société américaine - Librairie Plume(s)
masquer rechercher un article par :   ?  

présent :  dans texte :  titre seul :  exacte :
éditeur: tous
Contacts|Qui sommes-nous|Liens|Agenda|soldes
recherche avancée

Plume(s) est une toute jeune petite librairie, qui a ouvert le 1er avril 2008 - non, ce n’était pas un poisson.

Nous voulons proposer des documents qu’on ne trouve habituellement pas à Millau, et proposer aussi un espace de convivialité.

Vous y trouverez des livres, des dvd, des revues sur les thèmes de l’écologie, de l’alter-mondialisme, de la non-violence,... mais aussi des livres maternité et jeunesse, jardinage, cuisine, construction écologique, ou d’autres qui nous ont plu,
ainsi que thé, café, chocolat et jus de fruits bio-équitables,
et aussi un accès internet,
le tout dans la bonne humeur ...

Régulièrement nous organisons des projections vidéo.

  rayons :  BD | Divers | International | Jeunesse | Littérature | Occasions | Par chez nous | Politique et société | Pratique

ca 153 documents sur le thème : société américaine


Les dernières arrivées à Plume(s) sur le thème société américaine


153 articles
tout ouvrir dans de nouveaux onglets par rayon par theme
0 | 20 | 40 | 60 | 80 | 100 | 120 | 140

larg.
?
haut.
?
pages
?
titre +
?
sous-titre
auteur
type
thème
parution +
?
ean
?
éditeur
?
collection
?
rayon
prix
?
IAD
disponibilité
?
x 11 18 224 p. Dégraissez-moi ça !
Petite balade dans le cauchemar américain
T
Moore Michael essai société américaine 2004 05/02/04 9782264037121 10/18 Fait et cause Politique et société 7,10 € 7.10 épuisé
AA AA
Voici, à travers les yeux d’un ancien ouvrier devenu agitateur professionnel, la face sombre et peu glorieuse des États-Unis, celle du chômage et de la pauvreté, du racisme… et des antidépresseurs. Avec un humour féroce, Michael Moore part en guerre contre les spécialistes du « dégraissage » intensif et leurs alliés, les politiciens qui leur donnent carte blanche (et des subventions). Lui-même licencié de General Motors, il râle, dénonce, accuse, rêve d’organiser le procès des liquidateurs du « rêve américain », demande à l’Arabie Saoudite une aide financière pour les pauvres d’Amérique et offre ses conseils à tous les laissés-pour-compte ! Drôle et excessif, il nous rappelle que le rire est aussi une arme de combat et de résistance.
x 11 18 224 p. Mike contre attaque ! T Moore Michael essai international, société américaine 2003 01/10/03 9782264037220 10/18 Fait et cause Politique et société 7,50 € 7.50 épuisé
AA AA
Le Bandit-en-chef Georges W. Bush, dit « Georges II » et son gang, Dick Cheney, Donald Rumsfeld & co, gouvernent l’Amérique. Ultraconservateurs et richissimes, ils ont fait main basse sur le pays, et partent maintenant en guerre contre l’« Axe du Mal ». Provocateur, corrosif, inquiétant, narcissique, subversif, Mike l’Agitateur-en-chef refuse de leur abandonner le pays et supplie le secrétaire général de l’ONU de déployer ses casques bleus et de rétablir la démocratie ! Le temps est venu de lancer la contre-attaque en dénonçant les maux cachés de l’Amérique : l’illettrisme et l’alcoolisme (le président connaît bien les deux problèmes), le racisme (Mike propose aux Noirs un kit de survie !), la libre circulation des armes, la peine de mort, la pauvreté massive, mais aussi l’arrogance et l’irresponsabilité de la politique étrangère de son pays. Pas de doute, Mike est de retour ! Et son humour ravageur du réalisateur de Bowling for Colombine détonne dans le consensus patriotique qui domine aux États-Unis depuis les attentats du 11 septembre et la guerre en Irak.
x 11 17,6 496 p. Affliction T Banks Russel roman société américaine 2000 31/12/99 9782742722808 Actes Sud Littérature -poches 9,70 € 9.70 sur commande ?
AA AA

