#Female Pleasure - Librairie Plume(s)
13,5 × 19 cm

 
 

masquer rechercher un article par :   ?  

présent :  dans texte :  titre seul :  exacte :
éditeur: tous
Contacts|Qui sommes-nous|Liens|Agenda|soldes
recherche avancée

sur le thème : femmes, Plume(s) présente aussi :
Femmes, je vous aime   Mélancolie Ouvrière   Faire marcher les femmes au pas ?   La plus belle histoire des femmes   La condition de la femme dans l'Islam   D'une guerre .. l'autre   Femmes et révolution en Tunisie   En chemin elle rencontre ...  
  rayons :  BD | Divers -DVD | International | Jeunesse | Littérature | Occasions | Par chez nous | Politique et société | Pratique

18,00 €  
#Female Pleasure

Auteur Barbara Miller
Editeur : Juste distribution
rayon : Divers -DVD
support : DVD
type : doc
thèmes : féminisme | sexualité | femmes
ean : 3770021747006
parution : mai 2021
dimensions : 97 mn ; 13,5 × 19 cm ; |80 g
prix : 18,00 €
disponibilité : présent à Plume(s)
arrivé à Plume(s) : 17 mai 2021
réserver

Cinq héroïnes, cinq pays, même combat : s’affranchir des préjugés, combattre les violences faites aux femmes, conquérir le droit à disposer de son propre corps.

Brisons le silence, soyons invincibles, revendiquons #Female Pleasure !

#LES HÉROÏNES

Deborah Feldman a grandi dans une famille juive ultra-orthodoxe dans le quartier de Williamsburg (Brooklyn, New York). Ici, on porte la tenue traditionnelle d’appartenance à la communauté. Pour les hommes : long manteau noir, chapeau, papillotes et barbe. Pour les femmes : jupe de couleur sombre, chemisier et perruque recouvrant leur tête rasée. Dévotion absolue à Dieu, obéissance, culpabilité et punition ont façonné tous les aspects de l’éducation de Deborah. A l’âge de dix-sept ans, elle est mariée de force à un jeune homme qu’elle n’a alors vu qu’une seule fois. C’est seulement à la veille de sa nuit de noces qu’on lui parle pour la première fois de sa vie de sexualité, et notamment du fait que la menstruation la rend “impure”, lui interdisant par là-même tout contact avec son mari et lui imposant le mikvé, bain rituel de purification.
Elle cherchera rapidement un moyen d’en réchapper, quittant sa communauté, son fils sous le bras. Aujourd’hui, Deborah vit à Berlin, libre. Depuis la publication de son best-seller Unorthodox and Exodus , elle incarne un espoir pour nombre de femmes désireuses de s’affranchir de leurs communautés ultra-orthodoxes.


Leyla Hussein est née à Mogadiscio dans une famille musulmane privilégiée et très pratiquante. Elle était une des rares filles en Somalie à être autorisée à aller à l’école. Cette éducation ne les a cependant pas protégées, elle et sa jeune soeur, de l’opération brutale qui altérera à jamais leur féminité et sexualité. Excisée à l’âge de sept ans, au nom de l’Islam bien que cette pratique ne figure pas dans le Coran, Leyla Hussein mène depuis la naissance de sa fille un courageux combat pour l’intégrité physique et l’autodétermination sexuelle des femmes musulmanes en Afrique mais aussi en Europe.
Aujourd’hui psychothérapeute, elle a notamment pris la parole devant les Nations Unies et le Parlement anglais, contribuant à changer le regard porté sur les jeunes filles mutilées ou à risque.


L’artiste japonaise Rokudenashiko a grandi dans une famille traditionnelle Shinto bouddhiste. Auteure de manga et artiste performeuse, ayant créé ce qu’elle appelle “l’art vaginal”, elle se bat contre la diabolisation du corps féminin. Arrêtée et accusée d’obscénité, elle a risqué deux ans d’emprisonnement. Rokudenashiko prône avec véhémence l’acceptation de la représentation artistique du vagin, ainsi que la liberté dans son travail.


Doris Wagnera grandi dans une famille catholique protestante en Bavière. Elle rejoint à l’âge de dix-neuf ans un couvent. Victime de viols, elle lutte depuis lors contre les agressions sexuelles au sein de l’Église. Diplômée en théologie et titulaire d’un doctorat en philosophie, Doris Wagner soutient les personnes maltraitées par l’Église catholique et les cultes ecclésiastiques. Son objectif est d’établir la reconnaissance de la responsabilité et un changement des mentalités dans les instances supérieures de l’Église.


Vithika Yadav a grandi dans une famille hindoue traditionnelle du Rajasthan, dans le nord de l’Inde. Dès son plus jeune âge, elle a appris à ne pas regarder un homme dans les yeux et à ne jamais sortir seule dans la rue. Toutes ces règles ne l’ont pourtant pas protégée de ce qui arrive chaque jour à la grande majorité des femmes indiennes : harcèlements et agressions sexuelles.
Mais Vithika a riposté. En 2013, elle a remporté le prix ``Excellence et innovation en matière d’innovation sexuelle`` pour sa plateforme d’éducation sexuelle ``Love Matters`` qui compte des millions d’utilisateurs.


l’auteur :
Barbara Miller : +


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Nous écrire | Espace privé | SPIP | squelette |