identité - Librairie Plume(s)
masquer rechercher un article par :   ?  

présent :  dans texte :  titre seul :  exacte :
éditeur: tous
Contacts|Qui sommes-nous|Liens|Agenda|soldes
recherche avancée

Quelques revues présentes à Plume(s) :
  rayons :  BD | Divers | International | Jeunesse | Littérature | Occasions | Par chez nous | Politique et société | Pratique

ca 22 documents sur le thème : identité


Les dernières arrivées à Plume(s) sur le thème identité


22 articles
tout ouvrir dans de nouveaux onglets par rayon par theme
0 | 20

larg.
?
haut.
?
pages
?
titre +
?
sous-titre
auteur
type
thème
parution +
?
ean
?
éditeur
?
collection
?
rayon
prix
?
IAD
disponibilité
?
x 12,6 21,5 69 p. Identité - Fragments, franchises T Nancy Jean-Luc essai philosophie, identité 2010 04/02/10 9782718608204 Galilée La philosophie en effet Politique et société -philosophie 15,00 € 15.00 sur commande ?
AA AA

Ces fragments, arrachés par la stupéfaction : l’État dont je suis citoyen lance un débat national sur l’identité nationale.

Serait-elle perdue ? serait-elle devenue décidément trop indécise ? serait-elle en danger ? Mais l’État n’est jamais que l’instrument de la nation : ce n’est pas à lui d’en définir, encore moins d’en constituer l’identité. Comme, de plus, cette initiative ne vise qu’à resserrer les rangs de tous ceux qui craignent pour l’identité de ladite identité - la couleur de sa peau, son accent, sa langue, sa religion - et qu’il s’agit à la fois de les conforter et de prévenir les candidats à la nationalité qu’ils seront homologués par cette identité, l’opération tourne en rond.

L’identité nationale tournerait-elle mal ? Mais sait-on seulement de quoi on parle ? De là venait la stupeur première : que des termes aussi chargés que " identité " et " nation ", lestés par un demi-siècle - au moins - de questionnements philosophiques, psychanalytiques, ethnologiques, sociologiques et politiques, se trouvent allègrement propulsés en objets de " débat ". Se sont donc détachés ces quelques fragments, à la hâte.

Ils peuvent se lire aussi comme quelques préalables indispensables à toute prise en compte des mouvements tectoniques et des métamorphoses que connaissent désormais les supposées " identités nationales ", ici comme ailleurs.

x 14 20 96 p. Nique la France
Devoir d’insolence
T
pamphlet racisme, identité 2010 01/05/10 9782953641103 Zep Politique et société 12,00 € 12.00 épuisé
AA AA
"S’offusquer d’un « nique la France » en occultant qu’il émerge en réponse à « la France tu l’aimes ou tu la quittes » revient à inverser l’ordre des causes et des conséquences. S’indigner d’une Marseillaise sifflée en occultant l’instrumentalisation des symboles nationaux depuis près d’une décennie, c’est de nouveau présenter comme une cause ce qui n’est qu’un résultat."

« Zone d’Expression Populaire » et Darna Edition présentent leur premier ouvrage. Un outil accessible à tous et indispensable pour comprendre le « Nique la France » comme l’expression de notre Devoir d’insolence. Mais aussi comme l’expression d’une nécessité, celle de refuser l’invisibilisation et de dénoncer l’injonction à la politesse et toute autre forme de chantage à l’intégration.

« Discrimination », « racisme », « immigration », « intégration », « paternalisme », « néocolonialisme », « exceptionnalité française », « identité nationale »… sont autant de thèmes sur lesquels nous avons demandé au sociologue Saïd Bouamama de se pencher afin de nous éclairer sur la légitimité du rejet d’une France raciste.


avec 1 CD audio du groupe Zone d’Expression Populaire

x 14 22 222 p. La France
Autopsie d’un mythe national
T
Bouamama Saïd essai France, identité 2008 15/10/08 9782035836823 Larousse »» philosopher Politique et société 17,25 € 17.25 épuisé
AA AA

L’identité française serait en péril, menacée par la tentation de l’oubli de nos racines, le chant des sirènes de l’étranger, la nouvelle donne d’un islam hexagonal...

