récit - Librairie Plume(s)
masquer rechercher un article par :   ?  

présent :  dans texte :  titre seul :  exacte :
éditeur: tous
Contacts|Qui sommes-nous|Liens|Agenda|soldes
recherche avancée

Plume(s) est une toute jeune petite librairie, qui a ouvert le 1er avril 2008 - non, ce n’était pas un poisson.

Nous voulons proposer des documents qu’on ne trouve habituellement pas à Millau, et proposer aussi un espace de convivialité.

Vous y trouverez des livres, des dvd, des revues sur les thèmes de l’écologie, de l’alter-mondialisme, de la non-violence,... mais aussi des livres maternité et jeunesse, jardinage, cuisine, construction écologique, ou d’autres qui nous ont plu,
ainsi que thé, café, chocolat et jus de fruits bio-équitables,
et aussi un accès internet,
le tout dans la bonne humeur ...

Régulièrement nous organisons des projections vidéo.

  rayons :  BD | Divers | International | Jeunesse | Littérature | Par chez nous | Politique et société | Pratique

ca 213 documents de type : récit


Les dernières arrivées à Plume(s) de type récit


213 articles
tout ouvrir dans de nouveaux onglets par rayon par theme
0 | 100 | 200

larg.
?
haut.
?
pages
?
titre +
?
sous-titre
auteur
type
thème
parution +
?
ean
?
éditeur
?
collection
?
rayon
prix
?
disponibilité
?
x 29,5 21 143 p. Amérique du sud T dessins, photos, récit Amérique 2008 01/01/08 9782952056618 ABM Aventure du Bout du Monde Divers -voyages 29,40 € 29.40 épuisé
AA AA

, 60 photos et dessins ;

La traversée à pied et à la voile des milieux les plus extrêmes du continent sud-américain. Un très beau témoignage d’un défi sportif et d’aventure réalisé par Karine Meuzard et Christian Clot sur des terres arides, salées, désertiques ou d’altitude.

x 16 20 127 p. Légendes canaques T Michel Louise récit culture, international 2006 15/09/06 9782915842128 Cartouche International -Océanie 15,30 € 15.30 épuisé
AA AA

Décembre 1871, Louise Michel est condamnée à la déportation pour sa participation à la Commune de Paris et prend le chemin de la Nouvelle-Calédonie.

Elle continuera sur place son action en faveur des exploités et des opprimés : les Canaques, peuple qu’elle va connaître, comprendre et avec lequel elle fraternisera. Collectant leurs légendes, leurs chants de guerre, se renseignant sur les coutumes, leurs trente-six dialectes, crayon en main, Louise Michel rédigera ce fantastique récit.

x 16 24 260 p. L’Énigme de l’auberge rouge T Cosson Jean-Michel et Savignoni Jean-Philippe récit régional 2006 01/09/06 9782844945372 De Borée Par chez nous -littérature 20,30 € 20.30 épuisé
AA AA
2 octobre 1833. Sur le plateau de Peyrebeille, balayé par le vent, le couperet s’abat sur les cous de Pierre et Marie Martin et de leur domestique, mettant un terme à vingt années de la célèbre affaire gravée dans l’imaginaire collectif comme celle de « L’Auberge rouge ». Un document-fiction incontournable qui fait le point, entre rumeur et faits, sur cette histoire passionnante, tout en brossant un tableau des mœurs provinciales.
x 24,5 30,5 160 p. Voyages avec un âne dans les Cévennes T Stevenson Robert Louis récit régional 2003 16/10/03 9782844942005 De Borée Par chez nous -littérature 30,50 € 30.50 manquant sans date
AA AA
Le texte de Voyages avec un âne dans les Cévennes, de Robert Louis Stevenson, a été abondamment publié, commenté, analysé... Jamais cependant il n’avait eu si bel écrin que celui que lui offrent aujourd’hui Marius Gibelin et Jean-Marie Gazagne ; ces deux auteurs, collectionneurs passionnés de documents de la Belle Époque, ont rassemblé plus de deux cents photographies et cartes postales réalisées entre 1878, date du périple de l’Écossais, et 1900. Les paysages, les portraits, les détails qu’ils donnent à voir sont ainsi très proches de ceux que le romancier a pu croiser sur son chemin, ce qui rend cet ouvrage exceptionnel par sa pertinence et son réalisme. Chaque document est accompagné d’une légende précise qui vient appuyer la description, plus poétique, de Stevenson. Cet album offre non seulement un voyage sur les traces de l’écrivain, mais aussi une balade dans le temps, à la recherche du monde disparu décrit par Stevenson.
x 12,5 19 476 p. Libres enfants de Summerhill T S.Neill Alexander récit éducation 2004 29/02/04 9782707142160 la Découverte Politique et société -école 14,00 € 14 prochainement à Plume(s) ?
AA AA

« Summerhill, c’est l’aventure d’une école autogérée fondée en 1921 dans la région de Londres. Son fondateur, le psychanalyste A. S. Neill, a mis les découvertes psychanalytiques au service de l’éducation. Il s’est dressé contre l’école traditionnelle soucieuse d’instruire mais non pas d’éduquer. Il s’est dressé contre les parents hantés par le critère du succès (l’argent). Il s’est insurgé contre un système social qui forme, dit-il, des individus “manipulés” et dociles, nécessaires à l’ensemble bureaucratique hautement hiérarchisé de notre ère industrielle. » Maud Mannoni. Libres enfants de Summerhill, publié aux Éditions François Maspero en 1970, dix ans après sa première publication à New York et dans le bouillonnement de l’après-Mai 68, est devenu en quelques années un best-seller et s’est vendu à plus de 400 000 exemplaires. Depuis sa parution, l’expérience éducative originale décrite dans cet ouvrage a suscité de nombreux débats pédagogiques et a contribué à lancer la question des droits de l’enfant. L’école autogérée de Summerhill, malgré les controverses dont elle a pu et continue de faire l’objet, accueille toujours des pensionnaires.

Préface de Maud MANNONI
Traduit de l’anglais par Micheline LAGUILHOMIE

x 16 24,8 296 p. Maus T Spiegelman Art BD, récit 39-45, déportation 1998 02/02/98 9782080675347 Flammarion »» BD 30,00 € 30.00 remplacé >>(2012)
AA AA
Le père de l’auteur, Vladek, juif polonais, rescapé d’Auschwitz, raconte sa vie de 1930 à 1944, date de sa déportation. Ce récit est rapporté sous la forme d’une bande dessinée dont les personnages ont une tête d’animal : les juifs sont des souris, les nazis des chats, les Polonais des porcs et les Américains des chiens.
x 11 18 250 p. La supplication
Tchernobyl, chronique du monde après l’apocalypse
T
Alexievitch Svetlana récit nucléaire 1999 01/12/99 9782290343609 J’ai lu Politique et société -nucléaire 5,80 € 5.80 remplacé >>(2016)
AA AA
« Des bribes de conversations me reviennent en mémoire... Quelqu’un m’exhorte : - Vous ne devez pas oublier que ce n’est plus votre mari, l’homme aimé qui se trouve devant vous, mais un objet radioactif avec un fort coefficient de contamination. Vous n’êtes pas suicidaire. Prenez-vous en main ! » Tchernobyl. Ce mot évoque dorénavant une catastrophe écologique majeure. Mais que savons-nous du drame humain, quotidien, qui a suivi l’explosion de la centrale ? Svetlana Alexievitch nous fait entrevoir un monde bouleversant : celui des survivants, à qui elle cède la parole. Des témoignages qui nous font découvrir un univers terrifiant. L’événement prend alors une tout autre dimension. Pour la première fois, écoutons les voix suppliciées de Tchernobyl.
x 14,5 19 41 p. La femme noire qui refusa de se soumettre - Rosa Parks Simard Eric et Gourrat Carole récit racisme, société américaine 2006 16/03/06 9782350000565 Oskar Jeunesse -littérature 5,95 € 5.95 2,90 € présent à Plume(s)
AA AA
x 14,5 22 200 p. Voyage à Jérusalem T Chateaubriand , Dumas Alexandre, Flaubert Gustave et Lamartine (de) Alphonse récit Palestine, voyage 2008 22/03/08 9782912789808 Pimientos »» Divers -voyages 19,00 € 19.00 épuisé
AA AA

« Il y a des noms de villes ou des noms d’hommes, qui, lorsqu’on les prononce dans quelque langue que ce soit, éveillent à l’instant même une si grande pensée, un si pieux souvenir, que ceux qui entendent prononcer ce nom, cédant à une puissance surnaturelle et invincible, se sentent tout près de ployer les deux genoux. Jérusalem est un de ces noms saints pour toutes les langues humaines : le nom de Jérusalem est balbutié par les enfants, invoqué par les vieillards, cité par les historiens, chanté par les poètes, adoré par tous. » (Dumas)

Pour les écrivains du XIXe siècle, Jérusalem ouvre les portes d’un Orient sublimé où l’histoire s’entremêle à la puissance du religieux. Voyageurs occidentaux, ils veulent y retrouver les fondements de la religion de leur enfance, ou redevenir le temps d’un voyage, un pèlerin ému franchissant les portes de la ville sainte. Mais la réalité de Jérusalem est tout autre… Par terre et par mer, le voyage à Jérusalem se fait aussi à travers l’acte d’écriture. Ces textes nous font partager les sentiments contrastés face à une ville qui provoque un mélange de fascination et de répulsion.

x 15 22 295 p. Voyage en Andalousie T Dumas Alexandre, Mérimée Prosper, Custine (de) Astolphe et Gautier Théophile récit voyage 2008 21/04/08 9782912789792 Pimientos »» Divers -voyages 20,00 € 20.00 sur commande ?
AA AA
L’Andalousie fait rêver.
Le climat andalou fait rêver.
La végétation andalouse fait rêver.
Et Grenade, et Cadix, et Cordoue font rêver.
Les trois cent cigarières qui travaillent, le corsage plutôt ouvert,
dans les ateliers de la manufacture de Séville, font rêver.
La corrida, la Sierra Nevada, les bandidos, le Guadalquivir,
l’or que l’on ramenait par tonnes, tout cela fait rêver.
Ces femmes singulières, au port de tête si ferme,
aux pieds si délicats, ces femmes si brunes, si belles…
ces femmes font rêver.
Carmen fair rêver.
L’architecture andalouse fait rêver.
La rencontre enfin assumée, enfin positive, entre Orient et
Occident, incontestablement, cela fait rêver. Et plus encore.
Et les écrivains, leur facilité à écrire des textes qui frisent la
perfection littéraire, cela, c’est pur plaisir.
Le Voyage en Andalousie ? : – un rêve éveillé.
Comme s’il pleuvait du soleil à minuit.
x 14 21 469 p. Dix jours qui ébranlèrent le monde T Reed John récit révolution russe 2096 03/10/96 9782020300513 Seuil Politique et société -histoire 23,30 € 23.30 épuisé
AA AA

A Petrograd, l’état de siège vient d’être proclamé. Dans les salles du palais Marie, le Conseil de la république débat de la politique étrangère de la Russie, engagée aux côtés des Alliés dans la Première Guerre mondiale. Dehors, deux compagnies de junkers remontent la rue Morskaïa en chantant un refrain datant de l’époque des tsars, et de petits groupes s’efforcent de déchiffrer les innombrables proclamations collées sur la moindre surface plane : Tsik, soviets paysans, partis socialistes « modérés », comités d’armée…

Au cours des grandes journées d’octobre 1917, John Reed a parcouru en toute liberté la « Capitale Rouge », recueilli les analyses des principaux acteurs politiques, et écouté le peuple de Petrograd dans les cercles qui se formaient, dès l’aube, sur les places publiques, à la porte des boulangeries, à l’intérieur des casernes. De retour aux États-Unis, il rassembla dans ce livre l’essentiel de ses observations et revécut, dans l’urgence, cette « aventure » humaine dont il apparaît toujours, aujourd’hui, comme l’un des témoins les plus proches.

x 14 20,5 313 p. Le Mexique insurgé T Reed John récit, histoire société, Mexique 1998 01/01/98 9782020261722 Seuil International -Amériques 20,90 € 20.90 prochainement à Plume(s) ?
AA AA

Rentré du Mexique où il avait suivi les troupes de Pancho Villa jusque dans la décisive bataille de Toreon, John Reed rassembla les articles écrits sur le vif pour le Metropolitan et le matériel qu’il n’avait pas publié, pour faire une œuvre résumant son expérience de la révolution au sud du Rio Grande.

Le résultat est cette vaste fresque où le témoignage est porté par un lyrisme et une poésie qui épousent l’esprit et l’atmosphère de la révolution mexicaine. Identifié à la cause de Villa dont il dresse sur plusieurs chapitres un saisissant portrait, John Reed, mêlant réalité historique et vérité des sentiments, retrace sur fond de ciels embrasés et de montagnes de porphyre le combat acharné d’un peuple pour la terre et la justice.

Le Mexique insurgé est le premier des grands récits de Reed, précédant La Guerre dans les Balkans et Dix jours qui ébranlèrent le monde, trois ouvrages de référence sur les évènements qui ont marqué le début du XXe siècle : l’insurrection mexicaine, la Première Guerre Mondiale et la révolution d’Octobre.

x 20 28,5 138 p. Les hommes du viaduc T Seuzaret-Barry Françoise récit histoire, régional 2008 04/08/08 9782909788852
HDV
GabriAndre »» Par chez nous -littérature 15,30 € 15.30 épuisé
AA AA
Le Cévenol entre en gare de Marseille. Il dessert les gares de La Grand’Combe-La Pise, Villefort, La Bastide, Langogne, Langeac, Arvant, Clermont-Ferrand. Pour traverser les Cévennes, des ouvrages d’envergure sont nécessaires : viaducs, tunnels... En 1868, la main-d’œuvre française n’est pas assez nombreuse. On fait appel aux étrangers.
x 11 17 72 p. Abdou T Stormelli Karen récit Afrique, enfance 2008 08/09/08 9782913046696 ATD Quart-monde En un mot Jeunesse -littérature 2,00 € 2.00 sur commande ?
AA AA

A Ouagadougou, au Burkina Faso, la Cour aux cent métiers accueille des enfants vivant dans les rues de la capitale. Au cœur de ce lieu, une mosaïque garde la mémoire d’Abdou, un enfant souvent venu y chercher des d’espoir. Karen Stornelli, volontaire du Mouvement, a tenu à nous le faire connaître. Car, « derrière Abdou “l’enfant malade”, derrière Abdou “l’enfant de la rue”, il y avait Abdou l’enfant. » Celui qui racontait la mer et les poissons, celui qui dessinait et cousait, celui qui riait avec ses amis. Celui qui cherchait aussi désespérément sa place dans sa famille, trop tôt séparé de sa mère, et de la Côte d’Ivoire qui l’avait vu grandir.

