’appeler enseignants et pédagogues à céder devant l’impératif d’un prétendu progrès technique abstrait, et à s’en remettre les yeux fermés aux apprentis sorciers de la Silicon Valley.

Ces mutations profondes, aux conséquences désastreuses pour notre psychisme et nos sociétés, s’opèrent à grande vitesse dans une sorte d’inconscience générale et d’hypnose collective. Rares sont celles et ceux qui osent s’exprimer publiquement pour remettre en cause ces orientations. Ce livre leur donne la parole et montre que les processus en cours ne sont ni « naturels », ni inéluctables. Enseignants, intellectuels, soignants, parents, syndicalistes… y développent une critique sous forme d’enquêtes et d’analyses sur les soubassements théoriques et les arrière-plans économiques de la numérisation de l’éducation, de la petite enfance à l’université, et témoignent de leurs expériences quotidiennes. Autant de contrepoints qui expriment un refus de se laisser gouverner par des technocrates et autres startupeurs et ingénieurs qui entendent révolutionner nos vies.

x 12,5 19 350 p. L’École n’est pas une entreprise
le néo-libéralisme à l’assaut de l’enseignement public
T
Laval Christian B essai éducation 2004 31/07/04 9782707144027 la Découverte Politique et société -école 12,20 € 12.20 6,10 € manquant sans date, mais encore disponible à Plume(s)
AA AA
L’école est soumise à des pressions considérables pour qu’elle se conforme aux nouveaux commandements du néo-libéralisme auxquels toute institution doit se soumettre. Le système éducatif n’y échappe pas : dans ce nouveau modèle, il est menacé de se réduire à la formation du « capital humain » nécessaire aux entreprises. En s’appuyant sur une enquête approfondie, Christian Laval montre comment les « recommandations » des experts de l’OCDE, de la Banque mondiale, de l’OMC et de l’Union européenne ont été appliquées par les différents gouvernements français depuis les années 1980. Elles se sont traduites par une réorganisation managériale des établissements scolaires, mis en concurrence entre eux pour assurer la liberté de choix des « consommateurs d’école », par une « professionnalisation » toujours plus poussée des études, par une décentralisation qui n’a rien à voir avec la démocratie promise. Les enseignants sont sommés de participer activement à cette métamorphose de l’école publique, qui ouvre la voie à une marchandisation générale des savoirs et des apprentissages et à un renforcement des inégalités. Mais la réalisation intégrale de l’école néo-libérale n’a rien de fatal. Résistances sourdes, luttes collectives, prise de conscience des dangers de cette mutation imposée par la globalisation du capitalisme : les acteurs de l’école doivent désormais affronter un débat crucial qui engage aussi le modèle de civilisation que nous voulons.
x 11 18 350 p. Heureux d’apprendre à l’école T Gueguen Catherine B guide école 2019 05/09/19 9782266291989 Pocket Pocket Evolution Politique et société -école 7,95 € 7.95 sur commande ?
AA AA

Comment aider nos enfants à apprendre de manière heureuse ? En s’appuyant sur les nouvelles connaissances scientifiques sur le cerveau et plus particulièrement sur les neurosciences affectives et sociales. On découvre alors qu’une relation chaleureuse et empathique génère un cercle vertueux : l’enfant se sent compris, il est motivé, sa réussite scolaire augmente et l’enseignant se sent compétent. A l’inverse, l’éducation punitive produit un effet contraire à celui recherché.

Dans ce plaidoyer, Catherine Gueguen vous montrera que l’empathie s’apprend, que l’écoute peut se renforcer, et l’attention à soi et aux autres se travailler...

x 14 20,5 336 p. Sur l’enseignement de l’histoire T De Cock Laurence B essai histoire, école 2018 15/03/18 9782377290338 Libertalia Ceux D’en Bas Politique et société -école 17,00 € 17.00 sur commande ?
AA AA
Débats, programmes et pratiques de la fin du XIXe siècle à nos jours

La réflexion politique sur l’école en général et l’enseignement de l’histoire en particulier aurait intérêt à délaisser quelque temps le domaine de la controverse stérile alimentée par quelques astrologues de la catastrophe pérorant dans Le Figaro, Marianne, ou Causeur.

