psychiatrie - Librairie Plume(s)
masquer rechercher un article par :   ?  

présent :  dans texte :  titre seul :  exacte :
éditeur: tous
Contacts|Qui sommes-nous|Liens|Agenda|soldes
recherche avancée

Vous trouverez à Plume(s) un choix des produits de Timoun, fabricant Saint-Affricain de jouets en bois.
  rayons :  BD | Divers | International | Jeunesse | Littérature | Occasions | Par chez nous | Politique et société | Pratique

ca 14 documents sur le thème : psychiatrie


Les dernières arrivées à Plume(s) sur le thème psychiatrie


14 articles
tout ouvrir dans de nouveaux onglets par rayon par theme

larg.
?
haut.
?
pages
?
titre +
?
sous-titre
auteur
type
thème
parution +
?
ean
?
éditeur
?
collection
?
rayon
prix
?
IAD
disponibilité
?
x 15,5 22 88 p. HP 1
L’asile d’aliénés
T
Mandel Lisa BD psychiatrie 2009 15/10/09 9782844143167 L’Association BD -comics 14,00 € 14.00 sur commande ?
AA AA
HP est une grande fresque ayant pour sujet le milieu de la psychiatrie en France depuis les années soixante jusqu’aujourd’hui. C’est par le petit bout de la lorgnette que Lisa Mandel choisit de raconter cette évolution historique, interrogeant parents et amis qui ont travaillé dans le secteur psychiatrique. Le caractère anecdotique de HP ajouté au dessin léger et humoristique de Lisa Mandel auraient pu édulcorer le propos, mais la véracité des faits est parfois si atroce ou si absurde que ce livre ne laissera personne
x 15 20 193 p. La schizophrénie
Mieux comprendre la maladie et mieux aider la personne
T
Monestès Jean-Louis essai psychiatrie 2008 28/02/08 9782738119766 Odile Jacob Guides pour d’aider soi-même Pratique -santé 17,00 € 17.00 sur commande ?
AA AA
Parce que nous avons du mal à la comprendre, nous nous sentons désemparés face à la schizophrénie.
D’où viennent les hallucinations ? Pourquoi les personnes souffrant de schizophrénie se sentent-elles en danger ? Comment expliquer les idées étranges qu’elles peuvent avoir ? Et comment réagir à tous ces symptômes ? Des réponses existent aujourd’hui. Jean-Louis Monestès montre que les symptômes de la schizophrénie sont souvent des exagérations de phénomènes que chacun peut vivre. Il donne de nombreux conseils simples et efficaces, issus de la recherche scientifique et des thérapies comportementales et cognitives, pour agir au quotidien.
Pour se sentir plus armé face à la schizophrénie. Et pour mieux vivre avec elle.
x 15 21 288 p. Chimères n° 75
Devenir - Hybride
T
essai psychiatrie 9770986603502 Association Chimères Divers 20,00 € 20.00 épuisé
AA AA
Corps-prisons et corps-plateaux. L’Hybridation est-elle normale ? Clinique. Regard anthropologique en Prothèse maxillo-Faciale : entre science et conscience ; un homme branché, implant cochléaire et surdité ; fragments et liaisons dans la langue et le signe : sémiotique et autisme. Politique. Entretien avec Philippe Borrel : demain, un monde sans humain ; la prothèse et le sportif : du dopage comme résistance à la domination des stades. Quelques textes sur le post-humain. Procréation, Hybridations....
x 15 23 379 p. Nu parmi les fous T Prodeau Michel roman 39-45, psychiatrie 2012 31/05/12 9782954202501 Michel Prodeau Par chez nous -littérature 18,00 € 18.00 épuisé
AA AA

Saint-Alban-sur-Limagnole est, depuis plus d’un siècle, la seule commune de Lozère à avoir abrité un hôpital psychiatrique, appelé autrefois « asile d’aliénés ». Durant la dernière guerre, sous l’impulsion de plusieurs médecins psychiatres aliénistes d’avant-garde et patriotes, l’hôpital de Saint-Alban allait devenir à la fois : un foyer actif de la Résistance accueillant des intellectuels pourchassés par les nazis tel le poète Paul Éluard, l’un des berceaux de l’Art brut, et le creuset de la psychothérapie institutionnelle qui allait humaniser le regard de la société sur les malades mentaux.

