La dette publique - une affaire rentable - Librairie Plume(s)
masquer rechercher un article par :   ?  

présent :  dans texte :  titre seul :  exacte :
éditeur: tous
Contacts|Qui sommes-nous|Liens|Agenda|soldes
recherche avancée

sur le thème : économie, Plume(s) présente aussi :
Le matérialisme historique   Economistes à gages   La nature, combien ça coûte ?   Sortir de l'économie   L'Économie participaliste   Vivement 2050 !   Pour une démocratie économique   Manuel citoyen d'économie  
  rayons: BD | Divers | International | Jeunesse | Littérature | Par chez nous | Politique et société-économie | Pratique

12,17 €  
La dette publique - une affaire rentable

Auteurs André-Jacques Holbecq
Philippe Derudder
Editeur : Yves Michel
rayon : Politique et société    -économie
support : Livre
type : essai
thèmes : économie | dette
ean : 9782913492561
parution : mars 2008
dimensions : 157 pages ; 12,5 × 22 cm
prix : 12,17 €
disponibilité : remplacé >>(2015)
arrivé à Plume(s) : 18 février 2009

" II faut réduire la dette ! ".

On crie à la faillite ! Tel un père qui demande instamment à ses enfants d’aller ranger leur chambre, notre gouvernement nous dit : " Assez de cette gabegie ! Il est temps de devenir sérieux, remettez vos prétentions sociales au tiroir, l’heure est au travail et aux économies ". Ce qu’on ne nous dit pas, c’est qu’il y a une quarantaine d’années, l’État français n’était pas endetté, à l’instar de la plupart des autres nations, d’ailleurs.

En moins de quarante ans nous avons accumulé une dette colossale qui avoisine les 1200 milliards d’euros ! Pourquoi ? S’est-il produit quelque chose qui a fait que l’on ait soudain besoin de recourir à l’emprunt, alors qu’auparavant on se suffisait à nous-mêmes ? Et si tel est le cas, qui en bénéficie vraiment ? Qui émet la monnaie ? André-Jacques Holbecq et Philippe Derudder nous disent les vraies raisons de la dette et dénoncent les mécanismes destructeurs scrupuleusement occultés.

Vulgarisateurs de la "chose économique", leur but est de permettre aux citoyens de "savoir ", afin qu’ils ne se laissent pas impressionner par les épouvantails que l’on agite sous leur nez. Afin de comprendre surtout que nous avons tout pour relever l’immense défi humain et écologique de notre temps et que la dette et l’argent ne sont que " vrais-faux " problèmes.

Préface d’Etienne Chouard


les auteurs :
André-Jacques Holbecq : +
Philippe Derudder : +


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Nous écrire | Espace privé | SPIP | squelette |