Ce livre témoigne de ce petit Mossi au milieu des Peuls et de tous ceux qui l’ont aimé.

A découvrir aussi dans la collection En un mot : Germaine, Caroline, Eva, Derrière les rideaux blancs, L’épine sur les roses et Jour Désiré

x 13 21 316 p. Fati T Defromont Jean-Michel récit Afrique 2008 08/09/08 9782913046467 ATD Quart-monde Littérature -poches 10,00 € 10.00 prochainement à Plume(s) ?
AA AA

Pourquoi s’enfuit-elle avec son bébé, cette jeune femme que personne n’est venue voir à la maternité ? Pourquoi offre-t-elle à Élisabeth, sa voisine de chambre, cette mystérieuse statuette africaine, seul présent qu’elle tenait du père de sa fille ?

Cette "Mère à l’enfant", Élisabeth l’emportera sur une île lointaine, où une autre vie commence pour elle et sa famille. C’est là, près de " Ti-Paradis ", une trentaine de cases en tôle rouillée accrochées entre la montagne et la mer, qu’elle va se lier d’amitié avec Fati, une petite créole, vive et curieuse de tout.

Cette statuette, Fati la recevra en cadeau lorsque, devenue institutrice, elle choisira de quitter son île pour rejoindre, en France, un mouvement engagé aux côtés de familles démunies. Elle y apportera sa présence, les mots, les livres dont elle se régalait comme de friandises, quand elle était enfant. Elle y rencontrera Élodie, adolescente métisse à l’histoire familiale brisée, dont on découvrira progressivement l’origine...

Du sud au nord, de " Ti-Paradis " à la cité des Myosotis, ce roman croise des destins d’hommes et de femmes que tout sépare.

Basé sur des faits authentiques, Fati nous emmène à la rencontre de familles en proie à la grande misère, en France et dans un pays du Sud. En choisissant la fiction, Jean-Michel Defromont réussit, hors du discours militant, à nous faire saisir ce que signifient la présence auprès de l’autre, la création de liens grâce au livre et aux activités créatrices, la quête du sens de l’existence.

x 15 21 180 p. Nouvelles caussenardes
racontes caussenards
T
Vairau (de) Pèire et Féniès Jacques récit régional 2015 28/02/15 9782908123586 Beffroi -Editions du »» Par chez nous -littérature 20,00 € 20.00 épuisé, mais encore disponible à Plume(s)
AA AA

Ce serait être bien mal inspiré que de comparer cet ouvrage, fruit de la belle amitié entre Jacques Féniès et Pèire de Vairau, à celui d’une paire de bœufs traçant leur sillon d’un même pas.

Depuis longtemps déjà, le premier a opté pour un français d’une telle richesse qu’il emporte son sujet, le soulève et le déverse en cataracte où se transcendent la moustache de Bové en miroir avec celle d’Astruc, en une gauloiserie qui ne connaît pour bornes que celles de sentiers non encore battus, et où l’hydrologie caussenarde n’a jamais été aussi bien définie que par "un pays qui, à l’occasion, s’épanche beaucoup, tout en restant d’une discrétion rare".

Revisités par Pèire de Vairau, nombre de sujets trouvent avec sa belle langue occitane, un terreau et une source qui les irrigue avec douceur et les érige dans les couleurs de leur contexte caussenard. Ainsi Adrienne Durand-Tullou, cette grande figure des Causses, se trouve-t-elle croquée dans la langue sobre des bergers qu’elle a tant aimés : "Se contentèt pas de far la sabenta, qu’aquels los aimava pas plan. Anava per las devesas gardar amb los pastres e, aqui, los pastres ensenhavan la mèstra."

En un mot, dans cet ouvrage, occitan et français ne se marient pas mais font la noce pour le plus grand plaisir du lecteur en recherche de compagnons de route sur les dralhas des Causses.

x 13,5 20,5 105 p. Modeste in memoriam
Souvenirs lointains
T
Leeuwen (van) Evelien récit 39-45, mort, réconciliation, déportation 2008 03/09/08 9782268063959 Rocher Politique et société -histoire 12,20 € 12.20 présent à Plume(s)
AA AA

Dans ces souvenirs publiés pour la première fois aux Pays-Bas en 1983, l’auteur évoque des images d’une adolescence qui s’est déroulée durant la Seconde Guerre mondiale.

Appartenant à la population alors la plus menacée, elle a vu sa vie bouleversée. Entreprenant d’écrire une lettre à son fils, elle décide finalement de rédiger ce petit document. Ce " témoignage " ne recense pas des atrocités, c’est un récit simple et sobre, un discret monument à la mémoire des morts, qui se veut aussi un plaidoyer pour une réconciliation.

x 11 17 352 p. Mes aventures sur les routes du vin T Lynch Kermit récit voyage, vigne et vin 2008 28/08/08 9782228902823 Payot »» Littérature -poches 9,15 € 9.15 épuisé
AA AA

Chaque année depuis plus de trente ans, Kermit Lynch sillonne le vignoble français. Caviste et distributeur californien réputé, amoureux fervent de nos terroirs et farouche défenseur de la qualité, il nous entraîne dans ses aventures avec tout son humour et son franc-parler, qu’il s’agisse de déguster de grands vins ou de faire la connaissance de truculents personnages. « Les Français vont découvrir avec fascination cet homme qui a manifesté tant de curiosité et d’érudition vis-à-vis d’une de leurs principales sources de gloire… Lisez ce livre et vous vous aimerez davantage ! »


Dimensions :
Nbre. de

x 11 18 224 p. Chroniques carcérales (2004-2007) T Rouillan Jann-Marc récit prison 2008 31/12/07 9782748900897 Agone Éléments Politique et société -répression 10,20 € 10.20 présent à Plume(s)
AA AA

La prison claudique. Sur les coursives, les passants ronchonnent. « Si Sarkozy passe, on est cuits, plus de perm’, plus de condi’, plus rien… » D’exaspération, René se gratte le béret : « Et qu’est-ce que tu veux que ça m’foute, ici on n’a rien ! »

Depuis Napoléon, les réformes du code pénal se sont succédé mais les législateurs n’ont jamais remis en question la peine infamante des réclusionnaires. Pour les braves pépères parlementaires, l’essentiel est de nous maintenir à vie dans la caste des sous-citoyens. Détournez des millions de fonds publics, vous resterez un citoyen respectable, attaquez une banque pour quelques picaillons et vous deviendrez un intouchable. Par n’importe quel moyen, le but est d’éliminer les classes dangereuses du territoire politique. Mais il faudra bien qu’un jour le peuple des prisons réalise lui aussi son juillet 1789 ! Aujourd’hui, les conversations tournent autour du départ de Doudou. À l’étage, sa frêle silhouette s’agite, sans bruit, il prépare ses cartons.

Dix-sept piges passées dans la même cellule, dix-sept piges devant la même machine de l’atelier sans avoir jamais mis les pieds en promenade… Dix-sept piges d’un minutieux assassinat du temps qui passe, où chaque seconde est circonscrite à une particule d’habitude disséquée et répétée à l’infini… Jann-Marc Rouillan livre ici quatre années de réflexions menées sur son quotidien carcéral, depuis lequel il regarde également le monde du dehors, dit « libre ». Ces chroniques sont initialement parues dans le mensuel de critique sociale CQFD.

x 25 16 158 p. Kingsley
carnet de route d’un immigrant clandestin
T
Jobard Olivier et Saugues Florence récit immigration, sans papier 2006 31/05/06 9782862343938 Marval »» Politique et société -immigration et précarité 26,00 € 26.00 épuisé
AA AA

Le dangereux périple d’un immigrant clandestin, retracé dans un carnet de route photographique.

Kingsley retrace le périple d’un Camerounais de vingt-deux ans, traversant en toute illégalité l’Afrique sub-saharienne pour s’embarquer sur un esquif de fortune, et affronter l’Atlantique afin d’entrer clandestinement aux Canaries, territoire espagnol et donc européen, puis en France. Olivier Jobard a accompagné Kingsley tout au long de sa périlleuse aventure et a retracé photographiquement ce que l’on peut considérer comme une épopée des temps modernes.

x 11 18 445 p. Amkoullel l’enfant peul T Hampâté Bâ Amadou récit Afrique 2000 01/03/00 9782290306413 J’ai lu Littérature 7,20 € 7.20 sur commande ?
AA AA

Amkoullel, tel est le surnom que porte le jeune Hampâté Bâ quand, au début du XXe siècle, il s’initie aux traditions familiales séculaires.

Fréquentant l’école française en même temps que la coranique, courant la savane alors que des proches partent pour une guerre que l’on dit mondiale, mais qui les concerne si peu, à l’écoute des grands maîtres de la parole, il devient lui-même, à son insu, un griot, garant et dépositaire d’une civilisation orale en pleine mutation. A la fois roman d’aventure, tableau de mœurs et fresque historique, ce livre restitue dans une langue savoureuse et limpide toutes les richesses, les couleurs et la vie du grand récit oral africain.

x 11 18 508 p. Oui mon commandant ! T Hampâté Bâ Amadou récit Afrique 2001 01/08/01 9782290315859 J’ai lu Littérature -poches 8,10 € 8.10 présent à Plume(s)
AA AA

Amkoullel, désormais âgé de vingt-deux ans, entame sa carrière de fonctionnaire de l’administration coloniale en Haute-Volta (Burkina Faso).

Après un long voyage au cours duquel il commence à noter tous les récits oraux dont il deviendra le dépositaire, il se marie, fonde une famille et devient peu à peu, à travers mille aventures cocasses, émouvantes ou dramatiques, un homme sage capable de porter sur le monde qui l’entoure un regard à la fois subtil et rigoureux. C’est un vaste tableau, fascinant et vivant, de l’Afrique coloniale que nous offre l’auteur, avec une verve et un humour inimitables.

Mais par-dessus tout, au fil du récit, se dessine une évolution spirituelle qui trouve son accomplissement lorsque l’auteur, de retour au Mali, reçoit de son maître spirituel les enseignements d’amour et de tolérance qui vont féconder le reste de sa vie.

x 12 19 102 p. Un juif pour l’exemple T Chessex Jacques récit racisme, 39-45 2009 07/01/09 9782246743514 Grasset & Fasquelle Littérature 12,90 € 12.90 sur commande ?
AA AA

Nous sommes en 1942 : l’Europe est à feu et à sang, la Suisse est travaillée de sombres influences.

A Payerne, rurale, cossue, ville de charcutiers "confite dans la vanité et le saindoux", le chômage aiguise les rancœurs et la haine ancestrale du Juif. Autour d’un "gauleiter" local, le garagiste Fernand Ischi, sorti d’une opérette rhénane, et d’un pasteur sans paroisse, proche de la légation nazie à Berne, le pasteur Lugrin, s’organise un complot de revanchards au front bas, d’oisifs que fascine la virilité germanique.

Ils veulent du sang. Une victime expiatoire. Ce sera Arthur Bloch, marchand de bestiaux A la suite du Vampire de Ropraz, c’est un autre roman, splendide d’exactitude et de description, d’atmosphère et de secret, que Jacques Chessex nous donne. Les assassins sont dans la ville.

x 12,5 19 377 p. Walden ou La vie dans les bois T Thoreau Henry David récit nature 2006 31/05/06 9782070715213 Gallimard »» Littérature 12,50 € 12.5 épuisé
AA AA
En plein XIXe siècle, dans le pays qui est en passe de devenir le plus industrialisé du monde, Thoreau tourne le dos à la civilisation et s’installe seul, dans les bois, à un mille de tout voisinage, dans une cabane qu’il a construite lui-même, au bord de l’étang de Walden, Massachusetts. Il ne doit plus sa vie qu’au travail de ses mains. C’est là qu’il commence à écrire Walden, grand classique de la littérature américaine, hymne épicurien, souvent loufoque, à la nature, aux saisons, aux plantes et aux bêtes, toutes choses et tous êtres qui ne sont, selon les propres dires de Thoreau, que " l’envers de ce qui est au-dedans de nous ".
x 13 17 224 p. Un petit tour au Proche-Orient T Krafft Raphaël récit voyage 2008 05/11/08 9782912019905 Bleu autour »» International -Moyen Orient 18,00 € 18.00 sur commande ?
AA AA
Raphaël Krafft, journaliste à vélo, a sillonné le Proche-Orient du Caire à Beyrouth, en passant par Israël, la Palestine, la Jordanie, la Syrie et le Liban. Pour France Inter et en vue de ce carnet de route, il a recueilli des paroles et des images que les journalistes épris de vitesse n’entendent ni ne voient pas toujours. Il dresse ainsi un portrait intimiste de cette région où les conflits, sauf dans les Territoires, passent au second plan, et dont les habitants, souvent désenchantés, ont soif de liberté. Et d’ailleurs.
x 13 17 256 p. Un petit tour chez les Français T Krafft Raphaël récit voyage 2007 30/09/07 9782912019660 Bleu autour »» Politique et société 17,00 € 17.00 épuisé
AA AA

De février à juin 2007, Raphaël Krafft, journaliste à vélo, sillonne la France de Paris à Nantes, en passant par la Lorraine, avant de piquer vers le sud-ouest et de décrire une grande boucle autour du Massif central. Pour France Culture et en vue de ce carnet de route, il débusque, en arrivant chez eux avec des kilomètres dans les jambes, des paroles de Français que les médias épris de vitesse n’entendent pas toujours.

Au-delà du prétexte des campagnes électorales, ces paroles disent la France d’aujourd’hui à travers celle des marges et de l’ombre, plus rurale qu’urbaine, qui s’offre au reporter à vélo. Chemin faisant, au hasard des rencontres, se révèle un drôle de pays.

x 12 17 147 p. Voyage à Arzroum
Au cours de la campagne de 1829
T
Pouchkine Alexandre récit 2009 01/04/09 9782841421848 Ombres Littérature 9,60 € 9.60 sur commande ?
AA AA

Le 1er mai 1829, Pouchkine entreprit sans autorisation un voyage de près de trois mille kilomètres pour rejoindre l’armée russe qui se préparait à occuper le nord-est de la Turquie et assiéger Arzroum (Erzurum, la capitale de l’ancien royaume d’Arménie).

Il traverse en calèche, à cheval et à pied la Russie, puis le Caucase, dans des conditions difficiles, mais pour l’aristocrate qu’il est rien n’est plus sain que de passer la nuit sous une tente. Sa témérité est étonnante, car il n’hésite pas à voyager seul parmi une population souvent hostile, comme les Tchétchènes. Dans un accès de bravoure insensée, il se précipite en première ligne au devant de la cavalerie turque lors d’une bataille.

