marche - Librairie Plume(s)
masquer rechercher un article par :   ?  

présent :  dans texte :  titre seul :  exacte :
éditeur: tous
Contacts|Qui sommes-nous|Liens|Agenda|soldes
recherche avancée

Quelques sites qui méritent le voyage ...

  • Petites perspectives illustrées : Bibliothèque collective de critique sociale, 1 rue Pasteur 12100 Millau ; ouvert le vendredi de 10h30 à 13h.
  • la boutique en ligne d’EnVies EnJeux
  • 36 rue des Lilas : chambres et tables d’hôtes à Millau, chez Eveline et Jean-Michel.
  • La libraithèque ’le droit à la paresse’, librairie et bibliothèque associative et militante, une adresse indispensable dans le Lot.
  • Le pas de côté une librairie - bistrot à Béziers a dû fermer, hélas ...
  • Naturellement Simples Produits naturels à base de plantes
  • Le Lieu-Dit à Saint Affrique, librairie-café-resto-..., lieu de rencontres incontournable, n’a pas (encore) de site internet : 5 rue de l’industrie / 05 65 99 38 42 ; voir aussi sur le site de Plume(s) : Le Lieu-Dit.
  • L’essentiel librairie — épicerie bio — tartinerie à Marciac (Gers)
  • Construire un monde solidaire
  • Radio-Larzac celle que vous entendez fréquemment à Plume(s) - à moins que ce ne soit :
  • Radio Saint-Affrique
  • Association E.V.E. : écomobilité et voyage écologique.
  • Plume(s) est affiliée au site Place des Libraires ,
  • et aussi au site lalibrairie.com (réseau de 2500 — début 2017 — points libraires sur le territoire français), sur lequel vous pouvez commander un livre et le régler en ligne, puis le récupérer à Plume(s).
  • EnVies EnJeux est la continuité d’Alter’Educ, dans son approche comme dans sa volonté de fonctionner collectivement. Cette équipe, constituée de bénévoles passionné-e-s, dispose depuis septembre 2012 de deux antennes : une à Millau et l’autre à Aubagne.
  • Enercoop, notre fournisseur d’électricité réellement écolo.
  rayons :  BD | Divers | International | Jeunesse | Littérature | Par chez nous | Politique et société | Pratique

