simplicité - Librairie Plume(s)
masquer rechercher un article par :   ?  

présent :  dans texte :  titre seul :  exacte :
éditeur: tous
Contacts|Qui sommes-nous|Liens|Agenda|soldes
recherche avancée

Vous trouverez à Plume(s) un choix des produits de Timoun, fabricant Saint-Affricain de jouets en bois.
  rayons :  BD | Divers | International | Jeunesse | Littérature | Par chez nous | Politique et société | Pratique

ca 20 documents sur le thème : simplicité



20 articles
tout ouvrir dans de nouveaux onglets par rayon par theme

larg.
?
haut.
?
pages
?
titre +
?
sous-titre
auteur
type
thème
parution +
?
ean
?
éditeur
?
collection
?
rayon
prix
?
disponibilité
?
x 12,6 19,2 301 p. La simplicité volontaire contre le mythe de l’abondance T Ariès Paul essai décroissance, simplicité 2010 04/02/10 9782359250022 la Découverte Empêcheurs de penser en rond Politique et société -décroissance 16,00 € 16.00 remplacé >>(2011)
AA AA

Longtemps les gauches se sont crues en pays de cocagne : il fallait toujours faire croître le gâteau (PIB) avant de pouvoir le répartir plus équitablement.

Il est maintenant évident qu’il n’est pas possible d’avoir une croissance infinie dans un monde fini. L’enjeu est donc d’apprendre à vivre beaucoup mieux avec beaucoup moins. Apprenons à devenir des "partageux" ! Paul Ariès pulvérise avec brio les idéologies du progrès et de la croissance qui continuent à coloniser notre imaginaire. À partir d’une (re)lecture systématique de tous les courants des gauches (socialiste utopique, libertaire, chrétien, marxiste officiel et hétérodoxe), il revient sur le combat qui oppose depuis deux siècles gauches productiviste et antiproductiviste.

L’effondrement environnemental peut être une chance pour inventer une gauche antiproductiviste et optimiste. Il montre également comment l’histoire sociale a été truquée : les milieux populaires ont toujours été antiproductivistes. L’enjeu est de réinventer l’avenir autour de l’idée de gratuité. Pourquoi payer son eau le même prix pour faire son ménage et remplir sa piscine privée ? Pourquoi payer son énergie le même prix pour une consommation normale et un gaspillage ?

x 15 21 144 p. Cuisiner en toute simplicité T Saimpaul Mireille guide cuisine, simplicité 2011 17/03/11 9782703308508 Dangles Pratique -cuisine 15,20 € 15.20 épuisé, mais encore disponible à Plume(s)
AA AA

Pour tous ceux qui, comme l’auteur, ont choisi la voie de la simplicité volontaire, la démarche se poursuit bien au-delà : comment aménager sa cuisine de façon plus écolo, s’équiper sans se ruiner, stocker et conserver les aliments, éviter certains appareils électriques, découvrir des modes de cuisson économiques et alternatifs, accommoder les restes, organiser les repas en évitant le gaspillage et sans se compliquer la vie.

Ce sont mille trucs et astuces que vous trouverez dans ce petit guide agréablement illustré. Cerise, notre cuisinière "apprentie-décroissante", vous accompagnera au fil des pages dans ce voyage culinaire aussi gourmand que sobre. Consommer des aliments bio, produits localement, ou issus de votre jardin est un premier pas vers un mode de consommation plus respectueux de l’environnement, vers une meilleure alimentation dont les bienfaits sur votre santé se feront ressentir rapidement.

Parmi les mille trucs et astuces de cet ouvrage, des préparations-maison à la portée de tous (conserves, pains au levain, laits végétaux, graines germées, laitages, boissons et même les aliments pour animaux), de substantielles économies en perspective et des dizaines de petites recettes à partager pour se faire plaisir en toute simplicité. Mireille Saimpaul s’est occupée pendant plusieurs années d’une petite coopérative de produits biologiques en Provence.

Elle se consacre actuellement à l’écriture et à d’autres activités artistiques.

x 13 21 160 p. Simplicité et minimalisme T Halévy Marc essai simplicité 2011 17/03/11 9782703308812 Dangles Politique et société -décroissance 15,20 € 15.20 prochainement à Plume(s) ?
AA AA

Le minimalisme est un art de vivre.

