Retour à Birkenau - Librairie Plume(s)
masquer rechercher un article par :   ?  

présent :  dans texte :  titre seul :  exacte :
éditeur: tous
Contacts|Qui sommes-nous|Liens|Agenda|soldes
recherche avancée

sur le thème : 39-45, Plume(s) présente aussi :
Les trois secrets d'Alexandra Tome 2 : Un violon dans la nuit   Un îlot dans la tempête   Le voyage de Marcel Grob   Ombres et lumières de Costebelle   Le viol de Nankin   L'enfant maudit Tome 1   Vivre à en mourir   Les sanglots longs des violons...  
  rayons :  BD | Divers | International | Jeunesse -littérature | Littérature Jeunesse-littérature | Par chez nous | Politique et société | Pratique

13,00 €  
Retour à Birkenau

Auteur Ginette Kolinka
Editeur : Grasset & Fasquelle
collection : Documents Français
rayon : Jeunesse    -littérature
support : Livre
type : témoignage
thèmes : 39-45 | déportation
ean : 9782246820703
parution : mai 2019
dimensions : 96 pages ; 12 × 18,5 cm
imprimé en France
prix : 13,00 €
disponibilité : sur commande ?
arrivé à Plume(s) : 23 juillet 2020
commander

"Moi-même je le raconte, je le vois, et je me dis c’est pas possible d’avoir survécu". Arrêtée par la Gestapo en mars 1944 à Avignon avec son père, son petit-frère de douze ans et son neveu, Ginette Kolinka est déportée à Auschwitz-Birkenau : elle sera seule à en revenir, après avoir été transférée à Bergen-Belsen, Raguhn et Theresienstadt. Dans ce convoi du printemps 1944 se trouvaient deux jeunes filles dont elle devint amie, plus tard : Simone Veil et Marceline Rosenberg, pas encore Loridan - Ivens.

Aujourd’hui, à son tour, Ginette Kolinka raconte ce qu’elle a vu et connu dans les camps d’extermination. Ce à quoi elle a survécu. Les coups, la faim, le froid. La haine. Les mots. Le corps et la nudité. Les toilettes de ciment et de terre battue. La cruauté. Parfois, la fraternité. La robe que lui offrit Simone et qui la sauva. Que tous, nous sachions, non pas tout de ce qui fut à Birkenau, mais assez pour ne jamais oublier ; pour ne pas cesser d’y croire, même si Ginette Kolinka, à presque 94 ans, raconte en fermant les yeux et se demande encore et encore comment elle a pu survivre à "ça"...


l’auteur :
Ginette Kolinka : +


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Nous écrire | Espace privé | SPIP | squelette |