À quoi sert « l’identité nationale » - Librairie Plume(s)
masquer rechercher un article par :   ?  

dans texte :  titre seul :  exacte :
éditeur: tous
Contacts|Qui sommes-nous|Liens|Agenda|soldes
recherche avancée fortes remises

sur le thème : politique, Plume(s) présente aussi :
Leurs crises, nos solutions   L'autre gauche   Le yiddishland révolutionnaire   Sarkozy, la grande manipulation   Démocratie directe - Principes, enjeux perspective -3   Petit manuel anti-FN   Le Monde Diplomatique en bande dessinée   Le mouvement grec pour la démocratie directe - 1  
  rayons: BD | Divers | International | Jeunesse | Littérature | Par chez nous | Politique et société | Pratique

12,20 €  
À quoi sert « l’identité nationale »

Auteur Gérard Noiriel
Editeur : Agone
rayon : Politique et société
support : Livre
type : essai
thèmes : politique | société
ean : 9782748900804
parution : septembre 2008
dimensions : 154 pages ; 12 × 19 cm
prix : 12,20 €
disponibilité : présent à Plume(s)
arrivé à Plume(s) : 12 septembre 2008
réserver

La question de « l’identité nationale » a été remise au centre de l’actualité politique par Nicolas Sarkozy, pendant la campagne électorale des présidentielles. Devenu chef de l’État, celui-ci a créé un « ministère de l’Immigration et de l’Identité nationale », ce qui est un fait sans précédent dans l’histoire de la République française. Huit historiens ont aussitôt démissionné de la Cité nationale de l’histoire de l’immigration pour protester contre ce ministère, estimant que cet intitulé ne pouvait que conforter les préjugés négatifs à l’égard des immigrés. La pétition qu’ont lancée ces historiens a été signée par plus de 10 000 citoyens en moins d’une semaine, et des universitaires du monde entier se sont associés à cet appel.

Gérard Noiriel explique les raisons de ce mouvement. Il montre que la logique identitaire, née au XIXe siècle, a depuis constamment alimenté les discours nationalistes. Il rappelle que, au cours des années 1980, c’est Jean-Marie Le Pen qui a popularisé, dans l’espace public, l’expression « identité nationale » pour stigmatiser les immigrés. Analysant de façon minutieuse les usages de cette formule dans le discours du candidat Sarkozy, il donne des éléments pour éclairer les nouvelles stratégies aujourd’hui à l’œuvre dans le champ politique.


l’auteur :
Gérard Noiriel : +


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Nous écrire | Espace privé | SPIP | squelette |