Il repose sur une démonétisation du quotidien, sur l’idée révolutionnaire que l’argent ne compte pas, ne se compte pas. S’il y en a, on le dépense exclusivement pour le fécond et le noble. Sinon, on s’en passe. Un art de vivre, donc. Imaginez une règle de vie forte et riche, porteuse d’une véritable ascèse quasi initiatique : ne jamais rien acquérir, ne jamais rien utiliser, ne jamais rien faire qui ne soit de la plus haute utilité et, en même temps, de la plus grande qualité.

Essayez et vous découvrirez que la joie de vivre requiert peu, pourvu que ce peu soit très conscientisé, très voulu, très choisi. Nous gaspillons notre temps de vie dans des millions d’actes inutiles et inféconds que nous faisons par habitude, par conformité ou par conformisme. Après avoir été doctorant et chercheur auprès d’Ilya Prigogine (Prix Nobel 1977) pendant près de dix ans, Marc Halévy continue d’étudier les sciences de la complexité et à faire de la recherche théorique fondamentale sur la physique des processus.

Il est conférencier et expert en noétique. L’application de la physique des processus à l’évolution du monde humain et, spécialement, au changement de paradigme que nous vivons actuellement, lui permet d’aborder toutes les facettes socioéconomiques du passage de l’économie industrielle à l’économie de l’immatériel.

x 13 21 264 p. Le principe frugalité
Une autre croissance pour vivre autrement
T
Halévy Marc essai décroissance, simplicité 2010 26/02/10 9782703308171 Dangles Prospective Politique et société -décroissance 18,25 € 18.25 épuisé, mais encore disponible à Plume(s)
AA AA

L’homme était jadis un adorateur d’idole.

Il aimait croire que le bonheur et la joie de vivre venaient de l’extérieur. Les religions, les idéologies, les sciences ou les richesses étaient ses planches de salut. Le matérialisme, le mercantilisme, le consumérisme, le capitalisme, étaient ses flambeaux ! Les pénuries profondes de notre siècle naissant commencent à lui exploser à la figure et le feu d’artifice ne fait que commencer... Épuisement annoncé des ressources énergétiques, gaspillage honteux, consommation effrénée et course insensée à la croissance ne sont que le reflet du vide existentiel de la vie de l’homme d’aujourd’hui.

Les flambeaux d’hier deviennent des impasses et l’heure des désillusions a sonné. Faut-il pour autant engager la révolte ou inversement céder au découragement ? Marc Halévy nous invite à la réflexion et nous propose de passer à l’action ! L’homme occidental doit retourner sa vie comme on retourne un gant. Il peut s’accomplir si sa démarche vient de l’intérieur. Là seulement résident le bonheur et la joie de vivre : adopter une spiritualité intériorisée, tenter de répondre au " pour quoi vivre " et au " comment vivre " et chemin faisant, construire le " principe frugalité ".

x 16 24 176 p. Guide du mieux vivre
La simplicité volontaire en pratique
T
La Grange Christian et Lacroix Benoi guide décroissance, simplicité, sobriété 9782359810165
MIEU
Terran Politique et société -alternatives 15,00 € 15.00 épuisé
AA AA

Notre planète marchande est une grosse boule qui roule trop vite, trop inéquitablement, trop goulûment. À force de consommer trop, trop mal, nous l’envoyons droit dans le mur et vous, vous le savez. Oui, mais que faire ?

Vous avez entendu parler de décroissance ?

De simplicité volontaire, de sobriété heureuse…

Oui, vous en avez entendu parler mais en théorie seulement.

Vous cherchiez des pistes réelles. Voici le livre qui vous rendra acteur concret de la décroissance.

En pratique, à travers 130 points qui couvrent des domaines aussi variés que la maison, l’énergie, l’eau, le jardinage, la cuisine, la santé, le travail, les loisirs, le transport etc. Avec des fiches, des schémas, des plans, des références. En photos, dessins et BD.

Un bon moyen de prendre en main sa destinée et d’assumer ses engagements pour la planète.

x 17 21,8 64 p. Petit cahier d’exercices de simplicité heureuse T Paré Laurence guide simplicité 2011 05/09/11 9782883537347 Jouvence Cahier d’exercices Pratique -développement personnel 6,60 € 6.60 épuisé, mais encore disponible à Plume(s)
AA AA

La simplicité volontaire est un choix de vie qui vise à se libérer d’une trop grande dépendance au matériel et à remettre en cause les habitudes consuméristes de notre société, afin de se rapprocher de ses valeurs et de ses besoins réels.

