roman - Librairie Plume(s)
masquer rechercher un article par :   ?  

présent :  dans texte :  titre seul :  exacte :
éditeur: tous
Contacts|Qui sommes-nous|Liens|Agenda|soldes
recherche avancée

Quelques sites qui méritent le voyage ...

  • Petites perspectives illustrées : Bibliothèque collective de critique sociale, 1 rue Pasteur 12100 Millau ; ouvert le vendredi de 10h30 à 13h.
  • la boutique en ligne d’EnVies EnJeux
  • 36 rue des Lilas : chambres et tables d’hôtes à Millau, chez Eveline et Jean-Michel.
  • La libraithèque ’le droit à la paresse’, librairie et bibliothèque associative et militante, une adresse indispensable dans le Lot.
  • Le pas de côté une librairie - bistrot à Béziers a dû fermer, hélas ...
  • Naturellement Simples Produits naturels à base de plantes
  • Le Lieu-Dit à Saint Affrique, librairie-café-resto-..., lieu de rencontres incontournable, n’a pas (encore) de site internet : 5 rue de l’industrie / 05 65 99 38 42 ; voir aussi sur le site de Plume(s) : Le Lieu-Dit.
  • L’essentiel librairie — épicerie bio — tartinerie à Marciac (Gers)
  • Construire un monde solidaire
  • Radio-Larzac celle que vous entendez fréquemment à Plume(s) - à moins que ce ne soit :
  • Radio Saint-Affrique
  • Association E.V.E. : écomobilité et voyage écologique.
  • Plume(s) est affiliée au site Place des Libraires ,
  • et aussi au site lalibrairie.com (réseau de 2500 — début 2017 — points libraires sur le territoire français), sur lequel vous pouvez commander un livre et le régler en ligne, puis le récupérer à Plume(s).
  • EnVies EnJeux est la continuité d’Alter’Educ, dans son approche comme dans sa volonté de fonctionner collectivement. Cette équipe, constituée de bénévoles passionné-e-s, dispose depuis septembre 2012 de deux antennes : une à Millau et l’autre à Aubagne.
  • Enercoop, notre fournisseur d’électricité réellement écolo.
  rayons :  BD | Divers | International | Jeunesse | Littérature | Occasions | Par chez nous | Politique et société | Pratique

ca 2226 documents de type : roman


Les dernières arrivées à Plume(s) de type roman


2226 articles
tout ouvrir dans de nouveaux onglets par rayon par theme
0 | 20 | 40 | 60 | 80 | 100 | 120 | 140 | 160 |...

larg.
?
haut.
?
pages
?
titre +
?
sous-titre
auteur
type
thème
parution +
?
ean
?
éditeur
?
collection
?
rayon
prix
?
IAD
disponibilité
?
x 276 p. La tombe du dragon Howard Robert E. roman 1990 31/01/90 Néo NéOmnibus Littérature 50,00 € 50.00 sur commande ?
AA AA
x Les habitants des tombes roman fantasy _divers_ Littérature 35,00 € 35.00 sur commande ?
AA AA
x 16,5 25 426 p. Gravures rebelles
4 romans graphiques
T
Masereel Frans BD, roman graphisme 2010 16/10/10 9782915830521 L’Echappée Action graphique BD -art 34,50 € 34.50 prochainement à Plume(s) ?
AA AA
Les contre histoires sans paroles que regroupe ce livre ont été créées par quatre célèbres artistes de la première moitié du XXe siècle. Ces gravures, d’une rare intensité, reflètent le climat politique et social de l’époque : la Grande Dépression, les injustices sociales, les luttes de la classe ouvrière, la guerre et la peur des armes de destruction massive. Ce testament de leur rôle de " témoins graphiques " montre la fécondité du rapport de l’art et de la politique dans ces moments de fièvre de l’histoire. Une longue introduction décrit les techniques et les outils qu’ils utilisaient et retrace le parcours de ces graveurs rebelles.
x 16 24,5 1016 p. A Dance with Dragons
A Song of Ice and Fire : Book Five
T
Martin George R.R. roman fantasy 2011 12/07/11 9780553801477 Bantam Littérature 32,10 € 32.10 sur commande ?
AA AA

