Alertez les bébés ! - Librairie Plume(s)
masquer rechercher un article par :   ?  

présent :  dans texte :  titre seul :  exacte :
éditeur: tous
Contacts|Qui sommes-nous|Liens|Agenda|soldes
recherche avancée

sur le thème : transhumanisme, Plume(s) présente aussi :
L'homme augmenté, réalité ou science-fiction ?   Contre le totalitarisme transhumaniste   Trois utopies contemporaines   La fabrique des corps   Made in labo   Manifeste des chimpanzés du futur   L'humanité augmentée   L'intelligence artificielle ou l'enjeu du siècle  
  rayons :  BD | Divers | International | Jeunesse | Littérature | Occasions | Par chez nous | Politique et société | Pratique

12,00 €  
Alertez les bébés !

Objections aux progrès de l’eugénisme et de l’artificialisation de l’espèce humaine

Auteur Pièces et main d’oeuvre
Editeur : Service compris
rayon : Politique et société
support : Livre
type : pamphlet
thème : transhumanisme
ean : 9791094229989
parution : décembre 2020
dimensions : 152 pages ; 14 × 20 cm ; |200 g
imprimé en France
prix : 12,00 €
disponibilité : présent à Plume(s)
arrivé à Plume(s) : 18 décembre 2020
réserver

L’année 2021 verra le vote au parlement d’une loi élargissant à toutes les femmes, fertiles ou stériles, l’accès à la fécondation in labo. La même loi autorisera la création d’embryons transgéniques et de gamètes artificiels. Après avoir ouvert la voie à la reproduction artificielle de l’humain, le progrès scientifique l’ouvre à l’amélioration du produit et à l’EGM, l’enfant génétiquement modifié, grâce au tri et aux manipulations génétiques. Derrière le « droit au désir d’enfant » et les chantages à « l’égalité », c’est l’eugénisme qui poursuit ses projets de « race supérieure », d’élimination de toute reproduction naturelle et sexuée, afin d’imposer l’expertise des biocrates et le darwinisme technologique.

On ne fabrique pas les êtres vivants, ils naissent. Ils ne fonctionnent pas, ils vivent. On ne peut être « écologiste », défenseur du vivant libre, sans être anti-industriel. On ne peut être anti-industriel sans combattre toute artificialisation de la production infantile. Ceux qui parlent de radicalité et de défense du vivant sans se référer explicitement à la nature, sans voir ce qu’il y a de décisif dans la naissance et le refus de l’enfant-machine, ceux-là ont un avorton dans la bouche.


l’auteur :
Pièces et main d’oeuvre : +


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Nous écrire | Espace privé | SPIP | squelette |