Dans une petite ville du New Hampshire, Wade Whitehouse, la quarantaine passée, est un homme brisé. Abandonné par sa femme, en passe d’être quitté par sa maîtresse, alcoolique, violent à ses heures, dépressif, il rumine ses échecs et vivote en travaillant, tantôt policier municipal, tantôt puisatier. Mais un citoyen en vue est tué. Accident de chasse ou meurtre ? L’événement fait basculer le fragile équilibre mental que Wade avait réussi à préserver. Dès lors, dévoré par l’obsession de découvrir un hypothétique assassin, il s’enfonce, au propre comme au figuré, dans un désert de neige et de glace.

Affliction est le récit de l’effondrement d’un homme ordinaire, pris au piège d’une vie ratée depuis l’enfance, confisquée par la tyrannie paternelle. Russell Banks dénonce là magistralement les valeurs viriles véhiculées par un certain mythe américain.

x 11 17,6 256 p. Survivants T Banks Russel littérature société américaine 2004 30/09/04 9782742751730 Actes Sud Littérature -poches 7,70 € 7.70 sur commande ?
AA AA
Situées pour la plupart dans le New Hampshire et le Massachusetts, au sein d’un décor de neige et de glace, ces nouvelles écrites entre 1970 et 1974 explorent les formes contemporaines de certaines obsessions profondément enracinées dans l’inconscient collectif américain. Problèmes familiaux, questions raciales, relations entre père et fils... autant de thèmes qui n’ont cessé de s’affirmer dans l’œuvre ultérieure de Russell Banks. Parfois minimalistes ou intimistes, ces textes où, sans coup férir, se manifeste déjà l’engagement de l’écrivain sur le plan social et politique sont servis par une langue précise, efficace et forte, et par un art de la narration exemplaire.
x 12 16 160 p. Les goulags de la démocratie T Davis Angela essai société, société américaine 2006 30/11/05 9782846261159 Au Diable Vauvert Politique et société -répression 12,00 € 12.00 présent à Plume(s)
AA AA

Les pratiques inhumaines de l’armée américaine au sein de la prison d’Abou Ghraïb ont fait la une de tous les journaux. Depuis, un débat éthique fait rage : dans ce modèle mondial démocratique qu’incarnent les États-Unis, où se place désormais la limite entre l’acceptable et l’inacceptable ?

C’est dans ce contexte politique et médiatique qu’Angela Davis répond à plusieurs interviews et aborde les sujets les plus tabous : résistance à l’oppression, traitements des prisonniers dans les institutions géantes américaines, lutte pour la décence et l’égalité,...

Elle fait allusion à sa propre incarcération, à son expérience d’« ennemi d’état » : Angela Davis a elle-même été classée dans les dossiers du FBI comme activement recherchée. Elle évoque le rôle capital qu’a joué l’activisme social et les mobilisations internationales, dans son cas et dans celui de nombreux prisonniers politiques.

Au cours de quatre entretiens, Angela Davis critique une démocratie compromise par ses origines racistes, une démocratie qui perpétue les inégalités sociales et raciales à travers des institutions elles-mêmes fondées sur l’intolérance. À partir des récentes révélations des rapports successifs de la Croix Rouge faisant état des violations des droits de l’homme dans les prisons de Guantanamo, d’Afghanistan et d’Irak, Angela Davis se livre à une analyse du régime carcéral sur le sol américain et une critique féroce d’un système qui s’obstine à bâtir des complexes pénitentiaires gigantesques sur les ruines tenaces d’un passé esclavagiste et d’une idéologie oppressive, raciste et inégalitaire.

