essai - Librairie Plume(s)
masquer rechercher un article par :   ?  

présent :  dans texte :  titre seul :  exacte :
éditeur: tous
Contacts|Qui sommes-nous|Liens|Agenda|soldes
recherche avancée

Plume(s) est une toute jeune petite librairie, qui a ouvert le 1er avril 2008 - non, ce n’était pas un poisson.

Nous voulons proposer des documents qu’on ne trouve habituellement pas à Millau, et proposer aussi un espace de convivialité.

Vous y trouverez des livres, des dvd, des revues sur les thèmes de l’écologie, de l’alter-mondialisme, de la non-violence,... mais aussi des livres maternité et jeunesse, jardinage, cuisine, construction écologique, ou d’autres qui nous ont plu,
ainsi que thé, café, chocolat et jus de fruits bio-équitables,
et aussi un accès internet,
le tout dans la bonne humeur ...

Régulièrement nous organisons des projections vidéo.

  rayons :  BD | Divers | International | Jeunesse | Littérature | Occasions | Par chez nous | Politique et société | Pratique

ca 4783 documents de type : essai


Les dernières arrivées à Plume(s) de type essai


4783 articles
tout ouvrir dans de nouveaux onglets par rayon par theme
... | 20 | 40 | 60 | 80 | 100 | 120 | 140 | 160 | 180 |...

larg.
?
haut.
?
pages
?
titre +
?
sous-titre
auteur
type
thème
parution +
?
ean
?
éditeur
?
collection
?
rayon
prix
?
IAD
disponibilité
?
x 10,5 15 158 p. En finir avec l’eurolibéralisme T Cassen Bernard essai libéralisme, Europe 2008 17/09/08 9782755500745 Mille et une nuits Divers -petits livres 3,60 € 3.60 présent à Plume(s)
AA AA
Dans un monde où se mettent en place de grands pôles de puissance, et où bon nombre de problèmes n’ont de solution que planétaire, il faut indiscutablement DE l’Europe, mais pas de l’Europe libérale actuelle. Pour la penser, on ne saurait toutefois rester frileusement prisonnier des institutions existantes, ni se cramponner au périmètre actuel de l’UE. Le refus a été exprimé à de nombreuses reprises : les peuples ne veulent pas de l’Europe que fait chaque jour la Commission, mais aussi la Cour de justice, celle du libre-échangisme intégral. S’imposera un acte de dissidence inaugural, en entraînant d’autres. Après un état des lieux argumenté, En finir avec l’eurolibéralisme en examine les conditions.
x 10,5 15 142 p. Le fanatisme ou Mahomet le prophète T Voltaire  B essai religion 2009 07/10/09 9782755501391 Mille et une nuits La Petite Collection Divers -petits livres 3,60 € 3.60 manquant sans date
AA AA

Lors de sa première représentation en province, en 1741, la tragédie de Voltaire (1694-1778) fut très applaudie de certains prélats, trop heureux que le prophète des " mahométans " y apparaisse comme un vieillard cynique et avide de pouvoir, qui pousse un jeune disciple au meurtre politique.

Voltaire a4-il cherché à blasphémer contre l’Islam, comme des musulmans le croient aujourd’hui ? Les autorités ecclésiastiques ne se laissèrent pas duper longtemps : la pièce fut interdite dès 1742, après la troisième représentation parisienne. Ce Mahomet visait en premier lieu l’Eglise apostolique et romaine. Bien plus que la perversité et ta malhonnêteté d’un faux prophète de théâtre, c’est le fanatisme en général que te philosophe dénonce : le véritable sujet de ta pièce est de montrer l’étrange séduction du discours religieux et la fascination qu’il exerce sur les jeunes âmes.

x 10,5 15 128 p. Ne soyons pas des écologistes benêts T Bernier Aurélien B, Marchand Michel B, M’PEP  B essai écologie, politique 2010 25/08/10 9782755505641 Mille et une nuits Les petits libres Politique et société -écologie 3,60 € 3.60 manquant sans date
AA AA

Militants associatifs ou politiques, les écologistes benêts sont ceux qui voient le monde à travers la seule crise environnementale, en oubliant la crise sociale. Ceux qui défendent une écologie qui ne serait « ni de droite ni de gauche » (Daniel Cohn-Bendit). Ceux qui prétendent sauver les écosystèmes sans mettre fin au capitalisme (Yann Arthus Bertrand).

