essai - Librairie Plume(s)
masquer rechercher un article par :   ?  

présent :  dans texte :  titre seul :  exacte :
éditeur: tous
Contacts|Qui sommes-nous|Liens|Agenda|soldes
recherche avancée

Quelques sites qui méritent le voyage ...

  • Petites perspectives illustrées : Bibliothèque collective de critique sociale, 1 rue Pasteur 12100 Millau ; ouvert le vendredi de 10h30 à 13h.
  • la boutique en ligne d’EnVies EnJeux
  • 36 rue des Lilas : chambres et tables d’hôtes à Millau, chez Eveline et Jean-Michel.
  • La libraithèque ’le droit à la paresse’, librairie et bibliothèque associative et militante, une adresse indispensable dans le Lot.
  • Le pas de côté une librairie - bistrot à Béziers a dû fermer, hélas ...
  • Naturellement Simples Produits naturels à base de plantes
  • Le Lieu-Dit à Saint Affrique, librairie-café-resto-..., lieu de rencontres incontournable, n’a pas (encore) de site internet : 5 rue de l’industrie / 05 65 99 38 42 ; voir aussi sur le site de Plume(s) : Le Lieu-Dit.
  • L’essentiel librairie — épicerie bio — tartinerie à Marciac (Gers)
  • Construire un monde solidaire
  • Radio-Larzac celle que vous entendez fréquemment à Plume(s) - à moins que ce ne soit :
  • Radio Saint-Affrique
  • Association E.V.E. : écomobilité et voyage écologique.
  • Plume(s) est affiliée au site Place des Libraires ,
  • et aussi au site lalibrairie.com (réseau de 2500 — début 2017 — points libraires sur le territoire français), sur lequel vous pouvez commander un livre et le régler en ligne, puis le récupérer à Plume(s).
  • EnVies EnJeux est la continuité d’Alter’Educ, dans son approche comme dans sa volonté de fonctionner collectivement. Cette équipe, constituée de bénévoles passionné-e-s, dispose depuis septembre 2012 de deux antennes : une à Millau et l’autre à Aubagne.
  • Enercoop, notre fournisseur d’électricité réellement écolo.
  rayons :  BD | Divers | International | Jeunesse | Littérature | Par chez nous | Politique et société | Pratique

ca 4364 documents de type : essai


Les dernières arrivées à Plume(s) de type essai


4364 articles
tout ouvrir dans de nouveaux onglets par rayon par theme
0 | 20 | 40 | 60 | 80 | 100 | 120 | 140 | 160 |...

larg.
?
haut.
?
pages
?
titre +
?
sous-titre
auteur
type
thème
parution +
?
ean
?
éditeur
?
collection
?
rayon
prix
?
disponibilité
?
x 11 18 330 p. De la propagande. Entretiens avec David Barsamian T Chomsky Noam essai société 2003 30/09/03 9782264037619 10/18 Fait et Cause Politique et société 8,10 € 8.10 prochainement à Plume(s) ?
AA AA

La pratique de Noam Chomsky, c’est de vous dire ce qu’il pense, pas ce que vous devez penser. […] Il ne se contente pas de maudire l’obscurantisme, il allume une bougie pour que nous puissions y voir. » Voir ou comprendre quoi ? L’impérialisme américain, d’abord, qu’il démonte avec une remarquable acuité - de l’éradication des résistances sud-américaines au contre-terrorisme. Les ressorts psychologiques et lexicaux de la « fabrication de l’assentiment » dans le monde. Mais aussi la signification de la mobilisation contre l’OMC à Seattle, le fonctionnement de l’ONU et des cours internationales de justice, notamment à propos du cas Pinochet, le fondement de l’économie capitaliste depuis les années 1970...

