essai - Librairie Plume(s)
masquer rechercher un article par :   ?  

présent :  dans texte :  titre seul :  exacte :
éditeur: tous
Contacts|Qui sommes-nous|Liens|Agenda|soldes
recherche avancée

Plume(s) est une toute jeune petite librairie, qui a ouvert le 1er avril 2008 - non, ce n’était pas un poisson.

Nous voulons proposer des documents qu’on ne trouve habituellement pas à Millau, et proposer aussi un espace de convivialité.

Vous y trouverez des livres, des dvd, des revues sur les thèmes de l’écologie, de l’alter-mondialisme, de la non-violence,... mais aussi des livres maternité et jeunesse, jardinage, cuisine, construction écologique, ou d’autres qui nous ont plu,
ainsi que thé, café, chocolat et jus de fruits bio-équitables,
et aussi un accès internet,
le tout dans la bonne humeur ...

Régulièrement nous organisons des projections vidéo.

  rayons :  BD | Divers | International | Jeunesse | Littérature | Par chez nous | Politique et société | Pratique

ca 4361 documents de type : essai


Les dernières arrivées à Plume(s) de type essai


4361 articles
tout ouvrir dans de nouveaux onglets par rayon par theme
... | 60 | 80 | 100 | 120 | 140 | 160 | 180 | 200 | 220 |...

larg.
?
haut.
?
pages
?
titre +
?
sous-titre
auteur
type
thème
parution +
?
ean
?
éditeur
?
collection
?
rayon
prix
?
disponibilité
?
x 13,5 20 163 p. Décroissance ou barbarie T Ariès Paul essai décroissance 2004 01/10/04 9782914475761 Golias Politique et société -décroissance 15,00 € 15.00 épuisé
AA AA

Dans cet ouvrage, Paul ARIES montre en quoi notre civilisation succombe aujourd’hui à plusieurs aires : un effondrement environnemental, social, politique, humain et symbolique.

La seule alternance crédible passe par l’acceptation des limites physiques de la Terre, mais aussi de nos propres limites humaines.

Il faut en finir avec le culte de la toute-puissance ou de la vitesse. Les chemins de la décroissance sont nombreux : simplicité volontaire, relocalisation généralisée, réapprentissage de la gratuité, de la nature, réinvestissment de nos corps, de l’espace, du temps, etc.

La décroissance est au-delà de l’urgence environnementale un combat pour d’autres valeurs. La décroissance est une nouvelle pensée politique qui bouscule le paysage idéologique actuel.

20% des humains consomment 80% des ressources et il faudrait quatre « Terres » si nous devions tous vivre selon le modèle de consommation occidentale. La question du partage devient donc essentielle. Il ne suffira pas cependant de partager autrement le même gâteau. Il faudra aussi changer de recette...

x 13 20 192 p. Démarque-toi ! Petit manuel anti-Pub T Ariès Paul essai consommation 2004 01/09/04 9782914475600 Golias Politique et société -consommation 15,00 € 15.00 présent à Plume(s)
AA AA
La publicité ne sert pas seulement à vendre des lessives, elle transforme nos façons de penser et de vivre et elle pollue nos rêves. La pub contre les femmes, contre la planète, contre les enfants, l’économie, la politique... Autant d’arguments qui changeront votre regard sur la publicité. À dévorer selon sa curiosité et les besoins de son combat.
x 13,5 22 392 p. Harcèlement au travail ou nouveau management T Ariès Paul essai société, travail 2002 25/10/02 9782914475365 Golias Politique et société -entreprises, travail, syndicalisme 22,00 € 22.00 épuisé
AA AA
Avec des pratiques toujours plus uniformisantes et déshumanisantes communes à de multiples grandes entreprises, le nouveau management s’apparente à du harcèlement. L’auteur dresse ici un constat d’échec des nouveaux modes de management. Ce livre né de débats et voué à nourrir des actions, est destiné aux salariés et aux militants qui ne comprennent plus leur entreprise.
x 14 22 220 p. Israël - Palestine : terre ou paix ? Collectif essai Palestine 2001 10/03/01 9782914475105 Golias International -Moyen Orient 14,94 € 14.94 7,40 € épuisé, mais encore disponible à Plume(s)
AA AA
x 13,5 20 260 p. No conso
Manifeste pour la grève générale de la consomation
T
Ariès Paul essai consommation 2006 01/10/06 9782914475921 Golias Politique et société -consommation 18,00 € 18.00 présent à Plume(s)
AA AA

