essai - Librairie Plume(s)
masquer rechercher un article par :   ?  

présent :  dans texte :  titre seul :  exacte :
éditeur: tous
Contacts|Qui sommes-nous|Liens|Agenda|soldes
recherche avancée

Plume(s) est une toute jeune petite librairie, qui a ouvert le 1er avril 2008 - non, ce n’était pas un poisson.

Nous voulons proposer des documents qu’on ne trouve habituellement pas à Millau, et proposer aussi un espace de convivialité.

Vous y trouverez des livres, des dvd, des revues sur les thèmes de l’écologie, de l’alter-mondialisme, de la non-violence,... mais aussi des livres maternité et jeunesse, jardinage, cuisine, construction écologique, ou d’autres qui nous ont plu,
ainsi que thé, café, chocolat et jus de fruits bio-équitables,
et aussi un accès internet,
le tout dans la bonne humeur ...

Régulièrement nous organisons des projections vidéo.

  rayons :  BD | Divers | International | Jeunesse | Littérature | Occasions | Par chez nous | Politique et société | Pratique

ca 4783 documents de type : essai


Les dernières arrivées à Plume(s) de type essai


4783 articles
tout ouvrir dans de nouveaux onglets par rayon par theme
... | 4600 | 4620 | 4640 | 4660 | 4680 | 4700 | 4720 | 4740 | 4760 | 4780

larg.
?
haut.
?
pages
?
titre +
?
sous-titre
auteur
type
thème
parution +
?
ean
?
éditeur
?
collection
?
rayon
prix
?
IAD
disponibilité
?
x 19,5 25,5 148 p. L’atelier du vivant T Rabanel Jean-Luc B essai cuisine 2007 31/10/07 9782742769896 Actes Sud Pratique -cuisine 32,00 € 32.00 16,00 € présent à Plume(s)
AA AA

Un livre évoquant le parcours, les recettes et les choix singuliers de Jean-Luc Rabanel : une cuisine de créateur fondée sur le légume, le bio et l’expérimentation.

Jean-Luc Rabanel, le chef étoilé de l’Atelier, à Arles, aime à dire qu’il “cuisine à outrance le légume”. Il multiplie les recettes, autant de créations abouties, marquées par les notes fines et variées des légumes frais et croquants du jardin, qui ont donné sa personnalité à sa cuisine.

Sa carrière débute très jeune ; il rencontre l’univers de la haute gastronomie, se voit confier la responsabilité de cuisines renommées. Il poursuit l’exploration de son terroir, de ses racines, et mène des recherches sur les jus, les herbes, les épices. En 2001, il part à Arles créer un restaurant bio adossé à un potager certifié en culture biologique. En 2006, il ouvre l’Atelier, où il trouve sa vraie nature : “Aujourd’hui, j’en suis arrivé à une cuisine 100% émotion. Je peux démontrer que ce n’est pas la technique qui prime. J’ai envie de bousculer les principes élémentaires. C’est comme un art martial. Il faut y consacrer vingt ans de sa vie, dans une logique d’apprentissage, avec des strates posées au quotidien, la répétition infinie des gestes. Et, enfin, pouvoir aller au-delà des strates, les faire exploser, les mettre sens dessus dessous.”

Ce livre explore le parcours de Jean-Luc Rabanel et les caractéristiques de sa cuisine : une cuisine de créateur, marquée par la légèreté et le règne du végétal, qui se crée et s’invente comme dans un atelier d’expérimentation. Une cuisine d’émotion : “elle est gastronomique et simple, créative et rassurante, nouvelle et accessible” ; les plats naissent au jardin, puis l’arrangement des saveurs compose des plats inédits, faits de rythme, de fraîcheur, de couleurs, de textures. Dans un souci de santé et de préservation de l’environnement, il prône une démarche culturale saine, consistant à produire le bon légume au bon endroit, dans une terre prête à l’accueillir, sans recourir aux pesticides ni aux “enrichissants”.