Les prisons sont le miroir d’inégalités flagrantes, aux États-Unis comme dans le monde démocratique.

x 16 24 288 p. Mad in USA T Desmurget Michel essai société américaine 2008 27/03/08 9782353410378 Max Milo International -Amériques 19,90 € 19.90 prochainement à Plume(s) ?
AA AA

En Amérique, le libéralisme est source de prospérité pour le plus grand nombre ? Faux. En Amérique, « tout est possible » pour ceux qui travaillent dur ? Faux. En Amérique, le taux de chômage est dérisoire ? Faux. En Amérique, l’indigence est relative et les pauvres vivent « comme des Européens modestes » ? Faux. En Amérique, les exclus du système de santé reçoivent des soins gratuits lorsqu’ils en ont vraiment besoin ? Faux et archi-faux.

De tous les pays développés, l’Amérique présente les niveaux de pauvreté, de mortalité infantile et d’inégalité les plus élevés. Des millions d’enfants se voient refuser jusqu’au droit à une éducation décente, et imposer de la publicité pendant les cours. Des millions d’individus travaillent à plein-temps (ou plus) pour des salaires inférieurs au seuil de pauvreté. Des millions de salariés, révocables sans préavis, sont dépourvus de congés payés, d’assurance santé, de plans de retraite et de couverture chômage. Des femmes accouchent et retournent au travail dès le lendemain faute d’avoir accès à des congés maternité indemnisés. Des retraités sont contraints de revendre, pour subsister, des canettes de Coca-Cola vides, ramassées dans les poubelles. Le taux d’incarcération des plus défavorisés est tel qu’il biaise jusqu’aux chiffres du chômage…

Pourtant, nombre d’hommes politiques européens continuent d’ériger le « modèle américain » en référence salvatrice. Combien de temps encore devrons-nous subir une telle fable ? Ce livre noir dévoile tous les chiffres et les scandales qui constituent l’Amérique d’aujourd’hui. Des dizaines de témoignages en font une enquête à couper le souffle.

x 14,5 19 41 p. La femme noire qui refusa de se soumettre - Rosa Parks Simard Eric et Gourrat Carole récit racisme, société américaine 2006 16/03/06 9782350000565 Oskar Jeunesse -littérature 5,95 € 5.95 2,90 € présent à Plume(s)
AA AA
x 16 24 496 p. Le cartel Bush T H. Hatfield James biographie politique, société américaine Timéli »» International -Amériques 22,00 € 22.00 prochainement à Plume(s) ?
AA AA

En septembre 1999, c’est-à-dire en pleine campagne électorale aux États-Unis, St Martin Press [éditeur américain] publiait une biographie détaillée du candidat George W. Bush. L’auteur, qui avait réalisé un travail de fourmi, n’ignorait rien de la famille Bush et de junior. Il avait bénéficié dans son enquête de l’aide de Karl Rove (actuel secrétaire général de la Maison-Blanche) qui croyait aider à la rédaction d’une biographie de complaisance. L’ouvrage intitulé Fortunate Son, G. W. Bush and the Making of an American President, fit immédiatement la « une » des journaux, fut choisi comme best-seller par le New York Times et souleva une intense polémique.

Il s’agit d’un document exhaustif sur l’homme, sa famille et son entourage, ses affaires et sa carrière politique, ses retournements de veste et le financement de ses campagnes électorales. Bien qu’il soit écrit sur un ton mesuré et s’attache à comprendre la personnalité de George W. Bush, il présente une vision terrifiante de la vie publique états-unienne. Pourtant de cet imposant travail, on ne retint qu’un passage secondaire, mais sensible : le candidat Bush avait été arrêté pour détention de cocaïne, en 1972. Or, selon les lois locales, ce délit aurait dû lui valoir une privation de droits civiques, il n’aurait donc pas dû avoir le droit de se présenter au gouvernorat du Texas et à la présidence des États-Unis.

Ce sont en réalité bien d’autres détails qui provoquèrent la colère des Bush. Notamment, un passage relatif à la société Arbusto (devenue ultérieurement Harken Energy) dont George W. fut le directeur. On y apprenait que, par l’entremise d’un homme de paille, cette société était la propriété d’un certain Salem Ben Laden, frère aîné d’Oussama. Mais à l’époque, la presse ne comprit pas l’importance de cette information.