In the aftermath of a colossal battle, the future of the Seven Kingdoms hangs in the balance once again—beset by newly emerging threats from every direction. In the east, Daenerys Targaryen, the last scion of House Targaryen, rules with her three dragons as queen of a city built on dust and death. But Daenerys has three times three thousand enemies, and many have set out to find her. Yet, as they gather, one young man embarks upon his own quest for the queen, with an entirely different goal in mind.

To the north lies the mammoth Wall of ice and stone—a structure only as strong as those guarding it. There, Jon Snow, 998th Lord Commander of the Night’s Watch, will face his greatest challenge yet. For he has powerful foes not only within the Watch but also beyond, in the land of the creatures of ice.

And from all corners, bitter conflicts soon reignite, intimate betrayals are perpetrated, and a grand cast of outlaws and priests, soldiers and skinchangers, nobles and slaves, will face seemingly insurmountable obstacles. Some will fail, others will grow in the strength of darkness. But in a time of rising restlessness, the tides of destiny and politics will lead inevitably to the greatest dance of all. . . .

Dubbed “the American Tolkien” by Time magazine, George R. R. Martin has earned international acclaim for his monumental cycle of epic fantasy. Now the #1 New York Times bestselling author delivers the fifth book in his spellbinding landmark series—as both familiar faces and surprising new forces vie for a foothold in a fragmented empire.

x 13,5 20 1203 p. Les romans durs - Volume 8, 1949-1952 T Simenon Georges roman 2013 21/02/13 9782258093959 Omnibus Littérature 31,00 € 31.00 sur commande ?
AA AA
" Mon dernier roman Les Quatre Jours du pauvre homme, qui ne va pas tarder à paraître, m’a donné quelques satisfactions [...]. Je continue à fouiller la mine américaine, que je n’ai fait qu’effleurer - et bien mal, au risque de décevoir mes lecteurs - restant persuadé que je finirai par en sortir quelque chose. Peut-être ce qui me passionne le plus est le fait que nous avons ici le monde tel qu’il sera plus ou moins partout dans vingt ou dans cinquante ans, qu’on le veuille ou non.
"
x 13 20 1232 p. Les romans durs - Volume 7, 1947-1949 T Simenon Georges roman 2013 21/02/13 9782258093942 Omnibus Littérature 31,00 € 31.00 sur commande ?
AA AA
" - Cette tendance à simplifier le roman, elle s’accorde avec votre désir de décrire l’homme nu ? - Oui. L’homme habillé est l’homme tel qu’il se montre dans la société, tel qu’il voudrait être, ou tel qu’il voudrait être vu. Autrement dit, c’est un homme artificiel. Lorsqu’il a mis son habit, sa cravate, etc., il se sent tout différent, il est fier de lui. Tandis que quand il se rase devant son miroir, le matin, c’est un homme nu.
Il n’a rien pour se soutenir lui-même, pour se donner des illusions. "
x 14 20,5 1414 p. Oeuvres romanesques volume 2
Le Livre de Dina ; Fils de la providence ; L’Héritage de Karna
T
Wassmo Herbjorg roman 2007 30/09/07 9782742770243 Actes Sud Littérature 29,50 € 29.50 manquant sans date
AA AA
Saga familiale en trois cycles romanesques, retraçant les destins de Dina, aux prises avec des passions violentes et qui mène la quête d’un amour sans concession, de Benjamin son fils, médecin revenu dans la ferme familiale, et de Karna la fille de Benjamin.
x 16 24 500 p. Philippe Auguste
La saison des lys
T
Delon Monique roman histoire 2010 01/05/10 9782916727585 Via Romana Littérature 29,50 € 29.50 sur commande ?
AA AA

Né à Gonesse le 21 août 1165, Philippe II dit Philippe Auguste est mort à Mantes le 14 juillet 1223. Septième roi capétien, il est avec saint Louis le monarque le plus admiré et étudié du Moyen Âge français. Monique Delon retrace ici l’extraordinaire destin de l’homme et du roi, du réformateur et du conquérant, du séducteur et du croisé, du diplomate et pourfendeur de féodaux.