Mais qu’est-ce que la France, la nation française ? Qu’est-ce qu’être français aujourd’hui ? Et comment devient-on français ? Ces questions sont régulièrement au coeur de débats animés sur la "France éternelle",1’"exception française", la citoyenneté, la diversité. Entre contradictions et paradoxes, l’auteur invite à interroger ce qui fonde le lien social. Sans craindre la polémique, il offre au lecteur une analyse fertile sur des notions débordantes d’enjeux.

x 13,5 20 160 p. Je, nous et les autres T Laplantine François essai identité 2010 04/11/10 9782746505025 Le Pommier Politique et société 7,50 € 7.50 épuisé
AA AA

L’identité, derrière laquelle nous préférons souvent nous réfugier, et la représentation, image fixe à laquelle nous réduisons volontiers un individu ou un groupe, sont deux notions qui figent la pensée.

En réaction contre les certitudes identitaires, l’auteur propose de cultiver, de conjuguer nos différences. Une conception nouvelle et vivante de l’anthropologie. Sulfureux mais suffisamment argumenté pour ne pas être péremptoire, ce livre polémique tire ses exemples de Pessoa, Kafka, Proust, Beckett, aussi bien que Tintin !

x 14,5 22 378 p. Voyages en France T Dupin Eric reportage France, identité 2011 10/03/11 9782021002744 Seuil Divers 21,30 € 21.30 présent à Plume(s)
AA AA

Dix-sept voyages à travers l’hexagone, dix-sept enquêtes sur la vie quotidienne de nos concitoyens, dix-sept portraits ethnologiques d’une nation plus diverse qu’on ne le croit.

Se consacrant depuis des années à l’analyse politique, le talent journalistique d’Eric Dupin s’est ici risqué à une vaste enquête de terrain. Le récit de ses observations est passionnant. En train, en voiture, à pied, à vélo, le reporter est parti à la rencontre de centaines de personnes de tous âges et de toutes origines, exerçant mille métiers. On approche et découvre des agriculteurs, des ouvriers, des cols bleus et blancs, des artisans, des artistes, des chômeurs, des retraités et des jeunes, des fonctionnaires et des "débrouillards", des citadins, des néo-ruraux et des banlieusards.

Tous parlent de leur quotidien, de leur lieu de vie, de leur travail ou de leurs rêves. Le portrait ainsi brossé de notre pays et de ses habitants est à la fois vivifiant et cruellement contrasté. Mais un trait commun semble dominer chez tous : ce que Dupin appelle la "fatigue de la modernité".

x 14 21 164 p. Qu’est-ce qu’être français ? T essai France, identité 2009 04/11/09 9782705669126 Hermann Politique et société 22,00 € 22.00 sur commande ?
AA AA

Qu’est-ce qu’être français ? Cette question, l’Institut Montaigne l’a posée à dix-neuf personnalités.

Dix-neuf auteurs de formations, de cultures, de professions, d’origines très différentes. Certains sont immigrés ou enfants d’immigrés, d’autres sont naturalisés ou jouissent d’une double nationalité, d’autres encore ont élu la France pour patrie. Sans exception, ils se sentent français. Voici donc dix-neuf regards sur la francité. Sans redites mais convergents. Sans réserves mais exigeants. Sans concessions mais bienveillants.

Au-delà de la variété des parcours, dix-neuf approches riches, ouvertes, positives, en écho à la pensée de l’historien Fernand Braudel : la France est diversité.

x 14 20,4 144 p. Nous sommes tous la France !
Essai sur la nouvelle identité française
T
Durpaire François essai racisme, France, identité 2012 26/01/12 9782848762036 Philippe Rey Document Politique et société 15,00 € 15.00 manquant sans date, mais encore disponible à Plume(s)
AA AA

Une élection nationale est l’occasion d’aborder un ensemble de sujets : la dette, le chômage, le niveau de vie, la sécurité...