Derrière le Chomsky politique apparaît alors le Chomsky linguiste, insistant sur la détérioration et la falsification du langage, moyen pour une certaine idéologie néolibérale de faire passer les vessies pour des lanternes...

x 11 18 240 p. La doctrine des bonnes intentions T Chomsky Noam essai société 2007 20/09/07 9782264045096 10/18 Politique et société 7,50 € 7.50 épuisé
AA AA
L’Amérique se cache souvent derrière des « bonnes intentions » pour promouvoir une stratégie impériale. Puisant dans son immense culture politique et sa longue expérience, Noam Chomsky dissèque de façon magistrale cette « doctrine » et ses antécédents, mais aussi ses liens avec la propagande, l’éducation, l’armée de métier, la « repentance » sans réparation pour les exactions passées, ou encore la montée du fondamentalisme religieux aux États-Unis. Un livre décapant, vivant, plein d’humour, en prise directe sur l’actualité.
x 11 18 384 p. Dominer le monde ou sauver la planète ? T Chomsky Noam essai société 2005 15/09/05 9782264042293 10/18 Fait et cause Politique et société 8,80 € 8.80 épuisé
AA AA
La politique actuelle de l’administration Bush sur la scène mondiale constitue-t-elle une rupture avec la position traditionnelle des États-Unis ? Pour Noam Chomsky – qui signe là son premier grand essai depuis une quinzaine d’années –, la Stratégie de sécurité nationale adoptée en 2002 a eu de nombreux précédents dans la pratique des administrations passées, tant républicaines que démocrates. Ce qui est vraiment nouveau, c’est que cette attitude n’est plus déniée mais revendiquée ouvertement. En s’appuyant sur un travail de recherche de premier ordre et sur l’exploitation de nombreuses archives, Chomsky analyse, avec autant d’indignation que d’humour, le discours du projet américain, dont il souligne très efficacement l’illogisme et l’injustice. Hégémonie ou survie : tel est, selon Chomsky, le choix historique aujourd’hui, et nul ne sait quelle orientation va l’emporter.
x 11 18 112 p. Manifeste contre le travail T Krisis essai société 2004 01/03/04 9782264037251 10/18 Fait et cause Politique et société -entreprises, travail, syndicalisme 6,40 € 6.40 épuisé
AA AA
Il y a cent cinquante ans, Marx affirmait la nécessaire sortie du capitalisme par le moyen de la lutte des classes. Cent vingt ans plus tard, l’Internationale situationniste, emmenée par Guy Debord et Raoul Vaneigem, élargissait la définition du prolétariat et mettait en cause la société du travail et de la consommation. Le Manifeste contre le travail reprend la critique là où les situationnistes l’avaient arrêtée. Dans une société obsédée par la « valeur travail » et l’effroi que suscite sa possible disparition, ce petit livre-manifeste reprend le combat contre la transformation de l’homme en « ressource humaine ». Il rappelle qu’une émancipation digne de ce nom ne peut faire l’économie d’une critique radicale de l’idéologie du travail. Autrement dit, il ne s’agit pas de libérer le travail, mais de se libérer du travail.
x 11 18 224 p. Mike contre attaque ! T Moore Michael essai international, société américaine 2003 01/10/03 9782264037220 10/18 Fait et cause Politique et société 7,50 € 7.50 épuisé
AA AA
Le Bandit-en-chef Georges W. Bush, dit « Georges II » et son gang, Dick Cheney, Donald Rumsfeld & co, gouvernent l’Amérique. Ultraconservateurs et richissimes, ils ont fait main basse sur le pays, et partent maintenant en guerre contre l’« Axe du Mal ». Provocateur, corrosif, inquiétant, narcissique, subversif, Mike l’Agitateur-en-chef refuse de leur abandonner le pays et supplie le secrétaire général de l’ONU de déployer ses casques bleus et de rétablir la démocratie ! Le temps est venu de lancer la contre-attaque en dénonçant les maux cachés de l’Amérique : l’illettrisme et l’alcoolisme (le président connaît bien les deux problèmes), le racisme (Mike propose aux Noirs un kit de survie !), la libre circulation des armes, la peine de mort, la pauvreté massive, mais aussi l’arrogance et l’irresponsabilité de la politique étrangère de son pays. Pas de doute, Mike est de retour ! Et son humour ravageur du réalisateur de Bowling for Colombine détonne dans le consensus patriotique qui domine aux États-Unis depuis les attentats du 11 septembre et la guerre en Irak.
x 11 18 311 p. Pour la désobéissance civique T Bové José et Luneau Gilles essai désobéissance civique 2005 02/08/05 9782264042385 10/18 Politique et société -non-violence et désobéissance 8,80 € 8.80 épuisé
AA AA
encore 2 exemplaires disponibles chez une librairie amie, nous contacter