ca 16 documents sur le thème : marche



16 articles
tout ouvrir dans de nouveaux onglets par rayon par theme

larg.
?
haut.
?
pages
?
titre +
?
sous-titre
auteur
type
thème
parution +
?
ean
?
éditeur
?
collection
?
rayon
prix
?
disponibilité
?
x 11 16,5 96 p. Les bonheurs de l’aquarelle
Petite invitation à la peinture vagabonde
T
Le Maître Anne art, marche 2009 31/03/09 9782913955776 Transboréal Petite philosophie du voyage Divers -voyages 8,00 € 8.00 4,00 € présent à Plume(s)
AA AA
Glisser dans son bagage quelques couleurs et un carnet de croquis, prendre le temps de s’asseoir, sur une pierre ou un banc, et de recueillir du bout du crayon le spectacle qui s’offre à vous… Colline ou cathédrale, âne ou pissenlit, dessiner en voyage, c’est, à mille lieues de l’instantanéité photographique, prendre le temps de l’écoute, du regard et donc de la rencontre. Ralentir le pas, faire naître un paysage sous son pinceau et rapporter un témoignage vivant des voyages que l’on a accomplis, c’est aussi prolonger son périple par l’imaginaire. Car l’aquarelle itinérante est un double voyage, dans un lieu étranger et dans sa re-création par le pinceau. Elle apprend à regarder le monde autrement, à être attentif aux nuances et aux lignes de force, et, en restituant les contrées explorées d’une façon personnelle et sensible, permet en outre de revivre le moment de leur découverte.
x 11 16,5 96 p. La Joie du voyage en famille
Petites digressions sur l’école buissonnière
T
Delloye Bernard essai voyage, marche 2010 18/11/10 9782361570125 Transboréal Petite philosophie du voyage Divers -voyages 8,00 € 8.00 prochainement à Plume(s) ?
AA AA
Qui n’a rêvé de partir, pour un an ou pour plusieurs, au bout du monde avec ses enfants ? Pourtant, il y a loin entre la lecture des romans scolaires de découverte comme Le Tour de la France par deux enfants ou Deux ans de vacances et la décision familiale de rompre ses attaches pour partir à la découverte. Si l’on convient que les voyages forment la jeunesse, pourquoi l’entourage – proches et amis – est-il souvent dissuasif envers ce type de projet, n’en envisageant que les risques et pas les bonheurs ? Pourquoi l’école républicaine paraît-elle toujours plus rassurante que l’école buissonnière ? L’écueil du voyage en famille, s’il en est un, réside en fait plus dans l’association des enfants au projet, car l’âge aidant, ils risquent de souffrir de l’absence de repères et d’amitiés stables, tandis que leurs parents s’accrochent à leur rêve intérieur. Mais renouer ensemble, dans un dénuement choisi plutôt que subi, avec le rythme des saisons, les fleurs du bord des chemins, les gestes de la vie rurale, les ciels étoilés, connaître dans la rencontre et les situations de fortune la complicité des générations et trouver dans le vaste théâtre de la nature et du monde une constante matière à enseignement sont les joies et les défis qui transforment définitivement, par la magie d’une expérience fondatrice et inoubliable, une somme d’individualités en famille soudée pour toujours, et préparent les enfants à se jeter dans la grande aventure de la vie.
x 11 16,5 96 p. L’ivresse de la marche
Petit manifeste en faveur du voyage à pied
T
Fisset Emeric essai voyage, marche 2010 05/05/10 9782361570026 Transboréal Petite philosophie du voyage Divers -petits livres 8,00 € 8.00 remplacé >>(2012)
AA AA
À l’heure où explosent les formes de voyage rapide et facile, pourquoi la marche reste-t-elle un mode privilégié de relation au monde ? Pourquoi permet-elle une plus grande acuité du regard porté sur la nature et une plus grande disponibilité aux autres ? Quels sont les états mentaux auxquels accède le marcheur au long cours ? Grâce à la diversité des terrains et des climats qu’il affronte, au rapport spécifique qu’il tisse avec les lieux qu’il aborde, le voyageur à pied témoigne de découvertes et de sensations particulières, intimement liées à l’ascèse et à la simplicité de sa vie nomade : la rencontre humaine, que la marche rend plus sincère, le face-à-face avec la faune sauvage, qu’elle permet d’approcher de plus près, un retour méditatif sur soi enfin, sont les récompenses de celui qui fait l’effort de cheminer librement et de prendre son temps.
x 14 22,5 408 p. L’esprit du chemin
Voyage aux sources du Bonheur
T
Lemire Olivier récit nature, marche 2011 24/02/11 9782361570163 Transboréal sillages Par chez nous -littérature 20,90 € 20.90 sur commande ?
AA AA

Désireux de changer radicalement le cours de sa vie de cadre pressé et de retrouver la nature, Olivier Lemire a marché durant deux mois du nord au sud de la France pour atteindre le Bonheur, une rivière qui prend sa source au pied du mont Aigoual et alimente le Tarn.

Parti de Plaisir en banlieue parisienne, il a relié bourgades et hameaux aux noms évocateurs, symboles des sentiments, des préoccupations et des grandes étapes de la vie : Le Corps, L’Espoir, La Conscience, L’Inquiétude, La Foy, La Sagesse, L’Amitié, en passant par La Beauté ou encore Le Paradis. Autant de lieux-dits bien réels dont il a rencontré les habitants, les interrogeant sur leur vision de l’existence et sur ce qui les rend heureux.

Autant de portraits qui ponctuent, au fil de cet itinéraire métaphorique à travers une campagne vue d’un œil neuf et sans cesse à redécouvrir, le voyage d’un homme qui marche en quête du sens de la vie et apporte, par son cheminement, des éléments de réponse aux grandes questions existentielles.