Mais il en est un qui devrait dominer tous les autres. Au-delà du comment vivre ensemble, celui du pourquoi vivre ensemble. Aujourd’hui, notre crise sociale se double d’une crise identitaire. Séparée, inégale, est-ce la fin de la France « une et indivisible » ? D’un côté, des milliers de jeunes nés en France qui ne se reconnaissent plus comme Français ; de l’autre, le Front national qui capte à son seul profit l’identité nationale.

Comment repenser notre nation au XXIe siècle ? Face aux injustices, il faut savoir s’indigner. Mais également être capable de tracer une voie nouvelle. Quelles sont les clefs de notre sursaut collectif ? Comment progresser « avec » plutôt que« contre » les autres ? Comment résoudre nos difficultés par l’énergie du dialogue ? François Durpaire, dans un livre vif, documenté et nécessaire, montre que l’acceptation de la pluralité identitaire est seule à même de renforcer une identité française à la fois forte et ouverte sur le monde.

Il nous invite à faire, ensemble, la révolution la plus urgente : celle du Lien.

x 14 21,5 264 p. Poussière rouge T Kay Jackie roman identité 2013 17/01/13 9782864248972 Métailié Littérature 19,00 € 19.00 présent à Plume(s)
AA AA

Jackie Kay n’a pas la même couleur de peau que ses parents bien‐aimés et formidablement généreux et sympathiques. Hantée par des images de poussière africaine et de mystérieuse infirmière des Highlands elle a la sensation inexorable d’être étrangère à elle‐même.

À 27 ans elle part à la recherche de ses parents biologiques, la tête pleine des histoires que sa mère lui a racontées sur un chef africain reparti sur ses terres loin de son grand amour écossais. S’ensuit un voyage chaotique entre Lagos et Aberdeen, entre étrangeté et familiarité, entre prêche évangélique du père et début d’Alzheimer de la mère, entre fratrie et étrangers, entre surprises et émotions.

Dans ce texte pétri de chaleur, d’humour et de compassion elle découvre que son héritage va au‐ delà des gènes et que notre paysage intérieur est aussi important que celui dans lequel nous nous déplaçons. J. Kay écrit le récit plein de vie d’une quête de la mémoire, parfois cocasse, et toujours pleine d’énergie et d’amour.

x 13 18,5 346 p. Comment être un étranger
de Venise à Goa XVIe-XVIIIe
T
Subrahmanyam Sanjay essai étrangers, identité 2013 07/03/13 9782362790683 Alma Editeur Essais Politique et société 24,00 € 24.00 prochainement à Plume(s) ?
AA AA

Comment vit-on ailleurs ? Et pourquoi se sent-on bientôt étranger dans sa propre culture ? À cette question, Sanjay Subrahmanyam répond en croisant les destins de trois personnages dont la carrière se joua entre l’Europe, l’Iran et l’Inde monghole aux XVIe, XVIIe et XVIIe siècles.

Voici d’abord le « Maure Meale », un prince de Bijapur (centre-ouest de l’Inde) réfugié auprès des Portugais de Goa à la suite de querelles dynastiques puis balloté d’un camp à l’autre au gré des conflits d’intérêts (1540-1570). En lui, et plus encore dans sa famille, s’entrecroisent et se contrarient l’Islam indo-persan et la triomphante Contre-Réforme des jésuites.

Voici ensuite le voyageur, négociant et aventurier anglais Anthony Sherley (1565-1633), passionné de philosophie politique, de diplomatie et de commerce. Il devint prince à la Cour safavide d’Ispahan avant de connaître des fortunes diverses et de finir sa trajectoire comme amiral espagnol. Sanjay Subrahmanyam analyse la lucidité mais aussi les lubies d’un esprit remuant que l’Angleterre finit par écarter.

