génocide - Librairie Plume(s)
masquer rechercher un article par :   ?  

présent :  dans texte :  titre seul :  exacte :
éditeur: tous
Contacts|Qui sommes-nous|Liens|Agenda|soldes
recherche avancée

Plume(s) est ouverte du mardi après-midi au samedi soir, de 10h à 12h et de 14h30 à 19h30 ; fermé dimanche, lundi et mardi matin.
  rayons :  BD | Divers | International | Jeunesse | Littérature | Occasions | Par chez nous | Politique et société | Pratique

ca 10 documents sur le thème : génocide



10 articles
tout ouvrir dans de nouveaux onglets par rayon par theme

larg.
?
haut.
?
pages
?
titre +
?
sous-titre
auteur
type
thème
parution +
?
ean
?
éditeur
?
collection
?
rayon
prix
?
IAD
disponibilité
?
x 13 20,5 321 p. L’élimination T Panh Rithy et Bataille Christophe enquête torture, Cambodge, génocide 2012 11/01/12 9782246772811 Grasset & Fasquelle International -Asie 20,00 € 20.00 présent à Plume(s)
AA AA

Duch a dirigé le centre " S21 " de 1975 à 1979, au cœur de Phnom Penh vidé de ses habitants par les Khmers rouges. 12 380 personnes affreusement torturés, pendant des jours et des semaines, confessent des trahisons imaginaires, avant d’être exécutés à la barre à mine.

Après son film " S21 ", qui faisait se rencontrer bourreaux et survivants de ce centre, Rithy Panh décide de filmer Duch dans sa prison du Tribunal pénal. Duch, la part manquante : l’organisateur du processus d’extermination. Pendant 300 heures, le cinéaste cherche à comprendre cet homme, son parcours personnel, son idéologie, ses méthodes. Il évoque le recrutement de ses équipes, mais aussi sa passion pour les chiffres, ses " séminaires " de torture, ses rapports avec Pol Pot.

L’élimination est une plongée dans le mal ; un combat pour la connaissance, que Rithy Panh mène contre ce bourreau. Ni démon ni figure de la banalité, Duch est un homme complexe et cultivé. Face à lui, le cinéaste raconte ses angoisses et ses choix artistiques, mais aussi son enfance : Rithy Panh avait dix ans en 1975. Il a perdu ses parents et une partie de ses frères et sœurs dans l’expérience khmère rouge. Il a survécu. Il veut comprendre.

x 13,5 21,5 168 p. La complicité de la France dans le génocide des tutsi au Rwanda
15 ans après, 15 questions pour comprendre
T
Association Survie doc Rwanda, génocide 2009 07/04/09 9782296086234 L’Harmattan International -Afrique 13,00 € 13.00 prochainement à Plume(s) ?
AA AA

Le génocide des Tutsi du Rwanda a fait d’avril à juillet 1994 environ 1 million de victimes, massacrées sous le prétexte d’être tutsi ou pour s’être opposées aux massacres.

Planifié par les extrémistes hutu du régime du président Habyarimana, ce génocide a pu être mis en œuvre grâce au silence de la communauté internationale et surtout à l’appui apporté par la France aux génocidaires. Alors que les plus hautes autorités françaises savaient qu’un génocide pouvait survenir au Rwanda, elles n’ont rien fait pour l’enrayer. Au contraire, elles ont soutenu ceux qui le préparaient puis ont apporté un appui décisif, tant politique que militaire, à ceux qui le commettaient.

