essai - Librairie Plume(s)
masquer rechercher un article par :   ?  

présent :  dans texte :  titre seul :  exacte :
éditeur: tous
Contacts|Qui sommes-nous|Liens|Agenda|soldes
recherche avancée

Plume(s) est une toute jeune petite librairie, qui a ouvert le 1er avril 2008 - non, ce n’était pas un poisson.

Nous voulons proposer des documents qu’on ne trouve habituellement pas à Millau, et proposer aussi un espace de convivialité.

Vous y trouverez des livres, des dvd, des revues sur les thèmes de l’écologie, de l’alter-mondialisme, de la non-violence,... mais aussi des livres maternité et jeunesse, jardinage, cuisine, construction écologique, ou d’autres qui nous ont plu,
ainsi que thé, café, chocolat et jus de fruits bio-équitables,
et aussi un accès internet,
le tout dans la bonne humeur ...

Régulièrement nous organisons des projections vidéo.

  rayons :  BD | Divers | International | Jeunesse | Littérature | Par chez nous | Politique et société | Pratique

ca 4364 documents de type : essai


Les dernières arrivées à Plume(s) de type essai


4364 articles
tout ouvrir dans de nouveaux onglets par rayon par theme
0 | 20 | 40 | 60 | 80 | 100 | 120 | 140 | 160 |...

larg.
?
haut.
?
pages
?
titre +
?
sous-titre
auteur
type
thème
parution +
?
ean
?
éditeur
?
collection
?
rayon
prix
?
disponibilité
?
x 13 20 Comment je suis devenu anarchiste
en refusant de payer mes impôts
Hess Karl essai politique, anarchisme 2012 19/01/12 9782888920571 Xenia Pranchises Politique et société 11,20 € 11.20 projet abandonné, jamais édité
AA AA
x 13,5 19 81 mn Les semences modernes en question T Peyronnard Marc essai agriculture, ogm 2008 16/07/08 Rés’OGM Info Divers -DVD 7,00 € 7.00 présent à Plume(s)
AA AA

Jusqu’à l’arrivée des OGM, l’amélioration des plantes par les techniques modernes de culture et de sélection n’a jamais été contestée autrement qu’à la marge. Avec les OGM, puis plus récemment les plantes mutées, cette contestation rentre aujourd’hui dans le débat public : les performances annoncées et trop souvent non vérifiées ne compensent plus la perte de confiance dans l’agriculture « productiviste » moderne et, suite aux nombreuses crises « sanitaires », de nombreux citoyens revendiquent le droit d’interroger la recherche. Ils s’interrogent sur les avantages et inconvénients de ces méthodes pour les paysans et la Société aux plans agronomique, socio-économique, nutritionnel, sanitaire, de la souveraineté alimentaire, de l’érosion de la biodiversité…

Un film tiré du Séminaire : Quelles plantes pour des agricultures paysannes : séminaire les méthodes de sélections Jeudi 6 et Vendredi 7 décembre 2007 à l’ENITA de Lempdes Clermont-Ferrand organisé par le Réseau Semences Paysannes

x 14 19 137 mn Chomsky et Compagnie
pour en finir avec la fabrique de l’impuissance
T
Azam Olivier et Mermet Daniel essai Les Mutins de Pangée Divers -DVD 19,00 € 19.00 sur commande ?
AA AA

(d’après un reportage radio de Giv Anquetil et Daniel Mermet pour "là-bas si j’y suis" France Inter).

A l’heure où impuissance et résignation l’emportent, le travail de Noam Chomsky est un antidote radical. « Le pouvoir ne souhaite pas que les gens comprennent qu’ils peuvent provoquer des changements » dit Noam Chomsky.

De Boston à Bruxelles, Québec, nous rencontrons chercheurs, journalistes, activites tel que Jean Bricmont, ou encore Normand Baillargeon auteur du ""Petit cours d’autodéfense intellectuelle", ce qui pourrait être le sous-titre de ce film engagé contre le cynisme conformiste et la pensée molle des faux rebelles.