Paul Ariès, l’un des principaux théoriciens et acteurs du combat contre la malbouffe (la fin des mangeurs, DDB), contre la McDonaldisation (Les Fils de McDo, l’harmattan, Petit Manuel anti-McDo, Golias), contre l’agression publicitaire (Putain de ta marque ! , petit manuel antipub, Golias), en faveur de la décroissance (décroissance ou barbarie, Golias) prolonge dans ce nouveau pamphlet sa critique au vitriol de la société de consommation et sa recherche de nouveaux moyens d’émancipation.

Le politologue lyonais revient sur la victoire idéologique du marxisme au 19e puis au 20e siècle qui a eu pour conséquence de réduire la contestation sociale à la seule sphère de la production et à la seule figure du prolétaire-salarié. Il montre comment les mouvements révolutionnaires (syndicalistes et politiques)faute de disposer d’une théorie critique de la consommation de masse ont vidé cette notion de tout contenu politique contribuant ainsi à la casse des cultures populaires. Il rappelle comment cette victoire du communisme a sonné le glas du mouvement coopératif si cher au vieux mouvement ouvrier. Il revient sur les causes des échecs des expérimentations dans le cadre du catholicisme social ou des milieux libertaires.

Le peuple a donc appris au 20e siècle à devenir tout autant forçats de la consommation que forçats du travail. Il s’est fait à la discipline de la grande distribution comme à celle de la caserne et de l’usine. Les grands mouvements de défense des consommateurs ont ainsi beaucoup plus accompagné que contesté durant tout le 20e siècle le développement de la société de consommation. Les "exclus" et les "déçus" de la consommation sont cependant de plus en plus nombreux et ne cessent d’inventer de nouveaux fronts : commerce équitable, commerce éthique, consom-acteurs, etc.

Le système économique fait cependant la preuve de sa capacité à digérer ces formes nouvelles de rebellion : banalisation de la "Bio" dans la grande distribution, loi de 2006 restreignant le commerce équitable aux seules relations Nord/Sud et refusant d’en faire un instrument pour faire évoluer l’ensemble des filières, etc. Ce courant de l’alter-consommation est donc déjà dépassé par la naissance d’un nouveau mouvement, cette fois ouvertement fondé sur le refus de la consommation. Des boycott ciblés à la "simplicité volontaire", du refus de l’idéologie des prix bas à celui des rituels qui nous font vivre la vie sur le mode du lèche-vitrine, de la volonté de consommer beaucoup moins au projet de lancer une grève générale de la consommation conçue comme un véritable mouvement social (avec ses revendications que l’on oppose aux gouvernements et patronat), "No Conso" est donc bien le bréviaire de l’anti-consommation tout comme "No Logo" fut celui de l’alterconsommation.

x 13 20 126 p. Pour une politique de la décroissance T Ariès Paul essai décroissance 2007 01/10/07 9782354720063 Golias Politique et société -décroissance 12,00 € 12.00 présent à Plume(s)
AA AA

Est-il aujourd’hui un seul homme politique qui ne voit dans la croissance économique un objectif politique à part entière, un seul candidat qui ne l’intègre dans son programme de campagne ? Rares sont ceux qui osent en douter, de peur peut-être de s’attirer le courroux de cette divine croissance, ou simplement de susciter l’incompréhension d’électeurs bercés par la ronronnante litanie qui en vante sans cesse les bienfaits.

Certains osent toutefois le blasphème, questionnant, critiquant, réfutant même l’idée insensée d’une croissance infinie. Cet ouvrage rassemble les contributions de ces militants politiques, chercheurs et intellectuels de gauche qui ne se satisfont pas du développement économique actuel, et en formulent une critique radicale. Il est frappant de voir ce foisonnement de courants critiques à l’égard de la croissance, même si l’on peut regretter que cette critique ne soit le fait que de partis groupusculaires, ou de courants minoritaires au sein de partis de gouvernement.

