Samuel Yérémian - Librairie Plume(s)
masquer rechercher un article par :   ?  

présent :  dans texte :  titre seul :  exacte :
éditeur: tous
Contacts|Qui sommes-nous|Liens|Agenda|soldes
recherche avancée

Quelques sites qui méritent le voyage ...

  • Petites perspectives illustrées : Bibliothèque collective de critique sociale, 1 rue Pasteur 12100 Millau ; ouvert le vendredi de 10h30 à 13h.
  • la boutique en ligne d’EnVies EnJeux
  • 36 rue des Lilas : chambres et tables d’hôtes à Millau, chez Eveline et Jean-Michel.
  • La libraithèque ’le droit à la paresse’, librairie et bibliothèque associative et militante, une adresse indispensable dans le Lot.
  • Le pas de côté une librairie - bistrot à Béziers a dû fermer, hélas ...
  • Naturellement Simples Produits naturels à base de plantes
  • Le Lieu-Dit à Saint Affrique, librairie-café-resto-..., lieu de rencontres incontournable, n’a pas (encore) de site internet : 5 rue de l’industrie / 05 65 99 38 42 ; voir aussi sur le site de Plume(s) : Le Lieu-Dit.
  • L’essentiel librairie — épicerie bio — tartinerie à Marciac (Gers)
  • Construire un monde solidaire
  • Radio-Larzac celle que vous entendez fréquemment à Plume(s) - à moins que ce ne soit :
  • Radio Saint-Affrique
  • Association E.V.E. : écomobilité et voyage écologique.
  • Plume(s) est affiliée au site Place des Libraires ,
  • et aussi au site lalibrairie.com (réseau de 2500 — début 2017 — points libraires sur le territoire français), sur lequel vous pouvez commander un livre et le régler en ligne, puis le récupérer à Plume(s).
  • EnVies EnJeux est la continuité d’Alter’Educ, dans son approche comme dans sa volonté de fonctionner collectivement. Cette équipe, constituée de bénévoles passionné-e-s, dispose depuis septembre 2012 de deux antennes : une à Millau et l’autre à Aubagne.
  • Enercoop, notre fournisseur d’électricité réellement écolo.
Accueil du site > Les auteurs > Samuel Yérémian

Samuel Yérémian

Les œuvres de Samuel reflètent sa courte vie. Enfant peintre et poète au regard trop lucide, il maniait le pinceau aussi bien que la plume et laisse derrière lui une œuvre inachevée. Traversé par les mots, les couleurs et les formes, il a couvert ses feuilles d’espoir et d’anxiété. Sam parle de l’enfance autant que de la mort. Ami des vagabonds , écoutant ses semblables, il décrit l’exilé et pleure le va-nu-pieds. Ses vers sont des prières appelant la lumière. Évoquant le soleil aussi bien que les ombres, ce sont des cris d’espoir pour chasser le malheur. Qu’il s’agisse d’un hymne ou d’une ode à la vie, ils portent les stigmates d’un être bicéphale. Épris de compassion pour le malheur humain, Samuel n’a pas su trouver son équilibre. Porté par sa souffrance, il a pris son envol le 19 août 2005 choisissant de mourir au pays de Noé . Le matin de sa mort, âgé de 28 ans, il a lâché des colombes dans le ciel de Khor Virab. La veille, il dictait encore trois textes à son père. Florence G.Yérémian

1 article
tout ouvrir dans de nouveaux onglets par rayon par theme

larg.
?
haut.
?
pages
?
titre +
?
sous-titre
auteur
type
thème
parution +
?
ean
?
éditeur
?
collection
?
rayon
prix
?
IAD
disponibilité
?
x 14 20 71 p. Ce petit T Yérémian Samuel 9782915640274 Les Points sur les i Littérature -poésie 12,00 € 12 épuisé, mais encore disponible à Plume(s)
AA AA

Les œuvres de Samuel reflètent sa courte vie.

Enfant peintre et poète au regard trop lucide, il maniait le pinceau aussi bien que la plume et laisse derrière lui une œuvre inachevée.

Traversé par les mots, les couleurs et les formes, il a couvert ses feuilles d’espoir et d’anxiété.

Sam parle de l’enfance autant que de la mort. Ami des vagabonds , écoutant ses semblables, il décrit l’exilé et pleure le va-nu-pieds.

Ses vers sont des prières appelant la lumière. Evoquant le soleil aussi bien que les ombres, ce sont des cris d’espoir pour chasser le malheur. Qu’il s’agisse d’un hymne ou d’une ode à la vie, ils portent les stigmates d’un être bicéphale. Epris de compassion pour le malheur humain, Samuel n’a pas su trouver son équilibre.

Porté par sa souffrance, il a pris son envol le 19 août 2005 choisissant de mourir au pays de Noé … Le matin de sa mort, âgé de 28 ans, il a lâché des colombes dans le ciel de Khor Virab.

Florence G.Yérémian Journaliste

Ce livre existe grace à la pugnacité de Madame Joséphine LAURENS, sa Maman.


Un poème remarquable...

Trésor

En une nuit
Trésor, une vie bascule,
ouvre sa porte au souffle froid,
fait crier, d’une balle perdue
une mère en deuil.

Caoutchouc éparpillé dans les mains d’un Petit.

Calot-essence pour toi
Trésor.
Les agates percent le barrage,
la lune est pour toi.

L’air que tu respires a une odeur de rameau
malgré le sang.
Martyr de terres déchirées,
once de poussière éparpillée
sur des cercueils de Mer Morte
où flotte
le sel,
l’amertume et la rage de ce quotidien millénaire
aux yeux de ton enfant.

Ouvre, coupe les barbelés !
L’errance d’un peuple cultive aujourd’hui les rameaux de demain.

Une poignée de main suffira-t-elle ?
A la pointe du jour
un oiseau se mit à siffler
à l’oreille d’un Petit assis.

Il lui sourit, tout simplement.


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Nous écrire | Espace privé | SPIP | squelette |