Histoire de la nouvelle gauche paysanne - Librairie Plume(s)
masquer rechercher un article par :   ?  

dans texte :  titre seul :  exacte :
éditeur: tous
Contacts|Qui sommes-nous|Liens|Agenda|soldes
recherche avancée fortes remises

sur le thème : syndicalisme, Plume(s) présente aussi :
Fernand Cuche : un agriculteur engagé   1906 - le congrès syndicaliste d'Amiens   Vision anarchiste et syndicaliste   Via Campesina   Lina Crétet   Tripalium   C'est possible !   Les LIP  
  rayons: BD | Divers | International | Jeunesse | Littérature | Par chez nous | Politique et société-agriculture | Pratique

25,00 €  
Histoire de la nouvelle gauche paysanne

des contestations des années 1960 à la Confédération paysanne

Auteur Jean-Philippe Martin
Editeur : la Découverte
collection : Cahiers libres
rayon : Politique et société    -agriculture
support : Livre
type : histoire
thème : syndicalisme
ean : 9782707146311
parution : novembre 2005
dimensions : 311 pages ; 13,5 × 22 cm
prix : 25,00 €
disponibilité : présent à Plume(s)
arrivé à Plume(s) : 2008
réserver

À compter de l’affaire du McDonald’s de Millau et de la manifestation de Seattle en 1999, la Confédération paysanne et José Bové sont devenus des acteurs centraux du mouvement altermondialiste français.

L’originalité de la Confédération, constituée en 1987 par regroupement de mouvements ayant jusqu’alors suivi des stratégies et des chemins différents, réside dans sa volonté de lier (non sans débats ni tensions) défense professionnelle et débats de société, contestation et propositions, sur fond d’opposition au libéralisme. Par ailleurs, avec sa promotion d’une " agriculture paysanne ", transparaissent la critique du modèle de développement et la question du projet de société. Pour retracer l’émergence des courants qui lui ont donné naissance, l’auteur revient ici sur un demi-siècle de syndicalisme agricole, ainsi que sur les luttes sociales et les expériences politiques qui ont marqué la France depuis les années 1960. Une place particulière est faite aux militants qui ont participé, dans leur diversité, aux combats de cette nouvelle gauche paysanne, ainsi qu’à l’évolution de leurs positions et de leurs modes d’action.

Il en ressort que ce courant a su en maintes occasions incarner la modernité et imposer des débats de société. Cette histoire restait à écrire. Il existait bien des ouvrages ou documents militants, des travaux de journalistes et quelques articles universitaires, mais aucun livre sur l’histoire globale de cette sensibilité à l’échelle nationale. Cette absence a parfois été source de confusion, certains épisodes pouvant être glorifiés tandis que d’autres restaient occultés.

Résultat de plusieurs années de recherches menées en toute indépendance, avec esprit critique et sans parti pris, ce livre propose donc une première synthèse.


l’auteur :
Jean-Philippe Martin : +


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Nous écrire | Espace privé | SPIP | squelette |