De l’aile gauche du PS au PC en passant par les Verts, du jeune Parti pour la Décroissance aux Alternatifs Rouges et Verts, leurs propos se répondent, s’opposent et se complètent. A travers cette compilation de textes, ce tour d’horizon - qui ne prétend pas être exhaustif - de la critique de la croissance à gauche, transparaît la dynamique actuelle de critique de la croissance économique. Les lignes de fractures idéologiques ou stratégiques entre les différents courants en présence sont mises en lumières, leurs points de rapprochement aussi...

x 13,5 22,5 526 p. Putain de ta marque ! T Ariès Paul essai consommation, société 2003 31/05/03 9782914475396 Golias Politique et société -consommation 23,00 € 23.00 épuisé
AA AA

La pub c’est zéro comme le symbole mathématique elle n’a pas de valeur en soi ni artistique ni économique, mais, placée au service des Marques et de l’idéologie marchande, elle fait des ravages.

La publicité a transformé le monde en quelques décennies beaucoup plus que cela ne s’était fait en huit siècles. Elle voudrait se faire passer pour une distraction futile ou une information des consommateurs. Elle a une lourde responsabilité dans l’évolution des comportements comme le développement de la violence dans les cités, celui de l’obésité qui touche un jeune sur cinq ou la destruction de la planète.

Le refus de l’agression publicitaire est un acte concret qui conduit aussi à refuser ces rituels qui nous font vivre le shopping comme un " flirt " avec les objets, à vivre la vie sur le mode du " lèche-vitrine ", à pénétrer dans les hypermarchés comme dans des Temples de la consommation, à multiplier les rues piétonnes comme lieux de spectacle de la marchandise, à concevoir les soldes contre une nouvelle temporalité.

La publicité annonce une société dans laquelle la part la plus humaine de l’homme serait passée aux oubliettes, elle préfigure une civilisation dans laquelle l’humanité se réduirait à la consommation.

x 11,5 21 95 p. José Bové
la révolte d’un paysan
T
Ariès Paul et Terras Christian essai Bové, paysans 2000 29/02/00 9782911453878 Golias Les grandes gueules républicaines Par chez nous -José Bové 9,90 € 9.90 épuisé, mais encore disponible à Plume(s)
AA AA
José Bové fait partie de ces grandes gueules républicaines qui prouvent, jour après jour que militer n’est pas triste ; il ne se réduit pas à sa caricature médiatique, derrière le symbole se trouve un homme et toute une vie de fidélité à quelques causes. Représentant de la Confédération paysanne et du mouvement alter-mondialiste, ce portrait de José Bové est à lire d’urgence par tous ceux qui partagent ses combats.
x 13 20 160 p. Salariés de l’amiante, employés de l’indifférence T Faesch Caroline essai santé, amiante 2002 17/04/02 9782914475259 Golias Politique et société -entreprises, travail, syndicalisme 13,00 € 13.00 6,50 € épuisé, mais encore disponible à Plume(s)
AA AA
Alors que d’autres affaires ont bénéficié d’un battage médiatique sans commune mesure, l’affaire de l’air contaminé suscite bien peu d’émois. Ce livre met en lumière les défaillances passées et présentes des pouvoirs publics et des organismes de contrôles, défaillances qui condamnent, aujourd’hui, les anciens salariés de l’amiante à rester des victimes.
x 15 21 127 p. Mémoires d’un cadre dissident T Roulet Michel essai société 9782952371421 Goutte de sable Politique et société 12,00 € 12.00 présent à Plume(s)
AA AA
Michel Roulet : Peu d’ingénieurs soixante-huitard contestataires sont restés au service de l’industrie privée durant plus de trente années. Quasi-clandestin au début pour m’assurer un revenu dans des temps qui s’annonçaient déjà difficiles pour les militants ayant une vision de long terme, dissident discret ensuite, dans tous les cas curieux de disséquer un système caporalisé formatant les individus, je suis resté dans une critique radicale du système économique occidental mais en passant d’un point de vue de gauche classique à une approche écologiste. Sorti du système, je peux enfin m’exprimer librement sur le problème de la survie. Avec le modèle néo-libéral actuel, il est banal chez les écologistes de dire que l’humanité court à sa perte. La grande masse des français et des européens ne veut pas regarder la réalité en face car l’écologie est trop dérangeante. Tout en faisant comme d’autres ( Paccalet, Besset, Hulot...) un diagnostique pessimiste, je pense cependant que des possibilités d’alternatives de vie sont à portée de main pour peu que l’humanité accepte des adaptations progressives mais radicales. Au-delà de ce petit livre de mémoires et de bref essai philosophique, on débouche sur des alternatives concrètes. A la fois testament et lien de dialogue avec les jeunes d’aujourd’hui, j’espère que ce livre présentera de l’intérêt pour vous et que vous pourrez aider un dissident peu introduit dans les milieux de l’édition à le diffuser.
x 11 18 320 p. Sur la frontière T Warschawski Michel essai Palestine, Israël 2004 08/09/04 9782012791688 Hachette »» Pluriel International -Moyen Orient 9,35 € 9.35 épuisé
AA AA