En redonnant la parole au terrain, elle pourrait se targuer d’une forme d’intelligence des choses susceptible de formuler plus sereinement les questions urgentes que l’école pose aujourd’hui à la société.

C’est ce qu’ambitionne de faire cet ouvrage en proposant un retour historique sur l’enseignement de l’histoire du point de vue de ceux qui l’écrivent, l’enseignent ou l’apprennent. Il s’agit donc de donner la parole aux praticiens et usagers depuis le moment où l’histoire s’est constituée comme une discipline scolaire à la fin du XIXe siècle.

Nous y faisons ressortir la configuration des tensions et débats dont la plupart existent encore aujourd’hui sous des formes qui ne sont que recyclées ; nous y rappelons les expériences pédagogiques oubliées, les tentatives plus ou moins temporaires de bouleverser les paradigmes dominants de l’histoire scolaire ; mais nous y éclairons aussi les raisons des pesanteurs dans lesquelles s’englue souvent l’histoire scolaire, assignée à la délicate mission de garantir une identité nationale et un comportement politique codifié dans les coulisses feutrées de la République.

C’est ce jeu de miroir entre une discipline tiraillée dans ses finalités, objet de multiples récupérations et confiscations politiques, et des enseignants en prise avec des réalités autrement plus concrètes qui nous intéresse ici. Sans basculer dans la mystique de l’âge d’or d’une résistance enseignante, il s’agit de montrer qu’entre la norme et le terrain, des bribes de ruses, de contournement, d’accommodements ont toujours existé, plus ou moins silencieuses ou ostensibles, et que dans ces interstices réside la possibilité d’une réflexion sur l’enseignement de l’histoire autre que le commentaire médiatique ou la confiscation politique.

Ce livre pose quelques jalons d’une histoire populaire de l’enseignement de l’histoire depuis le XIXe siècle jusqu’à aujourd’hui. Il donne aussi à voir différentes expériences, temporalités, géographies d’une pratique scolaire de l’histoire à l’école primaire comme dans l’enseignement secondaire.

x 16 24 334 p. Apprendre avec les pédagogies coopératives
Démarches et outils pour l’école
T
Connac Sylvain B guide éducation, pédagogie 2009 12/03/09 9782710120094 ESF Pedagogies Politique et société -école 23,35 € 23.35 épuisé, réédité avec l'ean 9782710133667
AA AA

Oui, la pédagogie coopérative, issue de " l’Education nouvelle " et des " méthodes actives ", a pour projet inlassable de transmettre des savoirs.

Non, elle ne confond pas le bricolage permanent avec le véritable apprentissage... Oui, le maître y assume son autorité. Non, elle n’a rien à voir avec le spontanéisme libertaire... Oui, elle s’attache à construire des outils précis et des démarches rigoureuses. Non, elle ne s’enferme pas dans un jargon technocratique... Il faut expliquer que la pédagogie coopérative est en phase avec les connaissances dont nous disposons aujourd’hui sur les apprentissages, le développement de la personne et le fonctionnement des groupes.

Il faut rappeler que c’est aussi un projet porteur des valeurs de solidarité et de liberté. Il faut souligner qu’il s’agit bien, ici, de travailler, en même temps, au quotidien et dans le moindre geste, à articuler transmission et émancipation. Voilà tout ce que fait l’ouvrage-somme de Sylvain Connac. Véritable manuel de pédagogie pour l’école primaire, il va aussi plus loin : les apports théoriques et les exemples concrets s’y nourrissent réciproquement, un ensemble complet d’outils y est présenté couvrant aussi bien les objectifs d’apprentissage que l’organisation de la classe, la construction de l’autonomie que l’accès à la pensée réflexive.