Dans un style fluide et une fidélité rigoureuse à la vérité chronologique et factuelle, se dessinent le vrai visage et l’épopée du vainqueur de Bouvines, ennemi de Richard Cœur de Lion mais aussi de l’empereur Othon.

Foudre de guerre, Philippe Auguste n’en est pas moins homme de cœur et homme de cour, et Monique Delon s’attache également à saisir le rôle considérable joué par les reines successives et les femmes de caractère de l’entourage royal.

x 14 18 786 p. Au zénith T Thu Huong Duong roman Viêt Nam 2009 08/01/09 9782848050683 Sabine Wespieser »» Littérature 29,40 € 29.40 sur commande ?
AA AA

Au Zénith est le chef-d’oeuvre de Duong Thu Huong : voici un roman qu’elle portait en elle depuis plus de dix ans, où convergent son combat politique et son talent littéraire.

En 1953, le président - c’est ainsi que l’auteur le nomme, mais on comprend très vite qu’il s’agit de Ho Chi Minh - tombe éperdument amoureux, à plus de soixante ans, d’une très jeune femme. Avec elle, il fonde une famille, qu’il installe à Hanoi dès la reconquête de la capitale. Mais il n’est pas un homme ordinaire, il est le père de la nation, et quand lui vient le souhait d’officialiser son union, les ministres, dont il a favorisé l’ascension, lui font valoir que cette affaire privée le ferait descendre de son piédestal politique. Le président cède, croyant choisir une légitime raison d’État. De ce jour, sa vie bascule. Sa jeune compagne est assassinée, ses enfants recueillis par des proches, et le pouvoir effectif lui échappe : cachés derrière sa figure tutélaire, ses anciens compagnons construisent un régime dont les fondements sont bien éloignés des combats de leur jeunesse commune. Pour donner toute sa mesure à ce drame intime et politique, l’écrivain déploie une construction romanesque époustouflante, juxtaposant quatre points de vue narratifs.

Celui du président qui, à la fin de sa vie, pendant la guerre contre les Américains, avec pour seuls compagnons les soldats qui le surveillent et les bonzesses de la pagode voisine, tente d’éclairer les méandres de son propre parcours. Celui de son meilleur ami, Vu, qui élève son fils, et dont la propre femme, une ancienne révolutionnaire pure et dure comme lui, symbolise désormais la corruption au pouvoir.

Parenthèse bucolique et contrepoint à l’intrigue principale : Duong Thu Huong raconte comment un vieil homme respecté dans son Village des bûcherons est parvenu, non sans difficultés, à imposer son union avec une femme de quarante ans plus jeune que lui. Dernier point de vue : celui du beau-frère de la jeune épouse sacrifiée. Fou de douleur, ce Compatriote inconnu ne survit que pour se venger. Au long de cette fresque impressionnante, l’écrivain - héraut des idéaux bafoués que le président a portés jusqu’au bout - élucide, sans jamais porter de jugement, un destin d’autant plus tragique qu’il s’est joué d’un être bien réel et maître du pouvoir.

x 12,5 19 521 p. L’enfant des colonels T Marías Fernando roman Espagne 2009 24/03/09 9782916329208 Cénomane et Littérature Littérature 29,00 € 29.00 20,30 € épuisé, mais encore disponible à Plume(s)
AA AA

Dans ce roman foisonnant, baroque, dont la composition relève d’une mécanique de précision, Fernando Marias, par le jeu de trois récits emboîtés et de trois narrateurs dont les destins se croisent, traverse soixante années tragiques de l’Histoire - de la guerre civile en Espagne aux dictatures meurtrières du sous-continent américain, en passant par l’occupation nazie en France -, et explore des thématiques centrales de l’histoire de l’humanité : la question récurrente du bien et du mal, le courage, la lâcheté, la peur, la folie, la vengeance, la volonté de pouvoir et la recherche du profit, mais aussi la façon dont les individus, pris dans l’engrenage des événements, peuvent faire preuve d’héroïsme ou basculer dans la barbarie.