Quand un gouvernement encourage les intérêts privés aux dépens de tous et de la Terre, quand la loi privilégie l’intérêt particulier au détriment de l’intérêt général, quand la justice participe à la construction d’un ordre sécuritaire, que peuvent faire les citoyens pour que le droit redevienne l’outil de préservation du bien commun ? Il ne leur reste qu’à désobéir, quel qu’en soit le prix, pour défendre la démocratie. Organiser pacifiquement la résistance à l’injustice. La désobéissance civique, c’est le fait d’assumer individuellement un acte illégal qui s’inscrit dans une aspiration collective : de Gandhi aux arracheurs d’OGM en passant par les femmes avortées et les déserteurs, elle est un acte politique qui oppose la légitimité à la légalité. La désobéissance civique, au-delà du courage de dire non, c’est déjà dire oui à l’approfondissement de la liberté.

x 11 18 256 p. Le profit avant l’homme T Chomsky Noam essai société 2004 30/04/04 9782264038128 10/18 Fait et cause Politique et société 7,50 € 7.50 prochainement à Plume(s) ?
AA AA
Depuis l’effondrement des régimes communistes, le dogme néo-libéral est le pavillon sous lequel les États-Unis, imités par la majorité des pays occidentaux, ont décidé de défendre leurs intérêts stratégiques. Les deux grands mots d’ordre de ce que l’on appelle la « mondialisation » - « moins d’État » et « liberté des marchés » - sont désormais leurs armes privilégiées pour assurer leur domination sur le reste du monde. Pourtant, Noam Chomsky souligne à quel point la réalité du néo-libéralisme actuel tourne le dos aux principes du libéralisme « classique ». La compétition est truquée et les pays riches, en position de force, recourent à toutes sortes de mesures qui sont autant de violations déguisées de la liberté qu’ils prétendent défendre.
x 11 18 480 p. Retour sur la condition ouvrière T Beaud Stéphane et Pialoux Michel essai société 2005 06/04/05 9782264039293 10/18 Fait et cause Politique et société -entreprises, travail, syndicalisme 10,15 € 10.15 épuisé
AA AA
Que sont devenus les ouvriers ? Objet de toutes les attentions depuis la révolution industrielle jusqu’aux années 1980, les travailleurs d’usine n’intéressent plus grand monde après l’échec du projet communiste et l’effondrement de leurs bastions industriels. Brisée dans son unité, démoralisée, désormais dépourvue de repères politiques, méprisée par ses enfants, la classe ouvrière vit un véritable drame - à l’écart des médias. Certes, les ouvriers continuent d’opposer avec un succès relatif certaines de leurs traditions de résistance à la dynamique qui les détruit. Cette remarquable enquête, sensible et documentée, fait toute sa place à la parole ouvrière, elle rend hommage à ces hommes et à ces femmes dont la dignité est aussi imposante que celle dont firent preuve leurs parents à l’heure des victoires.
x 11 18 334 p. Tous aux abris T Moore Michael essai international 2004 01/10/04 9782264039958 10/18 Fait et cause Politique et société 8,10 € 8.10 épuisé
AA AA

George W., le Bandit-en-Chef accompagné de sa clique de millionnaires, prépare sa réélection au poste de Commandant en Chef de la Mère Patrie ! Il n’en fallait pas plus à Mike pour repartir au front et TOUT faire pour que le cauchemar s’arrête. Dans ce nouveau livre, aussi drôle et provocateur que les précédents, Mike est l’Arme de Dérision Massive : il s’attaque aux mensonges et à la propagande dont son pays est victime depuis le 11 septembre, notamment sur les armes de Saddam. Il révèle les petits secrets du roi George du pétrole irakien et ses petites combines avec ses copains saoudiens. Et Mike se fâche vraiment quand il voit que sa patrie est devenue les États-Unis de la Peur, où les libertés publiques sont menacées alors que les grands patrons-truands des multinationales US échappent à la prison !