Quoi qu’il en soit, la famille Bush se déchaîna contre le livre et son auteur. Elle révéla les erreurs de jeunesse de ce dernier, qui lui valurent de faire de la prison, et s’employa à le discréditer. Simultanément, elle exerça de fortes pressions sur l’éditeur jusqu’à obtenir le retrait et la destruction des presque 100 000 exemplaires disponibles.

James Hatfield, récupéra ses droits sur le livre et le fit rééditer par un éditeur marginal, Soft Skull Press, alors que George W. venait de s’installer à la Maison-Blanche. Karl Rove (secrétaire général de la Maison-Blanche) et Clay Johnson III (alors assistant personnel du président) intentèrent un procès en diffamation et obtinrent le retrait conservatoire du livre. En définitive, il fut autorisé à la vente, sans coupes, mais après le retrait de la préface originale.

Ayant échoué dans leurs démarches, Rove et Johnson menacèrent devant témoin Hatfield de le liquider, lui et toute sa famille, s’il persistait à diffuser son ouvrage. Il fut retrouvé peu après, mort, dans un motel.

Ce document exceptionnel a été préfacé par Jean Ziegler et Thierry Meyssan. Seth Tobocman, le caricaturiste de Village Voice, l’a illustré. Sander Hicks, Robert-James Parsons, David Cogswell et Federico Fasano Mertens l’ont enrichi d’introductions et de post-scriptum. Présenté le 10 octobre au Club de la presse de Genève, sous le titre Le Cartel Bush ou l’itinéraire d’un fils privilégié.

x 11 18 160 p. Quand l’empereur était un dieu T Otsuka Julie roman histoire, société américaine 2008 06/08/08 9782264046673 10/18 Littérature -poches 6,60 € 6.60 épuisé
AA AA
Empruntant largement à l’histoire de ses grands-parents, déportés comme des centaines de milliers de citoyens américains d’origine japonaise, après l’attaque de Pearl Harbour, Julie Otsuka retrace le destin d’une paisible famille de Berkeley. Dans ce climat de psychose et de peur collectives où chacun est soupçonné d’être un traître au service de l’empereur, commence une lente descente aux enfers… Alors que le père est déjà interné, la mère et ses deux jeunes enfants sont envoyés dans un camp de l’Utah aux confins du désert. Un exil fait de privations et de souffrance, où les pires sévices sont perpétrés dans l’indifférence générale. Trois ans plus tard, lorsque le monde sort de sa folie et qu’arrive le temps des retrouvailles, c’est une famille brisée qui doit réapprendre à vivre avec ses voisins.
x 14 21 211 p. Le feu sur la montagne T Abbey Edward roman société américaine 2008 03/01/08 9782351780145 Gallmeister Littérature 22,40 € 22.40 15,60 € présent à Plume(s)
AA AA

Le ranch de John Vogelin est toute sa vie. Sous le ciel infini et le soleil éclatant du Nouveau-Mexique, le vieil homme ne partage sa terre qu’avec les coyotes, les couguars et autres animaux qui peuplent les montagnes et le désert.

Jusqu’au jour où l’US Air Force décide d’y installer un champ de tir de missiles. Déterminé à défendre sa terre, le rancher irascible et borné engage alors un bras de fer avec l’armée. Or un vieil homme en colère est comme un lion des montagnes : acculé, il se battra jusqu’à la mort.

Dans ce western épique et contestataire, Edward Abbey explore les thèmes qui ont fait de lui une figure incontournable de la contre-culture et confirme qu’il est l’un des meilleurs écrivains de l’Ouest américain.

