pétrole - Librairie Plume(s)
masquer rechercher un article par :   ?  

présent :  dans texte :  titre seul :  exacte :
éditeur: tous
Contacts|Qui sommes-nous|Liens|Agenda|soldes
recherche avancée

Plume(s) est ouverte du mardi après-midi au samedi soir, de 10h à 12h et de 14h30 à 19h30 ; fermé dimanche, lundi et mardi matin.
  rayons :  BD | Divers | International | Jeunesse | Littérature | Par chez nous | Politique et société | Pratique

ca 15 documents sur le thème : pétrole


Les dernières arrivées à Plume(s) sur le thème pétrole


15 articles
tout ouvrir dans de nouveaux onglets par rayon par theme

larg.
?
haut.
?
pages
?
titre +
?
sous-titre
auteur
type
thème
parution +
?
ean
?
éditeur
?
collection
?
rayon
prix
?
disponibilité
?
x 12,5 19 880 p. Or noir
La grande fête du pétrole
T
Auzanneau Matthieu enquête pétrole 2016 30/06/16 9782707190628 la Découverte Poche Essais Politique et société 15,00 € 15.00 prochainement à Plume(s) ?
AA AA

Depuis les premiers puits désormais à sec jusqu’à la quête frénétique d’un après-pétrole, du cartel secret des firmes anglo-saxonnes (les « Sept Soeurs ») jusqu’au pétrole de schiste, Or noir retrace l’irrésistible ascension de la plus puissante des industries.Ce livre éclaire d’un jour inattendu des événements cruciaux — l’émergence de l’URSS, la crise de 1929, les deux guerres mondiales, les chocs pétroliers, les guerres d’Irak, la crise de 2008, etc. —, bousculant au passage beaucoup de fausses certitudes.

Le pétrole, notre source primordiale et tarissable de puissance, est présent à l’origine des plus grands déchaînements du siècle passé. Or la fin de ce carburant de l’essor de l’humanité devrait se produire bien avant que ce siècle ne s’achève.

De gré ou de force. Et nul ne peut dire où cette fin va nous conduire…

x 14,5 29 134 p. Le pétrole, quel avenir ?
Analyse géopolitique et économique
T
Copinschi Philippe essai pétrole 2010 09/09/10 9782804113148 de Boeck Le point sur... Politique et société -écologie 16,50 € 16.50 présent à Plume(s)
AA AA

Le XXe siècle fut celui du pétrole.

Mais qu’en est-il aujourd’hui, et quelles sont les prévisions d’avenir ? Pourrons-nous, à plus ou moins brève échéance, nous défaire de notre dépendance au pétrole ? Dispose-t-on de produits de substitution ? L’augmentation du prix du pétrole, l’épuisement annoncé des réserves, les incertitudes géopolitiques affectant d’importants pays producteurs et, surtout, la prise de conscience des dangers du réchauffement climatique - dont l’utilisation du pétrole est en grande partie responsable - obligent à s’interroger sur la capacité de nos sociétés à préparer l’après-pétrole.

Tout en expliquant les raisons essentielles qui l’ont rendu indispensable au fonctionnement des sociétés développées, et qui permettent de comprendre la scène pétrolière mondiale actuelle et ses enjeux, cet ouvrage propose un regard prévisionnel sur l’avenir du pétrole. Abordant à la fois les aspects scientifiques, économiques et géopolitiques, il est destiné aux étudiants en sciences politiques ainsi qu’à tous ceux qui s’intéressent à l’histoire et aux enjeux du pétrole.

x 11 17 240 p. L’or noir du Nigéria
 Pillages, ravages écologiques et résistances
T
Montanya Xavier essai Afrique, pétrole 2012 15/09/12 9782748901634 Agone Dossiers Noirs, numéro 25 International -Afrique 13,00 € 13.00 présent à Plume(s)
AA AA

Le delta du Niger est un cas extrême et paradigmatique pour comprendre l’ampleur du désastre auquel les pays africains font face : la dévastation humaine et écologique qu’engendre l’extraction sans limites depuis des décennies de leurs ressources naturelles – du pétrole et du gaz en l’occurrence – pour le plus grand bonheur des multinationales et des pays occidentaux. Comme a dit le grand écrivain nigérian Wole Soyinka : « Le monde devrait comprendre que le combustible qui fait fonctionner ses industries est le sang de notre peuple. »

Chaque année depuis cinquante ans, quarante milles tonnes de brut se répandent dans le delta du Niger, l’équivalent de la marée noire causée par le pétrolier Exxon Valdez. Le torchage des gaz, officiellement interdit, engendre des pluies acides et représente une part importante du total mondial des émissions de CO2. Les terres et les cours d’eau sont empoisonnés, la faune et la flore sont dévastées.