Puisant dans ce fond de réalité, le présent ouvrage est avant tout une fiction, œuvre romanesque à suspense qui se déroule sur une courte période (mai-juin 1944) : un jeune homme gravement blessé est amené à l’hôpital de Saint-Alban. Ne possédant aucun signe distinctif susceptible de l’identifier, on ne peut savoir qui il est, d’où il vient et dans quelles circonstances il a été blessé. Résistant ? Milicien ? Ami ou ennemi ? Si l’urgence est de le soigner, la vigilance demeure, d’autant qu’à son réveil il est plongé dans une amnésie profonde et durable. Le contact avec un second personnage, républicain espagnol engagé au maquis, également gravement blessé, va partiellement l’aider à reconstruire sa personnalité au fil de maintes péripéties, sans que le mystère ne s’élucide. Car la guerre s’impose comme une priorité et « l’inconnu » va être entraîné dans la tourmente, notamment lors de l’assaut meurtrier de l’armée allemande au Mont Mouchet.

Survivra-t—il et son identité se dévoilera-t-elle enfin ?

x 13 20 157 p. Quelque part dans la nuit des chiens T Bourguignon Sandrine roman psychiatrie 2012 13/10/12 9782351220894 Sulliver Littératures actuelles Littérature 14,00 € 14.00 prochainement à Plume(s) ?
AA AA

Claire est psychologue, elle vient de rencontrer un nouveau patient. Antony a dix-neuf ans, l’âge de l’enfant qu’elle n’a pas eu. Celui-là, Claire a décidé de le sauver, comme on ramasse les morceaux. Mais sur la route, les débris. Les siens. Les leurs. Les nôtres.
Autour d’Antony, Monsieur Zed, le Cyclope, Fatima et Papillon repeuplent ce désert asilaire de leur forêt mentale, labyrinthe de toutes ces vies qu’on fracasse contre les murs de la nuit sécuritaire.

Claire y abandonne peu à peu ses amours, son enfance et ses ratages, dans un récit tout en pudeur et en retenue, traversé de fulgurances qui viennent bousculer nos indifférences. Ce premier roman sait allier dans un équilibre rare la révolte politique et citoyenne avec la sensibilité des intimités blessées.

x 14 21 275 p. Tous fous ? T doc santé, psychiatrie, médicaments 2013 24/04/13 9782897190422 Écosociété Pratique -développement personnel 19,00 € 19.00 présent à Plume(s)
AA AA

Dans ce nouvel essai, Jean-Claude St-Onge poursuit son travail de dénonciation de la place de l’industrie pharmaceutique dans notre système de santé, en se concentrant cette fois-ci sur l’influence énorme qu’elle exerce sur la psychiatrie. Il livre une critique caustique de la biopsychiatrie où la surconsommation de médicaments a des effets dévastateurs sur la santé des patients. Et à voir l’essor phénoménal des médicaments psychoactifs et les experts qui décrètent qui est sain d’esprit et qui ne l’est pas, nous serions à peu près tous fous ou en voie de le devenir. Cette « épidémie », très largement fabriquée, peut être rattachée à l’élargissement arbitraire de ce qui constitue une « maladie mentale », à l’érosion du tissu social, à la multiplication des substances neurotoxiques et à la surprescription de médicaments. Invention de nouvelles « maladies », transformation des émotions en symptômes, manipulation et corruption des médecins, intimidation des professionnels, essais cliniques biaisés et mensongers,... tout est bon pour vendre des médicaments psychothérapeutiques. Et satisfaire l’appétit insatiable des actionnaires des grandes pharmaceutiques au détriment de la santé publique. Sans compter une liste des effets toxiques et destructeurs sur le long terme des neuroleptiques et des antidépresseurs : diabète, AVC, maladie de Parkinson, pensées suicidaires, atrophie du cerveau. Il est temps de remettre en question cette cure chimique tous azimuts.