Ce soutien constitue bien, en droit, une " complicité " de génocide. C’est ce qu’entend rappeler ce livre, 15 ans après les faits. Autour de 15 questions clés, il s’attache à démontrer les éléments constitutifs de cette complicité et tente de répondre aux interrogations qu’une telle accusation pose. Pourquoi la France s’est-elle ainsi engagée au Rwanda ? Est-il possible de juger les responsables français ? Que penser des arguments de ceux qui réfutent la complicité de la France dans le génocide ? Depuis le génocide, quelle est l’attitude de la classe politique française ? Quelle est celle des militaires engagés au Rwanda ? Quelle connaissance l’opinion française a-t-elle de l’implication française ? Qu’est-ce qu’une Commission d’enquête parlementaire apporterait de plus que la Mission d’information de 1998 ? Au travers des réponses à ces questions, ce livre entend aider les citoyens français à comprendre en quoi cette tragédie " africaine " fait à jamais partie de l’histoire de notre pays et met directement en cause le fonctionnement de nos propres institutions.

x 13,5 19 160 mn La trilogie des Gacaca T Aghion Anne doc justice, Rwanda, génocide 2013 01/01/13 3545020030424
MTO007
Dry Valleys production Divers -DVD 29,95 € 29.95 sur commande ?
AA AA

En 1994, en moins de trois mois, 800 000 Rwandais sont massacrés au cours du génocide perpétré contre la minorité Tutsi. La réalisatrice Anne Aghion a passé près de dix ans à retourner sur une petite colline retirée du Rwanda rural. Au cours des années, elle y a suivi l’impact émotionnel des Gacaca (prononcé ga-TCHA-tcha)— une tentative unique de justice qui met en place des tribunaux participatifs pour juger les crimes de génocide et prévoit le retour des prisonniers chez eux en échange de leurs aveux.

Anne Aghion montre victimes et bourreaux qui tentent de reconstruire leur avenir commun, de surmonter leurs réticences à vivre ensemble et qui découvrent peu à peu le pouvoir libérateur de la parole alors que les voix se délient, face à la caméra d’abord, et entre voisins ensuite. La Trilogie des Gacaca accompagne le long-métrage Mon Voisin Mon Tueur, en sélection officielle à Cannes en 2009.


Langues : Kinyarwanda ; Sous-titres français et anglais
Coffret 3 DVD
Mutizones

x 24,5 31,5 92 p. La fantaisie des Dieux - Rwanda 1994 T Saint-Exupéry (de) Patrick BD Rwanda, génocide 2014 06/03/14 9782352043201 Arènes »» BD -historique 19,90 € 19.90 présent à Plume(s)
AA AA
Il n’y avait plus de mots. Juste ce silence. Epais, lourd. C’était un génocide, celui des Tutsis du Rwanda, le troisième du XXe siècle. Il faisait beau, il faisait chaud. Nous avions pénétré le monde du grand secret. Sur les collines de Bisesero, des instituteurs tuaient leurs élèves, des policiers menaient la battue. C’était la "grande moisson". François Mitterrand niait "le crime des crimes". Comment raconter ?
x 13,5 21,5 280 p. Détruire les Arméniens
histoire d’un génocide
T
Nichanian Mikaël histoire Arménie, génocide 2015 14/01/15 9782130626176 PUF Politique et société -histoire 21,00 € 21.00 présent à Plume(s)
AA AA
Dans cet ouvrage sont présentés les grands enjeux du génocide arménien, et plus largement de ce que le langage diplomatique a nommé la « question arménienne ». Pour bien comprendre les racines du processus génocidaire, l’auteur remonte au début du règne du sultan Abdülhamid (1876-1909) et aux massacres de 1894-1896, qui provoquèrent la mort de plus de 100 000 Arméniens d’Anatolie sans réaction militaire de la part des Puissances européennes. Le régime constitutionnel qui succède en juillet 1908 à celui du sultan, sous la pression des officiers jeunes-turcs, est en théorie fondé sur l’égalité de tous les peuples de l’empire, mais il débouche très vite, dès avril 1909, sur les massacres de Cilicie durant lesquels plus de 20 000 Arméniens trouvèrent la mort. La montée des périls et des nationalismes qui touche également les élites ottomanes, notamment au cours des guerres balkaniques de 1912-1913, radicalise leurs positions idéologiques et incite les dirigeants jeunes-turcs à s’engager dans la guerre aux côtés de l’Allemagne pour se débarrasser de la tutelle des Puissances dans les affaires intérieures ottomanes. La destruction d’1,2 million d’Arméniens (sur 1,9 million) constitue un des aspects majeurs de cette politique d’émancipation, dans la mesure où ils sont considérés comme des agents infiltrés au service de puissances étrangères. Le processus génocidaire met ainsi en lumière l’aspect totalitaire de la politique jeune-turque, à la fois dans sa gestion de l’État et dans son projet de société devant aboutir à la naissance d’un « homme nouveau » turc par la destruction de toutes les populations non musulmanes d’Anatolie.
x 13,5 20,5 211 p. Blue book T Fontenaille-N’Diaye Elise histoire, enquête Afrique, génocide 2015 07/01/15 9782702144121 Calmann-Lévy International -Afrique 17,00 € 17.00 prochainement à Plume(s) ?
AA AA

