essai - Librairie Plume(s)
masquer rechercher un article par :   ?  

présent :  dans texte :  titre seul :  exacte :
éditeur: tous
Contacts|Qui sommes-nous|Liens|Agenda|soldes
recherche avancée

Plume(s) est une toute jeune petite librairie, qui a ouvert le 1er avril 2008 - non, ce n’était pas un poisson.

Nous voulons proposer des documents qu’on ne trouve habituellement pas à Millau, et proposer aussi un espace de convivialité.

Vous y trouverez des livres, des dvd, des revues sur les thèmes de l’écologie, de l’alter-mondialisme, de la non-violence,... mais aussi des livres maternité et jeunesse, jardinage, cuisine, construction écologique, ou d’autres qui nous ont plu,
ainsi que thé, café, chocolat et jus de fruits bio-équitables,
et aussi un accès internet,
le tout dans la bonne humeur ...

Régulièrement nous organisons des projections vidéo.

  rayons :  BD | Divers | International | Jeunesse | Littérature | Occasions | Par chez nous | Politique et société | Pratique

ca 4611 documents de type : essai


Les dernières arrivées à Plume(s) de type essai


4611 articles
tout ouvrir dans de nouveaux onglets par rayon par theme
... | 4420 | 4440 | 4460 | 4480 | 4500 | 4520 | 4540 | 4560 | 4580 | 4600

larg.
?
haut.
?
pages
?
titre +
?
sous-titre
auteur
type
thème
parution +
?
ean
?
éditeur
?
collection
?
rayon
prix
?
IAD
disponibilité
?
x 11,5 18 107 p. Technique autoritaire et technique démocratique T Mumford Lewis essai technicisme 26 mars 2021 26/03/21 9791095432265 La Lenteur Politique et société 10,00 € 10.00 prochainement à Plume(s) ?
AA AA
Deux essais de Lewis Mumford, "Technique autoritaire et technique démocratique" (1963) et "L’héritage de l’homme" (1972) où il défend sa conception d’un être humain inventeur de symboles plus que d’outils techniques, et expose son concept de Mégamachine. Une excellente introduction à l’auteur du Mythe de la machine.
x 15,5 24 339 p. La croissance verte contre la nature
Critique de l’écologie marchande
T
Tordjman Hélène essai écologie 25 mars 2021 25/03/21 9782348067990 la Découverte Sciences Humaines Politique et société -écologie 22,00 € 22.00 prochainement à Plume(s) ?
AA AA

Fabriquer de toutes pièces des micro-organismes n’ayant jamais existé pour leur faire produire de l’essence, du plastique, ou absorber des marées noires ; donner un prix à la pollinisation, à la beauté d’un paysage ou à la séquestration du carbone par les forêts en espérant que les mécanismes de marché permettront de les protéger ; transformer l’information génétique de tous les êtres vivants en ressources productives et marchandes...

Telles sont quelques-unes des "solutions" envisagées aujourd’hui sous la bannière de la transition écologique, du Pacte vert européen ou du Green New Deal pour répondre tout à la fois à la crise climatique, au déclin de la biodiversité et à la dégradation de la biosphère. Sont-elles vraiment en mesure de préserver la planète ? En disséquant les ressorts idéologiques, techniques et économiques de ce nouveau régime de "croissance verte", Hélène Tordjman montre que ses promoteurs s’attachent plutôt à sauvegarder le modèle industriel qui est la cause de la catastrophe en cours.

Alors que de nouvelles générations de carburants "biosourcés" intensifient une logique extractiviste et contreproductive et que l’élargissement du droit de la propriété intellectuelle à toutes les sphères du vivant permet à quelques firmes de s’approprier l’ensemble de la chaîne alimentaire, l’attribution de prix aux "services écosystémiques", le développement de dispositifs de compensation écologique ou les illusions d’une finance prétendument verte stimulent un processus aveugle de marchandisation de la nature.