En traitant le problème dans une très large perspective, Jean-Claude St-Onge livre ici un plaidoyer rigoureux et nécessaire sur une folie qui, comme le disait Foucault, n’existe que dans une société.

x 15,5 24 156 p. La théorie du genre dans le débat francais
Butler Freud Lacan Stoller Chomsky Sapir Whorf Simondon Wall
T
Jalley Emile essai psychologie, psychiatrie, psychanalyse, genre 2014 31/05/14 9782343035086 L’Harmattan Politique et société 17,00 € 17.00 présent à Plume(s)
AA AA

La question du genre passionne le débat public évidemment par le contenu de sexualité qu’elle met en jeu. Mais au-delà d’un tel attrait, elle affronte deux camps hostiles autour de la très ancienne question dans l’histoire de la philosophie de l’opposition entre la nature et la culture. Du côté de la nature se trouve ici le positivisme scientifique et parfois scientiste en même temps qu’un naturalisme « spiritualiste » sommaire défendu par la théologie catholique officielle. Du côté de la culture se trouve l’idéalisme sociologique de Judith Butter qui rejoint paradoxalement la position dépassée d’un béhaviorisme social. Dans ce débat, nature et culture s’affrontent sous forme de thèse et d’antithèse. mais sans synthèse possible, entre autres par manque de participation des philosophes comme des psychologues et des psychanalystes, qui laissent seuls, en chiens de faïence, naturalisme biologique et théologique d’une part, sociologues buttériens et consorts d’autre part.

Judith Butter a partiellement raison au niveau de la pratique politique. Mais comme son modèle théorique pèche par incomplétude. il en résulte le caractère superficiel d’une pratique sans effet profond sur le réel. sinon souvent de diversion. tandis que ses adversaires encouragent un conservatisme social crispé. La crise sociopolitique actuelle dans un pays canine la France montre qu’il ne suffit pas d’alléger les contraintes qui pèsent sur les femmes et les homosexuels. Tout le monde sait que tout y dépendrait d’abord d’une réforme fiscale. qui reste obstinément mise au placard.

En réalité. l’histoire de la philosophie. comme aussi de la psychanalyse (Freud, Lacan), ainsi que de la psychologie (Wallon, Piaget) avait bien avant mis en chantier. touchant le couple nature-culture. la voie ternaire dialectique à même de surmonter le binarisme stérile où se trouve acculé le débat sociétal en cours. Situation d’autant plus regrettable qu’elle se trouve avoir une incidence sur le système déjà en crise grave de l’organisation scolaire.

x 21 28,5 76 p. Sans remède n°6
Un journal de critique et de témoignages contre la psychiatrie et l’emprise médicale
T
magazine psychiatrie, médecine 2014 31/05/14 Sans Remède Divers -revues 2,00 € 2.00 prochainement à Plume(s) ?
AA AA

Préambule n°5
Sans remède est composé d’ anti-professionnel.les de la santé et du social.
Sans remède est un journal sur le pouvoir psychiatrique et la médicalisation et l’administration de nos vies, alimenté par des vécus, des confrontations et des points de vue, dans une perspective critique...

Ouverture
L’équipe qui a conçu la revue que vous avez entre les mains s’est considérablement étoffée. De nouvelles plumes et sensibilités ont rejoint le projet, contribuant à élargir son propos, une orientation déjà amorcée dans le numéro 4...

Mon panache
J’ai perdu 10 ans de ma vie à l’école, je me suis pas vue grandir, je me verrai pas vieillir non plus. Mes potes verront bien que mes cheveux blanchissent et que mon corps flétrit. Je verrai bien que j’ai des trous de mémoire et un fatras de souvenirs...

Pour toi toubib
Ce texte a été écrit en 2004, soit trois ans après un internement d’office sur la demande d’un tiers et sur les conseils d’un médecin des urgences. Pour faire court, un soir de profond malaise je me suis mis minable pour ne plus rien ressentir et je me suis endormi... pour me réveiller je ne sais combien de temps après dans un lieu inconnu : une chambre blanche, attaché à un lit...

On a reçu…
Dans sa vie elle avait eu tant de galères
Elle aurait pu en devenir très amère
Puis elle comprit que cet initial duel
était la cause de tout son fiel...

Le joli monde de l’expertise
Les lignes qui suivent ont été écrites à la suite du procès en appel de Philippe Lalouel, jugé pour trois braquages dans des agences postales, avec une arme volontairement non chargée, et au cours desquels il a dit à chaque guichetière "je ne vous veux aucun mal, je suis là pour l’argent."...

Lettre de Damien
Une copie du courrier que nous reproduisons ici est parvenue à l’émission de radio L’Envolée. Il est adressé à un expert psychiatre agréé par la justice...