« Le bonhomme est toujours aussi drôle. Dans son dernier bouquin, il s’emploie, avec la joyeuse hargne qu’on lui connaît, à dégommer le bilan calamiteux de George W. et de son gang. » Charlie Hebdo

x 19,5 25,5 148 p. L’atelier du vivant T Rabanel Jean-Luc essai cuisine 2007 31/10/07 9782742769896 Actes Sud Pratique -cuisine 32,00 € 32.00 16,00 € présent à Plume(s)
AA AA

Un livre évoquant le parcours, les recettes et les choix singuliers de Jean-Luc Rabanel : une cuisine de créateur fondée sur le légume, le bio et l’expérimentation.

Jean-Luc Rabanel, le chef étoilé de l’Atelier, à Arles, aime à dire qu’il “cuisine à outrance le légume”. Il multiplie les recettes, autant de créations abouties, marquées par les notes fines et variées des légumes frais et croquants du jardin, qui ont donné sa personnalité à sa cuisine.

Sa carrière débute très jeune ; il rencontre l’univers de la haute gastronomie, se voit confier la responsabilité de cuisines renommées. Il poursuit l’exploration de son terroir, de ses racines, et mène des recherches sur les jus, les herbes, les épices. En 2001, il part à Arles créer un restaurant bio adossé à un potager certifié en culture biologique. En 2006, il ouvre l’Atelier, où il trouve sa vraie nature : “Aujourd’hui, j’en suis arrivé à une cuisine 100% émotion. Je peux démontrer que ce n’est pas la technique qui prime. J’ai envie de bousculer les principes élémentaires. C’est comme un art martial. Il faut y consacrer vingt ans de sa vie, dans une logique d’apprentissage, avec des strates posées au quotidien, la répétition infinie des gestes. Et, enfin, pouvoir aller au-delà des strates, les faire exploser, les mettre sens dessus dessous.”

Ce livre explore le parcours de Jean-Luc Rabanel et les caractéristiques de sa cuisine : une cuisine de créateur, marquée par la légèreté et le règne du végétal, qui se crée et s’invente comme dans un atelier d’expérimentation. Une cuisine d’émotion : “elle est gastronomique et simple, créative et rassurante, nouvelle et accessible” ; les plats naissent au jardin, puis l’arrangement des saveurs compose des plats inédits, faits de rythme, de fraîcheur, de couleurs, de textures. Dans un souci de santé et de préservation de l’environnement, il prône une démarche culturale saine, consistant à produire le bon légume au bon endroit, dans une terre prête à l’accueillir, sans recourir aux pesticides ni aux “enrichissants”.

Le chef détaille ensuite ses ingrédients de base, à partir desquelles de multiples combinaisons sont possibles, et livre quelques-uns de ses tours de main essentiels et ses recettes favorites : entrées (yaourt végétal au poivron jaune/croustillant de feuille de blette pourpre ; fleur de courgette soufflée de jeunes légumes/bouillon de coques…), plats (épaule d’agneau longuement confite/cébettes rôties à la réglisse ; pavé de morue fraîche rôtie au piment d’Espelette/petits artichauts bouquets…) et desserts (transition patate douce/coco ; lait glacé thym citron/tuile au romarin…).

x 12,5 19 300 p. L’autonomie énergétique T essai énergies 2007 28/02/07 9782742766970 Actes Sud Politique et société -écologie 22,40 € 22.40 présent à Plume(s)
AA AA

La question de l’énergie est centrale pour remédier au réchauffement climatique et empêcher les guerres causées par notre dépendance aux ressources étrangères. Mais comment agir en faveur d’une véritable autosuffisance énergétique ?

Hermann Scheer, député allemand et prix Nobel alternatif de 1999, expose ici de nombreuses idées et révèle les véritables enjeux de cette question.

Si l’on veut que le changement vers une autonomie énergétique s’opère d’une façon maîtrisée (sans nouvelles guerres, sans vagues de chômage dans certains secteurs) nous ne devons pas perdre de temps, car le jour où les énergies fossiles viendront à manquer et où le nucléaire ne pourra plus cacher sa face dangereuse et coûteuse, des conflits énergétiques violents risquent d’éclater. Ainsi une politique en faveur de l’autosuffisance énergétique n’est-elle pas aussi une action en faveur de la paix ?

