La révolution néolithique en France - Librairie Plume(s)
masquer rechercher un article par :   ?  

dans texte :  titre seul :  exacte :
éditeur: tous
Contacts|Qui sommes-nous|Liens|Agenda|soldes
recherche avancée fortes remises

sur le thème : France, Plume(s) présente aussi :
Voyages en France   Fascisme français   Histoire mondiale de la France   Tristes campagnes   Le président de la République en 30 questions   Comprendre le malheur français   La France et ses paysages   Atlas de la France du futur  
  rayons: BD | Divers-sciences | International | Jeunesse | Littérature | Par chez nous | Politique et société | Pratique

23,00 €  
La révolution néolithique en France

Auteurs Jean-Paul Demoule
Richard Cottiaux
Jérôme Dubouloz
François Giligny
Editeur : la Découverte
collection : Archéologies de la France
rayon : Divers    -sciences
support : Livre
type : doc
thèmes : préhistoire | France | archéologie
ean : 9782707151384
parution : mai 2007
dimensions : 179 pages ; 15 × 21 cm
prix : 23,00 €
disponibilité : sur commande ?
commander

Avec la révolution industrielle, la " révolution néolithique " est une des ruptures fondamentales de l’histoire humaine.

La domestication des animaux et des plantes offre aux communautés humaines, qui vivaient jusque-là de chasse et de cueillette, les moyens d’un essor démographique sans précédent, et désormais incontrôlé. Apparu de manière indépendante en plusieurs points du monde, ce phénomène se diffuse en Europe par le Proche-Orient, à partir de 6500 avant notre ère. La France, ultime péninsule de l’Eurasie, sera néolithisée par des migrants arrivant par le nord et par des marins-paysans colonisant peu à peu les rives de la Méditerranée.

La position particulière de la France explique les témoignages paroxystiques que sont les grands dolmens funéraires des bords de l’Atlantique, érigés au moment où apparaissent dans toute l’Europe les premiers symptômes d’inégalité sociale et de violence instituée. S’appuyant sur les données issues des grandes fouilles préventives des vingt dernières années, cet ouvrage fait la synthèse sur cette " révolution " encore mal connue en France.

Les chercheurs réunis ici ont tous une longue pratique de terrain en France et à l’étranger. Ils appartiennent à l’Inrap (Richard Cottiaux, Luc Jallot), au CNRS (Jérôme Dubouloz, Laurence Manolakakis, Grégor Marchand), à l’université (François Giligny) ou aux services archéologiques des collectivités territoriales (Ingrid Sénépart).


les auteurs :
Jean-Paul Demoule : +


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Nous écrire | Espace privé | SPIP | squelette |