Cette démarche s’entreprend pour soi, pour les autres, pour la planète, chacun avançant à son rythme sur des chemins qui lui sont propres, avec ses priorités personnelles. La Simplicité Volontaire n’est pas et ne doit pas être une croix de plus à porter, mais doit viser à vous simplifier, vous faciliter la vie... Soyez doux avec vous-même, ne vous infligez pas des objectifs irréalistes ou qui vous mettraient en péril...Ce petit cahier d’exercices vous propose des pistes, des exercices, des mises en situations, des pensées pour découvrir et appliquer la simplicité volontaire au quotidien.

x 15 15 165 p. L’art de la simplicité - Tome 1, La maison T Loreau Dominique guide simplicité 2010 13/01/10 9782930543062 Soliflor Politique et société -décroissance 15,00 € 15.00 épuisé
AA AA
Dans le monde de tous les excès que nous connaissons, suivre les préceptes de l’art de vivre japonais nous sauve de l’esclavage du matérialisme, du temps et de l’argent. Premier tome d’une trilogie sur L’art de la simplicité avant Le corps et L’esprit, La maison nous donne les clés d’une existence minimaliste, plus riche, où règnent style, élégance, liberté et équilibre. Bien qu’écrit au féminin, cet essai s’adresse également aux hommes désireux de vivre mieux matériellement, physiquement, psychologiquement et spirituellement, en leur permettant d’explorer l’immense potentiel dont ils sont dotés.
x 15 15 164 p. L’art de la simplicité - Tome 2, Le corps T Loreau Dominique guide simplicité 2011 25/01/11 9782930543086 Soliflor Pratique -développement personnel 15,00 € 15.00 épuisé
AA AA
Être bien dans sa peau, c’est possible ! En une, deux, trois, Dominique Loreau vous fait adopter les habitudes salvatrices vous permettant de trouver l’image la plus positive de vous-même. Laissez-vous guider par cette immense vague de confiance qui laisse la place au meilleur de vous, pour toujours. Les précieux conseils de beauté et de santé recueillis dans ce deuxième tome de L’art de la simplicité, avec celui consacré à la maison et au mental, montrent à chacun la voie royale vers plus de sérénité, d’énergie et de succès.
x 15 15 164 p. L’art de la simplicité - Tome 3, Le mental T Loreau Dominique guide simplicité 2011 25/01/11 9782930543093 Soliflor Politique et société -décroissance 15,00 € 15.00 épuisé
AA AA
Vous tenez dans les mains un véritable outil de musculation de l’esprit pour accéder à la force tranquille et au bien-être intérieur. Par de simplissimes exercices, vous chasserez les idées noires et vous vous bâtirez un mental plus fort et plus heureux, pour toujours. Ce troisième volet de l’art de la simplicité est avec ses deux premiers tomes (La maison et Le corps) une véritable bible du bien être total.
x 9 14,5 96 p. La valeur de la simplicité volontaire T Gregg Richard B. essai simplicité 2012 20/12/12 9782954218342 Le Pas de côté Divers -petits livres 6,00 € 6.00 manquant sans date
AA AA

«  Le capitalisme n’est pas une simple organisation extérieure, de banquiers et d’industriels. Il se compose d’un esprit, d’une attitude et d’actions habituelles, ancrés en nous.  » Pour le transformer ou l’éradiquer, les opposants doivent donc commencer par décoloniser leurs imaginaires, chasser leurs capitalismes intérieurs et simplifier leurs modes de vie : c’est ce qu’expose Richard Bartlett Gregg dans La Valeur de la simplicité volontaire. Ce livre didactique s’inspire des enseignements de Gandhi : «  Soyez le changement que vous voulez voir dans le monde.  »

Loin de se limiter à la sobriété individuelle, ce texte critique l’obsession de la production, la propriété et l’inégalité, la technique surdéveloppée, la vie mécanisée. Il montre que la société de gaspillage et la prétendue croissance de la richesse matérielle ont conduit à des existences appauvries de consommateurs encombrés, passifs, dépourvus d’autonomie. Contre la mégamachine et le développement déshumanisant des pays industrialisés, Richard B. Gregg oppose une organisation décentralisée et libérée des besoins superflus.

