gilets jaunes - Librairie Plume(s)
masquer rechercher un article par :   ?  

présent :  dans texte :  titre seul :  exacte :
éditeur: tous
Contacts|Qui sommes-nous|Liens|Agenda|soldes
recherche avancée

Vous trouverez à Plume(s) un choix des produits de Timoun, fabricant Saint-Affricain de jouets en bois.
  rayons :  BD | Divers | International | Jeunesse | Littérature | Par chez nous | Politique et société | Pratique

ca 48 documents sur le thème : gilets jaunes


Les dernières arrivées à Plume(s) sur le thème gilets jaunes


48 articles
tout ouvrir dans de nouveaux onglets par rayon par theme
0 | 20 | 40

larg.
?
haut.
?
pages
?
titre +
?
sous-titre
auteur
type
thème
parution +
?
ean
?
éditeur
?
collection
?
rayon
prix
?
disponibilité
?
x 13,5 19 52 mn Nous ne sommes rien, soyons tout T Bellanger Baya doc gilets jaunes 2020 30/11/19 13 Productions Divers -DVD NC NC prochainement à Plume(s) ?
AA AA

Pour mener la révolte des ronds-points, Steven, Manue, Claude, Zaza, Mireille, Jonathan et les autres Gilets Jaunes de Commercy, une petite ville de la Meuse, inventent dès novembre 2018 un mode de fonctionnement totalement horizontal, sans chef ni hiérarchie. Une démocratie directe d’assemblée dans laquelle chaque voix est égale à une autre, et chaque décision est débattue avant d’être votée.

Ce modèle qui leur semble à même de redonner le pouvoir au peuple, ils veulent l’instaurer partout où c’est possible. Alors que le mouvement des Gilets Jaunes s’enlise, ils décident de s’engager dans les élections municipales en présentant une liste citoyenne qui redonnerait tout le pouvoir aux habitants de Commercy.

Dans la construction de cette alternative politique, de sérieux obstacles se dressent sur leur route. Ils doivent affronter la fatigue, la répression et les dissensions. De façon plus insidieuse, la domination progressive d’un petit groupe sur les autres aboutit à la recréation d’une élite, alors même que l’objectif premier était de s’en débarrasser. Au cours de cette quête, ils découvrent qu’il leur faut changer en profondeur pour pouvoir changer le système.

Alors qu’ils ratent de seulement 4 voix l’accession au second tour des municipales de mars 2020, la crise sanitaire inédite du coronavirus vient rebattre toutes les cartes et leur offre une deuxième chance de convaincre les habitants que leur système politique révolutionnaire est bien celui du monde d’après.

x 15 21 66 p. Le mouvement des gilets jaunes
n° 24 - Surgissement populaire et démocratie directe en germe
T
luttes sociales, gilets jaunes 2018 31/12/18
24
Lieux communs »» Politique et société 3,00 € 3.00 prochainement à Plume(s) ?
AA AA

Les gilets jaunes font bien plus qu’écrire une page d’histoire : l’his­toire, ils la font redémarrer. Parce que le monde dont ils exigent le retour disparaît sous leurs yeux et ne reviendra plus jamais. Mais aussi parce qu’ils s’expriment dans des formes et par des moyens qui malmènent toutes les institutions. Enfin, et surtout, parce que leur élan les emmène sur un chemin qui n’existe encore nulle part sinon sous chacun de leurs pas.

Ce que veulent les gilets jaunes c’est, tout simplement, le maintien de notre univers familier et rassurant : un niveau de vie convenable, un tra­vail qui paie, une république respectable, une solidarité égalitaire, des fron­tières claires, une nature préservée, une société décente… Ils sont donc obligés de tout bouleverser et de défier tout ce qui participe à l’effondrement en cours. Ce sont d’abord, évidemment, les oligarchies déracinées et arro­gantes qui instrumentalisent la dévastation écologique pour accélérer ses pillages, fracassant les uns contre les autres les peuples et les cultures à tra­vers les continents. C’est ce que les bien-pensants appellent la « gouver­nance mondiale », la « transition écologique » et le « multiculturalisme » – c’est-à-dire le chaos généralisé.