Durée : 2h05 + 32 mn de compléments
Compléments dans le DVD : Jean Bricmont : Noam Chomsky and moi / Max Wallace : Henry Ford et son hobby / Biblio, liens, etc....

x Plaidoyers pour l’immigration T Girard Bernard essai immigration 2008 22/08/08 9782915640052 Les Points sur les i Politique et société -immigration et précarité 20,00 € 20.00 épuisé
AA AA

Si les français aimaient la France…

Ce qu’en pensent les économistes

Discriminations

Tout le monde est pour la libre circulation des idées et des marchandises, mais dès qu’il s’agit des hommes plus rien ne va. La lutte contre l’immigration (officielle et clandestine) est l’une des constantes des politiques menées depuis une trentaine d’années dans tous les pays démocratiques. Plus qu’une faute, c’est une erreur ! Bien loin d’être un fardeau, l’immigration est un signe de vitalité. Seules les sociétés dynamiques, ambitieuses, tournées vers l’avenir attirent et retiennent les étrangers. A l’inverse de ce que l’on veut trop souvent nous faire croire, les immigrés ne sont ni des parasites ni des voleurs de travail. Où qu’ils s’installent, ils sont source de renouveau culturel et de croissance économique.

Dans ces deux textes, un pamphlet et une série d’entretiens sur la théorie économique contemporaine, Bernard Girard démonte un à un tous les arguments de ceux qui ferment nos frontières et renvoient dans des charters ceux qui viennent vivre et travailler chez nous. Il montre que les immigrés contribuent à la création de richesses dans nos sociétés.

Le combat pour l’immigration s’est longtemps confondu avec la lutte contre le racisme et les discriminations. Ce livre propose un point de vue différent, plus optimiste, plus offensif. C’est une étape importante dans le combat pour la libre circulation des hommes.

x La terre perd le nord T Gascard Jean-Claude essai écologie 2009 07/05/09 9782849901038 des Équateurs Politique et société -écologie 17,00 € 17.00 épuisé
AA AA
L’ouvrage veut éveiller la conscience des générations actuelles concernant le défi écologique, pour les générations futures qui risquent un jour de nous dire : vous saviez et vous n’avez pourtant rien fait. La pédagogie sera donc au cœur de la guerre la plus importante que l’homme aura à mener.
x Les fausses évidences Dray Julien essai libéralisme, politique, société 2009 31/10/09 9782749113609 Cherche midi Politique et société 14,00 € 14.00 épuisé
AA AA
x 11 17 L’économie sociale
Utopies, pratiques, principes
T
Draperi Jean-François essai économie, société, travail, alternatives, coopératives, utopie 2007 31/05/07 9782952385497 Presses de l’Economie sociale Politique et société -alternatives 5,00 € 5.00 actuellement indisponible
AA AA

L’économie sociale est à la croisée des chemins. Elle poursuit son projet de définition d’une économie originale à travers une histoire presque bicentenaire. Au cours de cette histoire, elle a successivement rêvé d’une communauté alternative, puis d’une république coopérative et enfin d’un développement intégré à l’échelle des territoires. Régulièrement mise en danger par l’économie capitaliste, par l’Etat mais aussi par ses propres insuffisances, elle a dû s’organiser, édifier des principes de référence, susciter l’élaboration d’un droit définissant ses règles de conduite. Face à une idéologie ultra-libérale envahissante, l’économie sociale propose un ensemble coordonné de valeurs et d’actions qui permet de penser différemment le rapport entre l’économie et la personne humaine. Saura-t-elle trouver les forces de résister à la marchandisation croissante de la vie ?

Ce livre revient sur cette histoire en présentant une démarche originale : l’économie sociale résulte de la coordination entre un mouvement de pensée — changer la vie économique et sociale par des moyens non-violents — et un mouvement de pratiques — créer des entreprises au service des hommes. S’adressant aux militants de l’économie sociale et aux étudiants en sciences économiques et sociales, il approfondit la perspective ouverte dans le premier livre de cette collection paru sous le titre Rendre possible un autre monde.

x 21 20,5 Quand la non-violence déjoue la répression
n°149
T
essai non violence Alternatives non-violentes Revue Alternatives Non-violentes Politique et société -non-violence et désobéissance 12,00 € 12.00 prochainement à Plume(s) ?
AA AA