Il est une chose dont peu se souviennent, c’est que l’Allemagne fut une puissance colonisatrice. De 1883 à 1916, elle occupa ce qu’on appelait alors le Sud-Ouest africain, l’actuelle Namibie. Il en est une autre que beaucoup ignorent, c’est que cette colonie fut le théâtre du premier génocide du XXe siècle. Un génocide oublié, occulté même, car le premier rapport officiel - le fameux Blue Book - sur le massacre des Hereros et des Namas fut soustrait à la connaissance du public en 1926.

Elise Fontenaille-N’Diaye, alors qu’elle enquêtait sur son aïeul, le général Mangin, a retrouvé ce rapport disparu. Dès lors, elle se devait de raconter. Si ce livre vise à ranimer le souvenir de cette sombre page de l’histoire du colonialisme, il ne se veut pas un ouvrage de spécialiste. L’auteur y donne son point de vue d’écrivain, son point de vue personnel. Quelque part entre le désert du Kalahari et la presqu’île de Shark Island, au large de Lüderitz, s’est déroulée une macabre répétition générale, préfiguration des exterminations à venir.

Source : Wikipedia

x 13,5 21,5 164 p. Congo-Brazzaville :
Chronique du génocide des Lari du Pool
T
Kimbembe Nsaku doc Afrique, génocide 2018 20/11/18 9782343157139 L’Harmattan International -Afrique 17,50 € 17.50 prochainement à Plume(s) ?
AA AA

Depuis la période révolutionnaire (1963-1991), les gouvernements successifs ont mis en place une politique qui a martelé un discours ouvertement anti-Lari afin d’isoler ceux-ci pour les exterminer, en particulier dans le Pool, province du sud du pays, perçu comme un nid de contre-révolution. Les différents conflits armés qui se sont déroulés au Congo (1993, 1994, 1997, 2000 et 2002) ont tous visé les Lari.

Les différents conflits armés qui se sont déroulés au Congo (1993, 1994, 1997, 2000, 2002) ont tous visé les Lari. À tout moment, ils ont été des victimes expiatoires. Des Orgues de Staline, des hélicoptères de combat et des avions de chasse ont bombardé les quartiers, villages et forêts des pays lari.

Tout ceci s’est déroulé dans le silence de la communauté internationale, en toute impunité. Ce livre relate quelques actes de génocide perpétrés entre octobre 1997 et décembre 1999.