Le chef détaille ensuite ses ingrédients de base, à partir desquelles de multiples combinaisons sont possibles, et livre quelques-uns de ses tours de main essentiels et ses recettes favorites : entrées (yaourt végétal au poivron jaune/croustillant de feuille de blette pourpre ; fleur de courgette soufflée de jeunes légumes/bouillon de coques…), plats (épaule d’agneau longuement confite/cébettes rôties à la réglisse ; pavé de morue fraîche rôtie au piment d’Espelette/petits artichauts bouquets…) et desserts (transition patate douce/coco ; lait glacé thym citron/tuile au romarin…).

x 13 20,4 1355 p. Les essais
en français moderne
T
Montaigne (de) Michel et Lanly André essai philosophie 2009 19/02/09 9782070122424 Gallimard »» quarto Politique et société -philosophie 32,00 € 32.00 actuellement indisponible
AA AA

Nous devons à André Lanly, éminent philologue et professeur émérite à l’université de Nancy, d’avoir servi l’un des monuments les plus difficiles à déchiffrer de la littérature française en osant lui donner sa forme moderne.

C’en est fini des obstacles de l’orthographe, du doute sur le sens des mots, de l’égarement suscité par la ponctuation. Lire ce chef-d’�uvre devient ici un pur bonheur.

x 13,5 21,5 295 p. L’oubli des villes de l’Inde
Pour une géographie culturelle de la ville
T
Louiset Odette B essai urbanisme 2011 16/11/11 9782200272708 Armand Colin Recherches Politique et société 32,00 € 32.00 sur commande ?
AA AA

Le sens de l’espace donne du sens à la ville.

Cet ouvrage le démontre par l’exemple indien. Car si l’Inde est trop souvent représentée à travers des stéréotypes culturels (religiosité, castes...) ou économiques (sous-développement, émergence ...), ses villes sont oubliées dans leur nature profonde. Contrairement aux habitudes académiques qui décrivent les villes par leur forme, leur démographie et leurs activités, la ville habitée et en mouvement est saisie par l’urbanité, pour en faire une ville comme les autres.

Mais l’urbanité indienne s’inscrit également en continuité avec les autres modalités de la vie en société. La ville est un comparable portant à la fois les traits de l’universel urbain (urbanité) et, ici, ceux du singulier indien (indianité), qui ne sont pas fixés en modèles idéaux. L’oubli des villes de l’Inde, c’est l’occultation de l’indianité de la ville s’exprimant aussi bien à travers le refus des slums qu’à travers l’idéologie anti-urbaine gandhienne ou la persistance, dans l’échec, de planifications urbaines reprenant sans cesse les thèmes utopiques du modèle européen et colonial. Par une approche culturelle du fait urbain, l’examen de la situation indienne prend ici valeur de « preuves » : elle démontre la nécessité de dégager le concept de ville de la référence à un modèle singulier, et de mettre à distance les modèles spatiaux couramment utilisés en géographie et en analyse urbaine.

La démarche comparatiste permet ainsi d’éviter l’essentialisme culturel (ou culturalisme), mais aussi l’universalisme « européen ». 

x 15,5 24 308 p. Maman j’aime pas l’école
les enfants d’aujourd’hui dans l’école de demain
T
Bak Fabrice B, Tantôt Monique B essai éducation 2012 24/07/12 9782296991583 L’Harmattan Pratique -parentalité 32,00 € 32.00 présent à Plume(s)
AA AA
Notre système scolaire, premier lieu d’insertion sociale, est devenu au fil des années le premier lieu d’exclusion sociale... Mais quels sont donc les facteurs qui ont provoqué une telle dégradation amenant à considérer l’école comme un lieu de souffrance ? Cet ouvrage est une explication des développements actuels de la psychologie de l’enfant et de l’adolescent, appliquée à l’école, enrichie du regard d’une directrice d’école primaire.
x 15 21 430 p. Aux sources de l’utopie numérique
De la contre-culture à la cyberculture, Stewart Brand un homme d’influence
T
Turner Fred B essai internet 2012 09/12/12 9782915825107 C&F Editions Divers 32,00 € 32.00 épuisé
AA AA

