Enjeux politiques de l'histoire coloniale - Librairie Plume(s)
masquer rechercher un article par :   ?  

dans texte :  titre seul :  exacte :
éditeur: tous
Contacts|Qui sommes-nous|Liens|Agenda|soldes
recherche avancée fortes remises

sur le thème : colonialisme, Plume(s) présente aussi :
200 ans d'inavouable   Petite histoire des colonies françaises t1   Chroniques ordinaires du colonialisme français   Petite histoire des colonies françaises t5   Marianne et les colonies   La fin des indigènes en Nouvelle-Calédonie   Sauvages blancs !   Le maître est un clandestin  
  rayons: BD | Divers | International-colonies, esclavage, libération | Jeunesse | Littérature | Par chez nous | Politique et société | Pratique

14,20 €  
Enjeux politiques de l'histoire coloniale

Auteur Catherine Coquery-Vidrovitch
Editeur : Agone
rayon : International    -colonies, esclavage, libération
support : Livre
type : essai
thème : colonialisme
biblios : 4ACG Nant 2018, Capitaine Thomas Sankara le 7 avril, Conférence gesticulée Françafrique Survie 29 juin 2018
ean : 9782748901054
parution : mai 2009
dimensions : 190 pages ; 12 × 19 cm
imprimé en France
prix : 14,20 €
disponibilité : présent à Plume(s)
arrivé à Plume(s) : 26 mai 2009
réserver

Notre patrimoine historique « national » doit-il inclure l’histoire de la colonisation et de l’esclavage colonial ? La réponse positive, de bon sens, ne fait pas l’unanimité : soit parce que parler sans tabou du domaine colonial serait « faire repentance », soit parce que l’ignorance ou la négligence entretenues depuis plusieurs générations font qu’il ne vient même pas à l’esprit de beaucoup de nos concitoyens que notre culture nationale héritée n’est pas seulement hexagonale. La culture française (que d’aucuns veulent appeler « identité nationale ») résulte de tous les héritages mêlés dans un passé complexe et cosmopolite où le fait colonial a joué et continue par ricochet de jouer un rôle important.

Au sommaire :
La prise de conscience de la question coloniale • L’histoire du statut de l’indigène • La première génération des historiens post-coloniaux • L’histoire des colonisés « vue d’en bas » • Un hiatus à combler • La relativité du silence colonial • Le déficit de l’école • Le cas particulier de l’esclavage • La fin d’un tabou ? • Travers & apport du postcolonial • Une histoire « postcoloniale » française en train de s’écrire • Mémoire & histoire : un débat amputé ? • Une querelle politique séculaire • De la confusion entre histoire & politique • Le quiproquo sur les « abus » coloniaux • Un faux concept : la repentance • Du « communautarisme » à la « fracture coloniale » • Du racisme colonial • Le mythe des peuples premiers • Le passé colonial au présent


l’auteur :
Catherine Coquery-Vidrovitch : +


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Nous écrire | Espace privé | SPIP | squelette |