Traduit de l’américain par Jacques Mailhos.

x 11 18 1056 p. Le temps où nous chantions T Powers Richard roman société américaine 2008 03/04/08 9782264041449 10/18 Littérature -poches 11,10 € 11.10 sur commande ?
AA AA
Tout commence en 1939, lorsque Delia Daley et David Strom se rencontrent à un concert de Marian Anderson. Peut-on alors imaginer qu’une jeune femme noire épouse un juif allemand fuyant le nazisme ? Et pourtant… Leur passion pour la musique l’emporte sur les conventions et offre à leur amour un sanctuaire de paix où, loin des hurlements du monde et de ses vicissitudes, ils élèvent leurs trois enfants. Chacun d’eux cherche sa voix dans la grande cacophonie américaine, inventant son destin en marge des lieux communs : Jonah embrasse une prometteuse carrière de ténor, Ruth, la cadette, lutte aux côtés des Black Panthers, tandis que Joseph essaye, coûte que coûte, de préserver l’harmonie familiale. Peuplé de personnages d’une humanité rare, Le temps où nous chantions couvre un demi-siècle d’histoire américaine, nous offrant, au passage, des pages inoubliables sur la musique.
x 11 18 405 p. Vineland T Pynchon Thomas roman société américaine 2000 30/12/00 9782020481595 Points Littérature -poches 8,30 € 8.30 épuisé
AA AA

Vineland est un territoire imaginaire, situé en Californie du nord : c’est le pays des grands séquoias rouges.

La jeune Prairie, qui a quatorze ans en 1984, moment où se dénoue l’histoire, recherche sa mère, Frénési Gates, personnage mythique des mouvements radicaux des années 70. Mais le grand personnage du livre, c’est le persécuteur des gauchistes, Brock Vond, le procureur fédéral, obsédé sexuel délirant, qui rêve de rafler une fois pour toutes les " rouges " réfugiés dans les vallées de Vineland : anciens du Mouvement, fumeurs de joints, ex-hippies, funambules communistes, bûcherons anarcho-syndicalistes.

Le livre est un immense flash-back ludique dans l’histoire de la gauche américaine, un lent glissando mélancolique - sur fond de blues à l’harmonica et de rock and roll frénétique - dans les archives poisseuses du pays : C’est le temps de la paranoïa et de la trahison.

x 13,5 22 736 p. Le pont des soupirs T Russo Richard roman société américaine 2008 31/08/08 9782710330028 Table Ronde Littérature 25,40 € 25.40 présent à Plume(s)
AA AA

Louis C. Lynch, dit Lucy, a toujours vécu à Thomaston, une petite bourgade proche de New York. D’un père optimiste et d’une mère tyrannique, il a hérité un « empire » de petits commerces, qu’il s’apprête à léguer à son fils unique.

Tandis que sa femme Sarah prépare leur premier vrai voyage, un séjour à Venise où ils espèrent retrouver leur plus vieil ami, Bobby Marconi, devenu un peintre de renom, Lucy met la dernière touche à l’histoire de sa vie. Une existence marquée par un drame d’enfance qui le hante encore.

Poids des origines, violence des désirs inassouvis, frustrations du couple, turpitudes de la vie provinciale, tels sont les thèmes qu’explore Richard Russo dans cet ample roman, où se rejoignent l’intime et l’universel.


septembre /08

x 14,5 21,5 288 p. Le premier qui pleure a perdu T Alexie Sherman jeunesse, roman société américaine 2008 31/08/08 9782226180179 Albin Michel Jeunesse -littérature 13,20 € 13.20 épuisé
AA AA
Voici les péripéties poignantes et drôles de Junior, un jeune Indien Spokane, né dans une Réserve. Rien ne lui sera épargné – il a été le bébé qui a survécu par miracle, l’enfant dont on se moque et il est désormais l’adolescent qui subit en soupirant coups de poings et coups du sort. Jusqu’au jour où cet éternel optimiste réalise qu’un déplorable avenir l’attend s’il ne quitte pas la Réserve. Admis à Reardan, une école prestigieuse surtout fréquentée par les Blancs, Junior, se sent devenir un Indien à temps partiel… Dans ce roman plein d’humour où se devine l’autobiographie, Sherman Alexie raconte à merveille, tous les combats, petits et grands, contre soi-même et les autres, qui se gagnent de haute lutte, à condition de porter bien haut les armes de l’intelligence, de la lucidité et de l’humour.
x 13,5 20 375 p. Le livre de Joe T Tropper Jonathan roman société américaine 2006 12/01/06 9782265081413 Fleuve Noir Littérature 18,00 € 18.00 épuisé
AA AA

A priori, Joe Goffman a tout pour lui : un quatre pièces dans les quartiers chics de Manhattan, des aventures sentimentales en série, une décapotable dernier cri et des dollars comme s’il en pleuvait.

