La société de vigilance - Librairie Plume(s)
masquer rechercher un article par :   ?  

présent :  dans texte :  titre seul :  exacte :
éditeur: tous
Contacts|Qui sommes-nous|Liens|Agenda|soldes
recherche avancée

sur le thème : surveillance, Plume(s) présente aussi :
Surveillances   Emprisonner et surveiller   Pour l'abolition de la carte d'identité   Villes sous contrôle   Filmer, ficher, enfermer   Pistés par nos gènes   Mémoires vives   A la trace  
  rayons :  BD | Divers | International | Jeunesse | Littérature | Occasions | Par chez nous | Politique et société -répression | Pratique

15,90 €  
La société de vigilance

Autosurveillance, délation et haines sécuritaires

Auteur Vanessa Codaccioni
Editeur : Textuel
collection : Petite encyclopédie critique
rayon : Politique et société -répression
support : Livre
type : essai
thème : surveillance
ean : 9782845978454
parution : janvier 2021 nouveauté
dimensions : 160 pages ; 13 × 20 cm ; |176 g
imprimé en France
prix : 15,90 €
disponibilité : présent à Plume(s)
arrivé à Plume(s) : 12 janvier 2021
réserver

Partout dans le monde, les populations sont incitées à se mobiliser pour assurer leur propre sécurité et celle de leur pays. Partout, les appels à la vigilance et à la responsabilité individuelle se multiplient, tandis que les États s’appuient de plus en plus sur les citoyennes et les citoyens pour surveiller, réprimer et punir. Au travail, sur internet, dans la rue, à l’école, au sein de la famille.

Prolongeant ses travaux sur la répression. Vanessa Codaccioni retrace l’avènement de ce phénomène. Elle montre comment de nombreux dispositifs tendent à utiliser les populations à des fins sécuritaires, à impulser des comportements policiers, espions ou guerriers en leur sein et à institutionnaliser la surveillance mutuelle et la délation. Ces injonctions sécuritaires visent à obtenir l’obéissance citoyenne et à légitimer la répression.


l’auteur :
Vanessa Codaccioni : +


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Nous écrire | Espace privé | SPIP | squelette |