Désobéir et grandir - Librairie Plume(s)
masquer rechercher un article par :   ?  

présent :  dans texte :  titre seul :  exacte :
éditeur: tous
Contacts|Qui sommes-nous|Liens|Agenda|soldes
recherche avancée

sur le thème : décroissance, Plume(s) présente aussi :
La pertinence de l'escargot   Vers la sobriété heureuse (NE)   Lewis Mumford   Pour une écologie du vivant   Le paysan impossible   Diogène et les cyniques   La révolte d'Albi   La décroissance : rejet ou projets ?  
  rayons :  BD | Divers | International | Jeunesse | Littérature | Par chez nous | Politique et société -décroissance | Pratique

14,00 €  
Désobéir et grandir

Vers une société de décroissance

Auteur Paul Ariès
Editeur : Écosociété
rayon : Politique et société    -décroissance
support : Livre
type : essai
thème : décroissance
ean : 9782923165479
parution : octobre 2009
dimensions : 211 pages ; 11,5 × 18,5 cm
imprimé au Québec sur papier recyclé, à l'énergie éolienne
prix : 14,00 €
disponibilité : remplacé >>(2018)
arrivé à Plume(s) : 20 mai 2010

Et si nous désobéissions, si nous cessions d’être de sages consommateurs ? Dans ces chroniques, Paul Ariès nous invite à suivre les réflexions des objecteurs de croissance.

Égratignant à la fois les donneurs de leçons, les spéculateurs environnementaux et les vendeurs de développement durable, il appelle surtout à la " croissance " de l’imaginaire et des liens sociaux, afin de s’offrir collectivement une vie qui ne soit pas plus opulente, mais plus libre, plus signifiante et, finalement, plus humaine. Il n’hésite pas à s’interroger sur les dérives possibles de la décroissance, qu’il aime décrire comme " un chemin de crête ", dont pourraient découler le pire et le meilleur.

Combien de fois n’ai-je pas entendu des activistes de la décroissance regretter le bon temps où l’on pouvait consommer sans se priver ? Même si une croissance infinie était matériellement possible, nous la refuserions pour rester des humains. Notre combat n’est donc nullement fondé en dernière analyse sur l’imminence de l’épuisement des ressources, mais sur la certitude que l’ensemble des crises qui affectent l’humanité ont une seule et unique cause : la perte du sens des limites.


l’auteur :
Paul Ariès : +


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Nous écrire | Espace privé | SPIP | squelette |