Guide de Mongolie - Librairie Plume(s)
masquer rechercher un article par :   ?  

présent :  dans texte :  titre seul :  exacte :
éditeur: tous
Contacts|Qui sommes-nous|Liens|Agenda|soldes
recherche avancée

sur le thème : Mongolie, Plume(s) présente aussi :
  rayons :  BD | Divers | International | Jeunesse | Littérature | Occasions | Par chez nous | Politique et société | Pratique

13,20 €  
Guide de Mongolie

Auteur Svetislav Basara
Editeur : Les Allusifs
rayon : Littérature
support : Livre
type : roman
thème : Mongolie
ean : 9782922868524
parution : janvier 2007
dimensions : 128 pages ; 11,5 × 19 cm
prix : 13,20 €
disponibilité : épuisé
arrivé à Plume(s) : 2008

Le narrateur reçoit une lettre dans laquelle un ami qui vient de se suicider lui propose de partir à sa place en Mongolie, où il devra un guide de ce pays. Le narrateur saisit l’occasion parce que c’est très loin de son pays « merdique » ; peut-être aussi pour échapper à la surveillance de la Sûreté qui s’intéresse de trop près à son roman ; peut-être encore pour revoir son unique amour dans un « endroit impossible », à moins que ce ne soit pour le fuir... À Oulan-Bator, il fait la connaissance d’un évêque hollandais, d’un officier russe devenu grand lama, d’un journaliste américain correspondant d’un journal disparu depuis longtemps, d’un mort-vivant français au passé lubrique, d’un psychanalyste italien et d’une actrice de cinéma.

EXTRAIT
Cette année-là, année du dragon de fer selon le calendrier chinois, si le printemps avait été vieux jeu, l’été fut extravagant. Il neigea deux fois en juillet, une fois le jour ne se leva point, et la nuit dura ainsi quarante-huit heures. Tout alla à l’avenant, jour après jour. Il ne se passait rien. Pas plus que les années précédentes, où les étés s’étaient pourtant montrés plus convenables. Les petits caprices des cieux n’étaient là que pour masquer un vide désespérant. Je me disais : le moment venu, je n’aurai rien sur quoi écrire, si bien que mon prochain livre, comme les précédents, d’ailleurs, sera bourré de solitude, d’ennui et de néant. Peut-être ne me disais-je pas cela, mais rassemblais-je en fait des matériaux pour mes proses futures : tas de dégoûts, monceaux de peurs, grosses bennes débordant de sentiments d’échec et d’hébétude — toute cette matière rabâchée des narrations modernes. Mais je ne notais rien. Dieu m’en est témoin.


l’auteur :
Svetislav Basara : +


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Nous écrire | Espace privé | SPIP | squelette |