Pourtant, l’effondrement financier de 2008 aurait dû les réveiller… Eh bien non ! Au contraire, ils défendent le capitalisme vert qui permet à l’ordre économique mondial de se faire une seconde jeunesse.

Nous ne devons pas nous laisser berner. C’est bien à une réorganisation politique qu’il faut œuvrer. Cela passe par des prises de position claires : contre l’OMC, pour un protectionnisme écologique et social à l’échelle des États, pour un nouvel internationalisme.

x 10,5 15 111 p. Mondialisation de la prostitution
atteinte globale à la dignité humaine
T
essai prostitution 2008 03/09/08 9782755500653 Mille et une nuits Les petits libres Politique et société -femmes 3,60 € 3.60 sur commande ?
AA AA
La prostitution revêt aujourd’hui dans son organisation des formes directement empruntées à la mondialisation financière. La logique néolibérale a trouvé dans le système prostitutionnel un " secteur " privilégié où se déployer, qui génère d’énormes profits : trafiquer les êtres humains d’Asie, d’Afrique ou d’Europe et les prostituer procure beaucoup de bénéfices pour peu d’investissements. Cette mondialisation-là, qui n’épargne aucun pays, illustre le processus de la marchandisation généralisée, à laquelle n’est mise aucune limite. C’est dans ce contexte que quelques pays ont choisi de légaliser et de réglementer la prostitution : aux Pays-Bas ou en Allemagne, elle est considérée comme une banale " prestation de service ". Est-ce là une voie à suivre ? C’est oublier la violence qui est faite aux femmes, et au-delà d’elles l’atteinte qui est portée à la dignité humaine. Est-on prêt à renoncer au respect des droits humains ?
x 10,5 15 76 p. Où va le monde ?
2012-2020 : une décennie au devant des catastrophes
T
George Susan B, Latouche Serge B, Cochet Yves B, Dupuy Jean-Pierre B essai 2012 15/02/12 9782755506433 Mille et une nuits Divers -petits livres 3,60 € 3.60 manquant sans date, mais encore disponible à Plume(s)
AA AA
Tous les discours des personnalités économiques ou politiques ont un point commun : la reprise est en vue, la croissance va revenir, on va s’en tirer. Certes, il y aura des sacrifices à faire, des réformes à effectuer, mais grosso modo, le cours ordinaire des chose reprendra à terme. C’est là l’illusion qui expose au danger. Pourtant, nul n’arrive à se projeter dans le grand bouleversement de demain et à anticiper les mutations.
Si rien ne change, nous savons, même si beaucoup refoulent cette perspective, que nous allons à la catastrophe. Pour Yves Cochet, il faut se préparer au choc et le penser comme tel. Pour Jean-Pierre Dupuy, on doit changer de mode de pensée ("faire omme si le pire était inévitable") ; pour Susan George, il est urgent de subordonner tout à fait l’économique au politique, au social et à l’écologique.
Quant à Serge Latouche, il nous invite à penser le déclin inéluctable de l’ordre néolibéral occidental et espère qu’il sera remplacé par une société d’abondance frugale.
x 10,5 15 96 p. Femmes en flagrant délit d’indépendance T Pheterson Gail B essai féminisme 2010 06/10/10 9782912631206 Tahin Party Politique et société -femmes 3,60 € 3.60 présent à Plume(s)
AA AA

Cet ouvrage retrace et actualise certains sujets phares du féminisme contemporain allant de la violence à la grossesse, la prostitution et la migration. Gail Pheterson explore les processus du camouflage des rapports de pouvoir entre les sexes et la résurgence des explications individuelles du sexisme par les notions de déviance, de pathologie et de criminalité, ou bien d’identité, de différence et d’orientation sexuelle. Inspirée par les débats féministes et leurs retombées dans la compréhension dominante des rapports sociaux de sexe, l’auteure prend comme guide la résistance des femmes aux impératifs sociaux.