Mais ce que vont devoir affronter les gilets jaunes, et tous ceux qui refusent la course à la catastrophe, ce sont des contradictions bien plus profondes. Elles affleurent déjà, et chacun s’aperçoit, plus ou moins claire­ment, qu’il va falloir une transformation sociale et politique sans précédent. Car il n’est possible de prendre en compte la raréfaction des ressources énergétiques et naturelles que par une véritable égalité sociale. Or celle-ci est impensable dans un pays fragmenté en lobbies, corporatismes, communautarismes, diluant toute identité collective dans la tiers-mondia­lisation en cours. Les peuples tentent, en ordre dispersé, de retrouver une souveraineté collective – la France des gilets jaunes, elle, semble renouer avec ce vieux principe qui est nôtre : la démocratie directe.

Ce sont ces multiples dimensions que cette brochure veut explorer. Les textes qu’elle contient ont été rédigés à chaud, voulant favoriser l’émergence d’une autonomie collective qui se cherche et n’en est, encore, qu’à ses balbutiements.

Sommaire :

- Introduction : la révolution précipitée
- « Gilets jaunes » : la démocratie directe en germe ? (Tract)
- Le mouvement des « gilets jaunes » (Synthèse)
- Réponses aux objections du désordre établi (Argumentaire)
- Le piège des réseaux sociaux (Analyse)
- Tentations révolutionnaires et risque de chaos (Analyse)
- « Une révolution sans révolutionnaires » ? (Émission radio)
- Gilets jaunes et démocratie directe : convergences et obstacles (Exposé)
- « Les gens expérimentent et ils ont raison de le faire » (Émission)

x 15 21 68 p. Le mouvement des gilets jaunes, seconde partie
n° 24 bis - Chantiers de l’auto-organisation et clôtures idéologiques
T
essai luttes sociales, gilets jaunes 2019 30/04/19
24 bis
Lieux communs »» Politique et société 3,00 € 3.00 présent à Plume(s)
AA AA

Les gilets jaunes font bien plus qu’écrire une page d’histoire : l’his­toire, ils la font redémarrer. Parce que le monde dont ils exigent le retour disparaît sous leurs yeux et ne reviendra plus jamais. Mais aussi parce qu’ils s’expriment dans des formes et par des moyens qui malmènent toutes les institutions. Enfin, et surtout, parce que leur élan les emmène sur un chemin qui n’existe encore nulle part sinon sous chacun de leurs pas.

Ce que veulent les gilets jaunes c’est, tout simplement, le maintien de notre univers familier et rassurant : un niveau de vie convenable, un tra­vail qui paie, une république respectable, une solidarité égalitaire, des fron­tières claires, une nature préservée, une société décente… Ils sont donc obligés de tout bouleverser et de défier tout ce qui participe à l’effondrement en cours. Ce sont d’abord, évidemment, les oligarchies déracinées et arro­gantes qui instrumentalisent la dévastation écologique pour accélérer ses pillages, fracassant les uns contre les autres les peuples et les cultures à tra­vers les continents. C’est ce que les bien-pensants appellent la « gouver­nance mondiale », la « transition écologique » et le « multiculturalisme » – c’est-à-dire le chaos généralisé.

Mais ce que vont devoir affronter les gilets jaunes, et tous ceux qui refusent la course à la catastrophe, ce sont des contradictions bien plus profondes. Elles affleurent déjà, et chacun s’aperçoit, plus ou moins claire­ment, qu’il va falloir une transformation sociale et politique sans précédent. Car il n’est possible de prendre en compte la raréfaction des ressources énergétiques et naturelles que par une véritable égalité sociale. Or celle-ci est impensable dans un pays fragmenté en lobbies, corporatismes, communautarismes, diluant toute identité collective dans la tiers-mondia­lisation en cours. Les peuples tentent, en ordre dispersé, de retrouver une souveraineté collective – la France des gilets jaunes, elle, semble renouer avec ce vieux principe qui est nôtre : la démocratie directe.

Ce sont ces multiples dimensions que ces deux brochures veulent explorer. Les textes qu’elles contiennent ont été rédigés à chaud, voulant favoriser l’émergence d’une autonomie collective qui se cherche et n’en est, encore, qu’à ses balbutiements.

Sommaire :
- Retirer les crocs au parti-journaliste (Tract)
- Analyse d’un mensonge officiel sur le nombre de manifestants à Paris (Analyse)
- Ni gauchistes ni fachos, les gilets jaunes sont politiques (Analyse)
- Gilets jaunes : la violence et l’impasse (Analyse).
- Les gilets jaunes entre le bistrot et le parti (Analyse)
- Putsch gauchiste à Commercy (Analyse)
- Les gilets jaunes et les millénaristes (Courrier) — bientôt disponible...
- Gilets jaunes : On veut du soleil, pas Ruffin ! (Analyse)
- « Il faudrait des paysans de la société » (Courrier) — bientôt disponible...
- La démocratie directe et ses lieux communs (Émission)

x 22 28 80 p. Cahier de vacances des Gilets Jaunes T Hicheri Leïla et Polsky Stéphane gilets jaunes 30 juin 2020 30/06/20 Arts Mâtures & Cie Divers -comptoir à paraître
AA AA
2018… 2019… 2020… vers la Victoire !