Le livre se referme avec un personnage que Blaise Cendrars tenait pour le maître des bourlingueurs : l’aventurier vénitien Nicolò Manuzzi (1638-1720), tout à la fois marchand, artilleur et médecin autodidacte. Ces qualités lui permirent de briller à Delhi auprès du « Grand Mogol » et de rouler sa bosse à travers le sous-continent indien où il resta jusqu’à sa mort à 82 ans.

À travers ces trois personnages se dessinent, non pas un choc des cultures – thème que Sanjay Subrahmanyam récuse – mais les débuts de la conscience moderne de l’altérité. Ne serions-nous pas tous étrangers, c’est-à-dire membre d’un groupe auquel nous n’appartenions pas à l’origine – ou dont nous ont écarté l’espace et le temps, sans nous en séparer complètement ?

x 11 16,5 65 p. Le judaïsme n’est pas une question de sang T Gary Romain essai identité 2008 07/02/08 9782851978615 L’Herne »» Carnets de l’Herne Politique et société 9,60 € 9.60 manquant sans date
AA AA
" - D’abord il est incontestable que par ma mère, j’ai la sensibilité juive. Cela se sent dans mes livres et en les relisant, je la retrouve moi-même. Mais je serais un raciste si je disais que je suis lié aux juifs par les liens de race et de sang. Ce n’est pas ce que je sens. Je suis lié à eux d’une manière beaucoup plus définitive par le sens même de mon œuvre ; l’humour de mes livres est un humour typiquement juif, celui-là même qui a inspiré les frères Marx, Chaplin et d’autres ; un humour en partie slave aussi, mais ici je ne parle pas d’Israël, je parle de la culture yiddish. - Et puis il y a ce que les juifs ont représenté pour moi pendant une très grande période de ma vie, le cas extrême de l’homme. La phrase n’est pas de moi, elle est de Koestler. En effet, les juifs sont dans une situation extrême à tous les points de vue et l’ont toujours été dans l’histoire à cause des persécutions. Et dans cette mesure je ne peux que leur être attaché puisque toute mon œuvre est la recherche de l’humain fondamental, de l’humain essentiel. "
x 16 24 204 p. Sexe, genre, identité
Approches pluridisciplinaires, Occident, Océanie, océan Indien, monde arabe
T
Chatti Mounira essai identité, genre 2013 01/06/13 9782336302270 L’Harmattan Portes Océanes Politique et société 21,00 € 21.00 sur commande ?
AA AA
Sexe, genre et identité ne se distinguent plus. Cet ouvrage pose une réflexion pluridisciplinaire autour de la domination et de l’inégalité des sexes. Sillonnant les champs culturels et littéraires de l’Océanie, l’Occident, l’océan Indien et le monde arabe, les présentes contributions examinent les discours, les significations et les modalités selon lesquelles opèrent les notions de masculin, féminin, sexe et genre.
x 19,5 27 96 p. Superman n’est pas juif (...et moi un peu) T Bemon Jimmy et Boudet Emilie BD différence, enfance, identité, juifs 2014 02/01/14 9782849531945 Boîte à bulles Contre-pieds BD -roman graphique 20,00 € 20.00 présent à Plume(s)
AA AA

Balloté entre un père juif et une mère catholique, Benjamin a du mal à définir qui il est... Enfant, il adule sa famille paternelle et est fier d’être juif, " comme Superman ". Tellement fier, qu’il le clame partout à l’école...

Mais le jour où il fait le lien entre son zizi circoncis et la religion juive, tout s’écroule ! Désormais décidé à cacher sa religion, Benjamin va tout mettre en oeuvre pour éviter que ses copains de classe ne découvrent la vérité sur son " zizi coupé "...