Un essai fondamental, qui enrichit les débats énergétiques actuels, écrit par un homme politique qui défend, à travers le monde, toutes les énergies renouvelables.

x 12,5 19 260 p. Ces traitements dont il faut se méfier T Blech Jörg essai beauté, santé 2007 24/01/07 9782742765522 Actes Sud Pratique -santé 21,30 € 21.30 sur commande ?
AA AA

Lorsqu’on demande à des médecins s’ils se soumettraient eux-mêmes aux traitements et opérations qu’ils prescrivent, ils se montrent le plus souvent fort réticents. Nous devrions en faire autant, nous dit Jörg Blech.

En s’appuyant sur des études récentes, l’auteur remet en cause la nécessité réelle d’un grand nombre de prescriptions et d’interventions et prouve l’insuffisance de la recherche en ce qui concerne leurs effets à long terme. La relation entre médecins et patients, fondée sur des présomptions, s’en trouve truquée. Aujourd’hui, le corps médical lui-même commence à dénoncer un système de santé pernicieux.

Maux de dos, problèmes gynécologiques ou cardiaques, cancer, arthrose, alzheimer... - autant de maladies dont les traitements habituels sont ici soumis à interrogations.

Et si l’information sans retenue du patient était le meilleur moyen de réduire les dépenses inutiles de la Sécurité sociale ? Aussi, en fin de volume, Jôrg Blech fournit-il un questionnaire susceptible de nous aider à comprendre si les solutions qu’on nous propose sont vraiment justifiées.

x 12,5 19 340 p. L’info-pouvoir T Bédéï Jean-Pierre essai médias 2008 31/01/08 9782742772414 Actes Sud Politique et société -médias 21,30 € 21.30 prochainement à Plume(s) ?
AA AA
Au début de la Ve République, il s’agissait de la contrôler. Vint ensuite le temps de l’information manipulée. Permanence de l’histoire : la dissimulation et le secret. Résultat de cette évolution : l’ “info-pouvoir”, dont l’actuel président de la République est à la fois le représentant et le symbole le plus en vue. L’enquête de Jean-Pierre Bédéï permet de comprendre l’essence et l’origine de la politique-spectacle d’aujourd’hui. Pour écrire ce livre, l’auteur a réuni une partie des archives de l’ex ministère de l’Information, des confidences de personnalités politiques de premier plan, celles d’hommes et de femmes qui “font” l’information, et des interviews de ceux qui la relaient. Se dégage ainsi l’évolution d’une relation dangereuse entre le pouvoir et l’info.
x 14,5 24 350 p. Nous sommes ce que nous mangeons T Goodall Jane essai alimentation 2008 31/01/08 9782742770298 Actes Sud Politique et société 22,90 € 22.90 sur commande ?
AA AA

Les ressources naturelles à la base de l’alimentation de l’homme et des animaux sont gravement menacées : déforestation, surexploitation des sols, élevage intensif, pollution des océans. C’est en constatant que ces problèmes sont liés au mode de vie adopté par les grands pays industrialisés que la grande primatologue Jane Goodall a commencé à s’intéresser de près à la nourriture des hommes – une nourriture de plus en plus dénaturée. Face à de tels enjeux, le Dr Jane Goodall propose des réponses immédiates, accessibles à tous. La grande dame des chimpanzés fait ainsi bénéficier le lecteur de ses expériences de scientifique et de fondatrice de l’Institut Jane Goodall, qui inscrit son action dans une démarche globale de protection de la biodiversité, d’aide à la gestion durable et équitable des ressources. Au-delà d’une synthèse des grandes questions alimentaires d’aujourd’hui, ce livre engagé propose des éléments concrets aux consommateurs qui veulent se réapproprier la liberté de bien se nourrir.