x 12 17 224 p. 10 bonnes raisons d’aller marcher T Malleret Thierry marche 2018 05/04/18 9782352212515 Guérin Petite Collection Guerin Divers 10,00 € 10.00 prochainement à Plume(s) ?
AA AA
L’apprentissage de la marche consume les premières années de votre existence, puis elle devient une fonction automatique de votre condition d’humain. Mais faites un pas de côté, regardez-vous marcher et vous verrez : marcher vous rend meilleurs. Plus intelligents, en meilleure santé et en meilleure forme, plus aptes à prendre des décisions, mieux disposés à l’égard des autres, plus « beaux », plus heureux... Arrêtez-vous encore un instant, et vous verrez que les vertus de la marche bénéficient aussi à la société tout entière. Il y a peut-être mille bonnes raisons pour aller marcher.
En voici dix.
x 12,5 19 136 p. Marcher
Eloge des chemins et de la lenteur
T
Le Breton David essai marche 2012 11/04/12 9782864248590 Métailié Suites Divers -voyages 9,00 € 9.00 prochainement à Plume(s) ?
AA AA

Revisitant une réflexion menée il y a dix ans, l’auteur constate que le statut de la marche a énormément changé en une trentaine d’années.

Aller à pied, livré à son seul corps et à sa volonté, est un anachronisme en un temps de vitesse, de fulgurance, d’efficacité, de rendement, d’utilitarisme. Marcher ainsi de nos jours - et surtout de nos jours, disait J Lacarrière, "ce n’est pas revenir aux temps néolithiques, mais bien plutôt être prophète". Il est l’un des premiers à en retrouver le goût. Les chemins de Compostelle sont devenus en quelques années des lieux très fréquentés et dotés d’une organisation méticuleuse.

Nous sommes bien loin des anciens chemins, mal aménagés, mal balisés, avec une population méfiante envers ces gens de passage portant leur sac à dos qui étaient les pionniers de leur renaissance dans les années 70. Ceux qu’essaient alors de reconstituer P Barret et J-N Gurgand ont disparu sous les "coquelicots, les chemins sont goudronnés ou ne sont plus". Les années 80 voient leur réorganisation méthodique, en 1983 est créée la première association jacquaire, qui sera suivie de bien d’autres.

Dans les années 90 les chemins de Compostelle prennent leur essor. Aujourd’hui la marche s’impose comme une activité essentielle de retrouvailles avec le corps, avec les autres. Là où ils existent, même dans les villages, rares sont les syndicats d’initiative qui ne proposent pas un répertoire de chemins bien balisés pour la découverte de la cité ou de ses environs. Les imaginaires contemporains de la marche sont heureux, ils réfèrent plutôt au loisir, à la disponibilité.

Marcher est un long voyage à ciel ouvert et dans le plein vent du monde dans la disponibilité à ce qui vient. Tout chemin est d’abord enfoui en soi avant de se décliner sous les pas, il mène à soi avant de mener à une destination particulière. Et parfois il ouvre enfin la porte étroite qui aboutit à la transformation heureuse de soi.

x 11 18 279 p. L’axe du loup T Tesson Sylvain roman Asie, marche 2006 31/10/06 9782266157186 Pocket Pocket Divers -voyages 6,50 € 6.50 prochainement à Plume(s) ?
AA AA

Pendant huit mois, Sylvain Tesson a refait le long voyage de la Sibérie au golfe du Bengale qu’effectuaient naguère les évadés du goulag. Pour rendre hommage à ceux dont la soif de liberté a triomphé des obstacles les plus grands, seul, il a franchi les taïgas, la steppe mongole, le désert de Gobi, les Hauts Plateaux tibétains, la chaîne himalayenne, la forêt humide jusqu’à la montagne de Darjeeling. À pied, à cheval, à vélo, sur six mille kilomètres, il a connu ce qu’il a cherché de plein gré : le froid, la faim, la solitude extrême. La splendeur de la haute Asie l’a récompensé, comme les mots d’une très ancienne déportée heureuse de se confier à lui : « On a le droit de se souvenir. »