La fierté laisse alors place à la honte et à des questions sans fin : comment garder la face à l’école, puis au collège, face aux préjugés de ses camarades ? Peut-il vraiment être juif si sa mère ne l’est pas ? Pourquoi ses potes pensent que tous les Juifs sont riches, alors que lui mange tous les soirs des raviolis Buitoni ?!!

Par-dessus tout, en remettant en cause sa judéité, Benjamin va devoir affronter le regard de son père... et ainsi défier 5000 ans de tradition religieuse ! Parviendra-t-il à s’affirmer face à ce dernier et à trouver enfin sa place.

x 22,5 30 48 p. Arabico t.2 ; égalité T Mahmoudi Halim BD immigration, identité 2010 30/11/10 9782302012721 Soleil Quadrants Astrolabe BD -roman graphique 10,64 € 10.64 épuisé
AA AA

10 ans se sont écoulés...

Arabico a 23 ans et travaille à présent dans l’épicerie de Massoud durant les week-ends. La famille et le quartier lui prennent tout son temps. Un mal de dent omniprésent gâche ses journées, une lettre recommandée l’attend à la poste, mais il est trop occupé pour aller la chercher. Louise est passée à l’épicerie avec un ami à elle : elle a tellement changé qu’il a failli ne pas reconnaître cette jeune rebelle au crâne rasée et flanquée de bottines « Doc Martens ».

Une rixe au centre commercial fait la une des journaux : un agent de sécurité est en effet dans le coma. Deux personnes ont été interpelées : Seb et Toto qui, lui, a été bizarrement relâché le soir même. La police cherche les responsables, multipliant les perquisitions dans les appartements du quartier. Will parvient à avertir Arabico, tous deux ont en effet participé à cette bagarre. Et ce dimanche-là, des policiers descendent au quartier pour arrêter tout le monde.

x 17 24 158 p. L’arabe du futur T Sattouf Riad BD, roman graphique, autobiographie identité, arabe 2014 07/05/14 9782370730145 Allary BD -roman graphique 20,90 € 20.90 présent à Plume(s)
AA AA

Né en 1978 d’un père syrien et d’une mère bretonne, Riad Sattouf grandit d’abord à Tripoli, en Libye, où son père vient d’être nommé professeur. Issu d’un milieu pauvre, féru de politique et obsédé par le panarabisme, Abdel-Razak Sattouf élève son fils Riad dans le culte des grands dictateurs arabes, symboles de modernité et de puissance virile.

En 1984, la famille déménage en Syrie et rejoint le berceau des Sattouf, un petit village près de Homs. Malmené par ses cousins (il est blond, cela n’aide pas...), le jeune Riad découvre la rudesse de la vie paysanne traditionnelle. Son père, lui, n’a qu’une idée en tête : que son fils Riad aille à l’école syrienne et devienne un Arabe moderne et éduqué, un Arabe du futur.

L’Arabe du futur sera publié en trois volumes. Ce premier tome couvre la période 1978-1984.

x 17 24 160 p. L’arabe du futur - Tome 2 T Sattouf Riad BD, roman graphique, autobiographie identité, arabe 2015 11/06/15 9782370730541 Allary BD -roman graphique 20,90 € 20.90 présent à Plume(s)
AA AA

Dans le premier tome (1978-1984) le petit Riad était balloté entre la Libye, la Bretagne et la Syrie

Dans ce second tome, qui couvre la première année d’école en Syrie (1984-1985), il apprend à lire et écrire l’arabe, découvre la famille de son père et, malgré ses cheveux blonds et deux semaines de vacances en France avec sa mère, fait tout pour devenir un vrai petit syrien et plaire à son père. La vie paysanne et la rudesse de l’école à Ter Maaleh, les courses au marché noir à Homs, les dîners chez le cousin général mégalomane proche du régime, les balades assoiffées dans la cité antique de Palmyre : ce tome 2 nous plonge dans le quotidien hallucinant de la famille Sattouf sous la dictature d’Hafez Al-Assad.