Gilet Jaune ? pas Gilet Jaune ? pour ? contre ? ou même indifférent.e ? ce livre est fait pour vous !

Quatre-vingt-une questions pour bousculer les préjugés et mieux comprendre – loin des médias dominants – le mouvement du 17 novembre.

La portée de ces questions est historique autant que pédagogique. Elles rappellent la genèse du mouvement, ses revendications, ses grandes figures, son fonctionnement, ses défenseurs, ses opposants, sa philosophie, ses outils de contestation et de médiatisation…

D’activités ludiques en traits d’humour, et de traits de contestation en illustrations, plongez dans le plus long et remarquable mouvement d’émancipation français depuis Mai 68 – un mouvement de résistance pour la justice sociale, fiscale, écologique : démocratique, en un mot.

Seul.e ou accompagné.e, en famille ou entre ami.e.s, en ville, à la montagne, à la mer, au camping, à la campagne, en cours du soir ou le week-end, voire en période de confinement sanitaire, révisez en vous reposant, apprenez en vous amusant !

Et découvrez en fin de volume votre profil psycho-politique : Gilet Jaune ? pas Gilet Jaune ? pour ? contre ? ou même indifférent.e ?

À vous de jouer !

x 13,5 19 76 mn J’veux du soleil T Perret Gilles et Ruffin François enquête gilets jaunes septembre 2019 17/09/19 3545020066010
J2F079
Jour2Fete Divers -DVD 19,99 € 19.99 présent à Plume(s)
AA AA

« J’ai changé les plaquettes de frein et le liquide de refroidissement. 350 € chez Norauto... » C’est parti pour un road movie dans la France d’aujourd’hui ! Avec leur humour et leur caméra, Gilles Perret et François Ruffin traversent le pays : aÌ chaque rond-point en jaune, c’est comme un paquet-surprise qu’on ouvrirait. Qu’est-ce qui va en sortir ? Des rires ou des larmes ? De la tendresse ou de la colère ? De l’art ou du désespoir ? Les deux compères nous offrent des tranches d’humanité, saisissent cet instant magique ouÌ des femmes et des hommes, d’habitude résignés, se dressent et se redressent, avec fierté, avec beauté, pour réclamer leur part de bonheur.


Bonus : Vidéo des avant-premières - Interview des personnages du film - Affiche du film

x 20 26 76 p. La France des invisibles T magazine gilets jaunes octobre 2019 16/10/19 3663322105173 Courrier international »» Politique et société 8,50 € 8.5 présent à Plume(s)
AA AA

Un an après les premières manifestations des “gilets jaunes”, que raconte la presse étrangère de ces populations qui se sentent déclassées, ignorées des élites, reléguées en deuxième division ?

De villages en quartiers, de l’hôpital à l’usine, les journalistes américains, britanniques, italiens, allemands, suisses... ont parcouru nos territoires.Ils en ont rapporté des reportages et des récits sur la France des petites villes et des campagnes, mais aussi celle des banlieues et de l’outre-mer. Ils racontent la colère, le sentiment d’injustice, mais aussi les espoirs et les initiatives.

SOMMAIRE :

Les villes :
La cité radieuse n’est plus multiculturelle
A bout de souffle
Recherche plasturgistes désespérément
Un visa pour les Flandres
Quand les précaires exploitent les migrants
Le nouveau visage de Mulhouse

Les banlieues :
Deux poids, deux mesures
Le médecin qui ne voulait pas prendre sa retraite
Mon royaume pour un bus
Les quartiers, les préjugés et le rabbin
Ils enchantent la banlieue
A Ivry-Sur-Seine, la fin de la "ceinture rouge"
Get up, Stand up !