Ses descriptions de Tbilissi, de ses bains publics, de la population arménienne de Turquie, du harem d’Erzurum, d’où il va devoir partir parce que la peste s’y est déclarée, sont passionnantes. Ce livre introuvable en français fait ici l’objet d’une nouvelle traduction, avec les variantes, les passages rayés par la censure et les brouillons, des lettres et des poèmes concernant ce voyage, les réactions des autorités à son retour, ainsi qu’un important appareil critique.

x 14 20 90 p. La rose blanche
le complot de l’intelligence !
T
Van der Motte Franz récit 39-45, résistance 2009 10/02/09 9782915640878 Les Points sur les i Politique et société -histoire 10,00 € 10.00 épuisé
AA AA

« Courageux, magnifiques jeunes gens ! Vous ne serez pas morts en vain, vous ne serez pas oubliés. Les nazis ont élevé des monuments à de solides apaches, à de vulgaires tueurs ; la révolution allemande, la vraie, les détruira et à leur place, elle immortalisera vos noms, vous qui saviez et qui proclamiez, alors que la nuit couvrait l’Allemagne et l’Europe, qu’il naissait une foi nouvelle, la foi en l’honneur et en la liberté. »

Extrait de « L’hommage à la Rose Blanche » par Thomas Mann le 27 Juin 1943.

Un mémorial est consacré à Sophie et Hans Scholl sur la place de l’Université de Munich, qui porte leur nom.

voir aussi Lettres et carnets de Hans et Sophie Scholl

x 14 22 148 p. La côte de jade T Croisset (de) Francis récit Asie, Indochine 2009 24/04/09 9782842681777 Kailash »» International -Asie 15,00 € 15.00 sur commande ?
AA AA
Dans ce récit de voyage paru en 1938, Francis de Croisset consigne sa découverte de l’Indochine française en parcourant la Cochinchine (Saïgon), le Cambodge (Phom-Penh et Angkor), l’Annam (Dalat, Nha rang et Hué) et le Laos. Sur les traces de Roland Dorgelès, il emprunte la Route Mandarine, cette fameuse route nationale 1 allant du delta du Mékong jusqu’au nord du Viet-Nam croquant les paysages, déposant ses impressions et ses émotions dans une succession de tableaux aux décors à chaque page renouvelés. Sous sa plume légère et son regard affûté, nous le suivons dans sa découverte de la Côte de Jade d’étonnements en ravissements...
x 14 20,5 176 p. Un métier idéal
histoire d’un médecin de campagne
T
Berger John et Mohr Jean récit 2009 05/02/09 9782879296548 L’Olivier »» Littérature 21,50 € 21.50 sur commande ?
AA AA

Dans la communauté rurale où il exerce en Angleterre, John Sassall soigne les estropiés, les mourants et les solitaires. Il distribue les remèdes, récolte les confidences. Il est une mémoire vivante.

Deux mois durant, Berger et Mohr l’ont suivi dans le moindre de ses déplacements. Passant de l’enquête à la réflexion, relatant quelques-unes de ses interventions avant d’explorer la nature de sa relation aux patients – un mélange complexe d’autorité, de fraternité et d’intimité – et d’élargir leur propos à une méditation sur la valeur que nous accordons à la vie humaine, ils ont composé un livre unique et passionnant qui, quarante plus tard, n’a pas pris une ride.

x 12,5 19,5 144 p. Fugue bretonne T Wattecamps-Janvier Christine et Kalouaz récit Bretagne 2007 01/02/07 9782914461849 Le Bruit des autres »» Littérature 12,00 € 12.00 sur commande ?
AA AA

Fugue bretonne est une invitation au voyage à travers le Beau Pays ; d’Argol à Saint-Benoît-des-Ondes, de villes en villages, surgissent des portraits de femmes et d’hommes croisés sur un sentier, dans une foule, un bar, ou devant une chapelle. En ce pays de légendes et de poésie, l’auteur, en colporteur de mots, vous prend par la main et vous balade, comme un voisin heureux de faire partager son bonheur de promeneur.

Couverture : collage de Christine Janvier

x 13 21 122 p. Pierre d’éboulis T Barbal Maria récit Espagne 2004 31/03/04 9782952027809 Tinta Blava International -Europe 15,00 € 15.00 épuisé
AA AA
Je savais qu’il était mort et que je ne l’aurais plus jamais à mes côtés, parce que la guerre c’est le mal qui se vautre sur la terre pour la laisser couverte de serpents, et de feu, et de couteaux la pointe en l’air. Et moi, j’allais pieds nus, avec mes enfants sans rien d’autre que mes yeux ouverts. Je n’avais même pas un vêtement de deuil parce que mon mort n’était pas comme les autres ; c’était un assassiné qu’il faut oublier tout de suite et, devant son nom, il faut fermer les paupières et les bouches avec du ciment bien épais. Je savais qu’il faisait partie de ces morts-là.
x 15,5 23 60 p. Gloire incertaine - Suivi de Le Vent de la nuit T Sales Joan récit Espagne 2007 30/06/07 9782916615004 Tinta Blava Littérature 28,00 € 28.00 présent à Plume(s)
AA AA
Ecrit par un témoin du camp des vaincus, il ne contenait aucun message politique et ne se laissait nullement aller à une exaltation partisane facile. J’y retrouvais cette même douleur face à la destruction irrémédiable qui me touchait dans le recueil de poèmes " Les nuages " de Luis Cernuda, une douleur qui survivait aux exercices désuets de propagande de chacun des deux bords : non seulement ceux du roman et de la poésie médiocres, voire misérables, des chantres de la phalange, mais aussi ceux, plus dignes, des auteurs communistes ou républicains. Le devoir de témoigner de " la vérité contre le mensonge noir et contre le mensonge rouge " dont il parlera ensuite " El vent de la nit " (" Le vent de la nuit "), partie ajoutée par l’auteur et faisant corps avec l’ ?uvre principale, confère à Joan Sales la rigueur morale de celui qui ne fonde ses réflexions sur aucune certitude et vit à découvert dans l’absurde du monde, avec son cortège de sang, de mort et d’injustice. Les héros de " Gloire incertaine " - combattants, volontaires ou non, sur le front d’Aragon - vivent une situation qui les dépasse et les transforme en pions d’un jeu qu’ils ne maîtrisent pas. Leurs souffrance, leurs doute, les héroïsmes, leurs sacrifices, incarnent " the uncertain glory of an April day " qui donne au livre son titre. Joan Sales ne tombe pas dans le piège du témoignage mélodramatique ni dans l’illusion lyrique dont souffrent la plupart des romans de guerre. Voilà pourquoi la force de " Gloire incertaine " survit à l’épreuve du temps et pourquoi on peut lire aujourd’hui ce récit avec cette même intensité qui a présidé à son écriture [. ] ".
x 13 20,5 281 p. L’amour à Versailles T Baraton Alain récit histoire 2009 13/05/09 9782246721512 Grasset & Fasquelle Littérature 19,90 € 19.90 sur commande ?
AA AA
Voici une visite de Versailles qui ne se trouve dans aucun guide : Louis XV s’y laisse surprendre dégustant des fraises sur les seins de ses maîtresses, Mme de Maintenon s’y retrouve dans le lit du confesseur du roi à la faveur d’une chandelle mal éteinte, tandis que le général de Gaulle y demande pudiquement la main de sa future épouse. Une délicieuse promenade faite d’anecdotes coquines ou cocasses, des allées aux chambres, des alcôves aux bosquets. À côté de la grande Histoire, édifiante, instructive, sérieuse, la petite histoire est, à Versailles, savoureuse. C’est elle, intime, pleine de doux soupirs, de secrets charmants, de fous rires et de quelques larmes, qu’Alain Baraton s’emploie à faire revivre, mêlant des souvenirs personnels à une documentation précise et souvent inédite.
x 13,5 21,5 190 p. Les tribulations d’une caissière T Sam Anna récit travail 2008 04/06/08 9782234061637 Stock »» Politique et société -entreprises, travail, syndicalisme 20,50 € 20.5 sur commande ?
AA AA

"Tu vois, si tu ne travailles pas bien à l’école, tu finiras caissière comme la dame."

C’est dit. C’est pesé, emballé, étiqueté. Et pourtant. Elle s’appelle Anna, elle a vingt-huit ans, un diplôme universitaire de littérature et huit ans d’expérience derrière une caisse de supermarché. Une caisse qui n’entend que les codes-barres. Un métier peu propice aux échanges, invisible, des gestes automatiques. Entre les bips qui ponctuent ses journées, Anna aurait pu se sentir devenir un robot si elle n’avait eu l’idée de raconter son travail. Au fil des jours, ces menues anecdotes qui la font rire, l’agacent ou l’émeuvent sont ses tickets de caisse à elle. Elle vous a vu passer à la caisse. Vous avez été des clients faciles ou des emmerdeurs, riches ou pauvres, complexés de la consommation ou frimeurs. Vous l’avez confondue avec une plante verte ou vous lui avez dit bonjour, vous avez trépigné à l’ouverture du magasin ou avez été l’habitué nonchalant des fermetures.

Anna, vous l’avez draguée, méprisée, insultée. Il ne se passe rien dans la vie d’une caissière ? Maintenant, prenez votre chariot et suivez Anna jusqu’à sa caisse. Celle que vous oubliez de voir vous a bien vu et raconte.

x 11 18 185 p. Les tribulations d’une caissière T Sam Anna récit travail 2009 29/04/09 9782253127550 LGF/Livre de poche Littérature -poches 5,60 € 5.60 prochainement à Plume(s) ?
AA AA

"Tu vois, si tu ne travailles pas bien à l’école, tu finiras caissière comme la dame."

C’est dit. C’est pesé, emballé, étiqueté. Et pourtant. Elle s’appelle Anna, elle a vingt-huit ans, un diplôme universitaire de littérature et huit ans d’expérience derrière une caisse de supermarché. Une caisse qui n’entend que les codes-barres. Un métier peu propice aux échanges, invisible, des gestes automatiques. Entre les bips qui ponctuent ses journées, Anna aurait pu se sentir devenir un robot si elle n’avait eu l’idée de raconter son travail. Au fil des jours, ces menues anecdotes qui la font rire, l’agacent ou l’émeuvent sont ses tickets de caisse à elle. Elle vous a vu passer à la caisse. Vous avez été des clients faciles ou des emmerdeurs, riches ou pauvres, complexés de la consommation ou frimeurs. Vous l’avez confondue avec une plante verte ou vous lui avez dit bonjour, vous avez trépigné à l’ouverture du magasin ou avez été l’habitué nonchalant des fermetures.

Anna, vous l’avez draguée, méprisée, insultée. Il ne se passe rien dans la vie d’une caissière ? Maintenant, prenez votre chariot et suivez Anna jusqu’à sa caisse. Celle que vous oubliez de voir vous a bien vu et raconte.

x 15 21 200 p. Une journée dans une classe coopérative
Le désir retrouvé
T
Laffitte René récit école, coopération 1998 30/06/98 9782905642400 Matrice Politique et société -école 22,00 € 22.00 manquant sans date, mais encore disponible à Plume(s)
AA AA
Le livre de René LAFFITTE, paru en 1985, était épuisé. Le voici, actualisé. Les Editions Matrice ont en effet l’ambition de rééditer les " classiques de la pédagogie institutionnelle ". Ce livre en est l’un des plus clairs. Une journée, dans une classe coopérative " institutionnalisée ", pour mieux saisir comment enfants et groupes retrouvent le désir d’apprendre et de grandir ? Car la pédagogie, l’école, la classe, ne sont qu’une longue traque du désir. Avec ce livre, le maître, comme le souligne François TOSQUELLES, dans la postface, se révèle être un maître en sciences humaines. " Rien ne peut advenir sans désir. Les enfants, qui ont à dire, accèdent à la parole. Au pouvoir, aussi, quand l’institutionnalisation permanente leur permet d’agir sur leur vie d’écolier. Correspondance, journal, enquêtes : communiquer devient une nécessité. Le désir retrouvé, les écoliers apprennent. Pas aussi bien. Mieux. " C’est ce que Fernand OURY écrivait pour la première édition. Là est la clé. Autant dans le désir d’école de l’élève que dans le désir du maître de faire l’école. Mais le désir, ça ne se décrète pas. Ca se construit en commun. Les structures, les groupes, l’inconscient, " l’institutionnel " : les techniques Freinet " fomentent " du désir, ajoutait Fernand OURY. " Faire " du désir ? La société y trouve son compte. On grandit le sujet, mais responsable, on devient citoyen. L’école peut aujourd’hui aller jusque-là.
x 11 18 254 p. Mes plus belles histoires de plantes T Pelt Jean-Marie récit plantes 2004 03/11/04 9782253108818 LGF/Livre de poche Littérature -poches 6,60 € 6.60 prochainement à Plume(s) ?
AA AA

S’il n’y avait plus de plantes ? Eh bien, nous ne serions évidemment pas là pour en parler.

D’ailleurs, nous ne serions pas là du tout. Plus de plantes, plus d’hommes. Et plus non plus de pain, car plus de blé. Plus de fruits, plus de légumes, plus de céréales, mais plus de viande non plus, car la vache broute l’herbe qui fait sa chair. Plus d’épices, plus de condiments, plus de jus de fruits, de bière, de vin, d’alcool. Il ne resterait que le sel et l’eau ! Bref, nous serions condamnés à nous nourrir d’eau de mer, comme les premières algues vieilles de trois milliards d’années.

Inutile de poursuivre : plus de plantes, plus rien. Et surtout plus d’oxygène. Sans plantes, nous mourrions non seulement affamés, mais asphyxiés dans un désert de sable et de cailloux. Mais imaginons le scénario inverse ; ce sont les plantes qui parlent ; elles se disent entre elles : Et s’il n’y avait plus d’hommes ?. J. -M. P.

x 12 17 190 p. Le rendez-vous de Vicam
Rencontre de peuples indiens d’Amérique
T
Hocquenghem Joani récit Mexique 2009 26/05/09 9782917051047 Rue des cascades Les livres de la jungle International -Amériques 10,20 € 10.20 présent à Plume(s)
AA AA

A l’appel des zapatistes du Chiapas, du Congrès indigène du Mexique et de la communauté yaqui de Vicam se sont réunis pour s’écouter et se connaître, du 11 au 14 octobre 2007, près de six cents femmes et hommes, délégués par soixante-six peuples vivant dans douze pays du continent appelé Amérique par ses conquérants.