Extrait du livre :
De nouveau, le train à destination de Nieroungri, Sibérie. Le trajet dure une semaine, via Novossibirsk. Je reste couché dans ma cabine la majeure partie de la journée. Par la fenêtre, je regarde défiler les bouleaux : ils sont le signal d’alerte du début des terres slaves. Un bouleau en cache toujours un autre et ce drôle de petit jeu se prolonge jusqu’au Pacifique.
Le Transsibérien, ce sont deux rails parallèles posés devant soi sur des milliers de kilomètres par décision du Tsar à une époque où rien ne justifiait qu’on fît un détour pour contourner une isba ou un village qui se seraient trouvés sur le tracé. Donc, ça va tout droit. La plaine passe et chaque minute est fidèle à la précédente. Von Paulus un jour que son panzer rendait l’âme, embourbé dans une fondrière, sortit la tête par la tourelle et, retirant son casque, soupira : « En Russie il n’y a pas de routes, il n’y a que des directions. »
Un soir, la nuit ne tombe même plus car nous sommes à la fin de mai et abordons les hautes latitudes. Un demi-jour laiteux fait la soudure entre le crépuscule et l’aube.
Lors d’une halte, deux Russes montent dans mon compartiment, Nina et Sergueï : ils reviennent de trois semaines de repos dans un sanatorium du Kazakhstan. Ils grimpent dans le train en traînant un sac militaire rempli de vivres. Ils mangent sans repos. Ils engloutissent les saucisses. Ils se ruent sur le saindoux. Ils avalent tout ce qu’ils peuvent. Ils boivent une bière tiède dans des bouteilles à l’étiquette frappée de cette promesse : « pas moins de 6° d’alcool ». Ils m’invitent à les aider : le sac est gros et ils ont l’air de vouloir le vider avant le terminus - dans trois jours. Ils se réjouissent de me gaver. Je n’ose plus descendre de ma couchette de peur de me retrouver coincé entre eux, forcé à bâfrer. Parfois je trouve refuge au wagon-restaurant où Loudmila-la-blonde, grosse et soûle comme une barrique, s’acharne à me servir des verres de vodka au lait, aussitôt que j’ai fini le bortsch. Et quand, repu et un peu gris, je pousse la porte de la cabine pour regagner ma couchette, Nina et Sergueï sont là, assis devant une gamelle de purée fumante, intacte :
- On vous attendait pour commencer !

x 13,5 21 96 p. Le parc naturel régional des grands Causses à pied T topo régional, marche 2009 31/05/09 9782751401633 FFRP Topo-Guide Par chez nous -guides 14,90 € 14.90 épuisé
AA AA

Après avoir été lieu de résistance, les Causses sont devenus une terre d’accueil. Du côté de Millau et Rodez, entre les spectaculaires lapiaz calcaires du Causse noir, les pelouses sèches du Larzac, paradis des botanistes et les corniches du Tarn, le visiteur pénètre un espace authentique. Les villages classés, comme La Couvertoirade ou Brousse le Château, y sont plus nombreux qu’ailleurs et perpétuent un pastoralisme millénaire.

x 11 16,5 96 p. L’ivresse de la marche
 Petit manifeste en faveur du voyage à pied
T
Fisset Emeric essai voyage, marche 2012 04/04/12 9782361570309 Transboréal Petite philosophie du voyage Divers -voyages 8,00 € 8.00 prochainement à Plume(s) ?
AA AA
À l’heure où explosent les formes de voyage rapide et facile, pourquoi la marche reste-t-elle un mode privilégié de relation au monde ? Pourquoi permet-elle une plus grande acuité du regard porté sur la nature et une plus grande disponibilité aux autres ? Quels sont les états mentaux auxquels accède le marcheur au long cours ? Grâce à la diversité des terrains et des climats qu’il affronte, au rapport spécifique qu’il tisse avec les lieux qu’il aborde, le voyageur à pied témoigne de découvertes et de sensations particulières, intimement liées à l’ascèse et à la simplicité de sa vie nomade : la rencontre humaine, que la marche rend plus sincère, le face-à-face avec la faune sauvage, qu’elle permet d’approcher de plus près, un retour méditatif sur soi enfin, sont les récompenses de celui qui fait l’effort de cheminer librement et de prendre son temps.
x 11 16,5 96 p. Les Bonheurs de l’aquarelle
Petite invitation à la peinture vagabonde
T
Le Maître Anne art, marche 2013 28/03/13 9782361570439 Transboréal Petite Philosophie Du Voyage Divers -voyages 8,00 € 8.00 prochainement à Plume(s) ?
AA AA
Glisser dans son bagage quelques couleurs et un carnet de croquis, prendre le temps de s’asseoir, sur une pierre ou un banc, et de recueillir du bout du crayon le spectacle qui s’o-ffre à vous… Colline ou cathédrale, âne ou pissenlit, dessiner en voyage, c’est, à mille lieues de l’instantanéité photographique, toujours prendre le temps de l’écoute, du regard et donc de la rencontre. Ralentir le pas, faire naître un paysage sous son pinceau et rapporter un témoignage vivant des voyages accomplis, c’est aussi prolonger son périple par l’imaginaire. Car l’aquarelle itinérante est un double voyage, dans un lieu étranger et dans sa re-création par le pinceau.
x 12,5 19,5 290 p. Dictionnaire philosophique et vagabond de la marche
(et du marcheur)
T
Lamoure Christophe dictionnaire marche 2013 20/03/13 9782745954541 Milan Essais-Doc. Divers -voyages 15,00 € 15.00 épuisé
AA AA