Les campagnes :
Où l’on se bat pour ne pas "craquer"
Le bonheur est dans le bio
L’enfer sur Bure
Maires au bord de la crise de nerfs
Comment une famille syrienne se reconstruit dans l’Aveyron

L’outre mer :
Une seule langue pour débattre
Du poison au paradis

x 23 28,5 98 p. Manière de voir n° 168 Le peuple des ronds-points - décembre 2019/janvier 2020
« Gilets jaunes » et autres soulèvements
T
enquête gilets jaunes décembre 2019 31/12/19 3663322106880 Monde diplomatique »» Politique et société 8,50 € 8.50 présent à Plume(s)
AA AA
Que reste-t-il du mouvement des « gilets jaunes » ? Un an après son déclenchement, les raisons de la colère demeurent intactes : injustice fiscale, cherté de la vie, dépendance à la voiture. La situation politique, elle, a changé : l’irruption dans la rue des classes populaires en dehors des cadres syndicaux habituels et la réponse répressive inédite que lui a opposé le gouvernement a constitué un basculement dont les conséquences seront profondes.
x 15 21 56 p. Gilets jaunes : un sursaut populaire T Le Hyaric Patrick essai gilets jaunes septembre 2019 23/09/19 3780157706907 L’Humanité Politique et société 6,90 € 6.9 prochainement à Plume(s) ?
AA AA
Un ouvrage de Patrick Le Hyaric, directeur de “L’Humanité”, dans lequel, sans le dissocier de l’ensemble des mouvements sociaux et citoyens, il tente une analyse du mouvement des gilets jaunes et des puissantes aspirations qu’il porte malgré ses contradictions et tâtonnements. Ce mouvement ne restera pas sans lendemain. Il peut être gros de promesses à condition de pouvoir se relier à l’ensemble des mouvements sociaux, culturels et progressistes. D’où l’appel de l’auteur au devoir d’invention pour une politique d’émancipation. Ce livre est aussi un appel au débat.
x 13 18,5 219 p. Le fond de l’air est jaune
comprendre une révolte inédite
T
Confavreux Joseph essai gilets jaunes 2019 24/01/19 9782021426205 Seuil POINTS Politique et société 14,50 € 14.50 présent à Plume(s)
AA AA

Les ronds-points sont une invention française, tout comme l’idée de les bloquer vêtus de gilets jaunes. En y installant leurs barrières, les manifestants les ont transformés en places publiques, permettant à des gens qui s’ignoraient jusqu’alors de fraterniser. Ils ont surtout réussi à mettre au centre du débat la question de la justice sociale — et celle, fondamentale pour toute l’humanité, du lien entre justice sociale et justice écologique. De cette histoire en cours, il est possible de dessiner certains contours sans les figer. Fait singulier, pour le monde des idées, la mobilisation des gilets jaunes a suscité celle des sciences sociales et humaines, rarement aussi présentes et précises face à l’irruption du contemporain. On a vu, très vite, circuler des analyses issues des meilleurs travaux de l’histoire, de la sociologie, de la géographie, de la science politique, de la philosophie, de l’économie, des sciences de l’information. À la fois archives du présent et armes pour l’avenir, quinze d’entre elles sont réunies ici, accompagnées de photographies, de textes et de slogans qui documentent une révolte inédite.

Avec Étienne Balibar, Ludivine Bantigny, Louis Chauvel, Isabelle Coutant, Aurélien Delpirou, Olivier Ertzscheid, Michaël Foessel, David Graeber, Samuel Hayat, Jean-Claude Monod, Thomas Piketty, Pierre Rosanvallon, Alexis Spire, Sophie Wahnich et Michelle Zancarini-Fournel. Textes réunis et présentés par Joseph Confavreux.

x 15 21 48 p. Jojo, le Gilet jaune T Sallenave Danièle pamphlet gilets jaunes 2019 18/04/19 9782072859823 Gallimard »» Tracts Politique et société 3,90 € 3.90 sur commande ?
AA AA

« Il y a ce que disent les Gilets jaunes. Il y a surtout ce qu’ils révèlent. Cette manière de parler d’eux, dans la presse, les médias, les milieux politiques, sur les réseaux sociaux ! Une distance, une condescendance, un mépris. » Danèle Sallenave

Au miroir du mouvement des Gilets jaunes, l’élite politique, intellectuelle, culturelle a laissé voir son vrai visage. Début janvier 2019, le président promet d’éviter ces "petites phrases" qui risquent d’être mal interprétées, mais il rechute aussitôt.

Les médias ne devraient pas, dit-il, donner sur leurs antennes « autant de place à Jojo le Gilet jaune qu’à un ministre ». Ainsi se révèlent l’étendue et la profondeur de la fracture qui sépare les "élites" des "gens d’en bas" . Fracture géographique, économique, politique et sociale. Et surtout fracture culturelle, entre les habitants des grandes villes, et tous les autres.