Récits d’humiliation et d’exploitation, de résistance et de rébellion, toutes d’émotion et de dignité, leurs paroles ouvrent un chemin d’émancipation.

x 14 20,5 244 p. Retour d’exil d’une femme recherchée T Castel Hélène récit prison 2009 05/02/09 9782020967853 Seuil Littérature 19,30 € 19.30 sur commande ?
AA AA

Dans ce récit d’une rare dignité, Hélène Castel va et vient entre sa mémoire et la réalité accidentée de la détention, entre le Mexique qui l’a adoptée et ses "retrouvailles" avec la France... Mettant en miroir ses deux identités, son livre éclaire le chemin singulier qu’elle a dû emprunter dès le moment de son arrestation, jusqu’à son procès fortement médiatisé.

Nancy Huston écrit dans sa préface : "Ce qui était grave, ce n’était ni son braquage, rocambolesque et tragique, ni son exil sous un faux nom, ni son arrestation au Mexique par Interpol en raison d’un ordre donné par le ministre français de l’Intérieur [...]. Non, ce qui était grave, c’était la prison. C’était à cela qu’elle avait envie de réfléchir, de cela qu’elle avait envie de parler. C’étaient les lumières de l’ombre que, désormais et de façon urgente, elle avait à c ?ur de partager."

x 11 17,5 485 p. Le retour T Enquist Anna récit aventures 2009 06/05/09 9782742783496 Actes Sud Littérature -poches 9,70 € 9.70 sur commande ?
AA AA

Au printemps 1775, Elizabeth Cook, trente-quatre ans, seule depuis trois ans, attend le retour de son célèbre époux, lames Cook, qui effectue son second voyage exploratoire.

Alors qu’elle se prépare à l’accueillir, qu’elle imagine une vie nouvelle, la reconstruction d’une relation conjugale et familiale authentique, l’angoisse l’étreint. Déroulant le fil de sa mémoire, Elizabeth revisite ses longues années de solitude, ses difficultés, ses douleurs, ses drames vécus dans le secret - et s’interroge sur la possibilité de recréer un lien si ténu. James Cook revient enfin, mais la mer l’attire plus que tout, et il ne pense bientôt qu’à repartir...

Très ancré dans la réalité, très documenté sur la société londonienne du XVIIIe siècle, ce roman historique somptueux propose un magnifique portrait de femme, véritable personnage de fiction à l’incroyable destin.

x 15 21 238 p. Les trois voyages du capitaine Cook autour du monde T Cook James récit mer, aventures 2008 01/07/08 9782842655648 La Découvrance »» Littérature 20,00 € 20.00 épuisé
AA AA
Le célèbre navigateur et explorateur britannique, James Cook (1728-1779), a réuni dans cet ouvrage quelques extraits de ses journaux de bord tenus durant ses trois voyages successifs autour du monde : 1768-1771, 1772-1775 et 1776-1780. C’est au cours du dernier voyage qu’il disparut en défendant ses hommes lors d’une émeute aux îles Sandwich (Hawaï). Il a parcouru l’océan Pacifique, de l’océan Antarctique au détroit de Behring, des côtes de l’Amérique au Japon. On lui doit la découverte de la Nouvelle-Zélande et des îles Sandwich (Hawaï). « Les vaisseaux continuèrent à être remplis de naturels, et nous fûmes environnés d’une multitude de pirogues. Je n’avais jamais vu dans le cours de mes voyages, une foule si nombreuse rassemblée au même endroit, car, indépendamment de ceux qui arrivèrent en canots, le rivage de la baie était couvert de spectateurs ; d’autres nageaient autour de nous en troupe de plusieurs centaines, et on les eût pris pour des radeaux de poissons... »
x 11,5 18,5 151 p. Victor de l’Aveyron Itard Jean récit Aveyron 2009 03/09/09 9782844853295 Allia Littérature 9,20 € 9.20 épuisé
AA AA
x 14 20 221 p. Retour au Cambodge - Le chemin de liberté d’une survivante des Khmers rouges T Ly Claire récit 2007 18/01/07 9782708238961 L’Atelier International -Asie 17,25 € 17.25 présent à Plume(s)
AA AA
Elle avait juré ne jamais y revenir Après s’être échappée des camps khmers rouges, s’être installée en France et avoir demandé le baptême, Claire Ly pensait avoir définitivement quitté le Cambodge.
Comment retourner sur les lieux d’un tel enfer ? Voici le récit de trois voyages improbables. Vingt-cinq ans après l’avoir fui, une femme ose poser à nouveau le pied sur le sol de son pays natal. D’abord paralysée par le cauchemar du génocide, elle affronte sa peur et retrouve sa maison, ses compagnons de camp, les survivants de sa famille... On la conduit sur les lieux de l’assassinat de son mari et de son père.
Peu à peu, par-delà le fracas des deuils, une sérénité s’instaure : la chrétienne convertie qu’elle est devenue accorde l’hospitalité à la femme bouddhiste qu’elle était. Entre les deux identités, s’ouvre un espace de dialogue, le lieu d’une passionnante quête de soi. Document exceptionnel sur les suites du génocide khmer rouge, ce livre est aussi l’histoire d’une femme façonnée par deux cultures et deux religions, en recherche d’unité et de liberté.
Il nous place au c ?ur d’une des grandes questions de notre temps : la rencontre des cultures et des religions.
x 14 21 593 p. Hard times
Histoires orales de la Grande Dépression
T
Terkel Studs récit société américaine 2009 10/09/09 9782354800581 Amsterdam Politique et société -histoire 27,40 € 27.40 sur commande ?
AA AA

Hard Times, sans doute le plus grand livre d’histoires orales de Studs Terkel, nous fait revivre, à travers des centaines d’entretiens, les souvenirs de ceux qui ont traversé la Crise de 1929 et la Grande Dépression.

Comment s’en sont-ils sortis, quelle empreinte la Grande Dépression a-t-elle laissée sur leurs vies, quelles leçons en ont-ils tirées ? Du krach de 1929 aux luttes syndicales, de la difficulté de la vie paysanne aux conséquences du New Deal, la diversité des expériences et des points de vue exprimés dessine un monde complexe, marqué par la précarité et la solidarité. A maints égards, il évoque celui dans lequel nous entrons aujourd’hui.

" Hard Times n’est pas une " reconstitution " de l’époque de la Grande Dépression, Hard Times ne transforme pas cette époque en objet du passé, en objet d’histoire - Hard Times, c’est cette époque elle-même, son parler, son atmosphère, ses histoires tragiques et comiques. Quiconque souhaite savoir où nous en étions alors et comment nous sommes parvenus là où nous sommes aujourd’hui doit impérativement lire ce livre.

" (Arthur Miller) La présente édition est accompagnée d’une sélection des photographies de Dorothea Lange sur l’Amérique de la Grande Dépression réalisées pour la Farm Security Administration.

x 15 22 204 p. Une famille dans l’Aveyron sous la Révolution
Mes Ephémérides
T
Monteil Amans-Alexis récit régional 2009 16/09/09 9782356980120 Gaussen »» Par chez nous -patrimoine 16,00 € 16.00 sur commande ?
AA AA

Comment les membres d’une famille, chacun avec sa singularité, traversent-ils le tourbillon de l’Histoire ? C’est pour répondre à cotte question que l’historien aveyronnais Amans-Alexis Monteil a rédigé.

clans les années 1820. cet écrit intime. émouvant, pudique et dont l’humour n’est jamais absent. Dans un style savoureux, il nous fait suivre les destins de son père, " avocat et agriculteur ", " paisible et doux" mais qui "avait la voix d’un homme de guerre ". de son épouse. qui se plaisait à se dresser sur ses pieds pour lire derrière lui ce qu’il écrivait en lui pinçant l’oreille elle était là : elle n’y est plus ! ").

de son frère Joachim-Alexis, jamais en reste dans les charivaris, de sa mère " bonne chrétienne de la vieille roche des premiers siècles ". de son frère aine qui a suivi le sillon tracé par le père. de son fils Alexis, trop tilt disparu et qui l’assistait dans son travail d’historien, de sa s ?ur Marie-Joséphine mariée à un officier des eaux et forêt, et enfin de son frère Joseph-Antoine. celui qui a choisi le mauvais chemin, commençant comme moine buveur et finissant en vagabond mais auquel Monteil accorde une infinie tendresse, laissant échapper : " Ah ! s’il était à recommencer ! ".

En toile de fond, la Révolution, avec les bouleversements qu’elle entraîne dans une province encore en mirait. Espoirs. Terreur et compromissions sont évoqués avec humanité et justesse.

x 11 18 88 p. Les fantômes d’Oradour T Lercher Alain récit 39-45 2008 15/05/08 9782864325383 Verdier Politique et société -histoire 7,61 € 7.61 présent à Plume(s)
AA AA

Le 10 juin 1944, par mesure de représailles, les Allemands massacrèrent les habitants d’Oradour-sur-Glane avant d’incendier le village.

Aujourd’hui encore ses ruines étranges demeurent. L’approche de cet événement, qui touche de près l’auteur de ce livre puisque deux membres de sa famille y ont péri, se fait selon trois modes qu’il veut successifs mais solidaires : la relation rigoureuse et historique des faits, sa vision personnelle et subjective qui nourrit une réflexion sur les enjeux de la mémoire et la réponse qu’on peut opposer à la violence et à la barbarie.

En refermant le livre, nous laisserons Alain Lercher à la solitude des lieux, arpentant par un soir d’hiver la rue principale, évoquant les fantômes, les arrachant un instant à l’oubli en même temps qu’à l’horreur.

x 12 18,5 116 p. Dans la vallée des larmes T Autréaux Patrick récit 2009 07/05/09 9782070123889 Gallimard »» Littérature 13,00 € 13 sur commande ?
AA AA
"L’état quasi extatique, ce vide d’une extrême densité, qui m’avait transi juste après qu’on m’eut annoncé que j’avais un cancer, aura été la plus surprenante étape de mon aventure. Aucun état amoureux, aucun événement, aucun autre voyage ne m’a donné à vivre cet exotisme engendré par l’effroi de me savoir condamné : un exotisme qui rejette aux confins de toute singularité, sous la menace, au bord du morcellement. De quoi exactement avais-je fait l’expérience ? Je suis bien en peine de le dire. La peur, la volonté, tout désir étaient suspendus ; je subissais un vide qui m’emplissait totalement. Puisque je n’étais pas mort, je devais appartenir à la communauté des deux fois nés."
x 12,5 20 256 p. Café amer
643 jours pour l’emploi
T
Pedregno Patrice récit travail 2006 30/11/05 9782872671052 Cerisier Littérature 10,80 € 10.80 présent à Plume(s)
AA AA

Travailleur à l’usine Nestlé de Saint-Menet, près de Marseille, Patrice Pedregno raconte au jour le jour la lutte menée avec ses camarades pendant près de deux ans contre la délocalisation de leur entreprise. Lutte exemplaire, parce qu’elle invente de nouvelles stratégies, qui prouveront leur efficacité, parce qu’elle est le fruit d’une solidarité forte, parce qu’elle prouve que l’obstination et la volonté des travailleurs, convaincus de leurs droits, peuvent tenir en échec l’une des plus puissantes sociétés transnationales.

Préface de Jean Ziegler

x 12,5 19 148 p. Nauru, l’île dévastée - Comment la civilisation capitaliste a détruit le pays le plus riche du monde T Folliet Luc récit abandon 2009 04/06/09 9782707158161 la Découverte Politique et société -écologie 12,00 € 12.00 épuisé
AA AA

Connaissez-vous Nauru ? Cette île du Pacifique est la plus petite République de la planète, apparemment semblable à des dizaines d’autres. Elle fut même, dans les années 1970-1980, l’un des pays les plus riches du monde. Aujourd’hui, Nauru est un Etat en ruine, une île littéralement dévastée. C’est le récit de cet incroyable effondrement qu’a entrepris Luc Folliet. Car tout commence à Nauru avec le phosphate, ce " cadeau de Dieu ", dont l’exploitation démarre au début du XXe siècle.

Lorsque les Nauruans conquièrent leur indépendance, en 1968, des centaines de millions de dollars tombent dans le portefeuille du nouvel Etat et de ses habitants, qui adoptent un mode de vie occidental et dépensent sans compter. Au début des années 1990, le phosphate s’épuise. Alors, l’île se vend à qui bon lui semble. Des centaines de banques offshore choisissent de s’installer dans ce nouveau paradis fiscal. Mais rien n’y fait, Nauru devient l’un des Etats les plus pauvres au monde et loue sa terre à l’Australie voisine qui peut y " exporter " ses camps d’internement de réfugiés. On envisage même alors l’abandon de l’île et l’exil de ses habitants...

Désastre écologique, faillite économique, hyperconsumérisme, maladies chroniques : l’histoire de Nauru raconte aussi notre histoire. Elle montre comment le rêve de prospérité peut, en quelques années, virer au cauchemar.

x 13,5 21,5 237 p. Lila, être esclave en France et en mourir T Torrès Dominique et Pontaut Jean-Marie récit esclavage 2009 18/11/09 9782213642598 Fayard Politique et société -entreprises, travail, syndicalisme 20,00 € 20.00 présent à Plume(s)
AA AA

Lila arrive en France à 14 ans pour servir de bonne à tout faire.

Elle est corvéable à merci, ni payée ni scolarisée. Quatre ans plus tard, cette jeune fille joyeuse et douce est renvoyée in extremis à Madagascar, son pays natal, pour y mourir quelques jours après. Sa famille constate son extrême maigreur et de nombreuses traces de coups sur son corps. Cette mort suspecte provoque l’ouverture d’une enquête en France et, en 2005, ses " employeurs " sont mis en examen pour, notamment, " viol et non-assistance à personne en danger ".

Depuis, la justice s’est enlisée dans ses lourdeurs et ses lenteurs et a finalement décidé de classer l’affaire. Pis : elle a refusé d’entendre les témoignages essentiels recueillis par les auteurs de ce livre, à Tananarive et dans la banlieue parisienne. Ce récit s’attache à faire revivre la petite bonne malgache, sa jeunesse, ses rêves, son long calvaire et sa mort tragique. Le destin de Lila illustre le drame de l’esclavage moderne en France et l’indifférence devant des victimes trop souvent ignorées de tous.