La logique d’action non-violente fait que les auteurs de telles actions échappent à la spirale de la violence, qui veut normalement qu’à une violence institutionnelle réponde une violence de révolte qui se retrouve ensuite mater par la violence de la répression. À travers de nombreux exemples récents, en France comme à l’étranger, on mesure combien la non-violence déjoue la répression. Regards sur la Brigade des Clowns, le Collectif des désobéissants, les Faucheurs, les Déboulonneurs, etc.
Avec Guillaume Gamblin, Nicolas Haeringer, Christine Laouénan, Jean-Marie Muller, Xavier Renou, Justin Scherrer, François Vaillant…

Sommaire :
Éditorial, par Christine Laouénan
De l’action non-violente… à la prison, par François Vaillant
Jouer la répression, pour mieux s’en défaire, par Nicolas Haeringer
Déjouer a répression lors d’actions non-violentes, par Xavier Renou
Conflit israélo-palestinien : pour lutter contre l’oppression, déjouer les pièges de la répression, par Jean-Marie Muller
Accompagnement international au Guatemala, par Justin Scherrer
La résistance non-violente d’août 1968 en Tchécoslovaquie, par François Vaillant
La parole au cœur de l’action non-violente, par Guillaume Gamblin

x 21 20,5 Objecteurs de croissance - le dossier !
n°144
T
essai décroissance, non violence Alternatives non-violentes Revue Alternatives Non-violentes Politique et société -décroissance 12,00 € 12.00 prochainement à Plume(s) ?
AA AA

Si nous avions eu des températures voisines de moins 20° en juillet et août derniers, cela nous aurait-il permis de mieux réaliser que la planète va décidément de plus en plus mal ? Réchauffement climatique avec des pluies incessantes chez nous, températures torrides ailleurs en Europe, rien n’y fait, le maître mot croissance reste sur toutes les lèvres de nos dirigeants politiques, de droite et de gauche ! Ils continuent à nous assener les nombres d’Airbus vendus à l’étranger et de voitures produites en France comme des points de repère déterminants pour la santé de notre pays ! Et les économistes, tant de droite que de gauche, de nous expliquer sans distinguo que c’est grâce à une forte croissance que notre pays peut résoudre tous les problèmes, notamment ceux du chômage et de la pollution !
Avec Paul Ariès, Michel Bernard, Guillaume Gamblin, Jean-Marie Harribey, Serge Latouche et Bernard Quelquejeu.

Sommaire
Éditorial, par François Vaillant
Le défi de la croissance, Guillaume Gamblin
Comment éviter une solution violente ?, Michel Bernard
Le défi de la décroissance pour le Sud, Serge Latouche
Pour un bon usage de peur. Une proposition de Hans Jonas, Bernard Quelquejeu
Vers une politique de la gratuité, Paul Ariès
Les limites de la thèse de la décroissance, Jean-Marie Harribey
Au sujet de la croissance, Florilège

x 14 19 181 mn Coffret Chomsky & Cie + Chomsky & le Pouvoir T Azam Olivier et Mermet Daniel essai politique 2009 31/10/09 9782748901146 Agone Divers -DVD 22,00 € 22.00 remplacé >>(2016)
AA AA


- DVD 1 : Chomsky & Cie
(version cinéma - 1h52)
À l’heure où impuissance et résignation l’emportent, le travail de Noam Chomsky est un antidote radical pour tous ceux qui veulent en finir avec la fabrique de l’impuissance et ses chiens de garde intello-médiatiques. De Boston à Bruxelles, nous rencontrons chercheurs, journalistes, activistes tels que Jean Bricmont, ou encore Normand Baillargeon, auteur du « Petit cours d’autodéfense intellectuelle », ce qui pourrait être le sous-titre de ce film engagé contre le cynisme conformiste et la pensée molle des faux rebelles. Mais avant tout ce film milite pour l’ascension du Pic du Canigou.
- DVD 2 : Chomsky & le pouvoir
(La suite - 1h09 )
Document inédit, tourné en Avril 2009. Présenté dans de nombreux festivals à travers le monde, « Chomsky & Cie » rencontre un grand succès en France depuis sa sortie au cinéma en novembre 2008. Lors de nombreux débats, beaucoup de questions ont été posées sur des sujets qui n’étaient pas abordés dans le film ou sur des point qui demandaient précisions et développements. Aussi, sommes nous retournés à Boston voir Noam Chomsky avec l’essentiel de ces questions, les intellectuels et le pouvoir, le conflit israélo-palestinien, l’Etat et la crise du capitalisme, le socialisme libertaire, les luttes d’hier et d’aujourd’hui.