« Les femmes prises en flagrant délit d’indépendance sont coupables de résistance politique, d’ambition individuelle et d’auto-défense contre l’État d’injustice. »

x 15 21 32 p. Géobiologie, mythe ou réalité ? T Bolle Michaël essai géobiologie 2007 27/08/07 9782930386119 Nature et Progrès »» Cahiers bioconstruction Pratique -habitat sain 3,80 € 3.80 épuisé, mais encore disponible à Plume(s)
AA AA

La géobiologie, comme le feng shui, ne sont en rien des nouveautés ; il s’agit plutôt de la redécouverte d’un savoir ancien présent dans toutes les grandes civilisations.

L’homme a toujours essayé de trouver sa place dans l’univers et d’être en harmonie avec son milieu de vie. Les plus anciennes traces de cette recherche d’intégration dans l’environnement remontent à la civilisation chinoise : le feng shui était alors une technique d’harmonisaton parallèle à la médecine.

Aujourd’hui, une étude géobiologique préalable à la construction d’un bâtiment peut souvent diminuer l’influence de déficiences telluriques qui pourraient s’avérer préjudiciables aux habitants.

x 16,5 24 222 p. Histoire de la différence sexuelle T Rousselle Aline B essai histoire, sexualité 2007 25/09/07 9782354140076 Nouvelles Presses du Languedoc »» Les mots pour savoir Politique et société -philosophie 3,90 € 3.90 sur commande ?
AA AA

D’abord, les humains ont pensé que la femme, dont la grossesse et l’accouchement sont bien visibles, était seule à l’origine de la naissance des enfants.

Puis ils constatèrent que la participation d’un autre être était nécessaire à la conception. Mais avant de comprendre ce qui vient de chacun et comment... il faudra des millénaires, jalonnés d’avancées et de reculs, d’interdits et de croyances, qui retarderont la connaissance biologique de la sexualité. Et qui engendreront des comportements personnels et sociaux, dont généralement les femmes seront les premières victimes.

Ce sont ces balbutiements, ces errances, ces élucubrations, ces pertinences aussi et parfois ces fulgurances, ces discussions philosophiques et théologiques, ces découvertes scientifiques et technologiques que nous rapporte Aline Rousselle. En se tenant autant que possible, dans son commentaire, à ce que savaient ou croyaient savoir les savants de chaque époque : depuis la Grèce antique, où naquit la science au sens où nous l’entendons encore, jusqu’aux années actuelles où les idées continuent d’évoluer, au rythme des découvertes les plus récentes - parfois encore méconnues du grand public et révélées ici, par exemple en ce qui concerne la détermination du sexe apparent et la conscience du genre. Un livre étonnant et passionnant.

x 11 18 264 p. Apologie de Socrate. Criton T Platon essai philosophie 2006 13/07/06 9782080708489 Flammarion »» GF Littérature -poches 3,90 € 3.90 épuisé, réédité avec l'ean 9782081382787
AA AA

En 399 avant Jésus-Christ, à Athènes, Socrate comparut devant le Tribunal de la cité.

Accusé de ne pas reconnaître l’existence des dieux traditionnels, de créer de nouvelles divinités et de corrompre la jeunesse, il fut condamné à mort. De son procès, il nous reste peu de témoignages, mais celui que Platon nous livre dans l’Apologie de Socrate élève au rang de mythe fondateur de la philosophie un fait qui aurait pu demeurer banal au regard de l’histoire. Face à ses juges, Socrate mène sa défense en invoquant la pratique de la philosophie qui seule fait que la vie vaut d’être vécue.

Plus tard, à nouveau, dans la prison où il attend l’exécution de la sentence, il oppose à son ami Criton, qui lui propose de fuir, le verdict du philosophe : mieux vaut affronter la mort plutôt que de contrevenir aux lois de la cité et ainsi commettre l’injustice. Si l’on en croit Platon, il fallait que Socrate meure pour que vive la philosophie.

x 11 18 315 p. Du contrat social T Rousseau Jean-Jacques essai politique 1996 06/03/96 9782253067252 LGF/Livre de poche Politique et société 3,90 € 3.90 présent à Plume(s)
AA AA