Une vie de rêve née deux ans plus tôt, avec la parution de son premier roman Bush Falls, un best-seller corrosif rapidement adapté à l’écran. Dans ce livre, il évoquait une adolescence passée entre un père et un frère moins préoccupé à l’aimer qu’à marquer des paniers au basket, ses deux meilleurs amis ne trouvant rien de mieux à faire que d’afficher leur relation homosexuelle dans une petite ville de province très conservatrice ! Seulement voilà, ce passé riche en névroses irrécupérables refait surface lorsque le père de Joe plonge brutalement dans le coma.

Contraint de courir à son chevet, le romancier, qui n’a pas remis les pieds à Bush Falls depuis dix-sept ans, va se frotter à l’hostilité des résidents locaux, bien décidés à lui faire payer ses écarts autobiographiques. Petit bijou d’humour et de sensibilité, Le livre de Joe a été accueilli avec enthousiasme par la presse américaine.

x 12 21 362 p. Pourquoi les pauvres votent à droite ? T Frank Thomas essai politique, société américaine 2008 09/01/08 9782748900880 Agone Politique et société 24,40 € 24.40 présent à Plume(s)
AA AA
Revenant sur trente ans d’histoire américaine, T. Frank montre comment, mobilisée contre l’avortement et les impôts, toute une frange d’Américains pauvres s’est retrouvée enrôlée dans une guerre au service des plus riches. Enquête de l’auteur dans son Kansas natal.
x 15,5 23,5 760 p. Un pays à l’aube T Lehane Dennis roman société américaine 2009 14/01/09 9782743619367 Rivages »» Littérature 23,49 € 23.49 épuisé
AA AA

L’Amérique se remet difficilement des soubresauts de la Première Guerre mondiale.

De retour d’Europe, les soldats entendent retrouver leurs emplois, souvent occupés par des Noirs en leur absence. L’économie est ébranlée, le pays s’est endetté et l’inflation fait des ravages. La vie devient de plus en plus difficile pour les classes pauvres, en particulier dans les villes. C’est sur ce terreau que fleurissent les luttes syndicales, que prospèrent les groupes anarchistes et bolcheviques, et aussi les premiers mouvements de défense de la cause noire.

En septembre 1918, Luther Laurence, jeune ouvrier noir de l’Ohio, est amené par un étonnant concours de circonstances à disputer une partie de base-ball face à Babe Ruth, étoile montante de ce sport. Une expérience amère qu’il n’oubliera jamais.

Au même moment, l’agent Danny Coughlin, issu d’une famille irlandaise et fils aîné d’un légendaire capitaine de la police de Boston, pratique la boxe avec talent. Il est également chargé d’une mission spéciale par son parrain, le retors lieutenant McKenna, qui l’infiltre dans les milieux syndicaux et anarchistes pour repérer les " fauteurs de troubles " puis les expulser du territoire américain.

A priori Luther et Danny n’ont rien en commun. Le destin va pourtant les réunir à Boston en 1919, l’année de tous les dangers. Tandis que Luther fuit son passé, Danny cherche désespérément le sens de sa vie présente, en rupture avec le clan familial.

Dans une ville marquée par une série de traumatismes, une ville où gronde la révolte, la grève des forces de police va mettre le feu aux poudres.

x 11,5 18,5 120 p. Wal-Mart, l’entreprise monde T Lichtenstein Nelson et Strasser Susan essai consommation, société américaine 2009 04/03/09 9782350960173 Prairies ordinaires »» Politique et société -entreprises, travail, syndicalisme 12,20 € 12.20 8,50 € présent à Plume(s)
AA AA

Wal-Mart.
L’entreprise-monde.