Véritable eldorado pour les compagnies pétrolières qui agissent en dehors de tout respect des droits humains élémentaires, ce territoire fournit 10 % du pétrole consommé en France. Face à la résistance des peuples d’agriculteurs et de pêcheurs du delta – pacifique pour les Ogonis ayant chassé Shell de leurs terres en 1993 ou armée pour d’autres à partir des années 2000 –, la répression sanglante est menée conjointement par les compagnies pétrolières et l’armée nigériane.


Depuis la découverte du pétrole dans le sous-sol du Delta, les compagnies pétrolières comme Shell, Agip, Total, Texaco ou Chevron pratiquent impunément le torchage du gaz dans l’atmosphère, une pratique aussi appelée « gas flaring ». Lorsqu’on extrait le pétrole, il sort du brut mélangé à de l’eau et du gaz. Et l’or noir du Delta contient une grande quantité de gaz naturel associé, dont plus de la moitié est ainsi brûlée à l’extraction. Ce gaz pourrait être stocké ou expédié vers une centrale afin de couvrir les besoins énergétiques du pays, ou simplement être réinjecté dans le sol. Mais toutes ces pratiques demanderaient un investissement économique que les multinationales n’ont jamais été disposées à faire. Démontrant un mépris absolu pour la santé des personnes et pour l’environnement, elles ont depuis toujours opté pour le torchage. Cela ne leur coûte pas un centime. En revanche, les conséquences sont terribles pour les écosystèmes et les habitants du Delta, pour leurs récoltes comme pour l’air qu’ils respirent. Le Nigeria est selon la Banque mondiale la deuxième nation derrière la Russie au triste classement des nations émettrices de gaz torchés, ce qui fait du Delta du Niger une des plus grandes sources d’émission de gaz à effet de serre de la planète, avec soixante millions de tonnes de CO2 rejetés dans l’atmosphère chaque année, soit 13 % du total mondial. Un apport fatal au réchauffement global.

Les déversements ou les fuites de pétrole constituent l’autre cause fondamentale de la destruction de l’environnement. Il ne se passe pratiquement pas une semaine sans qu’il y en ait. Ainsi, chaque année depuis cinquante ans, la population du Delta subit des déversements de pétrole d’un volume de quarante deux milles tonnes de pétrole.

Le délai de réparation des avaries et des opérations de nettoyage aggrave le problème. Cette lenteur est souvent due aux intérêts économiques, qui passent toujours avant le respect de l’environnement et des droits humains. Pourquoi ? On peut considérer, selon une étude d’Amnesty International basée sur des rapports juridiques et des évaluations légales et scientifiques, que « les déversements sont la conséquence de la corrosion des oléoducs et des pipelines, de la maintenance déficiente des infrastructures, des fuites pendant le traitement du pétrole dans les raffineries, d’erreurs humaines, et, quelquefois, du vandalisme ou du vol ». La stratégie des compagnies est cependant d’attribuer systématiquement les fuites au sabotage. Ce que dénoncent les communautés locales, qui y voient une excuse pour ne pas verser d’indemnisations.

L’activité des groupes armés et des voleurs de pétrole est certes un fait avéré. Il est aussi arrivé que des gens provoquent une fuite dans le but de toucher une indemnisation. La question est : combien de déversements sont dus à des actes de sabotage, et combien à une défaillance technique ou à la vieillesse des équipements ? Je prendrai bientôt connaissance d’un des cas où, après expertise technique, un juge donna raison à la communauté : celui du village de Bodo, en Ogoni.

x 14 21 188 p. Paradis sous terre
Comment le Canada est devenu la plaque tournante de l’industrie minière mondiale
T
Deneault Alain et Sacher William enquête énergies, Canada, pétrole 2012 02/10/12 9782917770436 Rue de l’échiquier Diagonales Politique et société -écologie 15,00 € 15.00 sur commande ?
AA AA

Le Canada – à l’image de ce que peut être la Suisse pour la finance internationale – est devenu un havre réglementaire et judiciaire pour l’industrie minière mondiale. S’appuyant sur un remarquable travail d’investigation, Alain Deneault et William Sacher démontent le mythe d’un pays qui serait guidé par les principes les plus vertueux, en dévoilant comment les politiques avantageuses canadiennes ne font pas seulement la fortune des sociétés nationales, mais amènent les firmes d’autres pays du Nord à s’enregistrer au Canada pour profiter des complaisances du régime.