Musique originale : Vincent Ferrand.

DVD réalisés avec la collaboration de Giv Anquetil, Laure Guillot, Boris Perrin, Pascal Boucher, Pamela Denton, La Chalaguère...


Digipack 2 DVD Multizones
Versions ST et Audio : Français, English, version Sourds et Malentendants sur le film.

x Pour un green new deal européen
le programme de DIEM25 pour une Europe progressiste
Varoufakis Yanis essai Europe 9782363832351 Petits Matins Politique et société 14,00 € 14.00 à paraître
AA AA
x 16 24 Maquis et combats en Aveyron T essai histoire, régional, 39-45, Aveyron 2001 30/11/00 9782865651276 Canopé - CRDP 31 »» Savoir et Faire Par chez nous 23,00 € 23.00 épuisé
AA AA

A travers 1 200 notices classées par ordre chronologique, cet ouvrage traite plus de 5 000 faits de résistance : mouvements de l’opinion publique, grèves, tracts, réquisitions, attentats, sabotages, manifestations patriotiques, maquis et combats.

Ce travail marque une importante étape dans la connaissance scientifique et historique des spécificités du Rouergue en Résistance. En recoupant les multiples données provenant des témoignages de résistants, du dépouillement des dossiers de demandes de cartes de Combattant Volontaire de la Résistance à l’Office départemental des Anciens Combattants de Rodez, de l’étude de la presse aveyronnaise, de diverses archives départementales, les auteurs ont établi la trame de référence pour tous travaux à venir, concernant l’Aveyron pendant les années noires.

Le lecteur peut ainsi dégager les événements essentiels, percevoir l’engrenage des compromissions, découvrir l’héroïsme des résistants, appréhender les lignes de force de cette période.

Les acteurs et les témoins ont passé le relais aux historiens qui ont ainsi sauvegardé leur mémoire.

x 14 19 52 mn De la servitude moderne
(dvd)
T
Brient Jean-François et Fuentes Victor León essai société Temps bouleversés »» Divers -DVD prochainement à Plume(s) ?
AA AA

De la servitude moderne est un livre et un film documentaire de 52 minutes produits de manière totalement indépendante ; le livre (et le DVD qu’il contient) est distribué gratuitement dans certains lieux alternatifs en France et en Amérique latine. Le texte a été écrit en Jamaïque en octobre 2007 et le documentaire a été achevé en Colombie en mai 2009. Il existe en version française, anglaise et espagnole. Le film est élaboré à partir d’images détournées, essentiellement issues de films de fiction et de documentaires.

L’objectif central de ce film est de mettre à jour la condition de l’esclave moderne dans le cadre du système totalitaire marchand et de rendre visible les formes de mystification qui occultent cette condition servile. Il a été fait dans le seul but d’attaquer frontalement l’organisation dominante du monde.

Dans l’immense champ de bataille de la guerre civile mondiale, le langage constitue une arme de choix. Il s’agit d’appeler effectivement les choses par leur nom et de faire découvrir l’essence cachée de ces réalités par la manière dont on les nomme. La démocratie libérale est un mythe en cela que l’organisation dominante du monde n’a rien de démocratique ni même rien de libérale. Il est donc urgent de substituer au mythe de la démocratie libérale sa réalité concrète de système totalitaire marchand et de répandre cette nouvelle expression comme une trainée de poudre prête à incendier les esprits en révélant la nature profonde de la domination présente.