Le premier tome de L’Arabe du futur est un immense succès. Prix du meilleur album à Angoulême 2015, déjà vendu à plus de 200 000 exemplaires en France, il est traduit dans 15 pays.

x 13 20 170 p. Le don, la dette et l’identité
Homo donator vs Homo oeconomicus
T
Godbout Jacques-T essai dette, identité, don 2013 13/06/13 9782356872487 Le Bord de l’eau La Bibliothèque Du Mauss Politique et société 15,00 € 15.00 actuellement indisponible
AA AA

Dans L’Esprit du don, Jacques T Godbout montrait que le don occupe encore une place de première importance dans nos sociétés, à côté du Marché et de l’État. Dans cet ouvrage, qui le parachève et le systématise, il généralise son propos : le don est ce mode de circulation des biens et services propre aux réseaux et où n’intervient pas la séparation entre un public et des professionnels. Dans la famille ou dans la société, le monde des réseaux fonctionne au don et à la dette, et non pas à l’équivalence (comme dans le Marché) ou à l’égalité (comme dans l’État).

Quand les réseaux fonctionnent bien, cette dette est positive : elle n’engendre pas angoisse et aliénation, mais confiance et désir de loyauté. Le don apparaît ainsi indissociable du sens : c’est l’intention qui compte et c’est le sens qui fait le don. Enfin, c’est à travers la relation de dette (positive ou négative), de don et de contre-don, que se forment ou se déforment les identités des acteurs sociaux.

Nourri par de nombreuses recherches empiriques qui le rendent extrêmement parlant, ce livre, paru en 2000 aux éditions La Découverte, était devenu introuvable depuis longtemps. Il propose un véritable paradigme alternatif à celui de la science économique et de la sociologie utilitaristes. Au lieu de postuler que nous serions tous des homo oeoeconomicus, qui ne songent qu’à prendre et à garder, il risque l’hypothèse inverse : ne serions-nous pas plutôt du genre homo donator, davantage motivés en fait à donner qu’à recevoir ? Le don, la dette et l’identité prend ainsi à contre-pied un grand nombre d’idées reçues dans les sciences sociales.

x 13,5 21,5 150 p. « C’est quand il y en a beaucoup... »
Nouveaux périls identitaires français
T
Begag Azouz essai identité 2011 21/04/11 9782701159560 Belin Annales De Demographie Historique Politique et société 15,00 € 15.00 présent à Plume(s)
AA AA

La phrase-titre, empruntée à un propos ministériel désormais gravé dans les mémoires, résume le propos du livre. Dans son travail de chercheur comme dans ses oeuvres littéraires, Azouz Begag n’a eu de cesse de s’interroger sur la question de l’immigration, sur la violence des malentendus ou rejets qu’entretient une instrumentalisation politicienne des communautarismes ou des préoccupations sécuritaires.

Son expérience de candidat pour le Modem aux élections régionales de 2010 lui a permis d’approcher plus encore la réalité des choses. Sans angélisme ni complaisance, il choisit ici de conjuguer analyse sociologique et constats, anecdotes significatives et petites phrases révélatrices, pour dresser un tableau de la « France identitaire » que d’aucuns tentent de promouvoir, et nous mettre en garde contre les dangers d’exclusion, voire d’explosion, qu’elle sécrète.

Son propos incisif et concret s’adresse à tous les citoyens, tout en s’efforçant de donner quelques pistes.

x 17 24 150 p. L’arabe du futur - Tome 3 T Sattouf Riad BD, roman graphique, autobiographie identité, arabe 2016 06/10/16 9782370730947 Allary BD -roman graphique 20,90 € 20.90 présent à Plume(s)
AA AA
Dans ce troisième tome (1985-1987), après avoir suivi son mari en Libye puis en Syrie, la mère de Riad ne supporte plus la vie au village de Ter Maaleh. Elle veut rentrer en France. L’enfant voit son père déchiré entre les aspirations de sa femme et le poids des traditions familiales…
x 11 17 104 p. Il n’y a pas d’identité culturelle T Jullien François essai identité 2016 05/10/16 9782851978295 L’Herne »» Folio Essais Politique et société 7,50 € 7.50 sur commande ?
AA AA

La prochaine campagne électorale en France, nous annonce-t-on, tournera autour de l’identité culturelle. Autour de ces questions : ne faut-il pas défendre l’ « identité culturelle » de la France contre la menace des communautarismes ? Où placer le curseur entre la tolérance et l’intégration, l’acceptation des différences et la revendication identitaire ?

