essai - Librairie Plume(s)
masquer rechercher un article par :   ?  

présent :  dans texte :  titre seul :  exacte :
éditeur: tous
Contacts|Qui sommes-nous|Liens|Agenda|soldes
recherche avancée

Plume(s) est ouverte du mardi après-midi au samedi soir, de 10h à 12h et de 14h30 à 19h30 ; fermé dimanche, lundi et mardi matin.
  rayons :  BD | Divers | International | Jeunesse | Littérature | Occasions | Par chez nous | Politique et société | Pratique

ca 4512 documents de type : essai


Les dernières arrivées à Plume(s) de type essai


4512 articles
tout ouvrir dans de nouveaux onglets par rayon par theme
0 | 20 | 40 | 60 | 80 | 100 | 120 | 140 | 160 |...

larg.
?
haut.
?
pages
?
titre +
?
sous-titre
auteur
type
thème
parution +
?
ean
?
éditeur
?
collection
?
rayon
prix
?
IAD
disponibilité
?
x 15 21 96 p. [Taïteul] n° 33 T Guy Jean-Michel, Israël Nathan, Mondor Julie, Neal Tom et Vidal Jordi L. essai cirque 2009 20/08/09 9782912877956 Entretemps Jeunesse -théâtre 10,00 € 10.00 présent à Plume(s)
AA AA

Jongleur, acrobate et musicienne perdent inexorablement la mémoire. En s’acharnant en vain à garder trace de tout ce qu’ils peuvent, ils aggravent leur cas. Leur univers est étrange, qui évoque les pages d’un livre, les plis d’un cerveau dérangé, les oubliettes de l’histoire. Cette fable drôle et cauchemardesque sur les excès de la mémoire et de l’oubli est aussi une critique féroce de l’écervelage général que tente d’orchestrer, par overdose de pathos, l’empire mondial de la marchandise et de l’image.

[TAÏTEUL] est un spectacle constamment changeant, dont chaque représentation, numérotée, diffère de toutes les autres. Ce n° 33 est unique et autonome : ni trace ni matrice de l’œuvre, il en constitue une facette spéciale. La pièce fond d’une manière inédite le théâtre, le cirque, la danse et la musique, et ne saurait être assignée à l’un ou à l’autre de ces genres « consacrés ». Fruit d’un travail collectif, elle témoigne de la recherche artistique que mène La Scabreuse, sur l’identité et le « fil du rasoir ».


Bibliothèque Scénogrammes / série Pistes
Domaine : Cirque / Genre : Texte dramatique

x 14 20,5 456 p. "Sois un homme !" - La construction de la masculinité au XIXe siècle T Sohn Anne-Marie essai machisme 2009 19/03/09 9782020983143 Seuil Politique et société -femmes 23,30 € 23.30 présent à Plume(s)
AA AA
Comment devient-on un homme ? Comment se construit l’identité masculine ? En traquant l’incident, si minime soit-il, la rixe aussi, en un siècle prompt à manier le couteau et le bâton, Anne-Marie Sohn saisit autant d’occasions pour observer sur le vif la façon dont se forge un tempérament d’homme.Elle suit ainsi les jeunes Français dans les épreuves qu’il leur faut surmonter, au cabaret et à l’usine, au lycée et sur la place publique, pour s’approprier les mots et les rites masculins. Elle révèle ce que cette socialisation doit à l’intervention des pères qui sont, pour leurs fils, tout à la fois des modèles, des mentors et des censeurs. Elle montre surtout le déclin d’une masculinité fondée sur la force, le courage et l’honneur, au profit d’une masculinité apaisée où la parole remplace le geste, où l’affrontement cède devant la médiation, phénomène étroitement lié à l’avènement des procédures démocratiques.Cette histoire de la masculinité juvénile dessine également en creux le modèle qui régit la socialisation des filles et pèse sur leur émancipation.
x 15,5 22,5 184 p. 1%
Reprendre le pouvoir face à la toute-puissance des riches
T
Shiva Vandana essai 2019 22/08/19 9782374251790 Rue de l’échiquier Diagonales Politique et société 19,00 € 19.00 présent à Plume(s)
AA AA

La pauvreté et la malnutrition généralisées, la crise migratoire, l’agitation sociale, la polarisation extrême de l’économie... sont devenues notre réalité quotidienne alors que 1 % des sept milliards d’habitants de la planète ont conduit la terre – et tous ses habitants – à la catastrophe sociale et écologique.