Loin d’opérer la rupture nécessaire avec le système économique qui nous conduit à la ruine, ce mouvement témoigne en réalité d’une volonté de maîtrise et d’instrumentalisation de toutes les formes de vie sur Terre et d’une foi inébranlable dans les mécanismes de marché. Refuser cette fuite en avant est le premier pas à engager pour tracer enfin une autre voie.

x 12,5 19 246 p. Lettre aux professeurs sur la liberté d’expression T Héran François essai liberté 11 mars 2021 11/03/21 9782348069277 la Découverte Cahiers Libres pas de rayon 14,00 € 14.00 prochainement à Plume(s) ?
AA AA

16 octobre 2020 : Samuel Paty, professeur dans un collège de Conflans-Sainte-Honorine, est assassiné par un djihadiste tchétchène pour avoir montré à ses élèves des caricatures de Mahomet parues dans Charlie Hebdo. Le pays est en émoi. Après l’hommage prononcé par Emmanuel Macron dans la cour de la Sorbonne, le ministre de l’Education nationale annonce que les professeurs d’histoire-géographie devront assurer après les vacances un cours d’éducation morale et civique sur la liberté d’expression.

" Plus personne n’a droit à la lâcheté ", assène-t-il, avant de désigner un étrange coupable : les théories " intersectionnelles " et " identitaires " importées des États-Unis, qui auraient " gangrené " les sciences sociales et créé une atmosphère propice aux attentats. Entre la menace djihadiste et les foudres ministérielles, l’étau se resserre et bien des professeurs s’interrogent. Doivent-ils montrer à nouveau les caricatures à leurs élèves ? Se contenteront-ils de célébrer l’attachement de la République à la liberté d’expression et à la laïcité ? Ont-ils encore le droit de débattre avec leurs élèves non seulement de l’extension du principe de libre expression mais aussi de ses limites ? Sollicité par plusieurs professeures, François Héran leur adresse dans l’urgence une lettre, sous-titrée " Comment réfléchir en toute liberté sur la liberté d’expression ".

Parue le 30 octobre sur le site La Vie des idées, elle enregistre en un mois plus de 200 000 lecteurs reconnaissants. Des critiques pointent aussi, venues de défenseurs d’une laïcité de combat ou de juristes experts de la question. Le premier chapitre reproduit la lettre originale. Ensuite, François Héran développe ses arguments, répond à ces critiques, et présente des réactions de professeurs à sa lettre.

Sa conclusion : toutes origines confondues, les élèves méritent mieux qu’une théorie agressive et illimitée de la liberté d’expression. En se posant en championne universelle de la caricature antireligieuse, la France semble mener une politique du bras d’honneur visant la terre entière mais d’abord le monde musulman. On ne dissipera pas le malaise en se contentant d’invoquer un malentendu. La critique de l’islam est nécessaire, tout autant que la mesure objective des comportements islamophobes.

On grandit la liberté d’expression quand on s’efforce de l’assortir d’une politique qui respecte la diversité des croyances et des opinions, et qui lutte réellement contre les discriminations. Qu’elles concernent les personnes ou les idées, les notions de traitement égalitaire et de respect sont des piliers de la démocratie. Difficiles à définir, certes, mais qu’il est urgent d’approfondir.

x 15,5 22,5 240 p. La nature malade de la gestion T Génot Jean-Claude essai nature 2020 04/03/20 9782357060883 Hesse »» Politique et société 24,00 € 24.00 très prochainement à Plume(s) ?
AA AA

A travers son expérience professionnelle et ses voyages naturalistes, Jean-Claude Génot nous révèle l’ambiguïté de notre relation à la nature. Dans cet essai, il nous montre pourquoi la gestion de la biodiversité parachève la domination de la nature par l’être humain, et comment sa protection, victime de la société technicienne, laisse place à une biodiversité écologiquement correcte, acceptée et jardinée.

Pourtant, l’urgence n’est pas de conserver la nature du passé, en créant des milieux ouverts faciles à entretenir. En réalité, ce n’est pas tant la nature qu’il faudrait soigner, mais l’être humain, malade de son obsession de contrôle qui lui fait envisager la nature comme un milieu hostile à dominer, et non comme un monde à part entière à respecter. Préfacé par Marie-Claude Terrasson, cet ouvrage salutaire bouleverse le regard que l’on pose sur la nature et les dérives des politiques de gestion de la nature, tout en proposant de nouvelles pistes au problème épineux de la protection de l’environnement.

x 12,5 18,5 199 p. Eloge des vagabondes
Herbes, arbres et fleurs à la conquête du monde
T
Clément Gilles essai plantes 2014 17/04/14 9782221144909 Robert Laffont Documento Pratique -nature 8,90 € 8.90 prochainement à Plume(s) ?
AA AA

Les plantes vagabondes n’ont pas bonne presse : on les appelle mauvaises herbes, fleurs sauvages, et elles sont trop souvent interdites de culture. Pour prendre la défense du brassage planétaire, Gilles Clément, l’un de nos plus célèbres paysagistes inventeur du Jardin en mouvement, a choisi de nous raconter l’histoire de quelques-unes de ces plantes exotiques que nous retrouvons aujourd’hui dans nos jardins et dans les friches : rhubarbe du Tibet, pavot de Californie, armoise de Sibérie, grande berce du Caucase...

