Le voyage d’Orient - Librairie Plume(s)
masquer rechercher un article par :   ?  

présent :  dans texte :  titre seul :  exacte :
éditeur: tous
Contacts|Qui sommes-nous|Liens|Agenda|soldes
recherche avancée

  rayons: BD | Divers | International | Jeunesse | Littérature | Par chez nous | Politique et société | Pratique

18,00 €  
Le voyage d’Orient

Auteur Bertrandon de la Broquère
Editeur : Anacharsis
collection : Famagouste
rayon : Littérature
support : Livre
type : récit
ean : 9782914777599
parution : mars 2010
dimensions : 160 pages ; 12,5 × 20 cm
prix : 18,00 €
disponibilité : présent à Plume(s)
arrivé à Plume(s) : 18 mars 2010
réserver

En l’an de grâce 1431, Bertrandon de la Broquière, "écuyer tranchant" du duc Philippe de Bourgogne, dit le Hardi, s’embarque pour ce que l’on nommait alors l’Outre-mer, l’Orient de la Terre sainte, des mondes turcs et balkaniques. Ce qui a l’apparence d’un simple pélerinage à Jérusalem va se transformer en l’un des plus étonnants voyage qu’un Occidental ait entrepris dans ces régions, et, surtout, en l’un des récits de voyages médiévaux les plus lumineux qui ait jamais été écrits.

C’est que Bertrandon a été mandaté par son seigneur pour lui décrire ces pays des mondes turcs naissants, en vue de satisfaire certains espoirs de conquête. Plus prosaïquement, Bertandon est un espion. Et pour mener à bien sa mission, il décide de faire le chemin du retour par voie de terre, autrement dit de traverser de part en part la Turquie, d’Orient et d’Occident. Il s’engage donc clandestinement dans une caravane revenant du pélerinage de la Mecque, et pénètre ce que l’on nommait alors la Turcomanie en direction de Constantinople, capitale fantôme de l’Empire byzantin en décomposition.

L’immense qualité du récit de Bertrandon ne réside nullement dans le merveilleux ou le fantastique. C’est ici tout le contraire. Jamais peut-être un esprit aussi vif que le sien ne nous a permis de toucher véritablement la réalité des pays qu’il traverse. Non pas un réel théorisé, pensé, conçu et réfléchi, mais celui tout de couleur, d’odeur et de bruit que l’on rencontrait alors sur les grands chemins du Proche Orient et des Balkans.




Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Nous écrire | Espace privé | SPIP | squelette |