Bernard Adam - Librairie Plume(s)
masquer rechercher un article par :   ?  

présent :  dans texte :  titre seul :  exacte :
éditeur: tous
Contacts|Qui sommes-nous|Liens|Agenda|soldes
recherche avancée

Plume(s) est une toute jeune petite librairie, qui a ouvert le 1er avril 2008 - non, ce n’était pas un poisson.

Nous voulons proposer des documents qu’on ne trouve habituellement pas à Millau, et proposer aussi un espace de convivialité.

Vous y trouverez des livres, des dvd, des revues sur les thèmes de l’écologie, de l’alter-mondialisme, de la non-violence,... mais aussi des livres maternité et jeunesse, jardinage, cuisine, construction écologique, ou d’autres qui nous ont plu,
ainsi que thé, café, chocolat et jus de fruits bio-équitables,
et aussi un accès internet,
le tout dans la bonne humeur ...

Régulièrement nous organisons des projections vidéo.

Accueil du site > Les auteurs > Bernard Adam

Bernard Adam

Il est le directeur du Groupe de Recherche et d’Information sur la Paix et la Sécurité, mieux connu sous son sigle GRIP, qui publie des enquêtes fouillées sur toute une série de sujets relatifs à la paix et à la guerre, dont le sérieux est reconnu même à l’étranger.

1 article
tout ouvrir dans de nouveaux onglets par rayon par theme

larg.
?
haut.
?
pages
?
titre +
?
sous-titre
auteur
type
thème
parution +
?
ean
?
éditeur
?
collection
?
rayon
prix
?
IAD
disponibilité
?
x 15 21 120 p. Armes légères, destructions massives T Wéry Michel et Adam Bernard essai guerre 2004 30/09/04 9782870279700 Complexe Politique et société -pacifisme 9,90 € 9.90 épuisé
AA AA

500 000 morts par an, une victime par minute : c’est le lourd tribut payé chaque année aux armes légères. Difficile d’oublier les tueries de Nanterre, Zug, Dunblane ou du lycée de Littleton qui inspira Michael Moore pour son pamphlet « Bowling for Colombine ». Au-delà de ces images choc, la réalité est malheureusement plus terrible et plus banale. En Belgique, il y a quatre suicides par arme à feu pour un homicide ; en France, le rapport est de sept à un : chez nous, les armes tuent tous les jours, sans avoir droit ni à la une, ni à la rubrique des faits divers.

Dans les pays en proie à la guerre, elles sont omniprésentes. À la portée de tous, elles font d’énormes ravages, ce qui a amené Kofi Annan à les qualifier d’« armes de destruction massive ». Selon de récentes estimations, il y aurait quelque 640 millions d’armes légères de par le monde.Longtemps indifférente, la communauté internationale semble avoir pris la mesure du problème. Une première conférence onusienne s’est tenue en 2001. Il reste que la partie s’annonce longue et difficile vu les multiples résistances, en particulier de la part des pays producteurs et des vendeurs. D’énormes profits sont en jeu.

Ce livre didactique fait le tour de la question des armes légères, de manière synthétique et complète : depuis leur origine jusqu’aux destinataires – notamment les réseaux terroristes –, en passant par les techniques des trafiquants, les lacunes des législations et les impacts sur le terrain... Nous sommes tous concernés.


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Nous écrire | Espace privé | SPIP | squelette |