Dans cet essai, Vandana Shiva se confronte au club des milliardaires – Gates, Buffet, Zuckerberg et autres empereurs modernes – et dénonce l’impact destructeur de leur modèle de développement économique linéaire. Leur quête insatiable du profit a imposé de manière antidémocratique l’uniformité et les monocultures, la division et la séparation, les monopoles et le contrôle externe – sur la finance, l’alimentation, l’énergie, l’information, la santé et même les relations.

Se fondant sur des faits peu connus et explosifs, Vandana Shiva analyse comment, en particulier, la soi-disant « philanthropie » est le moyen pour ces milliardaires de contourner les structures démocratiques, d’empêcher la diversité et d’imposer des idées totalitaires, basées sur une vision unique de la science, de l’agriculture et de l’histoire. Elle appelle à la « résurgence du savoir réel, de l’intelligence réelle, de la richesse réelle, du travail réel, du bien-être réel », afin que les gens puissent revendiquer le droit à vivre, penser, respirer et manger librement.

x 15 21 268 p. Les 10 plus gros mensonges sur l’économie T Holbecq André-Jacques et Derudder Philippe essai économie 2007 29/03/07 9782703306955 Dangles Les 10 plus gros mensonges sur Politique et société -économie 16,30 € 16.30 épuisé
AA AA

Aujourd’hui, Molière aurait sans doute pris pour cible les économistes au lieu des médecins.

La " saignée ", panacée de son temps, aurait fait place à la " croissance ", prétendue solution à tous nos maux. Au latin a succédé un jargon incompréhensible. Seule solution : s’en remettre aux experts. Dormez bonnes gens ! Ceux " qui savent " s’occupent de votre bonheur... A défaut, ils ont, en tout cas, réussi à dégoûter de l’économie " M. et Mme Tout-Le-Monde ". Ce n’est pas leur lecture de chevet. Puisse ce livre changer la donne, car Derudder et Holbecq le disent : tant que le citoyen ne reprendra pas le pouvoir sur l’économie, il en restera l’esclave.

L’ambition de cet ouvrage est donc d’aider chacun à reprendre ce pouvoir en se libérant de la manipulation qu’exerce sur nous des théories assénées en vérités absolues, des idées toutes faites et de fausses croyances. Si vous croyez notamment que : les banques prêtent l’argent des épargnants, baisser les prix, c’est défendre le pouvoir d’achat, la dette publique appauvrit la Nation, il faut la rembourser, il faut soutenir la croissance pour dynamiser l’emploi, alors, ce livre est fait pour vous : ne vous laissez pas désinformer plus longtemps ! Un ouvrage facile à lire, documenté et riche de pistes pour un avenir plus humain.

x 14,5 22 217 p. Les 100 derniers jours du parti socialiste T Gaccio Bruno essai élections 2017 18/01/17 9791020904683 Les Liens qui Libèrent Politique et société 16,00 € 16.00 présent à Plume(s)
AA AA
« À l’enterrement d’un Parti mort
Deux militants s’en vont.
Ils ruminent leur sort
Trouvent injuste sa disparition ;
Ils sont les seuls que ce trépas étonne ?
Cela prouve que ce sont eux qui déconnent.
 »

Ça n’est pas si grave la mort d’un parti. Tout est mortel.

Les choses naissent, croissent, atteignent leur apogée et déclinent. Puis elles meurent. Pour beaucoup d’entre nous, ce sera comme perdre un ami, une tristesse. Mais c’est inéluctable. Le PS n’a plus aucune rationalité électorale. Un comble pour un parti qui se voulait réaliste et raisonnable.

La mort du Parti socialiste aura lieu le 23 avril 2017. L’enterre­ment le 9 mai suivant. Peu importe la forme que prendra cette dis­parition, la pire étant que le nom reste, vide de sens, peuplé de vieux notables, vendant leur bonhomie pour quelques circonscriptions gagnables. Pitié, pas ça.