Né à Strasbourg dans une famille religieuse, Michel Warschawski part en Israël à l’âge de seize ans. Fondamentalement engagé pour la paix, il y deviendra une des figures les plus connues de la gauche radicale israélienne. Cet ouvrage raconte son parcours, son engagement ; l’auteur y mêle analyses précises et lucides des évolutions politiques israéliennes et évocation d’amitiés ou d’émotions ressenties dans les combats partagés. Il puise ses références dans la tradition talmudique, dans l’histoire du socialisme révolutionnaire et donne l’esquisse d’une synthèse possible au-delà du sionisme. Et lorsqu’il évoque les déceptions d’après Oslo, il ne manque pas d’affirmer son espoir qu’une paix juste puisse un jour s’imposer dans cette partie du monde.

« Les trente-cinq dernières années de ma vie ont été une longue marche sur la frontière, ou plutôt sur les différentes frontières où se côtoient Israéliens et Arabes, Israéliens et Palestiniens, mais aussi Juifs et Israéliens, religieux et laïcs, Juifs d’Europe et Juifs d’Orient. Des frontières qui s’entrecroisent et parfois se superposent, plus ou moins perméables, plus ou moins infranchissables. »

x 13,5 21,5 178 p. Services publics – livre noir des privatisations T Promouvoir Les Services Publics essai libéralisme 2002 01/03/02 9782747523493 L’Harmattan Politique et société 15,25 € 15.25 présent à Plume(s)
AA AA

Cet essai constitue l’une des premières tentatives de présentation synthétique des dégâts économiques et humains causés par la privatisation de quelques grandes entreprises publiques, en Europe et aux États-Unis, dans le domaine de l’énergie, de l’eau, du courrier, des services financiers, du transport, etc.

Il ne s’agit pas d’une étude universitaire, mais d’un ouvrage collectif, résultat de la collecte quotidienne et sans cesse actualisée d’informations par Jean-Jacques Bianchini, Anne-Isabelle Ferry et les membres de l’association " Promouvoir les Services Publics " (PSP). Il rappelle la brève et désastreuse histoire de la privatisation de quelques services publics dans le monde, démonte les ressorts de l’idéologie néolibérale, esquisse les voies de la reconquête, tant au niveau français et européen qu’à l’échelle des institutions internationales, puisque déjà vacille la toute puissance du marché.

x 21,5 28 185 p. Nous, paysans T Bové José et Luneau Gilles essai paysans 2000 12/09/00 9782850257285 Hazan »» Politique et société -paysannerie 30,55 € 30.55 épuisé
AA AA

José Bové nous invite à feuilleter l’album des familles paysannes de ces soixante dernières années.

Un bon demi-siècle de photographies, une moisson de souvenirs, de sourires, de peines et de joies, de grandeurs et de vicissitudes de la condition rurale, commentés sur le ton de la confidence. On découvre en sa compagnie la modernisation intensive imposée aux campagnes françaises. Révolution silencieuse qui réduisit à un million d’actifs agricoles les dix millions d’avant la dernière guerre mondiale.

Voici donc retracée la mutation qui dépose, à l’orée du XXIe siècle, une agriculture intensive, dominatrice, aussi folle que ses vaches. Une dérive que fait surgir, sous de plaisantes images et documents, l’œil d’un paysan ayant gardé le goût de l’assiette et les pieds sur Terre. José Bové prolonge l’instantané de la photo en réflexion, en émotion, en plaisir. Une façon de transformer un héritage en legs à la génération suivante.

x 11 17,8 153 p. Sortie de secours T Paccalet Yves essai écologie 2008 15/02/08 9782290007099 J’ai lu Politique et société 4,50 € 4.50 épuisé
AA AA

Si nous persistons dans nos folies meurtrières contre l’environnement, le risque d’extinction de l’espèce humaine avoisine les 100 %. Pour survivre, il faut réagir et accomplir, d’urgence, quelques tâches historiques : instituer les États-Unis démocratiques du monde, conserver la diversité des cultures et créer les contre-pouvoirs à l’inévitable tentation de Big Brother. Surtout, changer l’échelle de nos valeurs. Opter pour la décroissance et le partage, faire triompher notre désir d’égalité, d’altruisme et de solidarité. Voici la réponse, toujours pleine d’humour, à l’essai L’humanité disparaîtra, bon débarras !, prix du Pamphlet 2006.