Un témoignage poignant de vérité.

x 13 21 422 p. Abolition de l’esclavage à la Guadeloupe
Quatre mois de gouvernement dans cette colonie
T
Gatine Adolphe récit esclavage 2009 29/10/09 9782359030051 Pagala International -colonies, esclavage, libération 16,00 € 16.00 présent à Plume(s)
AA AA
Initialement publié en 1849, ce témoignage fondamental de Ad. Gatine retrace, dans les faits et actes de l’époque, la réorganisation de l’île suite à la décolonisation. Avocat au conseil d’Etat et à la cour de cassation, ancien commissaire général de la République à la Guadeloupe et dépendances, il illustre la nécessité de ce "grand devoir de l’abolition" de l’esclavage et en fait l’apologie.
x 14 22,5 235 p. Sous ton regard
Le combat de Grégory continue
T
Lemarchal Laurence récit maladie 2009 29/10/09 9782749908502 Michel Lafon Littérature 17,75 € 17.75 épuisé
AA AA

J’ai été amputée le 30 avril 2007.

En emportant Grégory à l’aube de ses vingt-quatre ans, la mucoviscidose a aussi emporté une partie de moi. Mais depuis, même si je ressens un vide immense,. je sais qu’il est là et me guide. Chaque jour, sous 1 son regard, je me lève et poursuis le combat. Mon fils a gagné la Star Academy en 2004 et est N devenu un artiste reconnu, mais sa victoire la plus importante l’ut de vivre une vie normale. D’aller à l’école, de s’adonner au sport, d’exercer son métier avec passion, de connaître l’amour profond d’une femme, d’avoir des projets pour l’avenir...

Je n’ai pas besoin de rendre hommage à Grégory, ou de construire sa légende. Si j’ai écrit ce livre, c’est pour mieux faire comprendre à travers lui le courage qu’il faut à tous ceux qui doivent affronter au quotidien cette terrible maladie mais aussi le regard des autres. Si j’ai raconté ce chemin de souffrance, de rires et d’espoirs, c’est parce que mon fils n’a pas eu le temps d’éveiller les consciences lui-même.

Grégory a grandi avec la certitude que la plus belle façon d’envisager l’avenir était de croire en ses rêves. Le mien est de croire, de toutes mes forces, qu’un jour la mucoviscidose ne nous arrachera plus à ceux qu’on aime.

x 14 20,5 455 p. Sépharade T Abécassis Eliette récit 2009 19/08/09 9782226192233 Albin Michel Littérature 22,30 € 22.30 sur commande ?
AA AA

Peut-on échapper à son destin ? A celui qu’on choisit pour vous ? se demande Esther Vital.

Juive marocaine née à Strasbourg, écrasée par le poids de la tradition et de la famille, mais aussi déchirée par la nostalgie des paradis abandonnés - l’Espagne de Cordoue à Tolède, le Maroc, de Mogador à Fès -, Esther tente de savoir qui elle est, dans l’illusion de la liberté. Lorsqu’elle choisit l’amour comme évasion, tout ce à quoi elle pensait avoir échappé la rattrape. La veille de son mariage, vêtue de la robe pourpre des promises sépharades, Esther découvre les maléfices du mauvais oeil, et le terrible secret qui la marque...

A travers cette quête des origines, Eliette Abécassis explore avec émotion et érudition l’histoire des juifs marocains, depuis l’Inquisition jusqu’à l’époque contemporaine, leurs rivalités, leur culture et leurs croyances. Voici le grand roman du monde sépharade.

x 15 21 270 p. Strangulation blues
Les bruits de l’abattoir & quelques autres lignes désespérées Suivi des Poèmes inachevés (1986-1987)
T
Elliott Clara poésie, récit 2010 20/01/10 9782847618921 Al Dante Littérature -poésie 17,30 € 17.30 présent à Plume(s)
AA AA
La vie a perdu contre la mort mais la mémoire a gagné son combat contre le néant, le ciel au dessus de moi est couleur meurtre calé sur un émetteur mutant peut-être sommes-nous à l’intérieur d’un système qui a besoin de se tromper pour expirer, expier nous n’avons plus d’alliés nous n’avons plus que des clients.
x 11 17 330 p. Le procès des étoiles T Trystram Florence récit sciences 2001 31/05/01 9782228894470 Payot »» Littérature -poches 9,95 € 9.95 présent à Plume(s)
AA AA

En 1735, trois personnalités de l’Académie royale des sciences de Paris, Godin, Bouguer et La Condamine, sont envoyées au Pérou pour y mesurer un arc du méridien terrestre.

L’expédition doit durer quelques mois, mais c’est compter sans les rivalités politiques, les ambitions personnelles et la faiblesse des hommes. La bonne entente cède bientôt le pas à la jalousie et à la haine. Puis l’Académie des sciences coupe les crédits. Forcés de vivre d’expédients, les savants français vont se lancer dans d’incroyables aventures. Seuls deux membres de l’expédition rentreront en France - les autres mourront ou sombreront dans la folie.

x 11 18 517 p. Une exécution ordinaire T Dugain Marc récit nucléaire 2008 13/03/08 9782070355570 Gallimard »» Folio Politique et société -nucléaire 9,10 € 9.1 épuisé, réédité avec l'ean 9782072742088
AA AA

Au mois d’août de l’an 2000, un sous-marin nucléaire russe s’abîme dans des profondeurs accessibles de la mer de Barents.

Vania Altman ferait partie des derniers survivants. Dans un port du cercle polaire, la famille Altman retient son souffle ; elle risque une nouvelle fois de se heurter à la grande Histoire. Un demi-siècle après la mort de Staline, c’est désormais un ancien du KGB qui gouverne la Russie. Après nous avoir fait pénétrer dans les coulisses du FBI avec La malédiction d’Edgar, Marc Dugain offre ici une véritable fresque de la Russie contemporaine.

Inspirée de faits réels, elle révèle le profond mépris pour la vie manifesté par les gardiens paranoïaques de l’empire russe.

x 16 22 120 p. La dernière mission du Komsomolets
Tentative d’autopsie d’un Tchernobyl sous-marin oublié
T
Huwart Olivier récit nucléaire 2008 19/04/08 9782915379747 Marines »» Politique et société -nucléaire 7,50 € 7.50 3,70 € épuisé
AA AA

Le 7 avril 1989, un incendie se déclara dans le compartiment arrière du sous-marin soviétique Komsomolets, provoquant la mort de 4 sous-mariniers.

38 autres périront dans l’eau glacée faute de canots de sauvetage, après le naufrage du sous-marin, au large des côtes de Norvège. Ce bâtiment était l’orgueil de la Marine soviétique, et les conditions dramatiques de sa perte, dont le livre est le reflet fidèle grâce au travail de recherches de l’auteur, sont dignes d’un roman. L’épave contient un réacteur nucléaire et deux missiles de croisière RK-55 Granat contenant du plutonium.

Les états riverains et les organisations pour la protection de l’environnement attirent en permanence l’attention sur le danger de contamination que représente l’épave. Elle repose par 1655 m de fond près des côtes et pourrait créer une catastrophe écologique.

x 14 20,5 345 p. Le syndrome du bocal T Pinault Claude récit 2009 09/04/09 9782283023891 Buchet-Chastel Littérature 21,30 € 21.30 sur commande ?
AA AA

Jusque-là, tout allait bien pour Claude Pinault...

Une nuit, une otite violente le réveille. Au matin, sa vie bascule. En quelques heures, il se retrouve tétraplégique. Enfermé à l’intérieur de son corps qui ne répond plus, prisonnier d’un "bocal", il apprend le nom de sa terrible maladie : le syndrome de Guillain-Barré. Une maladie rare qui affecte les nerfs périphériques et qui peut conduire à la mort. Commence alors pour lui une longue descente aux enfers, faite d’humiliations et de désespoirs.

Avec une atteinte aussi grave, on lui pronostique qu’il ne pourra plus marcher ni bouger, juste souffrir. Devenu du jour au lendemain une simple poupée de chiffon manipulée par une multitude d’infirmières, Claude Pinault s’acharne pourtant à vivre. Lui qui avait tant aimé le livre de Jean-Dominique Bauby, Le Scaphandre et le papillon, il engage un étonnant combat pour redevenir un "homme-debout". Il nous en livre aujourd’hui un témoignage saisissant.

Une formidable revanche sur la vie, racontée avec un humour décapant et un style remarquable.

x 14 19 127 mn L’Armée du crime T Guédiguian Robert récit 39-45, résistance 2010 19/01/10 StudioCanal Divers -DVD 20,00 € 20.00 prochainement à Plume(s) ?
AA AA
Paris. 1943. Missak Manouchian prend la tête d’un groupe de jeunes juifs, hongrois, polonais, roumains, espagnols, italiens, arméniens. Déterminés à se battre pour libérer la France qu’ils aiment, celle des Droits de l’Homme. Face à leurs actions musclées et sanglantes, l’Occupant et la police française contre-attaquent : filatures, dénonciations, chantages, tortures... tout est bon pour nuire à cette Armée du Crime. Ce film est leur histoire.
x 14 21,5 285 p. Missak T Daeninckx Didier récit 39-45, résistance 2009 20/08/09 9782262028022 Perrin »» Politique et société -histoire 17,20 € 17.20 épuisé
AA AA

21 février 1944.

A quelques heures de son exécution par les Allemands, Missak Manouchian écrit une lettre bouleversante à sa femme Mélinée. Janvier 1955. Louis Dragère, journaliste à L’Humanité, est missionné par le parti communiste pour retracer le parcours de ce héros de la Résistance à Paris. C’est ainsi qu’il exhume l’ultime lettre de ce communiste arménien engagé, qui contient de nombreux points de suspension, preuves d’une curieuse censure.

De rencontres en découvertes d’archives inédites, Dragère comble les blancs au fur et à mesure d’une enquête passionnante où se croisent Jacques Duclos, Louis Aragon, l’ancien chef des Francs-tireurs et partisans Charles Tillon, le peintre Krikor Bedikian ou encore Henri Krasucki. Et se dessine peu à peu le profil étonnant d’un homme bien éloigné de l’image véhiculée par l’Affiche rouge.

Daeninckx joue à la frontière ténue qui sépare le romancier de l’historien.

Il signe ici le premier livre consacré à la mémoire d’un personnage encore trop peu honoré, Missak Manouchian, héros d’une population immigrée engagée dans la Résistance.

x 13 20,5 130 p. Mangez-le si vous voulez T Teulé Jean récit 2009 07/05/09 9782260017721 Julliard »» Littérature 17,50 € 17.50 sur commande ?
AA AA

Le mardi 16 août 1870, Alain de Monéys, jeune Périgourdin intelligent et aimable, sort du domicile de ses parents pour se rendre à la foire de Hautefaye, le village voisin.

Il arrive à destination à quatorze heures. Deux heures plus tard, la foule devenue folle l’aura lynché, torturé, brûlé vif et même mangé. Pourquoi une telle horreur est-elle possible ? Comment une foule paisible peut-elle être saisie en quelques minutes par une frénésie aussi barbare ? Jean Teulé a reconstitué avec une précision redoutable chaque étape de cet atroce chemin de croix qui constitue l’une des anecdotes les plus honteuses de l’histoire du XIXe siècle en France.

x 17 24 143 p. Petits Viêt-Nams
Histoire des camps de rapatriés français d’Indochine
T
Rolland Dominique récit Viêt Nam 2010 27/01/10 9782356390325 Elytis Divers 16,30 € 16.30 sur commande ?
AA AA

"La France, on en avait rêvé. Qu’y avait-il de plus désirable que la France ? Là-bas en Indochine, tout ce qui était beau, propre, enviable, riche, puissant s’appelait la France.

La France, c’était tout ce blanc lumineux et immaculé des costumes, des uniformes, des robes de bal, des nappes, des draps, des mariages, des villas et des paquebots…

Tout ce blanc repoussant le ciel gris sale des moussons, la ligne basse et boueuse de l’horizon dans les rizières, l’eau souillée des arroyos, la glaise lourde et gluante où piétinent les buffles, les tuniques noires des lettrés, les dents laquées des femmes…

Oui, la France c’était tout ce blanc immaculé.

Le blanc de la colonisation.”

En 1954, la défaite française à Dien Bien Phu oblige au départ de toutes les familles françaises résidant au Tonkin. Parmi elles, un nombre important de familles francoannamites : couples mixtes et leurs enfants eurasiens, femmes vietnamiennes dont le compagnon français avait disparu…

Ils furent ensuite rapatriés en France, au titre de Français d’Indochine puis installés “provisoirement” dans des bâtiments collectifs désaffectés.

Ainsi se constitua le Cafi, Centre d’Accueil des Français d’Indochine, à Sainte-Livrade dans le Lot, lieu de mémoire de l’histoire coloniale, de ce qu’elle a produit, des identités composites qu’elle a générées.

Aujourd’hui, la transformation du camp, qui existe toujours, préfigure la fin d’un monde.

x 14,5 29,5 72 p. Suite parlée
récits de souvenirs enfouis
T
Brisse Joël et Vermillard Marie récit 2010 28/02/10 9782350461878 Filigranes Divers -DVD 22,00 € 22.00 présent à Plume(s)
AA AA

Synopsis : "Il ou elle parle à la caméra. Frontalement, cadré en buste, c’est la distance de la conversation, ni trop près ni trop loin, la bonne distance pour recevoir sa parole. Le cadrage rappelle le portrait en peinture. L’espace derrière eux est indéterminé, abstrait. Chaque parole est une confidence qui met au jour cruauté, jouissance, honte, désarroi, culpabilité, blessure enfouie, frustration, étrangeté. Ces fictions sont nées de situations vécues qui sont restées figées dans la mémoire parce qu’elles ont été la source d’un malaise ou d’un trouble. En faire rejouer le récit, et l’anecdote devient vertigineuse, on se met à fabriquer ses propres images, à circuler dans les méandres humains."

Chacun de ces monologues est incarné par un acteur qui semble livrer son âme en délivrant un souvenir très intime et personnel, une part cachée de lui-même. Quand le film débute, le spectateur peut d’ailleurs se demander s’il s’agit de documentaire ou de fiction : s’agit-il de confidences personnelles de chacun des intervenants ou de monologues dits par des acteurs ?

Les monologues sont interprétés par : Hiam Abbas, Simon Abkarian, Marc Berman, Georges Bigot, Maryline Canto, Bruno Lochet, Clémentine Mazzoni, Serge Merlin, Philippe Rebbot, Catherine Schaub-Abkarian, Geneviève Tenne...

x 12,5 20 160 p. Le voyage d’Orient T Broquère (de la) Bertrandon récit 2010 17/03/10 9782914777599 Anacharsis Famagouste Littérature 18,00 € 18.00 présent à Plume(s)
AA AA

En l’an de grâce 1431, Bertrandon de la Broquière, "écuyer tranchant" du duc Philippe de Bourgogne, dit le Hardi, s’embarque pour ce que l’on nommait alors l’Outre-mer, l’Orient de la Terre sainte, des mondes turcs et balkaniques. Ce qui a l’apparence d’un simple pélerinage à Jérusalem va se transformer en l’un des plus étonnants voyage qu’un Occidental ait entrepris dans ces régions, et, surtout, en l’un des récits de voyages médiévaux les plus lumineux qui ait jamais été écrits.