Stewart Brand occupe une place essentielle, celle du passeur qui au-delà de la technique fait naître les rêves, les utopies et les justifications auto- réalisatrices. Depuis la fin des années soixante, il a construit et promu les mythes de l’informatique avec le Whole Earth Catalog, le magazine Wired ou le système de conférences électroniques du WELL et ses communautés virtuelles. Aux sources de l’utopie numérique nous emmène avec lui à la découverte du mouvement de la contre-culture et de son rôle déterminant dans l’histoire de l’internet.

« Ce livre réussit un véritable tour de force. Suivant la biographie de Stewart Brand, il dresse le portrait d’un personnage collectif : internet. En déplaçant l’attention des inventeurs vers les passeurs, Fred Turner offre une leçon de sociologie des sciences et des techniques. Toujours là au bon moment, Stewart Brand est le point d’intersection d’univers hétérogènes. Il amène le LSD dans les laboratoires du Stanford Research Institute, et introduit la micro- informatique dans l’univers pastoral des hippies… »Dominique Cardon, extrait de la préface.

x 13 19 397 p. Histoires d’eaux africaines
Essais d’anthropologie impliquée
T
Singleton Mike B essai Afrique, eau 2010 19/08/10 9782872099764 Academia (Editions) International -Afrique 32,00 € 32.00 sur commande ?
AA AA
Qu’il y en ait trop ou pas assez, l’eau fait de plus en plus problème. Fort de la dichotomie qu’il est à peu près le seul à établir entre la Nature et les Cultures, le monde occidental et occidentalisé tend à réduire cette question à la gestion responsable et raisonnable d’une ressource naturelle menacée par de mauvaises politiques et des techniques inappropriées. Au mieux, la dimension culturelle viendrait conforter le droit universel à cette réalité univoque, au pire, certaines cultures, étant peu naturelles ou trop "surnaturelles", l’hypothéqueraient. Les histoires racontées ici à partir d’expériences africaines en matière de puits, de pluie et de projets hydrauliques, donnent à réfléchir tout autrement : le phénomène de l’eau est, d’emblée et d’office, de "nature" culturelle. Ainsi, l’Afrique et ses histoires d’eaux nous disent qu’il serait à la fois plus plausible et plus prometteur d’admettre qu’il y a réellement autant d’eaux que de cultures.
x 15,5 24 272 p. Les discriminations fondées sur le sexe, l’orientation sexuelle et l’identité de genre T Borrillo Daniel B, Borrillo Daniel B essai sexisme, discrimination, genre 2020 01/05/20 9782343199238 L’Harmattan Logiques Juridiques Politique et société 32,00 € 32.00 sur commande ?
AA AA

C’est grâce à l’impulsion du droit européen que les catégories de genre, d’orientation sexuelle et d’identité de genre sont venues enrichir l’arsenal juridique français en matière de lutte contre les discriminations. Si l’affirmation du principe d’égalité constitue une exigence ancienne du droit, la lutte contre les discriminations stricto sensu demeure une discipline récente qui a fini par s’installer dans le paysage juridique français, non sans résistance.

Le mouvement féministe dans un premier temps et l’activisme LGBTIQ par la suite ont tenté de modifier le droit en permettant non seulement l’égal accès aux institutions comme le mariage, la filiation ou l’état civil, mais aussi en interrogeant la nature sexiste et l’hétérosexualité implicite de la norme juridique. En procédant à une analyse de l’évolution du droit national, de la jurisprudence de la Cour européenne des droits de l’homme et de la Cour interaméricaine des droits de l’homme, mais également à l’étude comparée d’autres systèmes juridiques, cet ouvrage vient combler une lacune dans le paysage académique français.