Des maladies le rongeaient depuis 35 ans. Elles étaient mortelles :

Libéroencéphalite dégénérative, Bordéloplas­tie, Déboussolite rétractile, syndrome de la Valls­sette, Surdité profonde, Cécité totale, etc. Mais là où il fallait sans doute des remèdes de che­val, on lui a refilé des placebos… Repose en paix.

x 19,8 23,8 236 p. 108 sourires T Ricard Matthieu essai spiritualité 2011 01/09/11 9782732445823 de la Martinière »» Pratique -développement personnel 25,40 € 25.40 prochainement à Plume(s) ?
AA AA

La joie est l’émotion de base du bonheur, elle se manifeste par un fort sentiment de satisfaction d’ordre spirituel.

Les sourires qui illuminent nos visages trahissent ce sentiment profond de bonheur intense. C’est cette joie simple du quotidien du peuple tibétain que Matthieu Ricard partage avec nous aujourd’hui... Sourires d’enfants, de nonnes, d’ermites, de jeunes ou de moins jeunes, 108 sourires est un véritable rayon de soleil. Sourires et spiritualité bouddhiste s’unissent autour du nombre 108, chiffre sacré par excellence dans tout le monde indo-bouddhiste.

Dans son texte d’introduction, Matthieu Ricard décrit la typologie des sourires établie par son ami Paul Ekman, éminent spécialiste des expressions faciales, et donne une résonance scientifique à ce panorama de sourires.

x 14 20,5 160 p. 11 brefs essais contre le racisme
Pour une lutte systémique
T
Nadeau Christian et Zaazaa Amel essai racisme mai 2020 15/05/20 9782924606896 Somme Toute Politique et société 13,00 € 13.00 prochainement à Plume(s) ?
AA AA

Qu’est-ce que le racisme systémique ? Comment parler d’un phénomène, qui selon l’idée même de "système" , est si vaste qu’on en perçoit difficilement les frontières ? Par racisme systémique, il faut entendre les oppressions diverses mais toujours connexes vécues par les personnes racisées dans des domaines comme le travail, la justice pénale, la santé, l’éducation, le logement, etc. Ainsi, le simple nom de famille d’une personne peut représenter un obstacle majeur à l’obtention d’un emploi ou d’un logement, et le Québec n’est pas aussi distinct qu’on voudrait parfois le croire.

Ce livre montre que la lutte contre le racisme n’est pas l’affaire de quelques individus isolés ou d’idéalistes. Il faut passer de l’aveuglement à la prise de conscience collective pour agir et établir des normes politiques et sociales valables pour toutes et tous.

x 14 20,5 152 p. 11 brefs essais pour l’égalité des sexes
Horizons féministes émergents
T
Désilets-Courteau Noémie, Chagnon Rachel et Corbeil Raphaëlle essai féminisme 11 septembre 2020 11/09/20 9782897940850 Somme Toute Brefs essais Politique et société -femmes 13,00 € 13.00 prochainement à Plume(s) ?
AA AA

On estime qu’au rythme où vont les choses, il faudra encore deux cents ans avant de résorber les inégalités qui perdurent entre les hommes et les femmes. Une fois qu’on a identifié les terrains où il reste du chemin à faire de la rémunération pour un travail égal au partage de la charge mentale dans le couple hétéro, en passant par représentativité dans les rôles de pouvoir on peut se demander comment s’opérera le changement, et anticiper de quoi aurait l’air cette société où l’égalité entre les sexes serait atteinte.

Comment s’articulerait cette égalité d’un point de vue politique, économique ou social, et quel en serait le prix ? Qui a quoi à perdre, exactement ? Les autrices et auteurs de ce collectif imaginent donc cette société égalitaire, avec optimiste et inventivité.

x 10,9 17,8 690 p. 14-18 Les refus de la guerre
Une histoire des mutins
T
Loez André essai désobéissance, 14-18 2010 28/01/10 9782070355235 Gallimard »» Folio histoire Politique et société -histoire 14,50 € 14.5 présent à Plume(s)
AA AA

Au printemps 1917 des mutineries secouent l’armée française sur le front.

