Des hommes à la peine - Librairie Plume(s)
masquer rechercher un article par :   ?  

présent :  dans texte :  titre seul :  exacte :
éditeur: tous
Contacts|Qui sommes-nous|Liens|Agenda|soldes
recherche avancée

sur le thème : travail, Plume(s) présente aussi :
Remue-ménage dans la sous-traitance   La civilisation et le travail   Made in China   Marchands de travail   The dinner that cooked itself   Travailler plus pour gagner moins   Gagner sa vie, est-ce la perdre ?   Croquis-démolition  
  rayons: BD | Divers | International | Jeunesse | Littérature | Par chez nous | Politique et société-entreprises, travail, syndicalisme | Pratique

15,00 €  
Des hommes à la peine

Auteur Marie-José Hubaud
Editeur : la Découverte
collection : Empêcheurs de penser en rond
rayon : Politique et société    -entreprises, travail, syndicalisme
support : Livre
type : témoignage
thèmes : santé | travail
ean : 9782707156457
parution : octobre 2008
dimensions : 196 pages ; 12,5 × 19 cm
prix : 15,00 €
disponibilité : présent à Plume(s)
arrivé à Plume(s) : 8 octobre 2008
réserver

« J’écris pour tous ces hommes qui ont passé leur visite médicale du travail avec moi, pour ce qu’ils emmenaient avec eux, leurs silences aussi. J’écris pour ceux qui ont fait un effort pour venir, ceux qui ont pensé que ça ne servait à rien, mais que c’était toujours ça de pris que le patron n’aurait pas, ceux qui sont venus pleins d’espoir parce que quelqu’un leur avait dit : “Va voir le médecin du travail, il va te reclasser”, ceux qui sont habités par la colère et qui demandent réparation, ceux qui sont tombés, ceux qui se sont brûlés, ceux qui ont laissé un doigt dans la machine, ceux qui se sont usés trop tôt, trop vite, ceux qui attendent la retraite en serrant les dents, ceux qui paient de leur personne, ceux qui n’ont que ça dans leur vie – le travail –, ceux qui sont venus volontiers parce qu’ils avaient le souvenir de ne pas avoir perdu leur temps la dernière fois, ceux qui sont venus parce que c’était la seule fois de l’année où ils voyaient un médecin, et on ne sait jamais… »

Comment l’écrit peut-il rendre compte de la réalité des sujets anonymes qui constituent les « mondes du travail » ? C’est à cette question que Marie Josée Hubaud, qui est médecin du travail, se confronte.


l’auteur :
Marie-José Hubaud : +


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Nous écrire | Espace privé | SPIP | squelette |