De nombreux spécialistes proposent ici une lecture critique des discriminations sous toutes leurs formes, depuis les violences faites aux femmes jusqu’aux injures homophobes, en passant par le changement du sexe à l’état civil pour les personnes transidentitaires ou encore les discriminations dans l’emploi, la sécurité sociale, l’accès aux biens et services. Une approche novatrice pour un thème fondamental de nos sociétés contemporaines et du droit.

Ont contribué à cet ouvrage : Daniel Borrillo, Olivia Bui-Xuan, Gwénaële Calvès, Véronique Champeil-Desplats, Emmanuel Dreyer, A. Kemelmajer de Carlucci, Yannick Lécuyer, Félicien Lemaire, Danièle Lochak, Caroline Mecary, Marie Mercat-Bruns, Roger Raupp-Rios, Robert Wintemute.

x 15 22 239 p. Le réel et le virtuel T Petitat André B essai 2009 11/09/09 9782600013147 Droz »» Littérature 32,03 € 32.03 sur commande ?
AA AA

La pluralité qui caractérise les mondes sociaux recoupe la dispersion affectant la conceptualisation de l’action. Ce faisant, l’accession au schéma désir / moyen moteur / fin favorise la démarcation du comportement conditionné, tandis que l’évaluation du rôle des croyances dans l’action clarifie les règles conventionnelles et les systèmes symboliques. L’action ressortit autant de l’effectuation pratique que de la représentation.

Au cours de l’évolution humaine, ce binôme s’est différencié, se complexifiant en plusieurs mondes constitutifs de notre univers symbolique : mondes de la veille et du rêve, de la vérité et du mensonge, de la vraisemblance et du simulacre, du récit factuel et du récit fictionnel, etc. Les mondes considérés comme réels se prolongent dans le virtuel. S’intéressant notamment à la codification, à la normativité, à l’éducation, au contrat et au don, agrégeant la notion de pluralité des mondes et celle de pluralité interprétative, l’ouvrage souligne la participation de l’imaginaire fictionnel à la construction de l’action réelle.

x 14 21 512 p. Wang-Loun et la révolte des vraiment faibles Döblin Alfred B essai politique, droits de l’enfant 2011 21/01/11 9782748901375 Agone Politique et société 32,50 € 32.50 sur commande ?
AA AA
x 15,5 24 352 p. Le vélo à la reconquête des villes
Bréviaire de vélorution tranquille (etc.)
T
Pressicaud Nicolas B essai transports, urbanisme, vélo 2009 01/04/09 9782296079366 L’Harmattan Questions contemporaines Politique et société -alternatives 32,50 € 32.50 sur commande ?
AA AA

Depuis le milieu des années quatre-vingt-dix, les autorités publiques françaises nationales et locales redécouvrent les vertus de la bicyclette dans les déplacements urbains : élaboration d’un schéma directeur cyclable, réalisation d’aménagements, installation de parkings vélos... Quel est le bilan une décennie plus tard ? Si la pratique cycliste a fini par se réveiller, cela tient surtout, dans un contexte de montée de la sensibilité écologique, à l’effet Velov’ - Velib’ et à des préoccupations très prosaïques de pouvoir d’achat. Quant aux stratégies et aménagements mis en place, on constate encore souvent un manque de conviction et de professionnalisme dans leur définition comme dans leur mise en œuvre, de même qu’un défaut d’intégration dans les plans d’urbanisme et de déplacements. Si bien que, çà et là, on continue à aménager l’espace public " comme avant " tandis qu’ailleurs on aurait mieux fait de s’abstenir...

Après avoir situé la bicyclette dans le contexte général de la mobilité urbaine (en consacrant, au passage, un chapitre aux deux-roues motorisés), l’auteur trace les grandes lignes d’une politique " vélo " efficace et décline un certain nombre d’idées pour redonner à ce mode de locomotion une place proportionnelle à son potentiel. Enfin, le sujet est replacé au sein de préoccupations écologiques plus larges. Le tout sans trop se prendre au sérieux...

