Tchinghiz Aïtmatov - Librairie Plume(s)
masquer rechercher un article par :   ?  

présent :  dans texte :  titre seul :  exacte :
éditeur: tous
Contacts|Qui sommes-nous|Liens|Agenda|soldes
recherche avancée

Plume(s) est une toute jeune petite librairie, qui a ouvert le 1er avril 2008 - non, ce n’était pas un poisson.

Nous voulons proposer des documents qu’on ne trouve habituellement pas à Millau, et proposer aussi un espace de convivialité.

Vous y trouverez des livres, des dvd, des revues sur les thèmes de l’écologie, de l’alter-mondialisme, de la non-violence,... mais aussi des livres maternité et jeunesse, jardinage, cuisine, construction écologique, ou d’autres qui nous ont plu,
ainsi que thé, café, chocolat et jus de fruits bio-équitables,
et aussi un accès internet,
le tout dans la bonne humeur ...

Régulièrement nous organisons des projections vidéo.

Accueil du site > Les auteurs > Tchinghiz Aïtmatov

Tchinghiz Aïtmatov

Il est né au Kirghiztan en 1928.

Après des études à l’Institut agricole, il change d’orientation et se consacre à la traduction en russe d’écrivains kirghiz, puis à son oeuvre propre, quelques années à peine après qu’un alphabet eut été composé pour transcrire la langue de son peuple. La réédition de Djamilia, son chef-d’oeuvre qui bouleversa Aragon, était très attendue.


1 article
tout ouvrir dans de nouveaux onglets par rayon par theme

larg.
?
haut.
?
pages
?
titre +
?
sous-titre
auteur
type
thème
parution +
?
ean
?
éditeur
?
collection
?
rayon
prix
?
IAD
disponibilité
?
x 14,1 20,5 132 p. Djamilia T Aïtmatov Tchinghiz roman amour 2001 02/06/01 9782207252369 Denoël »» Denoël & d’ailleurs Littérature 12,35 € 12.35 actuellement indisponible
AA AA

« Djamilia était vraiment très belle. Élancée, bien faite avec des cheveux raides tombant droit, de lourdes nattes drues, elle tortillait habilement son foulard blanc, le faisant descendre sur le front un rien de biais, et cela lui allait fort bien et mettait joliment en valeur la peau bronzée de son visage lisse. Quand Djamilia riait, ses yeux d’un noir tirant sur le bleu, en forme d’amande, s’allumaient... Et j’étais jaloux d’elle, comme les jeunes frères sont jaloux de leurs sœurs... »

« Alors, sur le point de dire de Djamilia ce que j’en pense, j’hésite et pourtant, oui, pour moi, c’est la plus belle histoire d’amour du monde [...]. Le récit de Djamilia, je l’ai dit, c’est un enfant qui nous le fait et pour lui la découverte de ce qui se passe dans l’âme d’un couple, le drame du couple qui s’ignore encore, c’est aussi la découverte du sentiment même, c’est l’oaristys de l’esprit, tout est pour cet enfant à réinventer et voilà pourquoi il nous montre l’amour, comme un métal très pur, à l’état naissant. »
Louis Aragon.


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Nous écrire | Espace privé | SPIP | squelette |