La marche est un monde. Elle abrite des espèces variées : le flâneur, le pédagogue, le randonneur ; une flore surprenante : les bottes, les escarpins, les godillots ; une géographie contrastée : la montagne, les bords de mer, les labyrinthes ; des expériences originales : l’errance, la désinvolture, la subversion... La marche est une sagesse. Elle tisse, entre le corps et l’esprit, l’individu et la nature, l’intime et le commun, des liens qui donnent forme à une vie riche et sensée.

Ce dictionnaire, aussi passionné que subjectif, offre une exploration de ces contrées familières et déroutantes, imaginaires et philosophiques. Il croise une multitude de chemins à emprunter en compagnie de philosophes pour des promenades insolites, drôles et impertinentes. Le lecteur y croisera René Char et Cioran sous la balise V comme Vagabond, ou bien Epictète et Talleyrand au carrefour B comme Boiteux.

Il pourra prendre rendez-vous avec des guides tels que Rousseau, Nietzsche, Pessoa ou Jünger et découvrir des itinéraires inattendus. De Aurore à Zénon en passant par Chaussure, Kundera ou Quotidien, l’auteur propose une philosophie de la marche et du marcheur facile d’accès et praticable par tous les temps et tous les esprits. Pour apprendre à mettre un pied devant l’autre autrement, et avancer avec philosophie...

x 11 18 397 p. La marche dans le ciel
5 000 Kilomètres à pied à travers l’Himalaya
T
Tesson Sylvain et Poussin Alexandre récit marche 2006 05/10/06 9782266159685 Pocket Pocket Littérature -poches 7,60 € 7.60 sur commande ?
AA AA
Partis du Bhoutan, ils se sont sentis tout petits devant l’immensité des montagnes. Six mois et 5 000 kilomètres plus tard, Alexandre Poussin et Sylvain Tesson entraient au Tadjikistan, après avoir accompli la traversée intégrale de l’Himalaya, à pied, d’est en ouest. Les deux jeunes gens se sont lancés dans ce pari sans préjugés ni certitudes. Ils se sont refusé les tentes, les vivres, les porteurs. Ainsi, dans cette région très peu peuplée, n’ont-ils pu compter que sur des rencontres, sur ce rapport d’échange oublié entre l’étranger et ses hôtes, pour se nourrir et s’abriter. Ensemble, ils ont franchi des frontières, clandestines ou non, géographiques ou spirituelles, et nous livrent un récit enthousiaste, un regard sur les autres et sur le monde profondément sympathique.
x 14 20,5 272 p. Longue marche suite et fin - Tome 4 T Ollivier Bernard récit marche 2016 11/05/16 9782752910691 Phébus Littérature française Divers -voyages 19,00 € 19.00 manquant sans date
AA AA

Bernard Olivier pensait en avoir fini avec la route de la Soie. Douze mille kilomètres à pied, de la Turquie à la Chine, cela suffit pour un retraité ! C’était compter sans sa compagne Bénédicte Flatet, qui s’étonne qu’il ne soit pas parti de France. Et, à soixante-quinze ans, le voici de nouveau sur les routes pour les trois mille kilomètres qui manquaient entre Lyon et Istanbul. Un parcours, marqué notamment par l’histoire tragique des Balkans, qu’il n’accomplira pas, cette fois, en solitaire, mais en couple.