D’aucuns espéreront trouver ici des solutions ou des réponses toutes faites, genre petit manuel de « Comment faire la révolution ? ». Tel n’est pas le propos de ce film. Il s’agit ici de faire la critique exacte de la société qu’il nous faut combattre. Ce film est avant tout un outil militant qui a pour vocation de faire s’interroger le plus grand nombre et de répandre la critique partout où elle n’a pas accès. Les solutions, les éléments de programme, c’est ensemble qu’il faut les construire. Et c’est avant tout dans la pratique qu’elles éclatent au grand jour. Nous n’avons pas besoin d’un gourou qui vienne nous expliquer comment nous devons agir. La liberté d’action doit être notre caractéristique principale. Ceux qui veulent rester des esclaves attendent l’homme providentiel ou l’œuvre qu’il suffirait de suivre à la lettre pour être plus libre. On en a trop vu de ces œuvres ou de ces hommes dans toute l’histoire du XXº siècle qui se sont proposés de constituer l’avant-garde révolutionnaire et de conduire le prolétariat vers la libération de sa condition. Les résultats cauchemardesques parlent d’eux-mêmes.

Par ailleurs, nous condamnons toutes les religions en cela qu’elles sont génératrices d’illusions nous permettant d’accepter notre sordide condition de dominés et qu’elles mentent ou déraisonnent sur à peu près tout. Mais nous condamnons également toute stigmatisation d’une religion en particulier. Les adeptes du complot sioniste ou du péril islamiste sont de pauvres têtes mystifiées qui confondent la critique radicale avec la haine et le dédain. Ils ne sont capables de produire que de la boue. Si certains d’entre eux se disent révolutionnaires, c’est davantage en référence aux « révolutions nationales » des années 1930-1940 qu’à la véritable révolution libératrice à laquelle nous aspirons. La recherche d’un bouc émissaire en fonction de son appartenance religieuse ou ethnique est vieille comme la civilisation et elle n’est que le produit des frustrations de ceux qui cherchent des réponses rapides et simples face au véritable mal qui nous accable. Il ne peut y avoir d’ambigüité sur la nature de notre combat. Nous sommes favorables à l’émancipation de l’humanité toute entière, sans aucune forme de discrimination. Tout pour tous est l’essence du programme révolutionnaire auquel nous adhérons.

Les références qui ont inspiré ce travail et plus généralement ma vie sont explicites dans ce film : Diogène de Sinoppe, Étienne de La Boétie, Karl Marx et Guy Debord. Je ne m’en cache pas et ne prétend pas avoir inventé l’électricité. On me reconnaîtra simplement le mérite d’avoir su m’en servir pour m’éclairer. Quand à ceux qui trouveront à redire sur cette œuvre en tant qu’elle ne serait pas assez révolutionnaire ou bien trop radicale ou encore pessimiste n’ont qu’à proposer leur propre vision du monde dans lequel nous vivons. Plus nous serons nombreux à diffuser ces idées et plus la possibilité d’un changement radical pourra émerger.

La crise économique, sociale et politique a révélé la faillite patente du système totalitaire marchand. Une brèche est ouverte. Il s’agit maintenant de s’y engouffrer sans peur mais de manière stratégique. Il faut cependant agir vite car le pouvoir, parfaitement informé sur l’état des lieux de la radicalisation de la contestation, prépare une attaque préventive sans commune mesure avec ce que nous avons connu jusqu’à maintenant. L’urgence des temps nous impose donc l’unité plutôt que la division car ce qui nous rassemble est bien plus profond que ce qui nous sépare. Il est toujours très commode de critiquer ce qui se fait du côté des organisations, des individus ou des différents groupes qui se réclament de la révolution sociale. Mais en réalité, ces critiques participent de la volonté d’immobilisme qui tente de nous convaincre que rien n’est possible. Il ne faut pas se tromper d’ennemis. Les vieilles querelles de chapelle du camp révolutionnaire doivent laisser la place à l’unité d’action de toutes nos forces. Il faut douter de tout, même du doute.

Le texte et le film sont libres de droits, ils peuvent être copiés, diffusés, projetés sans la moindre forme de contrainte. Ils sont par ailleurs totalement gratuits et ne peuvent en aucun cas être vendus ou commercialisés sous quelque forme que ce soit. Il serait en effet pour le moins incohérent de proposer une marchandise qui aurait pour vocation de critiquer l’omniprésence de la marchandise. La lutte contre la propriété privée, intellectuelle ou autre, est notre force de frappe contre la domination présente.

