Le sabotage - Librairie Plume(s)
masquer rechercher un article par :   ?  

dans texte :  titre seul :  exacte :
éditeur: tous
Contacts|Qui sommes-nous|Liens|Agenda|soldes
recherche avancée fortes remises

sur le thème : syndicalisme, Plume(s) présente aussi :
Georges Séguy, syndicaliste du XXème siècle   Cour Nord   Fernand Cuche : un agriculteur engagé   Syndiquées   Pizza lutte   Histoire de la nouvelle gauche paysanne   Les mauvaises gens   Comment nous avons résisté à la multinationale Molex  
  rayons: BD | Divers | International | Jeunesse | Littérature | Par chez nous | Politique et société-entreprises, travail, syndicalisme | Pratique

2,60 €  
Le sabotage

Auteur Emile Pouget
Editeur : Mille et une nuits
collection : La Petite Collection
rayon : Politique et société    -entreprises, travail, syndicalisme
support : Livre
type : essai
thème : syndicalisme
ean : 9782842058562
parution : septembre 2004
dimensions : 112 pages ; 10,5 × 15 cm
prix : 2,60 €
disponibilité : actuellement indisponible
arrivé à Plume(s) : 13 septembre 2008
commander

Pour les ouvriers dont le travail est exploité, « saboter », c’est enrayer la machine de production. Syndicaliste militant et cofondateur de la Confédération générale du travail, Émile Pouget (1860-1931), publie vers 1911-1912 un véritable manuel de résistance. Subversif, méthodique, il expose avec humour la théorie et la pratique du sabotage, du « vas-y mollo » à la grève du zèle, en passant par toutes les manières de ruiner l’image d’un patron... Car saboter n’implique pas forcément détruire. Étymologiquement, c’est « travailler comme à coup de sabot », faire du mauvais travail.

Si, comme on nous le dit, le travail est une marchandise, alors pour avoir du travail de qualité, il faut que les patrons y mettent le prix : « À mauvaise paye, mauvais travail ! »


l’auteur :
Emile Pouget : +


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Nous écrire | Espace privé | SPIP | squelette |