Elles n’avaient pas jusqu’alors donné lieu à une étude détaillée des mutins eux-mêmes, dans le surgissement de l’événement, lorsqu’ils s’organisent spontanément, manifestent, voire envisagent de " marcher sur Paris ". Dans les débats entre historiens sur les raisons de la ténacité des combattants, l’ouvrage apporte une pièce manquante, à travers la restitution au plus près de la rupture inouïe de l’obéissance et du consensus.

Les mutineries s’inscrivent dans la continuité des refus de guerre esquissés et inaboutis depuis 1914. Dès lors que le conflit s’installa, après la bataille de la Marne, dans la durée, on vit se développer à l’échelle individuelle des stratégies d’évitement de la remontée aux tranchées et au danger, les aspirations au retour rapide au foyer, le doute jeté sur la rhétorique patriotique, les propos critiques et revendicatifs de soldats qui n’oubliaient pas qu’ils étaient aussi des citoyens.

André Loez redonne toute leur place aux hésitations des soldats, partagés entre dégoût du conflit et impératif du devoir ; aux incertitudes des officiers, entre désarroi et sévérité ; à la force de l’institution militaire, brièvement défiée ; et à la difficile action collective dans le cadre improbable d’une armée en campagne.

x 12,5 19 144 p. 15 idées reçues sur la fiscalité T Attac essai fiscalité 2012 03/03/12 9782918597704 Les Liens qui Libèrent Politique et société -économie 7,70 € 7.70 présent à Plume(s)
AA AA

La France est championne du monde des prélèvements obligatoires ! Le poids des charges fiscales et sociales plombe notre compétitivité ! Le niveau des impôts est confiscatoire et décourage l’initiative ! Les impôts font fuir les riches et les investisseurs ! La dépense publique est trop élevée !

Qui n’a pas entendu ces assertions martelées comme des évidences au point de presque se suffire à elles-mêmes ? Et pourtant la plupart de ces assertions, et c’est le but de ce livre que de le démontrer, sont des idées fausses, fruits d’une idéologie et donc si éloignées de la réalité.

x 10,5 15 223 p. Le 18 brumaire de Louis Bonaparte T Marx Karl essai 1997 31/10/97 9782842051822 Mille et une nuits Petite Collection Politique et société 4,10 € 4.10 manquant sans date
AA AA
Écrit de décembre 1851 à mars 1852 dans des conditions matérielles très précaires, Le 18 brumaire analyse l’histoire immédiate du coup d’État qui, le 2 décembre 1851, porte le neveu de Napoléon à la tête de ce qui va devenir le Second Empire. En plaçant le coup d’État dans son contexte économique, social et culturel, Marx nous en donne une interprétation brillante où il dévoile la nature d’un État vampire, animé par une caste de bureaucrates surnuméraires qui dévore la société civile. Cette intelligence claire des événements, au moment même où ils se déroulent, est, en efet, exemplaire.
x 15,5 24,5 285 p. 1907 la révolte des vignerons T Napo Félix essai historique 2007 10/04/07 9782911722424 Etudes et communication Par chez nous -luttes 13,50 € 13.50 épuisé
AA AA
Excédés par une crise persistante de mévente et de fraude, les vignerons du Midi se livrèrent en 1907 à des manifestations de protestation qui regroupèrent des centaines de milliers de personnes derrière leurs leaders Marcelin Albert et Ernest Ferroul. Cette mobilisation exceptionnelle fédéra les gueux et les élus du peuple dans une même revendication. Ces mouvements se terminèrent par des affrontements sanglants avec les troupes envoyées en masse par Clemenceau pour rétablir l’ordre. Selon le mot de Mistral, cette mémorable épopée fut l’une des plus belles pages de l’histoire populaire du Midi. Pour restituer la vérité historique et reconstituer la vraie légende des Gueux du Midi , Félix Napo a conduit une traque minutieuse des détails à partir des journaux de l’époque, relu les rapports de police et entendu les témoignages des survivants de 1907. Enquêteur patient et scrupuleux, il a rectifié les idées reçues et redonné par une écriture talentueuse, vie et humanité à cette foule qui agita le Midi et fit trembler Paris.
x 15,5 24 368 p. 1914
le destin du monde
T
Gallo Max essai 14-18 2013 14/02/13 9782845635746 XO Politique et société -histoire 19,90 € 19.90 sur commande ?
AA AA

L’avenir de la France et l’Europe s’est scellé en 1914 ; cent ans plus tard, Max Gallo nous raconte cette année cruciale pour l’histoire du monde. A Paris, gare de l’Est, en ce dimanche 2 août 1914, c’est la mobilisation générale. Il y a bientôt cent ans, le samedi 1er août, l’Allemagne a déclaré la guerre à la Russie, l’alliée de la France. L’Empire austro-hongrois est, dès le 28 juillet, entré en guerre contre la Serbie.