La violence et les embardées de langage de quelques-uns ont jeté le discrédit sur les Gilets jaunes. Il ne faudrait pas qu’une élite, assurée de sa légitimité, en tire argument pour occulter la force d’un mouvement qui a fait entendre une exigence de justice et d’égalité, parfois confuse, mais toujours profondément démocratique. Retrouvant ainsi l’inspiration des grands sursauts populaires qui ont marqué notre histoire.

x 14,5 22 227 p. Rester digne
Pourquoi je me bats
T
Levavasseur Ingrid et Anizon Emmanuelle témoignage gilets jaunes septembre 2019 04/09/19 9782081494749 Flammarion »» ARTHAUD - COLL Politique et société 19,00 € 19.00 présent à Plume(s)
AA AA
Le 17 novembre 2018, Ingrid Levavasseur, comme des milliers d’anonymes excédés, manifeste contre la hausse du prix du carburant. Ce jour-là, le peuple des travailleurs pauvres qui n’avait jamais fait la une des médias décide de se faire entendre : le mouvement des gilets jaunes est né. Très vite, l’aide-soignante en devient une figure. Parce qu’elle parle vrai, avec son cœur et ses tripes. Voici l’histoire d’une femme qui s’est toujours battue. Dans ce livre, elle revient sur son parcours de petite fille maltraitée qui a fui le domicile familial à 16 ans, d’ex-obèse qui a réussi à vaincre ses 50 kilos de trop, d’ex-compagne malmenée qui élève seule ses deux enfants, d’aide-soignante qui a démissionné et dénoncé des conditions de travail indignes. Elle lève le voile sur les six premiers mois du mouvement, la fraternité des débuts, les guerres d’ego et les trahisons, les coulisses rocambolesques de la campagne aux élections européennes, la folie des médias, le machisme des uns, la violence des autres, sur les réseaux sociaux comme dans la rue. Aujourd’hui présidente d’associations et engagée pour les municipales, Ingrid Levavasseur a quitté les gilets jaunes, dont elle a publiquement dénoncé les dérives, mais pas son combat pour une société plus juste.
x 12,5 19 166 p. Le vertige de l’émeute
de la Zad aux Gilets jaunes
T
Huët Romain émigration, ZAD, gilets jaunes octobre 2019 09/10/19 9782130819097 PUF Hors collection Politique et société 14,00 € 14 prochainement à Plume(s) ?
AA AA
Qu’est-ce que la violence émeutière ? L’objet « émeute » fascine en même temps qu’il inquiète. Depuis quelques années, les émeutes accompagnent de nombreuses manifestations marquées par l’irruption de violences. À partir d’une immersion dans plus d’une cinquantaine d’émeutes au sein des cortèges de tête (black blocs) entre 2012 et 2019 (ZAD de Notre-Dame-Des-Landes, Loi Travail, Parcoursup, Gilets Jaunes), cet ouvrage saisit la dimension sensible de la violence. Il interroge ce geste politique aussi singulier qu’unanimement désapprouvé. Entre simulacre, jeu et violence domestiquée, le but des émeutiers est de prendre en défaut momentanément le pouvoir. Tout l’enjeu est alors de comprendre comment se vit corporellement l’émeute afin d’entrevoir pourquoi elle est susceptible de susciter chez ses participants de multiples affects : peurs, joies, ivresses, vertige. L’émeute est donc envisagée comme une épreuve charnelle du politique dont il convient d’interrogerà la fois la consistance et l’inanité. L’absurdité dont elle témoigne nous parle à sa façon de notre monde commun.
x 13,5 21,5 120 p. Les gilets jaunes ont raison... et bien plus qu’ils ne croient T Hureaux Roland essai gilets jaunes septembre 2019 12/09/19 9782343179209 L’Harmattan Questions contemporaines Politique et société 14,00 € 14 présent à Plume(s)
AA AA
Les Gilets jaunes ont raison ! Ce sont eux qui sont dans la rationalité et les soi-disant élites qui sont incompétentes, contrairement à ce qu’elles pensent d’une « jacquerie » irrationnelle. Passant en revue l’action publique, l’aménagement du territoire, les questions monétaires, de l’éducation à la santé, cet ouvrage montre au contraire que les affaires de la France sont très mal conduites et que les Gilets jaunes ont raison de contester les gouvernants. Un témoignage d’autant plus précieux que l’auteur, ancien élève de l’ENA, se trouve bien placé pour dénoncer cette incompétence. Il esquisse les lignes d’un programme de gouvernement propre à satisfaire les aspirations des Gilets jaunes.
x 13,5 21,5 190 p. Autopsie du mouvement des gilets jaunes T Bibeau Robert et Mesloub Khider essai gilets jaunes septembre 2019 16/09/19 9782343184357 L’Harmattan Questions contemporaines Politique et société 20,00 € 20 prochainement à Plume(s) ?
AA AA
Surgi spontanément sur un terrain social désagrégé, le mouvement des Gilets jaunes a bouleversé le paysage politique français. Si, au départ, il a fait trembler le gouvernement par sa radicalité et sa combativité, il s’est essoufflé sur des sentiers de revendications petites bourgeoises citoyennes, réformistes, populistes, électoralistes. L’absence d’un objectif stratégique et de tactiques explique le désengagement progressif du prolétariat. Sa feuille de route est jalonnée de revendications improvisées, dans un combat inégal entre l’État des riches et ce mouvement de salariés paupérisés sans grande expérience militante, contaminé par une petite bourgeoisie révoltée de se voir précarisée. Les conditions de l’insurrection n’étaient pas réunies.
x 13,5 21,5 94 p. Gilets jaunes, Mai 68
La rupture
T
Jourdain Philippe essai mai 68, gilets jaunes 23 avril 2020 23/04/20 9782343201481 L’Harmattan Questions contemporaines Politique et société 12,00 € 12.00 prochainement à Plume(s) ?
AA AA