Traduit de l’ américain par Philippe Abry

x 11,5 17 144 p. L’École et la peste publicitaire T Hirtt Nico et Legros Bernard essai consommation, éducation 2007 14/09/07 9782930402475 Aden Petite Bibliothèque d’Aden Politique et société -école 9,20 € 9.20 présent à Plume(s)
AA AA

La publicité ne se donne aucune limite : son intrusion dans les écoles est une réalité de plus en plus perceptible qui n’est pas sans inquiéter. Cette tendance à l’arrivée des marques en milieu scolaire est à mettre en relation avec le désir de certains de marchandiser progressivement, avant de le privatiser, le système éducatif public. Sous quelles formes cette entrée de la pub se présente-elle ? Quels sont les soubassements idéologiques de cette immixtion ? Quelles sont les forces économiques qui la sous-tendent ? Quelles sont les stratégies mises en oeuvre ? Quelles en sont les conséquences ? Pourquoi et comment résister, collectivement et individuellement ?

À toutes ces questions, Nico Hirtt (Appel Pour une Ecole Démocratique – APED) et Bernard Legros (Résistance à l’Agression Publicitaire, Réseau Belge des Objecteurs de Croissance), par ailleurs enseignants, apportent des réponses.

x 14 20 272 p. La face cachée de Reporters sans frontières T Vivas Maxime essai international, société 2007 16/11/07 9782930402697 Aden Grande Bibliothèque Politique et société -médias 20,30 € 20.30 présent à Plume(s)
AA AA

De la CIA aux faucons du Pentagone

Voici, détaillés dans ces les fréquentations douteuses, les financements honteux, les hargnes sélectives, les indulgences infondées, les tentatives de dissimulations, les manipulations des chiffres, les mensonges réitérés de Reporters sans frontières, le tout au service d’une cause sans rapport avec les objectifs affichés. Observons son ardeur au travail contre les pays pauvres que l’Occident veut soumettre et son silence face aux concentrations économiques dans les médias des pays riches. Notons sa mansuétude envers les « bavures » de l’US Army, ses « oublis » dans la comptabilisation de journalistes qui en sont victimes.

Ce livre dévoile les paravents de la CIA qui alimentent RSF en dollars : le Center for a Free Cuba et la National Endowment for Democracy (NED) via l’United States Agency for International Development (USAID).

Et il n’y a pas qu’eux : l’Open Society Institute du milliardaire et magnat international de la presse George Soros, ami personnel de Bush, qui s’agite partout où peut être mis en place un gouvernement pro-états-unien, fait partie aussi des généreux financiers de RSF.

Alors, RSF ??? Association humanitaire ou bras médiatique européen de la CIA et des faucons du Pentagone ?

x 14 21 400 p. Mythes et réalité du conflit israélo-palestinien T Finkelstein Norman G. essai Palestine 2007 16/02/07 9782930402260 Aden Grande Bibliothèque d’Aden International -Moyen Orient 25,40 € 25.40 présent à Plume(s)
AA AA

Préface de Dominique Vidal
Traduit de l’américain par Patrick Gillard et Serge Deruette

Cet ouvrage capital sur la question israélo-palestinienne, tant dans sa dimension historique que politique, est aujourd’hui traduit en français.

Lors de sa parution originale en anglais (juin 2003), Le Monde Diplomatique écrivait : « Voici un livre à ne pas manquer. L’histoire du conflit israélo-arabe a donné lieu à une multitude d’ouvrages. Mais Image and Reality of the Israel-Palestine Conflict tranche sur l’essentiel de cette production. Par sa radicalité : Norman Finkelstein prend, sans concession, le contre-pied de l’interprétation dominante de plusieurs moments-clefs (1948, 1967, 1973). Par son caractère pointu : l’auteur passe au crible d’une méthodologie rigoureuse les thèses de certains chercheurs. Par son goût pour la polémique : il n’hésite pas à qualifier de tronquée une citation déformée, d’imaginaire un fait ou un chiffre inventé, bref à traquer comme telle toute manipulation, toute falsification. »

x 12 19 208 p. Comment Nicolas Sarkozy écrit l’histoire de France T Collectif essai politique, Sarkozy 2008 18/04/08 9782748900934 Agone Passé et présent Politique et société 15,30 € 15.30 présent à Plume(s)
AA AA

Guy Môquet, Jaurès, les colonies et tant d’autres… Nicolas Sarkozy en campagne, puis au début de son mandat, n’a cessé d’utiliser et de brandir des références historiques. Cet usage immodéré de l’histoire a alors mobilisé autant de mises en scène grandiloquentes que de discours de filiation destinés à dessiner les contours d’une France mythique du candidat puis du président.