Réflexion éthique, historique et politique sur la dimension morale de l’homme, appuyée sur une connaissance approfondie des mécanismes psychiques de l’être humain, L’Enfant des colonels est aussi un roman d’aventures palpitant, aux rebondissements multiples et inattendus, qui rejoint ceux de ces grands aînés que sont Stevenson, Melville ou Conrad. Et si l’on y retrouve nombre des mécanismes littéraires et romanesques efficaces que ces écrivains ont eux-mêmes utilisés, ils sont appliqués ici à une mise en abîme emblématique des préoccupations contemporaines liées à la construction d’un nouvel humanisme. Une forme de cri désespéré et tenace qui tente d’inscrire, entre le " plus jamais ça " et un " pourtant toujours " qui ne cessent de le hanter, l’éprouvant combat de l’être humain dans sa recherche de l’amour et de la paix.

x 15,5 23,5 545 p. La vallée de l’éternel retour T Le Guin Ursula et Tripodi Diego roman SF 2012 15/02/12 9782354081355 Mnémos Littérature 29,00 € 29.00 manquant sans date
AA AA

Dans un futur lointain, après de multiples désastres, la Californie est devenue une île. A l’abri dans une vallée, le peuple Kesh cultive la vigne et la sagesse, danse l’harmonie du monde, fait la guerre au Peuple du Cochon et rit des mauvaises blagues de Coyote.

Avec ce livre subtil et profond, Ursula Le Guin nous donne la vision d’une société humaine à la fois étrangère et mystérieusement proche.

Elle invente une archéologie du futur pour nous convier dans la vallée de l’éternel retour.


Ce texte est paru en 1994 chez Actes Sud, sous forme de roman ; il a rencontré à l’époque un très grand succès critique (Le Monde, Télérama, les Inrockuptibles...). Il est épuisé depuis plus de 10 ans.

Les éditions Mnémos ont choisi de le republier sous la forme d’un beau livre permettant ainsi une meilleure distribution des différents textes, poèmes, recettes de cuisine imaginés par Ursula Le Guin et surtout des dessins et des plans illustrant la culture des Kesh.

Avec plus de 70 croquis et illustrations originales de Diego Tripodi.

x 16 26 576 p. Livre du Chevalier Zifar T roman médiéval 2009 01/11/09 9782953366419 Toussaint Louverture »» Littérature 28,50 € 28.50 épuisé
AA AA

" On approchait du soir qui allait marquer le dixième jour où le chevalier Zifar avait gagné le cheval qu’il montait.

Ainsi, alors qu’ils bavardaient, le cheval s’écroula, mort, sur le sol. Le chevalier Zifar eut juste le temps de sauter à terre et de s’en écarter. "Que s’est-il passé ? s’inquiéta le seigneur de l’armée. - Cela me colle à la peau, répondit le chevalier Zifar. Il pèse sur moi une telle fatalité qu’aucun cheval ni aucune bête ne me dure plus de dix jours."" Le chevalier Zifar est maudit : tous les dix jours, son cheval meurt.

Accablé de malheurs, mais soutenu par sa vertueuse épouse, il abandonne sa terre, en quête de vérité et d’honneur. Au cours de son errance, le valeureux chevalier sera mis à l’épreuve par Dieu de mille façons. Libérateur de la ville de Galapia et de sa reine, il se fera passer pour un fou afin d’infiltrer le royaume de Menton assiégé ; flanqué d’un habile compagnon, aussi bavard que malin, il se battra contre les plus grands chevaliers et deviendra roi.