Des références historiques, des expériences de classes et d’école, des tableaux synthétiques, un lexique complet des principales notions complètent ce livre. Cet ouvrage fondamental, on se demandera après l’avoir lu, comment on a pu s’en passer. Il deviendra une référence obligé pour les praticiens, comme pour les chercheurs et les formateurs. Philippe Meirieu.

x 15,5 24 334 p. La pédagogie Freinet de la maternelle à l’université
Témoignages de pratiques
T
ICEM  B témoignage pédagogie 2022 14/04/22 9782140252600 L’Harmattan Nouvelles Pedagogies Politique et société -école 29,00 € 29.00 sur commande ?
AA AA

De la maternelle à l’université, la pédagogie Freinet peut concerner tous les niveaux et toutes les disciplines. L’originalité de ce livre est de proposer des pratiques aussi bien dans le premier et le second degré que dans l’enseignement supérieur, ainsi qu’une déclinaison dans le domaine de la pédagogie sociale. Leur diversité, dans une pluralité de contextes, repose sur une philosophie commune de la coopération avec un même idéal d’émancipation.

Les éducateurs, éducatrices et enseignant. e. s Freinet, ancré. e. s dans la réalité sociale, revendiquent pour chacun. e la possibilité de créer pour déployer les diverses facettes de son potentiel, apprendre à son rythme, s’exprimer, développer son sens critique, se responsabiliser, coopérer, expérimenter et s’ouvrir sur le monde.

x 14,5 21 319 p. Une école différente pour mon enfant ? - Montessori, Freinet, Steiner ... T Viaud Marie-Laure B guide éducation, pédagogie, école 2008 11/09/08 9782092782347 Nathan Politique et société -école 14,90 € 14.90 épuisé
AA AA

Au moment de l’entrée à la maternelle, à l’école élémentaire, au collège ou lorsqu’un enfant ou un ado s’ennuie, ou décroche, de plus en plus de parents choisissent une école dite "alternative".

Une école à l’écoute du rythme de l’enfant, qui respecte ses stades de développement, fait la part belle à ses initiatives et cultive son désir d’apprendre. Mais quelle école choisir ? Montessori, Freinet, Steiner et les autres... que proposent réellement ces écoles, sur le terrain ? Une présentation détaillée des différentes pédagogies à travers de nombreux reportages de terrain pendant les heures de classe.

Les résultats de ces écoles et l’adaptation des anciens élèves qui ont rejoint le système "classique". Comment appliquer le meilleur de ces pédagogies à la maison ? En fin d’ouvrage, des cartes par niveau et toutes les adresses de ces écoles, partout en France.

x 14 21 317 p. Le maître qui apprenait aux enfants à grandir
Un parcours en pédagogie Freinet vers l’autogestion
T
Le Gal Jean essai éducation 2008 12/09/08 9782919568338 ICEM Politique et société -école 15,00 € 15.00 épuisé
AA AA

Qui aurait pu imaginer que cet enfant, né au fin fond de la Bretagne, d’un milieu pauvre et analphabète, allait devenir un instituteur militant engagé ainsi qu’un chercheur reconnu dans le monde de l’enseignement et des droits de l’enfant ? La destinée hors du commun de Jean Le Gal nous montre qu’à nul enfant, à nul homme, rien n’est impossible.

C’est entre XXe et XXIe siècle que nous suivons ici la trajectoire individuelle d’un homme au cœur d’une aventure collective, celle du mouvement Freinet. Nous y partageons de manière directe son cheminement personnel et professionnel au cours des évènements politiques du siècle : la naissance d’un militant, ses premiers pas en pédagogie Freinet, son engagement dans l’Ecole Moderne, une coopération intime avec Elise et Célestin Freinet,.

Son travail inlassable pour la reconnaissance des droits de l’enfant et la recherche d’une organisation démocratique au sein de l’école s’impose, tant en France qu’au niveau international. L’enjeu fondamental au cœur de cette aventure humaine repose sur l’enfant, le jeune, dans une perspective d’homme autonome et apte à prendre sa vie en main, d’homme libre et responsable, d’homme apte à agir en coopération.