S’adressant, entre autres, aux étudiants, l’ouvrage comporte une importante bibliographie et liste les principaux sites web francophones se rapportant au vélo et à la mobilité urbaine.

x 15 20 312 p. Le jardin en mouvement T Clément Gilles B essai jardinage 2017 10/02/17 9782845342682 Sens et Tonka Littérature -poches 32,50 € 32.50 sur commande ?
AA AA
Dans cet ouvrage, Gilles Clément développe une observation des cycles d’apparition des organisations structurelles et spatiales du « jardin », –- l’ordre, l’entropie, la reconquête, la friche, le climax et le vagabondage –-, mettant en évidence la non stabilité d’un espace-temps apparemment stable. D’où le terme de « mouvement », indiquant la variation propre aux végétaux, qui inspire le paysagiste qu’est G. Clément : au lieu de cantonner les plantes afin d’organiser une création, il laisse les plantations « redessiner » en permanence le jardin.
x 16 24 352 p. Mai 68, les écrivains, la littérature T Combes Patrick B essai mai 68, littérature 2008 19/08/08 9782296063402 L’Harmattan Politique et société 32,50 € 32.50 sur commande ?
AA AA
Mai 68, "crise de civilisation" ou entreprise anticulturelle ? Mouvement progressiste, psychodrame, révolution culturelle, illusion lyrique ? Les thèses s’affrontent aujourd’hui encore, sans pouvoir nier seulement que cette crise continue de nourrir l’imaginaire collectif, comme notre actualité. Cet essai atteste de la présence du littéraire, des écrivains en mai-juin - et invite à s’interroger, sans exclusive ni dogmatisme, sur la large relation qu’entretiennent alors littérature et politique, littérature et idéologie, le citoyen, le texte, l’Histoire.
x 15 21 615 p. La bible et l’invention de l’histoire
Histoire ancienne d’Israël
T
Liverani Mario B essai histoire, Israël 2008 25/09/08 9782227474789 Bayard Politique et société -philosophie 32,89 € 32.89 sur commande ?
AA AA
Les histoires de l’Israël ancien ont toujours eu tendance à suivre le modèle narratif de la Bible, en cherchant à prouver l’historicité de la Bible. Mario Liverani, dans ce livre-événement devenu un classique, inverse la perspective. Il relit les grands récits de l’Ancien Testament à partir des enseignements de la recherche contemporaine sur l’histoire d’Israël et de tout le Proche-Orient ancien. Il nous offre une formidable enquête sur les conditions politiques et religieuses dans lesquelles Israël, parallèlement au cours "normal" de son histoire, a su forger son épopée, écrire son "histoire inventée".
x 15,5 24 327 p. Exclusions et art-thérapie T Sudres Jean-Luc B essai art, santé, exclusion, art-thérapie 2010 01/05/10 9782296123779 L’Harmattan Psychanalyse et civilisations Pratique -santé 33,00 € 33.00 présent à Plume(s)
AA AA

Aujourd’hui, l’exclusion s’impose au pluriel ("exclusions"), tant ses formes et expressions se multiplient au regard des situations singulières rencontrées.

Sans cesse exacerbée par une dramatique urgence à faire face, elle conduit le plus souvent à agir en termes de réparation, de remobilisation et de réhabilitation qui, insidieusement, séparent et stigmatisent. Dans cet ouvrage, l’exclusion est parlée par ceux qui l’ont vécue/reçue ou encore qui s’y confrontent dans leur vie familiale, professionnelle et socioculturelle. De fait, les propos tenus, les situations rapportées, les dispositifs développés - qu’ils tiennent du récit autobiographique, des "galères" traversées, de l’éclairage historique, des praxis institutionnelles, des essais praticothéoriques...