La révolte des Gilets jaunes, considérée à ses débuts comme une simple jacquerie contre la taxation du carburant, va devenir, au rythme de ses actes, le révélateur d’une société volontairement occultée depuis mai 68. En fait, depuis le XVIIIe siècle, une vision du monde, que l’on peut qualifier de "religion mondaine", avait peu à peu été imposée par une élite déracinée à un peuple dont les coutumes étaient imprégnées de christianisme.

Jusque dans les années 1960, ces deux appréhensions des rapports sociaux avaient cohabité. En 1968 la religion mondaine imposa sa doxa. La tradition populaire devait disparaître. La convivialité des ronds-points, les drapeaux tricolores, la présence même de prêtres officiant parmi les Gilets jaunes, illustrèrent avec force une identité populaire considérée comme disparue. Enracinement contre mondialisation, réalité contre virtualité, liens de proximité contre sensibilité universelle marquèrent une rupture avec la culture de 1968.

Des questions essentielles étaient de nouveau formulées : quels étaient les liens sociaux fondamentaux ? Quel était le rôle structurant du territoire ? Quelle vision supérieure nous permettait de vivre ensemble ? Les non-conformistes des années 1930, la pensée à contre-courant d’un Bernanos avaient déjà analysé le danger de la religion mondaine, sous sa forme néo-libérale, et proposaient de redonner au peuple la possibilité de vivre sa common decency, sa décence ordinaire, décrite plus tard par Orwell.

Reprendre leur démarche serait le plus bel héritage des Gilets jaunes.

x 12,5 19 140 p. La victoire des vaincus
à propos des gilets jaunes
T
Plenel Edwy essai gilets jaunes 2019 07/03/19 9782348042874 la Découverte Cahiers Libres Politique et société 14,00 € 14.00 prochainement à Plume(s) ?
AA AA

La révolte des gilets jaunes est un événement inédit, inventif et incontrôlable. Comme tout surgissement spontané du peuple, elle déborde les organisations, bouscule les commentateurs, affole les gouvernants. Comme toute lutte collective, elle s’invente dans une création politique autonome où l’auto-organisation est maître du jeu. Comme toute mobilisation populaire, elle brasse la France dans sa diversité, avec ses solidarités et ses préjugés, ses espoirs et ses aigreurs, ses beautés et ses laideurs.

Prenant le contrepied de la morgue sociale qui s’est déchaînée face à un peuple rabaissé au rang de foule, cet essai veut en déchiffrer l’énigme en mêlant l’histoire immédiate et la longue durée. Né d’un refus de l’injustice fiscale et d’une exigence sociale d’égalité, ce mouvement s’est emparé de la question démocratique centrale, celle du pouvoir présidentiel qui confisque la volonté de tous. C’est cette audace républicaine qu’une répression policière sans équivalent lui fait payer.