Avec, dans les pays du Sud, de l’autre côté du miroir aux alouettes que constitue la Bourse de Toronto, un pillage massif des ressources, des expropriations violentes voire meurtrières de populations entières, la pollution durable de vastes territoires, les manœuvres d’intimidation à l’encontre des opposants, les pertes sèches dans les trésors publics des pays concernés, des faits de corruption avérés...

x 14 21 253 p. Laissons le pétrole sous terre !
L’initiative Yasuni-ITT en Equateur
T
Le Quang Matthieu essai environnement, pétrole 2012 20/09/12 9782916097398 Omniscience La manufacture des idées Politique et société -écologie 20,00 € 20.00 présent à Plume(s)
AA AA

En 2009, l’accord de Copenhague fut une déception pour tous ceux qui voulaient sauver la planète Terre de sa surexploitation, de ses pollutions et de ses changements climatiques. Face à la désinvolture des grands États pollueurs, le gouvernement équatorien de Rafael Correa proposa l’initiative Yasuní-ITT (du nom de trois forages pétroliers en Amazonie). Cet ouvrage est le récit de cette initiative étonnante, le refus de ne pas exploiter 20 % des réserves de pétrole de l’Équateur en échange d’une compensation économique de la part des pays qui ont une responsabilité historique dans les changements climatiques.

Laisser le pétrole sous terre afin d’éviter l’émission de gaz à effet de serre, protéger les populations indigènes de la région et la biodiversité de la forêt amazonienne. De nouveaux rapports Nord-Sud sont proposés à travers l’initiative Yasuní-ITT et nous sont dévoilés dans ce livre. Ils ne sont plus basés sur la domination mais sur la coopération. Cette proposition s’inscrit dans l’écosocialisme avec la mise en place d’une économie post-pétrolière qui implique un changement radical : diminution de la consommation d’énergie et réduction de l’utilisation des combustibles fossiles en les substituant par des énergies renouvelables.

L’idéal politique équatorien serait de passer d’un modèle exportateur de matières premières à une société de la bioconnaissance. Les idées novatrices décrites dans cet ouvrage pourraient servir de modèle pour une alternative au développement.

Préface d’Yves Paccalet ; postface de Catherine Grèze et Yves Cochet.

x 11 18 980 p. Pétrole ! T Sinclair Upton roman pétrole 2011 19/01/11 9782253129387 LGF/Livre de poche Le Livre de Poche Littérature -poches 9,60 € 9.60 sur commande ?
AA AA
Comme Géant, le livre d’Edna Ferber qui fut adapté au cinéma, le récit d’Upton Sinclair se veut le roman du pétrole, volontiers scélérat. On ne manquera pas d’être frappé par la toute-puissance de J. Arnold Ross, ce magnat de la génération fondatrice de l’industrie pétrolière américaine, et par la soumission parfaite de son fils Bunny. Pourtant, le jeune homme va s’affranchir de cette tutelle écrasante et finir par tracer son propre sillon.Une fresque ambitieuse sur la naissance de l’Amérique industrielle. Un chef-d’oeuvre. Sept cents pages de bonheur absolu ! Ali Baddou, « Le Grand Journal ».Le meilleur roman de l’année date de 1927 ! Benoît Delmas, « Blog Courrier international ».Pétrole ! a été adapté par Paul Thomas Anderson en 2008 sous le titre There will be blood.
x 15,5 24 330 p. Carbon Democracy
Le pouvoir politique à l’ère du pétrole
T
Mitchell Timothy politique, pétrole 2013 29/08/13 9782707174895 la Découverte Cahiers Libres Politique et société 24,50 € 24.50 épuisé
AA AA

Ceci est un "livre à thèse", une thèse forte et iconoclaste, qui déplace radicalement notre vision de l’histoire du XXe siècle : les contours et les transformations des régimes politiques dits "démocratiques" ont été largement déterminés par les propriétés géophysiques des principales énergies carbonées, le charbon d’abord, puis le pétrole. Ainsi, la pesanteur du charbon, la nécessité de l’extraire des mines puis de le charger dans des convois, etc, ont donné à ses producteurs un pouvoir considérable sur les flux d’énergie alimentant l’économie ; en utilisant la menace de les interrompre, ils créèrent syndicats et partis de masse, à l’origine des premières démocraties de l’ère moderne.