Ce débat traverse l’Europe entière ; il concerne, plus généralement, le rapport des cultures entre elles en régime de mondialisation. Or on se trompe ici de concepts : il ne peut être question de « différences », isolant les cultures, mais d’écarts maintenant en regard et promouvant entre eux du commun ; ni non plus d’ « identité », puisque le propre de la culture est de muter et de se transformer, mais de fécondités ou ce que j’appellerai des ressources. L’auteur ne défends donc pas une identité culturelle française impossible à identifier, mais des ressources culturelles françaises (européennes) - « défendre » signifiant alors non pas tant les protéger que les exploiter. Car s’il est entendu que de telles ressources naissent en un milieu et dans un paysage, elles sont ensuite disponibles à tous et n’appartiennent pas. Elles ne sont pas exclusives, comme le sont des « valeurs » ; elles ne se prônent pas, ne se « prêchent » pas, mais on les déploie ou l’on ne les déploie pas, et de cela chacun est responsable. Un tel déplacement conceptuel obligeait, en amont, à redéfinir ces trois termes rivaux : l’universel, l’uniforme, le commun, pour les sortir de leur équivoque. En aval, à repenser le « dia-logue » des cultures : dia de l’écart et du cheminement ; logos du commun de l’intelligible.

À se tromper de concepts, on s’enlisera dans un faux débat, donc qui d’avance est sans issue.

x 17 24 80 p. Septième étage T Grennvall Asa roman graphique végétarisme, violences conjugales, identité 2018 15/03/18 9791090743748 L’Agrume Litterature Graphique BD -roman graphique 16,00 € 16.00 prochainement à Plume(s) ?
AA AA

Une histoire de violence conjugale, racontée avec beaucoup de justesse et de simplicité. Sorte de journal intime en bande dessinée, le récit nous fait ressentir de l’intérieur le mécanisme de déconstruction de soi et d’asservissement au sein du couple.

Une histoire forte et tragique, portée par un graphisme très expressif  ; une autobiographie bouleversante et radicale, par l’une des illustratrices de bande dessinée les plus célèbres en Suède.

Livre soutenu par Amnesty International

Quand elle arrive dans sa nouvelle école d’art, la jeune Åsa sent qu’elle va enfin prendre confiance en elle. Au cours d’une soirée, le beau Nils vient la séduire et elle en tombe aussitôt amoureuse. Nils devient son chevalier protecteur ; avec lui, Åsa n’a plus peur de se projeter dans l’avenir. Parfois, il a pourtant des réactions étranges : il se fâche si Åsa ferme les yeux quand il l’embrasse, et s’emporte dès qu’elle cesse de prêter attention à lui.

Peu à peu, l’idylle se transforme insidieusement en cauchemar, sans qu’Åsa ne comprenne vraiment ce qui se passe. Elle aime tellement Nils qu’elle ferait tout pour qu’il soit heureux avec elle… Elle essaie donc de changer pour devenir celle qu’il voudrait qu’elle soit, mais les choses ne font qu’empirer. Nils l’insulte et l’humilie. Et plus Åsa se soumet, plus Nils devient violent, jusqu’à l’agresser physiquement. Un jour, il va trop loin et Åsa trouve enfin le courage de le quitter. Commence alors une nouvelle épreuve pour se reconstruire…


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Nous écrire | Espace privé | SPIP | squelette |