Histoire populaire des sciences - Librairie Plume(s)
masquer rechercher un article par :   ?  

dans texte :  titre seul :  exacte :
éditeur: tous
Contacts|Qui sommes-nous|Liens|Agenda|soldes
recherche avancée fortes remises

sur le thème : sciences, Plume(s) présente aussi :
La radio-activité est-elle réellement dangereuse ?   Les animaux ont-ils une culture ?   Mammouth : secret défense   Le climat, ma planète et moi   L'Énergie nucléaire a-t-elle un avenir ?   La recherche en procès   Découvertes en pays d'islam   Les hommes et leurs gènes  
  rayons: BD | Divers-sciences | International | Jeunesse | Littérature | Par chez nous | Politique et société | Pratique

28,40 €  
Histoire populaire des sciences

Auteur Clifford D. Conner
Editeur : L’Echappée
rayon : Divers    -sciences
support : Livre
type : essai
thème : sciences
ean : 9782915830347
parution : février 2011
dimensions : 512 pages ; 16 × 21 cm
imprimé en France
prix : 28,40 €
disponibilité : actuellement indisponible
arrivé à Plume(s) : 5 août 2011
commander

Nous connaissons tous l’histoire des sciences telle que nous l’avons apprise dans les manuels scolaires : comment, grâce à son télescope, Galilée démontra que la Terre n’est pas au centre de l’univers ; comment Newton découvrit l’existence de la gravité en voyant tomber une pomme... Le récit traditionnel de cette épopée attribue à une poignée de grands hommes l’intégralité de ces découvertes.

Pourtant les sciences sont depuis toujours une oeuvre collective. Ce livre raconte l’histoire des savoirs établis par les chasseurs-cueilleurs, les petits paysans, les marins, les mineurs, les forgerons et tant d’autres gens qui devaient assurer leur subsistance au contact quotidien de la nature. La médecine trouve son origine dans la découverte par les peuples préhistoriques des propriétés thérapeutiques des plantes. Les mathématiques doivent leur existence aux topographes, aux marchands, aux comptables et aux mécaniciens.

Au XIXe siècle, l’union du Capital et de la Science rompt cette évolution lente et équilibrée. Elle marque le coup d’envoi de la civilisation de la technoscience, dominée par les experts et obsédée par la puissance, l’efficacité, la rationalisation, l’accumulation et le profit. Comprendre ce basculement nous permet de saisir la nature de la société technologique dans laquelle nous vivons aujourd’hui.


l’auteur :
Clifford D. Conner : +


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Nous écrire | Espace privé | SPIP | squelette |