L’engrenage des alliances, des ultimatums, des mobilisations, entraîne les nations dans sa mécanique sanglante. Berlin est solidaire de Vienne. Paris, lié à Londres, soutient Saint-Pétersbourg. En quelques heures, toutes les grandes gares européennes ressemblent à la gare de l’Est. Tous ces hommes qui partent, innocents, inconscients, n’imaginent pas que des centaines de milliers d’entre eux vont mourir ou être blessés avant que l’année 1914 se termine, et que cette guerre, qui devait être brève et locale, deviendra la Première Guerre mondiale.

Dans 1914, le destin du monde, Max Gallo fait revivre jour après jour cette année 1914, décisive pour l’avenir du monde. Car il faut attendre la guerre dans les Balkans en 1991 pour que, là même où avait été assassiné l’archiduc François-Ferdinand le 28 juin 1914, le cycle ouvert presque quatre-vingts ans plus tôt soit clos. 1914 a été le destin du monde.

x 13,5 21,5 342 p. 1914-2014
L’Europe sortie de l’Histoire ?
T
Chevènement Jean-Pierre essai 2013 16/10/13 9782213672571 Fayard Politique et société 20,00 € 20.00 sur commande ?
AA AA

Ce n’est pas s’avancer beaucoup que de prédire que la commémoration du déclenchement de la Grande Guerre, en 2014, sera asservie à des fins politiques. Au nom du "Plus jamais ça !", il s’agira, pour les classes dirigeantes, de justifier la mise en congé de la démocratie au prétexte, cent fois ressassé, de "sauver l’Europe" de ses démons. Il m’a paru éclairant de rapprocher les deux mondialisations, la 1ère sous égide britannique, qui a conduit au premier conflit mondial, la 2e sous égide américaine, qui a entraîné la crise du capitalisme financier et l’actuel basculement du monde.

La montée de la Chine peut-elle se comparer à celle de l’Allemagne impériale avant 1914 ? La brutale accélération du déclin européen, à travers la crise de la monnaie unique, n’illustre-t-elle pas l’erreur de conception qui a présidé à la construction européenne ? Si la place de l’Europe dans le monde s’est réduite, en Europe même l’Allemagne qui avait perdu les deux guerres mondiales a-t-elle vraiment "gagné la paix" ? A la nouvelle bipolarité du monde qui s’esquisse entre la Chine et l’Amérique, il est souhaitable d’opposer la vision d’un monde multipolaire où l’Europe tiendra toute sa place.

Mais une autre que celle qui a échoué : une Europe réconciliée avec ses nations, compatible avec la République, où la France et l’Allemagne pourront de concert penser vraiment l’avenir d’un ensemble allant de la Méditerranée à la Russie. Dans une "réconciliation" enfin purgée de ses ambiguïtés et de ses non-dits : celle de deux grands peuples ayant surmonté leur histoire et capables de la continuer.<

x 16 21 192 p. 1968 : Un monde en révoltes
Contretemps n°22
T
essai politique 2008 30/04/08 9782845972933 Textuel Politique et société -histoire 19,30 € 19.30 manquant sans date
AA AA

En 2008, il devient de plus en plus difficile de restreindre la révolte de Mai 68 à une joyeuse bande d’étudiants privilégiés du Quartier Latin, impatients d’occuper les positions dominantes des champs politique ou médiatique.