L’avenir n’est pas écrit, et le cours des événements dépendra de l’action de celles et ceux qu’ils convoquent. Aussi ce livre est-il une alarme face à la fuite en avant d’un pouvoir affolé qui, pour se légitimer, a choisi de jeter les gilets jaunes dans les bras de l’extrême droite. Si cette catastrophe advenait, en seraient aussi responsables tous les tenants d’une République démocratique et sociale qui auront préféré tenir à distance cet inédit, plutôt que de mener la bataille de l’égalité auprès des gilets jaunes.

x 15,5 21,5 216 p. Gilets jaunes : hypothèses sur un mouvement T AOC essai gilets jaunes 2019 22/01/19 9782348043703 la Découverte Cahiers Libres Politique et société 12,00 € 12 présent à Plume(s)
AA AA
Dès le début de ce mouvement social et politique inédit, AOC a demandé à des chercheurs, des intellectuels, des artistes d’éclairer l’événement à la lumière de ce qu’ils savaient déjà, au regard de leurs travaux antérieurs.

Gilets jaunes : hypothèses sur un mouvement réunit, par ordre chronologique, vingt-cinq textes de sociologues, géographes, historiens, philosophes, politistes, juristes, économistes et écrivains.

Avant-propos, par Sylvain Bourmeau
Voir les « gilets jaunes » comme des citoyens mobilisés contre l’écologie serait une erreur. Entretien avec Alexis Spire
« Gilets jaunes » vs. Macron : la transition écologique dans l’impasse, par Maxime Combes
L’ordre, le retour, par Bertrand Leclair
Face au mépris social, la revanche des invisibles, par Serge Paugam
La transformation des colères en politiques est-elle possible ?, par François Dubet
Les « gilets jaunes » ou le discrédit de la démocratie représentative, par Philippe Marlière
Samedi, j’ai insurrection : neuf leçons à tirer d’un mouvement intermittent, par Sandra Laugier et Albert Ogien
Les « gilets jaunes » : crise politique ou crise de régime ?, par Dominique Rousseau
La France contrainte des « gilets jaunes », par Samuel Depraz
Les « gilets jaunes » ou l’enjeu démocratique, par Michèle Riot-Sarcey
Les « gilets jaunes » en campagne – une ruralité politique, par Ivan Bruneau, Julian Mischi et Nicolas Renahy
L’État face aux « gilets jaunes » : la gestion policière du social, par Christian Mouhanna
Les syndicats dans la roue des « gilets jaunes » ?, par Karel Yon
Les « gilets jaunes » et la Révolution française : quand le peuple reprend l’histoire, par Guillaume Mazeau
Les « gilets jaunes », et après ?, par Francis Wolff et Tristan Garcia
« Égoïstes, imbéciles, illuminés, poujadistes, vulgaires » : les « gilets jaunes » vus depuis une certaine haute fonction publique, par David Guilbaud
L’homme ne vit pas que de gasoil !, par Gérard Bras
Abécédaire de quelques idées reçues sur les « gilets jaunes », par Yves Citton
Ce que devrait savoir le Président, par Julien Fretel et Michel Offerlé
Les vertus de l’inexplicable, par Jacques Rancière
Pas de pouvoir sans consentement, par Olivier Christin
La condition périurbaine, par Michel Lussault
La France à l’horizontale, par Julia Cagé
Du bon usage de la consultation nationale, par Bruno Latour
Bikini rouge sur fond jaune, par Éric Chauvier

x 12,5 19 185 p. In girum
les leçons politiques des ronds-points
T
Jeanpierre Laurent essai gilets jaunes août 2019 29/08/19 9782348043765 la Découverte Cahiers Libres Politique et société 12,00 € 12.00 présent à Plume(s)
AA AA

In Girum imus nocte et consumimur igni.« Nous tournons en rond dans la nuit et nous sommes consumés par le feu. » Qui aurait pu imaginer que cette locution latine, palindrome à l’origine incertaine, livrerait aujourd’hui la tonalité d’une vaste contestation et, au-delà, l’allégorie d’une époque ?

En novembre et décembre 2018, ont en effet surgi sur les ronds-points de France des dizaines de milliers de gilets jaunes. S’ils y ont brûlé des feux conjugués de leurs colères, de leurs espoirs et d’une implacable répression d’État, ils y ont aussi entamé une longue marche giratoire autour d’un autre foyer : celui d’une politique ancrée dans le local, où s’articuleraient autonomie, écologie et justice sociale. Une politique de la Commune, ou plutôt des communes, qui ne serait plus seulement une lubie d’anarchistes ou de révolutionnaires sans révolution, mais un appel auquel les mouvements sociaux du futur auront à répondre.