Ce film qui est diffusé en dehors de tout circuit légal ou commercial ne peut exister que grâce à l’appui de personnes qui en organisent la diffusion ou la projection. Il ne nous appartient pas, il appartient à ceux qui voudront bien s’en saisir pour le jeter dans le feu des combats.

Jean-François Brient et Victor León Fuentes

x 14,5 21,9 Bonheur de la sagesse
Accepter le changement et trouver la liberté
T
Mingyour Rinpotché Yongey essai développement personnel 2010 01/08/10 9782918597131 Les Liens qui Libèrent Pratique -développement personnel 21,30 € 21.30 sur commande ?
AA AA

"Un livre remarquable par sa simplicité, sa clairvoyance et sa spiritualité" selon Mathieu Ricard, auteur de la préface.

Ou comment se défaire par des exercices simples, par une meilleure connaissance de soi, de nos conditionnements et de nos sensations d’angoisse. Un livre plein de sagesse et d’humour par l’auteur du best seller mondial : Bonheur de la méditation

x L’homme africain est-il intelligent ? T De Souza Alexandre essai Afrique 2010 22/11/10 9782953779707 Afnod International -Afrique 19,00 € 19.00 sur commande ?
AA AA
Le problème de fond n’est pas une question entre Blanc et Noir. C’est plutôt une question de société. Du fait que ce sont les œuvres concrètes qui reflètent « l’essence » de tel ou tel groupe humain, ce qui doit être la préoccupation des Africains, aujourd’hui, c’est de saisir ce qui est à l’œuvre dans les hiérarchies entre différents peuples, non pas en termes de races, de nations, de peuples ou d’individus, mais plutôt dans la logique du « COMMENT ».

Cette question du « COMMENT » est la meilleure manière de poser la question de l’intelligence de l’homme africain : comment des individus, même différents, arrivent à harmoniser leurs efforts pour atteindre un but précis, et comment se fait-il que certains arrivent à se soumettre à ce but-là, à se référer à une valeur qui médiatise ce but, à faire confiance à un homme ou une structure qui porte ce but ou à se plier à un droit qui trace les limites ou la voie menant à ce but. La question est donc :

  • Comment les Blancs sont-ils devenus blancs ?
  • Comment la Grèce, un pays d’Orient, est-il finalement baptisé pays occidental ?
  • Comment le christianisme, né dans un monde oriental est-il devenu une religion européenne ?
  • Comment la Bible dont tous les livres sont écrits par des « juifs », est-elle devenue propriété privée des « Blancs » ?
  • Comment la terre des Indiens qui pourtant avaient construit de grandes civilisations, est-elle devenue la terre des Blancs ?
  • Comment le diamant d’Afrique, son or et ses richesses sont-elles devenues la richesse blanche ?
  • Comment le pétrole arabe est-il devenu l’or noir du Blanc ?

Et, subsidiairement,

  • Comment faire pour transférer la Banque centrale européenne au cœur même de l’Afrique, et sans la détruire dans les secondes qui suivent ?
  • Comment les Japonais ont-ils fait pour se construire une suprématie mondiale dépassant de loin tous les pays européens réunis, surpassant la Chine ? Et qu’est-ce qui fait que la Chine qu’on a traînée dans la boue de l’histoire se tient aujourd’hui droit sur ses pieds, sur une base ferme construite de main de maître ?

Alexandre de SOUZA

x 13 22 Socrate - Ironie et philosophie morale T Vlastos Gregory essai philosophie 1994 01/07/94 9782700733419 Aubier bibliothèque philosophique Politique et société -philosophie 27,90 € 27.90 manquant sans date
AA AA
Traite d’une énigme, l’une des plus complexes sans doute dont l’histoire de la philosophie ait hérité : un philosophe qui n’a rien écrit mais en qui la tradition voit un fondateur : Socrate sans œuvre et que l’on "lit". L’auteur tente de faire la part du Socrate historique et du Socrate corrigé par ses disciples.
x 12 19 La ville écosystème du XXIe siècle T Laville Bettina essai écologie, urbanisme 9782815902106 l’Aube Monde en cours Politique et société 18,00 € 18.00 projet abandonné, jamais édité
AA AA

Les villes sont des pures créations humaines et de ce fait, elles sont au coeur d’un processus de changement permanent.