Mai 68 ne fut pas un événement exclusivement français : dans de nombreux pays, les jeunes et les travailleurs ont eux aussi fait entendre leur voix et mené la contestation. Il faut également souligner que Mai 68 non seulement a été vécu dans les universités et les lycées de France, mais aussi et surtout dans les entreprises occupées par leurs salariés en grève, et que l’on a assisté à la remise en cause de l’ensemble des rapports d’autorité

C’est dans ce contexte que ce dossier de ContreTemps entend apporter sa contribution spécifique à cette re-découverte de 68, et cela en développant deux axes de réflexion :
- opérer un panorama international de la contestation en 68, des articles seront ainsi consacrés à 1968 au Pakistan, à la Turquie, à la Yougoslavie, au Mexique, au Japon, à l’Italie, au Brésil, aux Etats-Unis et à la Pologne.

- effectuer un retour critique sur les catégories communément utilisées pour penser 68 en pointant leurs limites intellectuelles et en signalant, pour mieux le combattre, ce qui a permis à un récit tronqué de s’imposer.

Mai 68 dans le monde
- Pakistan : Tariq Ali
- Turquie : Aysen Uysal
- Yougoslavie : Catherine Samary
- Mexique : Arturo Anguiano
- Japon : Nanako Ibana
- Italie : Diego Giachetti
- Brésil : Ricardo Antunes
- USA : Max Elbaum
- Pologne : interview Karol Modzelewski

Retour sur les catégories
- Le romantisme de Mai 68 : Michael Lowy
- Mai 68 : « Crise politique » ou « révolution » ? : Michel Dobry (entretien)
- Comment enterrer Mai 68 ? : René Mouriaux
- La découverte du « totalitarisme » par les ex-maoïstes : Michael Scott Christofferson (entretien)

x 11,5 17 174 p. 20 ans d’aveuglement
L’Europe au bord du gouffre
T
Economistes atterrés Les essai économie, Europe 2011 11/05/11 9782918597322 Les Liens qui Libèrent Politique et société -économie 8,70 € 8.70 prochainement à Plume(s) ?
AA AA
Par les économistes atterrés dont le manifeste s’est vendu à près de 60000 exemplaires.

Ce nouvel opus démontre l’impéritie des politiques européennes et françaises : solidarité très faible, absence de banque centrale, main mise donc des marchés financiers qui, non contents d’avoir contribué au creusement d’énormes déficits, prêtent aujourd’hui à des taux exorbitants, non harmonisation sociales et fiscales qui fait de notre continent une arène de la concurrence et du chacun pour soi. Deux exemples extrêmes sur les solutions apportées à la crise sont également remarquablement analysés.

Celui de l’Irlande qui laisse perdurer sa faible imposition et fait peser le poids de la crise sur les citoyens et celui très peu connu de l’Islande : la crise y a provoqué un séisme politique. Une nouvelle constitution est en cours de rédaction et les banques sont fortement mises à contribution pour rembourser les déficits. Un opus décapant qui déconstruit le modèle économique toujours dominant et propose une série de 30 mesures pour remettre nos économies à l’endroit.

x 16,5 24,5 287 p. 2050, sauve qui peut la Terre ! T Tarrier Michel essai 2007 08/03/07 9782842743857 du Temps Politique et société -écologie 18,50 € 18.50 épuisé
AA AA

En 1950, nous pensions pouvoir faire reverdir les déserts. En 2050, nous aurons réussi à désertifier la Terre entière. Dans cet essai sur la déconstruction de la biosphère, Michel Tarrier incrimine une domination imprudente de la Nature inspirée de nos religions monothéistes, et une cécité écologique inhérente à une société du profit forcené. Dans un style qui ne mâche pas ses mots, usant de formules cinglantes, côtoyant la dérision et assénant des vérités qui fâchent, cette analyse du chaos donne la preuve par neuf de notre culpabilité universelle et participe à l’ébranlement de nos certitudes.

Une seule et unique certitude : notre Terre est en déliquescence et, à l’horizon 2050 les générations futures risquent d’être prises au piège d’une vie invivable. Entre l’homme et la Planète : ça va donc plutôt mal !

x 14,5 21 272 p. 24 heures sous influences
Comment on nous tue jour après jour
T
Lenglet Roger essai 2013 19/04/13 9782849413777 François Bourin Societe Politique et société 20,00 € 20.00 présent à Plume(s)
AA AA

Vous ouvrez les yeux après une bonne nuit de sommeil, croyant retrouver le monde réel, vos soucis familiers et vos projets... Erreur : ce monde n’est pas le vôtre, c’est celui que des lobbies ont recomposé à votre insu, dans ses moindres détails, pour satisfaire à leur avidité. Les draps dans lesquels vous dormez, les chaussons que vous enfilez, le café, le lait et l’eau que vous buvez, le savon, le dentifrice et chacun des produits que vous utilisez au cours de la journée sont le fruit d’inavouables opérations d’influence.