Comment voir clair dans tous ces personnages et événements sans cesse mélangés et associés les uns aux autres en dehors de tout contexte ? Comment comprendre le brouillage de références qui empruntent autant aux grandes figures de la gauche qu’à celles de la droite ? Quels sont les enjeux et les effets politiques de telles constructions historico-politiques ?

Une vingtaine d’historiens ont disséqué les usages que fait de l’histoire Nicolas Sarkozy pour permettre de saisir les mécaniques à l’œuvre dans cette vaste entreprise de reconstruction d’un roman national. Sous la forme d’un dictionnaire, un véritable parcours critique dans l’histoire de France revue et corrigée par une droite qui entend refabriquer de l’« identité nationale »...

Sommaire

Affaire Dreyfus, par Thomas Loué
Afrique, par Laurence de Cock
Maurice Barrès, par Gérard Noiriel
Marc Bloch, par Gérard Noiriel
Léon Blum, par Gérard Noiriel
Cascade du bois de Boulogne, par Jean-Marie Guillon
Charlemagne, par Fanny Madeline
Choc des civilisations, par Françoise Micheau
Georges Clemenceau, par Nicolas Offenstadt
Communautarisme, par Éric Soriano
La Commune, par Olivier Le Trocquer
Condorcet, par Yannick Bosc
Croisades, par Françoise Micheau
De Gaulle, Sarkozy : une drôle d’histoire, par Annie Collovald
Édit de Nantes, par Jérémie Foa
Esclavage dans les colonies françaises, par Éric Mesnard
État capétien, par Yann Potin
Féodalités, par Fanny Madeline
Jules Ferry, par Olivier Le Trocquer
Fille aînée de l’Église, par Fanny Madeline & Yann Potin
Fin de l’histoire, par Michèle Riot-Sarcey
La « France éternelle », un paysage de campagne ?, par Pierre Schill
Glières, par Jean-Marie Guillon
Victor Hugo, par Sylvie Aprile
Jean Jaurès, par Blaise Wilfert-Portal
Jeanne d’Arc, par Nicolas Offenstadt
Claude Lévi-Strauss, par Éric Soriano
Litanie, par Laurence de Cock
Lumières, par Sophie Wahnich
Lutte des classes, par Éric Soriano
Lyautey, par Catherine Coquery-Vidrovitch
Mai 68, ou L’actualité de la mémoire, par Michèle Riot-Sarcey & Thierry Aprile
Georges Mandel, par Jean-Marie Guillon
Guy Môquet, par Pierre Schill
Jean Moulin, par Michel Fratissier
Napoléon Bonaparte, par Marc Belissa
Napoléon III, par Olivier Le Trocquer
Passé colonial, par Gilles Manceron
Pavillon de la lanterne, par Yann Potin
Repentance, par Sandrine Lefranc
Résistance, par Jean-Marie Guillon
Rêve, par Laurence de Cock
Révolution française, révolution, par Sophie Wahnich
Révolution française, ses « grands hommes », par Marc Belissa
Rois de France, par Fanny Madeline
La Terreur, terreur, par Sophie Wahnich
Totalitarisme(s), par Sonia Combe
Verdun, par Nicolas Offenstadt
Vichy, par Jean-Marie Guillon

x 12 21 208 p. Lettre ouverte à ceux qui sont passés du col Mao au Rotary T Hocquenghem Guy essai politique 2003 16/04/03 9782748900057 Agone Politique et société 15,30 € 15.30 actuellement indisponible
AA AA

