Peuple juif ou problème juif ? - Librairie Plume(s)
masquer rechercher un article par :   ?  

présent :  dans texte :  titre seul :  exacte :
éditeur: tous
Contacts|Qui sommes-nous|Liens|Agenda|soldes
recherche avancée

sur le thème : juifs, Plume(s) présente aussi :
Une terre Promise ? (1941-1944)   L'Etat contre les juifs   Superman n'est pas juif (...et moi un peu)   La souffrance comme identité   L'état d'Israël contre les juifs   Juifs et Musulmans, si loin si proches   Les Juifs de France entre République et sionisme  
  rayons :  BD | Divers | International -Moyen Orient | Jeunesse | Littérature | Occasions | Par chez nous | Politique et société | Pratique

12,00 €  
Peuple juif ou problème juif ?

 
Editeur : _divers_
collection : Petite Collmection Maspéro
rayon : International -Moyen Orient
support : Livre article d'occasion
type : essai
thème : juifs
parution : 1981
dimensions : 371 pages ; 11 × 18 cm ; |245 g
imprimé en France
prix : 12,00 €
disponibilité : occasion, Très bon état
arrivé à Plume(s) : 27 novembre 2020
réserver

Editions Maspéro

Publié pour la première fois en 1981, ce recueil d’articles n’a rien perdu de son actualité, tant la question juive et l’État d’Israël restent l’objet de tous les délires et de tous les mythes : délire meurtrier ou négateur des antisémites, raccourcis manipulateurs de l’apologétique sioniste et judéocentriste, élucubrations simplistes d’une certaine propagande antisioniste. C’est la formation et la persistance de ces mythes que décrit cet ouvrage.

Après avoir retracé sans complaisance son parcours d’intellectuel juif anticolonialiste, l’auteur éclaire la trajectoire du peuple juif à travers les siècles en l’inscrivant dans son contexte social et historique. Armé d’une érudition sans pédantisme, il analyse la dynamique complexe qui a produit le projet sioniste et l’État d’Israël, où l’élan émancipateur noue une alliance paradoxale avec le facteur colonial et le jeu des grandes puissances. S’il refuse les mythes du sionisme, Maxime Rodinson ne remet pas en cause l’existence d’Israël, résultat d’un choix historique contestable mais irréversible. Mais le refus obstiné de reconnaître les conséquences tragiques de ce choix lui paraît une erreur fatale. Enfin, c’est en orientaliste chevronné qu’il décrypte l’aveuglement et l’incompréhension non moins fatals qui caractérisent les visions arabes d’Israël.




Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Nous écrire | Espace privé | SPIP | squelette |