- sont forts. L’émotion, l’archaïque et la fragilité de chacun se trouve ébranlée au point que chaque texte devient sources et ressources. La dimension internationale des auteurs inscrit cet ouvrage à la fois dans l’histoire, l’actualité et la prospective d’une création et d’une art-thérapie qui a encore beaucoup à apporter aux problématiques de l’exclusion.

x 13,9 22,4 409 p. Âge de pierre, âge d’abondance
L’économie des sociétés primitives
T
Sahlins Marshall B essai préhistoire 1976 01/11/76 9782070292851 Gallimard »» Bibliothèque Sciences Humaine Divers -sciences 33,00 € 33.00 manquant sans date
AA AA

Qu’en est-il de l’économie dans les sociétés primitives ? A cette question fondamentale, la réponse classique de l’anthropologie économique est la suivante : l’économie archaïque est une économie de subsistance et de pauvreté, elle parvient au mieux à assurer la survie du groupe incapable de sortir du sous-développement technique. Le sauvage écrasé par son environnement écologique et sans cesse guetté par la famine et l’angoisse, telle est l’image habituellement répandue.

Travestissement théorique et idéologique des faits, réplique ici tranquillement un anthropologue et économiste américain de réputation internationale. Passant des chasseurs australiens et Bochimans aux sociétés néolithiques d’agriculteurs primitifs telles qu’on peut encore les observer en Afrique ou en Mélanésie, au Viêt-Nam ou en Amérique du Sud, relisant sans parti pris les textes connus et y ajoutant des données chiffrées, Marshall Sablins affirme, avec autant d’esprit que d’érudition : non seulement l’économie primitive n’est pas une économie de misère, mais elle est la première et jusqu’à présent la seule société d’abondance. Comme le dit Pierre Clastres dans sa présentation : " Si l’homme primitif ne rentabilise pas son activité, c’est non pas par ce qu’il ne sait pas le faire, mais parce qu’il n’en a pas envie. " Tout le dossier de la question est à reprendre.
Une affaire à suivre.

x 21,5 13,5 328 p. La chute de la Sarkozye
Chronique de la fin d’un quinquennat
T
Debbasch Charles B essai Sarkozy 2012 01/12/12 9782296997431 L’Harmattan Politique et société 33,00 € 33.00 sur commande ?
AA AA
Avec ce livre, Charles Debbasch achève l’analyse de la société française et internationale durant le mandat de Nicolas Sarkozy. Il livre ses réflexions sur les mutations de la France dans la période charnière marquée par la campagne présidentielle et l’échec de Sarkozy : cette chronique aidera à mieux comprendre les lignes de force de la France contemporaine.
x 15 23 664 p. Israël. Palestine. Etats Unis : Le triangle fatidique T Chomsky Noam B essai Palestine 2006 29/05/06 9782923165196 Écosociété International -Moyen Orient 33,50 € 33.50 épuisé
AA AA

Le Triangle fatidique est peut-être l’ouvrage le plus ambitieux jamais écrit sur le rôle déterminant des États-Unis dans le conflit entre le sionisme et les Palestiniens. C’est un exposé tenace de la corruption, de l’avidité et de la malhonnêteté intellectuelle des humains. C’est également un grand livre et un livre important qui doit être lu par tous ceux qui se soucient de la chose publique. Extrait de la préface d’Edward W. Saïd

Enfin publiée en français, voici l’œuvre majeure de Noam Chomsky à propos de l’implication des États-Unis dans le conflit Israël-Palestine. En appuyant sa réflexion sur un travail de recherche colossal, toujours aussi rigoureux et complet, Chomsky démolit le récit officiel. Il s’attaque à toute une série de mythes : la démocratie israélienne, la bienveillance de l’occupation, l’absence de racisme contre les Arabes en Israël, le terrorisme palestinien, la paix pour la Galilée, etc., et les met en pièces avec un barrage de contre-exemples. Écrit à la manière ironique et impitoyable de Chomsky, voici le livre le mieux documenté pour expliquer cette crise qui semble insoluble.