Préface de Serge Halimi

Avant de mourir, à 41 ans, Guy Hocquenghem a tiré un coup de pistolet dans la messe des reniements. Il fut un des premiers à nous signifier que, derrière la reptation des « repentis » socialistes et gauchistes vers le sommet de la pyramide, il n’y avait pas méprise, mais accomplissement, qu’un exercice prolongé du pouvoir les avait révélés davantage qu’il les avait trahis. On sait désormais de quel prix – chômage, restructurations sauvages, argent fou, dithyrambe des patrons – fut payé un parcours que Serge July résuma un jour en trois mots : « Tout m’a profité. » Cet ouvrage qui a plus de quinze ans ne porte guère de ride. L’auteur nous parle déjà de Finkielkraut, de BHL, de Cohn-Bendit, de Bruckner. Et déjà, il nous en dit l’essentiel. On ignore ce qu’Hocquenghem aurait écrit d’eux aujourd’hui, on sait cependant que nul ne l’écrira comme lui. Lui qui appartenait à leur très encombrante « génération » – celle des Glucksmann, des Goupil, des Plenel et des Kouchner – se hâtait toutefois de préciser : « Ce mot me répugne d’instinct, bloc coagulé de déceptions et de copinages. » Il aurait souhaité qu’elle fût moins compromise, en bloc, par les cabotinages réactionnaires et moralistes de la petite cohorte qui parasita journaux et « débats ». Il aurait essayé d’empêcher qu’on associât cette « génération »-là aux seuls contestataires qui ouvrirent un plan d’épargne contestation avec l’espoir d’empocher plus tard les dividendes de la récupération. Renonçant aux apparences de la bienséance, de la suavité bourgeoise propres à ceux qui monopolisent les instruments de la violence sociale, Guy Hocquenghem a usé de la truculence, de la démesure. Il a opposé sa clameur à la torpeur des temps de défaite. Son livre éclaire le volet intellectuel de l’ère des restaurations. Les forces sociales qui la pilotaient il y a vingt ans tiennent encore fermement la barre ; les résistances, bien qu’ascendantes, demeurent éparses et confuses. Nous ne sommes donc pas au bout de nos peines. Les repentis ont pris de l’âge et la société a vieilli avec eux. L’hédonisme a cédé la place à la peur, le culte de l’« entreprise » à celui de la police. Favorisés par l’appât du gain et par l’exhibitionnisme médiatique, de nouveaux retournements vont survenir. Lire Guy Hocquenghem nous arme pour y répondre avec ceux qui savent désormais où ils mènent.

Serge Halimi

Bonnes feuilles (en PDF) :

Préface (Serge Halimi) (152 Ko)
Adresse à une génération repentie (176 Ko)
Tchad : quand les intellos sautent sur N’Djamena (44 Ko)
Montand-la-Joie (56 Ko)
Aux ex-sartriens (92 Ko)
À Serge July (124 Ko)
À Roland Castro et à son concubin Régis Debray (96 Ko)
À Jack Lang (100 Ko)
Aux artistes et prétendus tels (104 Ko)
À sa transcendance Béachelle (80 Ko)
Aux petits Blancs tiers-mondistes retournés (92 Ko)
À André Glucksmann, stalinien renversé (112 Ko)

x 14,5 22,5 368 p. Les coulisses de la grande distribution T Jacquiau Christian essai commerce équitable, consommation 2000 08/03/00 9782226115065 Albin Michel Politique et société -consommation 20,99 € 20.99 présent à Plume(s)
AA AA

La France est le pays d’Europe qui compte le plus grand nombre d’hyper et de supermarchés par habitant. Les richissimes groupes qui contrôlent la grande distribution ont prospéré dans un cadre législatif bâti sur mesure, qui les a protégés de la concurrence internationale et qu’ils se sont néanmoins permis de violer lorsque leurs intérêts se trouvaient menacés, avec la complicité d’élus trop souvent corrompus.

Au nom du mythe des "prix bas ", les pousseurs de chariots à roulettes ont laissé se mettre en place une machine infernale, largement responsable du règne de la "mal bouffe", de la standardisation de la consommation et de l’appauvrissement économique. Or, voici que la grande distribution s’attaque à présent à de nouveaux secteurs comme le voyage, l’informatique, la téléphonie et automobile, mais surtout la banque et les assurances, menaçant de détruire à nouveau des milliers d’emplois.

Expert comptable et délégué consulaire à la Chambre de commerce de Paris, Christian Jacquiau raconte par le menu les pratiques, légales et illégales, de ces nouveaux commerçants et énonce les méfaits d’un capitalisme purement financier qui menace les industries européennes.


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Nous écrire | Espace privé | SPIP | squelette |