Face à ces forces concurrentes, les classes dominantes occidentales ont cherché à organiser la transition énergétique à l’échelle mondiale. En effet, grâce à sa fluidité, sa légèreté et son exceptionnelle concentration en énergie, le pétrole permettait de contourner les réseaux et pouvoirs anciens. Ainsi fut créé un système d’acheminement beaucoup moins intensif en travail, plus flexible, résolument international et beaucoup plus facilement contrôlable par les Etats et les multinationales.

Un autre régime s’est progressivement mis en place, dans lequel la vie politique s’est retrouvée anémiée, la paix sociale et la prospérité des "démocraties" occidentales ont reposé sur l’autoritarisme moyen-oriental, et où la croissance illimitée s’est transformée en religion. Aujourd’hui, ce système est au bord de l’effondrement et nous pose une question cruciale : comment les énergies post-pétrole pourront-elles donner naissance à des régimes réellement démocratiques ?

x 12,5 18,5 120 p. Brut
la ruée vers l’horreur
T
Klein Naomi, Huston Nancy, Dufresne David, Laboucan-Massimo Melina et Wiebe Rudy doc écologie, pétrole, extractivisme 2015 17/04/15 9782895961970 Lux Lettres libres Politique et société -écologie 12,00 € 12.00 présent à Plume(s)
AA AA

Fort McMurray, dans le nord de l’Alberta, est le Klondike d’une ruée vers l’or du 21e siècle, ville-champignon au milieu d’un enfer écologique, où des travailleurs affluent de partout attirés par les promesses de boom économique. L’or qu’ils convoitent : les gisements de sables bitumineux, le pétrole le plus sale qui existe et qui est exploité en dépit de la planète entière par les pétrolières comme Total. Nancy Huston est allée voir de ses propres yeux ce qui se passait dans son Alberta natale et a découvert, effrayée, une dévastation qu’elle décrit dans ce cri de colère et d’indignation.

Autour de ce texte, Brut réunit les voix de personnes qui ont vu la catastrophe de près : Naomi Klein, David Dufresne et Melina Laboucan-Massimo, une militante améridienne qui se bat aux premières lignes.

x 15,5 24 712 p. Or noir
La grande histoire du pétrole
T
Auzanneau Matthieu enquête pétrole 2015 19/03/15 9782707167019 la Découverte Cahiers Libres Politique et société 26,00 € 26.00 actuellement indisponible
AA AA

Depuis les premiers puits désormais à sec jusqu’à la quête frénétique d’un après-pétrole, du cartel secret des firmes anglo-saxonnes (les "Sept Soeurs") jusqu’au pétrole de schiste, Or noir retrace l’irrésistible ascension de la plus puissante des industries. Dans cette fresque passionnante, on croise les personnages centraux des cent dernières années — Churchill, Clemenceau, Roosevelt, Staline, Hitler, De Gaulle, Kissinger, sans oublier les présidents George Bush père et fils — mais aussi John Rockefeller, probablement l’homme le plus riche de tous les temps, ainsi que des personnalités moins connues ayant joué des rôles décisifs, tels Calouste Gulbenkian, Abdullah al-Tariki ou Marion King Hubbert.

Ce livre éclaire d’un jour inattendu des événements cruciaux- l’émergence de l’URSS, la crise de 1929, les deux guerres mondiales, les chocs pétroliers, les guerres d’Irak, la crise de 2008, etc. -, bousculant au passage beaucoup de fausses certitudes. Le pétrole, notre source primordiale et tarissable de puissance, est présent à l’origine des plus grands déchaînements du siècle passé, comme du sucre versé sur une fourmilière.