Tout comme la lumière ou l’ordinateur que vous allumez, la poubelle que vous sortez, le bus dans lequel vous montez, les sous - particules qui se glissent sous votre peau. Dans ce livre d’enquête, Roger Lenglet nous révèle comment notre santé est menacée à chaque instant. Comment, du matin au soir, des escouades d’hommes de l’ombre redéfinissent notre univers et nous dictent le contenu de nos assiettes, la qualité de nos vêtements, nos plaisirs, nos songes et même notre mort...

x 13 19 144 p. 24/7
Le capitalisme à l’assaut du sommeil
T
Crary Jonathan essai 2016 08/09/16 9782707191199 la Découverte Poche Politique et société 8,00 € 8.00 présent à Plume(s)
AA AA

Aux États-Unis, la recherche militaire s’intéresse de près à un oiseau migrateur, le bruant à gorge blanche. Sa particularité : pouvoir voler plusieurs jours d’affilée sans dormir. Les scientifiques qui l’étudient rêvent de façonner, demain, des soldats insomniaques, mais aussi, après-demain, des travailleurs et des consommateurs sans sommeil.

« Open 24/7 » - 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 -, tel est le mot d’ordre du capitalisme contemporain. C’est l’idéal d’une vie sans pause, active à toute heure du jour et de la nuit, dans une sorte d’état d’insomnie globale. Si personne ne peut réellement travailler, consommer, jouer, bloguer ou chater en continu 24 heures sur 24, aucun moment de la vie n’est plus désormais exempt de telles sollicitations. Cet état continuel de frénésie connectée érode la trame de la vie quotidienne et, avec elle, les conditions de l’action politique.

Dans cet essai brillant et accessible, Jonathan Crary combine références philosophiques, analyses de films ou d’ouvres d’art, pour faire un éloge paradoxal du sommeil et du rêve, subversifs dans leurs capacités d’arrachement à un présent englué dans des routines accélérées.

x 13,5 21 282 p. 30 bonnes raisons pour sortir de l’Europe T Delorme Olivier essai Europe 2016 03/12/16 9782845473171 H&O Essai Politique et société 17,00 € 17.00 sur commande ?
AA AA

Force est de constater que, dans les médias dominants, le débat concernant la construction européenne se réduit le plus souvent à des lieux communs ou à des anathèmes : « L’Europe, c’est la paix et la prospérité pour tous, parce qu’ensemble on est plus fort. » « Quitter l’Union européenne serait une catastrophe économique, entraînerait le repli sur soi et le triomphe du nationalisme », entend-on de toute part.

Mais qu’en est-il vraiment ? L’Europe est-elle une « belle idée en soi » ? Les institutions européennes nous ont-elles protégés de la xénophobie et la guerre ? Leur fonctionnement est-il démocratique ? Sont-elles réformables ? C’est à toutes ces questions qu’Olivier Delorme répond en trente (et un) chapitres courts, argumentés et accessibles à tous, même lorsqu’il s’agit d’économie et de monnaie (deux domaines bien trop sérieux pour les abandonner aux idéologues de l’économie libérale).

Pour lui, il est temps de rompre avec 60 ans de mensonges et d’enfumage ! Car le « déficit démocratique » que concèdent certains europhiles n’est pas le résultat d’une dérive du projet initial, mais bien celui de l’idéologie qui le sous tend depuis l’origine, une idéologie qui vise à saper jour après jour l’État social et la démocratie que les combats des générations passées nous ont légués. Comme tous les empires, l’Union européenne s’effondrera un jour.

Mais fautil attendre ce naufrage ? Ou redonner des perspectives d’avenir à notre pays ne suppose-t-il pas d’en sortir au plus vite ? Alors qu’approchent des scrutins majeurs, chaque citoyen doit être conscient que la « question européenne » détermine aujourd’hui la plupart des choix politiques.


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Nous écrire | Espace privé | SPIP | squelette |