Feuilleter ce livre

x 15 21 224 p. Avant de tuer les femmes, vous devez les violer !
Rwanda : rapports de sexe et génocide des Tutsis
T
Ricci Sandrine doc Rwanda, sexisme, génocide 2019 03/05/19 9782849507797 Syllepse Nouvelles Questions Féministes International -Afrique 18,00 € 18.00 prochainement à Plume(s) ?
AA AA
En 1994, le Rwanda devient tristement célèbre  : un génocide d’une intensité inouïe fauche près d’un million de vies en cent jours. Le groupe minoritaire identifié comme Tutsi est la principale cible des massacres. Les femmes, quant à elles, connaissent un sort particulier. Violées et tuées, violées et réduites en esclavage sexuel par les soldats, les miliciens, les politiciens ou par de simples quidams. En adoptant une perspective féministe, l’auteure prend la mesure des soubassements culturels, sociaux et politiques sur lesquels repose la systématisation du viol en temps de guerre. Elle nous permet de comprendre comment ces hommes et ces femmes du Rwanda, minuscule territoire culturellement et linguistiquement homogène, ont pu en arriver à commettre des actes si monstrueux. Au Rwanda, l’endoctrinement des foules a encouragé la stigmatisation de l’« Autre », les médias de la haine propageant la représentation des femmes tutsi comme des êtres dotés d’un charme maléfique et d’une sexualité dévorante au service de leur «  race  ». L’ennemi «  femme  » apparaît toujours différent de l’ennemi-tout-court.
x 11 17 515 p. L’Etat français et le génocide des Tutsis au Rwanda T Doridant Raphaël et Graner François doc Rwanda, génocide 9782748903935 Agone Dossiers noirs International -Afrique 19,00 € 19.00 prochainement à Plume(s) ?
AA AA

Vingt-cinq ans après les événements, ce livre donne les clés pour comprendre le soutien français aux autorités rwandaises avant, pendant et après le génocide des Tutsis. Il revient sur l’ambiguïté de l’opération Turquoise qui, après avoir laissé massacrer plus d’un millier de civils à Bisesero, a aussi laissé partir vers le Zaïre les génocidaires — qu’elle a même été jusqu’à réarmer. Aujourd’hui encore, la plupart des acteurs politiques, quel que soit leur bord, continuent de se taire ou de nier l’implication de l’État français dans le génocide.

Le combat judiciaire pour rompre ce silence et mettre fin à l’impunité des responsables français et à celle des Rwandais suspectés de génocide — pour qui le territoire français est encore largement une terre d’asile — rencontre de nombreux blocages, parfois au cœur même de l’État.

x 11 18 484 p. Eichmann à Jérusalem
Rapport sur la banalité du mal
T
Arendt Hannah essai génocide 2006 15/09/06 9782070326211 Gallimard »» Folio Histoire Politique et société 11,50 € 11.50 présent à Plume(s)
AA AA
Voici un texte qui, par la controverse qu’il suscita dès sa parution chez les historiens, eut le mérite essentiel de contraindre ceux-ci à entreprendre des recherches nouvelles sur le génocide des Juifs par les nazis. En effet, le reportage d’Hannah Arendt, envoyée spéciale du New Yorker au procès de Jérusalem, philosophe américaine d’origine juive allemande, auteur d’un ouvrage célèbre sur les origines du totalitarisme, fit scandale à New York et à Londres, en Allemagne comme en Israël. Dans son procès du procès, l’auteur — qui ne fait siens ni tous les motifs de l’accusation ni tous les attendus du jugement — est entraînée d’abord à faire apparaître un nouvel Eichmann, d’autant plus inquiétant qu’il est plus " banal " ; puis à reconsidérer tout l’historique des conditions dans lesquelles furent exterminés des millions de Juifs. Et à mettre en cause les coopérations, voire les " complicités ", que le lieutenant-colonel SS a trouvées dans toutes les couches de la population allemande, dans la plupart des pays occupés, et surtout jusqu’au sein des communautés juives et auprès des dirigeants de leurs organisations.
La personnalité de l’auteur, élève du philosophe allemand Karl Jaspers, la controverse qu’elle a partout suscitée et qu’analyse Michelle-Irène Brudny de Launay dans sa présentation, contribuent à faire de ce livre brillant un témoignage que l’on ne peut ignorer sur une des énigmes majeures du monde contemporain.

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Nous écrire | Espace privé | SPIP | squelette |