"Yves Paccalet saigne à blanc l’Homo sapiens et en profite pour étaler le peu de sagesse qui habite dans ce cancrelat avide et superstitieux."
Naturavox

x 14 22,5 381 p. Vers un nouveau capitalisme T Yunus Muhammad essai économie 2008 19/08/08 9782709629140 JC Lattès Politique et société -économie 19,80 € 19.80 présent à Plume(s)
AA AA
Un an après avoir reçu le prix Nobel de la paix, Muhammad Yunus, le banquier des pauvres, présente sa vision d’un nouveau modèle économique associant le libre fonctionnement du marché à la recherche d’un monde plus humain. S’appuyant sur le succès du microcrédit qu’il initia au Bangladesh, il propose de créer des entreprises d’un type nouveau.
x 10,5 17,5 192 p. Politique écologique = plein emploi T Governatori Jean-Marc essai économie 2007 13/03/07 9782883535893 Jouvence Politique et société -alternatives 10,00 € 10.00 épuisé, mais encore disponible à Plume(s)
AA AA

Dans cet ouvrage Jean Marc Governatori nous prouve que l’on peut concilier deux problèmes majeurs : résoudre la crise de l’emploi et la crise écologique en créant des emplois destinés à la protection de l’environnement et à la revalorisation de la ruralité. Du même coup, l’auteur traite également deux autres problèmes de fond touchant notre société : la santé – qui dépend de la qualité de l’environnement – et l’espérance - qui dépend du Plein Emploi.

« Nous voulons que l’année 2007 devienne l’année de la santé. Nous pensons que la santé physique et psychique des êtres humains s’épanouit quand ils vivent dans un environnement sain, proches de la nature, et qu’ils se sentent utiles en accomplissant un travail qui donne du sens à leur vie. Notre but est le « Bien Être durable pour tous » Finissons-en avec l’écologie verbale ! Passons de la dénonciation à l’action ! De l’incantation à l’incarnation. Créons des milliers de nouveaux emplois pour protéger notre planète Terre et redonner sa place à la ruralité. Une idée géniale que la France en Action mettra en pratique dès juin 2007.

Un texte-manifeste qui présente un vrai projet de société,très concret, expliqué et exemplifié.

x 13 22 201 p. Parcours féministe T Collin Françoise et Kaufer Irène essai féminisme 2005 01/02/05 9782804020026 Labor sh Quartier libre Politique et société -femmes 15,00 € 15.00 épuisé
AA AA

Parcourir : " aller dans toutes les parties d’un lieu ".

Tel est l’objet de ce livre : revisiter ensemble trente ans de luttes et de débats d’un mouvement qui concerne la moitié de l’humanité, mais qui n’a ni fondatrice, ni doctrine référentielle, ni orthodoxie, ni représentantes autorisées, ni parti, ni membres authentifiés par quelque carte, ni stratégies prédéterminées, ni territoire, ni représentation consensuelle, et qui, dans cette " indécidabilité " constitutive, ne cesse de déterminer des décisions, imposant aujourd’hui son angle d’approche et son questionnement à travers le monde.

Parcours balisé par les slogans de la " nouvelle vague " féministe des années 70 : " Le privé est politique ", " Mon corps est à moi ", " A travail égal salaire égal ", revus et corrigés au cours des années, car on ne peut plus en parler exactement de la même façon au temps des biotechnologies ou de la parité légalisée. Mais d’autres questions sont également abordées : quelle est la place des femmes dans la pensée, dans la création ? Quelles sont les bases théoriques du mouvement ? Quelles (més) alliances du côté des hommes ou du mouvement homosexuel ? Parcours qui n’est ni une autoroute ni une " fausse route ", mais un chemin qui se prouve en marchant.