« Je vous écris d’une poubelle »
J’aimerais commencer par le plus beau mensonge qu’un garçon ait inventé pour me retenir :
« Je t’aime comme tu es, habitée de mouvement. »
Le mot qui a failli m’envoyer en HP, c’est « instable ».
Et si on observe le verbe s’émouvoir, on voit bien encore qu’il est question de bouger.

Comme on peut, de NRBC
La psychiatrie en chantant.. Pour ce numéro, c’est NRBC qui s’y colle. Comme on peut on s’épaule Comme on peut on s’parle Comme on peut on s’équipe Comme on peut...

L’emprise médicale sur nos corps
Ce dossier est une ébauche. Le début d’une réflexion sur les rôles de la médecine.
La science médicale permet de nous différencier les un.es des autres, de nous hiérarchiser, donc que des dominations spécifiques puissent s’exercer sur nous. _ Nous pensons que la médecine nous distance de nos corps, de nos histoires...

Si l’on ne naît pas femme…
Parce que j’ai dysfonctionné dans ce monde, on m’a envoyée à l’HP. J’en suis ressortie avec une identité bien ficelée de dépressive suicidaire. Certaine, pendant plusieurs années, que ce terme recouvrait toute la réalité de mon être. Cela m’a pris un temps “fou” pour m’en départir...

Si tout va bien, pourquoi pas vous ?
Genre & psychiatrie font bon ménage.
Quelques brèves glanées dans le meilleur des mondes..

Ces pilules qui enlèvent l’envie de dire « non »
Un article paru dans Libération en août 2013 nous fait part d’une nouvelle invention pharmaceutique concernant le désir des femmes. (...) Ces pilules concoctées par un certain Docteur Tuiten (Pays-Bas) font froid dans le dos, ne serait-ce que par leur composition : un cocktail d’hormones provoquant le désir...

On a reçu…
Je voudrais pleurer des larmes de sang
car je reste seule au milieu de cet océan...
mais il n’est pas blanc il est rouge
j’ai en moi trop de violence...

Pourquoi il faut parler du docteur Hazout
Il me semble que l’on peut affirmer que le viol n’est pas une déviance mais l’intégration la plus poussée et la plus réussie, la finalité même de la construction masculine. Il semble même étonnant que certains hommes en réchappent. On le voit dans bien des conflits armés, on le voit en Syrie aujourd’hui, on l’entend dans trop d’histoires quand elles ont l’espace de se raconter...

Pour tirer le fil
Ce dossier emprise médicale consacré au traitement médical du corps d’êtres désignés comme féminins, est né de nos expériences, de bien des discussions, mais aussi de lectures diverses et de films.
Voici donc une bibliographie et une filmographie succinctes. Pour celles et ceux qui voudraient comprendre de quoi nous nous sommes, nourries, qui voudraient approfondir cette vaste problématique...

Être une non-personne
Amanda Baggs est une psychiatrisée à la prose directe et lucide, souvent présentée comme une militante autiste. La portée politique de certains de ses textes est à l’origine de l’intérêt que nous leur portons.
(...) À partir de son expérience en tant que psychiatrisée ayant vécu en institution et connu de nombreuses hospitalisations pour divers problèmes de santé, elle nous parle de situations que nombre d’entre nous ont connu, connaissent, ou pourraient avoir à connaître dans les cadres psychiatrique, médical, familial, carcéral ou autres.

L’hygiénisme lave plus blanc
Hier j’ai eu rendez-vous à la CAF, il paraît que je suis en couple. Aujourd’hui je suis convoqué.e à Pôle-emploi, j’ai pas cliqué sur « toujours à la recherche d’un emploi ». Demain j’vais mendier trois sous, auprès d’une AS, pour régler une facture d’eau. Après demain troisième consultation obligatoire à la PMI pour vérifier que ma fille reste dans la courbe moyenne de poids. La semaine prochaine j’vais devoir encore justifier que je suis bien au RSA pour que la Sécu me redonne la CMU. Et ce dentiste qui veut pas me refaire une molaire en céramique, justement parce que je suis à la CMU…

La longue marche vers la contention sociale
Dans ce texte, nous allons essayer de montrer comment le pouvoir politique s’est doté progressivement d’outils lui permettant de pointer, de repérer certains éléments d’une population à gérer de manière spécifique. Ces éléments sont les individus désignés comme problématiques dans une organisation sociale, c’est-à-dire les plus pauvres, les plus dominés...