Pour nous aussi, la doctrine de Rousseau ne saurait être un simple objet de curiosité érudite ou d’intérêt purement philologico-historique. Elle apparaît au contraire, pour peu qu’on ne se contentât point d’en considérer les résultats et qu’on se plongeât dans ses tout premiers présupposés, comme une problématique vivante et très contemporaine. Les questions soulevées par Rousseau, qui les brandit face à son siècle, ne sont en rien obsolètes aujourd’hui, pour nous non plus elles ne sauraient être purement et simplement « réglées ».
Ernst Cassirer

Aux fondements de la pensée moderne, sur laquelle il aura exercé une influence décisive, le Contrat social reste l’un des ouvrages les plus importants de Rousseau. Publié en 1762, il dessine les grandes lignes d’un modèle de structuration sociale capable de combiner harmonieusement les valeurs propres à l’« état de nature » avec celles imposées par la vie collective. De là l’idée de « contrat » entre les individus qui, parce qu’ils ne sont soumis qu’à des conventions auxquelles ils ont librement souscrit, « n’obéissent à personne, mais seulement à leur propre volonté ».

Commentaires et notes par Gérard Mairet.

x 15 21 48 p. L’Europe fantôme T Debray Régis B essai Europe 2019 14/02/19 9782072852626 Gallimard »» Tracts Politique et société 3,90 € 3.90 présent à Plume(s)
AA AA
Pour mieux comprendre ce qui lui reste d’emprise sur les esprits, il faut rendre à l’idée sublime d’Union européenne son aura d’origine. Et rappeler à ceux de ses vingt-sept membres qui l’auraient oublié d’où vient la bannière bleue aux seulement douze étoiles d’or : du Nouveau Testament, Apocalypse de saint Jean, 12. L’emblème qui flotte au-dessus de nos têtes qui ne croient plus au Ciel remonte à l’an 95 de notre ère et célèbre l’imminent avènement du Royaume. Vision mystique engrisaillée, projet politique encalminé : les deux ne sont pas sans rapport. Régis Debray
x 15 21 64 p. Sans la liberté T Sureau François B essai liberté 2019 26/09/19 9782072854217 Gallimard »» Tracts Politique et société 3,90 € 3.90 présent à Plume(s)
AA AA

« Personne d’autre que le citoyen libre n’a qualité pour juger de l’emploi qu’il fait de sa liberté, sauf à voir celle-ci disparaître. Ainsi la loi ne peut-elle permettre à l’État de restreindre abusivement la liberté d’aller et venir, de manifester, de faire connaître une opinion, de s’informer, de penser pour finir. » Lorsque Chateaubriand déclare que « sans la liberté il n’y a rien dans le monde », ce n’est pas seulement un propos de littérateur. Il exprime cette vérité trop souvent oubliée que « sans la liberté », il n’y a pas de société politique, seulement le néant de ces individus isolés auquel l’État, porté à l’autoritarisme et à l’ordre moral, a cessé d’appartenir.

Tel est bien le danger de la démocratie moderne que François Sureau s’emploie ici à désigner tant dans nos moeurs sociales que dans notre vie politique et, sans concession, à la lumière de nos responsabilités individuelles et collectives. L’homme est voué à la liberté ; il lui revient continûment, avec « patience et souffle », d’en reformuler le projet politique et de n’y rien céder.