Quel cadeau de Bernard Olivier à ses lecteurs que ce quatrième volume de Longue marche ! Car ce récit, complété de courts textes de Bénédicte Flatet, a le charme des premières fois. Le célèbre voyageur nous invite à découvrir notre propre passé autant que celui de nos voisins. Son appel à plus de fraternité est aussi une magnifique déclaration d’amour.

x 11 18 312 p. Marcher, une philosophie T Gros Frédéric essai marche 2011 16/04/11 9782081249608 Flammarion »» Champs Essais Politique et société -philosophie 8,20 € 8.20 épuisé, réédité avec l'ean 9782081494022
AA AA

" La marche, on n’a rien trouvé de mieux pour aller plus lentement. Pour marcher, il faut d’abord deux jambes. Le reste est vain. Aller plus vite ? Alors ne marchez pas, faites autre chose : roulez, glissez, volez. Ne marchez pas. Car marchant, il n’y a qu’une performance qui compte : l’intensité du ciel, l’éclat des paysages. Marcher n’est pas un sport. " Si mettre un pied devant l’autre est un jeu d’enfant, la marche est bien plus que la répétition machinale d’un geste anodin : une expérience de la liberté, un apprentissage de la lenteur, un goût de la solitude et de la rêverie, une infusion du corps dans l’espace...

Frédéric Gros explore ici, en une série de méditations philosophiques et en compagnie d’illustres penseurs en semelles (Nietzsche et Rimbaud, Rousseau et Thoreau, Nerval et Hölderlin...) mille et une façons de marcher - flânerie, errance ou pèlerinage -, comme autant d’exercices spirituels.

x 15 21 96 p. Marcher pieds nus
Plaisir, bien-être et santé
T
Lahille Philippe marche 2018 09/07/18 9782359811032 Terran Pratique -santé 10,00 € 10.00 prochainement à Plume(s) ?
AA AA

Marcher pieds nus est tout ce qu’il y a de plus naturel, notre organisme a été conçu pour cela. Les bébés ne naissent pas chaussés. Retrouver tous les bienfaits de la marche pieds nus, c’est finalement éviter les nuisances causées par le port de chaussures. Comme l’auteur a pu le constater au cours de ses randonnées, le sujet intéresse un nombre croissant de personnes. L’ouvrage se compose de deux parties.

Tout d’abord, il s’intéresse aux bénéfices induits sur le plan de la santé physique et psychique comme sur le plan sensoriel : massage des zones réflexes, rééducation neuromusculaire et proprioceptive, amélioration de la circulation sanguine, renforcement du système immunitaire, action anti-inflammatoire grâce à l’effet grounding, évacuation du stress, reconnexion directe à la terre, etc. La seconde partie est orientée vers les aspects techniques : comment débuter, organiser les premières randonnées, éviter les désagréments, tenir compte des saisons, commencer le jogging, pratiquer certains exercices spécifiques...

En fin d’ouvrage, une sélection des lieux les plus appropriés est proposée (parcs, jardins, forêts, littoral). La démarche de ce guide n’est pas de vous inciter à courir pieds nus un marathon, gravir des montagnes ou marcher sur le feu, mais tout simplement de vous inviter à redécouvrir le plaisir d’une activité authentique. Essayez à votre tour et vous serez conquis !

x 11 17 303 p. La marche qui soigne T Lachant Jacques-Alain santé, marche 2015 22/10/15 9782228914055 Rivages »» Rivages Poche ; Petite Bibliotheque Pratique -santé 8,00 € 8.00 présent à Plume(s)
AA AA
Une grande part de nos douleurs et de nos problèmes musculaires et squelettiques vient de ce que nous ne savons plus marcher ni nous porter. De là découlent mal de dos, déséquilibres posturaux, chutes à répétition et autres désordres de la marche. Ce livre explique tous les bénéfices que l’approche globale et révolutionnaire de la "marche portante", développée par Jacques-Alain Lachant, peut nous apporter : la disparition des douleurs et des gênes handicapantes, mais aussi une manière intelligente de se servir de son corps, jusque dans les gestes de la vie quotidienne, pour obtenir du tonus, de la légèreté, et le plaisir de se sentir vivant.

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Nous écrire | Espace privé | SPIP | squelette |