Jusqu’à une date récente, l’emprise du pétrole s’oubliait ; elle allait tellement de soi. Croissance, climat, guerre, terrorisme ; cette emprise ressurgit aujourd’hui à travers de gigantesques menaces. Or notre avenir dépend de celui que nous donnerons au pétrole, ou bien de celui qu’il nous imposera. La fin du pétrole, en tant que carburant de l’essor de l’humanité, devrait se produire bien avant que ce siècle ne s’achève.

De gré ou de force. Et nul ne peut dire où cette fin va nous conduire...

x 19,5 26 256 p. L’inavouable histoire du pétrole
Le secret des 7 soeurs
T
Tonolli Frédéric enquête pétrole 2012 19/04/12 9782732449616 de la Martinière »» Politique et société 15,00 € 15.00 épuisé, mais encore disponible à Plume(s)
AA AA

Le 27 août 1928, au château d’Achnacarry (Écosse), une réunion secrète entre trois hommes parmi les plus riches du monde va changer la face du monde. Henry Deterding, patron de la Royal Dutch Shell (Shell), Walter Clark Teagle, patron de la Standard Oil of New Jersey (Exxon), et John Cadman, président de l’Anglo Persian Oil Company (BP) s’arrogent le droit de se partager le marché et de décider des prix.

Très vite, d’autres compagnies (Chevron, Mobil, Texaco, Total) vont rejoindre la conspiration. L’histoire les appellera les " Sept Soeurs " ; cet accord toxique secoue encore le monde... Frédéric Tonolli retrace plus de cent cinquante années de pétrole, depuis le premier puits foré en 1859 jusqu’à l’explosion du prix du baril ces dernières années. Près de deux ans ont été nécessaires pour mener une enquête sérieuse, dense et passionnante qui a emporté l’auteur dans un road movie à travers dix-huit pays, des États-Unis à la Chine, d’Angleterre au Gabon, en passant par l’Azerbaïdjan, le Kazakhstan, le Nigeria, le Tchad, l’Iran, l’Irak, la Libye ou le Venezuela.

Les multiples politiques commerciales illicites pratiquées sont analysées par grande zone productrice de pétrole : le Moyen-Orient (Tempête du désert), La Russie et ses ex-pays satellites (La danse de l’ours), l’Afrique noire et le Maghreb (Safari dans l’eldorado noir). Le projet est ambitieux, l’enquête minutieuse, mêlant expériences personnelles de l’auteur, entretiens chocs avec des spécialistes, témoins ou protagonistes, colossales archives et multiples cartes pédagogiques.

x 16,5 21,5 384 p. Bleu-blanc-rouge
L’a-démocratie
T
Lambert Nicolas théâtre nucléaire, pétrole, armes 2016 29/07/16 9782373090192 L’Echappée Pour En Finir Avec Politique et société 30,00 € 30.00 prochainement à Plume(s) ?
AA AA
Trois couleurs pour évoquer le pétrole, le nucléaire et l’armement. Ce documentaire théâtral en triptyque se propose d’observer trois des domaines régaliens du régime français. Régaliens, c’est-à-dire qu’ils ont toujours été à la discrétion du seul roi (ou empereur, ou président de la République suivant le contexte).

BLEU (pétrole) => « Elf, la pompe Afrique » (2004)
L’affaire Elf, écrite à partir des vraies paroles des principaux protagonistes de ce scandale politico-financier qui a éclaté au milieu des années 1990 et auquel sont mêlés dirigeants du géant pétrolier, politiciens de premier rang et hommes d’affaires véreux.
Édition établie par Nicolas Lambert avec Samuël Foutoyet.
Préface de François-Xavier Verschave.

BLANC (nucléaire) => « Avenir radieux. Une fission française » (2012)
À partir des interrogations des rares citoyens présents aux débats publics sur la construction d’une centrale nucléaire de type EPR, des discours verrouillés d’EDF et de l’industrie nucléaire, une histoire du nucléaire français, ses ors républicains, ses non-dits étouffants.
Édition établie par Jean-Luc Porquet avec Jean-Baptiste Bernard et Erwan Temple.