L’école de demain ne peut être qu’une école laïque, populaire, moderne et libératrice. C’est à travers ses multiples expériences et engagements que Jean Le Gal nous fait vivre son parcours de la classe coopérative jusqu’à son aventure autogestionnaire dans laquelle nous pouvons resituer la dimension d’éducation sociale et politique de la pédagogie Freinet. Cette destinée, à la fois individuelle et collective, ouvre des portes essentielles pour repenser l’éducation, l’Ecole de demain dans un objectif d’émancipation et de formation de futurs citoyens critiques et responsables.

x 14 20,5 310 p. Anthologie internationale de pédagogie critique T Pereira Irène B doc pédagogie 2019 07/03/19 9782365122047 du Croquant Politique et société -école 20,00 € 20 10,00 € présent à Plume(s)
AA AA
L’anthologie internationale de pédagogie critique est le premier ouvrage en langue française à offrir un panorama international sur la manière dont les recherches philosophiques du pédagogue brésilien Paulo Freire ont été transférées dans différents contextes et pays. Si la réception de Paulo Freire reste très méconnue en France, son ouvrage pédagogie des opprimés est pourtant le troisième le plus cité au monde dans le domaine des sciences sociales et humaines. Il a été traduit dans plus d’une vingtaine de langues. Cette anthologie fait appel à des contributrices et contributeurs reconnus dans leur pays pour la continuation qu’elles et ils apportent à la pédagogie freirienne. Ces apports peuvent toucher la pédagogie inclusive, anti-raciste, féministe, de l’égalité, décoloniale... Chacune montre comment en fonction des contextes socio-culturels des philosophes de l’éduca- tion et des pédagogues ont su reprendre la visée de Paulo Freire de lutter pour la justice sociale en éducation à travers une pédagogie qui s’oppose aux discriminations et qui fasse prendre conscience des rapports sociaux de pouvoir qui structurent la société. Le spectre géographique couvert par l’ouvrage comprend l’Amérique du Sud, du Nord et l’Europe. Il montre la richesse de la réception dans les pays de langue portugaise, anglaise et espagnol. Il essaie de mettre en valeur également les rares contributions qui ont pu être effectuées en langue française.
x 13,5 20 310 p. A l’école du partage
Les communs dans l’enseignement
T
Carbillet Marion B, Mulot Hélène B essai éducation 2019 29/04/19 9782915825930 C&F Editions Politique et société -école 26,00 € 26.00 sur commande ?
AA AA

Les communs de la connaissance nous invitent à regarder avec un oeil neuf la transmission des savoirs et l’autonomie citoyenne. Avec le numérique, ils permettent de régénérer la dynamique scolaire, pour apprendre à partager, et pour partager les moments d’apprentissage. Savoir évaluer les informations, élaborer des consensus, se connaître, et construire des relations sociales, ce sont les enjeux d’un renouveau scolaire qui relie l’individu et le collectif, qui renforce la démocratie et permet d’apprendre tout au long de la vie.

Les professeurs et professeures documentalistes, spécialistes de l’information et des médias, sont au au coeur de ce renouveau. La transmission de la culture, l’accès au savoir, l’apprentissage de l’autonomie, le développement collectif et personnel sont la vocation des CDI. Ils préfigurent l’école apprenante qui renforce le pouvoir d’agir. Ce livre offre des pistes émancipatrices pour insuffler la joie d’apprendre.

