Solidarité chez les plantes, les animaux, les humains - Librairie Plume(s)
masquer rechercher un article par :   ?  

présent :  dans texte :  titre seul :  exacte :
éditeur: tous
Contacts|Qui sommes-nous|Liens|Agenda|soldes
recherche avancée

sur le thème : philosophie, Plume(s) présente aussi :
Heidegger et le Golem du nazisme   Hegel, philosophe de l'histoire vivante   Rêver   L'idéologie anglaise   Oeuvres. - Tome 1   Gagner sa vie, est-ce la perdre ?   Du bon usage de la torture   Méditations métaphysiques  
  rayons: BD | Divers | International | Jeunesse | Littérature | Par chez nous | Politique et société-philosophie | Pratique

5,60 €  
Solidarité chez les plantes, les animaux, les humains

Auteur Jean-Marie Pelt
Editeur : LGF/Livre de poche
rayon : Politique et société    -philosophie
support : Livre
type : essai
thème : philosophie
ean : 9782253114239
parution : juin 2006
dimensions : 154 pages ; 11 × 18 cm
imprimé en France
prix : 5,60 €
disponibilité : sur commande ?
arrivé à Plume(s) : 16 juin 2009
commander

Une interprétation, fort discutable, de l’oeuvre de Darwin a imposé la compétition et la lutte comme les moteurs de la vie, aussi bien dans la nature que dans la société.

Or la nature met en oeuvre d’innombrables systèmes de symbioses et de solidarités qui ont joué un rôle déterminant dans toute l’évolution biologique et sans lesquels il serait impossible de comprendre le fonctionnement des écosystèmes. Les lichens comme les coraux sont des êtres doubles où chacune des parties rend des services à l’autre ; quant aux champignons, ils nourrissent les arbres qu’ils paraissent parasiter.

Dans le règne animal, les prestations de services mutuels entre espèces sont tout à fait courantes. Poissons et oiseaux pratiquent des comportements d’entraide qui témoignent d’un authentique altruisme et qui, comme l’amitié chez de nombreux mammifères, ne sont pas le propre de l’homme. Quant aux sociétés humaines, elles ont développé de précieuses organisations : les mutualités, les coopératives, la sécurité sociale et les assurances. qui sont la hase de l’économie solidaire. La création de nouveaux mécanismes de solidarité sera pourtant absolument nécessaire si l’on veut assurer demain à tous un emploi et un statut dignes d’un être humain ; mais aussi pour sauver la planète des menaces grandissantes que notre mode de développement fait peser sur elle.


l’auteur :
Jean-Marie Pelt : +


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Nous écrire | Espace privé | SPIP | squelette |