« L’idée d’Henry Ford selon laquelle la civilisation progresse avec l’augmentation des besoins des gens et de leur satisfaction a l’air sensée. L’énorme quantité de papier et d’encre destinés à la publicité ajoute du poids à cette croyance. La stabilité financière et sociale de tout pays industrialisé semble reposer sur l’espoir d’un marché en perpétuelle expansion pour écouler la production de masse. La Russie, aussi bien que les nations capitalistes, vise cet objectif. Le monde entier semble voué à cette conception. N’est-ce pas un anachronisme de parler de simplicité dans une telle époque ?  »

La Valeur de la simplicité volontaire, publié en 1936, est un texte pionnier, qui fait de Richard B. Gregg «  un personnage-clé dans l’histoire de la simplicité en Occident  » [2]. Il est traduit en français pour la première fois.

x 14 22 297 p. Vivre en yourte : un choix de liberté
Hymne à la sobriété heureuse
T
Barbe Sylvie témoignage habitat nomade, simplicité 2013 19/04/13 9782364290358 Yves Michel Société civile Politique et société -alternatives 20,00 € 20.00 présent à Plume(s)
AA AA

Il était une fois une femme rêvant de liberté, qui décida de tout quitter pour vivre simplement sous une tente fabriquée de ses mains. Pionnière des yourtes, elle s’installe dans les années 1990 dans les Cévennes. Défricheuse d’un mode de vie sobre et autonome, elle fait rapidement des émules, mais se heurte à des obstacles : elle dévoile ici ses déboires au camp de yourtes, aux prises avec les spéculateurs, les potentats locaux, le voisinage, l’intolérance, et affirme son bonheur d’avoir réussi à incarner son rêve d’intégrité et de cohérence.

Elle rend hommage aux humbles en démontrant comment la yourte peut sauver du désespoir et restaurer la dignité. Hymne écoféministe à la simplicité volontaire, ce témoignage d’une femme rebelle à l’ordre dominant défend le droit à l’autoconstruction, à l’autosubsistance, aux énergies autonomes et renouvelables, le respect de la nature, la non - coopération au consumérisme, la non-violence, la poésie, le droit à la colère, le devoir d’alerte...

C’est ainsi qu’un chemin vers l’éveil est tracé.

x 11 17,5 144 p. Vers la sobriété heureuse T Rabhi Pierre essai décroissance, simplicité 2013 10/04/13 9782330018078 Actes Sud Babel Politique et société 6,70 € 6.70 remplacé >>(2013)
AA AA

Pierre Rabhi a vingt ans à la fin des années 1950, lorsqu’il décide de se soustraire, par un retour à la terre, à la civilisation hors sol qu’ont commencé à dessiner sous ses yeux ce que l’on nommera plus tard les Trente Glorieuses. En France, il contemple un triste spectacle : aux champs comme à l’usine, l’homme est invité à accepter une forme d’anéantissement personnel à seule fin que tourne la machine économique.

L’économie ? Au lieu de gérer et répartir les ressources communes à l’humanité en déployant une vision à long terme, elle s’est contentée, dans sa recherche de croissance illimitée, d’élever la prédation au rang de science. Le lien viscéral avec la nature est rompu ; cette dernière n’est plus qu’un gisement de ressources à exploiter - et à épuiser. Au fil des expériences, une évidence s’impose : seul le choix de la modération de nos besoins et désirs, le choix d’une sobriété libératrice et volontairement consentie, permettra de rompre avec cet ordre anthropophage appelé "mondialisation".

Ainsi pourrons-nous remettre l’humain et la nature au coeur de nos préoccupations, et redonner enfin au monde légèreté et saveur.

x 12,5 18 316 p. L’art de la simplicité T Loreau Dominique essai art de vivre, simplicité 2013 20/03/13 9782501084864 Marabout Poche Marabout Psy Politique et société -décroissance 6,90 € 6.90 remplacé >>(2019)
AA AA
Essayez : épurez votre intérieur, videz vos armoires, abandonnez vos achats compulsifs, apprenez à manger plus frugal, prenez soin de votre corps et donc de votre esprit. L’élégance, le bien-être et le mieux-vivre à l’usage des femmes occidentales, telles sont les promesses de cet ouvrage inspiré des philosophies orientales. L’Art de la simplicité appréhende toutes les approches pour se sentir en harmonie avec soi-même et, par conséquent, avec les autres : vivre zen, voici la clé de l’équilibre et du bonheur.
x 11 17,5 163 p. Vers la sobriété heureuse (NE) T Rabhi Pierre essai décroissance, simplicité 2013 18/09/13 9782330026592 Actes Sud Babel Politique et société 6,70 € 6.70 présent à Plume(s)
AA AA
Pierre Rabhi a vingt ans à la fin des années 1950, lorsqu’il décide de se soustraire, par un retour à la terre, à la civilisation hors sol qu’ont commencé à dessiner sous ses yeux ce que l’on nommera plus tard les Trente Glorieuses. En France, il contemple un triste spectacle : aux champs comme à l’usine, l’homme est invité à accepter une forme d’anéantissement personnel à seule fin que tourne la machine économique.
L’économie ? Au lieu de gérer et répartir les ressources communes à l’humanité en déployant une vision à long terme, elle s’est contentée, dans sa recherche de croissance illimitée, d’élever la prédation au rang de science. Le lien viscéral avec la nature est rompu ; cette dernière n’est plus qu’un gisement de ressources à exploiter - et à épuiser. Au fil des expériences, une évidence s’impose : seul le choix de la modération de nos besoins et désirs, le choix d’une sobriété libératrice et volontairement consentie, permettra de rompre avec cet ordre anthropophage appelé "mondialisation".
Ainsi pourrons-nous remettre l’humain et la nature au coeur de nos préoccupations, et redonner enfin au monde légèreté et saveur.
x 16,5 23 300 p. Vivre la simplicité volontaire
La Décroissance - Histoire et témoignages
T
essai simplicité 2014 22/11/14 9782915830897 L’Echappée Politique et société -décroissance 20,00 € 20.00 prochainement à Plume(s) ?
AA AA