Noam Chomsky est né à Philadelphie en 1928. Linguiste, analyste des médias et professeur au Massachussett’s Institute of Technology, il a écrit un très grand nombre d’articles et de livres, dont les titres suivants aux Éditions Écosociété : L’an 501, Le Pouvoir mis à nu, Propagande, médias et démocratie, Le Nouvel humanisme militaire, Les Dessous de la politique de l’Oncle Sam et Quel rôle pour l’État ? Ses écrits en ont fait l’une des plus grandes figures de la vie intellectuelle de notre époque.

x 15,5 24 506 p. Terre Promise, trop promise
Genèse du conflit israélo-palestinien, 1882-1948
T
Weinstock Nathan B essai histoire, Palestine, Israël 2011 08/09/11 9782738126849 Odile Jacob histoire International -Moyen Orient 33,50 € 33.50 sur commande ?
AA AA

Le conflit entre Israéliens et Palestiniens n’a toujours pas trouvé d’issue.

Quelles en sont les causes profondes ? Pour nous aider à comprendre les passions du présent, ce livre explore les cheminements et les déchirements de l’histoire. Loin des clichés réducteurs, Nathan Weinstock retrace la dynamique conflictuelle qui a façonné, puis opposé deux nationalismes issus d’une même terre. S’appuyant sur des sources rarement exploitées, dont les travaux de chercheurs palestiniens, il renouvelle la lecture de cette histoire sur de nombreux points : le parallélisme entre le sionisme et le mouvement Back to Africa ; les conditions de ventes de terres aux Juifs à la fin du XIXe siècle ; l’engagement du Mufti de Jérusalem et de Ben Gourion aux côtés de l’oppresseur ottoman en 1914 ; les luttes ouvrières menées de front par les ouvriers juifs et palestiniens après la Seconde Guerre mondiale, etc.

Une somme qui devrait s’imposer comme l’un des ouvrages de référence sur la question.

x 18 23 256 p. Le jardin écologique T Gagnon Yves essai jardinage 2008 01/03/08 9782981027405 Colloïdales Pratique -jardinage 33,55 € 33.55 23,40 € épuisé, mais encore disponible à Plume(s)
AA AA

Avec Le jardin écologique, Yves Gagnon signe ici son ouvrage définitif sur le jardinage écologique. Riche de 30 années de recherche et d’expérimentation dans le domaine, l’auteur répond aux questions qui se posent au moment de mettre les mains à la terre.

Un ouvrage complet et haut en couleurs qui présente la culture écologique comme solution à un environnement malmené, à une malbouffe généralisée et à un mode de vie standardisé... et discutable. Cet ouvrage de troisième génération remplace Le jardinage écologique.

x 15,5 24 377 p. La Génétique des populations
Histoire d’une découverte
T
Cavalli-Sforza Francesco B, Cavalli-Sforza Luca B essai génétique 2008 19/06/08 9782738120816 Odile Jacob Divers -sciences 33,90 € 33.90 sur commande ?
AA AA
Désormais, c’est grâce à des analyses chimiques et à des instruments mathématiques, tout autant qu’aux fouilles archéologiques, que nous pouvons déterminer ce qui s’est produit dans l’histoire de l’humanité il y a des centaines de milliers d’années. Comment est-ce devenu possible ? Voici l’histoire de l’un des hommes qui ont contribué, grâce à soixante années de recherches, à reconstruire la destinée des peuples. Luca Cavalli-Sforza a commencé très tôt à s’intéresser à l’évolution génétique des populations humaines. Il raconte aujourd’hui la naissance de sa vocation, son parcours de chercheur depuis ses premières expériences sur les bactéries, les collaborations avec certains des plus illustres scientifiques de son époque. A travers cette aventure scientifique exceptionnelle, le lecteur assiste à la formation d’un grand chercheur tout en pénétrant les arcanes de nombreuses découvertes du XXe siècle. La genèse d’une discipline désormais cruciale, au croisement de plusieurs champs.

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Nous écrire | Espace privé | SPIP | squelette |