x 12 18,5 300 p. L’Université en miettes
Servitude volontaire, lutte des places et sorcellerie
T
Dupont Yves B enquête université 2014 21/03/14 9782915830811 L’Echappée Pour en finir avec Politique et société -école 15,00 € 15.00 sur commande ?
AA AA
Les politiques de modernisation entreprises dans différents secteurs à partir du début des années 1960 ont été de puissants facteurs de déstabilisation et d’atomisation des individus. L’université a elle aussi été soumise, depuis trente ans, à des processus de modernisation qui ont subverti ses règles de fonctionnement jusqu’à en saper ses fondements même. Ce livre montre que ce que les « spécialistes » ont improprement qualifié de « crise de l’université » résulte d’une hybridation entre deux conceptions apparemment antithétiques : la tentation technocratique et bureaucratique d’un côté et l’adhésion à l’idéologie néolibérale et managériale de l’autre. Les deux n’ayant pu converger que grâce au développement d’un individualisme exacerbé et de ses avatars : religion du progrès associé aux avancées des technosciences, culte de l’innovation et de la performance, indifférence aux activités d’enseignement, suspicion à l’égard de toute pensée critique, narcissisme lié au désir de reconnaissance, mais aussi envie, haine ou ressentiment. Devenus incapables, à force de tracasseries, d’injonctions paradoxales, de frustrations et d’ambitions démesurées, de s’opposer aux mutations en cours, beaucoup d’universitaires sont devenus les serviteurs volontaires de dispositifs qui opèrent pourtant une véritable destruction des savoirs.
x 11 18 289 p. Entre les murs T Bégaudeau François B roman éducation 2007 28/02/07 9782070342907 Gallimard »» Politique et société -école 7,90 € 7.9 épuisé
AA AA

" Ne rien dire, ne pas s’envoler dans le commentaire, rester à la confluence du savoir et de l’ignorance, au pied du mur.

Montrer comment c’est, comment ça se passe, comment ça marche, comment ça ne marche pas. Diviser les discours par des faits, les idées par des gestes. Juste documenter la quotidienneté laborieuse. " Entre les murs s’inspire de l’ordinaire tragi-comique d’un professeur de français. Dans ce roman écrit au plus près du réel, François Bégaudeau révèle et investit l’état brut d’une langue vivante, la nôtre, dont le collège est la plus fidèle chambre d’échos.

x 17 25 288 p. Le guide-annuaire des écoles différentes 2013
Changer l’école ? Nous sommes tous ministres de l’éducation : une autre école est-elle possible ?
Auffrand Roger annuaire alternatives, école 2012 01/09/12 9782906808195 AIE Politique et société -école 24,20 € 24.20 sur commande ?
AA AA
x 12,5 19 285 p. La nouvelle école capitaliste T Laval Christian B, Dreux Guy B, Vergne Francis B, Clément Pierre B essai école 2012 06/09/12 9782707174383 la Découverte La Découverte/Poche Politique et société -école 13,00 € 13.00 manquant sans date
AA AA

Ce qui ressemble aujourd’hui à un sabotage de l’école, suppressions de classes, réduction des effectifs enseignants et appauvrissement de leur condition, ne suffit pas à caractériser la mutation historique de l’école. Celle-ci ne joue plus seulement une fonction dans le capitalisme, comme l’ont montré les analyses critiques des années 1970 : elle se plie de l’intérieur à la norme sociale du capitalisme.

"L’employahilité" est le principe et l’objectif de la normalisation de l’école, de son organisation et de sa pédagogie. Elle cherche moins à transmettre une culture et des savoirs qui valent pour eux-mêmes qu’elle ne tente de fabriquer des individus aptes à s’incorporer dans la machine économique. Les effets inégalitaires de la concurrence, la mutilation culturelle introduite par la logique des "compétences" ou la prolétarisation croissante du monde enseignant révèlent la perte d’autonomie de l’école par rapport au nouveau capitalisme et aux luttes des classes sociales autour de l’enjeu scolaire.

Dans ce petit livre de combat, les auteurs cherchent à renouveler la sociologie critique de l’éducation en inscrivant les mutations de l’institution scolaire et universitaire dans celles du capitalisme contemporain. Ils entendent ainsi donner à tous ceux qui se sentent concernés par cette problématique éminemment politique les outils d’analyse pour construire une alternative convaincante et résolue.


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Nous écrire | Espace privé | SPIP | squelette |