Il nous explique aussi comment l’homme, les désherbants, le béton, les défrichages et les cultures industrielles ont permis à ces vagabondes de s’installer et de se développer. Un livre polémique et poétique, passionnant et passionné.

x 13,5 20 592 p. L’économie est un jeu d’enfant T Harford Tim essai économie 2019 06/03/19 9782130817369 PUF Quadrige Politique et société -économie 15,00 € 15.00 très prochainement à Plume(s) ?
AA AA

Ce volume regroupe deux livres parus originellement en anglais en 2006 (mise à jour en 2013) et 2013, sous les titres The Undercover Economist et The Undercover Economist Strikes Back. Le premier s’est vendu à plus d’un million d’exemplaires et a été traduit en plus de trente langues. Traduit de l’anglais par Laurent Bury. Pourquoi les loyers sont-ils si élevés ? Les immigrés nous volent-ils nos emplois ? Qu’est-ce qu’un marché ? Quels sont les ressorts d’une vente aux enchères ? Pourquoi payez-vous votre café si cher ? Pourquoi les taux d’intérêt font-ils le yoyo ? Et à qui profite le crime ? Ces questions, et beaucoup d’autres trouvent ici une réponse dans un style enlevé, accessible et ludique, sans aucun jargon ni technicité.

Microéconomie et macroéconomie n’auront plus de secret pour vous à l’issue de cette lecture.

x 12,5 19 199 p. Le génie du confinement T Cusset François essai covid 17 mars 2021 17/03/21 9791020909695 Les Liens qui Libèrent Trans Politique et société 15,00 € 15.00 présent à Plume(s)
AA AA

Le confinement ressemble à un méchant coup de génie : camoufler les incapacités de l’Etat, boucler l’espace public, interrompre le mouvement social, imposer des formes de contrôle à domicile qui font triompher le capitalisme numérique. Pourtant, au contraire des suivants, le premier confinement (qui a concerné au printemps 2020 plus de quatre milliards d’humains) fut aussi une scène de vérité, une expérience à la fois commune et solitaire radicalement inédite, peut-être décisive pour l’avenir.

A condition d’interroger d’autres génies que les vautours de la pandémie : les farfadets de l’insoumission, les djinns du voisinage, les anges du ciel intérieur, les vapeurs, enivrantes ou terrifiantes, d’un moment passé hors du temps — tous génies incités à surgir enfin, à la faveur de cette stupéfiante interruption de tout que les modernes avaient dite impossible. En neuf variations enlevées, neuf histoires écrites en neuf genres, ce livre explore ce qu’il nous est arrivé de neuf pendant le premier confinement.

Des humeurs incertaines, des initiatives curieuses et de l’étrange soulagement qui se firent jour, une force se dégage qui nous projette au-delà de la pandémie, de la crise, de la peur : dans un monde enfin vivable.