Des habitants de zone urbaine ou rurale vivent sans voiture, sans télévision, sans téléphone portable, sans lave-linge, et même parfois sans frigo… tout en étant investis dans la vie locale et en soutenant que l’on est plus heureux en possédant moins. Parmi eux, des jeunes parents intégrés professionnellement refusent l’engrenage des carrières, de l’argent, de la consommation et choisissent plutôt la solidarité et l’épanouissement intellectuel et social. D’autres ont carrément décidé de vivre en autarcie, par exemple dans une maison qu’ils ont construite dans les bois, sans eau ni électricité, « en grève générale quotidienne contre le capitalisme ». D’aucuns refusent un travail aliénant et se tournent vers des métiers artisanaux : cordonniers, ébénistes, brasseurs ou paysans. Certains ont pourtant eu une vie tout ce qu’il y a de plus conformiste, comme cet ancien ingénieur qui gagnait 100 000 euros par an et qui a tout plaqué car sa « vie n’avait aucun sens ».

Toutes ces trajectoires, bien que très différentes, tentent d’appliquer les principes de la simplicité volontaire : une philosophie pratique selon laquelle la vie se trouve ailleurs que dans l’accumulation indéfinie et le « tout, tout de suite ».

Ce livre présente une cinquantaine de parcours singuliers de déclassés volontaires qui nous expliquent les raisons de leurs choix, la manière dont ils vivent, les liens qu’ils tissent, leurs rapports aux autres, à la nature et aux savoir-faire. Ils nous racontent comment ils s’efforcent, chacun à leur manière, de s’extirper de la société de consommation et des grands réseaux techniques pour savourer une vie riche de sens, de puissance d’agir et de liberté.

Initialement parus dans La Décroissance, ces entretiens sont accompagnés d’une préface de Bruno Clémentin et Vincent Cheynet, fondateurs du journal, et d’une histoire de la simplicité volontaire.

x 12 18,5 392 p. Vivre la simplicité volontaire
Histoire et témoignages
T
Thiesset Pierre et Biagini Cédric essai simplicité 18 septembre 2020 18/09/20 9782373090734 L’Echappée Politique et société -décroissance 12,00 € 12.00 à paraître
AA AA

La décroissance est plus que jamais nécessaire. La simplicité volontaire en est l’une des expressions : une philosophie pratique selon laquelle la vie se trouve ailleurs que dans l’accumulation indéfinie et le " ? tout, tout de suite ? ". Ainsi, des habitants de zone urbaine ou rurale vivent sans voiture, sans télévision, sans téléphone portable, et même parfois sans frigo... et soutiennent que l’on est plus heureux en possédant moins.

Voici les parcours singuliers d’une cinquantaine d’entre eux. Ils nous expliquent les raisons de leurs choix, la manière dont ils vivent, leurs rapports aux autres, à la nature et aux savoir-faire. Chacun à leur manière, ils s’extirpent de la société de consommation et des grands réseaux techniques pour savourer une vie riche de sens et de liberté.