C’est que Bertrandon a été mandaté par son seigneur pour lui décrire ces pays des mondes turcs naissants, en vue de satisfaire certains espoirs de conquête. Plus prosaïquement, Bertandon est un espion. Et pour mener à bien sa mission, il décide de faire le chemin du retour par voie de terre, autrement dit de traverser de part en part la Turquie, d’Orient et d’Occident. Il s’engage donc clandestinement dans une caravane revenant du pélerinage de la Mecque, et pénètre ce que l’on nommait alors la Turcomanie en direction de Constantinople, capitale fantôme de l’Empire byzantin en décomposition.

L’immense qualité du récit de Bertrandon ne réside nullement dans le merveilleux ou le fantastique. C’est ici tout le contraire. Jamais peut-être un esprit aussi vif que le sien ne nous a permis de toucher véritablement la réalité des pays qu’il traverse. Non pas un réel théorisé, pensé, conçu et réfléchi, mais celui tout de couleur, d’odeur et de bruit que l’on rencontrait alors sur les grands chemins du Proche Orient et des Balkans.

x 22,8 15,6 90 p. L’histoire de Comock l’Esquimau T Flaherty Robert récit 2009 14/10/09 9782940358403 Héros-Limite »» Géographie(s) Divers 25,40 € 25.40 sur commande ?
AA AA

L’HISTOIRE DE COMOCK L’ESQUIMAU, racontée à Robert Flaherty, éditée par Edmund Carpenter. En 1902, Comock conduisit sa famille affamée à travers la banquise, tentant d’atteindre une île giboyeuse. Munis uniquement d’un petit couteau et de quelques pierres leur servant d’outils, ces Inuits réussirent à survivre - et même à prospérer - sur l’île déserte et glaciale dont ils étaient les seuls habitants humains. Dix ans plus tard, Comock retourna sur la terre ferme en compagnie des siens à bord d’une embarcation faite de bois de flottage et d’os de haleine.

Cornock raconta son histoire extraordinaire à Robert Flaherty en 1912. Bien des années plus tard, le réalisateur consigna par écrit ce récit qui s’avéra aussi puissant et intemporel que son célèbre film documentaire Nanouk l’Esquimau. Edmund Carpenter, un anthropologue et réalisateur qui, à son tour, a entrepris de nombreuses expéditions dans le Nord du Canada et y a fréquenté les Inuits, a exhumé les merveilleux dessins qui illustrent ce récit et a écrit un épilogue circonstancié à l’Histoire de Comock.

x 14 20,5 269 p. Le quai de Ouistreham T Aubenas Florence récit précarité 2010 18/02/10 9782879296777 L’Olivier »» Littérature 19,30 € 19.30 présent à Plume(s)
AA AA

« La crise. On ne parlait que de ça, mais sans savoir réellement qu’en dire, ni comment en prendre la mesure. Tout donnait l’impression d’un monde en train de s’écrouler. Et pourtant, autour de nous, les choses semblaient toujours à leur place. J’ai décidé de partir dans une ville française où je n’ai aucune attache, pour chercher anonymement du travail… J’ai loué une chambre meublée.

Je ne suis revenue chez moi que deux fois, en coup de vent : j’avais trop à faire là-bas. J’ai conservé mon identité, mon nom, mes papiers, et je me suis inscrite au chômage avec un baccalauréat pour seul bagage. Je suis devenue blonde. Je n’ai plus quitté mes lunettes. Je n’ai touché aucune allocation. Il était convenu que je m’arrêterais le jour où ma recherche aboutirait, c’est-à-dire celui où je décrocherais un CDI. Ce livre raconte ma quête, qui a duré presque six mois, de février à juillet 2009.

J’ai gardé ma chambre meublée. J’y suis retournée cet hiver écrire ce livre. »

Florence Aubenas

x 10,5 18 248 p. Pleurnichard T Grumberg Jean-Claude récit déportation 2010 04/02/10 9782021012613 Seuil La Librairie du XXIe siècle Littérature -poches 16,20 € 16.20 prochainement à Plume(s) ?
AA AA

Comme un funambule sur son fil, Pleurnichard guide Jean-Claude Grumberg dans la traversée de sa vie.

L’un se cachant derrière l’autre, tous deux tentent de vaincre leur peur en la proclamant. "[...] Comment se venger ? De qui ? Pleurnichard avait trouvé inconsciemment son moyen : insulter les flics, les douaniers, les préposés à l’état civil ou tout autre fonctionnaire rond de cuir et manches de lustrine, les instituteurs, les contrôleurs SNCF et RATP, tous ceux qui incarnaient plus ou moins à ses yeux le pouvoir, l’autorité.

Voilà. [...] Drôle de manière de se venger, dites-vous ? Sans doute. Refuser la société et même au sein des organisations dont le but avoué semblait être la destruction de cette société, ou du moins sa transformation, se faire un devoir d’y râler, d’y ricaner, d’y douter, d’ironiser. (_)n tue ton père et tu ne te venges pas. Hamlet. La pièce était faite. Faire ou défaire, voilà la question. [...]"

x 11 17 501 p. Un jardin dans les Appalaches T Kingsolver Barbara récit 2009 09/09/09 9782743620042 Rivages »» Rivages poche Littérature 10,64 € 10.64 épuisé
AA AA

Conscients des périls que court la planète, convaincus qu’agir procure un bonheur inégalable, la romancière Barbara Kingsolver, Steven L Hopp, son époux, et leurs deux filles, Camille et Lily, se sont lancés dans une passionnante aventure.

Installés dans une ferme des Appalaches, ils ont décidé de se nourrir exclusivement de ce qu’ils élevaient ou de ce que produisaient les exploitants de la région. En un mot, de devenir des " locavores ". Avec un humour communicatif et une belle gourmandise Barbara Kingsolver relate, mois après mois, les péripéties de cette expérience en famille, faux-pas, fous rires, fiertés, qui aura pour toujours changé leur vie.

x 14,2 22,6 310 p. Le diable en France T Feuchtwanger Lion récit 39-45 2010 18/02/10 9782714446527 Belfond Littérature 20,50 € 20.50 présent à Plume(s)
AA AA

Seul récit autobiographique de l’un des plus grands écrivains allemands de son époque, Le Diable en France de Lion Feuchtwanger retrace son internement au camp des Milles avec une force et une humanité rares.

Édifiante, bouleversante, brûlante d’actualité, l’histoire d’un amour déçu pour une terre d’asile qui se révéla une prison de plus... Exilé dès l’arrivée des nazis au pouvoir, Lion Feuchtwanger vit pendant six ans " heureux comme Dieu en France ", pour reprendre le dicton germanique. Mais, si Dieu vit bien en France, Le diable n’y vit pas mal non plus. Et, pour Feuchtwanger, l’enfer commence avec la débâcle française de 1940.

jusque-là respecté et fêté, il est incarcéré avec d’autres artistes juifs allemands ou autrichiens en exil dans un camp installé en toute hâte au sein d’une tuilerie désaffectée près d’Aix-en-Provence. Petits et grands malheurs de ces intellectuels arrachés à leur univers, souffrances physiques et morales de tous ces êtres qu’on a voulu déshumaniser, mais aussi cruelle désillusion de ce fervent admirateur de la patrie des droits de l’homme vis-à-vis de la France, qui l’a trahi par lâcheté et je-m’en-foutisme.

Une mise en garde aux puissantes résonances contemporaines contre ce " diable de la négligence, de l’inadvertance, du manque de générosité, du conformisme, de l’esprit de routine "...

x 11,1 18 167 p. L’homme qui voulait être heureux T Gounelle Laurent récit développement personnel 2010 01/04/10 9782266186674 Pocket Pocket Pratique -développement personnel 6,40 € 6.40 sur commande ?
AA AA

Imaginez...

Vous êtes en vacances à Bali et peu de temps avant votre retour, vous consultez un vieux guérisseur. Sans raison particulière, juste parce que sa grande réputation vous a donné envie de le rencontrer, au cas où... Son diagnostic est formel : vous êtes en bonne santé, mais vous n’êtes pas... heureux. Porteur d’une sagesse infinie, ce vieil homme semble vous connaître mieux que vous-même. L’éclairage très particulier qu’il apporte à votre vécu va vous entraîner dans l’aventure la plus captivante qui soit : celle de la découverte de soi.

Les expériences dans lesquelles il vous conduit vont bouleverser votre vie, en vous donnant les clés d’une existence à la hauteur de vos rêves.

x 14 20,5 195 p. L’affaire de l’esclave Furcy T Aïssaoui Mohammed récit esclavage 2010 18/03/10 9782070128679 Gallimard »» International -colonies, esclavage, libération 17,15 € 17.15 prochainement à Plume(s) ?
AA AA

Le 16 mars 2005, les archives concernant " L’affaire de l’esclave Furcy " étaient mises aux enchères, à l’hôtel Drouot.

Elles relataient le plus long procès jamais intenté par un esclave à son maître, trente ans avant l’abolition de 1848. Cette centaine de documents - des lettres manuscrites, des comptes rendus d’audience, des plaidoiries - illustrait une période cruciale de l’Histoire. Les archives révélaient un récit extraordinaire : celui de Furcy, un esclave âgé de trente et un ans, qui, un jour d’octobre 1817, dans l’île de la Réunion que l’on appelle alors île Bourbon, décida de se rendre au tribunal d’instance de Saint-Denis pour exiger sa liberté.

Après de multiples rebondissements, ce procès, qui a duré vingt-sept ans, a trouvé son dénouement le samedi 23 décembre 1843, à Paris. Malgré un dossier volumineux, et des années de procédures, on ne sait presque rien de Furcy, il n’a laissé aucune trace, ou si peu. J’ai éprouvé le désir - le désir fort, impérieux - de le retrouver et de le comprendre. De l’imaginer aussi.

Le prix Renaudot Essai 2010 a été remis, le 8 novembre 2010, à Mohammed Aïssaoui pour son livre L’Affaire de l’esclave Furcy.

x 11 17 224 p. Les bandits tragiques T Meric Victor récit anarchisme 2010 03/04/10 9782918156031 le Flibustier Politique et société 11,00 € 11.00 prochainement à Plume(s) ?
AA AA

Paru en 1926, Les Bandits tragiques raconte l’histoire de la bande à Bonnot, une poignée d’hommes encore jeunes lancés dans une épopée sanglante qui ne les conduira nulle part. L’auteur y relate dans le détail chaque épisode de leur course folle, examine leurs personnalités et revient sans indulgence sur le journal dont ils faisaient partie, L’Anarchie, porte-voix des individualistes fondé en 1905 par Albert Libertad. Il dépeint les théories illégalistes que l’on y défendait volontiers, selon lesquelles vol et fausse monnaie, en tant que réappropriation des biens acquis sur la base de l’exploitation sociale, étaient élevés au rang d’actes révolutionnaires. Il raconte enfin comment ces hommes, ces « en-dehors », refusant leur avenir tracé d’esclaves salariés, voulaient vivre en anarchistes ici et maintenant, sans attendre une hypothétique Révolution.

Mais l’aventure des bandits tragiques est surtout, pour Victor Méric, l’occasion de dénoncer le rouleau compresseur répressif qui s’est abattu sur les membres de L’Anarchie, et tout particulièrement sur Eugène Dieudonné. S’appuyant sur le seul témoignage d’un garçon de recette attaqué par la bande, la police l’accusa d’être l’un des agresseurs. Et malgré l’authentique alibi dont disposait l’accusé, malgré les multiples déclarations des véritables auteurs de l’attaque, il fut déclaré coupable et condamné à la peine de mort. On ne l’exécuta certes pas, sa peine ayant été au dernier moment commuée en travaux forcés à perpétuité. Mais il paya au prix fort sa proximité avec les bandits tragiques, en demeurant au bagne pendant plus de dix ans.

x 13 21,5 300 p. Rêves d’indépendance
Chronique du peuple de l’Intifada
T
Fiore Annie récit Palestine 1994 01/01/94 9782738424129 L’Harmattan Comprendre le Moyen-Orient International -Moyen Orient 23,90 € 23.90 sur commande ?
AA AA

À travers son récit, Annic Fiore raconte la vie au quotidien dans les territoires occupés par Israël. Elle témoigne avec pudeur de ce qu’elle y a vu et vécu : la peur face à la haine des soldats, la révolte et le dégoût devant la mutilation et la mort d’adolescents, le sentiment d’abandon du monde occidental. Un besoin immense de vérité d’humanité et de dignité. Matis aussi l’espoir !

L’espoir de vivre dans la paix et la liberté.

Il n’y a plus de héros. il n’y a pas de martyrs. Mais des gens, des amis, des frères qui veulent continuer à croire en leur histoire, celle de la Palestine.

x 12 18 237 p. Indian Creek T Fromm Pete récit États-Unis 2010 30/04/10 9782351785027 Gallmeister Totem Littérature 9,20 € 9.20 épuisé, réédité avec l'ean 0
AA AA

Le garde commença à parler de bois à brûler.

Je hochais la tête sans arrêt, comme si j’avais abattu des forêts entières avant de le rencontrer. "Il te faudra sans doute sept cordes de bois, m’expliqua-t-il. Fais attention à ça. Tu dois t’en constituer toute une réserve avant que la neige n’immobilise ton camion". Je ne voulais pas poser cette question, mais comme cela semblait important, je me lançai : "Heu... C’est quoi, une corde de bois ?" Ainsi débute le long hiver que l’auteur s’apprête à vivre seul au coeur des montagnes Rocheuses, et dont il nous livre ici un témoignage drôle et sincère, véritable hymne aux grands espaces sauvages.

Captivant récit d’aventures et d’apprentissage, ce classique contemporain a établi Pete Fromm comme une des grandes voix de l’Ouest américain.

x 14,7 21 224 p. Brins d’enfance T Fromental Line récit 2009 17/11/09 9782917875056 Papillon rouge Littérature 20,50 € 20.50 manquant sans date
AA AA

Arroser les légumes du jardin, réchauffer les poussins dans la cheminée, guetter le klaxon de l’épicier ambulant, suivre le Tour de France à la radio, goûter le premier raisin, s’endormir sous les étoiles...