x 11 18 259 p. La machine-école T Meirieu Philippe et Le Bars Stéphanie essai école 2001 04/09/01 9782070420490 Gallimard »» Folio Actuel Politique et société -école 9,20 € 9.20 prochainement à Plume(s) ?
AA AA
La machine-école : qui se soucie vraiment, dans les débats sur l’école, de la réalité de l’Education nationale, de cette machine qui avance, mais broie, fabrique, mais rejette, relève de réglages délicats entre les politiques, les enseignants, les parents, voire les élèves ? L’ouvrage de Philippe Meirieu - qui répond aux questions de Stéphanie Le Bars, journaliste au Monde - n’est pas un livre de plus sur l’école, mais une coupe anatomique du système de l’Education nationale. Il n’est pas question ici de la seule réaffirmation de grands principes, mais de leur application de plus en plus difficile dans le cambouis quotidien d’une machine prisonnière des corporatismes enseignants, du consumérisme des parents, de la volonté, sans lendemain ni suivi, des ministres de laisser leur nom à des réformes dont ils ne verront pas les suites ni n’assumeront les échecs éventuels. Philippe Meirieu, longtemps tenu par la presse pour le conseiller occulte de Claude Allègre, est aujourd’hui chargé par Jack Lang de réfléchir à la réforme des Instituts universitaires de formation des maîtres ; il fut la cible de virulentes campagnes de presse ad hominem de la part de publicistes ou d’intellectuels brandissant haut les principes de la République. Il explique ici comment ne pas laisser, sous couvert des grands principes, les inégalités - sociales, économiques, culturelle - créer une école à deux vitesses.
x 11 18 264 p. Conditions de l’éducation T Blais Marie-Claude, Gauchet Marcel et Ottavi Dominique essai éducation 2010 01/09/10 9782818500040 Hachette »» Politique et société -école 8,10 € 8.10 manquant sans date
AA AA
Ce livre propose un diagnostic : ce sont les conditions de possibilité même de l’entreprise éducative qui se voient aujourd’hui remises en question par l’évolution de nos sociétés. Toute une série de données qui semblaient aller de soi et qui servaient de socle à l’institution scolaire ont été ébranlées, voire sont en passe de disparaître. La famille et l’école ne tirent plus dans la même direction ; le sens des savoirs s’est brouillé ; l’autorité dont l’institution scolaire a besoin pour fonctionner ne lui est plus reconnue ; la fonction sociale de l’éducation et la place de l’enfant dans la société sont devenues problématiques. Sur ces quatre plans, l’éducation est en butte à des difficultés inédites. Il ne s’agit pas de déplorer l’évanouissement d’un passé vers lequel aucun retour n’est imaginable ni souhaitable. Il s’agit de mettre en lumière l’impact d’une série de transformations majeures, afin de prendre la mesure de la tâche de refondation qui est devant nous.
x 14 21,5 168 p. Les jeunes et le savoir. - Perspectives internationales T Charlot Bernard essai éducation 2001 01/02/01 9782717841923 Economica Anthropos Education Politique et société -école 14,00 € 14.00 prochainement à Plume(s) ?
AA AA
La mondialisation du savoir est à l’ordre du jour. Mais on en parle surtout en termes de nouvelles technologies et l’on s’est peu intéressé aux jeunes eux-mêmes. Pour des jeunes de pays et de cultures différents, qu’est-ce qu’il est important d’apprendre, quelles sont les relations entre le savoir et la vie ? Bernard Charlot a posé cette question à des équipes de recherche de quatre pays, culturellement contrastés : la France, le Brésil, la République tchèque et la Tunisie. Ces équipes se sont saisies de cette question dans toute son ampleur. A un pôle, la question anthropologique : apprendre c’est entrer dans un monde humain et, en milieu populaire, survivre dans un monde difficile. A l’autre pôle, la question didactique : apprendre c’est être confronté à des objets de savoir précis. Tous les jeunes, quelle que soit leur culture, doivent mettre ces deux pôles en relation pour que le savoir fasse sens et pour que l’école ne s’oppose pas à " la vie ".
x 10 18 128 p. Laïcité - L’avenir ensemble
Les Rencontres de la laïcité
T
Agag-Boudjahlat Fatiha, Morena (de la) Frédérique et Bringuier Georges essai laïcité 8 avril 2021 08/04/21 9782708928572 Privat Politique et société 9,80 € 9.80 à paraître
AA AA

Ce livre est issu de la conférence tenue le 9 décembre 2020 au conseil départemental de la Haute-Garonne dans le cadre des Rencontres de la Laïcité. Il reprendra le texte liminaire du président Georges Méric ainsi que la retranscription amendée sur la forme, des questions et interventions de la salle à l’issue de la prise de parole de Fatiha Agag-Boudjahlat, Frédérique de la Morena et Georges Bringuier.

La conférence, synthétisée par les trois auteurs en un texte compact et éclairant, porte sur différents points relatifs aux différentes conceptions de la laïcité dans notre société : laïcité scolaire, laïcité juridique, laïcité dans le sport, mais aussi ailleurs dans le monde. Seront également abordées les questions d’intégrisme religieux et d’équilibre entre communautarisme et universel, à savoir la culture du compromis est-elle fatale au fameux vivre ensemble défendu dans nos sociétés laïques ?


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Nous écrire | Espace privé | SPIP | squelette |