x 11 17,5 180 p. Vers la sobriété heureuse
édition collector
T
Rabhi Pierre essai décroissance, simplicité 2015 28/11/15 9782330056834 Actes Sud Babel Politique et société 10,00 € 10.00 manquant sans date
AA AA
« J’avais alors vingt ans, et la modernité m’est apparue comme une immense imposture. »
Dans cet ouvrage, Pierre Rabhi apporte son témoignage sur ce qu’il appelle la « sobriété heureuse », prise en tant que réelle valeur de bien-être, force de libération physique et morale.
x 12,5 18 320 p. L’art de la simplicité
Simplifier sa vie c’est l’enrichir
T
Loreau Dominique essai art de vivre, simplicité 2019 24/04/19 9782501139670 Marabout Politique et société -décroissance 6,90 € 6.90 actuellement indisponible
AA AA

Etre en accord avec son époque sans se laisser gagner par la société de consommation. Epurer son intérieur, vider ses armoires, abandonner ses achats compulsifs, apprendre à manger plus frugal, prendre soin de son corps et de son esprit... Toutes ces pratiques font partie du programme pour tendre vers davantage d’harmonie avec soi et les autres. Cet ouvrage délivre les fondements des philosophies orientales : le bien-être et le mieux-vivre à l’usage des femmes occidentales.

Finalement, vivre zen est la clé de l’équilibre et du bonheur.

x 13 21 192 p. Vers une vie simple T Carpenter Edward essai simplicité février 2020 21/02/20 9782373090673 L’Echappée LE PAS DE COTE Politique et société -décroissance 16,00 € 16.00 présent à Plume(s)
AA AA

Publié en 1887, ce livre est un réquisitoire contre l’idéal qui prédomine alors en Angleterre ? : s’enrichir en fournissant le moins d’efforts possible. Toute une population rêve en effet de parvenir à l’état de consommateur passif qui vit aux crochets des autres. A l’économie politique bourgeoise qui détruit la fraternité, Carpenter oppose un tout autre idéal ? : que chacun se dépouille du superflu et se retrousse les manches pour répondre à ses besoins, tout en partageant et en s’entraidant avec ses prochains.

S’appuyant à la manière d’un Henry David Thoreau sur sa propre expérience de retour à la terre, sur sa sensibilité à la nature et sur les principes de la simplicité volontaire qu’il expose ici, l’écrivain-maraîcher plaide pour un socialisme anti-industriel. Soit une production à petite échelle fondée sur le travail des paysans et des artisans, qui maîtrisent leurs moyens de subsistance. Non seulement une telle société décentralisée serait plus juste et égalitaire, mais elle permettrait aussi une plus grande liberté et un épanouissement des individus.

Car l’homme n’est pas fait pour s’enfermer dans des villes fumantes, mais pour vivre au grand air et travailler avec ses mains. Voici l’une des leçons de ce magnifique traité de philosophie pratique.

x 13,5 21 306 p. Les hommes lents
Résister à la modernité XVe - XXe siècle
T
Vidal Laurent doc simplicité, lenteur janvier 2020 15/01/20 9782081427822 Flammarion »» Essais Flammarion Politique et société -décroissance 20,00 € 20.00 très prochainement à Plume(s) ?
AA AA

L’histoire de la modernité est d’abord celle d’une discrimination : en érigeant la vitesse en modèle de vertu sociale, les sociétés modernes ont inventé un vice, celui de la lenteur - cette prétendue incapacité à tenir la cadence et à vivre au rythme de son temps. Partant d’une violence symbolique et d’un imaginaire méconnu, Laurent Vidal fait la genèse des hommes lents, ces individus mis à l’écart par l’idéologie du Progrès.

On y croise tour à tour un Indien paresseux et un colonisé indolent à l’époque des grandes découvertes, des ouvriers indisciplinés dans le XIXe siècle triomphant ; plus proches de nous, le migrant en attente ou le travailleur fainéant restent en marge de l’obsession contemporaine de l’efficacité. Mais l’auteur révèle avant tout la façon dont ces hommes s’emparent de la lenteur pour subvertir la modernité, à rebours de la cadence imposée par les horloges et les chronomètres : de l’oisiveté revendiquée aux ruses déployées pour s’approprier des espaces assignés, les hommes lents créent des rythmes inouïs, jusque dans les musiques syncopées du jazz ou de la samba.

En inventant de nouveaux modes d’action fondés sur les ruptures de rythme - telles les stratégies de sabotage du syndicalisme révolutionnaire -, ils nous offrent un autre regard sur l’émancipation. Mêlant la rigueur de l’historien à la sensibilité d’un écrivain qui puise aussi bien dans la littérature que dans les arts, cet essai ouvre des horizons inédits pour repenser notre rapport à la liberté.


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Nous écrire | Espace privé | SPIP | squelette |