x 15 21 32 p. Faute d’égalité T Bergounioux Pierre B essai égalité 2019 21/03/19 9782072854163 Gallimard »» Tracts Politique et société 3,90 € 3.90 présent à Plume(s)
AA AA
« On attendait d’énergiques initiatives, des changements effectifs, de vrais événements. Ils ne se sont pas produits. Cinq décennies ont passé en vain, à vide, apparemment. Et puis ce qui aurait dû être et demeurait latent, absent fait irruption dans la durée. » Pierre Bergounioux entreprend ici de saisir les origines et la signification du soulèvement social que la France a vécu ces derniers mois. Il enracine sa réflexion dans l’histoire des nations et des idées occidentales, en vertu de l’axiome selon lequel tout le passé est présent dans les structures objectives et la subjectivité des individus qui font l’histoire. Ainsi se poursuit, jusque dans les formes les plus contemporaines de la contestation, en pleine crise du capitalisme et de la représentation politique, le rêve égalitaire qui nous est propre.
x 15 21 32 p. Europe, mes mises à feu T De Luca Erri B essai Europe 2019 14/03/19 9782072855092 Gallimard »» Tracts Politique et société 3,90 € 3.90 présent à Plume(s)
AA AA
« Quelle heure est-il ? Tôt le matin, l’Europe se met en route pour l’école. Elle rapporte ses devoirs à la maison : lutter contre les poussées en arrière par un élan vers une union plus étroite. Le devoir sera effectué par les meilleurs élèves, ceux du noyau fondateur. Que feront les autres ? Ils suivront, un peu à contrecœur, par le chemin des écoliers. » Dans cet essai inédit, prolongé par quelques textes d’intervention précédemment parues dans la presse, Erri De Luca exprime son attachement à une Europe ouverte et humaniste. Revendiquant son devoir d’ingérence au nom de la mixité des cultures, il nous offre, par ses mises à feu, sa vision d’une communauté humaine au-delà des frontières - telle que la littérature sait l’incarner : « Le remède obligatoire et immunitaire reste la lecture des livres du monde. Je leur dois d’être porteur de citoyennetés variées et de fraternité européenne. »
x 15 21 48 p. Le soin est un humanisme T Fleury Cynthia B essai 2019 16/05/19 9782072859878 Gallimard »» Tracts Politique et société 3,90 € 3.90 présent à Plume(s)
AA AA
Tel est le chemin éternel de l’humanisme : comment l’homme a cherché à se construire, à grandir, entrelacé avec ses comparses, pour grandir le tout, et non seulement lui-même, pour donner droit de cité à l’éthique, et ni plus ni moins aux hommes. Quand la civilisation n’est pas soin, elle n’est rien. Cynthia Fleury Soigner, la chose est ingrate, laborieuse, elle prend du temps, ce temps qui est confisqué, ce temps qui n’est plus habité par les humanités. Ici se déploie une tentative de soigner l’incurie du monde, de poser au cœur du soin, de la santé, et plus généralement, dans nos relations avec les autres, l’exigence de rendre la vulnérabilité capacitaire et de porter l’existence de tous comme un enjeu propre, dans toutes les circonstances de la vie. Cynthia Fleury expose une vision humaniste de la vulnérabilité, inséparable de la puissance régénératrice des individus ; elle conduit à une réflexion sur l’hôpital comme institution, sur les pratiques du monde soignant et sur les espaces de formation et d’échanges qui y sont liés, où les humanités doivent prendre racine et promouvoir une vie sociale et politique fondée sur l’attention créatrice de chacun à chacun.
x 15 21 43 p. L’homme désincarné
du corps charnel au corps fabriqué
T
Agacinski Sylviane B essai corps, transhumanisme 2019 27/06/19 9782072867347 Gallimard »» Tracts Politique et société 3,90 € 3.90 prochainement à Plume(s) ?
AA AA

« Notre corps charnel nous est propre, mais il ne nous appartient pas comme un bien, autrement dit une propriété aliénable, que l’on peut donner ou vendre, comme un vélo ou une maison. La confusion fatale entre les deux est délibérément entretenue par l’idéologie ultralibérale qui veut nous persuader que, puisque notre corps "nous appartient", nous sommes libres de l’aliéner. Admirons le paradoxe. Sylviane Agacinski. L’homme moderne veut dominer la nature, changer sa nature, et s’affranchir de la chair, de la mort et de la génération sexuée. Grâce à la puissance scientifique et technique, certains rêvent de changer de corps et de produire leur descendance en laboratoire. L’homme futur sera-t-il sexuellement indifférencié ? Naîtra-t-il sans père ni mère ? Aux dépens de qui ?