En parlant et en se parlant.

x 12 18 160 p. Histoire de l’autre T Collectif essai Palestine 2008 31/12/07 9782867464706 Liana Levi International -Moyen Orient 7,00 € 7.00 manquant sans date
AA AA

Deux peuples, deux récits En temps de guerre, les nations racontent l’histoire d’un seul point de vue – le leur –, le seul considéré comme « juste ». Les héros des uns sont les monstres des autres. L’histoire, les droits et la culture de « l’ennemi » sont niés. Le conflit israélo-palestinien ne déroge pas à la règle. Ainsi, la guerre de 1948 est appelée « la guerre d’Indépendance » par les Israéliens et « la Catastrophe » par les Palestiniens. Six professeurs d’histoire palestiniens et six professeurs d’histoire israéliens ont décidé d’écrire un livre qui réunisse l’histoire côté Palestiniens et côté Israéliens autour de trois dates clés – la déclaration Balfour de 1917, la guerre de 1948 et la première Intifada de 1987. Utilisé depuis 2002 dans de nombreux lycées d’Israël et de Palestine, puis de France, cet ouvrage constitue un défi et, nous l’espérons, un pas vers la paix.

Prime (Peace Research Institute in the Middle East), qui est à l’origine de cet ouvrage, est une ONG fondée par des professeurs d’université israéliens et palestiniens avec l’aide de l’Institut de recherche sur la paix de Francfort.

x 14 21 228 p. Du développement à la décroissance
de la nécessité de sortir de l’impasse suicidaire du capitalisme
T
Tertrais Jean-Pierre essai décroissance 2006 16/06/06 9782914980326 Libertaires Politique et société -décroissance 12,20 € 12.20 sur commande ?
AA AA

Ici et là on commence à s’inquiéter de l’épuisement des ressources, du réchauffement de la planète... à cent lieues de prendre la mesure de l’évènement qui nous menace : la destruction des conditions de vie sur terre.

En énonçant une série de faits qui ne laissent aucun doute sur la gravité de la situation, ce livre dénonce l’absurdité selon laquelle on pourrait croître indéfiniment et démontre que la décroissance, seule réponse crédible à la situation actuelle, ne pourra pas faire l’économie d’une rupture avec le capitalisme et d’un changement de civilisation.

Un tel livre, qui va à l’essentiel des choses ne manquera pas de susciter adhésion ou réprobation. Reste qu’avec le temps, personne n’échapera à ses conclusions.

x 14 21 317 p. Le maître qui apprenait aux enfants à grandir
Un parcours en pédagogie Freinet vers l’autogestion
T
Le Gal Jean essai éducation 2008 12/09/08 9782919568338 ICEM Politique et société -école 15,00 € 15.00 présent à Plume(s)
AA AA

Qui aurait pu imaginer que cet enfant, né au fin fond de la Bretagne, d’un milieu pauvre et analphabète, allait devenir un instituteur militant engagé ainsi qu’un chercheur reconnu dans le monde de l’enseignement et des droits de l’enfant ? La destinée hors du commun de Jean Le Gal nous montre qu’à nul enfant, à nul homme, rien n’est impossible.

C’est entre XXe et XXIe siècle que nous suivons ici la trajectoire individuelle d’un homme au cœur d’une aventure collective, celle du mouvement Freinet. Nous y partageons de manière directe son cheminement personnel et professionnel au cours des évènements politiques du siècle : la naissance d’un militant, ses premiers pas en pédagogie Freinet, son engagement dans l’Ecole Moderne, une coopération intime avec Elise et Célestin Freinet,.

Son travail inlassable pour la reconnaissance des droits de l’enfant et la recherche d’une organisation démocratique au sein de l’école s’impose, tant en France qu’au niveau international. L’enjeu fondamental au cœur de cette aventure humaine repose sur l’enfant, le jeune, dans une perspective d’homme autonome et apte à prendre sa vie en main, d’homme libre et responsable, d’homme apte à agir en coopération.

L’école de demain ne peut être qu’une école laïque, populaire, moderne et libératrice. C’est à travers ses multiples expériences et engagements que Jean Le Gal nous fait vivre son parcours de la classe coopérative jusqu’à son aventure autogestionnaire dans laquelle nous pouvons resituer la dimension d’éducation sociale et politique de la pédagogie Freinet. Cette destinée, à la fois individuelle et collective, ouvre des portes essentielles pour repenser l’éducation, l’Ecole de demain dans un objectif d’émancipation et de formation de futurs citoyens critiques et responsables.


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Nous écrire | Espace privé | SPIP | squelette |