Séparé de sa femme - enlevée par les pirates -, et de ses enfants - l’un est croqué par un lion tandis que l’autre disparaît dans une ville inconnue -, il devra accepter tours et détours pour retrouver sa famille et clore ses aventures. A moins qu’une nouvelle histoire ne commence... ? Roman de chevalerie écrit à l’orée du XIVe siècle, au ton vif et souvent ironique, flirtant parfois avec le fantastique, le Livre du chevalier Zifar est tantôt récit d’aventures et de batailles, flirtant parfois avec le fantastique, tantôt roman d’apprentissage fleuri d’anecdotes et de contes.

Traduit du castillan médiéval par Jean-Marie Barberà (à qui l’on doit déjà Tirant le blanc), accompagné d’un essai de Juan Manuel Cacho Blecua et magnifiquement illustré par Zeina Abirached (auteur du Jeu des hirondelles), le Livre du chevalier Zifar est un joyau.

x 14 21 417 p. Novembre 1918, une révolution allemande Tome 1
Bourgeois et soldats
T
Döblin Alfred roman Allemagne 2009 04/02/09 9782748900996 Agone Marginales Littérature 28,40 € 28.40 présent à Plume(s)
AA AA

Récit des derniers jours de la présence allemande en Alsace-Lorraine, Bourgeois et soldats installe le roman au milieu de l’agitation, soldats révoltés et population civile mêlés : officiers provisoirement détrônés et bourgeoisie locale en spectatrice ricanante ; amours qui se font et se défont ; petits trafics, chapardages, et enfin les drapeaux tricolores cousus à la va-vite ...

En dehors de Berlin Alexanderplatz, toute l’oeuvre d’Alfred Döblin reste pratiquement à découvrir. Roman de l’exil, la tétralogie de Novembre 1918 mêle personnages historiques et de fiction : elle tisse, de Strasbourg à Berlin, les destinées d’un drame qui prélude au siècle qui commençait.

Cette parution intégrale en français comble partiellement les lacunes de la bibliographie de ce grand oublié de la littérature allemande.

x 14 18,5 749 p. Sanctuaire du coeur T Thu Huong Duong roman Viêt Nam 2011 15/09/11 9782848051024 Sabine Wespieser »» Litterature Etrangere Littérature 28,40 € 28.40 sur commande ?
AA AA

La fugue de Thanh plonge dans la stupeur ses parents, un couple de professeurs respectés, ainsi que toute la petite ville proche de Hanoi où vit cette famille modèle.

A seize ans, le jeune homme était promis à un brillant avenir et n’avait jamais donné le moindre signe de trouble ni de rébellion. Quand on le retrouve quatorze ans plus tard - en 1999, le temps du récit -, il est devenu gigolo, entretenu par une femme d’affaires rencontrée dans la maison close de Saigon où il exerçait ses talents de prostitué. Comment - et pourquoi - ce jeune homme sans histoires en est arrivé là, c’est ce que dévoile ce roman diaboliquement construit.

Thanh a tout le temps, pendant ses longues journées dans la villa de la côte que seuls rythment des dîners dans des établissements de luxe, de se remémorer son passé. Ses jeunes années sont autant de souvenirs lumineux : elles ont été à jamais marquées par la présence radieuse de Tra My, son amie de toujours, la petite fille que ses parents avaient recueillie et dont il était tombé éperdument amoureux.

Sa descente aux enfers après sa fugue vient en sombre contrepoint de cette enfance heureuse : les scènes époustouflantes de son arrestation par erreur dans un hôtel de passe, de son emprisonnement avec des droit commun ou de sa rencontre avec le proxénète qui l’a embauché donnent à Duong Thu Huong la matière d’un portrait sans appel d’une société vietnamienne déstabilisée et corrompue que dominent le sexe, le pouvoir et l’argent.