À la veille du débat au Parlement, et alors que la « bioéthique » semble perdre tout repère, ce Tract nous alerte sur les dangers d’un ultralibéralisme dont le modèle, en ce domaine, est la Californie.

x 12,5 21 32 p. Comment nous allons sauver le monde
manifeste pour une justice climatique
T
Notre affaire à tous  B essai 2019 14/03/19 9791097160760 Massot »» Politique et société -écologie 3,90 € 3.9 prochainement à Plume(s) ?
AA AA
Le 10 janvier 2019, l’appel « L’affaire du siècle » a passé la barre des deux millions de signatures et vise à soutenir le recours en justice contre l’État pour « inaction climatique ». Comment l’association Notre Affaire à tous a-t-elle pu mettre en place cette pétition ? Comment va-t-elle organiser le procès contre l’État ? Est-ce un modèle reproductible pour d’autres actions citoyennes ?
Dans ce manifeste, Marie Toussaint et son collectif analysent L’affaire du siècle comme une révolte face à l’inaction dans le pays des droits humains et de l’accord de Paris. Ils dévoilent ce qui est, selon eux, les clefs du succès : le collectif, la nécessité de mobiliser ses alliés traditionnels, et d’en construire de nouveaux.
Leur ouvrage est aussi un guide pratique, illustré de cas concrets, car des victoires décisives ont déjà été emportées. Fort de leur expérience de juriste, ils nous montrent comment passer à l’action et porter ses propres actions en justice.
x 12,5 21 35 p. La ligne jaune T Francois Boulo  B essai gilets jaunes 2019 03/10/19 9782375950845 Indigène Ceux Qui Marchent Contre Le Vent Politique et société 3,90 € 3.9 présent à Plume(s)
AA AA
Pour l’auteur, jeune avocat, « la révolution est faite dans les esprits » depuis le samedi 17 novembre 2018 quand des individus isolés, figés jusqu’ici dans un « coma politique » ont émergé comme force politique. L’ouvrage revient sur ce réveil d’autant plus inaugural, assure l’avocat, qu’une fois gagné le combat des idées, tout peut suivre : la remise en cause des dispositifs fiscaux accordés aux 1 %, voire aux 0, 1% qui détiennent 99 % des richesses du pays ; de l’évasion fiscale (80 à 100 milliards par an) ; des intérêts de la dette publique (40 milliards par an) au profit du système financier. Et surtout le retour du peuple dans la démocratie. Il sera bien sûr aussi question de la violence, des divisions et des courants internes au mouvement qui ont pu l’affaiblir.
x 15 21 43 p. Victimes, et après ? T Dénouveaux Arthur B, Garapon Antoine B essai 2019 07/11/19 9782072887208 Gallimard »» Tracts Politique et société 3,90 € 3.90 sur commande ?
AA AA
La condition de victime ne peut se réduire au traumatisme et à la souffrance. Sa violence symbolique engendre également une diminution d’être. L’exil aux autres et à soi-même contraint les victimes à une traversée ici esquissée. Leur quête vitale du bonheur, non pas malgré mais à partir de leur malheur, résonne de manière universelle avec la condition humaine.
x 15 21 56 p. Le goût du vrai T Klein Etienne B essai 2020 02/07/20 9782072916717 Gallimard »» Tracts Politique et société 3,90 € 3.90 prochainement à Plume(s) ?
AA AA

« L’air du temps, en accusant la science de n’être qu’un récit parmi d’autres, l’invite à davantage de modestie. On la prie de bien vouloir gentiment "rentrer dans le rang" en acceptant de se mettre sous la coupe de l’opinion. » Étienne Klein

La philosophie des Lumières défendait l’idée que la souveraineté d’un peuple libre se heurte à une limite, celle de la vérité, sur laquelle elle ne saurait avoir de prise : les « vérités scientifiques », en particulier, ne relèvent pas d’un vote. La crise sanitaire a toutefois montré avec éclat que nous n’avons guère retenu la leçon, révélant l’ambivalence de notre rapport à la science et le peu de crédit que nous accordons à la rationalité qu’il lui revient d’établir. Lorsque, d’un côté, l’inculture prend le pouvoir, que, de l’autre, l’argument d’autorité écrase tout sur son passage, lorsque la crédibilité de la recherche ploie sous la force de l’événement et de l’opinion, comment garder le goût du vrai - celui de découvrir, d’apprendre, de comprendre ? Quand prendrons-nous enfin sereinement acte de nos connaissances, ne serait-ce que pour mieux vivre dans cette nature dont rien d’absolu ne nous sépare ?


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Nous écrire | Espace privé | SPIP | squelette |