Pour en entendre d’ores et déjà la rumeur, il faut s’essayer à une lecture d’ensemble du soulèvement jaune. Comprendre comment une mobilisation imprévue a mis en crise les habitudes éculées de la lutte. Expliquer pourquoi ce mouvement s’est tenu à l’écart des idéologies, parvenant, en définitive, à politiser des groupes populaires et périurbains jusqu’alors réfractaires à la politique. Et finir par inscrire l’événement dans une série de protestations qui font des potentialités libératrices et démocratiques du « proche » un nouvel enjeu d’imagination politique.

x 16 24 176 p. Mouvements n° 101 : Vive Les Communes !
Des ronds-points au communalisme
T
doc démocratie, gilets jaunes mars 2020 05/03/20 9782348059087 la Découverte Revue Mouvements Politique et société 16,00 € 16.00 très prochainement à Plume(s) ?
AA AA

Le mouvement des gilets Jaunes a remis la question démocratique au cœur du débat public : du RIC à l’assemblée des assemblées, cette lutte a exprimé une volonté de reconquête de la souveraineté populaire. Comment ces aspirations ont-elles travaillé les pratiques démocratiques du mouvement ? Ont-elles contribué à repenser le local comme un espace politique à investir ? Les élections municipales peuvent-elles constituer un débouché ? Cette actualité vient interpeller des expérimentations qui se déroulent aux quatre coins du monde depuis des décennies, du municipalisme au communalisme, qui dégagent d’autres façons d’envisager la répartition du pouvoir à l’échelle locale.


Depuis novembre 1998, la revue Mouvements alimente le débat social culturel et politique dans une perspective résolument ancrée à gauche. Elle est animée par une équipe pluraliste, tant par les profils socioprofessionnels que politiques.

Mouvements scrute avec attention les transformations qui agitent notre société. Des questions aussi diverses que la flexibilité du travail, l’école, les transformations à l’Est, l’expertise, la famille, l’alternative au social-libéralisme, le Hip-Hop, l’humanitaire ont fait l’objet de dossier fouillés et originaux.

Mouvements travaille à sa façon à une refondation de la pensée de la gauche. Cela implique de promouvoir une démarche résolument réformatrice accrochée à un horizon radical de transformation sociale. Une démarche qui associe en permanence la résistance et le projet, la protestation et l’alternative, l’audace et le réalisme transformateur.

x 13,5 20,5 100 p. Soulèvement, l’odyssée Gilets Jaunes T Fèvre Nicolas photos gilets jaunes août 2019 05/08/19 9782355021015 Les Cahiers de l’Égaré »» La collection privée du capitaine Politique et société 12,00 € 12.00 présent à Plume(s)
AA AA
Soulèvement, l’odyssée Gilets Jaunes, est un album essentiel de photographies en noir et blanc sur le mouvement des gilets jaunes. Un album plutôt petit format, (13.5 cm X 20.5 cm), autant artistique que de reportage, de témoignage, et ne comportant pas de texte.
Les photographies ont été prises lors des manifestations parisiennes, par Nicolas Fèvre, photographe. Le montage de l’album résulte d’un dialogue entre Nicolas Fèvre et l’éditeur.

Souffrances aux multiples contusions qui se répercutent presque invisibles sur chacun, il devenait évident que l’histoire nous donnait rendez-vous. L’éloignement des gens, mais aussi leur écrasement pur et simple, au service d’une verticalité du pouvoir, il ne restait alors qu’une parole brute comme souffle de vie. À travers la rue et l’urgence, les langues se délient enfin, se rencontrent et proposent. Les rues défendues comme des tranchées, par tous ces corps à bout qui revendiquent la possibilité de vivre. L’homme tombé en disgrâce de ses pères vient de bâtir un rempart contre un pouvoir qui le nie. C’est avec ces photos prises sur le vif, que l’on assiste à cette vague de protestations sans précédent, nous ramenant à son ampleur, son impétuosité, mais aussi au fond, à sa grande douceur et humanité.

La Collection privée du Capitaine est très heureuse de recevoir en son sein ce travail photographique de Nicolas Fèvre.
Amoureux depuis des années de la photographie, Nicolas Fèvre a su trouver un regard pluriel et à la mesure d’une révolte.
Souvent sérieux, parfois burlesque, mais toujours brûlant et désorientant, l’album exprime quelque chose du voyage périlleux que les Gilets Jaunes empruntent et inventent, enfin.


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Nous écrire | Espace privé | SPIP | squelette |