Comment dès lors rendre la ville plus vivable ? Comment rendre la ville acceptable d’un point de vue environnemental et comment rendre l’environnement urbain plus confortable pour l’homme ? Le présent ouvrage tente donc d’approcher la ville durable dans le cadre d’un exercice de prospective normative. Ce travail a pour objectif de définir une vision commune aux acteurs de la ville. Il s’agit de développer une démarche réflexive, c’est-à-dire d’interrogation et de construction de connaissance pour réduire les incertitudes et, ce faisant, faciliter les innovations.

x 11 17,5 Tableau noir
Résister à la privatisation de l’enseignement
T
Hirtt Nico et Selys (de) Gérard essai école 2010 10/05/10 9782805900051 Aden EPO Politique et société -école 9,90 € 9.90 sur commande ?
AA AA
Des milliers d’écoles fermées. Des millions d’enseignants mis à pied. Des dizaines de millions d’enfants à peine alphabétisés. Les autres, obligés de payer, et cher, pour apprendre. Science fiction ? Non ! C’est la stratégie secrètement mise en œuvre aujourd’hui pour privatiser l’enseignement. Partout dans le monde. Une catastrophe culturelle, sociale et démocratique sans précédent si cette stratégie aboutit. Cet ouvrage salutaire la dévoile, preuves à l’appui. Le lire, c’est entrer en résistance.
x 13,5 19 230 mn Veillées d’armes
Histoire du journalisme en temps de guerre
T
Ophuls Marcel essai guerre 2012 03/07/12 3453270081175
ART164
Arte Vidéo Divers -DVD 14,95 € 14.95 sur commande ?
AA AA

"La première victime de la guerre c’est la vérité ...

C’est cette phrase en exergue du livre de Philip Knightley, The first casualty, qui m’a donné l’envie de faire un film sur les reporters...

L’idée était simple : aller là où il y avait la guerre, près des piscines des grands hôtels et filmer les journalistes qui attendent en jouant au poker, qui soudoient la standardiste pour connaître les évènements avant les autres, où trouver le premier hélicoptère.

En 1993, je me suis soudain rendu compte qu’il y avait des gens qui se faisaient flinguer en Yougoslavie et je me suis rendu à Sarajevo pour tourner ce qu’on appelle une critique des médias...

Mais il me semble qu’à l’arrivée ce n’est plus l’essentiel..."
Marcel Ophuls 1994

DVD 1 - Veillées d’armes / 1994 - 230 min. Deux périples au cœur de Sarajevo assiégée en 1993 entraînent le spectateur dans une odyssée baroque et violente à la rencontre des correspondants de guerre - photographes, reporters de télévision ou de presse écrite - allant du plus impliqué au présentateur vedette de passage. L’enquête de Marcel Ophuls, confronte avec humour et pugnacité les interrogations essentielles sur la vérité et l’information-spectacle, mais aussi les pièges et la grandeur de la mise en scène de cinéma.

DVD 2 - Marcel Ophuls, parole et musique un film de François Niney et Bernard Bloch / 1994 - 52 min. Dans sa maison de Lucq de Bearn, Marcel Ophuls a accepté de commenter des extraits choisis de ses films et nous dévoile ainsi sa méthode... En interpelant à l’écran témoins ou protagonistes, le cinéaste ne cherche pas tant à leur faire évoquer des faits passés qu’à juger au présent des circonstances ou des actes commis alors. Au lieu de simplement regarder passer les trains de l’Histoire, les films de Marcel Ophuls nous engagent à juger de nos comportements.

INCLUS, 1 LIVRET : Juste un regard, par Jean-Michel Frodon (16 pages)

x 11 19 Abrégé du Capital de Karl Marx T Cafiero Carlo essai politique 2009 10/02/09 9782916542102 Le Chien Rouge Politique et société 10,00 € 10.00 remplacé >>(2013)
AA AA
« Le capitalisme n’est et ne sera pas là de toute éternité. »

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Nous écrire | Espace privé | SPIP | squelette |