L’action directe suivi de Le Sabotage - Librairie Plume(s)
masquer rechercher un article par :   ?  

dans texte :  titre seul :  exacte :
éditeur: tous
Contacts|Qui sommes-nous|Liens|Agenda|soldes
recherche avancée fortes remises

sur le thème : syndicalisme, Plume(s) présente aussi :
Les mauvaises gens   Comment nous avons résisté à la multinationale Molex   Via Campesina   1906 - le congrès syndicaliste d'Amiens   Cour Nord   Fernand Cuche : un agriculteur engagé   C'est possible !   Georges Séguy, syndicaliste du XXème siècle  
  rayons: BD | Divers | International | Jeunesse | Littérature | Par chez nous | Politique et société-entreprises, travail, syndicalisme | Pratique

11,00 €  
L’action directe suivi de Le Sabotage

Auteur Emile Pouget
Editeur : le Flibustier
rayon : Politique et société    -entreprises, travail, syndicalisme
support : Livre
type : essai
thème : syndicalisme
ean : 9782918156017
parution : avril 2009
dimensions : 138 pages ; 11 × 17 cm
prix : 11,00 €
disponibilité : épuisé
arrivé à Plume(s) : 27 janvier 2010

Publié vers 1904, L’Action directe d’Émile Pouget est un appel à l’union et à la lutte des travailleurs contre l’exploitation capitaliste. Rejetant tout transfert de pouvoir à une quelconque autorité, à un quelconque parti, l’auteur les invite à s’organiser eux-mêmes pour résister et renverser la minorité possédante qui les « emploie ». Car c’est sûr le terrain même de l’exploitation — dans les usines, dans les ateliers, dans les bureaux — que doit se conduire la révolution sociale. Ce n’est que par un combat direct et quotidien, un combat de détails d’abord mais visant à la transformation radicale du système de production par l’abolition du salariat, que les travailleurs pourront enfin se réapproprier leur travail et n’être plus les instruments de l’enrichissement personnel de quelques-uns.

Le Sabotage, paru vers 1910, constitue en quelque sorte le prolongement par l’exemple de l’appel lancé dans L’Action directe. Car il est une des formes (avec, entre autres, le boycott et la grève) que celle-ci peut prendre. Émile Pouget nous en retrace l’histoire et, à travers de nombreux exemples pris en Europe et aux États-Unis, nous indique les diverses manières de l’appliquer selon les situations. Reprenant l’idée capitaliste selon laquelle le travail n’est qu’une marchandise, cette méthode de résistance se fonde sur un principe simple : « À mauvaise paye, mauvais travail ! » Elle consiste alors à agir sur la production, en ralentissant son rythme ou en influant sur sa qualité, pour toucher le patronat là où c’est le plus douloureux pour lui : ses bénéfices.


l’auteur :
Emile Pouget : +


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Nous écrire | Espace privé | SPIP | squelette |