« Affreux, sales et méchants »
L’assistance sociale est la première forme connue de ce qui se nommera par la suite le travail social. Se pencher sur la genèse de cette assistance sociale, saisir à qui elle s’adresse, qui sont les personnes qui l’exercent et dans quel contexte elle émerge, peut permettre d’éclairer la fonction et le rôle du travail social aujourd’hui...

Les fossiles
Remuer les fossiles du fond de la cave, bousculer les peurs, se poser des challenges pour que les rapports changent...Voilà tout ce qu’a provoqué chez moi ma rencontre avec tout d’abord ce journal sous forme de papier, puis avec les personnes qui sont derrière. De fil en aiguille, nous sommes devenus pour ainsi dire proches...

Le pavé dans la mare
Dans le dernier numéro, j’ai vidé mon sac dans un témoignage. J’y faisais part de mes visites à un proche interné en HP. En l’écrivant et en participant à l’élaboration de ce journal, je signais comme un contrat avec moi-même : celui de ne plus laisser pourrir la relation que j’avais avec E...

La charte des internés
Diffusée fin 1975, la Charte des internés est un texte collectif qui porte la signature de cinq groupes aux horizons politiques assez divers. (...) Ce qui nous touche le plus dans cet appel, c’est qu’il porte de l’intérieur de l’hôpital des exigences sans conditions, formulées avec détermination. La Charte des internés nous rappelle que, même entre les murs, des luttes collectives restent possibles...

En allumant des feux
Ce texte est une traduction. Il a été écrit par des psychiatrisé.es en lutte de Madrid. Les membres de ce groupe d’auto-support – auto-ayud – se filent des plans en terme de médication, empêchent des internements, publient des textes et des affiches et bientôt un livre.… Qui a dit que le soutien mutuel entre psychiatrisé.es et une approche radicalement critique de la psychiatrie étaient incompatibles ?

x 14 19 105 mn La moindre des choses T Philibert Nicolas doc psychiatrie 2005 19/12/05 3346030010983
MO452
Montparnasse Divers -DVD 14,95 € 14.95 sur commande ?
AA AA

Au cours de l’été 1995, fidèles à ce qui est désormais devenu une tradition, pensionnaires et soignants de la clinique psychiatrique de La Borde se rassemblent pour préparer la pièce de théâtre qu’ils joueront le 15 août.

Bonus : L’invisible : entretien avec Jean Oury, directeur de la clinique de La Borde, par Nicolas Philibert

x 13 18 127 p. Le diagnostic en psychiatrie T Hardy-Baylé Marie-Christine essai psychiatrie 2008 14/05/08
occasion
9782200354428 Armand Colin Politique et société -philosophie 11,00 € 11.00 épuisé
AA AA
Nosographie française traditionnelle ou DSMIIIR ? Références psychanalytiques ou modèles biologiques ? L’étudiant en psychiatrie et en psychologie risque de se perdre dans le dédale des classifications tant françaises qu’internationales et de leurs modèles explicatifs. Cet ouvrage présente avec clarté les champs d’application des différents systèmes, dont la connaissance est indispensable à la constitution du diagnostic. Il fait le point sur les controverses et les acquis de conceptions nosologiques divergentes. Son approche cherche toutefois à favoriser les convergences entre les diverses classifications existantes.
x 12 17 176 p. Derrière les fronts
chroniques d’une psychiatre psychothérapeute palestinienne sous occupation
T
Jabr Samah témoignage Palestine, psychiatrie, occupation 2018 22/03/18 9782955917435 Premiers Matins de novembre Figures De La Révolution International -Moyen Orient 11,00 € 11.00 présent à Plume(s)
AA AA

Un recueil de chroniques sur le quotidien d’une psychiatre palestinienne, le Dr Samah Jabr qui travaille dans un contexte de violences politiques sous occupation. Cet ouvrage considère le travail clinique à la lumière du contexte sociopolitique et analyse le traumatisme psychologique trans-générationnel qui marque la mémoire collective palestinienne.

Derrière les fronts, un témoignage précis, lumineux, poétique qui permet d’envisager la situation en Palestine avec une subtilité accrue par un engagement quotidien, sans relâche, depuis sa Terre.