Les données témoignant de la taille géante de Wal-Mart ne manquent pas : Wal-Mart est la plus grande entreprise mondiale, le plus grand employeur privé du monde, le huitième acheteur de produits chinois (devant la Russie et le Royaume-Uni) ; son chiffre d’affaires est supérieur au PIB de la Suisse ; son budget informatique supérieur à celui de la NASA ; le patrimoine financier des héritiers de Sam ’ Walton (son fondateur) est deux fois plus élevé que celui de Bill Rates. Mais derrière ces superlatifs se cache l’histoire très singulière d’une société de l’Arkansas qui, en l’espace de 40 ans, a révolutionné les vieux modèles fordistes d’organisation du travail et largement ami reconfiguré les rapports producteurs /détaillants et toute l’économie américaine. Le succès et l’influence politique de cette entreprise géante lui permettent de redessiner les plans des villes, de déterminer le salaire minimum réel, de casser les syndicats, de définir les contours de la culture populaire, de peser sur les flux de capitaux dans le monde entier, et d’entretenir ce qui s’apparente à des relations diplomatiques avec des dizaines de pays.

Alors que la marge de man ?uvre des gouvernements demeure restreinte, Wal-Mart semble avoir aujourd’hui plus d’influence que n’importe quelle institution, non seulement sur des pans entiers de la politique sociale et industrielle américaine, mais aussi sur le modèle de vie et de consommation mondialisé, bigot et entièrement familialiste.

x 12 20 192 p. Un don T Morrison Toni roman société américaine 2009 15/04/09 9782267020328 Christian Bourgois »» Littérature 15,20 € 15.20 sur commande ?
AA AA

« Situé deux cents ans avant Beloved, Un don évoque, dans la même prose lyrique et verdoyante qui caractérisait son précédent roman, le monde beau, sauvage et encore anarchique qu’était l’Amérique du XVIIe siècle. Toni Morrison a redécouvert une voix pressante et poétique qui lui permet d’aller et venir avec autant de rapidité que d’aise entre les mondes de l’histoire et du mythe, entre l’ordinaire de la vie quotidienne et le royaume de la fable... Un don, le récit déchirant de la perte d’une innocence et de rêves brisés, est, dès à présent, à ranger aux côtés de Beloved, parmi les écrits les plus obsédants de Toni Morrison à ce jour. » (Michiko Kakutani, The New York Times)

« La force épique avec laquelle Toni Morrison rend compte de l’espace et du temps surpasse encore le talent avec lequel elle décrit ses personnages. Elle excelle à trouver une forme de poésie dans ce monde colonial brutal et décousu, amenant son œuvre au-delà de la simple dénonciation des infamies de l’esclavage et des difficultés d’être afro-américain. » (John Updike, The New Yorker)

x 14 20 296 p. Fuck America T Hilsenrath Edgar roman société américaine 2009 19/03/09 9782917084069 Attila »» Littérature 19,25 € 19.25 épuisé, mais encore disponible à Plume(s)
AA AA

1952. Dans une cafétéria juive à l’angle de Broadway et de la 86e rue, Jakob Bronsky, tout juste débarqué aux États-Unis, écrit un roman sur son expérience du ghetto pendant la guerre : Le Branleur ! Au milieu des clodos, des putes, des maquereaux et d’autres paumés, il survit comme il peut, accumulant les jobs miteux, fantasmant sous sa couette sur le cul de la secrétaire de son futur éditeur M. Doublecrum...

L’Amérique, ce « paradis », est une jungle où la valeur d’un homme se juge à son portefeuille et où tout est marchandise : l’homme, la femme, le sexe, et aussi la littérature. Récit drôle et cruel, évoquant Roth ou Bukowski, Fuck America est en grande partie autobiographique : le livre s’inspire des conditions de vie de l’auteur à son arrivée aux États-Unis dans les années cinquante, alors qu’il travaillait comme serveur dans un delicatessen juif de New York.


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Nous écrire | Espace privé | SPIP | squelette |