ROUGE (armement) => « Le Maniement des Larmes » (2016)
Un portrait de la politique de l’armement en France. Il nous permet de comprendre ce qui nous arrive et de découvrir ceux par qui cela nous arrive. Entre valse des valises et culte du secret, des guerres grondent et des familles éclatent. Et des armes, encore, ne cessent de se négocier.
Édition établie par Nicolas Lambert avec Karl Laske et Erwan Temple.

x 22 30 88 p. Bleu pétrole T Montgermont Fanny et Morizur Gwénola BD pollution, pétrole 2017 05/04/17 9782818940969 Bamboo Grand angle BD -roman graphique 17,90 € 17.90 présent à Plume(s)
AA AA

Leur vie va être bouleversée par l’une des pires catastrophes écologiques de l’histoire.16 mars 1978 : le pétrolier Amoco Cadiz s’échoue sur les rochers de Portsall, dans le Finistère. 220000 tonnes de pétrole brut sont déversées sur près de 400 kilomètres de côtes bretonnes, provoquant l’une des plus grandes marées noires du siècle. Léon, le maire de la petite commune, décide de poursuivre les responsables et engage la lutte contre la firme propriétaire du chargement de l’Amoco, jusqu’au procès aux Etats-Unis qui durera quatorze ans.

A ses côtés, sa fille Bleu vit de plein fouet la catastrophe et s’en fait le témoin. Elle nous livre ses souvenirs : leur vie de famille et les liens qui les unissent. L’espoir. La persévérance. Bleu Pétrole est leur histoire...

x 21 21 205 p. Bouquet final T Gey Nicolas poésie énergies, pétrole 2018 27/09/18 9791095432135 La Lenteur Politique et société -écologie 15,00 € 15.00 présent à Plume(s)
AA AA
Monsieur, La note d’intention remarquablement détaillée que vous nous avez adressée a suscité un intérêt unanime au sein du comité de lecture de notre maison dont les vues recoupent dans les grandes lignes celles qui président à la rédaction de votre "Feu d’Artifice". Aussi nous assurons-vous dès à présent que notre soutien financier vous est acquis au prix d’aménagements mineurs que l’on pourrait résumer ainsi : faites plus court et plus simple, plus positif ; plus glamour, plus euphorisant, soyez davantage narratif, subjectif, moins théorique, plus drôle (l’Humour, cher ami, l’Humour ! ), rythmez, envoûtez, mobilisez des célébrités féminines, n’exposez aucun problème sans solution (si vous tenez à aborder la question du pic pétrolier, présentez en contrepoint le travail de ces associations qui militent pour le remplacement des briquets par des allumettes — c’est un exemple) ou à défaut, esthétisez (les pires catastrophes n’implique cent pas nécessairement la réalisation d’images catastrophiques), ne culpabilisez pas le public (ne perdez pas de vue qu’il y a plus d’artistes que de paysans), évitez les aberrations formelles et, de grâce, gardez-vous de ce conservatisme douteux.
x 22 28 131 p. Texaco
Et pourtant nous vaincrons
T
Roudeau Damien, Tardy-Joubert Sophie et Fajardo Pablo BD pollution, pétrole, Amérique latine, multinationales 2019 27/03/19 9782711200221 Arènes »» Les Arènes BD BD -doc 20,00 € 20.00 prochainement à Plume(s) ?
AA AA

Le procès de l’une des plus grandes pollutions pétrolières de l’histoire. Pendant vingt ans, la compagnie pétrolière Texaco, aujourd’hui rachetée par Chevron, a exploité l’or noir en Amazonie équatorienne. En 1993, les pétroliers américains ont quitté le pays en laissant derrière eux un des pires désastres écologiques au monde. Emmenés par l’avocat Pablo Fajardo, 30 000 paysans d’Amazonie se battent en justice pour obtenir la dépollution de leur terre.

Un récit à la Erin Brockovich, où l’on suit le combat de Pablo Fajardo - qui a subi des attaques du FBI, de l’État américain - contre la multinationale texane.

x 20,5 26,5 112 p. La Malédiction du pétrole T Pécau Jean-Pierre et Blanchard Fred BD, doc pétrole mars 2020 04/03/20 9782756083858 Delcourt BD -doc 17,50 € 17.50 présent à Plume(s)
AA AA
Depuis près d’un siècle et demi, l’or noir a été le moteur de la croissance et la source des plus grands malheurs. Combien de temps cet état va-t-il durer alors que même la catastrophe écologique du réchauffement climatique ne semble pas peser dans la décision de s’en passer ? Mais à quand remonte cette course à l’abîme ? C’est ce que les auteurs entreprennent de raconter.

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Nous écrire | Espace privé | SPIP | squelette |