Quand Thanh ne supporte plus sa vie oisive d’objet sexuel et qu’il décide de prendre un nouveau départ, il ne peut s’empêcher de buter sur le traumatisme subi lors de ses seize ans. La scène qui le hante, et dont son propre père est l’acteur principal, donne la clé de sa dérive et du roman tout entier. La question sous-jacente que pose en effet Duong Thu Huong tout au long de ce livre consacré aux enfants des hommes et des femmes de sa génération, celle qui s’est battue pour des idéaux et qui ne se reconnaît pas dans le Vietnam d’aujourd’hui, est déchirante : qu’avons-nous fait à nos enfants ? quel monde leur laissons-nous ?

x 13 20,5 345 p. Du bon usage des étoiles T Fortier Dominique roman aventures 2008 31/08/08 9782923550152 Alto Littérature 27,95 € 27.95 épuisé
AA AA

Mai 1845, les navires Terror et Erebus, sous le commandement de sir John Franklin, partent à la conquête du mythique passage du Nord-Ouest avec, à leur bord, cent trente-trois hommes et suffisamment de provisions pour survivre trois ans aux rigueurs de l’Arctique. L’expédition doit permettre à l’Angleterre d’asseoir sa suprématie sur le reste du globe, mais les deux navires se trouvent bientôt prisonniers des glaces dans une immensité sauvage.

Commence alors un nouveau voyage, immobile celui-là, au cœur de la nuit polaire et vers les profondeurs de l’être, dont Francis Crozier, commandant du Terror, rend compte dans son journal. Il se languit aussi de la belle Sophia, restée avec sa tante Jane Franklin à Londres, où les thés et les bals se succèdent en un tourbillon de mondanités.

Inspiré de la dernière expédition de Franklin, Du bon usage des étoiles brosse un tableau foisonnant des lubies de la société victorienne – lesquelles ne sont pas sans rappeler certains des travers de la nôtre – dans un patchwork qui mêle avec bonheur le roman au journal, l’histoire, la poésie, le théâtre, le récit d’aventures, le traité scientifique et la recette d’un plum-pudding réussi.

x 14 20,5 848 p. L’or du temps T Sureau François roman mai 2020 28/05/20 9782072888540 Gallimard »» Blanche Littérature 27,50 € 27.50 sur commande ?
AA AA

"La Seine est le fleuve sur le bord duquel j’aurai passé l’essentiel de ma vie. Je me suis aperçu très tard que cette mince coulée grise et verte formait le centre d’un territoire réel et imaginaire, dont je n’avais cessé de vouloir déchiffrer le secret." De la source à Troyes, de Samois à Evry, Bercy, Paris et au-delà..., François Sureau rapporte de chacune de ses étapes un récit. Vies d’écrivains et de peintres égarés, instants d’amour, incendies, controverses oubliées, départs vers le lointain...

Autant de rencontres inattendues qui déplacent notre point de vue et nous invitent à regarder autrement ce fleuve et notre pays.

x Sonya la Rouge Howard Robert E. roman 1995 01/01/95 Néo Littérature 27,00 € 27.00 épuisé
AA AA
x 14 22,5 610 p. Le livre de l’intranquillité T Pessoa Fernando roman 2011 05/04/11 9782267021776 Christian Bourgois »» Littérature 27,00 € 27.00 sur commande ?
AA AA

" En ces heures où le paysage est une auréole de vie, j’ai élevé, mon amour, dans le silence de mon intranquillité, ce livre étrange... " qui alterne chronique du quotidien et méditation transcendante.