Ce récit parle de l’ordinaire d’une fillette des années 50. De sa vie dans un hameau du Midi de la France. De son tête-à-tête avec la nature. C’est un témoignage touchant, empreint de sensibilité, qui apporte un grand moment de bonheur, de sérénité ; un délicieux bouquet de souvenirs. Ce livre est aussi l’histoire d’une transmission. La transmission de notre culture...

x 15,5 24 202 p. Kata Sutra
La vérité crue sur la vie sexuelle des filles
T
Daam Nadia, Defaud Emma, Lecoq Titiou, Sabroux Johana et Philippe Elisabeth récit 2009 24/09/09 9782847242447 Jacob-Duvernet »» Pratique -santé 19,90 € 19.90 épuisé
AA AA
Cinq trentenaires ont confronté leurs expériences et vous livrent la vérité, crue et sans fard - mais non sans humour -, sur la vie sexuelle des filles.

Le bon coup incontestable, la reine de la pipe ou la fille sensuelle qu’aucune expérience nouvelle ne fait hésiter, celle qui réussit le couplé gagnant à chaque fois - jouir et faire jouir -, ce n’est pas nous.

Le secret pour que le sexe soit une aventure torride et sans accrocs, on ne le connaît pas. Nous, nous sommes plutôt spécialistes des plans cata et des situations érotico-comiques. Nos expériences sont faites de bruits, d’odeurs, de sensations et de sentiments, loin de ce qu’on trouve au cinéma ou dans les romans. Ce sont ces vérités, souvent drôles et cocasses, parfois gênantes et toujours intimes, que nous racontons... et qui devraient vous décomplexer !

x 14 19 236 p. Récits de la cabane abandonnée T Grey Owl récit nature, Canada 2010 24/06/10 9782876580831 Souffles Arbres de chair Littérature 19,25 € 19.25 épuisé, réédité avec l'ean 9782876581074
AA AA

En 1935, lorsqu’il entame la rédaction des Récits de la cabane abandonnée, Grey Owl est garde forestier dans le parc national canadien de Prince Albert dans le Saskatchewan. Il a établi là-bas sa petite colonie de castors. Dès cette époque, il est une légende, acclamé à l’échelon international comme grand naturaliste, auteur à succès, orateur charismatique et porte-parole respecté des autochtones. Ses livres, ainsi que plusieurs films, le mettant en vedette avec ses castors, ont contribué non seulement à promouvoir son message sur la préservation de la nature, mais à rendre célèbres l’auteur et sa cabane de Beaver Lodge. Des centaines de personnes viennent lui rendre visite chaque été.

C’est donc avec un peu de nostalgie qu’il revient sur ses années heureuses de vie dans le Grand Nord. Dans ses Récits de la cabane abandonnée, il y évoque dans le détail, ses années passées de trappe, de chasse sur les pistes de la forêt boréale puis sa conversion à la cause animale. Mais son livre exprime surtout un véritable cri d’alarme pour un milieu naturel et des traditions qu’il pressent menacés. Son plaidoyer en faveur des animaux sauvages demeure l’un des plus touchants jamais livrés.

Dans cet ouvrage Grey Owl nous fait la démonstration que ce pionnier de la conservation était aussi un visionnaire.
« N’oubliez pas que vous faites partie de de la Nature, mais qu’elle ne vous appartient pas. » Grey Owl.

x 14 19 366 p. La dernière frontière T Grey Owl récit nature, Canada 2009 26/11/09 9782876580800 Souffles Arbres de chair Littérature 22,30 € 22.30 en cours de réimpression
AA AA

La Dernière Frontière, le premier livre de Grey Owl et le plus connu, a été publié en 1931.

Le succès de cet ouvrage, on le doit à la vision très personnelle que Grey Owl a de " la dernière frontière ", le Grand Nord comme on dirait aujourd’hui. Il nous délivre, par la précision de ses descriptions, par son écriture souvent lyrique et poétique, un véritable hymne à la nature. l’esprit de ces vastes immensités qu’il a parcourues, été comme hiver comme trappeur ou guide de chasse et de pêche, souffle tout au long de ces pages.

L’homme y est confronté à des forces phénoménales. i La ruse, la force physique, le courage mais aussi l’humilité l’aident à se tirer d’affaire... Mais gare à celui qui romprait ce pacte secret de respect de la nature et de sa faune. Le Grand Nord : école de vie ? C’est sans doute, aujourd’hui encore, le message le plus perspicace, le plus actuel que nous délivre Grey Owl sur le monde boréal. L’homme qui rêvait d’être indien prouve dans cet ouvrage son attachement à un mode de vie et à une culture qu’il avait adoptés.

Ce livre va remuer les consciences et aura un rôle capital. Il sera à l’origine des premières mesures de conservation de la faune prises par le gouvernement canadien. Et sans doute doit-on à ce personnage hors du commun la présence dans la forêt boréale canadienne, aujourd’hui encore, d’une faune sauvage, alors menacée de disparition.

x 14 19 350 p. Un Homme et des bêtes T Grey Owl récit nature 2009 26/11/09 9782876580817 Souffles Arbres de chair Littérature 22,30 € 22.30 sur commande ?
AA AA

Dans La Dernière Frontière, son premier ouvrage paru en 1931, Grey Owl nous livre un témoignage de sa vie de trappeur dans les forêts du Grand Nord canadien.

Dans cette ode à la beauté de la nature percent déjà ses inquiétudes sur les menaces qui guettent la faune de la forêt boréale. Peu à peu, converti à l’écologie, il abandonne sa vie de trappeur pour se consacrer à la défense de la nature et des animaux, notamment des castors. C’est ce combat, sa " croisade " en faveur des castors, que Grey Owl nous conte dans son second ouvrage, Un Homme et des bêtes, paru en 1932.

Passion dévorante, étonnante de la part d’un homme qui les a si longtemps chassés. Devenu leur protecteur, il fonde une petite colonie de castors et y consacre tout son temps. Ce sont ses " enfants chéris ". Il les cajole, passe des heures à jouer avec eux, les gâte avec des sucreries, s’inquiète quand ils sont malades ou disparaissent quelques heures. Sa cabane de " Beaver Lodge " devient une véritable hutte de castors.

Cet ouvrage a connu un succès considérable. Grey Owl profite de cette notoriété pour médiatiser son message de conservation et inciter les autorités canadiennes à prendre les premières mesures pour réglementer la pratique de la chasse et de la trappe. Si, aujourd’hui, les castors n’ont pas disparu des forêts canadiennes, on le doit en grande partie à ce personnage fascinant et visionnaire qui a su faire prendre conscience, plus tôt que tout le monde, des enjeux écologiques.

x 14 19 272 p. Ambassadeur des bêtes T Grey Owl récit nature 2010 05/11/10 9782876580855 Souffles Arbres de chair Littérature 22,30 € 22.30 sur commande ?
AA AA

Dans ce dernier opus, Grey Owl poursuit sa mission de nous sensibiliser aux problèmes écologiques auxquels il assiste.

Nous sommes en 1936, Grey Owl revient quelques années en arrière sur ses fonctions au service des parcs nationaux du Canada. De Beaver Logde, dans le Mont-Riding, au lac Ajawaan, parc national Prince Albert, Grey Owl se concentre ici sur son rôle d’ambassadeur des bêtes. Un film se tourne sur les deux castors qui l’accompagnent à ce moment, il reçoit des visiteurs, les sensibilise à la préservation de la nature et des animaux...

On sent poindre dans ces pages la nostalgie d’une vie passée, de trappes et de pistes, d’aventures en pirogues sur les rivières tumultueuses du Grand Nord. Cet ouvrage a été couronné de succès et a fait de Grey Owl une personnalité remarquée. Suite à sa parution, sous le nom de Hiawatha, il part pour de longues tournées de conférences qui rassemblent des milliers de participants fascinés par son discours pour le respect de l’identité indienne, de la faune sauvage et des milieux naturels.

x 15 21 88 p. Lacrymos
Récits d’anarchistes face aux pleurs
T
Dupuis-Déri Francis récit 2010 31/01/10 9782351040355
163
Atelier de création libertaire (ACL) Politique et société 10,00 € 10.00 sur commande ?
AA AA
Il y a quelques années, je m’étais engagé dans plusieurs mobilisations anarchistes en Amérique du Nord et en France, principalement dans le cadre de l’agitation altermondialiste. Je menais en simultané des recherches universitaires sur le mouvement anarchiste. Je traînais partout mon appareil enregistreur et mon calepin de notes, pour mener des entrevues d’activistes. Je leur posais diverses questions au sujet de leur forme d’action, de leur manière de s’organiser, des processus de prise de décision au sein de leurs groupes et de leurs motivations politiques. Ces questions appelaient des réponses plutôt analytiques, « rationnelles », car je cherchais à savoir comment s’articulaient dans la pensée, l’organisation et l’action des anarchistes d’aujourd’hui, les beaux principes d’égalité, de liberté et de solidarité. Un jour, j’ai eu l’idée d’ajouter en fin d’entrevue cette dernière question : « Avez-vous déjà pleuré pour des raisons politiques ? »
x 11,1 17,8 412 p. La source blanche
L’étonnante histoire des " Dialogues avec l’Ange " ou L’exigence de Création
T
Van Eersel Patrice récit spiritualité 1998 02/12/98 9782253145462 LGF/Livre de poche Le Livre de Poche Littérature -poches 8,20 € 8.20 sur commande ?
AA AA

Budapest, juin 1943-novembre 1944.

Au coeur de l’enfer nazi, quatre jeunes artistes vivent l’étonnante aventure des Dialogues avec l’Ange. Une voix mystérieuse leur fait découvrir leur propre part de divinité créatrice, et le moyen d’accéder à cette source intemporelle.

Des quatre amis, Gitta sera la seule à échapper à l’extermination. C’est elle qui publiera, en 1976, la transcription par son amie Hanna des paroles de l’Ange. C’est elle aussi qui, peu avant sa mort en 1992, demandera à l’auteur de La Source noire, livre consacré aux expériences au seuil de la mort, de se faire l’historien de cette initiation.

Au fil d’un récit à la fois rigoureux et fasciné, nous voyons revivre Gitta, Hanna, Joseph, Lili, dans leur environnement familial, social et historique, découvrant en eux-mêmes une lumière nouvelle, qui, loin de les détourner de leurs frères, les poussera, jusqu’au moment ultime, à sauver des vies, à témoigner inlassablement pour la dimension divine de l’humain.

x 14 20,5 199 p. Un enfant est mort
Netzarim, 30 septembre 2000
T
Enderlin Charles récit médias, Palestine, Israël 2010 07/10/10 9782359490268 Don Quichotte International -Moyen Orient 18,30 € 18.30 présent à Plume(s)
AA AA

Le 30 septembre 2000, Mohammed Al-Dura, un enfant palestinien, meurt sous les balles dans les bras de son père face à la position israélienne de Netzarim, à Gaza.

Il est filmé par le caméraman de France 2. Diffusée le soir même sur la chaîne publique, avec un commentaire de Charles Enderlin, l’image fait aussitôt le tour du monde. Trois jours plus tard, un certain Yossef Doriel adresse une lettre au journal israélien Haaretz pour expliquer - sans en apporter la moindre preuve - que l’enfant a été tué par les Palestiniens eux-mêmes à des fins de propagande, quand le commentaire d’Enderlin affirmait que les tirs qui ont atteint Mohammed provenaient de la position israélienne.

L’affaire du petit Mohammed est lancée. Que s’est-il vraiment passé le 30 septembre 2000 ? Comment la thèse du " complot palestinien " a-t-elle pu prospérer pendant dix ans contre toute vraisemblance ? Et quels objectifs s’agit-il finalement d’atteindre pour ses promoteurs ? Le récit est factuel, dépassionné, écrit à la manière des grandes enquêtes qui ont valu à Charles Enderlin, ici témoin et acteur, la réputation d’expert international du conflit israélo-palestinien.

x 11 18,2 32 p. Le mime T Jacquard Albert et Auderset Marie-José récit handicap 1994 01/03/94 9782882580382 Joie de Lire Jeunesse -littérature 6,70 € 6.70 manquant sans date
AA AA
Nous n’avons pas tous reçu les mêmes outils dans notre corbeille de naissance. Ce qui nous manque peut cependant nous donner une force que rien n’arrête. C’est l’émouvante histoire d’une volonté de cette nature que nous racontent Marie-José Auderset et Albert Jacquard.
x 14,2 22,6 235 p. 183 jours dans la barbarie ordinaire - En CDD chez Pôle Emploi T Bergeron Marion récit travail 2010 07/10/10 9782259212700 Plon Politique et société -entreprises, travail, syndicalisme 21,00 € 21.00 présent à Plume(s)
AA AA

Avril 2009, France, banlieue parisienne.

Au coeur de la crise qui explose, une jeune femme franchit la porte de Pôle Emploi, fraîchement embauchée par ce nouvel organisme qui se charge de l’indemnisation et du conseil des chômeurs. Plongée dans les entrailles du système, les deux mains dans la boue, elle raconte l’envers du décor. La violence de la misère. L’apprentissage de l’impuissance. Le naufrage d’une administration qui détruit, sans remords, ses usagers et son personnel.

Prisonnière de son guichet d’accueil, méprisée et épuisée, elle raconte ce travail qui balaie sa vie privée, emporte ses principes et brûle ses dernières illusions. Ce livre n’est pas une compilation d’anecdotes. Ce n’est pas un ultime état des lieux du marché de l’emploi et de l’Administration française. C’est le récit de six mois de travail précaire. Une réalité crue, bouillonnante de souffrance et de désespoir.

Bienvenue en enfer. Bienvenue à Pôle Emploi.

x 13 20 406 p. Voyage d’outre mer et infortunes... T Joinville-Gauban récit 2011 31/01/11 9782953026948 La Girandole Littérature 24,90 € 24.90 sur commande ?
AA AA
Rêvant de voyage et de fortune, le jeune Joinville-Gauban s’embarque pour Saint-Domingue en 1790. Il veut devenir planteur, acheter des esclaves, et faire de bonnes affaires. Le rêve va virer au cauchemar... Quelques années plus tard, il écrira pour ses proches cet ouvrage d’une grande rareté. C’est un témoignage unique d’un homme qui vit un changement de siècle qui lui échappe totalement. Ses notes, très précises, géographiques, historiques ou politiques nous replongent dans une époque troublée, faite de guerres, de massacres et de haines. La langue de ce livre, pleine d’expressions personnelles est un véritable délice. Le travail de Jacques de Cauna qui présente cet ouvrage fait de ce livre un incontournable d’une bonne bibliothèque.
x 12,5 19 157 p. Une semaine chez les ours T Farrachi Armand récit ours 2010 17/03/10 9782918597124 Les Liens qui Libèrent Littérature 15,80 € 15.80 manquant sans date
AA AA

Durant une semaine, Armand Farrachi a tenu le journal de sa promenade dans la forêt slovène, à la recherche de l’ours brun qui, là-bas, n’est pas l’objet d’autant de menaces et de polémiques que dans les Pyrénées.