Coédition avec Hybrid pulse.

x 13,5 21 120 p. La verticale du fou
Histoire saignante et complètement foldingue d’une révolte armée dans un HP
T
Raynaud Jean-Marc roman psychiatrie 2020 29/01/20 9782900886090 Libertaires Littérature 13,00 € 13.00 prochainement à Plume(s) ?
AA AA

Plutôt en HP que dans ce monde de dingues !

Cette histoire est véridique. En tout cas, elle devrait l’être !

Sept, même pas mercenaires, qui se retrouvent, par hasard, dans un HP (hôpital psychiatrique) because « malades » addictifs à la bibine. Pourquoi boire ? À l’évidence pour oublier. Mais, quoi ? Docteur Folamour, un putain de grand sorcier, et son équipe, du genre anti- psy, nous ont fait prendre conscience du pourquoi et du comment de quoi. Pas, ou très peu, de cachetons pour assommer le chrétien. Juste de l’écoute. Du respect. Osons le terme, de l’amitié.

Sur ces bases, on comprend tout de nos histoires qui n’en font qu’une. On sait pourquoi, par delà les hasards de nos vies, une logique civilisationnelle nous a menés là où nous n’en sommes plus. Mais, justement.

Comme on va mieux, voire bien, « logique », on va nous relâcher. Donc, on va nous renvoyer à la case départ qui est à l’origine de TOUT. Dans la « norme ». Pas question !

Le monde capitaliste extérieur est complètement fou. Il court après les sous, la loi de la jungle, le chacun pour soi, la destruction suicidaire des conditions de la vie sur cette planète. C’est un asile d’aliénés à ciel ouvert. Nous relâcher là-dedans, c’est nous condamner. Donc, pas question !

Nous ne voulons pas être renvoyés chez ces fous. Nous voulons rester dans notre HP. Entre gens normaux. Et c’est pour cela que nous avons pris les armes !

Pour le soviet de tous les 19 juillet, le sous commandant Raynaud

JEAN-MARC RAYNAUD, né le 14 juillet 1789, a été professeur émérite de droit pénal à l’université Alexandre Marius Jacob des îles du Salut. Il ne s’en est jamais remis. Certains l’ont ensuite entraperçu avec Antonin Artaud, Jean Genet, Benoist Rey, Philippe Camus et Michel Bakounine sur l’île d’Oléron. Pas FOU !

x 21,5 29 112 p. La troisième population T Ducoudray Aurélien et Pourquié Jeff BD psychiatrie 2018 03/05/18 9782754816809 Futuropolis Albums BD 19,00 € 19.00 sur commande ?
AA AA

Depuis soixante ans, la clinique psychiatrique de La Chesnaie a développé un modèle thérapeutique sans construire de mur d’enceinte ni fermer ses portes. Ouverture au monde extérieur, porosité de la clinique à la réalité commune, au public d’un concert ou d’un séminaire, à des résidences d’artistes, à la présence itérative et libre sur une année d’un écrivain et d’un illustrateur. Ainsi, l’institution a pu maintenir cette frontière invisible avec l’espace public de la communauté environnante pour donner aux soignants et aux patients les conditions de possibilité du soin en préservant des espaces privés, des temps de sociabilité mais aussi des zones d’ombre.

A l’initiative de Bd BOUM à Blois, Aurélien Ducoudray et Jeff Pourquié ont pu se rendre de nombreuses fois à La Chesnaie, participant à la vie de ce lieu insolite. Ce livre est le récit de leur expérience.

x 20 26,5 162 p. Nellie Bly
Dans l’antre de la folie
T
Ollagnier-Jouvray Virginie et Maurel Carole BD psychiatrie 17 février 2021 17/02/21 9782344033463 Glénat Karma BD -roman graphique 22,00 € 22.00 présent à Plume(s)
AA AA
Nellie Bly serait complètement folle. Sans cesse, elle répète vouloir retrouver ses "troncs". Personne n’arrive à saisir le sens concret de ses propos, car en réalité, tout cela n’est que mystification : Nellie cherche à se faire interner dans l’asile psychiatrique de Blacwell, à New York dans le but d’y enquêter sur les conditions de vie de ses résidentes. Y parvenant avec une facilité déconcertante, elle découvre un univers glacial, sadique et misogyne, où ne pas parfaitement remplir le rôle assigné aux femmes leur suffit à être désignée comme aliénée.

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Nous écrire | Espace privé | SPIP | squelette |