Le livre de l’intranquillité est le journal que Pessoa a tenu pendant presque toute sa vie, en l’attribuant à un modeste employé de bureau de Lisbonne , Bernardo Soares. Sans ambition terrestre, mais affamé de grandeur spirituelle, réunissant esprit critique et imagination déréglée, attentif aux formes et aux couleurs du monde extérieur mais aussi observateur de " l’infiniment petit de l’espace du dedans ", Bernardo Soares, assume son "intranquillité" pour mieux la dépasser et, grâce à l’art, aller à l’extrémité de lui-même, à cette frontière de notre condition ou les mystiques atteignent la plénitude " parce qu’ils sont vidés de tout le vide du monde ". Il se construit un univers personnel vertigineusement irréel, et pourtant plus vrai en un sens que le monde réel.

Le livre de l’intranquillité est considéré comme le chef-d’œuvre de Fernando Pessoa.

Après le succès considérable de la première édition française, parue en deux volumes (1988 et 1992), puis de la seconde édition, intégrale, en un volume (1999), nous présentons aujourd’hui cette troisième édition, entièrement revue et corrigée, d’après le dernier état de l’édition portugaise (8e édition, 2009), publiée par Richard Zenith. Celui-ci a en effet introduit de nouvelles et nombreuses modifications, rectifiant ainsi les multiples erreurs de lecture qui entachaient l’édition portugaise originale (parue en 1982) ; figurent en outre dans le présent volume de nombreux inédits retrouvés par Richard Zenith depuis la première publication au Portugal. L’ordre des textes adopté ici, comme auparavant dans la 2e édition, diffère de l’ordre suivi dans la 1ère édition, pour obéir à une organisation thématique, mais plus dynamique et plus fidèle, dans la mesure du possible, à la chronologie des différents fragments. Enfin, la traduction proprement dite a fait à son tour l’objet d’une nouvelle révision approfondie par la traductrice elle-même, qui s’est efforcée de rendre, avec le maximum de transparence, la force poétique et dramatique de ce texte, l’un des chefs-d’oeuvre de la littérature du XXe siècle.

x 15 24 1 p. La trilogie écossaise T May Peter roman 2014 08/10/14 9782812607066 Rouergue »» Rouergue Noir Littérature 26,90 € 26.90 sur commande ?
AA AA

En rupture de ban avec son passé, l’inspecteur Fin McLeod, meurtri par la disparition tragique de son fils unique, est de retour sur son île natale où, chaque année, une douzaine d’hommes partent en expédition à plusieurs heures de navigation pour tuer des oiseaux nicheurs. Sur fond de traditions ancestrales d’une cruauté absolue, Peter May nous plonge au cœur d’une enquête déchirante, qui va obliger McLeod à affronter sa propre histoire.

Dans L’Homme de Lewis, le passé ressurgit, et avec lui l’histoire des homers, ces orphelins exilés aux Hébrides et corvéables à merci.
Dans Le Braconnier du lac perdu, Fin doit prendre en chasse les braconniers qui pillent les eaux sauvages de Lewis. Et le plus brillant des amis de Fin, Whistler, est le plus redoutable des braconniers...

x 14 20 980 p. Blonde T Oates Joyce Carol roman 2010 02/06/10 9782234064690 Stock »» La Cosmopolite Littérature 26,40 € 26.40 sur commande ?
AA AA

Blonde ne ressemble à aucun livre de Joyce Carol Oates.

Avec cette œuvre monumentale et baroque, qu’elle compose à partir des fantasmes que lui inspire Marilyn Monroe, l’écrivain a marqué de son empreinte un genre inédit : la " bio-fiction ". Construite en cinq actes, cette tragédie est écrite sur deux modes : l’un, narratif et réaliste, l’autre surréaliste, composé de visions et d’hallucinations. Un peu comme si la folie d’une Marilyn starifiée venait interrompre les voix de différents personnages tentant de raconter son histoire.

Au sein de ce chœur, on entend le souffle gracile et timide de Norma Jeane, l’enfant blessée et perdue que Marilyn a dû être, obsédée par le pouvoir de destruction et la fragilité de sa mère.


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Nous écrire | Espace privé | SPIP | squelette |