Une flânerie pleine de patience et de fureur qui mêle librement les descriptions du milieu - le chant d’une grive à la pointe du jour, le cours joyeux de la rivière Hiska, la rosalie des Alpes -, le récit des affûts, les réflexions sur l’état de la nature, les souvenirs ou les anecdotes personnels. Des occasions de s’émerveiller, de sourire, de s’émouvoir, de s’emporter contre une société, la nôtre, qui a banni le sauvage de son imaginaire comme de son territoire.

x 14 22,5 408 p. L’esprit du chemin
Voyage aux sources du Bonheur
T
Lemire Olivier récit nature, marche 2011 24/02/11 9782361570163 Transboréal sillages Par chez nous -littérature 20,90 € 20.90 sur commande ?
AA AA

Désireux de changer radicalement le cours de sa vie de cadre pressé et de retrouver la nature, Olivier Lemire a marché durant deux mois du nord au sud de la France pour atteindre le Bonheur, une rivière qui prend sa source au pied du mont Aigoual et alimente le Tarn.

Parti de Plaisir en banlieue parisienne, il a relié bourgades et hameaux aux noms évocateurs, symboles des sentiments, des préoccupations et des grandes étapes de la vie : Le Corps, L’Espoir, La Conscience, L’Inquiétude, La Foy, La Sagesse, L’Amitié, en passant par La Beauté ou encore Le Paradis. Autant de lieux-dits bien réels dont il a rencontré les habitants, les interrogeant sur leur vision de l’existence et sur ce qui les rend heureux.

Autant de portraits qui ponctuent, au fil de cet itinéraire métaphorique à travers une campagne vue d’un œil neuf et sans cesse à redécouvrir, le voyage d’un homme qui marche en quête du sens de la vie et apporte, par son cheminement, des éléments de réponse aux grandes questions existentielles.

x 12 19 180 p. La maison du Neguev T El Kenz Suzanne récit Palestine 2011 10/02/11 9782815901949 l’Aube maison du Neguev Littérature -poches 16,20 € 16.20 manquant sans date
AA AA

1975 : La mère de Suzanne l’emmène à Beer Sheva, dans le Néguev pour revoir la maison où elle a grandi.

Elles sont palestiniennes. La maison est occupée par des juifs. Comment partager l’émotion qui les étreint ?
« J’avais même cru apercevoir l’esquisse d’un sourire complice quand, tenant le napperon dans ses mains, ma mère regardait la sœur du juif. Comme si, dans un ultime espoir, cette histoire de napperon allait tout régler. Une femme parle de broderie à une autre femme. Elles sont du même âge, de la même génération.

D’exil en exil, Suzanne raconte sa vie de palestinienne, une vie sans lieu, une vie éclatée, une vie non choisie.

Un récit de forces et de faiblesses, lancé comme un cri qui se répercute sur les murs — ceux de la maison — ceux de la honte.

x 11 18 283 p. Les Ritals T Cavanna récit enfance 2000 23/03/00 9782253024637 LGF/Livre de poche Le Livre de Poche Littérature 6,10 € 6.10 sur commande ?
AA AA

Même que sa boîte noire - pour ce qui est de ses souvenirs de gosse entre six et seize ans - est pleine de choses drôles, émouvantes, débordantes d’affection et de joie. Y a-t-il un livre sur l’enfance qui sonne plus vrai que celui-ci oe Bernard Pivot, Lire.

Enfin, il y a, tout au long de ces pages, le ton de Cavanna. Les lecteurs de Charlie Hebdo le reconnaîtront, bien sûr, mais ils seront peut-être surpris d’y découvrir tant de tendresse. Avec le contrepoint d’une musique mélancolique aux histoires les plus hilarantes, et des échos burlesques aux histoires les plus poignantes.

Rosa Laisné, L’Express.

Cavanna, avec son ton familier de baratineur, nous dépeint ses jeunes années d’une façon décousue, se rappelant en vrac les meilleurs moments de son existence d’avant seize ans, à une époque plutôt joyeuse malgré la guerre qui pointe à l’horizon.

Jean-Claude Lamy, France-Soir.

x 11 18 410 p. Les Russkofs T Cavanna récit jeunesse 2004 24/11/04 9782253026778 LGF/Livre de poche Le Livre de Poche Littérature -poches 7,70 € 7.70 présent à Plume(s)
AA AA

Le petit Rital de la rue Sainte-Anne a grandi.

Septembre 1939 : il vient d’avoir seize ans. Une année mémorable. Les six qui suivent sont pas mal non plus. Pour lui et pour beaucoup d’autres.

x 14,2 22,4 271 p. Dien Bien Phu vu d’en face - Paroles de bô dôi
9782847365191
T
récit Viêt Nam 2010 21/04/10 9782847365191 Nouveau Monde »» International -Asie 23,40 € 23.40 manquant sans date
AA AA

Plus d’un demi-siècle après la bataille de Diên Biên Phù (du 13 mars au 7 mai 1954), et pour la première fois, des témoins et combattants vietnamiens racontent.

Si les témoignages français sont nombreux sur la "défaite ", très peu de récits vietnamiens sont accessibles au public. De nombreuses rencontres ont été organisées entre vétérans vietnamiens et français depuis plus de quinze ans sur les lieux de la bataille. Curieusement, les vainqueurs sont très longtemps restés silencieux, même dans leur pays. Cet ouvrage permet de découvrir enfin Diên Biên Phù " de l’autre côté ".

Ici, les témoins sont de toute fonction et de tout grade. Les souvenirs du général Giap, commandant en chef des forces vietnamiennes aujourd’hui centenaire, viennent ponctuer le récit. La parole de simples travailleurs, infirmiers, soldats... est restituée librement. Pour beaucoup d’anciens combattants français, l’ennemi n’avait pour visage que celui des can bô (cadres) aux discours politiques bien rodés ou ces bô dôi (soldats) endoctrinés.

Ce livre lève le voile sur une autre réalité de la vie de ces hommes et de ces femmes qui ont combattu sur le front et à l’arrière.

x 13 21 76 p. Des Millavois parlent aux Millavois
La vie millavoise d’autrefois
T
A Tous cœurs récit régional, Millau 2010 17/12/10 Ixthus Connaissance et Découverte de nos Régions Naturelles Par chez nous 11,90 € 11.90 prochainement à Plume(s) ?
AA AA

Un an de travail aura été nécessaire pour mener à bien l’un des tous premiers projets de notre association, la collecte d’anecdotes et de souvenirs d’autrefois.

Publié aux éditions IXTHUS, cet ouvrage présente 25 récits de Millavois, d’ici et d’ailleurs.

L’idée de départ était toute simple. A la création d’A TOUS COEURS, ses fondateurs souhaitaient proposer aux Millavois la possibilité de donner différemment : un souvenir, une anecdote, une tranche de vie, confiés le temps d’un entretien ou notés sur une feuille de papier.

Les initiateurs du projet espèrent que ce premier volume donnera l’envie à de nombreuses personnes de se lancer, de pousser la porte du bureau de l’association, d’envoyer un récit par le biais d’internet et de devenir ainsi des passeurs de mémoire.

x 13,5 18,5 349 p. Naguère en Palestine T Shehadeh Raja récit Palestine 2010 14/05/10 9782351761021 Galaade International -Moyen Orient 22,20 € 22.20 épuisé, mais encore disponible à Plume(s)
AA AA

" Lorsque j’ai commencé à faire de longues promenades en Palestine à la fin des années 1970, avant les changements irréversibles qui allaient en défigurer l’horizon, les collines proches de Ramallah, les wadis des environs de Jérusalem et les splendides ravins qui bordent la mer Morte étaient comme une grande réserve naturelle.

C’était le genre d’endroit dont la beauté intacte procure un immense sentiment de liberté. Mais le décor s’est déplacé en Cisjordanie, là où les planificateurs israéliens établissent des colonies juives qui dominent les vallées dans lesquelles sont construits la plupart des villages arabes. Le mur de séparation a pénétré les terres des Palestiniens comme autant de coups de poignard. Tandis que leur monde se réduisait, celui des Israéliens ne cessait de s’étendre : les nouvelles colonies détruisent à jamais vallées et falaises, et transforment cette merveilleuse terre que de nombreux Palestiniens ne connaîtront jamais.

A présent que presque plus personne n’arpente ces collines, debout sur les ruines de l’un de mes lieux préférés, près de là où je suis né et où j’ai toujours vécu, je sentis que ces collines ne m’appartenaient plus ".

x 14,8 21 362 p. Walden
ou la vie dans les bois
T
Thoreau Henry David récit nature 2010 09/09/10 9782360540129 Le Mot et le reste Attitudes Littérature 24,00 € 24.00 remplacé >>(2013)
AA AA

Le temps n’est que la rivière où je m’en vais pêcher.

Je bois son eau ; et tout en buvant, je vois le fond sablonneux et remarque comme il est peu profond. Son faible courant entraîne toutes choses, mais l’éternité demeure. J’aimerais boire plus profond ; pêcher dans le ciel, dont le fond caillouteux est semé d’étoiles. Je ne peux compter jusqu’à un. Je ne connais pas la première lettre de l’alphabet. J’ai toujours regretté de ne pas être aussi sage que le jour de ma naissance.

x 13,1 20,4 292 p. Mon pays réinventé T Allende Isabel récit Chili 2003 03/09/03 9782246654414 Grasset & Fasquelle Litterature Etrangere Grasset Littérature 18,30 € 18.30 manquant sans date
AA AA

Isabel Allende se confie : " Presque toute ma vie, j’ai été une étrangère, condition que j’accepte car je n’ai pas d’autre alternative.

Plusieurs fois, je me suis vue obligée de partir en brisant des liens, en laissant tout derrière moi pour recommencer une vie ailleurs. " Ayant choisi l’exil après le coup d’Etat du 11 septembre 1973 au Chili, Isabel Allende s’est engagée sur le chemin de la littérature. Aujourd’hui, sur un ton léger et émouvant, elle nous livre son Chili mythique, imaginé dans l’exil, territoire de sa nostalgie, seul pays où elle ne se sente pas une étrangère.

Ce portrait contrasté et amusant du Chili au travers de sa géographie, son histoire, sa culture ou ses mentalités est entremêlé de souvenirs et de pensées personnelles qui retracent tout le chemin d’une vie. La famille extravagante, l’enfance, les rencontres, les voyages sont autant de fenêtres qui ouvrent sur la réalité d’un pays, et sur les origines et les clés des personnages et des lieux qui habitent son œuvre romanesque.

x 15 23 256 p. Souvenez-vous de moi, l’enfant de demain
Carnets d’un enfant de la guerre
T
Amisi Serge récit enfants-soldats 2011 17/03/11 9782911412837 Vents d’ailleurs International -Afrique 21,00 € 21.00 présent à Plume(s)
AA AA

Serge Amisi n’a pas dix ans quand il est enlevé par les soldats de Kabila.

Conditionné, drogué, n’ayant pour père et mère que la kalachnikov, il sera, comme ses compagnons d’armes, acteur et témoin d’une des plus grandes guerres qu’ait connues l’humanité depuis 1945, celle du Congo. Mais l’enfant, arme de guerre redoutable quand les adultes ont perdu toute humanité, ne cesse de s’interroger, ne cesse de vouloir retrouver sa place d’enfant, juste sa part d’enfance. Ce récit de Serge Amisi, au-delà du témoignage d’un enfant-soldat, crée un univers saisissant.

Ecrit dans une langue musicale, lancinante, d’une extrême sensibilité et d’une grande finesse, il est bouleversant. Impossible de le lire sans trouble, sans remettre profondément en cause nos perceptions, nos rapports avec le monde. Un livre fort, indispensable.

x 12 17 603 p. Par les champs et par les grèves
Un voyage en Bretagne
T
Flaubert Gustave et Du Camp Maxime récit voyage, Bretagne 2010 01/10/10 9782844182142 La Part commune »» Littérature 19,00 € 19.00 sur commande ?
AA AA

Avant de partir pour un voyage en Bretagne qui, à cette époque, reste encore une terra incognita, Gustave Flaubert et Maxime Du Camp se plongèrent dans de nombreux ouvrages traitant de l’histoire de la Bretagne, d’archéologie et de la culture celte.

C’est donc fort de ce bagage savant qu’ils se mirent en route, et le récit qu’ils composèrent porte la trace de ces précieuses lectures. Au terme du voyage, Flaubert écrit à son ami Ernest Chevalier : Sac au dos et souliers, ferrés aux pieds nous avons fait sur les côtes environ 160 lieues à pied, couchant quelquefois tout habillés faute de draps et de lit et ne mangeant guère que des œufs et du pain faute de viande.

Tu vois, vieux, qu’il y a aussi du sauvage sur le continent ", en concluant : " Et puis la mer ! la mer ! le grand air ; les champs, la liberté, j’entends la vraie liberté, celle qui consiste à dire ce qu’on veut, à penser tout haut à deux, et à marcher à l’aventure en laissant derrière vous le temps passé sans plus s’en soucier que de la fumée de votre pipe qui s’envole ".

En proposant le texte complet de Par les champs et par les grèves, non seulement les Éditions La Part Commune offrent la possibilité d’en lire une version non expurgée, dont la valeur littéraire s’en trouve comme rehaussée, mais elles permettent surtout au lecteur de retrouver tout l’esprit de ce livre d’amitié vagabonde.

x 13 20 728 p. Voyages T Flaubert Gustave récit voyage 2007 15/03/07 9782869597686 Arléa Arléa-Poche Littérature 21,50 € 21.50 sur commande ?
AA AA

On trouvera dans ce livre, réunis en un volume, les notes et récits des voyages que Flaubert entreprit en famille, seul ou avec son ami Maxime Du Camp.

Qu’il s’agisse de textes revus et aboutis ou de simples impressions jetées sur ses carnets de voyage, Flaubert apporte ici la démonstration qu’un grand écrivain se reconnaît jusque dans la matière brute de ses écrits. Comme a pu le dire Jean-Paul Sartre : " On voit Flaubert tout entier dans ses notes de voyage. Je conseille à tous ceux qui veulent savoir qui est Flaubert de lire ces notes "


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Nous écrire | Espace privé | SPIP | squelette |